close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

40ANS Un festival sur ses gardes

IntégréTéléchargement
L’EXPRESS
Le journal français du
Grand Toronto depuis 1976
www.lexpress.to
DU 10 AU 16 MAI 2016
VOLUME 41 • NUMÉRO 18
PM 40028044
PRIX 2 $
#International
40
ANS
ENSEMBLE
Aimez-nous
maintenant sur
facebook.com/
lexpressdetoronto
1976 * 2016
Le Printemps érable des Français
NUIT DEBOUT,
AGORA DES
PARISIENS
/JDPMBT%PUqCollaboration spéciale
Depuis le 31 mars dernier et la fondation du collectif «Nuit debout», des
milliers de personnes se réunissent
chaque soir place de la République à
Paris pour animer des débats passionnés et variés. Ce rassemblement apolitique rêve d’une société où chaque
citoyen aurait son mot à dire.
Les participants y dénoncent le
système politique actuel, qu’ils jugent «déconnecté des fondements
démocratiques». Ils tentent de se faire
entendre, chaque soir, dans une cacophonie de maux. Mardi dernier, nous
nous sommes rendus sur place pour
prendre le pouls de ce mouvement.
Loi Travail
Ce mouvement social est né après
une manifestation contre la «loi Travail» ou «Loi El Khomri», du nom de
la ministre Myriam El Khomri qui en
pilote le projet, censé améliorer la
compétitivité des entreprises, assouplir le droit du travail et donc favoriser
l’emploi dans un contexte de chômage
de masse.
Pourtant les frondeurs sont plus
nombreux et véhéments que les partisans. Concrètement, ils estiment que
cette loi offrirait trop de liberté aux
entreprises pour fixer le temps de travail de leurs salariés ou pour procéder
à des licenciements.
Selon un sondage Odoxa, 70% des
Français se montrent opposés au
texte. Voltuan, célèbre activiste présent chaque soir Place de la République, brandit une pancarte «Loi Travail
scélérate».
Il déclare à L’Express: «On souhaite
dénoncer ici la politique antisociale et
corrompue du gouvernement. La Loi
Travail c’est la régression pour les salariés, c’est continuer à opposer les 1%
des plus riches aux 99% de ceux qui
se font manipuler. Ça couvait déjà en
France depuis quelque temps. Mais si
Hollande a réussi quelque chose dans
son quinquennat, c’est bien ça, faire
soulever le peuple.»
L’«Occupy» français
Sans leader ni porte-parole, Nuit debout a symbolisé ce rejet de la Loi Travail dans un premier temps. Pourtant
#Cinéma
aujourd’hui, ce collectif citoyen propose plus globalement une convergence des luttes.
Le mouvement suit les codes de
soulèvements citoyens récents «comme ceux des Indignés d’Espagne,
d’Occupy Wall Street ou encore du
Printemps érable au Québec», nous
confie Voltuan.
«Les formes d’expression entre
Occupy, le Printemps érable et Nuit
debout sont différentes, mais ces mouvements ont en commun un désir de
soulèvement, une demande profonde
de changement. Le système actuel
génère des problèmes environnementaux majeurs. Il est responsable de
conflits meurtriers et donc de problèmes démographiques comme la guerre en Syrie et la crise des migrants. Ce
système à l’ancienne méprise le social
et nous met tous en danger» poursuit-il.
À suivre en PAGE 4
>
Sur lexpress.to
Visionner la
galerie de photos
accompagnant
cet article
Envahie par les manifestants
contre un projet de loi sur la
libéralisation du travail, la
place de la République est
devenue le lieu de toutes les
revendications
#Ontario-France
Un festival sur ses gardes
Martin Bertrand,
Selma Toprak,
Jo-Anne Doyon,
Jean-François
L’Heureux.
Jacqueline Brodie
Correspondante de L’Express
au Festival de Cannes
C’est sous haute surveillance que se
déroule cette année, du 11 au 22 mai,
la plus grande célébration du cinéma
mondial: le célèbre Festival de Cannes. Verrons-nous, au fil des jours, des
tireurs d’élite postés au faîte des palmiers de la Croisette? Allez savoir...
Dans une France convalescente,
traumatisée par les attentats qui l’ont
profondément blessée, une France
toujours en état d’urgence, la protection du Festival s’imposait. Quelle
cible en effet, pour les fanatiques,
ennemis des bonheurs de la culture,
pourfendeurs de ses manifestations
publiques, que ce gigantesque rendez-vous d’artistes, de créateurs, de
gens d’affaires et d’intellectuels, où
s’expriment et s’affichent en toute
liberté, opinions et créations de toutes
tendances.
Aussi les autorités ont-elles mené –
trois semaines auparavant – une opération préventive. Simulant une attaque terroriste du Palais des Festivals
et simultanément, d’un autre secteur
cannois, toutes les forces de l’ordre
ont participé à l’exercice.
De grandes manœuvres, rapportet-on, avec faux terroristes cagoulés,
simulation de prise d’otages, faux blessés et plus de 200… vrais figurants.
De quoi rassurer les festivaliers? Pas
sûr… On se garde une petite méfiance
malgré des dispositifs de sécurité
renforcés.
À 27 ans, Xavier
Dolan est déjà
un vétéran
du Festival de
Cannes.
Au bonheur des cinéphiles
Plus
que
jamais,
les
œuvres
MC
Une délégation de
Viamonde à Rennes
sélectionnées toutes sections confondues, sont autant de promesses de découvertes que de bonheur à retrouver
nos cinéastes préférés.
Tournoi des maîtres, cette compétition! Bienvenue au club des palmés.
Vingt et un combattants en lice pour
la Palme d’Or 2016; parmi eux, onze
furent lauréats à divers titres. Petit
tour de piste rappelant leurs faits d’armes et annonçant leur dernier cru.
Les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne: deux fois Palme d’Or. (1999
pour Rosetta; 2005 pour L’Enfant);
Grand Prix en 2001 pour Le Gamin au
vélo; Prix du scénario en 2008 pour Le
Silence de Loma. Les incontournables
réalisateurs belges présentent cette
année La Fille inconnue.
Le Britannique Ken Loach: Palme
d’Or en 2006 pour The Wind That Shakes The Barley et deux Prix du Jury. Il
revient avec I Daniel Blake.
Cristian Mungiu: Palme d’Or en
2007 avec 4 mois 3 semaines et 2 jours,
en 2012, Prix du meilleur scénario et
double prix d’interprétation féminine
pour Au-delà des collines. Le réalisateur roumain présente cette année
Bacalaureat.
À suivre en PAGE 4
Maëva
Saint-Albin
@bouledesuiff
>
Trois représentants du Conseil scolaire
Viamonde – le directeur de l’Éducation
Martin Bertrand, la surintendante Sylvie Longo et la directrice des services
pédagogiques Angèle Ruder – se rendront à Rennes, en France, la semaine
prochaine, afin de s’exposer à d’autres
pratiques pédagogiques.
Cette visite fait suite à celle, en 2015,
de Michelle Caine, inspectrice d’écoles
et directrice académique adjointe de
l’Académie de Rennes – l’équivalent
là-bas d’un conseil scolaire – qui s’était
rendue à Ottawa, à Toronto et dans la
péninsule du Niagara afin d’échanger
avec les gens de Viamonde.
Recherchez nos articles de collection sur le cinquantenaire de Star Trek
dans les bureaux de Postes Canada ou à postescanada.ca/startrek.
MC et © 2016 CBS Studios Inc. STAR TREK ainsi que les marques et les logos qui s’y rattachent sont des marques de commerce de CBS Studios Inc. Tous droits réservés.
Durant leur visite à Rennes, les trois
délégués discuteront des enjeux de la
gestion scolaire, des défis de la formation technique au secondaire face au
monde du travail, du développement
du numérique en salle de classe, de
la promotion d’une école «citoyenne
et apprenante», ainsi que de la mise
en place de «parcours artistiques et
culturels».
Ils rencontreront aussi des dirigeants
du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine et de la ville de Rennes, ainsi que
le Recteur de l’Académie de Rennes.
À suivre en PAGE 7
>
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
707 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler