close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Approvisionnement en eau potable de la région dans le cadre du

IntégréTéléchargement
cossoNAv
JOUBNAL DE COSSOilÀY
VENDREDT 22 MAr 201s I
7
Approvisionnement en eau potable de la région
dans le cadre du Groupement ,Vy de Mautaz>>
Bref récapitulatif des tenants et aboutissarrts des travaux suivi d'une discussion
avec des ouwiers en activité à l,aChauxetauTCS.
D,"""t
tffi""--TBffi
les années 2010 et 2011,
sister au travêil de quelques collaborateurs de la société Eau'Gaz &
Pompes SA. Un des responsables
de l'entreprise, Tristan Joye, nous
attendait tout d'abord à La Chaux,
à côté du tenain de football, où
deux de ses ouvriers soudaient des
tuyaux d'ùne dizaine de mètres de
long. .Nous somrnes sur le site depuis eû)iton Lm an et demi, déclarent Flodent et Samy qui mettent
sous
ltgide de I'ARCAM (Association
de la Région Cossonay Aubonne
- Morges) et dans le cadre du plan
la distribution de
I'eau, une étude sur l'approvisionnement en eau potable dals la rédirecteur de
gior avait été menée. Elle avait
abouti à la création d'un groupement chargé de mettre en æulre
une collaboration pour la distribution en eau potable et la défense
incendie. Huit communes sont
impliquées dans cette démarche,
à savoir ChavaanesJe-Vep on,
Cossonay, Cuarnens, Dizy, Gollion, La Chaux, Lussery-Villars et
Senarclens. Ce groupement a pris
le nom de ,,Vy de Maunz>.
Situation des travaux
Les divers travaux sont
toujoùrs
er cours, le budget tenu et les délais
respectés car <plusieùrs équipes trq-
vaillent simultanément en
divers
points de Ia rég1on,> déclare Claude
Moinat, Municipal. Ces tÉvaur
sont conséquents et traitent aussi
bien de la construction du réservoir intercommunal de Cuarnens
de 3500 m3, inauguré le 27 septembre dernier, que des conduites
maîtresses et des conduites de
bouclage pour le renforcement et
bout à bout ces éléments de conduite avec efficacité, précision et
grand soin. (Noùrs oùons une cel'
la connexion des réseaux communaux, sans oublier les conduites
d'adduction depuis les sources des
Mousses et de Vuichime. Totrs ces
aménagements ont pour but de gaÉntir à long terme làpprovisionnement en eau, le stockage et Ia
mise en pression des réseaur, les
conditions hydrauliques nécessaires à la défense incendie, en permettant aussi de valoriser les excédents d'eau saisonniers. Ainsi, à
terme, cette nouvelle organisatior
permettra la déconnexion défini-
Foregcs et pousso-tub€
Les travaux de pose sont effec'
tués en tranchées ou sans tranchées. Tout dépend des condi
tions rencontrées, de la nature des
sols ou des q,pes de conduites. Les
forages dirigés et horizontaux permettent des traversées sous routes, autoroutes, voies ferrées, bâtimerts, conduites, canaux, fleuves,
sites classés, zones protégées et
biotopes. Le percement souter-
Éin
en ligne droite entre deux cel-
lules a pour fonction déviter aisé-
tive du réseau d'eau potable des an-
ment des obstacles importants
ciens rése oirs existants de Cossonay, Dizy, Gollion, La Chaux et
tels que constructions ou infta-
Lussery-Villars.
souteraines sont ainsi déposées
structures diverses. Les conduites
sans pratiquer de fouilles.
Divers forages dirigés ont été
effectués dans la région, <en pcrficulier ô Goilion, ofn de posser sous
I'Offima et un autre sous la route
de La Sarraz en direction de LusseryVillars> précise Claude Moinat,
ajoutant qu'un <incident) est survenu entre Cossonay et La Chaux,
àlbrée du bois
pousse-fube
"corun
o poussé rn gros caillou qri a fait
fionter laroute de 6 cm!
>
Sur le terrain: soudures à
La Chaux
Il nous a paru intéressant de
nous rendre sur le teûain et d'as'
taine hobitude, raison pour laquelle
cela nous poraît assez facile!" rcconnaissent-ils. <Mcis, à couse de
Ia pluie et de Ia météo, nous avons
rcncontré quelques diffculrésr. Et
fait
d'ajouter encore que
"plus il
chaud, plus ctst compliqué, car
les tubes, s'ils ne sont pas attachés
enbloc avec des carrelets, ont tendance à partir de côté enbanane!>
Quand deux tubes sont mis en
position face à face, Florient et
Samy <rabotent) leur extrémité
afin de supprimer un anondi
éventuel et de sàssurer ainsi que
tout plaque bien. Puis ils portent
la zone à souder à une température de 220'. La matière fond et se
mélange. A ce moment, une forte
pression est exercée pendant 2
minutes 45 secondes, selon les tabelles en vigueur, puis un temps
de refroidissement de 21 minutes
est pré!.Lr pour mettre un terme au
processus. Lbuwier note sur le
tuyau la date et l'heure de la soudure, il y appose également sa si'
gnature.
Les tuFux assemblés sont
alors déplacés afin qu'un autre élément y soit ajouté. Et lbpération
peut ainsi se renouveler.
"Enfonction du diamètre du tube et si les
condifions sont bonnes, on qvance
jusqu'à 200 m pdr iourl) relèvent
encore Flo ent et Samy.
Suite po.ge
.a
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
708 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler