close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse du 25 mai 2016

IntégréTéléchargement
Swissolar
Schweizerischer Fachverband für Sonnenenergie
Association suisse des professionnels de l’énergie solaire
Ass. svizzera dei professionisti dell’energia solare
Neugasse 6 CH - 8005 Zürich
T: +41 (0)44 250 88 33 F: +41 (0)44 250 88 35
www.swissolar.ch info@swissolar.ch
Infoline 0848 00 01 04
Communiqué de presse
25 mai 2016
Assemblée générale de Swissolar à Zurich: Créer une sécurité
d’investissement grâce à la stratégie énergétique!
L’incertitude persistante autour des conditions-cadres pour le déploiement du photovoltaïque et du solaire thermique ont été au centre des débats lors de l’Assemblée générale
de l’Association des professionnels de l’énergie solaire (Swissolar) qui s’est tenue aujourd’hui à Zurich. Le conseiller national Roger Nordmann, président de l’association, a
souligné l’importance de la stratégie énergétique 2050, qui est indispensable au vu de
l’urgence de réduire le gaspillage actuel et la dépendance aux importations d’énergie.
Le conseiller national Roger Nordmann, président de Swissolar, a présenté à ses membres l’état
des consultations parlementaires concernant la stratégie énergétique 2050. Malgré plusieurs
concessions regrettables par rapport à la proposition initiale du Conseil fédéral, le projet apporte
néanmoins des fondations solides et nécessaires à un approvisionnement en énergie de notre
pays sûr, durable et respectueux du climat. Cela ne concerne pas seulement le remplacement
nécessaire des centrales nucléaires, mais s’applique également à la décarbonisation des chauffages et de la mobilité. „Seule la stratégie énergétique 2050 crée les incitations nécessaires pour
les investisseurs. Sans elle, nous continuerons avec le gaspillage énergétique et notre dépendance risquée envers l’étranger “ a souligné Roger Nordmann.
Le photovoltaïque et le solaire thermique ont un grand potentiel
Les deux technologies utilisant l’énergie solaire revêtent une importance primordiale pour notre
approvisionnement futur en énergie. Au moins deux tiers de la production actuelle d’électricité
d’origine nucléaire pourraient être remplacés par des installations photovoltaïques. Pour cela, il
suffirait d’une surface d’environ 100 kilomètres carrés, ce qui représente moins d’un quart de
toutes les toitures existantes. Le photovoltaïque deviendrait alors le deuxième pilier de
l’approvisionnement électrique, derrière l’énergie hydraulique. Et grâce aux capteurs solaires
thermiques, 10% des besoins en eau chaude sanitaire et en chauffage pourraient être couverts
par le solaire dans le futur.
Le canton de Zurich économise au mauvais endroit
Une lettre ouverte, adressée au Conseil d’Etat du canton de Zurich, a en outre été approuvée
lors de l’Assemblée générale. Celle-ci demande que le canton revienne sur sa décision de supprimer, dans le cadre de son programme d’austérité, toutes les subventions pour la rénovation
énergétique des bâtiments, dont font partie les contributions pour les installations solaires thermiques. „Avec cette décision, le canton de Zurich laisse tomber tous les propriétaires qui veulent
apporter leur contribution personnelle au tournant énergétique“, a constaté à ce sujet David
Stickelberger, directeur de Swissolar. Ce dernier a rappelé que, selon la Constitution fédérale, la
réduction de la consommation énergétique des bâtiments est du devoir les cantons.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
134 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler