close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cérémonie Ingénieuses`16 : trois écoles récompensées, deux

IntégréTéléchargement
Cérémonie Ingénieuses’16 : trois écoles récompensées, deux élèves ingénieures
et une femme ingénieure primées
Paris, le 23 mai 2016
La cérémonie de remise des prix du concours Ingénieuses’16 de la CDEFI, placée sous les hauts patronages
du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et du
Ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes, s’est déroulée jeudi 19 mai 2016 au
Ministère des affaires sociales et de la santé en présence de plus de 145 personnes mobilisées autour de
l’égalité femmes-hommes et de la promotion des métiers d’ingénieur-e-s.
Organisée par la CDEFI avec l’appui de ses partenaires (Pasc@line, l’Agence universitaire de la
Francophonie, Elles bougent et Femmes Ingénieurs), cette cérémonie de clôture de la 6e édition
d’Ingénieuses a reçu un accueil enthousiaste de la part de Mme Simone Bonnafous, Directrice générale
pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle au sein du MENESR, invitée à prononcer le
discours d’ouverture face à une assemblée composée de directrices et directeurs d’écoles d’ingénieure-s, de référent-e-s égalité, d’élèves ingénieur-e-s, d’ingénieur-e-s, d’élèves de 3e du collège Les Vallées
de la Garenne-Colombes et d’élèves participant au programme Wi-FiLLES mis en place par le club FACE
de Seine-Saint-Denis.
Cette cérémonie a permis de récompenser trois écoles d’ingénieur-e-s (sur 46 projets déposés) qui ont
fait preuve d’une véritable mobilisation autour des questions d’égalité femmes-hommes et de diversité,
ainsi que deux élèves-ingénieures (sur 120 candidatures déposées) et une ingénieure en activité (sur 78
candidatures déposées) :



Prix de l’école la plus mobilisée, remis par la CDEFI à l’INSA de Lyon, pour la création d’une chaireaction dédiée à la mixité au sein de l’Institut Gaston Berger, pour le développement de
dispositifs d’incitation auprès du secondaire, pour l’accompagnement des étudiant-e-s à la
construction de leur projet professionnel et pour la sensibilisation des élèves-ingénieur-e-s et
du personnel INSA à la mixité.
Prix du projet le plus original, remis par Pasc@line à l’ENSI Poitiers, pour la création des Lady’s
commandements, pour la création d’une boîte à témoignages, pour la célébration de la journée
de la femme, pour la création d’un journal dédié, pour la réalisation d’une vidéo, pour
l’organisation d’une journée dédiée à la place des femmes dans les métiers du BTP et de
l’énergie, etc.
Prix pour l’enseignement de l’égalité F/H, remis par la CTI à Télécom SudParis, pour la création
d’un SPOC « Féminin/Masculin dans le monde du numérique : Voyage et découvertes » sur
Moodle pour les étudiant-e-s de 1ère année dans le cadre des cours de Sciences humaines.



Prix de l’élève ingénieure France, remis par l’Agence universitaire de la Francophonie à Agathe
BRUSSET, élève-ingénieure à l’ESTIA
Prix de l’élève ingénieure Maghreb, remis pour la première fois par l’Agence universitaire de la
Francophonie à Sabrina BELBOUCHE, élève-ingénieure à l’Ecole nationale polytechnique d’Oran.
Prix de la femme ingénieure, remis par Elles bougent et Femmes Ingénieurs à Anne-Sophie BLAU,
chef du service d’ingénierie des facteurs humains chez Areva.
En plus de cette remise des prix, l’après-midi s’est structuré autour de différentes interventions :







François Cansell, président de la CDEFI, a ouvert cette cérémonie
Simone Bonnafous, directrice générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion
professionnelle au MENESR
Raodath Aminou, ingénieure, co-fondatrice de la start-up OptiMiam, a présenté son parcours
de jeune ingénieure et les différents enjeux liés à la création de son entreprise.
Diane Baras, responsable des programmes sciences – France au sein de la Fondation L’oréal, a
présenté les actions de la Fondation L’Oréal en faveur des femmes scientifiques ainsi que les
outils pédagogiques utilisés lors des interventions auprès des collégien-ne-s et lycéen-ne-s afin
de les sensibiliser aux stéréotypes de genre.
Eve Maillet, vice-présidente de l’association Supplément dame, réseau rhônalpin de femmes
d’influence, a questionné l’assemblée sur l’origine de découvertes scientifiques majeures,
toutes réalisées par des femmes.
Natacha Quester-Séméon, entrepreneure, co-fondatrice de Girl Power 3.0 et porte-parole de
#JamaisSansElles et Etienne Parizot, astrophysicien, professeur de physique à l’Université Paris
VII et membre fondateur de #JamaisSansElles, ont rappelé les travaux de femmes scientifiques
dont les innovations ont marqué leur époque, ont présenté le mouvement #JamaisSansElles et
la nécessité de dire « non » aux événements où les femmes ne sont pas représentées et ont
insisté sur l’efficacité d’une démarche conjointe des femmes et des hommes pour faire évoluer
les mentalités.
Nesim Fintz, directeur de l’EISTI et chargé de mission diversité à la CDEFI, a prononcé le discours
de clôture.
Cet événement, salué par l’ensemble des participant-e-s, a permis de rassurer les plus jeunes quant à
la possibilité d’intégrer une école d’ingénieur-e-s et de donner envie à chacun-e d’entreprendre, ou de
poursuivre, une carrière passionnante, riche et diversifiée, en ayant conscience des stéréotypes
véhiculés au quotidien par notre société.
La CDEFI remercie vivement ses partenaires Pasc@line, l’Agence universitaire de la Francophonie, Elles
bougent et Femmes Ingénieurs qui ont rendu possible l’essor de l’opération Ingénieuses, ainsi que
toutes les écoles d’ingénieur-e-s, leur personnel et leurs étudiant-e-s, qui répondent chaque année
présent-e-s à l’appel de la CDEFI.
À propos de la CDEFI
Fondée en 1976, la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) réunit
l'ensemble des directeurs et directrices des établissements ou composantes d'établissements, publics
ou privés, habilités par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur diplômé.
Elle a pour principale mission d'étudier tous sujets relatifs au métier et à la formation des ingénieurs,
ainsi qu'au développement de la recherche et à la valorisation de celle-ci. Elle a, de plus, vocation à
promouvoir l’Ingénieur de l'école française, dans le monde comme en France. Ainsi, la dimension
internationale est au cœur de ses préoccupations, notamment dans l'espace européen de
l'enseignement supérieur et de la recherche.
Contacts presse, Agence Noir sur Blanc :
Corinne Robert : 09 70 44 89 12 | crobert@noirsurblanc.com
Sandra Ammara : 01 41 43 72 74 |06 79 92 71 34 | sammara@noirsurblanc.com
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
391 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler