close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

1) Protocole de test et matériel utilisé

IntégréTéléchargement
1) Protocole de test et matériel utilisé
Ce rapport vise à caractériser une caméra vidéo CPL en termes de niveau de champ
électromagnétique rayonné par les câbles du réseau électrique. Pour cela les tests ont été effectués
en situation dans une habitation avec différents points d’accès réseau (cuisine, salle à manger)..
Pour chaque lieu de connexion CPL, une mesure du plancher de bruit dans la bande de fréquence
considérée est réalisée.
Dans un environnement intérieur de type habitation (ou bureau), la technologie CPL utilise
l’infrastructure électrique basse tension déjà présente comme média de communication. Cette
technologie consiste à coupler à un signal électrique existant un signal numérique contenant des
données, le tout en assurant un certain niveau de sécurité au sein de ce réseau.
La fréquence du signal numérique CPL ajouté au signal électrique du réseau dépend fortement de
l’application visée et donc du débit souhaité. Deux grandes catégories de CPL ont donc vues le jour :
• Le CPL bas débit est généralement utilisé pour le transfert d’informations de commande et/ou de
contrôle d’équipements (domotique par exemple). La bande de fréquence du signal numérique est
comprise entre 9 kHz et 148,5 KHz.
• Le CPL haut débit est principalement utilisé pour le transfert de gros volumes d’informations tels
que l’internet haut débit, la vidéo ou encore le transfert de fichiers. La bande de fréquence du signal
numérique est ici comprise entre 1,6 et 30 MHz.
Les équipements CPL sont considérés comme des appareils de traitement de l’information (ATI) et
par conséquence doivent respecter les normes en vigueur concernant l’émission de perturbation
radioélectriques (CISPR 22). La norme CISPR 22 établit donc des limites pour les perturbations
conduites et rayonnées telles que :
• Pour les fréquences inférieures à 30 MHz, la norme CISPR 22 caractérise les perturbations
conduites aux bornes des alimentations et des accès de télécommunications, (norme IEEE 1901, EN
50561, EN 55022)
• Pour les fréquences supérieures à 30 MHz, la norme CISPR 22 demande de caractériser les
perturbations rayonnées (IEEE 1901, CISPR 22).
L’amplitude du champ électromagnétique rayonné par une caméra vidéo CPL est mesurée sur site en
environnement intérieur de type habitation. Cette mesure est réalisée à l’aide du système de mesure
de champ électromagnétique TS-EMF de Rohde & Schwarz (Figure 2). Cet ensemble est constitué
d’un analyseur de spectre FSH4 possédant une bande de fréquence de 9kHz à 4 GHz et d’une sonde
de champ isotrope TS EMF-B1 couvrant la bande de fréquence 30 MHz – 3 GHz.
Les mesures des champs électromagnétiques émis par les éléments CPL ont été effectuées en suivant
les prérogatives fixées par les normes ou recommandations suivantes :
• « Guidelines for limiting Exposure to time varying Electromagnetic field (up to 300 GHz). ICNIRP
1996.
• CISPR 22
Les amplitudes des champs électromagnétiques ont été relevées pour chaque configuration de
mesure, en fonction de la localisation de l’émetteur CPL et ce jusqu’au seuil de sensibilité de
détection (de l’ordre de 1 mV/m).
2) 2) Mesures
Pour chaque configuration de mesure, la caméra vidéo est reliée à une box internet par liaison CPL.
La commande de la caméra vidéo est effectuée via Iphone en relation avec la box internet. La
caractérisation des émissions rayonnées par communication CPL se fera en effectuant des mesures
proches de la caméra, à proximité du boitier de communication CPL ou encore dans l’environnement
du câble de connexion entre le boitier CPL et la caméra.
En premier lieu, une mesure du bruit de fond ambiant est réalisée afin de caractériser
l’environnement électromagnétique présent. Celle-ci est réalisée sans la présence de la caméra vidéo
et du boitier CPL.
La figure 4 représente le relevé spectral obtenu :
En l’absence de caméra vidéo et de son boitier CPL associé, aucun pic d’émission n’est relevé dans la
bande de fréquence 30 MHz – 100 MHz. Le niveau résiduel mesuré n’excède pas 3 mV/m dans toute
cette bande.
La figure 8 représente le montage utilisé pour la mesure des émissions issues d’une communication
CPL en se focalisant sur le câble de liaison entre la caméra et le boitier CPL.
Les résultats obtenus dans cette configuration sont représentés figure 9.
Dans cette configuration, les champs émis à proximité de la caméra restent dans le même ordre de
grandeur que le relevé de bruit de fond. Les champs mesurés présentent des amplitudes de l’ordre
de 3 mV/m.
D’autres mesures ont été effectuées, aux abords, de la caméra, des adaptateurs CPL (Box et Caméra)
les résultats sont les mêmes à chaque fois.
3) analyse des résultats
Une série de mesures d’émission rayonnée issues d’une communication CPL de type caméra a été
effectuée dans deux pièces différentes d’une habitation. Ces mesures ont été ciblées au voisinage
des différents éléments constituant la communication CPL (boitier, caméra et câble de liaison).
Pour l’ensemble des configurations testées, aucune émission propre aux signaux CPL mis en jeu n’a
été constatée dans la bande de fréquence considérée allant de 30 MHz à 100 MHz.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
420 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler