close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

160522 newsletter CdC 2

IntégréTéléchargement
Le Carré des Canotiers®
la newsletter_2
mai 2016
la collection du Carré
Issu d’un travail de collecte entrepris il y a de nombreuses années, le Carré dispose d’un fond riche et diversifié. Il
se compose de trophées, de bateaux, d’accastillages mais aussi de nombreux documents photographiques et
ouvrages.
Parmi eux on trouve la collection Plé, certainement l’une des plus importantes. Le chantier Plé était implanté au 81
quai de la Marne à Joinville le Pont et fut en activité jusqu’en 1980. Ce legs effectué par Jacqueline et Jean-Louis
Plé comprend des médailles, des coupes, des photos, des pointes de bateaux, des dames de nage ainsi que des outils
de charpentier. Plus de 37 catégories d’objets qu’il convient d’inventorier précisément et d’étudier. Autre fond
important, la collection Arnoult composée de très nombreux documents dont l’inventaire est en cours.
A côté de ces collections transmises au Carré, celui-ci s’est porté acquéreur d’une série de trophées, dont ceux
remportés par Berthet, rameur et ouvrier constructeur à Rueil dont le plus extraordinaire est certainement cette
palme (1er prix des régates de Vaires du 8 août 1909). Berthet était rameur à la FRI, la fédération des rameurs
indépendants.
Plus récemment, c’est une enseigne qui a pu être sauvée, celle du chantier Armor situé 59bis quai de la Pie à Saint
Maur des Fossés.
De nombreux bateaux complètent cette
collection : une périssoire (en photo), : un skiff
Lein, un skiff Dossunet (avec deux coupures),
le canoë français Dossunet Lein Roquebert
acquis tout dernièrement et les bateaux
appartenant aux membres du Carré.
A l’inventaire précédent s’ajoutent les
collections privées et les fonds documentaires
de ses membres.
C’est une matière première qui permet au
Carré d’étudier l’histoire des constructeurs et
des loisirs nautiques, mais un important travail
d’inventaire et de numérisation est en cours.
Le site internet du Carré fait aujourd’hui
l’interface avec le public pour diffuser
l’histoire de ce patrimoine. Il est devenu la
référence, c’est un véritable annuaire.
Toutefois, l’objectif du Carré est de rendre
encore plus accessible cette collection et cette
histoire non seulement aux amateurs mais
aussi à un public beaucoup plus large.
Cela pourrait se traduire par la mise en place d’un centre d’interprétation et d’un centre de recherches.
Pour soutenir et participer à l’action du Carré pour le patrimoine du canotage et des sports nautiques pensez à adhérer /
http://carredescanotiers.fr/batassoc.html
les Régates 1900
Dernière ligne droite pour les inscriptions pour participer aux Régates 1900!
Plus de cinquante bateaux sont déjà inscrits à la Régate. Nos amis de TTBS (Traditional Thames Boat Association)
randonnent sur la Charente et viendront en finale sur la Régate. Les associations partenaires seront là. Il se murmure
même sur les berges qu’une course de Nautilette serait en préparation.
Si vous ne l'avez pas déjà fait, connectez-vous sur le site https://sites.google.com/site/regates1900/
Vous y trouverez le formulaire d'inscription à compléter en ligne, ne tardez pas! N'hésitez pas à partager le lien dans
vos réseaux et à parler autour de vous. Nous attendons avec impatience ce moment de rencontre et de partage.
lecture
Joseph-Louis Sanciaume (1903-1976), prolixe auteur de romans policiers, publia La mort en
canoë en 1945 aux éditions La Bruyère (Paris), n°3 de la collection La Cagoule. Le titre fut
réédité en 1954 par les éditions du Puy-Pelu (Lyon), n° 89 de la collection Le Glaive.
L'intrigue (un quasi huis-clos) est située à Bayonne et Biarritz ; le canoë n'a qu'un rôle très
secondaire, n'apparaissant que pendant la scène d'exposition. Il a été choisi par l’auteur pour deux
raisons : la première est qu'il permet d'isoler les premiers protagonistes (sur les étangs du sud des
Landes), et d'imaginer l'assassinat de l'un sans témoin. La seconde est que le terme "canoë" non
seulement facilitait le passage de la censure mais, surtout, avait un fort impact auprès du public.
On parlerait aujourd'hui de code marketing.
Le dessin de couverture de la première édition souligne ce rôle "vendeur" et met en évidence le
canoë tel qu'il se pratiquait couramment : à la pagaie double.
La collection Le Glaive est bâtie sur une série de reprises d'anciens titres. La mort en canoë a été
choisi pour le succès de sa première édition. Mais, sur la couverture de l'édition de 1954, le canoë
s'est effacé devant la mort, beauté fatale. Le marketing a modifié sa cible : en 1954, c'est l'intrigue
qui fait vendre, plus le canoë. Et le texte original de 150 pages, lui aussi, s'est plié aux contraintes
de la collection. Il a été réécrit, condensé, plus vif, pour entrer dans les 128 pages de plus petit
format.
agenda
24 / 29 mai 2016 :
14 / 19 juin 2016 :
25 / 26 juin 2016 :
Exposition-Exhibition "La Voile dans les Boucles de la Marne" Port de Nogent-sur-Marne
Equipée Impressionniste de Chatou à Poses pour le Festival Normandie Impressionniste
Les Régates 1900 dans le cadre du «dimanche 1900 en bord de Vienne» de Cenon sur Vienne
Le Carré des Canotiers®
Recherche, Conseil, Information, Promotion
11 avenue de Diane 94340 JOINVILLE-LE-PONT
http://carredescanotiers.fr
carredescanotiers@laposte.net
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 197 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler