close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

28 millions de personnes ont été déplacées de force par les conflits

IntégréTéléchargement
28 MILLIONS DE PERSONNES ONT ÉTÉ DÉPLACÉES DE
FORCE PAR LES CONFLITS ET LES CATASTROPHES EN 2015
ET DES MILLIONS D’AUTRES RESTENT DANS L’OMBRE : LE
NOUVEAU RAPPORT D’IDMC MET EN LUMIÈRE L’AMPLEUR
DE LA CRISE MONDIALE DES DÉPLACEMENTS INTERNES
En2015,lesconflits,laviolenceetlescatastrophesliéesauxaléasnaturelsontobligé27,8millionsde
personnesàfuiràl’intérieurdeleurproprepays,exposantunnombresansprécédentd’hommes,de
femmesetd’enfantsautraumatismedudéplacementinterneetbouleversantleurvie. PourreprendrelesmotsdeJanEgeland,lesecrétairegénéralduConseilnorvégienpourlesréfugiés(NRC),
«cechiffreéquivautauxpopulationsdeNewYork,Londres,ParisetduCaireréunies,emportantdansleur
fuiteetsouventdanslapanique,lepeudechosesqu’ellespeuventtransporter,etselançantdansunpériple
teintéd’incertitude.Autrementdit,environ66000personnesontdûabandonnerleurfoyerchaquejouren
2015.» Aujourd’hui,l’Observatoiremondialdessituationsdedéplacementinterne(IDMC),quifaitpartiedeNRC,
publiesonnouveauRapportmondialsurlesdéplacementsinternes(intituléGRID2016).Cedocument,qui
synthétiselesdonnéessurlesdéplacementsinternesàl’échellemondiale,représenteuntournantpour
l’organisation.Ilseraaccompagnéd’unenouvellebasededonnéesmondiale,quipermettraunemiseàjour
régulièredesinformationsenligne.«Enrendantcomptedetouteslessituationsdedéplacementinterne,
quellesquesoientleurscauses,nouscherchonsàdresserletableaulepluscompletpossibledecequ’il
convientdequalifierdevéritablecrisemondiale»,expliqueAlexandraBilak,directriced’IDMC.
Cerapportcouvrelesdéplacementsinternescausésparlesconflitsetlescatastrophesnaturellessoudaines,
domainedanslequelIDMCconstitueuneréférencemondialedepuisdesannées.Enoutre,ilsepenche
désormaissurlesdéplacementsdifficilesàévaluer,commelesmouvementsdepopulationsprovoquéspar
lecrimeorganiséetlaviolencedesgangs,lescatastrophesàévolutionlentetellesquelasécheresse,etles
projetsdedéveloppement.Ilplongeégalementlelecteuraucœurduprocessusderécolteetdetraitement
desdonnéesetprésentecertainsdesdéfisméthodologiquesetconceptuelsrencontréspourdresserun
tableaucompletduphénomène.
«Ilestcrucialdedisposerdechiffrescompletsetprécispoursoulagerlasouffranceetrépondreauxbesoins
dedizainesdemillionsdepersonnesextrêmementvulnérables.C’estauxgouvernementsnationaux
qu’incombelaresponsabilitépremièredecollectercesdonnéesetdefournirprotectionetassistanceaux
personnesdéplacéesdansleurproprepays.Malheureusement,ilsmanquentsouventàleurdevoir»,
déploreAlexandraBilak.
Lerapportd’IDMCdonneàréfléchir.En2015,laviolenceetlesconflitsontdéplacéquelque8,6millionsde
personneset,àlafindel’année,lenombretotaldedéplacésàl’intérieurdeleurproprepays,quiinclutcelui
despersonnescontraintesdefuiraucoursdesannéesprécédentes,s’élevaità40,8millions.«Cechiffreest
leplusélevéjamaisenregistré,etreprésenteledoubledunombrederéfugiésdanslemonde»,souligneJan
Egeland.
LeMoyen-Orientetl’AfriqueduNordontpayélepluslourdtributentermesdenouveauxdéplacements
provoquésparlesconflits,4,8millionsd’individusayantdûfuiràl’intérieurdeleurproprepaysl’année
dernière.LaSyrie,leYémenetl’Irakcomptabilisaientplusdelamoitiédespersonnesdéplacéesparles
conflitsdanslemondeen2015.
Depuis2003,cinqpays(laColombie,laRépubliquedémocratiqueduCongo,l’Irak,leSoudandusudetle
Soudan)figurentchaqueannéesurlalistedesdixÉtatsabritantleplusgrandnombredepersonnes
déplacéesàl’intérieurdeleurproprepaysparlesconflits.«Celadémontreencoreunefoisque,faute
d’aide,ellesvoientleursituationdedéplacementseprolongerpendantdesannées,voiredesdécennies»,
constateAlexandraBilak.
Pireencore,en2015,19,2millionsdepersonnesontétédéplacéesàl’intérieurdeleurproprepayspardes
catastrophesnaturellessurvenuesdans113pays.Aucoursdeshuitdernièresannées,203,4millionsde
déplacementsontétéenregistrésautotalsuiteàcesévénements.Commelesannéesprécédentes,l’Asiedu
Sudetdel’Estaétélarégiondumondelaplustouchée,l’Inde,laChineetleNépalcomptabilisant
respectivement3,7,3,6et2,6millionsdepersonnesdéplacées.
Silagrandemajoritédesdéplacementsliésàdescatastrophesnaturellesontétéprovoquéspardesaléas
climatiques,commedestempêtesetdesinondations,lesséismesquiontfrappéleNépalsontvenusnous
rappelerbrutalementlesrisquesquereprésententlesphénomènesgéophysiques.
Parailleurs,selondesestimationspréliminairessurlenombrededéplacementsinternescauséspard’autres
facteurs,aumoinsunmilliondepersonnesauraientétécontraintesdefuirlaviolencecriminelleauMexique
etenAmériquecentrale.Desdizainesdemillionsd’autresauraientétédéplacéespardesprojetsde
développement,commelaconstructiondebarrages,lamiseenœuvredeprogrammesderénovation
urbaineetl’organisationdeméga-événementssportifs. «Cerapportillustrelesnombreuxdéfisàsurmonterpourremédieràlacrisemondialedesdéplacements
internes.Ildénonceégalementlemanquecriantdesolutionspolitiquesetconstitueunvéritablesignal
d’alarmeadresséauxgouvernementsnationauxetauxdécideurspolitiquesdumondeentier»,conclut
AlexandraBilak.
NOTESAUXRESPONSABLESDEPUBLICATION
Àpartirdu11mai2016,unmicro-siteWebconsacréauRapportmondial2016surlesdéplacements
internesseradisponibleàl’adressesuivante:www.internal-displacement.org/globalreport2016
Cettenouvellepublicationremplacelesprécédentsrapportspharesdel’IDMCsurlesdéplacementsinternes
causésparlesconflitsetlescatastrophes,intitulésGlobalOverviewetGlobalEstimates.
Personnedéplacéeinterne(PDI)etréfugié:quelledifférence?
LaprincipaledifférenceentrelespersonnesdéplacéesinternesetlesréfugiésrésidedanslefaitquelesPDI
restentàl’intérieurdesfrontièresdeleurproprepays.Lesréfugiés,eux,franchissentunefrontière
internationalepourchercherasiledansunautrepays,cequileurconfèreunstatutjuridiquespécialquileur
permetdejouird’uncertainnombrededroitsetd’uneprotectioninternationale.Contrairementaux
réfugiés,lesPDInebénéficientd’aucunstatutjuridiqueparticulier,carellesdemeurentsousla
responsabilitédeleurgouvernementetnepeuventjouird’aucundroitspécifiqueendehorsdeceux
accordésàleursconcitoyens.
POURTOUTENTRETIENAVECJANEGELAND,ALEXANDRABILAKOUELIZABETHRUSHING,MERCIDE
CONTACTER:
MmeFrancescaDaRos(Genève)
MmeSianBowen Coordinatricedescommunications
Directricedecommunication
Courriel:francesca.da.ros@idmc.ch Courriel:sian.bowen@idmc.ch Tél.:+41225523645 Tél.:+41225523612
Mobile:+41(0)786301678
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
131 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler