close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin - DRAAF Bretagne

IntégréTéléchargement
N°3
13 mai 2016
P 1/4
Sommaire
En bref
Pression parasitaire faible
Cultures ornementales
Graines de saules
RAVAGEURS :
Pyrale du buis: Première détection de chenille dans le 56
Tordeuse de l’œillet: Vol en cour
MALADIES :
Marssonina: Présent sur certaines variétés en jardins amateurs
P2
RAVAGEURS
Pucerons
Chenilles défoliatrices
Cochenilles
Tigre du pieris
Aleurodes
Acariens
Nématodes des feuilles
Otiorrhynque
P3
P4
AUXILIAIRES
MALADIES
Mildiou
Oïdium
Botrytis
Phytophtora cinnamomi
Rouille
Marssonina
Chenille de pyrale
du buis
Retrouvez les BSV sur
le site de la Chambre Régionale d’Agriculture ou
le site de la DRAAF
www.bulletinduvegetal.synagri.com
http://draf.bretagne.agriculture.gouv.fr.
N°3
13 mai 2016
P 2/4
Nous recherchons des observateurs!!
Dans le but de réaliser un BSV au plus proche de la réalité du terrain, nous sommes à la recherche de nouveaux observateurs.
N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour nous signaler vos observations de maladies ou ravageurs. Les observations régulières ou ponctuelles sont indispensables à la réalisation d’un bulletin précis et permettent d’améliorer l’analyse de risque.
N’hésitez pas à nous rejoindre!!
Contact : Julien KERVELLA FREDON BRETAGNE
06 01 59 44 77
julien.kervella@fredon-bretagne.com
Légende de couleur:
Cultures Ornementales
Graines de saule
Avec la hausse des températures des derniers jours, les graines de saule se disséminent un peu partout dans la région.
Pour limiter la germination des graines en conteneur, il
faut limiter l’arrosage dans la mesure du possible.
Graines de saule
(Photo: dreamstime.com)
► Ravageurs
Pucerons
Les populations de pucerons sont faibles dans l’ensemble. On
en retrouve quand même quelques petits foyers sous abris
sur mertensia, photinia, choisya, camélia, abelia et en extérieur sur rosier, camélia, primevère et saule.
A noter la présence de pucerons des racines sur nandina sous
abris dans une pépinière du Finistère Nord sans conséquences pour les plantes.
Malgré l’augmentation des températures sur ces deux
dernières semaines, les populations n’ont presque pas
évolué. Les fortes pluies orageuses localisées ont limité
le développement des foyers de pucerons en extérieur.
Les prévisions météorologiques nous annoncent un week
end frais et une semaine où les températures vont augmentées. Le risque de voir se développer de nouveaux
foyers est donc important.
Chenilles défoliatrices
Très peu de chenilles ont été observées sur cette dernière
quinzaine. On retrouve une attaque de chenille indéterminée
sur gaura sous abris dans une pépinière des Côtes d’Armor.
Les premières chenilles hivernantes de pyrale du buis ont été
localisées sur haie de buis dans le Morbihan à Baden et à
Saint Gildas sur Rhuys en jardin amateur créant des défoliations importantes et rapides.
Piégeage tordeuse de l’œillet:
Un réseau de piégeage de la tordeuse de l’œillet à l’aide de
phéromones a été mis en place sur 4 communes:
Plougoulm (29), Plougastel Daoulas (29), Locunolé (29) et
Saint Anne d’Auray (56)
Les pièges ont été installés en semaine 16.
Nous sommes actuellement en plein vol de tordeuse de l’œillet, les captures ayant fortement augmentées puisque l’on
passe de 4 papillons piégés en semaine 18 à 36 papillons en
semaine 19. Il faudra donc surveiller l’apparition de chenilles
dans les prochain jours.
N°3
Cochenilles
Des cochenilles farineuses sont observées trachelospermum
en production sous abris dans le Finistère et sur laurier tin
en jardin amateur dans le Morbihan. Ces deux attaques sont
très faibles.
Tigre du pieris
Ce ravageur a été noté en jardin amateur sur deux pieris dans
le Morbihan. Les populations ont fortement augmenté puisque
la semaine dernière, on ne comptait que 3 individus et cette
semaine plus d’une quarantaine.
13 mai 2016
P 3/4
Acariens
L’activité des acariens est très faible. Des Tétranyques tisserand sont observés dans deux structures sous abris sur hortensia dans le Finistère et sur nerium dans les Côtes d’Armor.
Dans les deux cas les premiers dégâts sont observés.
Des phytoptes sont aussi notés sur camélia et agapanthe sous
abris dans le Finistère, sans engendrer de dégâts notables.
Le redoux annoncé la semaine prochaine devrait favoriser
le développement de ce ravageur. Il est donc important
de bien surveiller les cultures, surtout aux endroits où il y
a d’anciens foyers.
Nématodes des feuilles
Des dégâts de nématodes sont régulièrement notés sur jeunes pousses d’hortensia en jardins amateurs dans le Finistère et le Morbihan créant des déformations (boursoufflures,
épaississement des nervures) de feuilles, pouvant être importantes.
Ces dégâts sur tiges et feuilles peuvent être causées par
deux nématodes :
· Aphelenchoides fragariae
· Ditylenchus dipsaci.
Les feuilles attaquées présentent un limbe déformé, des
taches huileuses puis brunes apparaissent sur les pousses, les pétioles et les nervures entrainant une déformation et un éclatement de ces organes.
Adultes de tigre du pieris
(Photo: Fredon Bretagne)
Aleurodes
La présence d’aleurodes est très faible. Deux petits foyers
sont relevés sous abris dans le Finistère sur pittopspore et
hébé, sans conséquences pour les cultures
Feuille d’hortensia contaminée par
des nématodes
(Photo: Fredon Bretagne)
N°3
Otiorrhynque
13 mai 2016
P 4/4
► Auxiliaires
Des larves d’otiorrhynque sont observées dans une pépinière
des Côtes d’Armor sous abris dans des conteneurs d’azalée
sans conséquences apparentes pour les plantes. Des dégâts
d’adultes sont aussi notés dans un jardin amateur sur choisya
dans le Morbihan
L’activité des auxiliaires reste faible. On retrouve quand même quelques syrphes adultes ainsi que des chrysopes adultes.
Adulte de syrphe
(photo: Blog de François
Juignet)
► Maladies
Mildiou
Cette maladie est présente dans le Finistère sur hellebore
dans une pépinière sous abris sans dégâts importants.
Oïdium
On note cette maladie dans deux structures sur géranium Rozanne (abris) dans le Finistère et sur spirée (extérieur), dans
les Côtes d’Armor. Les premiers dégâts sont observés sur géranium se traduisant par une dégradation du feuillage.
Botrytis
Phytophtora cinnamomi
Ce champignon est noté en jardin amateur dans le Morbihan
sur choisya et sur rhododendron dans une pépinière du Finistère. La maladie affaiblie les plantes qui flétrissent, conséquences d’une dégradation racinaire.
Rouille
Cette maladie est présente sur heuchère dans une structure
du Finistère sans engendrer de dégâts importants.
Marssonina
On retrouve du botrytis dans une pépinière du Finistère sur
viburnum tinus en extérieur sans conséquences pour les plantes.
L’ensemble des observations contenues dans ce bulletin a été réalisé par les partenaires suivants : Pépiniéristes, Hervé LE SANN (Technicien indépendant), CATE,
STEPP, FREDON Bretagne, Conseil Général D’Ille et Vilaine
Direction de Publication
Chambre Régionale d’Agriculture
ZAC Atalante Champeaux 35 042 RENNES
Tel : 02 23 48 23 23
Contact : Alix DELEGLISE
Animateur inter-filières
Cette maladie est observée sur certaines variétés de rosier en
jardins amateurs du Morbihan créant des taches foliaires.
Cette maladie a évolué sur de nouvelles feuilles sur ces dernières semaines.
Rédigé par :
FREDON Bretagne 5, Rue A. de St Exupéry
35235 THORIGNE FOUILLARD
Contacts :
- Julien KERVELLA : Animateur Cultures Ornementales et Zones non Agricole
02 98 26 72 13
Comité de Relecture : CATE, Hervé LE SANN (Technicien indépendant),
STEPP, Chambres d’agriculture de Bretagne, DRAAF-SRAL,SRAL
Ce bulletin est produit à partir d’observations ponctuelles. S’il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne peut être transposée telle quelle à la parcelle. La
Chambre Régionale d’Agriculture dégage toute responsabilité quant aux décisions prises par les agriculteurs pour la protection de leurs cultures et les invite à prendre ces décisions sur la base d’observations réalisées eux-mêmes dans leurs cultures et/ou sur les préconisations de bulletins techniques.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
746 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler