close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

12ème Forum Panafricain Ministériel sur la Modernisation de l

IntégréTéléchargement
Royaume du Maroc
Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration
Centre Africain de Formation et de Recherche
Administratives pour le Développement
Fondation pour le renforcement des capacités
en Afrique
Original : Français
12ème Forum Panafricain Ministériel sur la
Modernisation de l’Administration Publique et des
Institutions de l’Etat
Thème : « La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable
dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable »
organisé en marge de la 54ème Session du
Conseil d’Administration du CAFRAD
AIDE-MEMOIRE
31 Mai – 1er Juin 2016
Tanger (Maroc)
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable _ Aide -Mémoire
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable dans
la poursuite des Objectifs de Développement Durable
Justification:
L’efficacité des politiques de réforme et de la gouvernance publique sont dans la plupart des
cas déterminées par leur capacité à croiser les aspirations des peuples et de s’accommoder des
contextes dans lesquels elles sont appliquées. Telle semble être la trajectoire de la gouvernance
publique responsable appliquée aux contextes des pays africains, dont la plupart se sont engagés vers
la voie de la modernisation de leur stratégie, mais surtout vers ce que l’on pourrait qualifier
d’endogénéisation des mécanismes de gouvernance ou d’inculturation en matière de gouvernance
publique et de réforme.
En effet, la gouvernance publique responsable ne peut aujourd’hui faire l’économie des
aspects culturels dans la perspective de la poursuite des Objectifs de Développement Durable (ODD),
en ce sens que la culture porte en elle les éléments fondamentaux de l’idée de durabilité et de
transmissibilité intergénérationnelle. Autrement dit, toute gouvernance qui se veut responsable
s’inscrit nécessairement dans une logique de durabilité de sa stratégie, de ses mécanismes d’action
ainsi que de transmissibilité de ses outils et résultats. La gouvernance publique responsable est, de ce
fait, intimement liée aux Objectifs de Développement Durable, en tant que système tourné vers
l’amélioration aussi bien de la pensée, des outils que de la finalité visée par la gouvernance, mais
surtout de la capitalisation des succès et de leur possible transmission aux générations futures.
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable orientée vers les objectifs de
développement durable apparaît ainsi comme le chaînon nécessaire à toute politique de réforme de la
gouvernance publique, en ce sens qu’il structure toute la pensée de la gouvernance autour des
mécanismes d’inclusion des acteurs, d’adaptation des moyens ainsi que de leur mise en adéquation
avec les demandes de leurs destinataires et des structures qui devront, en définitive, permettre les
transformations nécessaires et accompagner leur succès.
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable entend, par ce biais, répondre
à un impératif majeur : non plus simplement la transformation orientée vers des destinataires, mais
avec les destinataires spécifiquement définis. Il n’y a donc pas de gouvernance publique responsable
sans inclusion, sans participation des bénéficiaires de cette gouvernance. La gouvernance publique
responsable est, de ce fait, intrinsèquement démocratique. Elle se fonde et s’enracine dans les peuples
et leur culture, se construit avec eux à travers les différentes mutations de leur histoire, aussi bien
interne que dans leur ouverture sur le monde, et s’oriente vers la recherche du mieux-être des
populations et des institutions qui en découlent. La gouvernance publique responsable est donc une
gouvernance publique autant inculturée que méliorative, tant dans son essence que dans sa finalité.
C’est aussi une gouvernance tournée vers la construction d’une culture nouvelle, fondée sur
une approche cumulative d’expérience et de savoir partagés, inculturés, mais tout aussi tournés vers
l’universel. La transmissibilité des valeurs qu’elle fonde, à travers les mécanismes qu’elle établit,
donne nécessairement naissance à une « infraculture », dans laquelle les pays africains pourront se
retrouver et dans laquelle ils pourront, par la même occasion, rencontrer les autres formes de
gouvernance publique, dans leur finalité de contribution au mieux-être des administrations publiques
ou des institutions publiques d’une manière générale.
2
CAFRAD / Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration du Royaume du Maroc_ ACBF
Tanger (Maroc) 31 Mai – 1er Juin 2016
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable _ Aide -Mémoire
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable à l’heure de la poursuite des
objectifs de développement durable a donc une dimension endogène et exogène. L’endogénéité étant
fondée sur l’africanité du concept et l’exogénéité fondée sur la tension vers l’universalité de ces
propositions en termes de durabilité, de transformabilité méliorative et de transmissibilité.
Ces trois attributs ne sauraient être géographiquement déterminés, ils ne peuvent être le seul
lot des pays africains, ils sont la destination de toute gouvernance fondée sur la prévision et la
recherche permanente de ce qu’il est convenu d’appeler la recherche du bien-être des populations. La
gouvernance publique responsable ne peut donc évacuer la culture de sa stratégie, elle se fonde sur
elle, agit à travers elle et la fait émerger tout en la consolidant, grâce à des outils novateurs qu’elle met
en place.
C’est fort de ces considérations que le CAFRAD, en collaboration avec ses partenaires, a fait
le choix de cette thématique dans le prolongement des initiatives des Nations-Unies. C’est aussi en
raison de la singularité des problématiques de gouvernance en cours sur le continent africain et du
souci du CAFRAD de faire de l’Afrique un acteur à part entière de la production de la pensée autour
des stratégies de gouvernance, que cette thématique a été choisie.
Objectifs:
Les objectifs de ce forum sont multiples. Ils visent premièrement à mettre en évidence le rôle
indispensable de la culture dans les stratégies de construction et d’implémentation d’une gouvernance
publique responsable dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable.
Deuxièmement, il vise à approfondir les problématiques de durabilité et de transmissibilité du
capital culturel construit, à travers les mécanismes de construction d’une gouvernance publique
responsable.
Troisièmement, il s’agit d’accompagner la démarche des Nations Unies en vue de poursuivre
les Objectifs de Développement Durable, grâce à la réforme des institutions publiques et de
gouvernance.
Quatrièmement, il s’agit d’assumer le rendez-vous du donner et du recevoir, tel que formulé
par Léopold Sédar Senghor, à travers la participation des institutions africaines à la production d’une
gouvernance publique universelle.
Enfin, il s’agit de permettre au CAFRAD de contribuer ,de façon plus active, à la mise en
place de stratégies pérennes de gouvernance modernes et adaptées aux contextes des pays africains et
ouvertes sur le monde, de façon à transformer positivement et efficacement la gouvernance publique.
Sujets à débattre:
1. La dimension spatio-temporelle de la construction de la gouvernance publique responsable à la
lumière des Objectifs de Développement Durable ;
2. Les acteurs et les outils pertinents de la construction d’une culture de gouvernance publique
responsable, indispensables à la poursuite des Objectifs de Développement Durable ;
3. Les limites structurelles, institutionnelles et symboliques d’une culture de gouvernance
publique responsable dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable ;
4. Les enjeux contemporains de la cristallisation autour de la dimension culturelle de la
gouvernance publique responsable, à la lumière de la poursuite des Objectifs de
Développement Durable ;
3
CAFRAD / Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration du Royaume du Maroc_ ACBF
Tanger (Maroc) 31 Mai – 1er Juin 2016
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable _ Aide -Mémoire
5. Les métamorphoses culturelles et le rôle des technologies et de la communication dans
l’accompagnement des stratégies de gouvernance publique responsable et la consolidation de
la poursuite des Objectifs de Développement Durable ;
6. La coopération internationale et interinstitutionnelle dans l’émergence d’une gouvernance
globale responsable axée sur les Objectifs de Développement Durable.
Publics cibles:
Le Forum est organisé dans le cadre du forum ministériel annuel du CAFRAD sur la
Modernisation de l'Administration Publique et de la Gouvernance dans les pays africains. Il s'agit d’un
forum politique et stratégique de haut niveau pour les Ministres et leurs hauts fonctionnaires. Ils
comprennent:
o Ministres en charge de la Fonction Publique, du Travail, de la Réforme Administrative
et de l’État, y compris leurs conseillers (et Directeurs) en charge de la réforme et de
l'innovation;
o Ministres en charge de la Réforme, de la Gouvernance, de la Planification et de
l'Elaboration des Politiques;
o Présidents des Commissions Nationales en charge de l'Administration Publique, de la
Gouvernance et de la Réforme de l'Etat;
o Directeurs Généraux de la Fonction Publique ;
o Directeurs Généraux des Ecoles Nationales et Instituts d'Administration Publique;
o Représentants des Ministères de la Culture ;
o Conseillers Spéciaux dans les bureaux du Premier Ministre et de la Présidence, en
charge de la Planification, de l'Innovation et de la Gouvernance;
o Universitaires ;
o Organisations et institutions internationales intéressées par les problématiques de
réforme administrative, institutionnelle et de gouvernance ;
o Représentants des Institutions Partenaires impliqués dans les questions du forum.
Personnes ressources:
Ces différents axes seront développés par des personnes ressources ayant des expériences
avérées dans le domaine de la gouvernance, tant au plan théorique que sur le plan pratique. Les
travaux se dérouleront sous la conduite des personnes expérimentées qui restitueront la problématique
de la gouvernance responsable et de l’Etat de droit, dans le cadre d’un questionnement théorique et
contextuel. Elles animeront les débats, distribueront la parole et orienteront les discussions dans le
sens de la construction d’une stratégie Africaine destinée à mettre en place une véritable synergie,
axée sur l’objectif de gouvernance responsable et celui du renforcement et de la consolidation des
idéaux de l’Etat de droit en Afrique.
Méthodologies:
Les travaux se feront en séance plénière. Ils seront animés par des personnes ressources
bénéficiant d’une longue expérience. Ces personnes ressources introduiront les exposés et mèneront
les débats. Ceux-ci donneront lieu à des propositions qui feront l’objet d’un rapport, lequel sera
présenté, assorti de recommandations et du plan d’action. Les exposés et le rapport feront l’objet d’une
publication.
4
CAFRAD / Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration du Royaume du Maroc_ ACBF
Tanger (Maroc) 31 Mai – 1er Juin 2016
La dimension culturelle de la gouvernance publique responsable dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable _ Aide -Mémoire
Résultats attendus:
Compte tenu des diverses questions qui seront examinées au cours des interactions, l’objectif
visé est notamment de donner à l’Afrique un ressort nouveau de construction de sa gouvernance à
partir des ‘’valeurs partagées’’, tout en restant ouvert sur les principes et les idéaux admis au plan
international. En outre, la réunion permettra, dans une large mesure, l'amélioration de la performance
de l'administration publique et de la gouvernance dans les pays africains, à travers l'application
effective des nouvelles approches et stratégies acquises à partir du forum. C’est en définitive, mettre
en adéquation les besoins spécifiques des administrations publiques africaines avec ceux imposés, tout
en reconnaissant son ouverture nécessaire vers le monde mondialisé, dont elles font par ailleurs partie.
Date: 31 Mai – 1er Juin 2016
Lieu: Tanger (Maroc)
Durée: Deux jours
Langues de travail: français, anglais, arabe et portugais.
Pour plus d'informations sur le Forum ou le CAFRAD, n'hésitez pas à nous contacter à
l'adresse suivante:
Centre Africain de Formation et de Recherche
Administratives pour le Développement (CAFRAD),
B.P. 1796,
TANGER, 90001 MAROC.
Tél Mobile Bureau: (+212) 661 30 72 69
Tél: (+212) 539 32 27 07
Fax: (+212) 539 32 57 85
E-mail: cafrad@cafrad.org
Site We: http://www.cafrad.org
5
CAFRAD / Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration du Royaume du Maroc_ ACBF
Tanger (Maroc) 31 Mai – 1er Juin 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
18
Taille du fichier
556 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler