close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

click here to the PDF file.

IntégréTéléchargement
Voir page 17
161680
Tunis - jeudi 12 mai 2016 - 5 chaabane 1437 - N°: 13.802 40ème année - Prix 800 millimes
e-mail : redaction@letemps.com.tn
De Mnihla à Sammar (Tataouine)
“
4 terroristes abattus
et 4 éléments de la Garde
nationale tombent en martyrs
“
“
Y avait pas photo
Les groupes extrémistes,
ayant participé à l’attaque
à Ben Guerdane, planifiaient
des attentats simultanés
dans la capitale
◗ P.3
“
Loi sur les banques et les institutions financières
Chronique
Accueillons-les à bras
ouverts !...
L’ARP, soumise au diktat du FMI
Ils sont si mignons, si gentils, et tellement adorables lorsqu’ils se mêlent de vouloir faire souffler
un vent de panique dans une ville, qu’ils veulent
prendre d’assaut, avec leurs gentils joujoux, pour
s’en venir prêcher la bonne parole, sachant qu’on
n’attendait qu’eux, pour que la fête soit totale!
Et les voilà donc au rendez-vous, car ils n’ont
qu’une parole.
◗ P.4
Cinéma
Que se passe-t-il à l’ARP ? Deux
jours durant, un sentiment de
malaise a saisi les coulisses de la
coupole du Bardo. Qu’en est-il
au juste ? C’est le changementbrusquement- introduit au
niveau du l’ordre du jour de la
séance plénière qui pose problème. Un changement qui con-
siste à l’introduction du projet
de loi sur les banques et institutions financières. Objectif : faire
avancer l’examen de ce projet
relatif à la réforme du secteur
financier en Tunisie. Une réforme
« proposée » par la Tunisie dans
le cadre de l’aide qu’elle a sollicité auprès du Fonds Monétaire
International (FMI). Une réforme
qui doit être adoptée avant le 13
du mois courant. Une date qui
coïncide avec le Conseil
d’Administration du FMI. Chose
que l’Opposition, principalement les élus du Front Populaire,
refuse catégoriquement.
◗ P.5
Et si demain
ressemblait à hier?
Entre fiction et documentaire, s'appuyant sur
une vaste iconographie et une performance
éblouissante de Sondos Belhassen, "Protectorat
1881" de Tarek Ibrahim revisite l'histoire de
l'établissement du protectorat français sur la Tunisie en mettant l'accent sur la résistance populaire
des Tunisiens et le contexte heurté de l'époque.
C'était un 12 mai, il y a 135 ans...
◗ P.6
Mohamed Zouari à la galerie Saladin :
du 07 au 25 mai
sant les banques et les institutions financières, est survenu un
grand débat qui sépare tout le
monde et accentue encore plus
les clivages sur la scène politique.
L’égalité dans l’héritage a toujours été au cœur des débats en
Tunisie. L’Association tunisienne
des femmes démocrates en a
même fait un combat suprême
au temps de Ben Ali. Plusieurs
études ont été menées sur ce
sujet mais le tabou n’a pas été
brisé.
Normal nous diriez vous, au
temps de Ben Ali, Mehdi Ben
Gharbia était occupé ailleurs !
Après qu’il ait appartenu, bien
avant la révolution, au mouvement islamiste, l’homme
d’affaires est revenu sur la scène
politique tout juste après le 14
janvier.
◗ P.6
officiers. C’est dans ce bâtiment
imposant et historique que les
jeunes recrues de l’armée font
l e u r s p re m i e r s p a s av a n t
Krol ne rempilera pas
ESM :
CAN 2017 :
Un trio burundais
pour «Djibouti-Tunisie»
◗ P.4
Premiers pas dans l’aventure militaire
Netteté des lignes
et éloquence
de l’expression
CA :
«La marge de progression
reste encore très large !»
Visite à l’école des sous-officiers de Bizerte
Pour réussir dans cette prestigieuse école, deux règles simples : faire fi des obstacles et
faire preuve d’une volonté de
fer.
Depuis près de deux mois, un
groupe de journalistes tunisiens
avait rendez-vous, chaque
semaine, avec des représentants
de l’armée nationale dans le
cadre de visites sur terrain de
certaines institutions et zones
militaires, généralement interdites d’accès au public.
Sillonnant la Tunisie du nord
au sud, par fois à bord
d’hélicoptère, de navire de
guerre ou encore d’avion militaire, l’aventure a été riche en
enseignements et en émotions.
La dernière étape de ce périple a mené le groupe à Bizerte,
précisément à l’école des sous-
Rejet de la requête du CSS !
Mohamed Kouki :
Réconciliation, accusations,
héritage et néant !
Toutes les formations politiques tiraillées par les
polémiques et les querelles…
Ennahdha serein et imperturbable
Après une semaine passée au
calme, le paysage sociopolitique
en Tunisie rebondit avec de nouvelles polémiques qui vont occuper les esprits un bon moment !
Alors que nous étions tous en
train de suivre les débats sur
l’évolution du projet de loi régis-
Affaire Dhaouadi
Une honorable 4ème place
Paysage sociopolitique tunisien
"Protectorat 1881" de Tarek Ibrahim
La belle affaire des Etoilés
photo haj ouertani
localité d’El Mnihla, des affrontements se sont
déclenchés dans l’après-midi d’hier et au cours
desquels deux autre terroristes ont été éliminés alors que quatre membres de la Garde
nationale, deux officiers et deux soldats sont
tombés en martyrs.
CSS – ESS (1-1)
JSK – EST (0-4)
Arrestation de 16 individus
dont 4 armés
La journée d’hier a été marquée par de nombreuses opérations simultanées et successives,
menées conjointement par les unités de la
Garde nationale et les forces sécuritaires, et ce
dans des régions diverses du pays allant des
environs de la capitale jusqu’au Sud.
En effet, après l’opération réussie dans la
Ligue 1 (Mise à jour de la 25ème J.)
photo haj taieb
Encore un coup dur
contre le terrorisme
161044
d’entamer, ou pas, une carrière
militaire et consacrer leur vie à
servir la patrie.
◗ P.3
Coupe d’Afrique des clubs
Aujourd’hui,
les demi-finales
◗ PP.19-20
161044
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
432 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler