close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse - Organisation internationale de la

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
CP/SG/JT/16
Paris, le 18 mai 2016
L’Organisation internationale de la Francophonie et la Banque
mondiale renforcent leur collaboration
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, et le Vice-Président de
la Banque mondiale pour l’Afrique, Monsieur Makhtar Diop, ont signé, ce mercredi 18 mai
2016, un Memorandum d’entente pour renforcer leur coopération au service de l’éducation, de
la formation et du développement durable en Afrique subsaharienne.
« Nos deux institutions partagent l’objectif commun d’une éducation de qualité et de la
formation professionnelle et technique pour le développement économique, notamment par
l’entreprenariat dans les pays du Sud. Désormais, nous travaillerons étroitement ensemble
pour agir par l’éducation et la formation pour toutes et tous, ce qui offrira aux jeunes des
perspectives d’avenir concrètes », a déclaré Michaëlle Jean à cette occasion.
«Chaque année en Afrique et ce pour les dix années à venir, 11 millions de jeunes vont
entrer sur le marché du travail », constate Makhtar Diop. « Pour que l’Afrique puisse bénéficier
de son ‘dividende démographique’, il est impératif d’améliorer la qualité de l’enseignement et
de donner aux étudiants les compétences qui correspondent aux besoins du marché de
l’emploi. A travers ce partenariat, la Banque mondiale et l’Organisation internationale de la
Francophonie travailleront à faciliter la transition des jeunes vers des emplois productifs », at-il ajouté.
La collaboration entre l’OIF et la Banque mondiale visera en particulier à mettre en œuvre et
accompagner des programmes d’éducation de base et de formation professionnelle dans les
pays francophones, par le développement des compétences des maîtres et l’élaboration de
programmes d’enseignement en accord avec les besoins des pays d’Afrique subsaharienne.
Dans le domaine du développement économique, la collaboration se traduira par un appui aux
dispositifs d’aide à la création d’entreprise afin d’offrir plus de possibilités d’emploi et de
services aux jeunes et aux femmes dans des filières à définir avec les pays d’accueil.
Enfin, l’OIF et la Banque mondiale veulent travailler ensemble dans le cadre du
développement durable par des actions concrètes pour améliorer le sort des populations
concernées face aux changements climatiques.
L’OIF compte 57 Etats et gouvernements membres, et 23 pays observateurs. Pour plus de renseignements
sur la Francophonie : http://www.francophonie.org
Contacts presse
OIF: Louis Hamann, Porte-parole et conseiller communication louis.hamann@francophonie.org; Tél.
+33 (0)6 14 49 81 90
Banque mondiale : Anne-laure Senges, Chargée de communication asenges@worldbank.org ; Tel. +
1 (202) 473-0594
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
298 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler