close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Campagne agricole

IntégréTéléchargement
MERCREDI 11 MAI 2016
NUMERO 4770 - PRIX MAROC: 5 DH - FRANCE: 1 € - DEPOT LEGAL: 100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI
Système de Management de la Qualité
certifié ISO 9001 version 2008 par
BUREAU VERITAS MAROC
LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC
Campagne agricole
Editorial
L
Le grand plongeon
des céréales
Chine
ES codes et rites peuvent être
déroutants parfois mais les
barrières chinoises ne sont
pas infranchissables. Les négociants
marocains l’ont compris depuis fort
longtemps (les industriels un peu
moins): il y a pour à peu près 30 milliards de DH d’importations en provenance de ce pays et dans l’autre
sens, des poussières. La présence
chinoise au Maroc est bel et bien une
réalité. L’intérêt pour les moteurs de
sa réussite aussi. Même si elle est interpellée sur sa capacité à se renouveler, la Chine continue d’étonner
et de montrer une incroyable résilience. Et pas seulement en économie: aujourd’hui, c’est plus le prisme
occidental essoufflé des libertés individuelles que le modèle chinois,
démocrature pour ses détracteurs, qui
est à plaindre!
Bien évidemment, sur cet axe de
partenariat, le Maroc mérite mieux
et estime avoir de réelles chances
pour traiter un tant soit peu cette balance commerciale en déséquilibre
abyssal. Il souhaiterait surtout intéresser cette autre Chine qui ne nous
regarderait plus seulement avec les
œillères de «réservoir à intrants» ou
de débouchés «d’usine du monde»
mais plutôt en gisements de contrats
de coopétition vers l’Europe ou vers
l’Afrique. En matière d’IDE, il faut le
reconnaître, il n’y a pas encore véritablement de stratégie chinoise pour le
Maroc. Il faut donc travailler à lever
les derniers obstacles. o
Mohamed BENABID
• La production s’écroule de 70% à 33,5 millions
de quintaux
• Petit repli de la valeur ajoutée
à 110 milliards de DH
• Assurance et plan d’urgence,
les autres amortisseurs Voir page 2
Les ardoises cachées
du Trésor
C’
EST Driss Jettou qui a levé le lièvre
au cours de son exposé devant les
deux Chambres du Parlement.
L’examen par la Cour des comptes de l’exercice 2013 indique que la dette publique s’élevait à 554,3 milliards de DH. Ce qui corres-
pond à 63,5% du PIB. Mais si l’on intègre les
éléments «hors bilan» tels que les arriérés de
TVA qui atteignent 25,5 milliards de DH, le
déficit de la CMR ou encore de la retraite interne de l’ONEE, le niveau d’endettement est
beaucoup plus élevé que ce qui est affiché.o
Voir pages 14 & 15
■ Plan gazier:
L’heure aux alliances
stratégiques
Voir page 17
■ Produits de la mer:
Valoriser jusqu’à zéro
déchet
Voir Analyse pages 4 à 7
LA PASSION
AU SALON
Les offres salon garanties dans tout le réseau Renault
Photos non contractuelles
CÉLEBRONS
renault.ma
Dossier de presse: 19/91 - L’ECONOMISTE 70, Bd Massira Khadra - Casablanca - Tél. : 05.22.95.36.00 (LG) - Fax: Rédaction 05.22.39.35.44 - 05.22.36.59.26 - Commercial 05.22.36.46.32 - www.leconomiste.com - redaction@leconomiste.com
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 148 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler