close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse vendredi 20 mai 2016 Observatoire

IntégréTéléchargement
 Embargo vendredi 20 mai 2016 à 00h01 COMMUNIQUE DE PRESSE Vendredi 20 mai 2016 Observatoire suisse du marché des vins (OSMV) Le vin suisse s’éloigne progressivement de la grande distribution en 2015 « Dans le contexte économique difficile qui a prévalu en 2015, la hausse de la consommation de vins suisses de 0.8 % annoncée par l’OFAG sonne comme un soulagement au sein des milieux vitivinicoles » se réjouit Thierry Walz, président ad interim de l’Interprofession de la vigne et des vins suisses. Les ventes dans les grandes surfaces, en baisse pour la 2e année consécutive (‐3.6 % par rapport à 2014), ne suivent pourtant pas le mouvement positif, comme le confirme le rapport annuel de l’OSMV. « Face à la rareté des quantités disponibles, les producteurs et encaveurs suisses semblent avoir opté ou dû se résoudre à opter pour d’autres canaux de distribution plus rémunérateurs et moins contraignants que les grandes surfaces », précise Philippe Delaquis, chef de projet de l’OSMV. Exemple concret de cette évolution, la baisse du volume de vente des vins AOC rouges en grande distribution, est particulièrement marquée (13 %), alors que la consommation de vin rouge et de rosé suisse augmente de 1.8 % en 2015. Le vin blanc suisse reste le produit le plus acheté en grande surface (52.4 % en 2015 contre 51 % en 2014). Le recul du volume des vins blancs AOC suisses en grande distribution (2.4 %) contraste également avec la légère baisse de la consommation globale de vins blancs indigènes sur le marché suisse (0.7 %). Une météo estivale a contribué à la progression des ventes de vins rosés AOC suisses en grande surface en 2015 (+ 1.5 %) accompagnée d’une augmentation du prix moyen de 25 cts par litre. Répertoriés pour la 1e fois dans le rapport de l’OSMV, les vins de pays suisses baissent tant en volume (‐ 7.9 %) qu’en prix (‐ 0.2 %), ce qui tend à démontrer un transfert progressif de la production vers des vins de qualité supérieure. « Au vu des faibles réserves à disposition et des incertitudes liées au franc fort, le vin suisse se cherche aujourd’hui une alternative durable à la grande distribution, raison pour laquelle l’Observatoire a lancé depuis le 1er avril 2016 une Mercuriale permettant aux acteurs de la profession de mieux comprendre les marchés de la vente directe, de la restauration, de l’exportation et aux grossistes » conclut Philippe Delaquis, chef de projet de l’OSMV. 

Le document complet est disponible sur www.osmv.ch ou info@osmv.ch. Philippe Delaquis, Chef de projet OSMV – 022 363 40 50 – Changins ‐ philippe.delaquis@osmv.ch p.1 Partenaires principaux CHANGINS Capitale suisse de la formation en viticulture et œnologie, CHANGINS est également le partenaire de référence pour la recherche appliquée au monde de la vigne et du vin. CHANGINS réunit trois écoles dont une Haute Ecole Spécialisée qui délivre un Bachelor of Science HES‐SO en œnologie et le titre d’Œnologue, ainsi que le Master of Science in Life Sciences HES‐SO orientation Viticulture et Œnologie. La rencontre entre le questionnement issu de la pratique et les savoirs académiques permet aux professeurs et chercheurs de l'école d’offrir des compétences uniques aux professionnels de la vigne et du vin, tant au niveau de la recherche que des prestations de services reconnues pour leur excellence. Contact : Denise Cugini +41 (0)78 642 64 80 denise.cugini@changins.ch www.changins.ch Interprofession de la Vigne et du Vin Suisse (IVVS), est une association qui a pour but principal la défense des vignobles et des vins suisses, notamment par la progression des parts de marché en Suisse et à l’étranger. Elle concentre son activité sur : 

l’observation du marché et des prix ; la défense de la production et de la consommation des vins suisses. L’IVVS a mandaté Swiss Wine Promotion, interlocuteur exclusif auprès de l’OFAG, afin de gérer les moyens financiers destinés à la promotion et à l’observation des vins suisses. En plus des objectifs essentiels énumérés ci‐dessus, l’IVVS s’occupe également de la défense de la consommation du vin en général. Pour les décisions concernant ce sujet, l’IVVS agit en partenariat avec l’Association suisse du commerce des vins (ASCV). Contact: Thierry Walz, Président ad interim +41 (0)21 804 54 18 thierry.walz@uvavins.ch L’Observatoire Suisse du marché des vins OSMV Afin de doter la branche vitivinicole suisse d’un outil d’analyse du marché précis et fiable permettant d’orienter la production en fonction de la demande du marché et d’affiner les stratégies promotionnelles nationales et régionales des acteurs de la filière, l’Interprofession de la vigne et des vins suisses a mandaté CHANGINS haute école de viticulture et œnologie en vue de créer un Observatoire suisse du marché des vins (OSMV). p.2 
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
163 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler