close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Abonnement - POI Comité de Vitrolles

IntégréTéléchargement
:
Code postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Complément : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..................................................................................................
N° : . . . . . . . . . . . . . Rue, bd, av., etc. : . . . . . . . . . . . Nom de la voie : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4 mois (17 numéros) : 24 euros
1 an (51 numéros) : 65 euros
Cadre réservé à l’administration du journal
Numéro ICS : FR69ZZZ442543
IMPORTANT : n’oubliez pas de joindre un relevé
d’identité bancaire ou postal, de dater et signer
votre autorisation de prélèvement.
Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Signature (obligatoire) :
En signant ce formulaire de mandat, vous autorisez
Informations ouvrières à envoyer des instructions à
votre banque pour débiter votre compte et votre
banque à débiter votre compte conformément aux
instructions d’Informations ouvrières.
Vous bénéficiez du droit d’être remboursé par votre
banque selon les conditions décrites dans la convention que vous avez passée avec elle.
Une demande de remboursement doit être présentée : dans les 8 semaines suivant la date de débit
de votre compte pour un prélèvement autorisé, sans
tarder et au plus tard dans les 13 mois en cas de
prélèvement non autorisé, et vos droits concernant
le présent mandat sont expliqués dans un document
que vous pouvez obtenir auprès de votre banque.
Bulletin à renvoyer à : Informations ouvrières, 87, rue du Faubourg-Saint-Denis, CS 30016, 75479 Paris Cedex 10. Chèque à l’ordre d’Informations ouvrières
12 numéros : 17 euros
6 mois (25 numéros) : 33 euros
(Datez et signez l’autorisation de prélèvement ci-contre en joignant un relevé d’identité bancaire ou postal.)
❏ Par prélèvement mensuel : 5,80 euros
Mandat
12 euros
Nom, prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Comité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Département : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(nos 2803-409 à 2812-418)
Dans tous les cas, remplir lisiblement et en lettres majuscules vos nom, prénom et adresse.
❏ Du 7 juillet au 8 septembre 2016
10 numéros
Campagne d’abonnement d’été 2016
CHOISISSEZ VOTRE FORMULE
INFORMATIONS
OUVRIÈRES
TRIBUNE LIBRE DE LA LUTTE DES CLASSES
H E B D O M A D A I R E D U PA R T I O U V R I E R I N D É P E N D A N T
A nos lecteurs et à nos futurs lecteurs
Ce journal, votre journal, notre journal, est un journal partisan, un journal ouvrier,
comme son nom l’indique : Informations ouvrières.
Il est à la fois une tribune libre de la lutte des classes et l’hebdomadaire du POI.
Il n’y a là aucune contradiction, car personne n’entend dicter son point de vue à
quiconque. C’est pourquoi notre journal ouvre ses colonnes à tous ceux qui veulent
défendre les intérêts de la population laborieuse.
Depuis des mois notre journal a ouvert ses colonnes à des militants d’origines
politiques ou syndicales différentes, des élus, des laïques, des démocrates pour
préparer la conférence nationale pour la défense des conquêtes de 1936 et 1945
qui se tiendra le 4 juin. La libre discussion est un élément déterminant du succès
de cette conférence permettant que se rassemble et s’organise une force qui dans
le respect des positions de chacun puisse contribuer à faire prévaloir les intérêts
de la classe ouvrière contre ce gouvernement.
Depuis sa création en 1958, ce journal ne reçoit aucune subvention publique,
n’a pas de mécène ni de publicité. Il ne vit que de ses ventes, c’est-à-dire de ses lecteurs, depuis près de soixante ans. Il doit faire face à des augmentations considérables
de tous les coûts de production et de diffusion.
C’est pourquoi nous appelons nos lecteurs à devenir eux-mêmes des diffuseurs
de notre journal, pour élargir ses ventes et assurer son indépendance financière.
C’est également la raison pour laquelle, parce qu’il est un journal ouvrier, nous
appelons nos lecteurs à devenir correspondants de ce journal, à y écrire, à y envoyer
des reportages et des contributions.
Pour ce faire, nous appelons à assurer le succès de la campagne d’abonnement
d’été à Informations ouvrières (10 numéros à 12 euros, du 7 juillet au 8 septembre
2016, du ° 2803-409 au n° 2812-418).
En vous remerciant par avance,
Lucien Gauthier,
rédacteur en chef
15 mai-27 juin : campagne d’abonnement d’été
10 numéros 12 euros (du 7 juillet au 8 septembre)
CET ÉTÉ, UNE NOUVELLE SÉRIE
DES CAHIERS SPÉCIAUX
L’
année dernière, nous avions consacré les cahiers de
nos abonnements d’été au « poids des acquis de
1945 » dans la lutte des classes en France.
Si nous nous étions particulièrement attachés l’année
dernière à la nature même et à l’importance de ces acquis,
nous allons nous attacher cette année à essayer de mettre
en lumière comment ils ont été arrachés par les grèves et
par les luttes ouvrières, notamment en 1936.
“Les voies
de la grève générale”
Nous avons pensé utile cette année de nous attacher à
tous les processus des luttes et des grèves ouvrières, jusqu’aux
grandes grèves générales qui ont marqué le siècle dernier.
Et pas seulement en France... Ainsi commencerons-nous
cette série par le rappel du tableau grandiose de la révolution
russe de 1905, la première de ces grandes grèves générales
du début du XXe siècle.
Nous consacrerons trois cahiers entiers à « Juin 1936 en
France », à la période qui a précédé cet assaut de la classe
ouvrière contre le vieux monde.
Parce qu’une grève générale ne se décrète pas, nous montrerons les développements qui, à partir de 1934-1935, ont
conduit à la grève de générale de 1936, et à la façon dont une
grève générale arrache droits et conquêtes et pose en même
temps la question du pouvoir.
Et nous constaterons dans les cahiers suivants qu’une
situation très proche s’est ouverte en Espagne au même
moment.
Nous terminerons cette série de neuf cahiers par un rappel
des principales grèves — souvent générales également —
qui se sont déroulées en France après guerre et aussi sur la
manière dont Informations ouvrières est intervenu dans ces
combats de classe.
Abonnez-vous dès maintenant
pour soutenir ce journal libre et indépendant !
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
73 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler