close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Com muniq ué de pre sse du 2 6 m ai 2 0 1 6

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse du 26 mai 2016
INFORMATION RELATIVE AUX ELEMENTS DE REMUNERATION DES DIRIGEANTS
MANDATAIRES SOCIAUX
publiée en application des recommandations issues du
Code de Gouvernement d’Entreprise AFEP-MEDEF de novembre 2015
Gennevilliers, le 26 mai 2016
Rémunérations variables au titre de l’exercice 2015/16 :
 La rémunération variable de Stéphane Rambaud-Measson, Président du Directoire et Directeur Général, était
assise pour 30% sur la réalisation d’un objectif de résultat opérationnel courant, pour 30% sur la réalisation
d’un objectif de niveau de flux de trésorerie disponible et pour 40% sur la réalisation d’objectifs qualitatifs
personnels. Cette rémunération variable a été fixée par le Conseil de Surveillance sur proposition du Comité
des Rémunérations à 625 000 euros, après examen de la réalisation desdits objectifs au titre de 2015/16.
 La rémunération variable de Guillaume Bouhours, Membre du Directoire et Directeur Financier, était assise
pour 30% sur la réalisation d’un objectif de résultat opérationnel courant, pour 30% sur la réalisation d’un
objectif de niveau de flux de trésorerie disponible et pour 40% sur la réalisation d’objectifs qualitatifs
personnels. Cette rémunération variable a été fixée par le Conseil de Surveillance sur proposition du Comité
des Rémunérations à 300 000 euros, après examen de la réalisation desdits objectifs au titre de 2015/16.
Exercice 2016/17 :
 La rémunération fixe annuelle brute hors avantage en nature de Stéphane Rambaud-Measson, Président du
Directoire et Directeur Général du groupe Faiveley Transport est maintenue à la somme totale de 625 000
euros. La rémunération variable est assise pour 30% sur la réalisation d’un objectif de résultat opérationnel
courant, pour 30% sur la réalisation d’un objectif de niveau de flux de trésorerie disponible et pour 40% sur la
réalisation d’objectifs qualitatifs personnels. Elle est structurée avec un montant cible de 100% de la
rémunération fixe annuelle brute. Dans l’hypothèse où les objectifs financiers du Groupe seraient dépassés,
la rémunération variable ne pourrait excéder 130% de la rémunération fixe annuelle brute.
 La rémunération fixe annuelle brute hors avantage en nature de Guillaume Bouhours, Membre du Directoire
et Directeur Financier du groupe Faiveley Transport est maintenue à la somme totale de 300 000 euros. La
rémunération variable est assise pour 30% sur la réalisation d’un objectif de résultat opérationnel courant,
pour 30% sur la réalisation d’un objectif de niveau de flux de trésorerie disponible et pour 40% sur la
réalisation d’objectifs qualitatifs personnels. Elle est structurée avec un montant cible de 100% de la
rémunération fixe annuelle brute. Dans l’hypothèse où les objectifs financiers du Groupe seraient dépassés,
la rémunération variable ne pourrait excéder 130% de la rémunération fixe annuelle brute.
Rémunération conditionnelle exceptionnelle :
Lors de sa réunion du 25 mai 2016, le Conseil de Surveillance a décidé d’octroyer sur proposition du Comité des
Rémunérations à Messieurs Stéphane Rambaud-Measson et Guillaume Bouhours, membres du Directoire une
rémunération conditionnelle exceptionnelle liée à leur contribution au rapprochement stratégique avec Wabtec
Corporation.
Cette rémunération conditionnelle serait due après la réalisation de l’opération (soit le rachat par Wabtec du
bloc de contrôle détenu par la famille Faiveley) et sous réserve de la présence effective des bénéficiaires dans
l’entreprise à cette date. Son montant brut serait de 900 000 euros auquel s’ajouterait 0,5% de la valeur totale
de rachat du Groupe au-delà de 80 euros par action, pour chacun des deux membres du Directoire concernés.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
473 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler