close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

3 EDITO 1860.indd

IntégréTéléchargement
EN BREF
L’ÉVÉNEMENT
L’INNOVATION, MOTEUR ESSENTIEL
DE L’INFLUENCE
BUSINESS
PARIS VAUT BIEN DES LICENCES
PUBLICITÉ. Isabella Rossellini retrouve
Le nouvel esprit
de TF1
P.4
P.4
P.5
P.6
© Thomas Gogny
MÉDIAS. Vivendi relié à Havas
E-COMMERCE. Amazon, prime à la diversification
CARNET. Salut Gitan, par Robert Zarader
LA SEMAINE VUE PAR… Bernard Zekri (Radio Nova)
P.8
P.12
SOMMAIRE
sa « famille » Lancôme
P.14
VIE DES BUDGETS. La Fondation ARC cible
le grand public avec W
P.16
ACHAT D’ESPACE. Local Planet, la solution
internationale de Mediatrack
P.18
ÉTUDE DE CAS. Jean Imbert cuisine avec Sojasun P.19
TÉLÉVISION. TF1 prend les cerveaux disponibles
chez Canal +
P.20
PUBLICITÉ. Mobilisation verticale
P.21
TÉLÉVISION. Roland-Garros à 360 °
P.22
CULTURE TECH. Lendix, toujours prêts
P.23
DOSSIER
SUPPORT PAPIER
INSPIRATIONS
MARIE-JULIETTE LEVIN, rédactrice en chef
p.25
INSTANTANÉS DE VÉRITÉ
P.32
des souvenirs
SAGA. LU, une réussite au goût d’enfance
INTERNATIONAL. États-Unis :
Catterbox, le collier qui traduit Mimi
P.34
P.36
CRÉATIONS. Volkswagen ouvre le capot
C’est le mariage de la carpe et du lapin.
« L’esprit Canal », incarné par Yann Barthès,
infiltrant la culture mainstream de TF1, tel est
le pari lancé par Ara Aprikian, ancien patron
de D8 et actuel directeur général adjoint de TF1,
chargé des contenus. L’ex-animateur du Petit Journal, un temps annoncé
sur France Télévisions, animera finalement de nouveaux projets pour
TF1 et TMC « avec une forte dimension digitale », en prolongeant certains
programmes sur le web. Pour être plus désirable auprès des annonceurs
et surtout rajeunir son audience vieillissante, le groupe met en place une
stratégie offensive dictée par Gilles Pélisson, PDG de TF1 depuis février
dernier (lire page 20).
La publicité et le digital, ces deux piliers du groupe audiovisuel,
ont également fait la une du congrès de l’Interactive Advertising Bureau
Europe, à Lisbonne (lire page 21). Là aussi, les enjeux se concentrent
sur l’engagement des publics. Volatils, gros consommateurs de vidéos,
les mobinautes veulent des formats publicitaires d’un nouveau
genre. Avis aux annonceurs, qui doivent s’adapter pour capter et maintenir
leur attention. Les tendances émergentes annoncent la fin du format
horizontal pour laisser la place à une lecture verticale des vidéos.
Et de préférence de courte durée, pour ne pas perdre l’attention d’usagers
toujours plus zappeurs. Exit les spots de 30 secondes, le format gagnant
ne dépasse pas les 10 secondes. Plus que jamais, le contenu du message
se veut percutant. Et le jeu en vaut la chandelle : la publicité digitale
(36,2 milliards d’euros) a dépassé pour la première fois la publicité TV
(33,3 milliards) en Europe en 2015.
@m_jlevin
12
P.39
MANAGEMENT
CES NATIVES QUI PARLENT
À L’OREILLE DES PATRONS
MOUVEMENTS. Nominations et promotions
DIGITAL MANAGER. Stéphane Chery
(Airbus Helicopters), agent de liaison
P.40
P.41
25
P.42
32
OPINIONS
COMMUNICATION. « C’est de la com ! »,
par Gildas Bonnel
BRANDWORLD. Château de papier,
par Mark Tungate
LE FLOP. La campagne Allianz
par Ogilvy & Mather
19/05/2016
42
P.45
P.46
P.47
3
STRATÉGIES N° 1860
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 178 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler