close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CO2 Solutions annonce les résultats du troisième trimestre 2016

IntégréTéléchargement
Symbole boursier (TSXV : CST)
CO2 Solutions annonce les résultats du troisième trimestre 2016
Mise à jour sur ses projets et ses opérations
Québec, QC, le 26 mai 2016 – CO2 Solutions inc. (« la Société ») (TSX-V : CST) a publié aujourd’hui ses
résultats financiers du troisième trimestre clos le 31 mars 2016. Les états financiers détaillés et le rapport
de gestion de la Société seront disponibles sur SEDAR au www.sedar.com.
Faits marquants pour le troisième trimestre et évènements subséquents
•
•
•
•
•
•
•
Clôture d’une offre publique de débentures convertibles garanties
CO2 Solutions et Mojonnier annonce une alliance pour offrir du CO2 plus économique et
durable à l’industrie des boissons
Finalisation de l’opération de l’unité pilote de CO2 Solutions à Valleyfield et diffusion
officielle des résultats
Le gouvernement du Québec investit 15M$ pour valoriser la technologie développée par
CO2 Solutions
Subvention de 15M$ de la CCEMC
Financement de 2,4M$ de la TDDC
CO2 Solutions reçoit un financement additionnel du gouvernement du Canada
Suite à l’annonce de la réussite de son projet de démonstration d’une capacité de 10 tonnes par jour à
Salaberry-de-Valleyfield en novembre 2015, la Société a annoncé en janvier les résultats du projet dont
l’unité de capture a été exploitée avec succès pendant plus de 2 500 heures. Les résultats démontrent une
exploitation stable et efficace de sa technologie dans des conditions semblables à celles rencontrées dans
un contexte commercial. Figurent parmi les faits saillants :
•
•
•
•
•
•
L’enzyme exclusive de la Société, la 1T1, a affiché une performance stable;
Aucun résidu nocif n’a été produit;
La consommation de solvant était négligeable;
L’unité de démonstration a fonctionné en grande partie de façon autonome (c’est-à-dire, n’a pas
nécessité d’opérateur dédié);
La technologie a produit du CO2 qui convient à l’industrie alimentaire, à l’industrie des boissons, et
autres applications de réutilisation;
L’utilisation de chaleur à faible température et à valeur nulle pour la régénération du solvant a été
prouvée de façon efficace, soutenant ainsi les affirmations d’une méthode novatrice de réduction
des coûts.
La Société a retenu les services de Tetra Tech Inc., une firme d’ingénierie de renommée internationale,
pour l’examen indépendant des données du projet relatives aux bilans de masse et d’énergie. Cet examen
a permis à la Société de confirmer des coûts de capture de base de 28 $/tonne pour une unité de
1 250 tonne-CO2/jour (tpj), conformément aux estimés qui ont été publiés précédemment. Ce coût est
inférieur à la taxe sur le carbone proposée en Alberta et au coût ciblé par le Département de l’énergie des
États-Unis pour de nouveaux procédés de capture du carbone. À cet égard, à la connaissance de la
Société, sa technologie est celle qui a démontré le plus bas coût dans l’industrie pour des applications de
capture du carbone postcombustion et ce, par un écart important.
En mai, la Société a annoncé une alliance avec Mojonnier Limited, chef de file dans le domaine de solutions
de procédés pour l’industrie des boissons, pour offrir une nouvelle solution économique et durable,
respectueuse de l’environnement, à l’industrie des boissons gazeuses pour ses besoins en CO2. Cette
alliance s’appuie sur l’Entente de collaboration déjà en place entre CO2 Solutions et GasTran Systems
(« GTS ») qui a récemment concédé une licence de sa technologie à Mojonnier plus tôt cette année.
Fondée en 1919, Mojonnier est un des principaux fournisseurs d’équipement et de services pour les
producteurs de boissons gazeuses et autres boissons. Mojonnier possède une liste de clients bien établie
dans l’industrie des boissons et commercialisera conjointement avec la Société une solution de capture du
carbone économique et durable pour l’approvisionnement de CO2 dans ce secteur.
En mars, la Société a annoncé que sa technologie avait été retenue par le Gouvernement du Québec dans
le cadre de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020. Dans son budget 20162017, publié le 17 mars 2016, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il a alloué une enveloppe de
15 millions de dollars sur les trois prochaines années en soutien à la création d’un consortium chargé de
promouvoir l’adoption de la technologie enzymatique brevetée de capture du carbone de CO2 Solutions.
En février, la Société a annoncé qu’elle avait été sélectionnée pour recevoir 15 M$ sous forme d’une
subvention non remboursable de la part de la Climate Change and Emissions Management Corporation
(CCEMC) de l’Alberta. La subvention devrait servir au déploiement commercial de la technologie de
CO2 Solutions en Alberta à une échelle d’environ 300 tonnes-CO2/jour. Il est prévu que le projet
comprendra la capture du dioxyde de carbone (CO2) d’une grande entreprise industrielle en Alberta, ainsi
que la réutilisation bénéfique du carbone capté. La réutilisation du CO2 capté permettra d’améliorer l’aspect
économique du projet tout en réalisant une réduction importante des émissions des gaz à effet de serre. .
La Société est actuellement en négociations actives avec des partenaires industriels potentiels intéressés
à participer à ce projet et continue sa recherche d’un financement non dilutif pour financer le montant non
couvert par la subvention de la CCEMC (estimé à 15 M$).
En mars, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’Honorable Navdeep
Bains, a annoncé que CO2 Solutions a été sélectionnée par Technologies du développement durable
Canada (TDDC) pour recevoir 2,4 M$ sous forme d’une subvention non remboursable. Cette subvention
devrait servir au déploiement de la technologie de CO2 Solutions au Québec, intégrant l’équipement de lit
fixe rotatif (RPB) à une échelle d’environ 30 tonnes de CO2 capté/jour. Il est prévu que la Société installera
une unité pour capter le CO2 des émissions provenant d’une usine de pâte et papier québécoise et ensuite
réutilisera le CO2 capté pour les activités d’une serre commerciale avoisinante. La réutilisation du CO2
capté améliorera les paramètres économiques du projet tout en réalisant une réduction nette des gaz à
effet de serre.
Le 7 avril 2016, la Société a annoncé qu’elle a reçu un financement additionnel de 255 000 $ en plus du
350 000 $ annoncé en novembre 2015 de Ressources naturelles Canada (RNCan), dans le cadre de son
programme Initiative écoÉnergie sur l’innovation. Le financement additionnel de 605 000 $ servira à des
essais complémentaires de la technologie exclusive de capture du carbone de la Société avec une
configuration de lit fixe rotatif (« RPB ») dans le but de démontrer le potentiel de réduction importante du
coût des équipements. Ces essais font partie d’un programme prometteur de mise à l’échelle de la
technologie actuellement en cours, pour laquelle la contribution totale du gouvernement canadien, y
compris la nouvelle subvention, est de 5 305 000 $.
Commentaire de la direction
« La solidité des résultats du projet de démonstration à Valleyfield a mis CO2 Solutions au premier plan
pour l’industrie et les gouvernements, » a déclaré Evan Price, président et chef de la direction de CO2
Solutions. « Grâce au financement significatif engagé pour deux projets, ainsi que la traction positive dans
la poursuite de financement non-dilutif pour le reste de ces projets, nous sommes sur la bonne voie pour
la mise en marché de notre technologie. »
Page 2
M. Price a poursuivi, « La sélection de notre technologie par le Gouvernement du Québec dans le cadre
de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 est une forte reconnaissance
additionnelle de notre proposition de valeur pour la réduction viable des émissions de CO2 et la réutilisation
commerciale de celles-ci. Enfin, la nouvelle alliance avec Mojonnier, qui entretient des relations de longue
date au sein de l'industrie des boissons, nous donne accès à ce qui pourrait représenter un marché
important pour notre solution commune. Ensemble, nous pourrons offrir une approche révolutionnaire à
l'industrie des boissons qui consiste à améliorer la viabilité économique et environnementale de leurs
activités, et à assurer la sécurité de leur approvisionnement en CO2 de qualité alimentaire. »
Sommaire des résultats financiers pour la période de trois mois et la période de neuf mois closes
le 31 mars 2016
Produits
La Société n’a enregistré aucun produit pour les périodes de trois et neuf mois closes les 31 mars 2016 et
2015. Les fonds reçus par le biais d’ententes de subvention signées avec les agences gouvernementales
fédérales ne sont pas traités à titre de produits. Ces montants sont plutôt comptabilisés en réduction des
frais de recherche et de développement dans la période pour laquelle la contribution est réclamée et
cumulée.
Frais de recherche et de développement
Les frais de recherche et de développement, avant les crédits d’impôt et l’aide publique, ont diminué de
1,7 M$, totalisant 0,4 M$ pour la période de trois mois close le 31 mars 2016, comparativement à 2,1 M$
pour la même période en 2015. Les diminutions pour cette période de trois mois par rapport à la même
période de l’année précédente reflète la diminution progressive au cours du trimestre des travaux associés
au projet écoÉNERGIE qui avait débuté en janvier 2013. Pour la période de neuf mois, les frais de
recherche et de développement, avant les crédits d’impôts et l’aide publique, ont diminué de 1,8 M$,
totalisant 2,2 M$, comparativement à 4,0 M$ pour la même période en 2015. Les diminutions dans les frais
pour la période de neuf mois sont également attribuables à la diminution progressive du travail associé
avec le projet écoÉNERGIE.
L’aide publique comptabilisée au cours du trimestre totalise 0,5 M$.
Frais de développement des affaires
Les frais de développement des affaires totalisaient 0,3 M$ pour la période de trois mois close le 31 mars
2016, comparativement à 0,2 M$ pour la même période en 2015.
Les frais de développement des affaires totalisaient 0,7 M$ pour la période de neuf mois close le 31 mars
2016, comparativement à 0,4 M$ pour la même période en 2015.
Frais généraux et administratifs
Les frais généraux et administratifs totalisent 0,5 M$ pour le trimestre, comparativement à 0,4 M$ pour la
même période en 2015.
Pour la période de neuf mois close le 31 mars 2016, les frais généraux et administratifs ont augmenté de
0,3 M$ à 1,6 M$, comparativement à la même période en 2015. Cette augmentation nette est
principalement attribuable aux honoraires professionnels, principalement attribuable aux frais légaux et
professionnels liés aux relations publiques, aux relations et communications aux investisseurs et aux litiges
en matières de brevets.
Page 3
Perte et résultat global pour le trimestre
La Société a enregistré une perte de 0,7 M$, soit 0,00 $ par action, pour la période de trois mois close le
31 mars 2016, une diminution de 0,8 M$ sur la perte de 1,5 M$, soit 0,01 $ par action, pour la même période
en 2015. Aucun facteur important, autre que ceux décrits dans les rubriques précédentes, n’a contribué à
la variation de la perte pour ces périodes. La Société a enregistré une perte de 3,6 M$, soit 0,03 $ par
action, pour la période de neuf mois close le 31 mars 2016, une augmentation de 0,6 M$ sur la perte de
3,0 M$, soit 0,03 $ par action, pour la même période en 2015. Aucun facteur important, autre que ceux
décrits dans les rubriques précédentes, n’a contribué à la variation de la perte pour ces périodes.
Liquidités et situation financière
Au 31 mars, 2016, la Société disposait d’un solde en trésorerie de 0,7 M$, des comptes débiteurs
(provenant principalement d’agences gouvernementales canadiennes) de 1,1 M$ et des crédits d’impôts à
recevoir de 0,6 M$ pour un total de 2,4 M$. La Société avait des obligations financières à courantes au titre
de créditeurs et de charges à payer et de dettes à court terme de 1,7 M$, y compris des prêts à terme à
payer mais avec aucune portion courante sur la dette à long terme. La liquidité et la disponibilité de ces
ressources pour obtenir du financement additionnel sont suffisantes pour le règlement des obligations
financières courantes (moins d'un an). de la Société De plus, la direction peut lever le capital
supplémentaire nécessaire pour répondre à ses besoins de financement à long terme et est confiante
qu'elle sera en mesure de mobiliser suffisamment de capitaux pour poursuivre ses opérations.
Octroi d'unités d'actions incessibles (UAI)
Le 26 mai 2016, conformément aux termes du plan UAI qui a été approuvé en novembre 2015, le Conseil
d'administration de la Société a octroyé 819,168 UAI à certains officiers et employés de la Société.
Conformément aux termes du plan, la valeur de ces UAI étaient de 0,17$ par action, soit le dernier cours
de clôture des actions ordinaires à la TSXV immédiatement avant la date à laquelle la valeur de marché
des unités est déterminée qui était le 25 mai 2016. Les droits sur les UAI octroyés seront acquis
immédiatement.
À propos de CO2 Solutions
CO2 Solutions est une société innovatrice dans le domaine de la capture du carbone à l’aide d’enzymes.
Elle travaille activement au développement et à la commercialisation d’une technologie pour les sources
stationnaires de pollution au carbone. La technologie de CO2 Solutions réduit les coûts associés à la
capture, séquestration et réutilisation du carbone (CSRC) pour en faire un outil viable de réduction du CO2
et permettre à l’industrie d’en tirer de nouveaux produits rentables. CO2 Solutions a bâti un vaste portefeuille
de brevets reliés à l’utilisation de l’anhydrase carbonique pour la capture postcombustion efficace du
dioxyde de carbone au moyen de solvants aqueux à faible énergie. Pour plus de renseignements sur
l’entreprise, consultez le site www.co2solutions.com.
Énoncés prévisionnels de CO2 Solutions
Certains énoncés dans ce communiqué peuvent être de nature prévisionnelle. Ces énoncés font référence
à des évènements futurs ou à la performance économique future de CO2 Solutions et reflètent les
hypothèses et attentes de la direction au moment présent. Certains facteurs inconnus peuvent affecter le
cours des évènements, la performance économique et les résultats d’exploitation abordés dans ce
document. CO2 Solutions ne s’engage d’aucune façon à actualiser ou réviser tout énoncé prévisionnel, que
ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’évènements futurs ou autrement, sauf en fonction des
exigences prévues par la loi à cet égard.
- 30 -
Page 4
Relation avec les investisseurs et rapports avec les médias :
CO2 Solutions :
Thom Skinner
418-842-3456, poste 223
thom.skinner@co2solutions.com
www.co2solutions.com
ou
NATIONAL Equicom
Marc Lakmaaker
416-848-1397
mlakmaaker@national.ca
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à
ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité
quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.
Page 5
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
171 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler