close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Royal Nickel Corporation

IntégréTéléchargement
ROYAL NICKEL CORP
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
RNC annonce ses résultats du premier trimestre de 2016
RNC tiendra une conférence téléphonique avec webdiffusion le 17 mai à 10 h (heure de l’Est)
afin de discuter des résultats du premier trimestre de 2016. Appels téléphoniques de
l’Amérique du Nord : 1 888 231-8191, appels téléphoniques internationaux : (+1) 647 427-7450.
Cliquez [ici] pour accéder à la webdiffusion de la conférence. (Pour la retransmission, voir
l’information ci-dessous.)
Toronto (Ontario), le 17 mai 2016 – Royal Nickel Corporation (« RNC ») (TSX : RNX) (OTCQX :
RNKLF) a le plaisir de présenter une rétrospective de ses activités ainsi que ses résultats financiers
pour le trimestre clos le 31 mars 2016. À moins d’indication contraire, tous les montants sont
exprimés en dollars canadiens et sont fondés sur les états financiers non audités pour le trimestre
clos le 31 mars 2016.
Mark Selby, président et chef de la direction, a affirmé : « Le premier trimestre de 2016 a été un
trimestre de transformation pour RNC. Par suite de l’acquisition de la mine d’or et de nickel Beta
Hunt en Australie-Occidentale et d’une participation de 30 % dans la mine de cuivre Reed, au
Manitoba, RNC est en voie de passer du statut de promoteur et d’explorateur à celui de producteur
autonome générant des flux de trésorerie, comptant plusieurs actifs et produisant plusieurs métaux.
Les actionnaires de RNC peuvent maintenant tirer parti des flux de trésorerie liés à l’augmentation
de la production à plus de 50 000 onces d’or par année et à la production de 8 à 10 millions de livres
pour chacun d’entre le nickel et le cuivre. De plus, le rendement de la mine Beta Hunt continue à
dépasser les attentes; le taux d’exploitation de la mine pour le mois de mars seulement a atteint
58 % de la cible fixée à cet égard pour la fin de l’exercice. »
M. Selby a ajouté : « RNC a beaucoup progressé sur une courte période de temps. Grâce à une
combinaison très intéressante comprenant des actifs de production générant des flux de trésorerie,
un projet de mise en valeur du nickel de catégorie mondiale prêt à aller de l’avant, des actifs
d’exploration à potentiel élevé et une équipe de direction centrée sur le repérage, l’acquisition et la
mise en valeur d’autres gisements d’or et de métaux de base, nous sommes bien positionnés pour
générer des flux de trésorerie disponibles et créer de la valeur pour nos actionnaires. »
Faits saillants du premier trimestre de 2016 et faits saillants récents

La production à la mine Beta Hunt en Australie-Occidentale au cours du premier trimestre de
2016 (sur une base de 100 %) a atteint 5,6 milliers d’onces (« koz ») d’or extrait (3,4 koz d’or
vendu) et 0,8 kt de nickel en concentré. Le taux d’extraction aurifère en mars 2016 de
935 tonnes par jour était en avance sur les attentes et représente 58 % de la cible
d’augmentation pour 2016. Les prévisions de RNC concernant la mine pour 2016 demeurent
inchangées; toutefois, compte tenu de la vigueur relative du prix de l’or, RNC peut tirer profit
de la flexibilité opérationnelle de la mine pour voir s’il est possible de redéployer ses
ressources afin d’accroître la production aurifère et de réduire la production nickélifère.

Le 1er février 2016, RNC a annoncé qu’elle avait procédé à deux acquisitions qui feront d’elle
un producteur de nickel, de cuivre et d’or à faible coût générant des liquidités :

RNC a acquis une participation de 20 % dans SLM, une société à capital fermé dont
le principal actif est la mine de nickel et d’or Beta Hunt en Australie-Occidentale, pour
une contrepartie en espèces de 2,5 millions de dollars. RNC a accru sa participation à
66 % le 15 mars 2016 en échange de 31,9 millions d’actions ordinaires de RNC.

RNC a également annoncé qu’elle avait conclu une entente définitive datée du
30 janvier 2016 visant l’acquisition d’une participation de 100 % dans VMS au moyen
d’un plan d’arrangement. L’opération a été menée à bien le 27 avril 2016.

Le 4 avril 2016, RNC a annoncé son projet visant à faire passer sa participation dans
SLM de 66 % à 100 % en exerçant son droit d’acquérir les actions restantes de SLM.
RNC peut exercer ce droit pendant la période de six mois débutant le 1er avril 2016 et
prenant fin le 30 septembre 2016, à un ratio d’échange calculé en fonction de la date
d’exercice. RNC doit obtenir l’approbation des actionnaires à l’égard de l’émission
connexe d’actions de RNC à une assemblée annuelle et extraordinaire des
actionnaires de RNC qui est prévue le 18 mai 2016. RNC prévoit exercer son droit
d’acquérir la totalité des actions de SLM qu’elle ne détient pas pendant le mois de
mai 2016, au ratio d’échange d’action applicable de 1,8775 action de RNC pour
chaque action résiduelle de SLM, ou un total de 24 324 066 actions de RNC pouvant
être émises en échange des actions restants de SLM.

Le 9 mai 2016, RNC a conclu une convention avec Haywood Securities et Beacon
Securities aux termes de laquelle ces preneurs fermes ont convenu d’acheter, par
voie de prise ferme, 17 060 000 actions ordinaires de RNC, au prix de 0,51 $ l’action
ordinaire pour un produit brut d’environ 8,7 millions de dollars. RNC a octroyé aux
preneurs fermes une option pouvant être exercée au même prix pendant une période
de 30 jours à compter de la clôture du placement, laquelle leur permet d’acheter un
bloc additionnel d’au plus 15 % du placement dans le but de couvrir toutes
surallocations. La clôture du placement devrait avoir lieu le 26 mai 2016 ou vers cette
date et est assujettie à l’obtention de toutes les approbations requises auprès des
autorités de réglementation.

RNC a subi une perte nette de 1,6 million de dollars (0,01 $ l’action) pour la période
close le 31 mars 2016 par rapport à une perte nette de 0,3 million de dollars (0,00 $
l’action) pendant la même période en 2015.
Résultats d’exploitation du premier trimestre de 2016 et perspectives pour 2016
Au cours du trimestre clos le 31 mars 2016, la participation dans la mine Beta Hunt s’est établie à
66 % pendant la période de quinze jours débutant le 16 mars 2016. Le tableau qui suit présente un
sommaire de la production de la mine Beta Hunt au premier trimestre de 2016 (présentée sur une
base de 100 %) :
2
Aperçu du premier trimestre de la mine Beta Hunt (sur une base de 100 %)
Activités aurifères et nickélifères de Beta Hunt
Tonnes de nickel extraites (en milliers)
Tonnes de nickel usinées (en milliers)
Teneur en nickel (% nickel)
Tonnes de nickel en concentré (en milliers)
Tonnes d’or extraites (en milliers)
Tonnes d’or usinées (en milliers)
Teneur en or (g/t)1
Or extrait (onces)1,2
Or vendu (onces)
Coût au comptant direct du nickel ($ US la lb)3
Coût au comptant direct du nickel ($ US la tonne)3
Coût de maintien tout compris du nickel (CMTC) ($ US la lb)3
Coût de maintien tout compris du nickel (CMTC) ($ US la tonne)3
T1 2016
29,4
29,7
3,04
0,8
66,2
43,1
2,64
5 636
3 416
2,63 $
5 808 $
2,83 $
6 229 $
1. Les chiffres relatifs à la teneur du minerai et aux onces pour mars 2016 seront finalisés dans les résultats définitifs pour le deuxième
trimestre de 2016. Les chiffres indiqués ci-dessus comprennent des estimations préliminaires de la teneur du minerai brut.
2. Un total de 23 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de mars 2016 n’ont pas été traitées et seront prises en compte
au deuxième trimestre de 2016.
3. Le coût au comptant d’exploitation, le coût au comptant d’exploitation par tonne et le coût de maintien tout compris sont des
mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures financières non conformes aux IFRS n’ont pas de sens normalisé aux termes des
IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu’elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d’autres
émetteurs. La direction utilise ces mesures à l’interne. Le recours à ces mesures permet à la direction de mieux évaluer les
tendances en matière de rendement. La direction croit comprendre que plusieurs investisseurs et autres parties qui suivent le
rendement de RNC évaluent le rendement de cette façon. La direction est d’avis que ces mesures illustrent mieux le rendement de
RCN et constituent de meilleurs indicateurs de son rendement prévu pour les périodes à venir. Ces données visent à fournir de
l’information additionnelle et ne devraient pas être prises en compte isolément ni remplacer des mesures relatives au rendement
préparées conformément aux IFRS.
En 2016, RNC passera du stade de l’exploration et de l’évaluation à celui de la production d’or, de
nickel et de cuivre. Pendant la période de trois mois close le 31 mars 2016, RNC a acquis une
participation de contrôle dans la mine Beta Hunt et a commencé à présenter l’information relative à
sa production de nickel. La mine Beta Hunt est également en voie de passer du statut de producteur
de nickel à celui de producteur d’or et de nickel. En conséquence, les résultats de 2016 ne seront
pas directement comparables à ceux des exercices précédents ou futurs.
Une évaluation économique préliminaire (« EEP ») de Beta Hunt, préparée en tant que rapport
technique conforme au Règlement 43-101, a été déposée le 7 mars 2016 sous le profil de RNC sur
SEDAR à l’adresse www.sedar.com. Le tableau ci-dessous présente les prévisions fondées sur les
résultats de l’EEP.
Prévisions pour 2016 de la mine Beta Hunt (sur une base de 100 %)1,2,3,4
RNC réaffirme les paramètres d’exploitation présentés précédemment; toutefois, compte tenu de la
vigueur du prix de l’or par rapport à celui du nickel, la société pourrait tirer profit de la flexibilité
opérationnelle de la mine et réduire la production de nickel au profit d’une augmentation de la
production aurifère. Le premier trimestre est une période de transition pour la mine Beta Hunt alors
qu’elle continue d’accroître la production aurifère.
3
Mine Beta Hunt ($ US)
Nickel en concentré
Production d’or
Coût au comptant direct du nickel
(avec l’or en sous-produit)
Coût au comptant direct /
CMTC pour le nickel en coproduit
Coût au comptant direct / CMTC
pour l’or en coproduit
Dépenses en immobilisations de
maintien (y compris le
développement minier pour l’or)
1.
2.
3.
4.
Unités
Prévisions pour
2016
3,5 – 4,5
8 – 10
kt
Mlbs
Milliers
d’onces
$/lb
$/tonne
$/lb
$/tonne
(1,00) $ – 0 $
(2 200) $ – 0 $
3,75 $ – 4,25 $
8 270 $ – 9 370 $
$/once
800 $ – 900 $
35 – 45
6$–8$
M$
Le coût au comptant d’exploitation et le coût au comptant d’exploitation par tonne vendue sont des mesures non conformes aux
IFRS. Le coût au comptant d’exploitation et le coût au comptant d’exploitation par tonne sont des mesures de performance
couramment utilisées dans l’industrie des mines de nickel, mais elles n’ont pas de sens normalisé. Le coût au comptant
d’exploitation est calculé à partir des montants comptabilisés à l’état consolidé du résultat global et comprend les coûts
d’exploitation engagés sur le site minier, dont les coûts d’extraction minière, de traitement du minerai et d’administration ainsi que
les redevances à payer, mais il exclut l’épuisement et l’amortissement ainsi que les charges liées aux paiements à base d’actions
et les frais de réhabilitation. Le coût au comptant d’exploitation par tonne est basé sur le nombre de tonnes vendues et est calculé
en divisant le coût au comptant d’exploitation par le nombre de tonnes de nickel vendues. Le coût au comptant d’exploitation est
exprimé en $ US par tonne vendue. SLM présente cette information puisqu’elle estime que ces mesures sont utiles aux
investisseurs et aux analystes pour évaluer son rendement opérationnel et sa capacité de générer des flux de trésorerie. La
mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable est le coût de production total.
Le coût de maintien tout compris et le coût de maintien tout compris par tonne vendue sont des mesures non conformes aux
IFRS. Ces mesures ont pour but d’aider le lecteur à évaluer le coût total de la production de nickel des opérations en cours.
SLM définit le coût de maintien tout compris comme la somme des coûts de production, des dépenses en immobilisations de
maintien (investissements requis pour maintenir les opérations en cours au même niveau), les dépenses générales et
administratives de la société, les dépenses d’exploration sur le site minier et la désactualisation des frais de réhabilitati on
liés aux opérations en cours. Le coût de maintien tout compris exclut les dépenses en immobilisations de croissance, les dépenses
d’exploration de croissance, la désactualisation des frais de réhabilitation non liés aux opérations en cours ainsi que les intérêts et
autres charges financières et impôts. La mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable est le coût de production total.
Principales hypothèses utilisées pour 2016 : prix du nickel à 4,08 $/lb, prix de l’or à 1 080 $/oz et taux de change de 1,43 $ US =
1,00 $ AUD
Les renseignements techniques présentés dans ce tableau ont été préparés conformément aux exigences réglementaires
canadiennes par ou sous la supervision de David Penswick, ing.
Mise en garde. La décision de SLM d’exploiter la mine Beta Hunt n’était pas fondée sur une étude de
faisabilité faisant état de réserves minérales et démontrant la viabilité économique et technique du projet, de
sorte qu’il pourrait y avoir une plus grande incertitude quant à l’atteinte d’un niveau particulier de récupération
des métaux ou quant aux coûts associés à la récupération des métaux, y compris un risque accru associé au
développement d’un gisement commercialement exploitable. Traditionnellement, ce type de projet comporte
un risque beaucoup plus élevé d’échec économique et technique. Rien ne garantit que les coûts de production
prévus seront obtenus. L’incapacité d’obtenir les coûts de production prévus pourrait avoir une incidence
défavorable importante sur les flux de trésorerie et la rentabilité future de SLM. En outre, l’EEP est de nature
préliminaire et inclut des ressources minérales présumées qui sont considérées comme trop spéculatives d’un
point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans la
catégorie des réserves minérales. Aucune étude de faisabilité n’a été réalisée à Beta Hunt. Les ressources
minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée. Rien ne
garantit que l’EEP sera mise en œuvre.
4
Mine Reed
L’acquisition de la totalité de VMS Ventures, dont le principal actif est une participation de 30 % dans
la mine Reed, a été clôturée le 27 avril 2016. Ainsi, les résultats financiers et les résultats
d’exploitation de la mine Reed au premier trimestre n’ont pas été inclus dans la présentation des
résultats consolidés de RNC pour le premier trimestre.
Production de la mine Reed au premier trimestre de 2016
Pour la période de trois mois close le 31 mars 2016, la part de 30 % de VMS dans le métal contenu
dans la production en concentré de la mine Reed s’élevait à 1,1 kt de cuivre et 0,3 koz d’or.
Examen opérationnel pour le premier trimestre de 2016 de la mine Reed (sur une base de 100 %)
T1 2016
T1 2015
Minerai (tonnes extraites)
111 461
118 645
Minerai (tonnes traitées)
94 997
122 609
Cuivre (%)
4,38
2,81
Zinc (%)
0,82
0,68
Or (g/t)
0,54
0,60
Argent (g/t)
7,21
6,68
Coût d’exploitation par unité ($ CA/tonne)
45,77 $
63,92 $
Au cours du premier trimestre de 2016, des stocks d’environ 16 kt, sur une base de 100 %, de
minerai extrait de la mine Reed dont la teneur moyenne en cuivre s’élevait à 4,2 %, ont été
constitués, ce qui s’est répercuté sur le bénéfice tiré de la vente du minerai qui pouvait être appliqué
à la réduction du solde du prêt de contribution dû à Hudbay Minerals Inc. (« Hudbay »), qui détient
70 % de la mine Reed. RNC s’attend à ce que les bénéfices associés aux stocks constitués de
minerai se concrétisent en 2016, à la suite de travaux d’entretien non prévus réalisés au premier
trimestre de 2016 au concentrateur de Hudbay à Flin Flon. Au 31 mars 2016, le solde du prêt de
contribution dû à Hudbay s’élevait à 16,3 millions de dollars, en baisse de 0,7 million de dollars, par
rapport aux 17,0 millions de dollars dus à Hudbay en date du 31 décembre 2015. Au cours du
premier trimestre de 2016, 0,5 million de dollars se sont ajoutés au solde du prêt de contribution
pour tenir compte des charges de traitement de 2015 liées à la production de 2015.
Prévisions pour 2016 pour la mine Reed
Hudbay, à titre d’exploitant, n’a pas présenté de prévisions de production pour la mine Reed. Les
renseignements qui suivent représentent l’estimation de la direction de RNC en ce qui a trait à la
production et aux coûts prévus et ils demeurent inchangés par rapport aux prévisions précédentes.
En 2016, la part de 30 % de RNC dans la production de la mine Reed devrait s’établir entre 4 et 4,5
kt de cuivre et entre 0,5 et 0,75 koz d’or.
De plus amples renseignements concernant l’acquisition de VMS et la mine Reed se trouvent sur le
site www.royalnickel.com et sont déposés sous le profil de RNC sur le site www.sedar.com.
Projet Dumont
Au cours du premier trimestre de 2016, RNC a poursuivi ses activités entourant l’évaluation du projet
nickélifère Dumont, au Québec. Ce travail portait sur le programme de test global comprenant une
usine pilote de traitement du minerai et le grillage de concentré, sur l’aide concernant la préparation
5
de la proposition IAC, le soutien et un suivi concernant le dépôt ÉIES. Les principales activités au
cours du premier trimestre étaient les suivantes :

Tests de grillage : Les tests ont progressé en ce qui a trait au grillage du concentré
de Dumont dans le four de 12" de XPS Consulting & Testwork Services. Le grillage
du premier lot de concentré a été complété aux fins d’autres essais à partir de
calcinat de nickel.

Proposition IAC : En août 2015 a été faite l’annonce de la signature d’un protocole
d’entente avec Ausenco/DF visant à préparer une proposition forfaitaire clé en main
(IAC). Le travail sur la proposition est en grande partie terminé, et il ne reste que la
rédaction juridique finale des garanties d’exécution usuelles et des modalités
générales restantes.
Compte tenu de l’amélioration importante du prix du pétrole, du dollar canadien et du prix de
nombreux autres intrants depuis que l’étude de faisabilité a été réalisée en 2013, RNC évalue
également la possibilité d’effectuer une mise à jour de l’étude de faisabilité afin de tenir compte de la
conjoncture du marché.
RNC a établi les principaux jalons cibles suivants pour réaliser la mise en valeur du projet de nickel
Dumont :

Achèvement des ententes en matière de partenariat et de financement;

Calendrier de construction estimatif de 24 mois après l’obtention du financement et
l’achèvement des plans d’ingénierie détaillés;

La mise en service du projet est prévue dans 10 à 11 trimestres suivant la mise en place du
financement.
Résultats financiers
Note aux lecteurs concernant les résultats financiers et les résultats d’exploitation
Le 1er février 2016, RNC a acquis une participation de 20 % dans Salt Lake Mining Pty Ltd
(« SLM »), propriétaire de la totalité de la mine Beta Hunt, et le 15 mars 2016, elle a accru cette
participation à 66 %. Ainsi, le rendement financier et le rendement d’exploitation de Beta Hunt
influent peu sur les résultats du premier trimestre de RNC. Par ailleurs, l’acquisition par RNC de la
totalité de VMS Ventures Inc. (« VMS »), dont l’actif principal est une participation de 30 % dans la
mine Reed, a été clôturée le 27 avril 2016. Les résultats financiers et les résultats d’exploitation de la
mine Reed au cours du premier trimestre n’ont pas d’effet sur la présentation des résultats du
premier trimestre de RNC.
Pour la période de trois mois close le 31 mars 2016, RNC a subi une perte nette de 1,6 million de
dollars (0,01 $ l’action), par rapport à une perte nette de 0,3 million de dollars (0,00 $ l’action) pour la
même période l’an dernier. L’augmentation de la perte nette de 1,3 million de dollars est surtout
attribuable à des charges générales et administratives qui ont été supérieures (1,2 million de
dollars), principalement en raison de frais d’acquisition (0,6 million de dollars) liés à l’acquisition de
6
SLM et à l’acquisition de VMS par RNC de même qu’à des charges relatives au développement des
affaires (0,4 million de dollars).
Les faits saillants de la situation financière de RNC sont comme suit (en millions de dollars) :
Situation de trésorerie1
Fonds de roulement2
Total des actifs
Capitaux propres
1
2
31 mars 2016
31 décembre 2015
7,2
(5,7)
124,9
77,8
9,6
7,8
82,6
68,3
Comprends les espèces et les quasi-espèces.
Le fonds de roulement est une mesure des actifs à court terme moins les passifs à court terme.
La capacité de RNC d’être une entreprise en activité dépend de sa capacité à mobiliser du
financement. Bien que la direction ait réussi à obtenir du financement par le passé, rien ne peut
garantir qu’un financement adéquat ou suffisant sera disponible dans l’avenir ou qu’il sera
disponible selon des modalités acceptables pour RNC. Comme il est indiqué ci-dessus, le 9 mai
2016, RNC a conclu une entente avec Valeurs mobilières Haywood et Valeurs mobilières
Beacon aux termes de laquelle ces preneurs fermes ont convenu d’acheter, par voie de prise
ferme, 17 060 000 actions ordinaires de RNC, au prix de 0,51 $ l’action ordinaire pour un produit
brut d’environ 8,7 millions de dollars. RNC a également octroyé aux preneurs fermes une option
pouvant être exercée au même prix pendant une période de 30 jours à compter de la clôture du
placement, laquelle leur permet d’acheter un bloc additionnel d’au plus 15 % du placement dans
le but de couvrir toutes surallocations. La clôture du placement devrait avoir lieu le 26 mai 2016
ou vers cette date et est assujettie à l’obtention de toutes les approbations requises auprès des
autorités de réglementation.
Conférence téléphonique / Webdiffusion
RNC tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion aujourd’hui à compter de 10 h (heure
de l’Est).
Information concernant l’accès à la conférence téléphonique en direct et à la webdiffusion :
Appels de l’Amérique du Nord : 1 888 231-8191
Appels locaux et appels internationaux : 647 427-7450
Une webdiffusion de la conférence sera disponible sur le site Web du groupe CNW au :
www.newswire.ca/en/webcast/index.cgi
Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible pour écoute pendant une semaine
à compter d’environ 13 h (heure de l’Est) le 17 mai 2016, et sera accessible comme suit :
Appels de l’Amérique du Nord : 1 855 859-2056; Mot de passe : 11204617
Appels locaux et internationaux : 416 849-0833; Mot de passe : 11204617
À propos de RNC
RNC est une société du secteur des ressources minérales comptant plusieurs actifs, qui se
consacre principalement à l’acquisition, à l’exploration, à l’évaluation et à la mise en valeur
7
de propriétés minières de métaux de base et de métaux précieux. Les principaux actifs de
RNC sont une participation majoritaire dans la mine de nickel et d’or Beta Hunt,
présentement en production et située en Australie-Occidentale, le projet nickélifère Dumont
situé dans le camp minier établi de l’Abitibi, au Québec, et une participation de 30 % dans la
mine Reed en production à Flin Flon-Snow Lake, au Manitoba, Canada. RNC détient aussi
une participation majoritaire dans les projets West Raglan et Qiqavik, dans le nord du
Québec. RNC a une équipe de direction et un conseil robustes qui cumulent plus de
100 ans d’expérience dans le domaine de l’exploitation minière, expérience acquise auprès
d’Inco et de Falconbridge. Les actions ordinaires et les bons de souscription de RNC sont
négociés à la TSX sous les symboles RNX et RNX.WT. Les actions de RNC se négocient
aussi sur le marché OTCQX sous le symbole RNKLF.
Mise en garde concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient certaines mesures financières qui n’ont pas de sens normalisé
prescrit aux termes des IFRS. Les lecteurs sont invités à examiner attentivement l’information présentée et les
notes en bas de page concernant l’utilisation de mesures non conformes aux IFRS.
Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs », y compris, sans limitation des
énoncés relatifs aux liquidités et aux ressources en capital de RNC, à la clôture de l’acquisition d’une
participation additionnelle d’actions de SLM que RNC ne détient pas encore, aux prévisions en matière de
production et de coûts, au potentiel des mines Beta Hunt et Reed, et au potentiel des projets Dumont, West
Raglan et Qiqavik.
Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus par
suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient différer
considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés prospectifs
expriment ou suggèrent. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le résultat attendu comprennent,
notamment, les suivants : la possibilité que les parties ne signent pas les ententes définitives et ne respectent
pas les conditions de clôture; les futurs prix des métaux et l’offre de métaux; les résultats de forage;
l’incapacité de lever les fonds nécessaires pour engager les dépenses requises pour conserver et avancer les
propriétés; les passifs environnementaux (connus et inconnus); les incertitudes générales d’ordre commercial,
économique, concurrentiel, politique et social; les accidents, les conflits de travail et les autres risques
inhérents au secteur minier; l’instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de
guerre; ou les retards dans l’obtention des approbations gouvernementales, les coûts au comptant prévus,
l’impossibilité d’obtenir l’approbation des actionnaires ou les approbations réglementaires. Pour un
commentaire plus détaillé de ces risques et des autres facteurs par suite desquels les résultats réels
pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y
a lieu de consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs
mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com.
Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les événements
ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés
prospectifs, il peut y avoir d’autres facteurs par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats
différeront de ceux qui sont attendus, estimés ou prévus. Les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes
sont faits en date du présent communiqué de presse et RNC n’assume aucune obligation de les mettre à jour,
que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre
raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent.
8
Pour plus de renseignements :
Rob Buchanan
Directeur des relations avec
les investisseurs
Tél. : 416 363-0649
www.royalnickel.com
Mélanie Corriveau
Coordonnatrice des relations avec le milieu
Tél. : 819 727-3777
9
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
347 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler