close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

IntégréTéléchargement
DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DU MECENAT
Stéphan MARET, Directeur
Mardi 17 mai 2016
Chargées de communication
Vanessa GUERIN
Aurore YMONNET
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Ophtalmologie : le CHU de Poitiers met en place
une activité de chirurgie réfractive
Le CHU de Poitiers vient de s'équiper d'une plateforme de chirurgie réfractive 100% laser qui change la vie en
réparant la vue. Les lasers Femtoseconde et Excimer permettent en effet de corriger les troubles de la réfraction, c'est
à dire la myopie, l'astigmatisme, l'hypermétropie et la presbytie.
Cette chirurgie, qui permet en général de s’affranchir de la contrainte des lunettes, s'adresse à une fourchette variée
de patients, que ce soit au niveau du trouble de la réfraction ou de l'âge.
Un examen approfondi est effectué en amont de l'intervention pour vérifier que le patient soit éligible à cette chirurgie
et qu’il ne présente pas de contre-indication (pathologie oculaire en règle générale et plus particulièrement le
kératocône).
Cette activité sera réalisée par des médecins du CHU. Il pourra également être proposé à des ophtalmologistes
installés en activité libérale d’utiliser le plateau technique de chirurgie réfractive.
La chirurgie réfractive, comment ça marche ?
Il existe principalement deux techniques qui permettent de corriger la vue : la PKR (laser de surface) et le Lasik
(laser en profondeur).
La PKR remodèle la cornée en surface. Cette technique consiste à appliquer le laser après avoir enlevé la
couche superficielle de la cornée. Elle s'adresse à des patients dont la myopie ne dépasse pas -6 dioptries et
l'astigmatisme ne dépasse pas -2 dioptries. Elle est préconisée en cas de cornée irrégulière ou trop fine. C'est la
technique la plus ancienne, mais elle présente comme principaux inconvénients une douleur modérée durant
trois à quatre jours et une récupération visuelle sur plusieurs jours.
Le Lasik 100% laser est une technique qui comprend l'intervention de deux lasers et permet un remodelage de la
cornée en profondeur. Un premier laser (Femtoseconde) crée un volet cornéen superficiel - une sorte de capot,
puis un second laser (Excimer) sculpte dans l’épaisseur de la cornée. Il concerne les patients dont la myopie
peut aller jusqu’à -8 dioptries et dont l'astigmatisme peut aller jusqu’à -5 dioptries. Cette technique a comme
principaux avantages l’absence quasi-complète de douleur et une récupération visuelle dès le lendemain.
A noter que quel que soit la technique employée, les résultats à trois mois sont les mêmes.
Pour plus d'information : http://www.chu-poitiers.fr/chirurgie-refractive/
Pour tout renseignement : direction de la communication et du mécénat du CHU de Poitiers 05 49 44 47 47.
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE POITIERS
J e a n B e rn a rd – 2 r u e d e l a M i l é t ri e - C S 9 0 5 7 7 - 8 6 0 2 1 P O I T I E R S CÉ DE X
 : 0549444747 – Fax : 0549444748 - Courriel : communication@chu-poitiers.fr
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
122 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler