close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

16 05 2016 clivage politico syndical

IntégréTéléchargement
ALTERNATIVE Police 9 boulevard du Palais 75195 Paris Cedex 04 seceretariat@alternativepn.fr www.alternativepn.fr – Paris, le 17 mai 2016 Rassemblement de policiers le 18 mai à Paris Alternative Police CFDT n’y participera pas officiellement ALTERNATIVE Police CFDT a pris connaissance de l’interdiction faite à un syndicat de police, l’Unité SGP Police FO, de participer au rassemblement Place de la République au prétexte qu’un autre syndicat, Alliance, a déjà programmé un rassemblement. ALTERNATIVE Police CFDT déplore et condamne ce clivage politico‐syndical qui ne glorifie pas l’image de la police nationale en général et celle du syndicalisme policier en particulier. ALTERNATIVE Police CFDT considère que, malgré l’appel lancé par Alliance, le rassemblement du 18 mai est un rassemblement général qui appartient à tous les policiers. Il doit s’exprimer au‐delà de telle ou telle appartenance syndicale. D’ailleurs, nombreux sont les policiers qui attendent une union et une solidarité, sans affichage syndical et surtout sans récupération politique. ALTERNATIVE Police CFDT appelle donc ces syndicats représentatifs à plus de retenues dans leur conflit et à montrer l’exemple en s’unissant pour une seule cause commune : la défense des policiers ! ALTERNATIVE Police CFDT constate depuis maintenant près de quinze jours, que l’appel d’Alliance ressemble plus à un meeting politique qu’à un rassemblement policier. On peut noter en outre la participation de différentes associations ainsi que certains hommes politiques LR. Il ne s’agit donc plus d’un rassemblement policier tel qu’il avait été annoncé. ALTERNATIVE Police CFDT met donc en garde contre tout mélange des genres. Il y a un temps pour tout entre la défense des intérêts des policiers et les positions politiques. Le syndicalisme policier comme tout syndicalisme à des limites qu’il est décent de ne pas franchir. Pour toutes ces raisons, ALTERNATIVE Police CFDT ne participera pas officiellement à la manifestation parisienne mais ses membres sont libres d’y participer comme policiers par solidarité pour exprimer la colère générale contre la haine antiflic. De plus, les intersyndicales qui ont pu se mettre en place partout ailleurs sur le territoire national ne sont pas remises en cause. 
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
7
Taille du fichier
138 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler