close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CCTP

IntégréTéléchargement
VILLE DE CHABLIS
AGRANDISSEMENT
DES SANITAIRES
DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE
DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT
89 800 CHABLIS
MAITRE DE L’OUVRAGE
COMMUNE DE CHABLIS
Hôtel de Ville
Place Lafayette – BP11
89800 CHABLIS
C.C.T.P
Architecte dplg
Didier GALLARD
11 rue des Petits Carreaux
75002 PARIS
32 rue Auxerroise
89800 CHABLIS
Tel : 01.40.28.05.51
Mail : gallard.didier.architecte@wanadoo.fr
Economiste
VEM
6/12 avenue de la Turgotine
89000 AUXERRE
Tel 03.86.51.11.77
Mail : sarl.vem@wanadoo.fr
CAHIER DES CLAUSES
TECHNIQUES PARTICULIERES
Phase
Indice
Date
Rédigé par
DCE
A
Mai 2016
D. Gallard / VEM
GENERALITES - PREAMBULE TCE
0 GENERALITES - PREAMBULE TCE ................................................................................................................................. 4
0.1 OBJET DE TRAVAUX .............................................................................................................................................................................................. 4
0.1.1 Consistance générale des travaux ...................................................................................................................................................................................... 4
0.1.2 Nature des travaux .............................................................................................................................................................................................................. 4
0.1.3 Limite des prestations.......................................................................................................................................................................................................... 4
0.1.3.1 Ne sont pas prévus dans le programme des travaux ............................................................................................................................. 4
0.1.3.2 Sont à prévoir pour chaque lot ............................................................................................................................................................... 5
0.1.3.3 Ne sont pas à prévoir pour chaque lot .................................................................................................................................................... 5
0.1.4 Décomposition des lots ....................................................................................................................................................................................................... 6
0.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES .................................................................................................................................................... 7
0.2.1 Textes et Réglements.......................................................................................................................................................................................................... 7
0.2.2 Lois – Textes et Décrets Généraux ..................................................................................................................................................................................... 7
0.2.3 Textes et Règlements Particuliers ....................................................................................................................................................................................... 7
0.2.3.1 Sécurité incendie .................................................................................................................................................................................... 7
0.2.3.2 Règlementation acoustique .................................................................................................................................................................... 7
0.2.3.3 Accessibilité Handicapés ........................................................................................................................................................................ 8
0.2.3.4 Règlement Sanitaire ............................................................................................................................................................................... 8
0.2.3.5 Hygiène et Sécurité - Cde du Travail ...................................................................................................................................................... 8
0.3 D.T.U. – NORMES ET REGLES DE CALCULS ...................................................................................................................................................... 9
0.3.1 Documents Techniques Unifiés - D.T.U. ............................................................................................................................................................................. 9
0.3.2 Règles de Calcul ............................................................................................................................................................................................................... 10
0.3.3 Documents généraux d'avis technique. ............................................................................................................................................................................ 11
0.3.4 Solutions techniques. ........................................................................................................................................................................................................ 11
0.3.5 Commentaires – Classements- Guides - Recommandations. .......................................................................................................................................... 11
0.3.6 Normes. ............................................................................................................................................................................................................................. 12
0.3.7 Règles Professionnelles .................................................................................................................................................................................................... 13
0.3.8 Guides et Avis techniques ................................................................................................................................................................................................. 13
0.3.9 Déchets et Matériaux dangereux ...................................................................................................................................................................................... 14
0.4 ETUDES, PLANS ET DOCUMENTS...................................................................................................................................................................... 14
0.4.1 Études Techniques ............................................................................................................................................................................................................ 14
0.4.2 Bureau de contrôle ............................................................................................................................................................................................................ 14
0.4.3 Contrôle des plans et documents ...................................................................................................................................................................................... 15
0.4.4 Plans d'exécution - Détails ................................................................................................................................................................................................ 15
0.4.5 Echantillons - Prototypes ................................................................................................................................................................................................... 15
0.4.6 Documents complémentaires ............................................................................................................................................................................................ 16
0.4.7 Essais et Contrôles............................................................................................................................................................................................................ 16
0.4.8 Dossier des ouvrages exécutés ........................................................................................................................................................................................ 17
0.5 ORGANISATION DE CHANTIER........................................................................................................................................................................... 18
0.5.1 Coordinateur Sécurité........................................................................................................................................................................................................ 18
0.5.2 Ordonnancement, Coordination, Pilotage ......................................................................................................................................................................... 18
0.5.3 Planning des travaux ......................................................................................................................................................................................................... 18
0.5.4 Réunions de chantier......................................................................................................................................................................................................... 18
0.5.5 Installations communes de chantier .................................................................................................................................................................................. 18
0.5.6 Nettoyage chantier et gravats ........................................................................................................................................................................................... 19
0.5.7 Nettoyage général avant réception ................................................................................................................................................................................... 19
0.5.8 Responsabilité pour vols et dégradations ......................................................................................................................................................................... 20
0.6 CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES AU CHANTIER............................................................................................................................. 20
0.6.1 Sujétions d'exécution ......................................................................................................................................................................................................... 20
0.6.2 Localisations des ouvrages ............................................................................................................................................................................................... 20
0.6.3 État des lieux ..................................................................................................................................................................................................................... 21
0.6.4 Accés au chantier .............................................................................................................................................................................................................. 21
0.6.5 Bruits de chantier............................................................................................................................................................................................................... 21
0.6.6 Protection des ouvrages existants .................................................................................................................................................................................... 21
0.7 QUALITÉ DES MATÉRIAUX ET MATERIELS ...................................................................................................................................................... 21
0.7.1 Qualités des matériaux ...................................................................................................................................................................................................... 21
0.7.2 Marques et références....................................................................................................................................................................................................... 22
0.8 MISE EN OEUVRE ET REALISATION DES OUVRAGES .................................................................................................................................... 22
0.8.1 Conception des ouvrages .................................................................................................................................................................................................. 22
0.8.2 Spécifications générales d'exécution ................................................................................................................................................................................ 23
0.8.3 Obligations de l'entreprise ................................................................................................................................................................................................. 23
0.8.4 Tolérances dimensionnelles .............................................................................................................................................................................................. 24
0.8.5 Réception des supports ..................................................................................................................................................................................................... 24
0.8.6 Déchargement, Chargement, Montage des matériaux, Protection des ouvrages ............................................................................................................ 24
0.8.7 Trous - Percements - Scellements - Raccords ................................................................................................................................................................. 24
0.8.8 Trait de niveau et trait d'axe .............................................................................................................................................................................................. 25
0.9 DISPOSITIONS GENERALES ............................................................................................................................................................................... 25
0.9.1 Connaissance des lieux .................................................................................................................................................................................................... 25
0.9.2 Certificat de visite .............................................................................................................................................................................................................. 26
0.9.3 Composition des offres ...................................................................................................................................................................................................... 26
0.9.4 Dispositions techniques et finacières d'ordre général ....................................................................................................................................................... 26
0.9.5 Options .............................................................................................................................................................................................................................. 27
0.9.6 Variantes ........................................................................................................................................................................................................................... 27
0.9.7 Cadres et bordereaux ........................................................................................................................................................................................................ 27
0.9.8 Présentation des offres ..................................................................................................................................................................................................... 28
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0 GENERALITES - PREAMBULE TCE
0.1 OBJET DE TRAVAUX
0.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
0.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
0.1.3 Limite des prestations
0.1.3.1 Ne sont pas prévus dans le programme des travaux
− Les frais de consommation en eau et électricité consécutif aux travaux et essais à réaliser pour la réception définitive des travaux.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 4 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Les équipements fonctionnels, matériels, banques, placards pour les pôles administratifs.
− Le mobilier, bureaux, tables, armoires de rangement, chaises etc…..
− Les extincteurs et plans d'évacuation.
− Les rideaux, tentures et éléments de décoration des locaux.
0.1.3.2 Sont à prévoir pour chaque lot
− La visite et la reconnaissance préalable des lieux.
− Les frais d’études spécifiques au lot concerné et l’établissement des plans de détails et d’exécution, études et notes de calcul.
− Les travaux d’installation de chantier spécifique au lot.
− La réception et le contrôle des supports.
− L’implantation et le traçage des ouvrages.
− La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
− Les réservations en fonction des plans et réservations des lots techniques.
− Les dispositifs de protection et de sécurité appropriés.
− La mise en œuvre et finitions des ouvrages divers liés aux interventions et travaux des différents corps d'état définis par les CCTP et plans
dans leur ensemble, y compris toutes sujétions d'exécution, découpes, réservations, etc...
− Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
− La protection des ouvrages posés par les autres corps d’état.
− La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception.
− La remise de tous les documents, plans d'exécution, PV d'essais COPREC, notice d'entretien, garanties, etc....
− L’établissement du PPSPS du lot concerné.
− La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
0.1.3.3 Ne sont pas à prévoir pour chaque lot
− Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
− Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
− Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
− Les frais et honoraires du coordination SSI.
− Les frais de consommation d'eau et d'électricité nécessaire à la réalisation des travaux.
− La fourniture du mobilier et les équipements spécifiques.
− Le déménagement du mobilier avant et pendant les travaux.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 5 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.1.4 Décomposition des lots
Les travaux sont décomposés en 9 lots traités en marchés séparés par corps d'état pour l'ensemble des travaux, comprenant :
LOT N°00 - GENERALITES - PREAMBULE TCE
LOT N°01 - DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
LOT N°02 - CHARPENTE - COUVERTURE
LOT N°03 - PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
LOT N°04 - MENUISERIES
LOT N°05 - CARRELAGE - FAIENCE
LOT N°06 - PEINTURE
LOT N°07 - ELECTRICITE
LOT N°08 - PLOMBERIE - VENTILATION
LOT N°09 - PANNEAUX ACOUSTIQUES
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 6 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
0.2.1 Textes et Réglements
Les travaux, objet de la présente opération, devront être prévus et réalisés conformément aux Règles de l'Art et suivant les prescriptions de l'ensemble
des Textes et Règlements Officiels en vigueur à la date de l'exécution des travaux.
0.2.2 Lois – Textes et Décrets Généraux
Il devra être tenu compte de l'ensemble des Textes de Lois, Décrets et Arrêtés relatifs aux Travaux de Bâtiment et de Génie Civil, et en particulier :
− Code de la construction et de l’habitation.
− Code civil
− Code de la consommation.
− Code de l’environnement.
− Code de la santé publique.
− Code du travail.
− Code de l’urbanisme
− Règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les ERP. arrêtés ministériels du 25 Juin 1980et du 22 Juin 1990.
− Dispositions particulières relatives aux établissement recevant du public du type L . Arrêté ministériel du 05 Février 2007.
− Dispositions particulières relatives aux établissement recevant du public du type W . Arrêté ministériel du 21 Avril 1983.
− Règlement Sanitaire Départemental.
− Les lois et Textes Ministériels en vigueur.
0.2.3 Textes et Règlements Particuliers
Dans le cadre de leur étude, les Entreprises devront tenir compte de toutes les prescriptions particulières relatives à la nature et à l'affectation des
locaux, et en particulier :
0.2.3.1 Sécurité incendie
La nature et la constitution des différents travaux et ouvrages à réaliser devront être prévues de manière à répondre aux caractéristiques définies
par le règlement de sécurité relatif aux établissements recevant le Public - ERP,
0.2.3.2 Règlementation acoustique
Les ouvrages seront prévus en fonction de la Réglementation Acoustique en vigueur pour l’isolement acoustique des façades et pour le traitement
acoustique des locaux en fonction de leur affectation :
− Nouvelle réglementation acoustique NRA 2000.
− Arrëté du 30 août 1990 relatif à la correction acoustique dans les bâtiments de travail.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 7 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Loi n°92-1444 du 31 décembre 1992 relative à la lutte contre le bruit.
− Arrêté du 28 octobre 1994 : caractéristiques acoustiques des bâtiments d’habitation.
− Arrêté du 9 janvier 1995 qui fixe, selon les locaux, des valeurs d’isolement, des niveaux de bruit et durée de réverbération.
− Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d’habitation et aux modalités d’application de la réglementation
acoustique.
− Circulaire DGV/VS3 n°2000-5 du 28 janvier 20000 relative à l’application de la réglementation acoustique dans les bâtiments neufs
(remplaçant la circulaire n°98-57/98-399 du mai 1998).
0.2.3.3 Accessibilité Handicapés
Il devra être prévu tous les aménagements nécessaires pour permettre l'accessibilité des handicapés physiques suivant réglementation en vigueur.
L’immeuble est soumis aux dispositions des textes qui détermineront les conditions d’accès des établissements recevant du public ou abritant des
travailleurs et notamment par les articles R.111-19-18 et R11-19-19du code de la construction.
0.2.3.4 Règlement Sanitaire
Le règlement sanitaire départemental type sera appliqué sans préjudice des dispositions plus strictes imposées localement ou au titre des autres
règlements.
Les travaux et équipements des locaux, devront être conformes aux normes et règlements en vigueur, notamment :
− Décret n° 78-394 du 20 mars 1978 relatif à l’emploi des fibres d’amiante pour le flocage des bâtiments.
− Décret n° 96-1133 du 24 décembre 1996 portant interdiction de l’amiante.
− Circulaire n° 99-46 du 27 janvier 1999 relative à la gestion du risque lié au radon.
− Loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains.
0.2.3.5 Hygiène et Sécurité - Cde du Travail
Les dispositions du code du travail à appliquer en matière d’hygiène et de sécurité sont celles en vigueur au moment du dépôt de la demande de
permis de construire (TITRE III intitulé " Hygiène sécurité et conditions de travail ").
Pour tous les locaux recevant des travailleurs, les Entreprises devront prévoir toutes les installations et dispositifs nécessaires à assurer l’Hygiène et
la Sécurité des Ouvriers et du Public, conformément à la réglementation en vigueur et en particulier pour:
− Les dispositifs spécifiques de protection des travailleurs intervenant sur les matériaux et produits contenant de l’amiante suivant décret
96/98 modifié du 07/02/96 modifié par le décret n° 2001-840 du 13/09/0
− L’éclairage naturel et l’éclairage artificiel des locaux.
− Les contraintes d’exploitation et de maintenance des locaux et équipements.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 8 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Les dispositifs nécessaires pour assurer la Sécurité du Public sur le domaine public.
∗
Suivant le Code du Travail
∗
Suivant le Décret du 8 Janvier 1965
∗
Suivant le Décret 94 1159 du 26 Décembre 1994
∗
Suivant le PGC SPS établi par le Coordonnateur SPS
0.3 D.T.U. – NORMES ET REGLES DE CALCULS
D’une manière générale les travaux devront être exécutés conformément aux spécifications et prescriptions définies par les CCTG, Fascicules
Interministériels applicables au Marchés Publics de Travaux de Bâtiment et de Génie Civil.
Sont applicables l’ensemble des codes, lois et règlements, D.T.U. , Normes et Règles de Calculs publiés par le C.S.T.B..
0.3.1 Documents Techniques Unifiés - D.T.U.
Les travaux des différents corps d’état devront être prévus suivant les spécifications techniques et règles d’exécution fixées par l’ensemble des D.T.U.
et Normes NF et équivalences avec les normes Européenne en vigueur à la date de l’exécution des travaux, Cahiers des Charges, Cahiers des
Clauses Spéciales et Mémento ou additifs suivant :
− D.T.U. 11- Reconnaissance des sols.
− D.T.U. 12- Terrassements.
− D.T.U. 13- Fondations.
− D.T.U. 14- Cuvelage.
− D.T.U. 20- Maçonnerie.
− D.T.U. 21- Béton Armé.
− D.T.U. 22- Grands panneaux nervurés.
− D.T.U. 23- Béton divers.
− D.T.U. 24- Fumisterie.
− D.T.U. 25- Plâtrerie.
− D.T.U. 26- Enduits- liants hydrauliques.
− D.T.U. 26/52- Sous-couches isolantes.
− D.T.U. 27- Enduits projetés.
− D.T.U. 31- Construction en bois.
− D.T.U. 32- Construction métalliques.
− D.T.U. 33- Façades légères.
− D.T.U. 34- Fermetures.
− D.T.U. 35- Ouvrages divers d’aménagement.
− D.T.U. 36/37- Menuiserie.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 9 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− D.T.U. 39- Vitrerie, Miroiterie.
− D.T.U. 40- Couverture.
− D.T.U. 41- Bardages.
− D.T.U. 42- Étanchéité des façades.
− D.T.U. 43- Étanchéité des toitures.
− D.T.U 44- Joints.
− D.T.U. 45- Isolation thermique.
− D.T.U. 51- Parquets.
− D.T.U. 52- Revêtements de sols scellés.
− D.T.U. 53- Revêtements de sols collés.
− D.T.U. 55- Revêtements Muraux scellés.
− D.T.U. 57- Planchers surélevés.
− D.T.U. 58- Plafonds suspendus.
− D.T.U. 59- Revêtements minces.
− D.T.U. 60- Plomberie.
− D.T.U. 61- Gaz.
− D.T.U. 64- Assainissement.
− D.T.U. 65- Chauffage.
− D.T.U. 67- Réfrigération.
− D.T.U. 68- Ventilation.
− D.T.U. 70- Installation électriques.
− D.T.U. 75- Ascenseurs.
0.3.2 Règles de Calcul
Sont applicables l’ensemble des Règles de Calcul en vigueur et en particulier :
Béton
Règles BAEL 91 (DTU P18.702) Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et constructions en béton armé suivant la méthode des
états limites
Règles BPEL 91 (DTU P18.703) Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et constructions en béton précontraint suivant la méthode
des états limites.
Feu
Règles FB (P92.701) Règles de calcul- Méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en béton.
Règles FA (P92.702) Règles de calcul- Méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en acier.
Règles FA (P92.702/ANN) Règles de calcul- Méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en ACIER. Méthodologie des
caractérisations des produits de protection.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 10 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Charpente
Règles CM 66 - Calcul et conception des constructions en acier.
Neige et vent
Règles NV65 et N84 modifiées 1995 (DTU P06.006) Règles de calcul définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions et annexes.
Plomberie
D.T.U. 60.11 (DTU P 40.202) Règles de calcul des Installations de plomberie sanitaire et d’évacuation des eaux pluviales.
0.3.3 Documents généraux d'avis technique.
Les travaux des différents corps d’état devront être prévus suivant les prescriptions techniques particulières suivantes :
− GS 1 - Préfabrication lourde.
− GS 2 - Constructions, façades et cloisons légères.
− GS 3 - Structures, planchers et autres composants structuraux.
− GS 5 - Toitures, couvertures, étanchéité.
− GS 6 - Composants de baie, vitrages.
− GS 7 - Produits et systèmes d’étanchéité et isolation complémentaire de parois verticales.
− GS 9 - Cloisons et contre-murs en plâtre.
− GS 12 - Revêtements de sol et produits connexes.
− GS 13 - Revêtements carrelages, revêtement muraux et produits connexes.
− GS 14 - Installations de génie climatique et installations sanitaires (+GS 11 et GS 15).
− GS 16 - Produits et procédés spéciaux pour la maçonnerie.
− GS 17 - Réseaux.
− GS 19 - Traitement des eaux.
− GS 20 - Produits et procédés spéciaux d’isolation.
0.3.4 Solutions techniques.
Les travaux des différents corps d’état devront être prévus suivant les exemples de solutions techniques édités par le CSTB pour les chapitres:
− Acoustiques
− Confort d’été
− Thermie RT
0.3.5 Commentaires – Classements- Guides - Recommandations.
Les travaux des différents corps d’état devront tenir compte :
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 11 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Des commentaires du CSTB pour la RT et la sécurité en cas d’incendie.
− Des classements des produits du bâtiment et des locaux concernant les enduits monocouches d’imperméabilisation, les façades légères,
les locaux, les revêtements sols et murs, les toitures.
− Des guides professionnels pour l’amiante, le chauffage, la climatisation, les conduits de fumée, les inondations, l’isolation, le radon, les
revêtements de sols.
0.3.6 Normes.
Les matériaux et matériels devront correspondre aux caractéristiques et performances définies par les Normes en vigueur, Normes homologuées et
Normes expérimentales, avec leurs correspondances avec les normes Européenne, suivant liste ci-après :
− Normes NF Classe A 3 – Produits en fonte et en Acier- Qualités.
− Normes NF Classe A 4 – Produits en fonte et en Acier- Dimensions.
− Normes NF Classe A 5 – Métaux et alliages non ferreux.
− Normes NF Classe A 9 – Revêtements Métalliques.
− Normes NF Classe B 1 – Produits de carrières et de dragage.
− Normes NF Classe B 2 – Fibres minérales.
− Normes NF Classe B 3 – Verre.
− Normes NF Classe B 5 – Bois, liège.
− Normes NF Classe C 1 – Installations électriques.
− Normes NF Classe C 4 – Mesure – Commande – Régulation.
− Normes NF Classe C 7 – Matériel utilisant l’énergie électrique.
− Normes NF Classe C 9 – Télécommunications – Électronique.
− Normes NF Classe D 1 – Équipement sanitaire.
− Normes NF Classe D 2 – Matériel d’équipement ménager.
− Normes NF Classe D 3 – Cuisson, chauffage et réfrigération.
− Normes NF Classe D 6 – Ameublement
− Normes NF Classe E 1 – Instruments des mesures.
− Normes NF Classe E 2 – Eléments de machines.
− Normes NF Classe E 3 – Machines thermiques.
− Normes NF Classe E 5 – Machines aérauliques.
− Normes NF Classe E 8 – Travail des métaux.
− Normes NF Classe E 9 – Mécanique – Divers.
− Normes NF Classe G 3 – Articles textiles (et étoffes pour)
− Normes NF Classe M 6 – Energie nucléaire.
− Normes NF Classe P 0 – Bâtiment et génie civil – Généralités.
− Normes NF Classe P 1 – Terrasse, maçonnerie, béton.
− Normes NF Classe P 2 – Charpente, menuiserie, serrurerie.
− Normes NF Classe P 3 – Couverture et bardage.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 12 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Normes NF Classe P 4 – Plomberie, sanitaire.
− Normes NF Classe P 5 - Chauffage Ventilation.
− Normes NF Classe P 6 – Sols, revêtements, cloisons.
− Normes NF Classe P 7 – Plâtrerie, vitrerie, décoration.
− Normes NF Classe P 8 – Ouvrages et équipements divers.
− Normes NF Classe P 9 – Equipements divers – Travaux extérieurs.
− Normes NF Classe S 3 – Acoustique.
− Normes NF Classe S 5 – Equipements pour enfants, jeux et sports.
− Normes NF Classe S 6 – Matériel de Secours et Lutte contre l’Incendie.
− Normes NF Classe S 7 – Prévention – Protection et sécurité.
− Normes NF Classe T 3 – Peintures, pigments, vernis.
− Normes NF Classe T 5 – Plastiques
− Normes NF Classe X 0 – Normes Fondamentales.
− Normes NF Classe X 1 – Normes Générales.
− Normes NF Classe X 3 – Environnement et ressources des bases – Insertion des handicapés.
− Normes NF Classe X 4 – Protection contre les agents physiques, chimiques et biologiques.
− Normes NF Classe X 9 – Eclairagisme.
0.3.7 Règles Professionnelles
Seront applicables aux Travaux, les différentes Règles Professionnelles reconnues par les Assureurs, et en particulier :
− Règles relatives aux travaux de dallage.
− Règles relatives à l’utilisation des Mastics pour l’Étanchéité des joints.
− Règles relatives à la fabrication et à la mise en oeuvre des Menuiseries en Aluminium et façade rideaux.
0.3.8 Guides et Avis techniques
Les conditions d’emploi et de mise en oeuvre des différents matériaux et matériels non traditionnels devront être prévues, suivant les prescriptions de
documents officiels, tels que :
− Avis technique en cours de validité
− Guides techniques UEATC
− CPT du fabricant approuvé par organisme officiel
− Certificat et PV d’essais du CSTB, CTB, CERF, etc ...
Ces documents devront être remis pour avis préalable du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 13 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Dans le cas de matériaux ou matériels ne bénéficiant pas d’agrément, il pourra être exigé l’exécution d’essais par un laboratoire agrée ou
l’établissement d’un ATEX à la demande du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle compris toutes incidences de frais de transport, essais et
honoraires.
0.3.9 Déchets et Matériaux dangereux
Les conditions d’enlèvement et d’évacuation des déchets et matériaux dangereux devront être réalisées, conformément à la Réglementation en
vigueur, et en particulier :
− La Loi du 15 Juillet 1975 relative à l’élimination des Déchets et à la Récupération des Matériaux,
− Le décret 97.S du 15 Mai 1997 relatif à la Classification des Matériaux dangereux
− La circulaire du 9 Janvier 1997 relative à l’élimination des Déchets d’Amiante Ciment générés lors des Travaux de Réhabilitation et de
Démolition.
−
La recommandation du GPEM adoptée le 22/06/2000 concernant la gestion des déchets de chantier du bâtiment.
−
0.4 ETUDES, PLANS ET DOCUMENTS
0.4.1 Études Techniques
Pour tous les corps d’état de la présente opération, il ne sera pas fourni d’étude technique, l’entreprise devra établir son étude en fonction des plans,
schémas, CCTP et des différents règlements et règles de calculs définies ci dessus.
Les plans établis par la maîtrise d'œuvre, définissent les principes de structure B.A. , de distribution intérieure, de l’aspect des façades et pourront
être adaptés selon les études définitives des entreprises et les impératifs pour garantir la construction des ouvrages dans les règles de l’art sous
réserves du respect du parti architectural et de l’accord du maître d’œuvre.
0.4.2 Bureau de contrôle
Le bureau de contrôle, désigné par le Maître d'ouvrage, sera chargé du contrôle du respect des règles de construction lors de la conception et du
contrôle de l’exécution des travaux.
L’entreprise devra remettre au bureau de contrôle tous les documents, plans, notes de calculs et fiches techniques et PV pour avis préalable.
La liste non exhaustive des documents ci-après à fournir par l’entreprise au bureau de contrôle sera nécessaire pour la réalisation de la mission de
contrôle technique, à savoir (liste non exhaustive) :
− Plans d’exécution et notes de calcul des structures et des ouvrages.
− Dossier d’exécution mentionnant les procédés, les justificatifs, les détails….
− Procès verbaux d’essais et avis techniques.
− Classement NF-UPEC
− Justificatifs de classements de comportement au feu des matériels et éléments de construction.
− Procès verbaux des essais et vérifications de fonctionnement des installations (COPREC).
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 14 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.4.3 Contrôle des plans et documents
Dans le cadre de l’étude du projet, l’Entreprise est tenu de vérifier les côtes de l'ensemble des plans généraux, plans de principes techniques, détails
, coupes, profils et de l’ensemble des CCTP pour s’assurer de leur homogénéité.
Dans le cas d’erreur ou d’imprécisions, l’Entreprise devra signaler aux concepteurs toute erreur ou omission qu'il pourrait constater ou de les rendre
attentifs à tout changement qui serait éventuellement à opérer dès le stade de la consultation.
L’Entreprise devra également signaler toute anomalie ou manque de conformité et proposer les modifications jugées nécessaires.
Il serait responsable des conséquences que pourrait entraîner l'inobservation de cette obligation.
0.4.4 Plans d'exécution - Détails
Dans le cadre de son offre et dans la période de préparation des travaux, l’entreprise devra prévoir tous les frais d’étude et frais d’établissement des
plans d’exécution et détails nécessaires à la mise au point du projet par les entreprises de chaque corps d’état et l’établissement des plans de
réservations.
Ces plans et détails seront établis à une échelle en rapport avec les dimensions des ouvrages afin de faire apparaître clairement tous les détails de
l’exécution, ils seront cotés et indiqueront toutes les dimensions, section et renseignements nécessaires.
Pour son étude, l’Entreprise devra tenir compte de toutes les indications définies par l’ensemble des C.C.T.P. et plans architectes, ainsi que des
contraintes et exigences diverses pour le respect de la Réglementation en vigueur (Incendie, thermique et Acoustique en particulier).
Les notes de calcul, les études et plans d’exécution devront être fournies pour avis préalable du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle avant toute
mise en fabrication et avant exécution des ouvrages dans les conditions définies aux pièces générales, toutefois, l’Entreprise demeurera responsable
de ses études.
Les travaux ne pourront commencer avant l’approbation de ces documents notes de calcul et plans d’exécution par le Maître d’oeuvre et le Bureau
de Contrôle, cette approbation, toutefois, ne diminuera en rien la responsabilité de l’Entreprise qui reste pleine et entière.
Après approbation de ces plans, l'Entreprise devra en transmettre un exemplaire à chacun des Entrepreneurs concernés par les travaux, pour
réservation et coordination des travaux.
Les plans d’exécution DEFINITIFS approuvés par le Maître d’œuvre et le Bureau de Contrôle Technique des Ouvrages seront transmis en 1
exemplaire sur support Papier au Maître d’Ouvrage.
0.4.5 Echantillons - Prototypes
Il sera dû à la demande du Maître d’oeuvre la fourniture de tous les échantillons, modèles et prototypes nécessaires à la présentation ou à la mise au
point des ouvrages et équipements particuliers.
Pour les ouvrages particuliers, il devra être prévu la réalisation de prototypes et ouvrages témoin pour mise au point préalable et avis du maître
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 15 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
d'œuvre et du maître de l'ouvrage.
L’Entrepreneur sera tenu de procéder à toutes les reprises, adaptations et mises au point des échantillons, modèles et prototypes présentés jusqu’à
l’accord définitif du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle.
Le choix des coloris et finition sera prévu par le Maître de l’ouvrage et le maître d’œuvre dans les gammes du fabricant, compris toutes sujétions pour
emploi de plusieurs coloris et finition.
Le choix de plusieurs teintes dans une même gamme n’entraînera aucune modification prix unitaire de l’offre.
Chaque produit présent devra être conforme aux normes en vigueur pour l’acoustique et la tenue au feu exigée et devra être accompagné de sa fiche
technique.
Les échantillons et modèles devront être présentés en temps voulu à l’agrément du Maître d’oeuvre pour laisser à celui-ci libre choix du matériel ou
des matériaux définitifs, sans qu’il puisse être fait état, par l’Entreprise, d’un délai de livraison susceptible de retarder l’avancement du chantier. Si un
tel cas se produisait, l’Entrepreneur subirait des pénalités de retard prévues.
Avant tout approvisionnement de matériel et matériaux, l’Entreprise sera tenue de présenter des échantillons au Maître d’oeuvre et de recueillir son
accord écrit sur les matériaux présentés.
Au cas où il envisagerait d’utiliser des matériels et matériaux équivalents, il sera tenu de présenter les échantillons à l’agrément du Maître d’oeuvre à
qui il appartient de juger de la similitude du matériel. En cas de refus d’un échantillon, l’Entrepreneur ne pourra présenter aucune réclamation.
0.4.6 Documents complémentaires
En complément, l’entreprise devra fournir au Maître d’oeuvre et au Bureau de Contrôle avant le démarrage des travaux tous les documents
nécessaires à la mise au point et à l’approbation de leurs travaux et en particulier :
− Avis Techniques des matériaux et procédés non traditionnels
− P.V. d’essais – agréments
− Fiches Techniques des matériaux et matériels particuliers.
NOTA : Le plan d’installation de chantier et PPSPS est à remettre au Coordonnateur suivant réglementation en vigueur avant le démarrage des
travaux.
0.4.7 Essais et Contrôles
L'entreprise sera tenue d'effectuer les essais et contrôles définis par les normes et D.T.U., ainsi que les essais éventuels demandés par le Maître
d'Oeuvre.
L'entrepreneur devra toujours, sur le chantier, tenir à la disposition du Maître d'Oeuvre, les appareils nécessaires à la vérification des ouvrages. Il
devra également la main d'œuvre mise à la disposition des techniciens chargés de ces vérifications.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 16 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
En vue du contrôle de la qualité des matériaux, matériels utilisés dans les constructions, il sera procédé aux essais et analyses dans le cadre de la
mission confiée par le Maître d’Ouvrage à un organisme de contrôle technique, ce dernier étant rémunéré par le Maître d’Ouvrage.
Les essais de contrôle effectués par l’Organisme de Contrôle dans les conditions de son contrat comporteront l’obligation par l’Entreprise de fournir
à ses frais tous les échantillons et éprouvettes. Les frais d’analyses et d’essais supplémentaires à ceux prévus dans le cadre de la mission de
l’Organisme de Contrôle seront à la charge de l’Entreprise. Par frais afférents à une opération de contrôle, il faut entendre tous les frais nécessaires
à cette opération, préparation des lots, des éprouvettes, frais de main-d’oeuvre, etc... Les essais acoustiques seront à la charge de chaque entreprise
concernée.
Les essais et vérifications de fonctionnement des installations des lots dits « Techniques » seront ceux figurant dans le document technique COPREC
n° 1 (publié dans le Moniteur du 17.12.82 : Cahier 4594, les résultats seront transcrits sur des procès-verbaux établis suivant les modèles figurant
dans le document technique COPREC n° 2 du 6 novembre 1998 et communiqués au Maître d’oeuvre d’Exécution et Organisme de Contrôle.
Les frais de ces essais et procès-verbaux seront à la charge de chaque entreprise concernée.
En cas de doute sur la qualité des matériaux ou des ouvrages, le Maître d’oeuvre pourra faire effectuer des essais ou contrôles complémentaires.
Toute partie d’ouvrage, ou ouvrage entier, ne donnant pas satisfaction et ne répondant pas aux exigences des règlements et des documents du
présent marché sera refusée. Elle sera démolie, reconstruite ou renforcée aux frais de l’Entrepreneur, puis soumise à la nouvelle épreuve de charge.
Toutes les dépenses qu’entraînent les opérations de contrôles, le remplacement des matériaux, les réfections et réparations de quelque nature qu’elles
soient, sans préjudice des indemnités éventuelles s’il y a lieu, seront à la charge de l’Entrepreneur.
0.4.8 Dossier des ouvrages exécutés
En fin de travaux dans les délais fixés par le CCA.P., l’entreprise devra remettre le dossier complet des ouvrages exécutés pour constitution du DOE
et DIUO comprenant en particulier :
− Les Plans de Recollement des différents ouvrages et réseaux réellement exécutés
− La série complète des plans mis à jour correspondant aux ouvrages réalisés.
− Les P.V. d’essais.
− Les Avis Techniques et Agréments de matériaux et matériels.
− La liste détaillée du matériel installé avec coordonnées des fournisseurs.
− Les Notices et Fiches Techniques relatives à l’entretien des matériaux.
− Le Dossier d’entretien et de maintenance des installations pour constitution du DIUO par le coordonnateur SPS.
Les documents seront remis en 4 exemplaires papier, dont 1 reproductible et tous les plans en version informatique type C.D. aux formats D.W.G. et
P.D.F.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 17 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.5 ORGANISATION DE CHANTIER
0.5.1 Coordinateur Sécurité
Le coordonnateur sécurité, désigné par le Maître d'ouvrage, assurera les missions définies par les textes pris en application de la loi 93.1418 du
31/12/93 et du décret n° 94-1159 du 26/12/94 instaurant l’obligation d’une coordination en matière de sécurité et de préservation de la santé sur les
chantiers de bâtiment.
L'opération a été classée en niveau ......................
L’entreprise devra tenir compte des mesures générales de prévention et consignes définies dans le cadre du PGC SPS établi par le coordonnateur
SPS et prévoir tous les dispositifs de protection et d’accès nécessaire à l’entretien futur.
Dans le cadre de la constitution du DIUO, l’entreprise devra fournir tous les documents et dossiers nécessaires à la maintenance.
0.5.2 Ordonnancement, Coordination, Pilotage
L’Ordonnancement, la Coordination et le Pilotage sont exécutés suivant les dispositions prévues au CCAP.
0.5.3 Planning des travaux
Le délai global d’exécution des travaux est défini dans le cadre du CCAP.
Le planning définitif des travaux sera arrêté pendant la période de préparation prévue au CCAP, en concertation avec le pilote., le maître d’œuvre, le
maître de l'ouvrage, le coordonnateur SPS en fonction des temps d’intervention fournis par l’entreprise et des impératifs de livraison.
Chaque entreprise devra fournir au pilote le temps d’intervention détaillé de ses travaux dans le cadre de la période de préparation.
0.5.4 Réunions de chantier
La fréquence des rendez-vous de chantier sera décidée par le maître d’œuvre, lors de la première réunion de coordination des travaux.
L’entreprise désignera un responsable unique de chantier, qui devra assister à tous les rendez-vous de chantier et répondre à toutes les convocations
du maître d’œuvre, du maître d’ouvrage et du coordonnateur SPS sous peine de se voir systématiquement infliger des pénalités contractuelles prévues
au CCAP par absence injustifiée qui viendront en déduction du montant du marché de l’entreprise. Le maître de l’ouvrage appréciera l’infime
justification donnée par l’entreprise sans que sa décision ne puisse faire l’objet d’un recours.
Le responsable de chantier devra nécessairement être nanti de tous les pouvoirs, en matière de décisions d’ordre technique.
0.5.5 Installations communes de chantier
Les entreprises devront prévoir dans leur offre tous les frais relatifs aux installations communes de chantier, ainsi qu'aux installations d'hygiène et de
sécurité suivant la réglementation en vigueur, les indications du CCAP et de la notice SPS établi par le coordonnateur SPS.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 18 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Le maître d'ouvrage mettra à disposition les locaux nécessaire et prendra en charge les frais d'électricité, d'eau potable et de chauffage.
Le lot Gros œuvre aura à sa charge la gestion du compte prorata.
Le lot Plomberie aura à sa charge l'installation de robinets de puisage par zone d'intervention.
Le lot Électricité Courants Forts aura à sa charge l'installation des coffrets électriques de chantier, les installations provisoires d’électricité pour chaque
niveaux de zones travau.
0.5.6 Nettoyage chantier et gravats
Ces prescriptions sont complémentaires à celles prévues au cahier des clauses administratives particulières.
Des bennes de stockages pour tri sélectif des matériaux de classe II et III, sont prévues sur le chantier suivant réglementation en vigueur.
Chaque entrepreneur devra assurer le nettoyage du chantier, la sortie et l'évacuation des gravois et détritus provenant de l’exécution de ses ouvrages,
dans les bennes mise à disposition avec tri sélectif par nature de matériaux, pour laisser le chantier propre et libre de tous déchets pendant et après
l'exécution de ses travaux.
Le remplissage de ces bennes sera sous la responsabilité de l’Entreprise du lot gros œuvre qui se chargera de l’enlèvement des gravas triés aux
décharges agrées, les frais d’enlèvement et de décharge seront intégrés dans le compte prorata géré par le lot Gros œuvre pendant la durée des
travaux T.C.E.
Les déchets dangereux de classe I seront évacués par l’entreprise concernée.
Dans le cas où une entreprise ne satisferait pas à ses obligations, sans mise en demeure préalable, le Maître d’oeuvre pourra donner ordre à une
Entreprise extérieure de procéder aux nettoyages et enlèvement des gravois, les frais en résultant étant imputés à l’Entreprise responsable avec
applications des pénalités prévues au CCAP..
Il en sera de même dans le cas de gravois dont la provenance ne pourra être nettement déterminée, les frais en résultant seront imputés au compte
prorata.
Le nettoyage final des locaux avant réception et avant livraison au maître de l’ouvrage sera prévu dans le cadre du lot Peinture.
0.5.7 Nettoyage général avant réception
Préalablement à la livraison des ouvrages au Maître d’Ouvrage, l’Entreprise du lot peinture devra le nettoyage général des locaux ainsi que
l’enlèvement des dispositifs de protection, et ce, afin de livrer lors de la réception, le bâtiment en parfait état d’achèvement et d’utilisation.
Il est rappelé que chaque entreprise doit assurer le nettoyage des locaux et des équipements de son lot après son intervention, enlever la protection
de ses ouvrages tels que films protecteurs, emballages plastiques ou autres dispositifs et évacuer ses gravois (débris divers, chutes de matériaux,
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 19 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
containers, etc.).
Nettoyage général intérieur de tous les locaux pour visite de réception des travaux suivant indications des pièces du Marché et directives du Maître
d'œuvre.
Toute Entreprise intervenant après la réception préalable des Travaux, pour l’exécution des travaux en levée de réserves ou pour toutes autres
raisons, devra laisser les locaux dans lesquels elle est intervenue ainsi que ceux de son cheminement, dans un parfait état de propreté.
Nettoyage final général complémentaire, de tous les locaux, de manière à assurer un état de finition impeccable pour prise en possession par le
Maître de l’ouvrage après levée des réserves
0.5.8 Responsabilité pour vols et dégradations
Il est ici formellement stipulé que l'Entrepreneur demeurera entièrement responsable de ses approvisionnements et des ses ouvrages jusqu'au jour
de la réception des travaux, qu'il s'agisse de vols, détournements ou dégradations.
Les entreprises devront prendre toutes les mesures pour assurer la fermeture du chantier, cantonnement et des bâtiments avec mise en place de
canons provisoires.
0.6 CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES AU CHANTIER
0.6.1 Sujétions d'exécution
L’entreprise devra prévoir et tenir compte de toutes les sujétions d’exécution, pour la réalisation des travaux compte tenu du site et du contexte des
lieux, telles que définies par le CCAP, le présent CCTP, le PGC SPS ainsi que par les directives et consignes particulières de la maîtrise d'œuvre, du
maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Les travaux étant réalisés en site occupé, une attention particulière sera apportée sur l’installation générale de chantier, interdisant strictement l’accès
du chantier au public.
0.6.2 Localisations des ouvrages
La localisation des différents travaux et prestations à prévoir est définie par l’ensemble des plans et documents joints au dossier DCE et comprenant
:
− La déclaration de travaux.
− Les Plans établis par la maîtrise d'œuvre définissant les distributions intérieures et l’aspect des façades ainsi que les principes de structures.
− Le présent CCTP général TCE.
− Les CCTP détaillés des corps d’état .
− La notice SPS établi par le coordonnateur SPS.
Chaque CCTP complète les plans en ce qui concerne la nature des matériaux et prestations à réaliser ainsi que leur mise en œuvre.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 20 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.6.3 État des lieux
Avant toute intervention, un état préalable des lieux devra être prévu en relations entre le maître de l’ouvrage, le maître d’œuvre et le lot Gros
Œuvre ,en particulier :
− Pour les accès du chantier sur le domaine public.
− Pour les zones mise à disposition dans l’enceinte du terrain.
0.6.4 Accés au chantier
L'accès au chantier sera prévu suivant les conditions définies par la notice SPS établi par le coordonnateur SPS.
0.6.5 Bruits de chantier
Compte tenu de l’intervention à l'intérieur d'un bâtiment en site occupé, l’entreprise devra prendre toutes les mesures pour limiter les bruits de chantier.
D’une manière générale, tous matériels et équipements utilisés devront être insonorisés et silencieux.
0.6.6 Protection des ouvrages existants
L'Entrepreneur devra veiller à ne pas détériorer les ouvrages existants, en particulier les accès.
L’entreprise devra se renseigner auprès des services de l’établissement et prévoir le repérage préalable des réseaux existants avant ses interventions.
Il sera responsable de ses détériorations et devra la réfection des ouvrages endommagés.
0.7 QUALITÉ DES MATÉRIAUX ET MATERIELS
0.7.1 Qualités des matériaux
Tous les matériaux et matériels devront être conformes aux différentes Normes et Textes définis ci-dessus.
Les produits employés devront dans la mesure du possible être certifiés et bénéficier d’un marquage (NF-CSTB-CTB, etc...)
Les spécifications particulières de qualité définies par la Notice Descriptive ou les plans de détails devront obligatoirement être respectées.
Indépendamment de leur conformité avec les prescriptions de normes et documents techniques susvisés, les matériaux, matériels et appareils qui
seront employés ou fournis pour la réalisation des travaux seront toujours neufs et de la meilleure qualité, dans l'espèce indiquée.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 21 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Il ne sera pas admis tant dans les propositions que lors de l’exécution des travaux, de fourniture de matériaux de qualité inférieure à celles prescrites.
En cas de fourniture et de mise en oeuvre de matériaux non conformes ou non agrées par le Maître d’oeuvre, le Maître d'Oeuvre en refusera l'emploi.
L'entrepreneur devra prendre à sa charge le remplacement des matériaux défectueux et devra supporter seul les frais occasionnés par le respect des
obligations susvisées.
0.7.2 Marques et références
Il est précisé que les Marques et Références des matériaux et matériels définies dans le C.C.T.P., les tableaux en annexe et les plans du Maître
d’oeuvre, résultent du programme et du choix des matériaux déterminés en accord avec le Maître de l’ouvrage.
L’Entreprise pourra éventuellement proposer le remplacement de ces matériaux par des matériaux équivalents sous réserve d’obtenir l’accord du
Maître d’œuvre, du bureau de contrôle et du Maître de l’ouvrage après fourniture des fiches techniques et PV justificatifs.
Il est expressément prévu que, dans le cas où, pendant la construction, la fourniture ou la mise en oeuvre de certains matériaux, équipements ou
matériels se révéleraient impossibles, difficiles ou susceptibles d’entraîner des désordres et ce, pour un motif quelconque (par exemple : retard
d’approvisionnement, défaut de fabrication, difficultés d’importation), le Maître d’ouvrage pourra remplacer ces matériaux par d’autres de qualité au
moins équivalente.
0.8 MISE EN OEUVRE ET REALISATION DES OUVRAGES
0.8.1 Conception des ouvrages
La conception des différents ouvrages à réaliser dans le cadre des travaux devra être prévue en fonction de l’ensemble des Règlements et Texte
définis ci-dessus et en particulier :
− Impositions de la déclaration de travaux
− Règlements relatifs à la Sécurité Incendie
− Règlements relatifs à l’Isolation Acoustique NRA 2000
− Règlements relatifs à l’Isolation Thermique
− Textes et Règlements relatifs à l’Hygiène et à la Sécurité des Ouvriers
− Prescriptions particulières du Code du Travail
− Règlements relatifs à l’accessibilité des personnes handicapés et à mobilité réduite
− Prescriptions particulières relatives à la nature et à l’affectation des locaux
− Rapport du Bureau de Contrôle Technique
− Prescriptions particulières de la notice SPS
Il est précisé que la conception des ouvrages devra être prévue de manière à respecter les plans du Maître d’œuvre.
Il ne sera autorisé aucune adaptation ou modification sans autorisation préalable du Maître d’oeuvre.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 22 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.8.2 Spécifications générales d'exécution
Tous les travaux devront être exécutés selon les Règles de l’Art avec toute la perfection possible et selon les meilleures techniques et pratiques en
usage.
A ce sujet, il est formellement précisé à l’Entreprise qui lui sera exigé, un travail absolument parfait et répondant en tous points aux règlements en
vigueur et qu’il ne sera accordé aucune Plus-value pour obtenir ce résultat, qu’elles que soient les difficultés rencontrées et les raisons invoquées.
La démolition de tous les travaux reconnus défectueux par le M.O. et leur réfection jusqu’à satisfaction totale seront implicitement à la charge de
l’Entreprise, de même que tous les frais de réfection des dégâts éventuels causés aux ouvrages et aucune prolongation de délai ne sera accordée.
Sauf dérogation expresse du M.O. ou indication contraire explicite résultant du texte du C.C.T.P. tous les ouvrages devront être traités en accord avec
les spécifications des documents techniques et textes réglementaires en vigueur.
Tous les matériaux, éléments et articles fabriqués devront mise en oeuvre conformément aux prescriptions de l’Avis Technique ou du fabricant.
Toutefois, en cas de désaccord avec les prescriptions du C.C.T.P., les entreprises devront le signaler au M.O. en temps utile. Ce dernier prendra
alors toutes décisions utiles à ce sujet.
0.8.3 Obligations de l'entreprise
L’Entreprise sera tenue de s’assurer du parfait achèvement de l’ensemble des travaux et des installations sachant que le présent devis descriptif n’est
en rien limitatif et ne peut déroger d’aucune manière aux Règles de l’Art et que l’Entreprise est de par sa qualification apte à palier toutes les erreurs
ou omissions.
De ce fait, l’Entreprise ne pourra prétendre à aucun règlement en Plus-value, ni se dérober devant l’obligation de conformité de ses travaux et
installations dans leur ensemble.
Par ailleurs, si préalablement à l’exécution et en cours de montage des modifications d’ordre secondaire inhérentes à tout chantier s’avèrent
nécessaires, l’Entreprise ne saurait de ce fait demander une quelconque plus-value.
Les travaux seront exécutés conformément aux dispositions des plans, et descriptifs dans leur ensemble sans limitation ni restriction.
L’entreprise sera tenue de réaliser toutes les réservations et découpes demandées en temps utiles par les autres corps d’état, pour passage ou
incorporation des gaines ou ouvrages divers.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 23 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
0.8.4 Tolérances dimensionnelles
Tous les travaux et ouvrages prévus dans le cadre du projet devront respecter les tolérances dimensionnelle prévues par les normes DTU et
règlements particuliers.
0.8.5 Réception des supports
Avant de commencer ses travaux, chaque entreprise devra réceptionner les supports.
En règle générale et pour l’ensemble des ouvrages dus au titre du présent marché, l’entrepreneur devra réceptionner les supports livrés par les autres
entreprises concernées.
Cette réception contradictoire en présence du maître d’œuvre et de l’entrepreneur qui a réalisé les supports fera l’objet d’un procès verbal mentionnant
la réception sans réserve ou éventuellement la liste des travaux rectificatifs ou complémentaires à entreprendre pour satisfaire au respect des
prestations et des tolérances exigées dans l’exécution des supports.
Si la réception contradictoire n’est pas faite avant la réalisation ses ouvrages, l’entrepreneur sera réputé avoir réceptionné les supports sans réserve
et il supportera alors sans supplément de prix les conséquences techniques et financières des défauts éventuels qui pourraient se révéler
ultérieurement.
Le titulaire du présent lot devra faire réceptionner ses ouvrages par les Entrepreneurs chargés des travaux de finition et ceci dans les mêmes conditions
que ci-dessus.
0.8.6 Déchargement, Chargement, Montage des matériaux, Protection des ouvrages
L’Entreprise sera responsable du déchargement, du stockage et du montage de ses matériaux et matériels, les frais en résultant seront inclus dans
son offre.
L’Entreprise devra assurer la conservation de ses ouvrages pendant la durée des travaux, et ce jusqu’à la réception. Il lui appartiendra d’établir les
protections nécessaires et d’en assurer l’entretien. Les dispositifs de protection seront enlevés lors de la réception.
En cas de vol, bris ou détérioration d’ouvrage, l’Entreprise en restera responsable et devra avoir une assurance couvrant ces risques.
En aucun cas, il ne sera admis d’indemnité ou imputation de préjudice pour les dégâts résultant de la non observation de ce qui précède.
0.8.7 Trous - Percements - Scellements - Raccords
Lors de la mise au point des plans d'exécution, les entreprises devront obligatoirement communiquer à l'entreprise de gros œuvre, les réservations
nécessaires au passage des canalisations, scellements de pattes ou autres réservations telles que trémies, engravures, feuillures nécessaires à
l'exécution des travaux.
Les entreprises des corps d'état secondaires ne devront en aucun cas effectuer elles-mêmes un trou ou un percement quelconque dans les ouvrages
de béton ou BA.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 24 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les trous ou percements et les agrandissements ou modification des trous existants dans les éléments de structure portante, quels qui soient, seront
obligatoirement effectués par l'entreprise du lot G.O.
Par contre les percements de petits diamètres inférieurs à 100 mm seront effectués par les lots techniques concernés.
Tous les scellements, calfeutrements et raccords dans les ouvrages en béton armé sont à la charge du lot gros œuvre. Chaque entreprise devra en
ce qui concerne la mise en place de ses ouvrages et leur fixation provisoire en accord avec le maçon pour que toutes dispositions soient prises pour
assurer le maintien correct des dits ouvrages.
Les bouchements de trémies de canalisations ne seront effectués par l'entreprise de gros œuvre qu'après mise ne place des tuyauteries ou fourreaux
par les entreprises intéressées.
Tous les percements, rebouchages, raccords qui seront à exécuter dans les ouvrages autres que ceux désignés ci-dessus seront exécutés à leurs
frais par les corps d'état secondaires sous leur responsabilité.
Après réalisation des contrôles et essais des différentes installations et équipements techniques, il devra être prévu le rebouchage et le calfeutrement
de toutes les traverses dans les parois, cloisons et planchers, afin d’obtenir les degrés CF et d’isolation thermique ou phonique exigés.
0.8.8 Trait de niveau et trait d'axe
L'entrepreneur du lot gros œuvre est seul responsable des niveaux dans les différents locaux du bâtiment existant et devra le trait de niveau dans
tous les locaux sur tous les murs et cloisons, avant et après les doublages ou enduits. Il en assurera l'entretien pendant la durée du chantier, y compris
au-delà de la limite des travaux de ce lot et pour ce faire, il le reportera ou le tracera autant de fois qu'il sera nécessaire.
L'entrepreneur veillera à ne pas tracer de trait de niveau avec un produit qui puisse apparaître au travers des revêtements futurs des murs et cloisons.
0.9 DISPOSITIONS GENERALES
0.9.1 Connaissance des lieux
Avant toute remise de prix, l'entrepreneur devra obligatoirement se rendre sur place, afin de se rendre compte des moyens d'accès, de la disposition
des lieux et des sujétions d'exécution définies par le présent CCTP et par la notice SPS du coordonnateur SPS.
L'entrepreneur devra également prendre tous les contacts et demander tous les renseignements nécessaires à la détermination de son offre et à
l'exécution de ses travaux. De ce fait, l'entrepreneur ne pourra en aucun cas revenir sur le caractère forfaitaire de son marché.
L'Entrepreneur est réputé par le fait d'avoir remis une offre de prix :
− S'être rendu sur les lieux où doivent être réalisés les travaux.
− Avoir pris parfaite connaissance de la nature et de l'emplacement de ces lieux et des conditions générales et particulières qui lui sont
attachées.
− Avoir pris connaissance des contraintes d’accès au chantier, gabarit, charges autorisées et conditions générales d’intervention prévues
dans le cadre du PGC SPS.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 25 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Avoir pris tous renseignements concernant d'éventuelles servitudes ou obligations, en particulier la protection des ouvrages existants,
réseaux, etc...
− Avoir pris connaissance de l'ensemble des documents Plans et CCTP, de Tous les lots.
− Avoir pris connaissance des contraintes dues à l’affectation et l’équipement des locaux.
En résumé, l'Entrepreneur est réputé avoir pris une connaissance parfaite des lieux et de toutes les conditions pouvant en quelque manière que ce
soit avoir une influence sur l'exécution et les délais, ainsi que sur la qualité et les prix des ouvrages à réaliser.
L'Entrepreneur ne pourra donc arguer d'ignorance quelconque à ce sujet pour prétendre à des suppléments de prix ou à des prolongations de délais.
0.9.2 Certificat de visite
Un certificat de visite du site et des locaux est à joindre OBLIGATOIREMENT avec l'offre pour l'ensemble des lots.
Chaque entreprise devra prendre rendez-vous avec le représentant du maître de l'ouvrage qui délivrera l'attestation contractuelle.
Il ne sera autorisé aucune visite inopinée sur site sans autorisation préalable.
0.9.3 Composition des offres
L'attribution des travaux sera prévue en marché global et forfaitaire par corps d'état, il est précisé que chaque entreprise dans le cadre de son offre
devra prévoir l'ensemble des travaux et prestations nécessaires à la réalisation du projet tel que défini par l'ensemble des plans et des C.CT.P.
Les différents lots du devis descriptif général ont pour objet de faciliter la rédaction des descriptions et la répartition des ouvrages. Cependant, les
travaux de détermination découlant directement de chaque corps d'état font partie du prix global et l'entreprise devra tenir compte de toutes les
prestations et sujétions découlant des prestations définies dans un corps d'état particulier.
Le CCTP définit l’essentiel des ouvrages dûs par l’entrepreneur. Même s’il ne décrit pas dans le détail les ouvrages identiques tels que : façon de
baies, de seuils, d’appuis de tableaux, feuillures, rejingots etc…, ces travaux sont compris dans le marché au même titre que les autres ouvrages,
ainsi que tous ceux nécessaire à la bonne finition des ouvrages.
Les devis descriptifs de chaque corps d'état définissent le mode d'exécution des ouvrages visés dans les différents lots. Il complète ou résulte des
indications des plans. Ils précisent, outre la positon et l'emplacement des ouvrages, la nature et la contexture des travaux.
Le prix global convenu comprendra sans exception ni restriction (sauf précisions formelles et contraintes ci-après) la totalité des ouvrages nécessaires
à la réalisation du projet, tel qu'il en résulte des plans du maître d'œuvre et des devis descriptifs dans leur ensemble.
0.9.4 Dispositions techniques et finacières d'ordre général
Les plans du Maître d’oeuvre et les C.C.T.P. de Tous les Corps d’Etat font connaître le programme général des constructions à réaliser et les modes
d’exécution des travaux.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 26 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
En cas d’omission, d’imprécisions ou de contradictions dans ces documents, il est fait obligation à l’Entrepreneur d’obtenir du Maître de l’ouvrage,
toutes précisions ou renseignements complémentaires nécessaires, et cela dès le stade de l’étude de son offre, et de prévoir dans le prix global de
sa soumission tous travaux indispensables dans l’ordre général et par analogie avec les indications des plans et des C.C.T.P..
L’Entrepreneur titulaire du marché, sera par conséquent, réputé avoir tenu compte de cette clause dans sa soumission et ne pourra fait état
ultérieurement d’une erreur, omission ou imprécision quelconque pour ne pas exécuter des travaux qui seraient nécessaires à l’achèvement complet
des ouvrages et à leur bon fonctionnement.
L’Entrepreneur est tenu de vérifier les cotes et dimensions indiquées sur les plans. Les inexactitudes qui pourraient être évoquées après la passation
du marché ne sauraient en aucun cas, mettre en cause le prix global arrêté.
L’Entrepreneur se soumettra pleinement aux ordres du Maître d’oeuvre en vue de rectifier ces inexactitudes. Dans le même esprit, les dispositions
des plans et C.C.T.P. / T.C.E. seront réglées par référence aux règles de l’art et aux dispositions des documents techniques de référence, et
conformément aux décisions du Maître d’oeuvre sans entraîner pour autant de modification au prix global du marché.
Les données techniques du dossier devront être vérifiées par chaque Entreprise et acceptée par chacune d’elles, sans réserve lors de la remise
d’offres. Sans observations de sa part, elles seront considérées comme contractuelles et ne pouvant être remises en cause par l’Entreprise lors de
l’exécution des travaux.
En conséquence, il ne sera jamais alloué de supplément quelconque pour sujétions qui s’avéreraient nécessaires, même si celles-ci n’étaient pas
précisées aux pièces du marché.
Pendant la durée des travaux, tout constat d’Huissier complémentaire qui serait jugé nécessaire devra être prévu par l’entreprise.
Il appartiendra à chaque Entreprise d’effectuer, en temps utile, toutes les démarches et toutes demandes auprès des services publics, services locaux
ou autres pour obtenir toutes autorisations, instructions, accords nécessaires à la réalisation des travaux.
0.9.5 Options
Les options obligatoires devront être chiffrées en annexe de l’offre de base avec le détail des incidences en plus ou moins value par rapport à l’offre
de base.
0.9.6 Variantes
En cas de propositions en variantes proposées par l'entreprise, celles-ci seront toujours présentées en annexe et ne pourront modifier le prix de base
qu'après approbation.
Chaque variante sera obligatoirement chiffrée avec les incidences sur les prestations prévues en solution de base.
0.9.7 Cadres et bordereaux
Les cadres de bordereaux joints au dossier d’appel d’offres ne sont donnés qu’à titre indicatif suivant l’ordre chronologique des C.C.T.P. de chaque
corps d’état, l’ensemble des postes définissant le prix global forfaitaire des ouvrages de chaque lot.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 27 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entreprise sera tenue de vérifier les libellés pour la remise de son offre, étant précisé que les erreurs relevées sur ce document ne pourront en aucun
cas conduire à une modification du prix global et forfaitaire convenu après approbation du marché.
Dans le cas où un candidat constatera une erreur et qu’il estimera qu’elle mérite d’être rectifiée, il présentera son offre dans les conditions fixées dans
le RPC.
L’entreprise est réputée avoir vérifié et accepté sans réserve le cadre de bordereau.
L’entrepreneur sera responsable de son offre.
0.9.8 Présentation des offres
Les entreprises devront établir leur offre pour chaque lot en fonction de la nomenclature des CCTP avec décomposition par nature d’ouvrages.
Le bordereau de décomposition du prix global et forfaitaire de l’entreprise devra être détaillé par poste et par ouvrage et pourra être utilisé, quant aux
prix unitaires, pour les modifications éventuelles du projet.
Les entreprises devront établir les quantités en fonction des plans et CCTP et de leur étude.
Les travaux de chaque lot seront traités à prix global et forfaitaire.
Les Prix Unitaires comprendront tous les frais, toutes les fournitures, la main-d’œuvre et les divers ouvrages nécessaires pour l’exécution complète
de l’article considéré.
- Les Prix Unitaires seront exprimés Hors T.V.A. en Euros.
- En fin de bordereau, le Montant Total sera exprimé Hors Taxes.
- La T.V.A. applicable sera ressortie au Taux Légal en vigueur à date de la soumission.
- Le montant Global T.T.C. (H.T. + T.V.A.) de l’offre sera indiqué en Euros.
GENERALITES - PREAMBULE TCE
Page 28 / 205
Indice A
date : Mai 2016
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
1 DEMOLITIONS - GROS OEUVRE .................................................................................................................................... 33
1.1 GENERALITES....................................................................................................................................................................................................... 33
1.1.1 OBJET DE TRAVAUX ....................................................................................................................................................................................................... 33
1.1.1.1 Consistance générale des travaux ....................................................................................................................................................... 33
1.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................... 33
1.1.1.3 Présentation des offres ......................................................................................................................................................................... 34
1.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................... 34
1.1.1.5 Limites des prestations ......................................................................................................................................................................... 34
1.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ............................................................................................................................................................. 34
1.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot .................................................................................................................................................. 35
1.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ............................................................................................................................................................. 35
1.1.3 PLANS ET ETUDES.......................................................................................................................................................................................................... 37
1.1.3.1 Étude béton arme et structure ............................................................................................................................................................. 37
1.1.3.2 Plans d’exécution ................................................................................................................................................................................. 38
1.1.3.3 Réservations ......................................................................................................................................................................................... 38
1.1.3.4 Vérification des plans ........................................................................................................................................................................... 38
1.1.3.5 Essais et contrôles ............................................................................................................................................................................... 39
1.1.4 SPECIFICATIONS GENERALES PARTICULIERES ........................................................................................................................................................ 39
1.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES ...................................................................................................................................................... 40
1.1.5.1 Visite des lieux ...................................................................................................................................................................................... 40
1.1.5.2 Observations générales ........................................................................................................................................................................ 41
1.1.5.3 Constat d'état des lieux ........................................................................................................................................................................ 41
1.1.5.4 Qualification - Assurances .................................................................................................................................................................... 41
1.1.5.5 Démarches et autorisations .................................................................................................................................................................. 42
1.1.5.6 Documents a fournir ............................................................................................................................................................................. 42
1.1.5.7 Provenance des matériaux ................................................................................................................................................................... 43
1.1.5.8 Confection des bétons .......................................................................................................................................................................... 43
1.1.5.9 Coffrages .............................................................................................................................................................................................. 44
1.1.5.10 Tolérance d’exécution ........................................................................................................................................................................ 45
1.1.5.11 Prescriptions concernant la sécurité incendie .................................................................................................................................... 45
1.1.5.12 Prescriptions relatives a l'isolation thermique ..................................................................................................................................... 46
1.1.5.13 Prescriptions concernant l’isolation acoustique .................................................................................................................................. 46
1.1.5.14 Sécurité du travail ............................................................................................................................................................................... 46
1.1.5.15 Protections diverses ........................................................................................................................................................................... 46
1.1.6 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER ...................................................................................................................................................... 47
1.1.6.1 Conditions d’accès et d’intervention ..................................................................................................................................................... 47
1.1.6.2 Phasage - Coordination des travaux .................................................................................................................................................... 47
1.1.6.3 Coordination des entreprises ................................................................................................................................................................ 47
1.1.6.4 Prise en possession des lieux .............................................................................................................................................................. 47
1.1.6.5 Ouvrages et réseaux existants ............................................................................................................................................................. 47
1.1.6.6 Démarches et autorisations .................................................................................................................................................................. 47
1.1.6.7 Installation de chantier .......................................................................................................................................................................... 48
1.1.6.8 Bruits et nuisances ............................................................................................................................................................................... 48
1.1.6.9 Travaux de déconstruction ................................................................................................................................................................... 48
1.1.6.10 Neutralisation des réseaux ................................................................................................................................................................. 48
1.1.7 NETTOYAGES .................................................................................................................................................................................................................. 49
1.1.7.1 Nettoyage des chaussées existantes ................................................................................................................................................... 49
1.1.7.2 Nettoyage du chantier .......................................................................................................................................................................... 49
1.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES.......................................................................................................................................................................... 50
1.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX ...................................................................................................................................................................................... 50
1.2.2 INSTALLATION DE CHANTIER - TRAVAUX PREPARATOIRES ................................................................................................................................... 50
1.2.2.1 Panneau de chantier ............................................................................................................................................................................ 50
1.2.2.2 Signalisation provisoire ......................................................................................................................................................................... 51
1.2.2.3 Installation de chantier - T.C.E. ............................................................................................................................................................ 51
1.2.2.4 Clôture de chantier ............................................................................................................................................................................... 52
1.2.2.5 Branchements de chantier .................................................................................................................................................................... 53
1.2.2.6 Bennes pour gravois ............................................................................................................................................................................. 53
1.2.2.7 Installations complémentaires de l’entreprise ....................................................................................................................................... 53
1.2.2.8 Protections collectives et équipements divers ...................................................................................................................................... 54
1.2.2.9 Étude béton arme et structure ............................................................................................................................................................. 54
1.2.2.10 Implantation et nivellement ................................................................................................................................................................. 55
1.2.2.11 Trait de niveau .................................................................................................................................................................................... 55
1.2.2.12 Constat d’état des lieux ...................................................................................................................................................................... 55
1.2.3 DEMOLITIONS .................................................................................................................................................................................................................. 55
1.2.3.1 Démolition ............................................................................................................................................................................................. 56
1.2.4 DALLAGE .......................................................................................................................................................................................................................... 57
1.2.4.1 Plateforme ............................................................................................................................................................................................ 57
1.2.4.2 Dallage porté ........................................................................................................................................................................................ 57
1.2.4.3 Mur en béton banche ............................................................................................................................................................................ 57
1.2.5 MACONNERIE .................................................................................................................................................................................................................. 58
1.2.5.1 Murs extérieurs ..................................................................................................................................................................................... 58
1.2.5.2 Bouchements ouvertures ...................................................................................................................................................................... 58
1.2.5.3 Poteaux raidisseurs en BA ................................................................................................................................................................... 58
1.2.5.4 Chaînages horizontaux ......................................................................................................................................................................... 59
1.2.5.5 Linteaux en BA coulés dans "U\ ........................................................................................................................................................... 59
1.2.5.6 Trumeaux ............................................................................................................................................................................................. 59
1.2.5.7 Plumet pour baies en façades .............................................................................................................................................................. 60
1.2.6 CREATION/MODIFCATION OUVERTURES.................................................................................................................................................................... 60
1.2.7 RESEAUX ENTERRES ..................................................................................................................................................................................................... 60
1.2.7.1 Réseaux E.U - EV ................................................................................................................................................................................ 61
1.2.7.1.1 Réseaux Extension ............................................................................................................................................................................ 61
1.2.7.1.2 Modification ....................................................................................................................................................................................... 61
1.2.7.1.3 Raccordement sur réseaux................................................................................................................................................................ 62
1.2.7.1.4 Réseaux bat Existant ......................................................................................................................................................................... 62
1.2.7.2 Réseaux plomberie et chauffage .......................................................................................................................................................... 63
1.2.7.3 Fourreaux traversées murs .................................................................................................................................................................. 63
1.2.8 RESEAU EP ...................................................................................................................................................................................................................... 64
1.2.8.1 Tranchées pour réseaux EP ................................................................................................................................................................. 64
1.2.8.2 Regards EP .......................................................................................................................................................................................... 64
1.2.8.3 Canalisations en tranchée .................................................................................................................................................................... 64
1.2.8.4 Raccordement sur réseaux................................................................................................................................................................... 65
1.2.9 OUVRAGES DIVERS DE MACONNERIE ........................................................................................................................................................................ 65
1.2.9.1 Arases .................................................................................................................................................................................................. 65
1.2.9.2 Joint de rupture ..................................................................................................................................................................................... 65
1.2.9.3 Joint de dilatation .................................................................................................................................................................................. 65
1.2.9.4 Trous - Percements - Scellements - Calfeutrements ............................................................................................................................ 66
1.2.10 RAVALEMENT ................................................................................................................................................................................................................ 67
1.2.10.1 Échafaudages de façades .................................................................................................................................................................. 67
1.2.10.2 Protection des ouvrages ..................................................................................................................................................................... 67
1.2.10.3 Ravalement ........................................................................................................................................................................................ 68
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1 DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
1.1 GENERALITES
1.1.1 OBJET DE TRAVAUX
1.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
1.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 33 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
1.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans.
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
1.1.1.5 Limites des prestations
1.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
La visite et la reconnaissance préalable des lieux avec les relevés complémentaires.
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études, note de calcul.
Les ouvrages d'installations communes de chantier TCE.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
Le piquetage et l'implantation des ouvrages.
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
Les travaux de démolitions.
Les trémies et réservations dans les planchers et ouvrages béton en fonction des plans et réservations des lots techniques.
Tous les dispositifs de protection sécurité, levage, manutention nécessaires à l’exécution des travaux.
La mise en œuvre de tous les ouvrages prévus au présent lot, y compris toutes sujétions d'exécution, découpes, réservations, etc...
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
La protection des ouvrages posés par les autres corps d’état.
La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
Le démontage des installations communes en fin de chantier.
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 34 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
Les frais et honoraires pour les études de sol.
Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
Les cloisons intérieures en plaque de plâtre, prévu par le lot Cloisons - Plafond - Menuiseries Intérieures.
Le nettoyage final des locaux pour livraison prévu par le lot Peinture - Revêtements de sols souples.
1.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les ouvrages et travaux du présent lot seront prévus et exécutés selon les règles de l’art et suivant les prescriptions des documents techniques :
DTU, normes N.F., avis techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l’exécution des travaux et en particulier :
− Les prescriptions du Code du Travail.
− Les textes officiels relatifs à la sécurité des travailleurs et du public.
− Les règlements, textes et décrets relatifs aux travaux de démolition (recommandations OPPBTP, CRAM, etc…).
− Les règlements et prescriptions particulières des services publics et des services techniques du SGAP.
− Les textes officiels relatifs aux matériaux contenant de l'amiante.
− Décret 96/97 du 07 février 1996, relatif à la protection de la population.
− Décret 96/98 du 07 février, relatif à la protection des travailleurs.
− Instruction DRT du 20 mars 1996 relative à la mise en œuvre du plan d'action contre les risques liés à l'amiante.
− Arrêté du 04 avril 1996.
− Arrêté du 14 mai 1996, relatif aux règles techniques que doivent respecter les entreprises effectuant les activités de confinement et de retrait
à l'amiante.
− Arrêté du 06 décembre 1996, relatif à la protection des travailleurs.
− Arrêté du 09 janvier 1997, relatif à l'élimination des déchets d'amiante ciment.
− Les recommandations de la CNAM TS concernant les exécutions des travaux de dépose des matériaux en amiante ciment.
− Les normes NF EN relatives aux appareils de protection respiratoire.
− Les textes relatifs à la classification et à l'élimination des déchets.
− Loi du 15 janvier 1975.
− Décret du 15 mai 1997.
− Circulaire du 09 janvier 1997.
− Circulaire du 15 février 2000.
Les documents techniques unifiés :
− DTU 11.1 (DTU P94-201) : Sondage des sols de fondation (DTU retiré)
− DTU 12 (DTU P11-201) : Terrassement pour le bâtiment (DTU retiré)
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 35 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− DTU 13.2 (P11-212) : Travaux de fondations profondes pour le bâtiment
− DTU 13.3 (P11-213) : Dallages - Conception, calcul et exécution
− DTU 13.11 (DTU P11-211) : Fondations superficielles
− DTU 13.12 (DTU P11-711) : Règles pour le calcul des fondations superficielles
− DTU 20.1 (P10-202) : Ouvrages en maçonnerie de petits éléments - Parois et murs
− DTU 20.12 (P10-203) : Gros oeuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d'étanchéité
− DTU 21 (NF P18-201) (mars 2004) : Travaux de bâtiment - Exécution des ouvrages en béton
− DTU 23.1 (P18-210) : Murs en béton banché
− DTU 23.2 (P19-201) : Planchers à dalles alvéolées préfabriquées en béton
− DTU 23.3 (P19-202) : Ossatures en éléments industrialisés en béton
− DTU 26.1 (P15-201) : Travaux d'enduits de mortiers
− DTU 26.2 (P14-201) : Chapes et dalles à base de liants hydrauliques
− DTU 27.1 (P15-202) : Réalisation de revêtements par projection pneumatique de fibres minérales avec liant
− DTU 36.5 (P20-202) : Mise en oeuvre des fenêtres et portes extérieures
− DTU 52.1 (NF P 61.202) : Revêtements de sols scellés
− DTU 52.2 (P61-204) : Pose collée des revêtements céramiques et assimilés
− DTU 60.11 (DTU P40-202) : Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation des eaux pluviales
− DTU 60.2 (P41-220) : Canalisations en fonte, évacuations d'eaux usées, d'eaux pluviales et d'eaux vannes
− DTU 60.31 P1-1 et 2 (mai 2007) : Travaux de bâtiment - Canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié : eau froide avec pression
(Indice de classement : P41-211-1-1/2)
− DTU 60.32 P1-1 et 2 (novembre 2007) : Travaux de bâtiment - Canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - Evacuation des eaux
pluviales (Indice de classement : P41-212-1-1/2)
− DTU 60.33 P1-1 et 2 (octobre 2007) : Travaux de bâtiment - Canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - Evacuation d'eaux usées
et d'eaux de vanne (Indice de classement : P41-213-1-1/2)
− DTU 65.10 (P52-305) : Canalisations d'eau chaude ou froide sous pression et canalisations d'évacuation des eaux usées et des eaux
pluviales à l'intérieur des bâtiments - Règles générales de mise en oeuvre
Les Normes NF relatives aux matériaux et ouvrages du présent lot, et en particulier :
− normes NF P 04 Tolérances
− normes NF P 61 Carrelage Dallage
− normes NF P 65 Revêtements de murs
Les règles et méthodes de calculs :
− Les Règles BAEL 91 révisée 99
− Les Règles de calcul DTU 13.1,13.3, 20.1 et 23.1
− Les Règles FB comportement au feu des structures
− La règle N 84 modifiées 1995, action de la neige sur les constructions.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 36 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− La règle NV 65, règles définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions (DTU P 06.002 édition 2000).
− La Règle PS 92 règles parasismiques
Les cahiers des charges et spécifications du CSTB et en particulier :
− notice sur le classement UPEC des locaux
− classement UPEC des carreaux et revêtements de sols céramiques
− CPT relatif à la pose des revêtements de sol et revêtements muraux collés
− CPT relatifs à l’exécution des enduits de lissage et à la pose des revêtements de sols.
Les règlements relatifs à l’isolation acoustique
Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP.
Les textes et règlements relatifs à l’hygiène et à la sécurité des travailleurs.
1.1.3 PLANS ET ETUDES
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra l’établissement et la diffusion des notes techniques et des plans BA indiquant
notamment :
− La nature et l’emplacement des ouvrages de structures BA et de maçonnerie,
− Les réservations nécessaires réclamées par les autres corps d’état.
Les études des différents ouvrages BA et leurs dimensionnements seront prévus en tenant compte des contraintes techniques, des surcharges
climatiques, des charges permanentes et des surcharges d’exploitation ainsi que des surcharges particulières liées aux différents locaux en fonction
de leurs destinations.
Les notes de calcul, les études et plans d’exécution devront être fournis pour avis et accord préalable du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle
avant exécution des ouvrages dans les conditions définies aux pièces générales.
Après approbation de ces plans, l'Entreprise devra en transmettre un exemplaire à chacun des Entrepreneurs concernés par les travaux du présent
lot, pour réservation et coordination des travaux.
1.1.3.1 Étude béton arme et structure
Dans le cadre de son offre, l’entreprise devra prévoir tous les frais d’études BA et tous les frais interne à l’entreprise ainsi que les plans particuliers
liés à la méthodologie et à l’organisation de chantier de l’entreprise, ainsi que les frais d’études pour les éventuelles préfabrication des ouvrages.
Pour son étude, l’Entreprise devra tenir compte de toutes les indications définies par l’ensemble des C.C.T.P., plans architectes et détails particuliers
des autres corps d’état, ainsi que des contraintes et exigences diverses pour le respect de la Réglementation en vigueur (Incendie thermique et
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 37 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Acoustique en particulier).
Les entreprises ne devront en aucun cas modifier l’implantation, la section ou le nombre des éléments de structure dans le cadre de leur offre de
base.
Toute modification éventuelle du projet devra être proposée en variante et détaillée pour obtenir l’accord préalable du maître d’œuvre, des bureaux
d’études techniques et du bureau de contrôle.
1.1.3.2 Plans d’exécution
Dans cadre des obligations de l’entreprise, celui-ci en cours de chantier, dans les délais impartis, les plans d’exécution complémentaires des armatures
des structures BA.
Les plans d'exécution comprendront tous les détails de coffrage et ferraillage nécessaires à l'exécution des ouvrages de béton armé et de structure
en fonction de plans de réservation des différents corps d'état et de mise au point du dossier marché.
L'entreprise devra prévoir en complément dans son offre, l'établissement des plans d'atelier et de chantier, ainsi que les plans des éléments
préfabriqués comprenant sans que cette liste soit exhaustive :
− Les plans de d’atelier et de chantier avec adaptation des coupes et détails de second œuvre aux marques et types d’ouvrages retenus et
agréés par le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage
1.1.3.3 Réservations
L'entreprise devra prévoir toutes les trémies et réservations indiquées sur les plans de réservation des lots techniques et d’exécution BA.
L'entreprise devra prévoir toutes les réservations nécessaires aux autres corps d'état qui auront été demandées lors de la période de préparation et
qui seront portées sur les plans d'exécution.
Il devra être prévu en particulier toutes les réservations dans les planchers et dans les ouvrages en béton armé.
1.1.3.4 Vérification des plans
Avant le commencement des travaux, l'entrepreneur est tenu de vérifier les côtes de l'ensemble des plans, coupes, profils et de signaler aux
concepteurs toute erreur ou omission qu'il pourrait constater ou de les rendre attentifs à tout changement qui serait éventuellement à opérer.
Il serait responsable des conséquences que pourrait entraîner l'inobservation de cette obligation.
L'entreprise devra également vérifier la compatibilité entre les différents plans, plans architecte et plans techniques, plomberie, chauffage, etc… et
devra signaler au maître d'œuvre les observations éventuelles.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 38 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.1.3.5 Essais et contrôles
L'entreprise sera tenue d'effectuer les essais et contrôles définis par les normes, D.T.U. et documents COPREC, ainsi que les essais éventuels
demandés par le Maître d'Oeuvre.
Tous les frais résultant des essais seront à la charge de l'entrepreneur, et notamment tous les frais de laboratoire, la fabrication et le transport des
éprouvettes, les manutentions de matériaux des locaux, mise en place et enlèvement d'appareils enregistreurs, les honoraires d'ingénieurs, etc...
L'entrepreneur devra toujours, sur le chantier, tenir à la disposition du Maître d'Oeuvre, les appareils nécessaires à la vérification des ouvrages. Il
devra également la main d'œuvre mise à la disposition des techniciens chargés de ces vérifications.
Les essais seront effectués par un laboratoire agréé par le Maître d'Oeuvre.
a) Contrôle des bétons
− Les essais de contrôle des bétons seront exécutés conformément aux prescriptions du chapitre 4, du D.T.U. n° 21.
− Si les essais de contrôle font ressortir des résistances correspondant à des contraintes admissibles inférieures à celles requises, il
conviendra de procéder à un contrôle systématique de la qualité du béton mis en œuvre par méthode dynamique, par exemple ou à des
épreuves de charges.
b) Épreuve des ouvrages
− En cas de doute sur la qualité des ouvrages en béton armé, le Maître d'Oeuvre sera fondé à faire procéder à des épreuves aux frais de
l'entrepreneur.
− Elles seront exécutées dan les conditions prévues au D.T.U. n° 21.
− Toute partie d'ouvrage ou ouvrage entier ne donnant pas satisfaction et ne répondant pas aux exigences des règlements et des documents
du présent marché sera refusée. Elle sera démolie, reconstruite ou renforcée aux frais de l'entrepreneur, puis soumise à la nouvelle épreuve
de charge.
c) Obligations de l'entrepreneur à la suite des essais et contrôles :
− Toutes les dépenses qu'entraînent les opérations de contrôles, le remplacement des matériaux, les réfections et réparations de quelque
nature qu'elles soient, sans préjudice des indemnités éventuelles s'il y a lieu, seront à la charge de l'entrepreneur.
1.1.4 SPECIFICATIONS GENERALES PARTICULIERES
Les ouvrages et travaux du présent lot seront prévus et exécutés selon les règles de l’art et suivant les prescriptions des documents techniques :
DTU, normes N.F., avis techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l’exécution des travaux et en particulier:
− DTU 20.1 ouvrages de maçonnerie
− DTU 21 exécution des travaux en béton
− DTU 60.33 évacuation des E.U. et E.V.
− Règles BAEL béton armé
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 39 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Règles FB comportement au feu des structures
− Règles NV 65 et N 84 neige et vent
− Normes AFNOR relatives aux matériaux et prestations du présent lot
L’entreprise devra prévoir et tenir compte de toutes les sujétions d’exécution, pour la réalisation des travaux compte tenu du site et du contexte des
lieux, ainsi que par les directives et consignes particulières de la maîtrise d'œuvre, du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur
SPS.
Tous les matériaux et matériels devront être conformes aux différentes Normes et Textes définis ci-dessus.
L’Entreprise sera tenue de s’assurer du parfait achèvement de l’ensemble des travaux et des installations sachant que le présent devis descriptif n’est
en rien limitatif et ne peut déroger d’aucune manière aux Règles de l’Art et que l’Entreprise est de par sa qualification apte à palier toutes les erreurs
ou omissions.
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
- Le CCAP.
- Le CCTP GENERAL T.C.E. – PRÉAMBULE TOUS CORPS D’ ÉTAT.
- Les C.C.T.P. de tous les corps d’état.
- Les plans architectes.
- Le PGC.
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux, décrits ou non, nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement.
L’entrepreneur devra le nettoyage des locaux l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
NOTA : Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les
réseaux d’évacuation.
Les entreprises devront établir leur offre pour chaque lot en fonction du cadre chronologique des CCTP avec décomposition par nature d’ouvrages en
fonction des plans et CCTP et de leur étude.
1.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
1.1.5.1 Visite des lieux
L'entreprise devra se rendre sur place, avant la remise de son offre, pour connaître la disposition des lieux, juger des disponibilités d'accès et
d'installation de son chantier, ainsi que des modalités de ses interventions.
Pour ce faire, il devra prendre rendez-vous avec le représentant du maître de l'ouvrage.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 40 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Il ne sera autorisé aucune visite inopinée sur site sans autorisation préalable.
L’entreprise devra joindre à son offre le certificat de visite signé.
1.1.5.2 Observations générales
L'entrepreneur prendra possession des bâtiments prévus à démolir dans l'état où ils se trouvent à la date de la présente consultation avec tous les
équipements, matériels et installations existants non récupérés.
Le matériel stocké dans les locaux ainsi que les équipements prévus à récupérer seront évacués par le Maître de l’ouvrage avant l’intervention de
l’entreprise.
Les documents remis pour l'étude des travaux de dépose et de démolition, renseignent l'Entrepreneur pour déterminer la nature et les quantités des
matériaux constituant les ouvrages existants, comme précisé ci-avant l'entrepreneur se rendra sur place pour obtenir tous les renseignements
nécessaires permettant une connaissance absolue des lieux et des accès.
L'entrepreneur est tenu, pendant le cours des travaux, de faire prendre toutes les mesures complémentaires pour la protection des ouvrages existants
prévus à récupérer ou à réutiliser suivant détail ci après.
L'entrepreneur ne pourra se prévaloir ni éluder les obligations de son marché, ni élever aucune réclamation des sujétions qui pourront lui être
occasionnées par l'exécution simultanée des travaux étrangers à l'entrepreneur dans le voisinage ou sur le chantier.
Toutes sujétions relatives à ce qui précède feront partie intégrante du forfait.
L'entrepreneur devra s'entourer de tous renseignements utiles auprès des services et administrations dont dépend la construction pour les démolitions
à réaliser et s'être assuré par lui-même de la nature des ouvrages existants.
Il reste bien entendu qu'en aucun cas le prix forfaitaire ne pourra être augmenté sous prétexte que les renseignements dont il s'est entouré sont
incomplets, l'entrepreneur devant s'efforcer d'obtenir tous les renseignements lui étant nécessaires pour définir le prix forfaitaire de son offre.
L'entrepreneur devra se conformer à toutes les sujétions liées à l'emplacement du chantier et à l'environnement, en particulier les réseaux existants
situés à proximité immédiate et dans l'emprise des bâtiments existants.
1.1.5.3 Constat d'état des lieux
− Avant le démarrage des travaux de démolition, il devra être prévu l'établissement d'un constat préalable d'état des lieux en présence de
tous les intervenants concernés, le maître de l'ouvrage et le maître d'œuvre.
1.1.5.4 Qualification - Assurances
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 41 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entreprise devra être titulaire d'une qualification QUALIBAT pour travaux de démolition ou de références de équivalents.
Les travaux de désamiantage éventuel devront être réalisés par une entreprise qualifiée et agréée.
En plus de ses assurances courantes et réglementaires, l'entreprise devra être couverte par une police spéciale couvrant les risques spéciaux relatifs
aux travaux de démolition et de désamiantage.
L'entreprise sera tenue de fournir tous les certificats et attestations nécessaires à la demande du maître de l'ouvrage, du maître d'œuvre.
Selon les ouvrages et le type d'interventions décrites, l’entreprise devra, avoir une qualification 1512,1513 ou 1552 ou le cas échéant faire appel à un
sous traitant qualifié, établir un plan de retrait adapté à la nature des matériaux existants et prévoir toutes les installations adaptées pour assurer la
sécurité des ouvriers et du public ainsi que les frais d’évacuation des déchets conformément aux réglementations en vigueur.
1.1.5.5 Démarches et autorisations
Il appartiendra à l'entreprise d'effectuer, en temps utile, toutes les démarches et toutes demandes auprès des services publics, ou autres, pour obtenir
toutes autorisations, instructions, accords… nécessaires à la réalisation des travaux.
Des copies de toutes correspondances et autres documents relatifs à ces demandes et démarches, devront être transmises au maître de l'ouvrage,
au maître d'œuvre et au CSPS.
1.1.5.6 Documents a fournir
A la remise des offres, les entreprises devront obligatoirement joindre les documents suivants :
− Certificat de qualification pour travaux de démolition ou références de chantier.
− Certificat de qualification pour travaux de Désamiantage.
− Délai d'exécution des travaux décomposés par phases de travaux.
− Note explicative du mode d'exécution, protection, matériel employé, contrôle etc.
Avant le démarrage des travaux, l'entreprise devra établir les documents suivants :
− Plan de retrait à transmettre un mois avant le démarrage des travaux aux organismes concernés après mise au point avec le Coordonnateur
SPS et le maître d'œuvre.
− PPSPS à remettre au Coordonnateur SPS au maître d'œuvre et au maître de l'ouvrage.
En fin de travaux, l'entreprise devra remettre les documents suivants :
− Copie des bordereaux d'enlèvement et de suivi des déchets.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 42 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Copie des fiches et PV de contrôle.
1.1.5.7 Provenance des matériaux
Tous les matériaux utilisés pour l'exécution des travaux de structures (ciment, chaux, sable, granulats, acier pour B.A., etc...) proviendront d'usines et
de sablières agréées.
Ces matériaux devront être conformes aux Normes N.F. en vigueur, et en particulier :
− P 15, Liants hydrauliques,
− P 18, Bétons et granulats,
− P 35, Aciers,
− P 14, Agglomérés.
En cas de fourniture de matériaux non conformes, le Maître d'Oeuvre en refusera l'emploi. L'entrepreneur devra prendre à sa charge le remplacement
des matériaux défectueux.
En cas de mise en œuvre de matériaux non conformes, le Maître d'Oeuvre se réserve le droit d'imposer à l'entrepreneur la réfection de tout ou partie
d'ouvrage incriminé.
L'Entrepreneur devra supporter seul les frais occasionnés par le respect des obligations susvisées.
1.1.5.8 Confection des bétons
La composition des bétons sera conforme au D.T.U. n° 21 et au chapitre des règles BAEL.
La nature et la composition des différents bétons et mortiers à employer pour les différents Types d'ouvrages sont à prévoir suivant les spécifications
du C.C.T.P. Général et en fonction des spécifications du Bureau d’Etude B.A. de l’entreprise et du Maître d'œuvre en fonction de la classe
d’environnement pour une fissuration préjudiciable ou très préjudiciable selon locaux.
Les prescriptions du chapitre 3, du D.T.U., devront être scrupuleusement respectées.
Le béton prêt à l'emploi devra être conforme à la Norme NF P 18.305.
a) Mise en œuvre des bétons
− Dans le cas de coulage à la pompe ou par éjection pneumatique, la composition des bétons devra être spécialement étudiée et soumise à
l'approbation du Maître d'Oeuvre.
− Lorsque le béton sera mis en contact avec des éléments susceptibles d'absorber l'eau de gâchage, ceux-ci seront arrosés à saturation,
avant le commencement du coulage. Il en sera de même pour les coffrages. L'entrepreneur prendra garde toutefois à ce que les agrégats
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 43 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
du béton mis en œuvre ne soient pas lavés lors de ces opérations d'arrosage.
− Avant coulage, les moules de coffrages seront soigneusement purgés de toute impureté ou détritus soit au jet d'air comprimé, soit au jet
d'eau.
− L'Entrepreneur est tenu de prévenir le Maître d'Oeuvre ou son représentant avant le début d'une coulée de béton.
− Le Maître d'Oeuvre se réserve le droit de refuser toute gâchée et d'ajourner tout coulage de béton si les conditions requises à la mise en
œuvre correcte des matériaux (température, plasticité des bétons, propreté des coffrages... ) ne sont pas simultanément réunies.
b) Vibration
− Les bétons seront vibrés ou pervibrés dans la masse suivant une disposition qui sera soumise à l'accord du Maître d'Oeuvre. Toute la
masse de béton frais mis en œuvre devra subir une vibration suffisante et homogène.
− Pendant le coulage des bétons, l'entrepreneur devra maintenir sur le chantier des appareils de vibrations et de production d'énergie capables
de remplacer le matériel en action, en cas de défaillance de celui-ci.
− Les vibrateurs ou pervibrateurs utilisés seront exclusivement à aiguille cylindrique ou pneumatique.
− La vibration à travers les parois de coffrage est formellement interdite.
c) Joints de reprise
− Des dispositions seront prises pour que les joints de reprise des bétons laissés apparents, soient aussi peu apparents que possible,
régulièrement disposés et soigneusement réglés. La position de ces joints sera soumise à l'agrément du Maître d'Oeuvre.
− Lors des reprises, les parties de béton laissées en attente seront nettoyées à vif et arrosées abondamment avant coulage des parties en
reprise. Les joints de reprise des parties d'ouvrage participant à l'étanchéité seront traités par profilés Néoprène, type CHRYSO AF. 2.10
ou équivalent.
d) Cure des bétons
− Pendant la prise des bétons, ceux-ci seront protégés contre toute évaporation excessive par le répandage d'un produit de cure agréé par
le Maître d'Oeuvre. En outre, en cas d'insolation intense ou de fort vent l'entrepreneur devra utiliser des bâches humides.
e) Décoffrage des bétons
− Il sera entrepris quand la résistance du béton atteindra les 8/10ème de la résistance nominale à 28 jours, toutes précautions spéciales étant
prises, pour que le béton ne soit pas soumis à des contraintes le sollicitant dangereusement.
f) Adjuvants
− Tout adjuvant au béton (antigel, hydrofuge, accélérateur ou retardateur de prise, plastifiant, décoffrant, produits de cure...) devra être agréé
par le Maître d'Oeuvre en ce qui concerne ses caractéristiques, son dosage et ses conditions d'emploi.
− Dans le cas d'emploi de bétons spéciaux comportant en particulier une incorporation de produit hydrofuge, le béton sera obligatoirement
fabriqué en centrale avec dosage pondéré et précis de l'eau, des agrégats, du ciment et de l'adjuvant.
1.1.5.9 Coffrages
Les coffrages seront conçus de façon à permettre leur enlèvement facile sans production d'efforts susceptibles de fatiguer la construction ou
d'endommager le béton.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 44 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Ils comprendront les échafaudages, passerelles, planchers de service, jeux d'échelles, protections et garde-corps dont l'exécution sera comprise dans
les prix unitaires et forfaitaires quelle que soit la hauteur des ouvrages.
a) Coffrage pour béton courant
− Les coffrages seront exécutés par banches métalliques ou par coffrages en sapin, qualité charpente. Les planches défectueuses seront
refusées.
− Les coffrages métalliques seront utilisés suivant les dispositions prévues par leur fabricant.
b) Coffrage pour béton apparent
− Les coffrages de parties en béton devant rester apparentes seront très soignés. Ils seront en contre plaqué "coffrage" conforme au guide
édité par le C.T.B..
− NOTA :Dans le cas ou les parements des ouvrages destinés à rester apparents ne correspondraient pas aux caractéristiques demandées
par le Maître d'Oeuvre, il sera prévu à la charge de l'entreprise l'exécution d'un enduit de finition rapporté au choix du M.O..
c) Etat de surface des éléments en béton
− Les parements des éléments en béton (voiles, poteaux poutres, sous-faces des dalles, etc...) feront l'objet d'une pré-réception organisée
en présence des entreprises intéressées et de la Maîtrise d'Oeuvre. En cas de non-respect des tolérances indiquées pour chaque état de
surface les travaux de reprise (affleurage, meulage, ragréage, chape de nivellement...) incomberont à l'Entrepreneur.
d) Ragréage
− Le ragréage des parements des ouvrages en béton armé comprend le meulage des balèvres et le bouchement des nids de caillasses et
des bullages importants, (supérieurs à ceux admis par les tolérances définies ci avant), avec des produits agréés par l'Architecte.
− L'aspect de ces ragréages devra être rigoureusement semblable à celui des parements de décoffrage.
e) Surfaces des dalles
− Les surfaces de dalles destinées à rester brutes sans aucun revêtement seront livrées parfaitement lisses, fines et talochées sans flashes.
− Les surfaces de dalles destinées à recevoir un revêtement de sol mince collé seront livrées avec une finition lissée obtenue à l'hélicoptère,
dans de bonnes conditions de prise de béton, les vagues éventuelles laissées par les pales de l'hélice étant ébattues à la ponceuse. Il sera
tenu compte des normes de pose des revêtements de sols minces et, en particulier, du poids minimum d'enduit de ragréage à appliquer.
1.1.5.10 Tolérance d’exécution
Les tolérances d'exécution des travaux de GROS - OEUVRE et structure seront celles définies par les documents en vigueur : D.T.U, normes, guide
de la F.N.B. et de l'U.N.M. et spécifications particulières du C.C.T.P. général.
1.1.5.11 Prescriptions concernant la sécurité incendie
La nature et la constitution des ouvrages prévus au présent lot, devra répondre aux caractéristiques définies par la réglementation en vigueur relatives
aux E.R.P., suivant prescriptions de la notice de sécurité incendie jointe au dossier.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 45 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L'Entrepreneur prendra toutes dispositions pour assurer le degré coupe feu de la structure des parois et planchers, conduits et tous les autres ouvrages
suivant indications portées aux plans et au C.C.T.P., étant entendu qu'il devra vérifier que celles-ci sont conformes aux normes et règlements en
vigueur.
1.1.5.12 Prescriptions relatives a l'isolation thermique
Dans le cadre de son étude, l’Entreprise devra tenir compte des prescriptions et caractéristiques techniques définies par la réglementation en vigueur
concernant l’Isolation Thermique des Bâtiments Neufs (RT 2005)., ainsi que des caractéristiques particulières définies dans l’ensemble des CCTP.
1.1.5.13 Prescriptions concernant l’isolation acoustique
L'Entreprise devra prévoir toutes les sujétions d'exécution afin de respecter les degrés d'isolation phonique et acoustique prévus par la réglementation
en vigueur en fonction de l’affectation des locaux.
Il sera en particulier prévu le rebouchage soigné de toutes les réservations dans les parois et planchers béton ainsi que le rebouchage des trous de
banches.
1.1.5.14 Sécurité du travail
L'entrepreneur devra assurer à tout moment la sécurité publique et celle de ses ouvriers, et devra tenir compte des mesures prévues par la
réglementation en vigueur concernant la Sécurité et l'Hygiène sur les chantiers, suivant spécifications du coordonnateur SPS.
− Toutes les armatures devront être crossées ou protégées par capuchons.
− Toutes les trémies de plancher seront protégées par l'entrepreneur.
− Toutes les fouilles devront être balisées et protégées.
Des précautions spéciales devront être prises au cours des travaux pour assurer la protection efficace des passages et spécialement les accès
provisoires.
Notamment, l'entrepreneur aura la charge d'établir tous les trottoirs, panneaux, clôtures, planchers, auvents, bâches et tous les autres éléments
tendant à la protection des visiteurs et de toute personne concourant à l'édification des ouvrages, contre la chute des matériaux et pour éviter tous
accidents.
L'entrepreneur ne pourra se refuser de compléter ou améliorer les mesures de protection déjà prises si elles sont jugées insuffisantes, et dans ce cas,
il ne pourra prétendre à aucune indemnité supplémentaire pour une prestation parfaite et efficace.
1.1.5.15 Protections diverses
L'Entrepreneur devra assurer la protection mécanique des ouvrages neufs pendant la durée des travaux TCE et en particulier :
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 46 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Protection des ouvrages contre les ébranlements et chocs,
− Protection des arrêtes et saillies contre les épaufrures.
− Assurer la protection contre la dessiccation et le gel des divers revêtements avant la mise en service et l'enlèvement de la protection de
chantier.
− Assurer la protection des menuiseries extérieures pendant les travaux de ravalement.
− Prévoir les protections sur les trémies des planchers terrasses pendant la durée des travaux afin d'éviter les pénétrations d'eau de pluie.
1.1.6 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
1.1.6.1 Conditions d’accès et d’intervention
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP et le PGC établi par le coordinateur SPS.
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
1.1.6.2 Phasage - Coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées au phasage et à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives
du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS.
1.1.6.3 Coordination des entreprises
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées à la coordination des travaux en fonction du planning, du phasage et des directives
de l'OPC, du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS.
Une coordination devra être assurée en temps utile avec les corps d’état intéressés, afin que les travaux de ces corps d’état soient exécutés dans
leur ordre normal en fonction du planning contractuel sans aucune gêne pour les autres entreprises.
1.1.6.4 Prise en possession des lieux
L'entreprise devra prévoir avant son intervention, l'établissement d'un état des lieux contradictoire et d’un procès-verbal de prise en charge.
1.1.6.5 Ouvrages et réseaux existants
L’Entreprise devra s’assurer au préalable auprès des services techniques, des concessionnaires et des lots Techniques concernés que les réseaux
ne sont plus en service et ont été neutralisés.
1.1.6.6 Démarches et autorisations
Il appartiendra à l'entreprise d'effectuer, en temps utile, toutes les démarches et toutes demandes auprès des services publics, services locaux ou
autres, pour obtenir toutes autorisations, instructions, accords,... nécessaires à la réalisation des travaux des installations et branchements de chantier.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 47 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Copies de toutes correspondances et autres documents relatifs à ces demandes et démarches, devront être transmises au Maître d'Ouvrage et au
Maître d’Oeuvre.
1.1.6.7 Installation de chantier
L'entrepreneur du présent lot sera tenu d'effectuer tous les travaux et installations de chantier tels que définis par le PGC SPS et principalement :
panneaux de chantier, palissade, clôtures, balisage, baraques, et dispositif de protection collective.
L'entrepreneur du présent lot devra prévoir dans son offre tous les frais et sujétions pour l'établissement et la gestion des divers comptes prorata,
interentreprises etc... tels que définis au C.C.A.P..
Dès le démarrage des travaux, l'entrepreneur devra remettre au Maître d'Oeuvre et au Coordonnateur SPS son schéma d'organisation de chantier,
locaux provisoires, aires de dépôt, moyens de levage, ainsi que ses études de planning.
L'installation, le déplacement et l'enlèvement des clôtures de chantier, et clôtures provisoires y compris l'entretien seront exécutés par le présent lot.
L'entreprise devra établir et mettre en place le panneau d'affichage réglementaire du chantier, selon indications du Maître d'Oeuvre.
NOTA : L'Emprise de la zone de chantier et de stockage devra être prévue dans les limites définies en accord avec le Maître de l’Ouvrage, le Maître
d’Oeuvre et le coordonnateur SPS.
1.1.6.8 Bruits et nuisances
L'entreprise devra prévoir la limitation des bruits et nuisances conformément à la réglementation en vigueur.
D'une manière générale, il devra être prévu l'emploi de matériel insonorisé et de technique d'intervention réduisant au maximum les nuisances sonores
et poussières.
Les horaires de travail seront définis en accord avec le maître de l'ouvrage pour l’accès au site.
1.1.6.9 Travaux de déconstruction
La technique et le mode opératoire de l'entreprise devra être prévu en fonction de la constitution des bâtiments existants après reconnaissance sur
place afin de limiter les nuisances sonores et poussières.
1.1.6.10 Neutralisation des réseaux
Avant toute intervention, il appartiendra à l'entrepreneur de s'assurer de la neutralisation préalable des réseaux existants auprès des sociétés
concessionnaires et des lots techniques concernés.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 48 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Dans le cas de réseaux maintenus en service, il devra être prévu le repérage et la protection du réseau par un dispositif assurant la sécurité des
ouvriers et du public.
Neutralisation des réseaux existants EDF, GDF, Chauffage, téléphone et eau potable en coordination avec les lots techniques concernés après
établissement des DICT et repérage sur place.
Repérage et neutralisation des réseaux d’évacuation existants.
1.1.7 NETTOYAGES
1.1.7.1 Nettoyage des chaussées existantes
L'Entrepreneur prendra toutes dispositions pour éviter de souiller les chaussées sur la voie publique à la sortie des camions. La chaussée
éventuellement souillée sera nettoyée au fur et à mesure par l'entrepreneur à ses frais.
Son attention est attirée sur les termes de l'article 471 du Code Pénal, paragraphe 4, relatif au nettoyage des chaussées souillées par des camions.
Les services de voirie pourront être amenés à procéder à ces nettoyages. Les frais en résultant seront à la charge de l'entrepreneur qui supportera
également les amendes qui pourraient être infligées.
En cas de détérioration de la voirie, celle-ci sera remise en état aux frais de l'entrepreneur et à cet égard il est demandé qu'un P.V. contradictoire de
l'état des chaussées et trottoirs soit établi avec les services de la voirie, l'entrepreneur et le Maître d'œuvre, à la diligence de l'entrepreneur.
L'Entrepreneur devra toute réfection éventuelle après travaux.
1.1.7.2 Nettoyage du chantier
L'entreprise devra prévoir le chargement et l'évacuation de l'ensemble des matériaux et gravois provenant des travaux de désamiantage et de
démolition avec tri des déchets conformément à la réglementation en vigueur et aux spécifications du PGC SPS.
Après son intervention, l'entreprise devra prévoir le démontage de toutes ses installations provisoires ainsi que le nettoyage de la zone de chantier
avant l'intervention des autres corps d'états.
En fin de chantier, après intervention des autres corps d’état et démontage des différentes installations de chantier, il sera prévu au présent lot, la
remise en état du terrain sur l’emprise de toute la zone de chantier :
− Démontage des installations de chantier, clôtures etc....
− Nettoyage général, chargement et évacuation de tous les gravois, cartons, emballages etc…
− Remise en état des zones utilisées pour le cantonnement et le stockage sur les zones actuelles non réa ménagées .
Le nettoyage final à l’intérieur des locaux sera prévu à la charge du lot Peinture - Revêtement Muraux.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 49 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES
1.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− Les démolitions intérieures.
− La réalisation d'un dallage
− Les travaux de maçonnerie
− Les réseaux entérrés
− Le ravalement
− Le nettoyage du chantier.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dû par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaire à la bonne
finition des ouvrages.
1.2.2 INSTALLATION DE CHANTIER - TRAVAUX PREPARATOIRES
Travaux préparatoires et d'installation de chantier à prévoir dans le cadre de la période de préparation, spécifications du CCAP et du PGC SPS en
coordination avec le lot VRD et les lots techniques concernés.
L’emprise des zones de travaux et d’installation de chantier devra être définie en accord avec le Maître de l’Ouvrage et le Coordonnateur SPS dans
les limites du terrain.
Un constat préalable d’état des lieux et abords devra être prévu avec le maître d'œuvre et le maître de l'ouvrage suivant article 1.06.4 ci avant.
L’entreprise devra réceptionner les plates-formes des bâtiments livrés par le lot Terrassements - VRD - Espaces Verts.
1.2.2.1 Panneau de chantier
Il sera prévu dans le cadre du marché, la fourniture et la pose du panneau de chantier avec affichage du permis de construire.
Ce panneau sera établi suivant le modèle et les indications fournies par le Maître d’Ouvrage et le Maître d'Oeuvre et devra comporter toutes les
références du chantier, la liste des intervenants et la liste des entreprises, avec les coordonnées et téléphones.
Panneau en bois de dimensions réglementaires avec montants à sceller au sol.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 50 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L'Entreprise devra en assurer la pose, avant le démarrage des travaux suivant les indications du Maître d’Ouvrage, ainsi que la dépose en fin de
travaux.
1.2.2.2 Signalisation provisoire
Il sera prévu dans le cadre du présent lot, la réalisation de la signalisation provisoire d’accès au chantier pour les véhicules et les piétons en
concertation avec le coordonnateur SPS, le Maître d’œuvre et le Maître de l’ouvrage.
Panneaux TRAVAUX à implanter à distance réglementaire à l’entrée de la propriété.
Panneaux accès véhicules, accès piétons et repérage zone installations communes.
1.2.2.3 Installation de chantier - T.C.E.
Il sera prévu dans le cadre du marché, la réalisation de toutes les installations de chantier communes Hygiène et Sécurité suivant réglementation en
vigueur et spécifications du PGC – SPS pour l’ensemble des intervenants pendant la durée totale des travaux.
L’entreprise du présent lot devra l’installation complète des bungalows de chantier (bureau, vestiaires, sanitaires, réfectoires) et des alimentations
provisoires (électricité, eau potable, téléphone, évacuation EU) pour l’ensemble des lots. La pose, la location, l’entretien et la dépose seront répartis
au compte prorata.
Installation du chantier comprenant tous les équipements nécessaires à la réalisation des travaux tels que la préparation du terrain pour la pose des
échafaudages, les cheminements piétonniers, la mise en place des baraquements de chantier, bureaux et locaux pour le personnel dont la surface
devra être conforme à la réglementation en vigueur et en fonction du PGC établi par le Coordonnateur SPS, aires de stockage ouvertes et fermées,
chemin de grues, ainsi que tous les branchements en eau, électricité avec fourniture, pose et entretien de l’armoire de chantier, téléphone et évacuation
des eaux pluviales et de ruissellement :
Bureaux de chantier pour l’ensemble des Entreprises :
− Sont à prévoir les emplacements et la réalisation des bureaux. Ces installations feront l’objet d’un plan d’organisation de chantier, établi par
l’entreprise et approuvé par la Maîtrise d’œuvre et le Coordonnateur SPS au cours de la période de préparation de chantier. Le chauffage,
l’éclairage, le téléphone et l’entretien de ces divers locaux sont à la charge du présent corps d’état.
− Le bureau de chantier devra pouvoir accueillir 20 personnes assises au minimum, et être équipé de tables, chaises, téléphone fax, armoire
fermant à clef, panneaux d’affichage. Le local devra être chauffé et éclairé. Prévoir le nettoyage hebdomadaire du bureau.
Sanitaires de chantier pour l’ensemble des entreprises :
− Sont à prévoir les installations de WC, douches, poste d’eau, leur chauffage éventuel, ainsi que leur raccordement par l’entrepreneur,
l’ensemble des frais y afférent étant à sa charge.
− Prévoir 1 lavabo pour 10 salariés, 1 douche et le raccordement en eau froide et en eau chaude, ainsi que les évacuations EU/FV. Le nombre
de salariés à prendre en compte pour déterminer le nombre de bungalows à installer est de 25 personnes. Prévoir le nettoyage journalier
des installations.
Vestiaires, réfectoires à la charge de chaque entreprise.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 51 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Sont à prévoir les installations de vestiaires, réfectoires réglementaires, ainsi que leur raccordement par l’entrepreneur, l’ensemble des frais
y afférent étant à sa charge.
− Prévoir 1 armoire par salarié pour les locaux vestiaires. Prévoir le nettoyage journalier des installations.
− Prévoir 1 réfectoire pour 20 salariés équipé de tables, chaises, chauffe-gamelles, et d’un réfrigérateur. Prévoir le nettoyage journalier des
installations.
− Branchements de chantier EAU, EDF, Téléphone et EU/EV à prévoir par l’Entreprise compris demande auprès des services concernés
suivant détail ci-après.
− Entretien et nettoyage des installations et des locaux pendant la durée des travaux TCE.
Le plan d'installation et d'organisation du chantier devra être soumis à l'agrément du Coordonnateur, du Maître d'Oeuvre et du Maître de l'Ouvrage
dès le démarrage de la période de préparation.
Chaque entreprise devra fournir ses besoins pour stockage et installation particulière au lot concerné.
Tous les frais relatifs à l'exploitation des installations communes (énergie, chauffage, téléphone, nettoyage, etc ...) sont à la charge de l’entreprise,
pour imputation et répartition au compte prorata suivant spécifications du CCAP.
L'Entrepreneur sera seul responsable de l'entretien de l'installation générale du chantier (accès, hygiène, sécurité, eau, électricité, téléphone, etc ...).
En fin de chantier, l'Entreprise devra prévoir le démontage de toutes les installations, compris enlèvement, nettoyage et remise en état du terrain.
Nettoyage et remise en état du terrain dans l'emprise de la zone de travaux et d’installation.
1.2.2.4 Clôture de chantier
Il sera prévu au présent lot, la réalisation des clôtures de chantier, pour délimitation de l'emprise de chantier, de la zone de baraquement et de
stockage et des accès suivant plans de principe et spécifications du SPS.
L'implantation exacte de ces clôtures sera définie en accord avec le Maître d’Ouvrage, le Maître d’œuvre et le Coordonnateur dans les limites de la
zone mise à disposition par le Maître d’Ouvrage.
La clôture aura 2.00 m de hauteur. Elle sera réalisée en panneaux métalliques rigides pleins fixés sur plots compris renforts, ainsi que les panneaux
d’information et de signalisation réglementaire.
Clôtures complémentaires pour fermeture zone chantier, zone stockage et sanitaires dans l’emprise du terrain du Maître d’Ouvrage avec portails
d’accès intégrés munis de fermeture par cadenas pour chaque zone.
L'Entrepreneur devra assurer l'entretien des clôtures pendant la durée des travaux, ainsi que les déplacements et adaptations en fonction de l’évolution
des travaux et l'enlèvement en fin de chantier avec remise en état du terrain pour mise à disposition en fin de travaux.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 52 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.2.5 Branchements de chantier
L’entreprise du présent lot devra prévoir les démarches et demande de branchement des différents réseaux auprès des sociétés concessionnaires.
Branchements et réseaux provisoires à prévoir pour utilisation TCE pendant la durée des travaux compris adaptation au fur et à mesure de
l’avancement en concertation avec les lots techniques concernés.
a) Électricité :
− Demande de branchement par le présent lot auprès des services EDF avec armoire générale pour branchement TRI 380 V et 220 V.
− Les circuits d’alimentation, raccordement des locaux communs de chantier et installation des coffrets PC et éclairage seront prévus par le
lot Électricité – Courants forts, Courants faibles.
b) Eau :
− Branchement avec installation compteur de chantier à prévoir par le présent lot en coordination avec le concessionnaire.
− Raccordement des installations de chantier et pose de robinets de puisage par le lot Plomberie Sanitaires.
c) Raccordement EU / EV :
− Le raccordement EU/EV des sanitaires de chantier sera prévu par le présent lot.
1.2.2.6 Bennes pour gravois
L’Entreprise devra prévoir l’installation de bennes sur le chantier au titre du compte prorata pour stockage des gravois de tous les corps d’état, compris
chargement et évacuation pendant toute la durée des travaux (bennes à prévoir pour tri sélectif par matériaux).
Bennes de stockages pour tri sélectif des matériaux de classe II et III, prévues sur le chantier suivant réglementation en vigueur.
Chaque entrepreneur devra assurer le nettoyage du chantier, la sortie et l'évacuation des gravois et détritus provenant de l’exécution de ses ouvrages,
dans les bennes mise à disposition avec tri sélectif par nature de matériaux, pour laisser le chantier propre et libre de tous déchets pendant et après
l'exécution de ses travaux.
Le remplissage de ces bennes sera sous la responsabilité de l’Entreprise du lot gros œuvre qui se chargera de l’enlèvement des gravas triés aux
décharges agrées.
Les déchets dangereux de classe I seront évacués par l’entreprise concernée.
1.2.2.7 Installations complémentaires de l’entreprise
L'Entreprise aura à sa charge toutes les installations de chantier complémentaires spécifiques, à l'exécution des travaux suivant étude et en particulier
:
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 53 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Baraques de l’entreprise, matériel, etc...
− Engin de levage ou grue compris massifs, protection et aménagements spécifiques en fonction des études.
− Aire de préfabrication éventuelle.
− L'Entreprise devra soumettre au Maître d'Oeuvre et au Coordonnateur le plan de principe de ces différentes installations pour accord
préalable et en particulier l’implantation et les caractéristiques de la grue.
− Alimentation électrique du matériel à prévoir au présent lot à partir du branchement EDF compris armoire et PV de contrôle par le présent
lot.
− L'Entreprise devra prévoir l'utilisation éventuelle de la grue par les entreprises des autres corps d'état au titre du compte inter entreprises.
− En fin de travaux, l'Entreprise devra prévoir le démontage et la démolition de ses installations particulières, massif, aire béton, compris
évacuation et remise en état du terrain.
1.2.2.8 Protections collectives et équipements divers
Il sera prévu dans le cadre du présent lot tous les dispositifs de protection collective et aménagements nécessaires à assurer la sécurité des ouvriers
pendant la durée des travaux suivant spécifications du PGC et en particulier :
− Protection contre les chutes pour travaux en hauteur.
− Garde corps pour trémies sur plancher.
− Échafaudage de pied en façade pour utilisation par les autres corps d’état sur les façades.
− Protection des accès en façade des bâtiments et locaux.
− Entretien, contrôle et adaptation à prévoir suivant spécifications du CSPS jusqu’à la pose des dispositifs d’accès et de protection définitifs.
1.2.2.9 Étude béton arme et structure
Dans le cadre de son offre, l’entreprise devra prévoir tous les frais d’études et les plans particuliers liés à la méthodologie et à l’organisation de chantier
de l’entreprise, ainsi que les frais d’études pour les éventuelles préfabrications des ouvrages.
L'entreprise devra prévoir l'établissement des plans d'atelier et de chantier, ainsi que les plans des éléments préfabriqués comprenant sans que cette
liste soit exhaustive :
− Les plans de d’atelier et de chantier avec adaptation des coupes et détails de second œuvre aux marques et types d’ouvrages retenus et
agréés par le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage.
− Pour les infrastructures, fondations et structure :
− Les ouvrages liés aux installations de chantier
− Les relevés contradictoires des implantations réelles et plans complémentaires correspondants.
− Les plans d’injection et de rabattement des nappes.
− Les plans de préfabrication résultant de méthodologie propre à l’entreprise
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 54 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Les nomenclatures, façonnage et calepinage de ferraillages
− Les calculs et détails des assemblages, des scellements et des appuis, plans de façonnage, détails de découpages et de fabrication, etc….
des ouvrages de structure avec nomenclature des pièces.
1.2.2.10 Implantation et nivellement
L’Entreprise devra prévoir toutes les opérations d’implantation des ouvrages à créer en fonction des plans du Maître d’Oeuvre .sus.
1.2.2.11 Trait de niveau
Le trait de niveau servant à tous les corps d'état sera tracé sur les murs bruts puis sur les doublages, après exécution de ces derniers, exclusivement
par l'Entreprise du présent lot et à ses frais.
L'Entrepreneur devra l'entretien pendant toute la durée des travaux, et devra le tracer à ses frais dans le cas où il viendrait à l'effacer prématurément.
1.2.2.12 Constat d’état des lieux
Avant tout commencement des travaux, l’entrepreneur du présent lot devra établir, à sa charge, tous constats d’huissiers : photographies, relevés,
état des lieux etc… utiles à définir sa responsabilité vis-à-vis du Maître d’ouvrage permettant à chacun de se défendre en cas de recours. Ces constats
seront communiqués au Maître d’œuvre et au Maître d’Ouvrage.
Une révision de l’état des lieux sera effectuée dans les mêmes conditions en cours de chantier si nécessaire et à la réception des travaux. L’entreprise
aura à sa charge éventuellement, les réparations reconnues imputables à l’exécution de ses travaux.
1.2.3 DEMOLITIONS
L'entrepreneur prendra possession du bâtiment dans l'état où il se trouve à la date de la présente consultation avec tous les équipements, matériels
et installations existants non récupérés.
Le matériel stocké dans les locaux ainsi que les équipements prévus à récupérer seront évacués par le Maître de l’ouvrage avant l’intervention de
l’entreprise.
Les documents remis pour l'étude des travaux de dépose et de démolition, renseignent l'Entrepreneur pour déterminer la nature et les quantités des
matériaux constituant les ouvrages existants, comme précisé ci-dessus l'entrepreneur se rendra sur place pour obtenir tous les renseignements
nécessaires permettant une connaissance absolue des lieux et des accès.
L'entrepreneur est tenu, pendant le cours des travaux, de faire prendre toutes les mesures complémentaires pour la protection des ouvrages existants
prévus à récupérer ou à réutiliser suivant détail ci après.
L'entrepreneur ne pourra se prévaloir ni éluder les obligations de son marché, ni n’élever aucune réclamation des sujétions qui pourront lui être
occasionnées par l'exécution simultanée des travaux étrangers à l'entrepreneur dans le voisinage ou sur le chantier.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 55 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Toutes sujétions relatives à ce qui précède feront partie intégrante du forfait.
L'entrepreneur devra s'entourer de tous renseignements utiles auprès des services et administrations dont dépend la construction pour les démolitions
à réaliser et s'être assuré par lui-même de la nature des ouvrages existants.
Avant toute intervention, il appartiendra à l'entrepreneur de s'assurer de la neutralisation préalable des réseaux existants auprès des sociétés
concessionnaires et des lots techniques concernés.
Dans le cas de réseaux maintenus en service, il devra être prévu le repérage et la protection du réseau par un dispositif assurant la sécurité des
ouvriers et du public.
La neutralisation des différents réseaux fluides seront à la charge des lots techniques concernés.
1.2.3.1 Démolition
Démolition complète compris évacuation des gravois à la décharge selon réglementation en vigueur :
− Dépose en démolition de menuiseries intérieures bois compris huisseries - selon plans
− Dépose en démolition des menuiseries extérieures
− Dépose en démolition de la fenêtre entre l'office et l'extension
− Descellement des ouvrages intérieurs et de leurs accessoires compris reprises et rebouchages dans murs de structures .
− Dépose en démolition des cloisonnements intérieurs
− Dépose en démolition des têtes de cloisons .
− Dépose en démolition du carrelage existant sans démolition du fond de forme
− Dépose en démolition des traverses métalliques en périphérie du quai.
− Dépose en démolition de la dalle existant béton du quai
− Dépose en démolition des débords des appuis de fenêtres des bâtiments existants dans l'emprise de l'extension.
− Dépose du tuyau de descente et du dauphin existant en pignon du bâtiment sanitaires existants
− Dépose partiel du débord de toit dans l'emprise de l'extension du bâtiment sanitaire
L'entreprise devra après démolition :
− Reprises soignés des engravures
− Reprises et rebouchages soignés pour intervention des corps d'état après descellement
− Raccords de maçonnerie après dépose des huisseries.
Avant toute intervention de démolitions, l'entreprise devra mettre en place toutes les protections nécessaires pour préserver les autres locaux des
nuisances des travaux - bachages, etc... et en particulières :
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 56 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L'entreprise devra garder en état ces protections particulières pendant toute la durée du chantier.
Localisation :
Selon plan état actuel et plan état projeté
1.2.4 DALLAGE
1.2.4.1 Plateforme
Il sera prévu l’exécution d’une plate-forme compactée pour recevoir un dallage béton armé sur terre plein.
Niveau de plate-forme à définir en coordination avec les lots techniques concernés en fonction de l’étude BA et des différentes types de revêtement .
Les réservations devront être validées par les différents lots concernés avant exécution des plate formes.
Constitution suivant étude et spécifications en fonction de la nature du sol et des surcharges sur les dallages.
Localisation :
Pour dallage dans bâtiment existant.
1.2.4.2 Dallage porté
Dallage porté en béton dosé à 350 Kg/m3, épaisseur minimale de 18 cm et armatures suivant étude BA à réaliser à partir de la plate-forme comprenant :
− Compactage et mise en place du lit de sablon de 0.05m compacté, pose d'un géotextile 110gr avec relevé en périphérie.
− Joints de fractionnement suivant étude et remplissage de fond de joint.
− Finition arasée selon réservation pour carrelage collé
− Finition lissée pour la partie du dallage devenant quai.
− Réservations à la demande des lots concernés.
− Compris toutes sujétions de mis en œuvre
Localisation :
Pour dallage porté de l'extension
1.2.4.3 Mur en béton banche
Voiles en béton banché en complément des murs existants
− Béton B6 dosé à 350 kg de CPA ou CPJ 45 /m3, résistance à la compression sur cylindre à 28 jours = 25 Mpa.
− Armatures selon étude BA, enrobage minimum DE 3 cm.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 57 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Coffrage nécessaire pour obtenir un parement de qualité "soigné" pouvant être peint ou enduit.
− Réservations à prévoir à la demande des autres corps d'état.
L'entreprise devra prévoir toutes les sujétions de renforts et/ou complément de structure des murs de soubassement non enterré existant préservés.
Localisation :
Pour élévation des murs existants pour mis à niveau avec le dallage préservé.
1.2.5 MACONNERIE
1.2.5.1 Murs extérieurs
Maçonnerie de blocs agglomérés de creux , B60 certifié NF, en mortier de granulats lourds, dosé à 250 kg de CPJ 45/m3. Hourdage au mortier de
ciment M1 dosé à 350 kg/m3 de CM25 compris façon de joints et assises.
Compris toutes sujétions de raccordements avec les bâtiments existants.
Localisation :
Pour élévation de l'extension des sanitaires
1.2.5.2 Bouchements ouvertures
Maçonnerie de blocs agglomérés de ciment creux, B60 certifié NF, en mortier de granulats lourds, dosé à 250 kg de CPJ 45/m3. Hourdage au mortier
de ciment M1 dosé à 350 kg/m3 de CM25 compris façon de joints et assises.
Localisation :
Selon plans
Pour fenêtre entre office et extension.
Pour châssis du sanitaire existant
1.2.5.3 Poteaux raidisseurs en BA
Réalisation de poteaux raidisseurs en béton armé dans blocs spéciaux de maçonnerie d'agglomérés.
Béton B6 dosé à 350 kg de CPA ou CPJ 45 /m3, résistance à la compression sur cylindre à 28 jours = 25 Mpa.compris armatures suivant étude BA.
Localisation :
Pour les poteaux intermédiaires dans maçonnerie d'agglomérés ci-dessus.
Selon étude de l'entreprise
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 58 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.5.4 Chaînages horizontaux
Réalisation d'un chaînage horizontal en béton armé.
Béton B6 dosé à 350 kg de CPA ou CPJ 45 /m3, résistance à la compression sur cylindre à 28 jours = 25 Mpa.compris armatures selon plan d'exécution
des ouvrages, coffrage par mise en place d'une pièce d'about de même nature que le mur (planelle ou bloc "U") pour éviter une rupture de type de
matériaux source de fragilité des enduits.
Localisation :
Pour les maçonneries agglo ci-dessus.
Selon étude de l'entreprise
1.2.5.5 Linteaux en BA coulés dans "U"
Réalisation de linteaux coulés dans des éléments en aggloméré de ciment type "U".
Éléments de coffrage en agglomérés de ciment avec béton B6 dosé à 350 kg de CPA ou CPJ 45 /m3, résistance à la compression sur cylindre à
28 jours = 25 Mpa, armatures selon plan d'exécution des ouvrages compris toutes sujétions d'étaiement et de mise en oeuvre, avec débord de 20cm
par rapport aux appuis.
Localisation :
Selon plans
Pour murs en maçonnerie
Selon étude de l'entreprise
1.2.5.6 Trumeaux
Réalisation en béton armé dans blocs spéciaux de maçonnerie d'agglomérés.
Béton B6 dosé à 350 kg de CPA ou CPJ 45 /m3, résistance à la compression sur cylindre à 28 jours = 25 Mpa.compris armatures suivant étude BA.
Localisation :
Selon besoins
Selon plans
Selon étude de l'entreprise
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 59 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.5.7 Plumet pour baies en façades
Réalisation d’une bande d’enduit ciment lissé de 10 cm de largeur environ formant plumet pour permettre la pose des bâtis des menuiseries assurer
une bonne application des joints.
Localisation :
Pour pose des menuiseries extérieures
1.2.6 CREATION/MODIFCATION OUVERTURES
Réalisation d'ouvertures ou agrandissement comprenant :
− Percement des ouvertures ou démolition partielle
− Évacuation des gravois
− Linteau béton préfabriqué ou par profils métalliques
− Reprise des ébrasements et tableaux en béton
− Raccords soignés
− Rebouchage après passages des réseaux
− Étaiement
− Toutes sujétions de mis en œuvre
En cas de mise en œuvre de profils métalliques pour linteaux, l'entreprise devra en assurer le degré coupe-feu réglementaire par flocage ou par
encoffrement.
L'entreprise du présent lot devra prévoir toutes les sujétions de reprise de structure nécessaires.
Localisation :
Selon plans état actuel/état projeté
Pour création du passage entre extension sanitaires et sanitaires existants
1.2.7 RESEAUX ENTERRES
Il sera prévu au présent lot, l'exécution des tranchées et la réalisation des réseaux d'évacuation enterrés EU et EV dans l'emprise du bâtiment sous
dallage à partir de la plate forme .
Réservation pour équipements, incorporation de gaines et fourreaux à la demande en coordination avec les lots techniques y compris tranchée pour
passage de fourreaux et gaines.
Positionnement des attentes et dimensionnements du réseau à prévoir en coordination avec les lots techniques .
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 60 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L'entreprise devra se conformer aux dispositions de l'étude de sols concernant les dispositions et la mise en oeuvre des réseaux.- en coordination
avec les lots techniques concernés.
Points de raccordement sur réseaux extérieurs.
1.2.7.1 Réseaux E.U - EV
1.2.7.1.1 Réseaux Extension
Terrassement dans terre plein pour tranchées d'évacuation compris toutes sujétions de chargement et d'évacuation des terres.
Profondeur et réglage pente suivant étude.
Culottes de branchement de diamètre approprié à prévoir au droit des points de raccordement chutes EU et EV selon demandes et réservations des
lots concernés.
Les réseaux d'évacuation EU et EV seront prévus en séparatif par canalisations en PVC agréées NF SP suivant norme NF P 16.352.
Pose sur lit de sable, avec joints suivant spécifications du DTU 60.33.
Section à déterminer en coordination avec le lot Plomberie Sanitaires suivant règles de calcul DTU 60.11.
Sujétions pour percements ou réservations dans maçonnerie en soubassements.
Remblai des fouilles avec compactage soigné.
Localisation :
Selon plans
Pour tous les réseaux EU- EV dans l'extension des locaux sanitaires
1.2.7.1.2 Modification
Reprise, modifications des réseaux existants venant du bâtiment existant ( office) localisés sous le dallage béton à démolir, pour raccordement avec
les réseaux EU/EV créés comprenant :
− Ajustement, rehausse de regards
− Piquage et raccordements
− Canalisations d'évacuation en PVC série CR8 - agréé marque SP, suivant normes NF P 16352, posées en tranchées suivant spécifications
du fascicule n° 70, compris toutes sujétions d'exécution avec lit de sable et joints.
− Toutes sujétions de mis en œuvre et d'accessoire
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 61 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Sur regards existants, fourniture et pose de tampons et cadres en acier galvanisé étanche aux odeurs à carreler - dimensions selon relevé
sur place comprenant :
Classification A
Profondeur selon réservations par le lot carrelage.
Poignées de levage
Joints
Toutes sujétions de scellements et de mis en œuvre
Localisation :
Pour les réseaux/regards existants sous l'emprise de l'extension
1.2.7.1.3 Raccordement sur réseaux
Raccordement des réseaux d'évacuation EU/EV, ci-avant sur les réseaux existants.
Piquage et raccordement sur les regards existants ou sur réseau actuel sur le domaine public, compris toutes sujétions d’exécution.
Essais d’écoulement et contrôle à prévoir en fin de travaux.
Localisation :
Pour raccordements des réseaux EU/EV.
1.2.7.1.4 Réseaux bat Existant
Réalisation des réseaux d'évacuation EU/EV comprenant :
− Sciage des sols
− Tranchées
− Canalisations en tuyaux de PVC série assainissement, avec toutes pièces spéciales : coudes, culottes, tés, embranchements, etc ... et tous
accessoires pour réseau- Pose en tranchée sur lit de sable compris réglage pente
− Culottes dans dallage au droit des évacuations et chutes
− Assemblage des tuyaux sera prévu par bagues avec joints élastomères.
− Essais d'écoulement et d'étanchéité.
− Remblaiement, enrobage
− Raccords de dallages
− Traversées des murs pour raccordements des réseaux en extérieur
− Bouchement étanches de l'ensemble des percements effectués
Raccordement avec réseau EU/EV créés dans l'extension.
Localisation :
Selon besoin et selon plans
Pour les réseaux EU/EV dans l'emprise du bâtiment existant sanitaires.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 62 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.7.2 Réseaux plomberie et chauffage
Tranchées sous dallage à prévoir suivant indications des plans du BET compris toutes sujétions de chargement et d'évacuation des terres.
Sujétions pour percements dans maçonneries en soubassements avec calfeutrements étanches.
Fond de fouilles par lit de sable compacté.
Positionnement des attentes et dimensionnements des tranchées pour réseaux à prévoir en coordination avec le lot Plomberie Sanitaires et le lot
Chauffage Ventilation.
Après pose des réseaux et des essais d’étanchéité prévus au lot Plomberie, rebouchage des tranchées et fouilles par couche successible de sable
de rivière compacté avec incorporation de grillage de signalisation et fourniture des essais Proctor.
Suivant plans et études des lots techniques.
Localisation :
Selon plan
Selon besoins du lot technique concerné pour réseaux sous l'extension des sanitaires
1.2.7.3 Fourreaux traversées murs
L’entreprise devra prendre ses dispositions pour permettre le raccordement des réseaux extérieurs et pour permettre les passages des réseaux divers.
L'entrepreneur devra en particulier se mettre en rapport avec les services intéressés et les entrepreneurs des autres corps d’état (électricité, eau ...)
pour se conformer à leurs instructions et pour tous les raccordements et pose de fourreaux soient réservés, afin d’éviter les démolitions et réfection
des ouvrages.
Le présent lot comprend la fourniture et la pose de tous les fourreaux nécessaires pour le passage des réseaux divers à l’intérieur des constructions,
compris calfeutrements étanches.
Ils seront en PVC aux diamètres indiqués par les corps d’état intéressés ou en PVC diamètre dito.
Dispositions et mise en œuvre selon recommandations de l'étude de sol.
Localisation :
Pour toute l'opération
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 63 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.8 RESEAU EP
1.2.8.1 Tranchées pour réseaux EP
Tranchées dans terre plein pour pose des réseaux collecteurs et les réseaux de raccordements EP .
Les réseaux EP se rejetteront dans le collecteur principal
Les réseaux de raccordement du bâtiment seront à prévoir entre les regards en pieds de façades et les collecteurs principaux.
Remblaiement des tranchées après pose des canalisations et essais prévus au présent lot .
Localisation :
Pour raccordements des évacuations d'eaux pluviales sur réseaux existants
1.2.8.2 Regards EP
Réalisation des regards pied de chute pour raccordement des descentes EP de chaque secteur des constructions.
Regards en béton préfabriqué ou coulé en place, dimensions : 30 x 30 minimum avec cunette en fond.
− Fermeture par tampon béton de visite.
Localisation :
Pour réseaux des évacuations d'eaux pluviales sur réseaux existants
1.2.8.3 Canalisations en tranchée
Canalisations d'évacuation en PVC série CR8 - agréé marque SP, suivant normes NF P 16352, posées en tranchées suivant spécifications du
fascicule n° 70, compris toutes sujétions d'exécution avec lit de sable et joints.
Diamètre à déterminer par l'entreprise en fonction des débits d'évacuation des d'évacuation EP
La vitesse d'écoulement maximale des effluents ne devra pas être supérieure à 4 m/s.
Réseau d’évacuation en séparatif suivant plan de principe.
Localisation :
Pour raccordements des évacuations d'eaux pluviales sur réseaux existants
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 64 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.8.4 Raccordement sur réseaux
Raccordement des réseaux d'évacuation EP, ci-avant sur les réseaux existants.
Piquage et raccordement sur les regards existants ou sur réseau actuel sur le domaine public, compris toutes sujétions d’exécution.
Essais d’écoulement et contrôle à prévoir en fin de travaux.
Localisation :
Pour raccordements des réseaux EP
1.2.9 OUVRAGES DIVERS DE MACONNERIE
1.2.9.1 Arases
Reprises de maçonnerie, pour réalisation des arases des pignons
Localisation :
Pour les murs extérieurs
1.2.9.2 Joint de rupture
Exécution du calfeutrement souple à la pompe de tous les joints de rupture des pièces préfabriquées si nécessaire, type RUBSON ou similaire (Dalles,
etc.…).
Localisation :
Selon besoin
1.2.9.3 Joint de dilatation
Fourniture et pose d'une isolation en polystyrène expansé d'épaisseur 20 mm
Bourrage avec un mastic adhérant aux supports et mise en place de joint Type WATERSTOP RUBSON ou équivalent et pose extérieure d'un couvre
joint métallique type TEGO ou similaire agréé par le maître d'œuvre et le bureau de contrôle.
En complément, il sera prévu une membrane d'étanchéité à l'air avec 2 bandes butyl formant une ondulation dans l'épaisseur du joint de dilatation.
Il sera prévu l'exécution des joints verticaux et horizontaux de type coupe feu selon indication des plans de structure, de la réglementation en vigueur,
partout où ils seront nécessaires.
Localisation :
Selon besoin
Selon étude de principe béton.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 65 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.9.4 Trous - Percements - Scellements - Calfeutrements
Lors de la mise au point des plans d'exécution, les Entreprises devront obligatoirement communiquer à l'Entreprise du présent lot, les réservations
nécessaires au passage des canalisations, scellements de pattes ou autres réservations telles que trémies, engravures, feuillures nécessaires à
l'exécution des travaux.
Les Entreprises des corps d'état secondaires ne devront en aucun cas effectuer elles-mêmes un trou ou un percement quelconque dans les ouvrages
de béton ou BA.
Les trous ou percements et les agrandissements ou modifications de trous existants dans les éléments de structures portantes, quels qu'ils soient,
seront obligatoirement effectués par le présent lot.
Percement de dalles béton et murs pour diamètre égal et supérieur à 100mm pour passage des réseaux plomberie et gaines de ventilation selon
indication des lots concernés et pour création de trémies de gaines, compris étaiement, découpe soigné de ferraillage pour reprise dans chaînage,
sortie et évacuation des gravas et toutes sujétions.
Par contre les percements de petit diamètre seront effectués par les lots techniques concernés.
Tous les scellements, calfeutrements et raccords dans les ouvrages en béton armé sont à la charge du présent lot. Chaque Entreprise devra en ce
qui concerne la mise en place de ses ouvrages et leurs fixations provisoires en accord avec le maçon pour que toutes dispositions soient prises pour
assurer le maintien correct des dits ouvrages.
Les bouchements de trémies de canalisations ne seront effectués par l'Entreprise du présent lot qu'après mise en place des tuyauteries ou fourreaux
par les Entreprises intéressées.
Tous les percements, rebouchages, raccords qui seront à exécuter dans les ouvrages autres que ceux désignés ci avant seront exécutés à leurs frais
par les corps d'état secondaires sous leur responsabilité.
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 66 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.10 RAVALEMENT
1.2.10.1 Échafaudages de façades
L’entreprise devra prévoir l’ensemble des échafaudages de façades, nécessaires à la réalisation des travaux et à la protection collective suivant les
spécifications du PGC pour intervention en coordination avec les entreprises du second œuvre.
Échafaudages de pieds en façades et échafaudages complémentaires suivant étude.
L’entreprise devra prévoir la pose de toutes les protections et dispositifs de sécurité suivant la réglementation en vigueur, garde-corps, plinthes, filets,
auvents etc...
Protections particulières à prévoir au droit des accès en façades du bâtiment compris auvents, signalisation, pancartes etc...
Mise en place de l’échafaudage à prévoir sur toutes les façades pour utilisation par les autres corps d’état suivant spécifications du PGC.
Localisation :
Pour l'enduit de l'extension du bâtiment sanitaire
1.2.10.2 Protection des ouvrages
Pour l’exécution de ses travaux en façades, l’entreprise devra prévoir la pose des dispositifs adoptés pour assurer la protection des ouvrages neufs
à poser par les autres corps d’état.
Il devra être prévu la réalisation de gabarits pour assurer la protection au droit des menuiseries en façades, afin d’éviter toute dégradation pendant
l’exécution des travaux.
Dans le cas de dégradation, les frais de réfection seront imputés à l’entreprise responsable.
Localisation :
Pour l'enduit de l'extension du bâtiment sanitaires
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 67 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1.2.10.3 Ravalement
Enduit de façade monocouche d’imperméabilisation et de décoration.
Revêtement type MONODECOR GT/GTP de chez Parex Lanko ou équivalent.
Finition identique selon localisation, compris sur support non absorbant et sur béton.
Application préalable au rouleau en une passe d'une couche d'accroche à base d'un copolymère acrylique de type MICRO GOBETIS 2000 ou d'un
gobetis de Monodécor GT/GTP gâché avec ajout de 0.5 litre de 751 Lankolatex et pose de bandes de tissu de verre pour assurer la jonction des
matériaux de porosité différente en maçonnerie.
Fourniture et pose de profilés et accessoires pour profilés d’angle, profilés de soubassement, baguettes de fractionnement et baguettes pour joints
de calepinage suivant directives du maître d’œuvre
Localisation :
Pour l'enduit de l'extension du bâtiment sanitaire
En raccords avec le bâtiment existant
DEMOLITIONS - GROS OEUVRE
Page 68 / 205
Indice A
date : Mai 2016
CHARPENTE - COUVERTURE
2 CHARPENTE - COUVERTURE ........................................................................................................................................ 72
2.1 GENERALITES....................................................................................................................................................................................................... 72
2.1.1 OBJET DE TRAVAUX ....................................................................................................................................................................................................... 72
2.1.1.1 Consistance générale des travaux ....................................................................................................................................................... 72
2.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................... 72
2.1.1.3 Présentation des offres ......................................................................................................................................................................... 73
2.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................... 73
2.1.1.5 Limites des prestations ......................................................................................................................................................................... 73
2.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ............................................................................................................................................................. 73
2.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot .................................................................................................................................................. 73
2.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ............................................................................................................................................................. 74
2.1.3 PLANS ET ETUDES.......................................................................................................................................................................................................... 75
2.1.3.1 Calculs de la charpente ........................................................................................................................................................................ 75
2.1.3.2 Hypothèses de calcul ........................................................................................................................................................................... 75
2.1.3.3 Tenue au feu ........................................................................................................................................................................................ 76
2.1.3.4 Plans et détails d’exécution .................................................................................................................................................................. 76
2.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER ...................................................................................................................................................... 76
2.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention ..................................................................................................................................................... 76
2.1.4.2 Phasage - coordination des travaux ..................................................................................................................................................... 77
2.1.4.3 Coordination des entreprises ................................................................................................................................................................ 77
2.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES ...................................................................................................................................................... 77
2.1.5.1 Qualité des matériaux ........................................................................................................................................................................... 77
2.1.5.1.1 Qualité des bois. ................................................................................................................................................................................ 77
2.1.5.1.2 Qualité des aciers. ............................................................................................................................................................................. 77
2.1.5.2 Traitement des bois .............................................................................................................................................................................. 78
2.1.5.3 Finition sur bois apparents.................................................................................................................................................................... 78
2.1.5.4 Traitement des parties métalliques ....................................................................................................................................................... 78
2.1.5.5 Finition des ferrures apparentes ........................................................................................................................................................... 78
2.1.5.6 Manutention et stockage ...................................................................................................................................................................... 79
2.1.5.7 Fixation ................................................................................................................................................................................................. 79
2.1.5.8 Pose ..................................................................................................................................................................................................... 79
2.1.5.9 Tolérance de pose ................................................................................................................................................................................ 79
2.1.5.10 Exécution des travaux, sécurité des travailleurs ................................................................................................................................ 80
2.1.6 FINITION ET NETTOYAGE .............................................................................................................................................................................................. 80
2.2 DESCRIPTIONS DES OUVRAGES ....................................................................................................................................................................... 81
2.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX DU PRESENT LOT ...................................................................................................................................................... 81
2.2.2 CHARPENTE .................................................................................................................................................................................................................... 81
2.2.2.1 Charpente traditionelle ......................................................................................................................................................................... 81
2.2.2.1.1 Pannes en sapin brut ......................................................................................................................................................................... 81
2.2.2.1.2 Chevrons droits ................................................................................................................................................................................. 82
2.2.2.2 Chevêtre ............................................................................................................................................................................................... 82
2.2.2.3 Habillage débords de toit ...................................................................................................................................................................... 82
2.2.3 COUVERTURE ................................................................................................................................................................................................................. 83
2.2.3.1 Protection et sécurité ............................................................................................................................................................................ 83
2.2.3.1.1 Protection pour travaux ..................................................................................................................................................................... 83
2.2.3.1.2 Dispositifs d'accès et entretien futur .................................................................................................................................................. 83
2.2.3.2 Dépose ................................................................................................................................................................................................. 84
2.2.3.3 Couverture ............................................................................................................................................................................................ 84
2.2.3.3.1 Couverture tuiles ............................................................................................................................................................................... 84
2.2.3.3.2 Evacuation des eaux pluviales .......................................................................................................................................................... 86
2.2.3.3.3 Traitement des finitions ..................................................................................................................................................................... 86
2.2.3.6 Evacuation des eaux pluviales ............................................................................................................................................................. 87
2.2.3.6.1 Dépose .............................................................................................................................................................................................. 87
2.2.3.6.2 Gouttieres pendantes demi rondes ................................................................................................................................................... 87
2.2.3.6.3 Tuyaux de descentes EP en façades ................................................................................................................................................ 88
2.2.3.6.4 Raccordement des EP en façades .................................................................................................................................................... 88
2.2.3.7 Traitement des finitions ........................................................................................................................................................................ 88
2.2.3.7.1 Planche d'égout ................................................................................................................................................................................. 88
2.2.3.7.2 Pénétrations discontinues ................................................................................................................................................................. 88
2.2.3.7.3 Planche d'about ................................................................................................................................................................................. 89
2.2.3.7.4 Fourrures tête de murs ...................................................................................................................................................................... 89
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2 CHARPENTE - COUVERTURE
2.1 GENERALITES
2.1.1 OBJET DE TRAVAUX
2.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
2.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 72 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
2.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans architectes.
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
2.1.1.5 Limites des prestations
2.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
La visite et la reconnaissance préalable des lieux avec les relevés complémentaires.
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études, note de calcul.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
Les installations de protections et de sécurité collective.
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
Tous les dispositifs de protection sécurité, levage, manutention nécessaires à l’exécution des travaux.
La réalisation de tous les ouvrages de charpente bois,bardages, habillages et divers, tels que définis par le présent C.C.T.P. et les plans.
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
L’établissement du PPSPS du présent lot.
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
2.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
− Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
− Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
− Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 73 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Les menuiseries extérieures .
2.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les travaux seront exécutés selon les règles de l'art et suivant les prescriptions des documents techniques : D.T.U., normes N.F., normes CE, avis
techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l'exécution des travaux et en particulier :
Les documents techniques unifiés :
− DTU 20.12 de SEPTEMBRE 1993, concernant la « Conception du Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un
revêtement d’étanchéité ».
− DTU 31.1, charpente en bois (NF P 21 203 1).
− DTU 31.2, construction de maisons à ossature bois (NF P 21.201.1).
− DTU 31.3, charpente en bois assemblés pour connecteurs métalliques ou goussets (NF P 21 205).
− DTU 39 (P78-201) :
Travaux de miroiterie-vitrerie
− DTU 40.21 relatif aux couvertures tuiles de terre cuite.
− DTU 40.41 de Juin 1987 relatif aux travaux de couverture par éléments métalliques en feuilles et longues feuilles en zinc
− DTU 40.5 (P36-201) : Travaux d'évacuation des eaux pluviales.
− DTU 43.1 de Novembre 1994 applicable aux travaux d’étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie.
− DTU 43.4 (P84-207) : Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d'étanchéité
− DTU 59.1 (P74-201) : Travaux de peinture des bâtiments
− DTU 60.5 - Evacuation des Eaux Pluviales (NF P 41.221)
− DTU 60.11 - Règles de calcul des évacuations pluviales
Les Normes NF relatives aux matériaux et ouvrages du présent lot, et en particulier :
− NF, classe B 50, relatives aux bois.
− NF, classe P 21, relative aux structures bois.
− NF, classe P 06, base de calculs.
− NF, classe X 40, protection des bois.
Les Règles Professionnelles, relatives à la fabrication et à la mise en œuvre des éléments de charpente et de bardage bois.
Les règles de calculs.
− Règles CB 71 (DTU P 21.701) règles de calcul et conception des charpentes bois
− Règles BF 88 (DTU P 92.703) Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures bois.
− Règle N 84 modifiées 1995, action de la neige sur les constructions.
− Règles BF 88 (DTU P 92.703) Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures bois.
− Règle NV 65 (DTU P 06.002 édition 2000) règles définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 74 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− le cahier du CSTB relatif au classement F.I.T.
− le cahier relatif aux procédés multicolores édité par le Chambre Syndicale des Entrepreneurs d'Etanchéité et l'Institut National Techniques
de l'Etanchéité.
− Règle PS 92 règles parasismiques
− Réglementation thermique RT 2012
− Règlements relatifs à l’isolation acoustique.
− Circulaire n°DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 relatives à l'accès des personnes handicapées au cadre bâti
Les Avis Techniques du CSTB et dossiers techniques des fabricants relatifs aux matériaux et procédés particuliers.
Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP.
Les textes et décrets relatifs à la sécurité et à l’hygiène des travailleurs.
2.1.3 PLANS ET ETUDES
2.1.3.1 Calculs de la charpente
L’entreprise devra calculer et déterminer la section des différentes pièces de charpente suivant les règles de calculs en vigueur, en fonction de la
nature de la couverture et des surcharges suivant règles de calcul NV 65, N 84 et DTU 31.1 et DTU 31.3 et règles CB 71.
Toutes les charges verticales provenant de la charpente seront prises en compte par le lot Gros oeuvre, pour détermination de la structure maçonnerie
et B.A. L'entreprise devra communiquer au lot Gros oeuvre la descente de charges de la charpente pour dimensionnement des fondations.
Par contre les poussées latérales ne seront pas prises en compte par la maçonnerie, en conséquence l’Entreprise du présent lot doit prévoir à sa
charge tous les ouvrages et ferrures pour la reprise de ces poussées latérales et pour assurer le contreventement des pignons.
Les notes de calculs et les plans complets figurant les descentes de charge, les sections des bois utilisées, les boulonnages, les assemblages, les
fixations au GROS-OEUVRE, les détails d’exécution (chevêtre, scellement, rives, etc.) seront fournis au Bureau de Contrôle pour Avis avant
l’exécution.
Il devra être tenu compte des surcharges pour le support des installations de VMC.
2.1.3.2 Hypothèses de calcul
Le calcul et le dimensionnement des différents ouvrages de charpente et de structure bois devront être prévus par le présent lot en fonction des
principes définis par les plans du Maître d’œuvre.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 75 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entreprise devra obligatoirement respecter les hauteurs libres et proportions générales indiquées par les plans du maître d’œuvre.
Toutefois, l’entreprise devra prévoir et proposer au maître d’œuvre toutes les adaptations éventuelles jugées nécessaires à la constitution et à la
réalisation des ouvrages.
La charpente en lamellé collé sera prévue pour assurer le support d’une couverture chaude en Zinc et d'une étanchéité végétalisée.
Elle sera constituée en bois lamellé collé reposant sur les éléments de structure BA en façade, les poutres et les pannes restant apparents.
Il devra être tenu compte de toutes les surcharges et efforts pour la fixation des différents matériels et équipements des lots techniques.
2.1.3.3 Tenue au feu
Les éléments de charpente bois apparents seront prévus et dimensionnés pour assurer un degré de stabilité au feu 1/2 h.
2.1.3.4 Plans et détails d’exécution
L’entreprise adjudicataire du présent lot devra fournir avant le démarrage des travaux, les plans de détails et de réservations nécessaires à l’exécution
de ses travaux.
L’entreprise devra prévoir toutes les ferrures nécessaires pour fixation des pièces de charpente.
Les plans d’exécution et les notes de calcul des différentes pièces de charpente et des ferrures devront être soumises au Bureau de Contrôle pour
Avis, toutefois, l’Entreprise demeurera responsable de son étude.
Après approbation du maître d’ouvrage et du bureau de contrôle, l’entreprise devra transmettre ces plans à toutes les entreprises concernées pour
exécution.
L’entreprise devra également prévoir la vérification des supports et réservations exécutées par les entreprises, avant la pose de sa charpente.
2.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
2.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP et le PGC établi par le coordinateur SPS.
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 76 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.1.4.2 Phasage - coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées au phasage et à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives
du maître d’œuvre, et du coordonnateur SPS.
2.1.4.3 Coordination des entreprises
L’entreprise du présent lot devra tenir compte des autres corps d’état le précédant ou lui faisant suite, pour que l’enchaînement des prestations
s’effectue dans les conditions logiques pour l’achèvement et le bon fonctionnement de l’ensemble des ouvrages, et notamment :
− Avec le lot Gros œuvre pour les réservations à prévoir dans les structures.
− Avec le lot Couverture pour les entraxes des pannes et supports de couvertures
− Avec le lot Menuiseries Aluminium ayant en charge les menuiseries extérieures pour les dispositifs de fixations des façades menuisées et
habillages.
− Avec les lots Techniques Chauffage et électricité pour les surcharges des équipements spécifiques à leurs lots.
2.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
2.1.5.1 Qualité des matériaux
2.1.5.1.1 Qualité des bois.
Tous les bois et matériaux employés dans le cadre du présent lot devront être conformes aux Normes en vigueur.
Les bois employés, essences, choix et caractéristiques seront conformes aux Normes NF, Classe B 50, B 52 et P 21.
Les bois lamellés collés seront conformes à la norme NF FN 390 (P 21.352).
Les bois utilisés à l’extérieur pour la charpente d’ossature bois seront traités à cœur en autoclave.
Les bois devront se présenter de droit fil. Ils devront être exempts de coeur, d’aubier, de roulure, de pourriture, de noeud vicieux, etc. et devront avoir
un degré de siccité et de vieillissement suffisant pour éviter les déformations ultérieures des ouvrages.
Le taux d’humidité des bois devra être conforme aux normes.
2.1.5.1.2 Qualité des aciers.
Les aciers utilisés seront au minimum de nuance E 24 - 1 ou E 24 - 2, telle que définie par la norme NFA 35 501. Les tubes seront de nuance E 2954 selon NF 49-501. Les aciers pourront être de la classe 2 ou 3 définie par la NF A 35-503 en vue de leur traitement par galvanisation en ce qui
concerne les ouvrages situés à l’extérieur. Des percements seront prévus pour l’immersion dans le bain de zinc fondu.
Les boulons, écrous et rondelles utilisés seront galvanisés à chaud, et conformes aux spécifications des normes NFE 25 et NFE 27.
Les boulons seront au minimum de classe 6 - 8.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 77 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.1.5.2 Traitement des bois
Tous les bois employés devront être traités suivant spécifications du DTU et des Normes NF, B 50 101, NF EN 335 et X 40.
Traitement par produit insecticide, fongicide régulateur d’humidité, agréé qualité CTB BOIS PLUS, compris fourniture d’un certificat de traitement
classe 2 pour les bois intérieurs.
Tous les bois employés à l’extérieur devront être traités à cœur en autoclave, par un produit non-délavable, agréé de classe 3.
Il devra être prévu un traitement complémentaire après taille et rabotage des pièces de bois sur le site.
2.1.5.3 Finition sur bois apparents
Sur toutes les pièces de bois massif et de bois lamellé collé restant apparents, l’Entreprise du présent lot aura à sa charge l’exécution d’une finition
en lasure hydrofuge conforme à la Norme NF T 72.081 de teinte au choix du Maître d’oeuvre.
Finition exécutée sur le chantier ou en atelier avec retouches, après pose sur le chantier.
2.1.5.4 Traitement des parties métalliques
Les ferrures seront protégées par une couche de peinture époxy cuite au four, teinte au choix du maître d’œuvre. Avant application de la peinture
d'une épaisseur minimale de 70 microns, les ferrures seront sablées ou grenaillées (degré Sa 2,5).
Les profilés et haubans situés à l’extérieur seront protégés par galvanisation à chaud. Les travaux préparatoires en vue de la peinture des aciers
galvanisés et la mise en œuvre des produits devront être effectués selon les Règles de l’Art et les Règles professionnelles actuellement en vigueur
et en particulier le DTU 59.1 ou NFP 72.201 – Peinture des bâtiments, et le DTU 59.2 avec garantie biennale à fournir et prescription du fabricant à
respecter impérativement. Ainsi, il y aura lieu de prévoir sur support galvanisé neuf :
− Travaux préparatoires : dérochage obligatoire avec de l’acide chlorhydrique dilué (1 volume d’acide pour 10 volumes d’eau) ou avec du
lithoforme n° 2 (solution de dérochage pour métaux galvanisés de type Lafarge Peinture).
− Sous-couche primaire d’accrochage et anti-rouille de type TOL-FACER de Tollens ou équivalent, classification Afnor NF T 36-005 : famille
1-classe 4a.
− Finition par 2 couches de type TOLLINE MICACEE de Tollens ou équivalent. L’ensemble devra être de parfaite finition sans marquage lié
aux manipulations. Coloris au choix de l’architecte. On adoptera une des solutions suivantes :
− une première couche sera passée au pistolet en atelier et la deuxième couche in situ après assemblage des parties de l’ouvrage,
− ou bien, les 2 couches au pistolet en atelier avec des reprises en retouches in situ après assemblage des parties de l’ouvrage.
2.1.5.5 Finition des ferrures apparentes
Toutes les pièces et ferrures métalliques restant apparentes à l’intérieur et à l’extérieur des locaux seront prévues en éléments d’acier avec traitement
par galvanisation et revêtement de finition laqué teinte RAL.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 78 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
La fixation des pannes sur les jouées des arbalétriers et ferrures non visibles.
2.1.5.6 Manutention et stockage
Le déchargement et la manutention des divers éléments et pièces de charpente devront s’effectuer dans les meilleures conditions pour éviter toute
déformation permanente nuisible, et toute dégradation affectant la résistance des matériaux.
La manutention et le levage des pièces de charpente devront être conformément aux spécifications du PGC - SPS.
2.1.5.7 Fixation
Les dispositifs de fixation des éléments de charpente sur la structure Gros oeuvre (pattes à scellement, douilles ou taquets à incorporer au coulage
du béton, équerres de fixation, sabots métalliques, etc.) seront à soumettre à l’agrément de l’Architecte et du bureau de contrôle.
Ils seront conformes aux dispositifs prévus dans le D.T.U. 31.1.
Les fixations par pisto-clouage seront interdites.
L’emploi de fixations par cheville ne sera admis que dans les ouvrages en béton ou en éléments maçonnés pleins. Dans les éléments creux, seuls
les scellements traditionnels seront admis.
Ceux-ci seront réalisés au mortier du CPJ 45 et sable de rivière.
Les fixations devront être protégées très efficacement contre la corrosion par électrozinguage ou galvanisation.
2.1.5.8 Pose
Toutes les précautions nécessaires à la pose et au calage des différents éléments devront être prises par l’entrepreneur qui devra assurer un
alignement et un niveau correct des ouvrages.
L’entrepreneur fournira et établira à ses frais et sous son entière responsabilité les échafaudages et engins de toute nature nécessaires à l’exécution
complète de ses travaux, y compris dispositifs de protection et de sécurité suivant législation en vigueur et spécification du PGC SPS.
2.1.5.9 Tolérance de pose
L’entrepreneur devra vérifier l’alignement des éléments support de couverture, ainsi que leur flèche, au fur et à mesure de la pose.
La réception des supports sera prévue par le lot Couverture, en coordination avec le présent lot.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 79 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.1.5.10 Exécution des travaux, sécurité des travailleurs
Pour l'exécution de ses travaux, l'entreprise du présent lot aura à sa charge, tous les matériels de levage et manutention ainsi que tous les filets et
protections nécessaires à la sécurité contre la chute de ses ouvriers, suivant la réglementation en vigueur et les spécifications particulières du PGC
SPS.
L'entreprise devra étudier avec le lot Gros œuvre – Structure B.A., les dispositions à prendre pour assurer la fixation des éléments de protection
collective provisoire.
L’entreprise devra également prévoir tous les dispositifs et mesures de protection particulière relatifs à l’exécution de ses travaux, protection
individuelle, extincteurs etc ...
2.1.6 FINITION ET NETTOYAGE
L’entrepreneur devra l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Les dégâts divers occasionnés par l’exécution des travaux du présent lot seront repris par l’Entrepreneur.
Le nettoyage final sera prévu à la charge du lot Peinture – Revêtements muraux.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 80 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2 DESCRIPTIONS DES OUVRAGES
2.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX DU PRESENT LOT
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− Les protections de sécurité collective.
− Les modifications de charpente
− La couverture tuiles
− Les évacuations des eaux pluviales
− Les ouvrages divers de finition.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dûs par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaire à la bonne
finition des ouvrages.
2.2.2 CHARPENTE
2.2.2.1 Charpente traditionelle
2.2.2.1.1 Pannes en sapin brut
Pannes en sapin brut de sciage traité, fixations par scellement dans maçonnerie et/ou par sabots métalliques.
Pannes faîtières et pannes intermédiaires à prévoir suivant étude.
Section selon étude à la charge du présent lot.
Mise en œuvre des pannes, compris toutes suggestions de calage scellement ou fixation par platines, échantignoles etc….
Renforts ponctuels selon besoins des autres corps d'état.
Section suivant étude en fonction des portées.
L'entreprise devra prévoir les travaux de raccordements :
− avec la charpente existante du bâtiment sanitaire
− avec la charpente existante du bâtiment principal ( au-dessus annexe logement - office)
Localisation :
Pour la couverture de l'extension
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 81 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.2.1.2 Chevrons droits
Fourniture et pose d'un chevronnage en sapin traité à prévoir , compris fixations sur pannes.
Section à prévoir suivant étude et DTU pour pose avec entraxe de 60 cm maximum.
Coupe biaise en bas des versants de toiture pour support des planches d’égout.
Localisation :
Pour la charpente de l'extension
2.2.2.2 Chevêtre
Réalisation de chevêtres à la demande compris toutes sujétions de coupes et raccordements comprenant :
− Pièces en bois de sapin, formant cadre, doublées et accolées de classe de risques 2 selon la NF EN 335-2 traité par un produit certifié CTB
P+ et de classe mécanique C24 selon la NF EN 338 , de section constante, fixées dans la hauteur des solives et ou des chevrons selon
localisation.
Localisation :
Pour passage réseaux selon réservations des lots techniques
Pour sortie de réseaux en toiture selon les besoins des lots techniques.
2.2.2.3 Habillage débords de toit
Habillage des dessous d'avant-toits en panneaux OSB fixés sur les structures de charpente.
Nota : Compris découpes et réservations à la demande des autres corps d’état, pour encastrement des équipements techniques.
Localisation :
Pour habillages des débords de toit du bâtiment existant dans l'emprise du quai.
Pour habillages des débords de toit du bâtiment sanitaire.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 82 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3 COUVERTURE
2.2.3.1 Protection et sécurité
2.2.3.1.1 Protection pour travaux
Dans le cadre de son offre, l'entreprise devra prévoir la mise en place de tous les dispositifs nécessaires à assurer la sécurité de son personnel et
des autres intervenants, dans le cadre de ses travaux suivant réglementation en vigueur et spécifications du PGC SPS.
L'entreprise devra prévoir en particulier :
− La mise en place d'échafaudages pour protection contre les chutes de hauteur et de matériaux avec plinthes et filets.
− Protections complémentaires par filets sur rives et points particuliers.
− Le stockage et le levage des matériaux devront être prévus .
Localisation :
Pour l'opération
2.2.3.1.2 Dispositifs d'accès et entretien futur
Il sera prévu, dans le cadre du présent lot, la fourniture et l'installation des différents dispositifs de sécurité pour l'accès et l'entretien futur des différentes
zones de toiture, des gouttières.
−
−
−
−
−
−
Ces dispositifs devront être prévus conformément à la réglementation en vigueur et en particulier:
Le Code du Travail.
Les Décrets relatifs à l'Hygiène et la Sécurité des travailleurs.
Les Normes NF P 37.403 - Crochets de sécurité.
La Norme NF S 71.513 - Dispositifs d'ancrage ( NF EN 795) .
Les Normes NF EN 354 à 517.
Contrat entretien, maintenance à fournir en annexe.
Le positionnement de ces différents équipements devra être prévu, après mise au point avec le maître de l'ouvrage .
L'entreprise devra remettre des différents documents, PV, agréments, notice technique et maintenance au maitre de l'ouvrage.
2.2.3.1.2.1 Passe barres
Mise en œuvre de passe barres cambré, adapté aux différents type de couverture, en acier galvanisé, comprenant :
− pièces de déport pour tuile fixées par axe crampons dans éléments de charpente
Localisation :
Pour les couvertures tuiles
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 83 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3.2 Dépose
Dépose avec soin pour réemploi des tuiles compris arrachages lattages comprenant :
− Stockage et tri sur place
− Nettoyage des tuiles
− Mise à la décharge des tuiles non réutilisables et du lattage.
Évacuation des gravois selon la réglementation en vigueur pour la gestion des déchets.
L'entreprise devra prévoir toutes les dispositions et matériels nécessaires pour assurer l'étanchéité à l'eau des bâtiments existants suite
à la dé couverture.
Localisation :
Pour dépose de la couverture existante du sanitaire
Pour dépose partielle de la couverture pour raccordement couverture extension
2.2.3.3 Couverture
2.2.3.3.1 Couverture tuiles
2.2.3.3.1.1 Ecran de Sous Toiture
Fourniture et mise en place d'un écran sous toiture micro perforé tendu fixé aux chevrons par contre litonnage.
L’écran permettra la libre ventilation des combles et en partie basse, l’écran sera prolongé jusque dans la gouttière.
Localisation :
Pour la couverture du bâtiment sanitaires
2.2.3.3.1.2 Litonnage
Pose sur liteaux ou lattes en sapin traité de section adaptées au type de tuile, à la pente et à la zone géographique.
Localisation :
Pour couverture du local sanitaire
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 84 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3.3.1.3 Pose
Pose, en réemploi, des tuiles triées et stockées sur place compris toutes sujétions de mise en œuvre et d'accessoires.
Localisation :
Pour la couverture du bâtiment sanitaire et en raccordement avec le bâtiment existant
2.2.3.3.1.4 Couverture tuiles
Fourniture et pose, d'aspect et de format identique à l'existant, agrée N.F. EN 1304, classe 1 d'imperméabilisation, type C d'essai au gel, classement
M0.
Pose suivant spécifications du D.T.U. et du fournisseur en fonction de la pente et des surcharges, suivant règles NV 65 et N 84.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre pour raccordements avec la couverture du bâtiment existant.
Localisation :
Pour la couverture du bâtiment sanitaire et en raccordement avec le bâtiment existant
2.2.3.3.1.5 Ouvrages de finition
Sont à prévoir tous les accessoires et pièces de raccord et de finition, suivant indication des plans et spécifications des D.T.U.
2.2.3.3.1.5.1 Égout droit
En partie basse des versants il sera prévu la pose de chanlattes en sapin traité pour finition à l'égout sur les gouttières prévues ci-après.
Localisation :
Pour couverture du local sanitaire
2.2.3.3.1.5.2 Tuiles à douilles
Fourniture et pose de tuile à douille, diamètre à déterminer suivant étude thermique et selon besoins des lots techniques, avec lanterne incorporée
pour raccordement des sorties de ventilation à positionner en coordination avec les lots concernés.
Localisation :
Selon besoins des lots techniques
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 85 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3.3.2 Evacuation des eaux pluviales
2.2.3.3.2.1 Dépose
Dépose des gouttières existantes et évacuation des gravois selon la réglementation en vigueur.
Localisation :
Pour gouttière sur versant de toiture concernée par le projet
2.2.3.3.2.2 Gouttières pendantes demi rondes
Gouttière pendante demi ronde en zinc fixée en bas des versants de toiture.
Fixation par crochets sur planche d’égout avec bandes de raccords suivant étude.
Section à déterminer suivant étude dito ci-avant.
Moignon et naissance pour descente avec crapaudine.
Localisation :
Pour gouttières sur versant de toiture concernée par le projet
2.2.3.3.2.3 Tuyaux de descentes EP en façades
Modification et adaptation des tuyaux de descentes d'eau pluviales suite au changement de gouttières pendantes.
Localisation :
Sur versant de toiture concernée par le projet
2.2.3.3.3 Traitement des finitions
2.2.3.3.3.1 Planche d'égout
En bas du versant de couverture, il sera prévu au présent lot la fourniture et la pose de planches d’égout .
Localisation :
Pour versant modifié après dépose de la verrière
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 86 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3.3.3.2 Fourrures tête de murs
Fourrures en bois traité à incorporer en tête de murs en maçonnerie, pour permettre la fixation des ouvrages de zinguerie.
Localisation :
Selon besoin
2.2.3.3.3.3 Rives
Habillage des rives latérales par bande de zinc prépatiné façonnée en recouvrement de la couverture et retombées en recouvrement de l'enduit avec
ourlets de renvois d’eau en partie basse.
Traitement des finitions suivant spécifications du DTU 40.41 .
Localisation :
Pour la rive du bâtiment en extension
2.2.3.6 Evacuation des eaux pluviales
2.2.3.6.1 Dépose
Dépose des gouttières existantes et évacuation des gravois selon la réglementation en vigueur.
Localisation :
Pour gouttière des sanitaires existants
Pour gouttière du bâtiment existants dans l'emprise de l'extension
2.2.3.6.2 Gouttières pendantes demi rondes
Gouttière pendante demi ronde en zinc fixée en bas des versants de toiture.
Fixation par crochets sur planche d’égout avec bandes de raccords suivant étude.
Section à déterminer suivant étude dito ci-avant.
Moignon et naissance pour descente avec crapaudine.
Localisation :
En bas de versant de toiture de la couverture du bâtiment existant sur l'emprise du futur quai
En bas de versant de toiture du bâtiment sanitaires
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 87 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3.6.3 Tuyaux de descentes EP en façades
Mise en place de tuyaux de descente E.P. circulaire en zinc dito ci avant.
Mise en place depuis les gouttières en pied de versants jusqu’aux dauphins prévus ci-après en pied de façade.
Fixation en façade par colliers démontables compris pose de dispositifs de rejet d’eau provisoire.
Localisation :
Pour l'ensemble des descentes d'eaux pluviales.
2.2.3.6.4 Raccordement des EP en façades
Raccordement des descentes EP sur les regards pieds de chute par dauphins en fonte de 1.00 m de hauteur, droit ou avec coudée compris
raccordement PVC sur regards.
Localisation :
Pour l'ensemble des descentes d'eaux pluviales.
2.2.3.7 Traitement des finitions
2.2.3.7.1 Planche d'égout
En bas des versants de couverture, il sera prévu au présent lot la fourniture et la pose de planches d’égout .
Localisation :
Pour les toitures en tuiles
2.2.3.7.2 Pénétrations discontinues
La finition de la couverture zinc s’effectue conformément au DTU 40.41.
Les relevés latéraux seront de 90mm au minimum et protégé en tête par une bande à solin
Relevé en tête du bac de couverture de 90mm avec main d’arrêt et coulisseau de tête.
Étanchéité du relevé assurée à l’aide des techniques de zinguerie traditionnelles telle qu’une bande à solin avec joint souple.
La sortie des tuyaux de ventilation situés au milieu d’un bac est réalisée par tuyau à douille soudé sur le toit avec collerette tronconique soudée sur
le tuyau et coiffant la contre collerette.
Chapeau chinois en tête du tuyau.
Dimension et localisation en coordination avec les lots concernés.
Localisation :
Selon besoins - selon les lots techniques.
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 88 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
2.2.3.7.3 Planche d'about
En haut des versants de couverture, il sera prévu au présent lot la fourniture et la pose de planches d'abouts en sapin.
Section suivant étude de l'entreprise.
Localisation :
Selon plans
2.2.3.7.4 Fourrures tête de murs
Fourrures en bois traité à incorporer en tête de murs en maçonnerie, pour permettre la fixation des ouvrages de zinguerie.
Localisation :
Selon besoins
CHARPENTE - COUVERTURE
Page 89 / 205
Indice A
date : Mai 2016
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
3 PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS ......................................................................................................................... 93
3.1 GENERALITES....................................................................................................................................................................................................... 93
3.1.1 OBJET DE TRAVAUX ....................................................................................................................................................................................................... 93
3.1.1.1 Consistance générale des travaux ....................................................................................................................................................... 93
3.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................... 93
3.1.1.3 Présentation des offres ......................................................................................................................................................................... 94
3.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................... 94
3.1.1.5 Limites des prestations ......................................................................................................................................................................... 94
3.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ............................................................................................................................................................. 94
3.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot .................................................................................................................................................. 95
3.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ............................................................................................................................................................. 95
3.1.3 PLANS ET ETUDES.......................................................................................................................................................................................................... 97
3.1.3.1 Caractéristiques particuliers ................................................................................................................................................................. 97
3.1.3.2 Études et calculs .................................................................................................................................................................................. 97
3.1.3.3 Essais et contrôles ............................................................................................................................................................................... 97
3.1.3.4 PV et documents .................................................................................................................................................................................. 98
3.1.3.5 Vérification et mise en fonctionnement ................................................................................................................................................. 98
3.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER ...................................................................................................................................................... 98
3.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention ..................................................................................................................................................... 98
3.1.4.2 Phasage - coordination des travaux ..................................................................................................................................................... 99
3.1.4.3 Coordination des entreprises ................................................................................................................................................................ 99
3.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES ...................................................................................................................................................... 99
3.1.5.1 Qualité des matériaux ........................................................................................................................................................................... 99
3.1.5.2 Constitution et dimensionnement des ouvrages ................................................................................................................................. 100
3.1.5.2.1 Résistances aux chocs .................................................................................................................................................................... 100
3.1.5.2.2 Résistance a l’humidité .................................................................................................................................................................... 100
3.1.5.2.3 Traitement acoustique ..................................................................................................................................................................... 100
3.1.5.2.4 Isolation thermique .......................................................................................................................................................................... 101
3.1.5.2.5 Résistance au feu ............................................................................................................................................................................ 101
3.1.5.2.6 Tolérances d’exécution .................................................................................................................................................................... 101
3.1.5.2.7 Etat des parements ......................................................................................................................................................................... 101
3.1.5.3 Réservations ....................................................................................................................................................................................... 101
3.1.5.3.1 Fixations - Scellements – Calfeutrements ....................................................................................................................................... 101
3.1.5.3.2 Pose des menuiseries ..................................................................................................................................................................... 102
3.1.5.3.3 Choix des colles .............................................................................................................................................................................. 102
3.1.5.4 Eléments métalliques d’ossatures et de liaisons ................................................................................................................................ 102
3.1.5.4.1 Raidisseurs et renforts ..................................................................................................................................................................... 102
3.1.5.4.2 Protection des angles ...................................................................................................................................................................... 102
3.1.5.4.3 Liaison avec le plafond .................................................................................................................................................................... 102
3.1.5.4.4 Liaison avec le sol ........................................................................................................................................................................... 102
3.1.5.4.5 Joints de structure ........................................................................................................................................................................... 103
3.1.5.5 Protection des matériaux et des ouvrages ......................................................................................................................................... 103
3.1.5.6 Sécurité du travail ............................................................................................................................................................................... 103
3.1.6 FINITION ET NETTOYAGE ............................................................................................................................................................................................ 103
3.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES........................................................................................................................................................................ 105
3.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................................................................................................... 105
3.2.2 DOUBLAGE..................................................................................................................................................................................................................... 105
3.2.3 DOUBLAGES DES PAROIS NON ISOLEES.................................................................................................................................................................. 105
3.2.4 ISOLANT ......................................................................................................................................................................................................................... 106
3.2.5 CLOISONS ...................................................................................................................................................................................................................... 106
3.2.5.1 Cloisons 72/48 .................................................................................................................................................................................... 107
3.2.5.2 Cloisons 98/48 .................................................................................................................................................................................... 107
3.2.6 FAUX PLAFOND ............................................................................................................................................................................................................. 108
3.2.6.1 600 x 600 ............................................................................................................................................................................................ 108
3.2.7 COFFRES ....................................................................................................................................................................................................................... 109
3.2.8 SOFFITE ......................................................................................................................................................................................................................... 109
3.2.9 OUVRAGES DIVERS ...................................................................................................................................................................................................... 109
3.2.9.1 Découpe pour matériel encastré......................................................................................................................................................... 109
3.2.9.2 Scellement - Rebouchements............................................................................................................................................................. 110
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
3 PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
3.1 GENERALITES
3.1.1 OBJET DE TRAVAUX
3.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
3.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 93 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
3.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
3.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans .
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
3.1.1.5 Limites des prestations
3.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
La réception et le contrôle des supports.
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
L’implantation et le traçage des ouvrages,
La fourniture et la pose des matériels et matériaux nécessaire à l’exécution des ouvrages du présent lot y compris toutes sujétions
d'exécution, découpes, réservations, etc....
Les réservations en fonction des plans et réservations des lots techniques.
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
La protection des ouvrages posés par les autres corps d'état.
L’établissement du PPSPS du présent lot.
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 94 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
3.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
Les enduits de finitions sur les ouvrages en béton armé.
Le nettoyage final des locaux pour livraison prévu par le lot– Peinture – Revêtements muraux.
3.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les ouvrages et travaux du présent lot seront prévus et exécutés selon les règles de l’art et suivant les prescriptions des documents techniques :
DTU, normes N.F., avis techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l’exécution des travaux et en particulier :
Les documents techniques unifiés :
− DTU 20.1 : Relatif aux ouvrages de Maçonnerie
− DTU 25.1 : Enduits intérieur en plâtre (P71.201).
− DTU 25.2 : Plafonds
− DTU 25.31: Ouvrages verticaux de plâtrerie ne nécessitant pas d’application d’un enduit plâtre (cloisons en carreaux de plâtre à parements
lisses) (NF P 72.202)
− DTU 25.41 : Ouvrages en plaques de parement en plâtre ( P72.203)
− DTU 25.42 : Doublages et habillages ( P72.204)
− DTU 25.51 ( P73.201) : Mise en œuvre des plafonds en staff
− DTU 35.1 (P24-802) : Cloisons amovibles et démontables
− DTU 36.5 (P20-202) : Mise en oeuvre des fenêtres et portes extérieures
− DTU 58.1 (P68-203) : Plafonds suspendus
− DTU 59.1 : Travaux de Peinture
− DTU 34.1 (P25-201) : Ouvrages de fermeture pour baies libres
− DTU 35.1 (P24-802) : Cloisons amovibles et démontables
− DTU 39 (P78-201) :
Travaux de miroiterie-vitrerie
Les règles et méthodes de calculs :
− La réglementation thermique
− Règlements relatifs à l’isolation acoustique.
− Les règles BF 88 (DTU P92-703) Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures en bois.
Les normes AFNOR relatives aux matériaux et prestations du présent lot et en particulier
− Norme B 2 - Fibres minérales.
− Norme P 0 - Bâtiment et Génie civil – Généralités
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 95 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Norme P 7 - Plâtrerie, Vitrerie, décoration.
− P 72 - Eléments en plâtre
− P 75 - Isolation thermique
− P 78 - Vitrerie Miroiterie
− Norme P 9 - Équipements divers.
− P 92 - Sécurité contre l’incendie.
− Norme B 5 - Bois – Liège
− B 50 - Bois.
− B 51 - Méthodes d’essais du bois et des panneaux.
− B 52 - Règles d’utilisation du bois dans les constructions
− B 54 - Bois- Produits semi-fini.
− B 57 - Liège
− P 20 - Généralités
− P 21 - Structures en bois
− P 23 - Menuiserie en bois
− P 25 - Fermetures
− P 26 - Quincaillerie
− Norme P 8 - Ouvrages et Équipements divers.
− P 85 - Produits pour joints
− P 91 - Handicapés Physiques
− Norme NF X 40 - Protection des bois.
Les Normes NF et en particulier
− NF B 12-300, 12-301 et 12-302 - Gypse et Plâtre.,
− NF P 13.301 - Briques creuses de terre cuite.
− NF B 20.001 et NF B 20.009 - Produits isolants à base de fibre minérale
− NF P 72.301 - Carreaux de plâtre
− NF P 72.302 - Plaques de parements en plâtre.
− NF P 73.322 - Mortiers adhésifs à base de plâtre
− NF P 75.101 - Isolants thermiques.
− NF P 68.2031 et 203.2 - Plafonds suspendus.
Les textes et règlements officiels en vigueur et en particulier :
− Les avis techniques du CSTB et directives UEAtc relatives aux matériaux et ouvrages prévus au présent lot.
− Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP
− Textes et règlements relatifs à l'hygiène et à la sécurité des ouvriers.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 96 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Règlements relatifs à l’isolation acoustique.
3.1.3 PLANS ET ETUDES
3.1.3.1 Caractéristiques particuliers
Les côtes de passage des portes devront répondre aux règlements relatifs à l’accessibilité des handicapés physiques.
Les caractéristiques CF et PF des portes, châssis, trappes etc... devront être prévues en fonction de la réglementation relative aux ERP suivant
localisation définie par les plans, le CCTP et la notice de sécurité incendie.
3.1.3.2 Études et calculs
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra prévoir l’établissement de tous les dessins d'exécution à grande échelle,
soigneusement côtés, accompagnés des coupes, faisant connaître le profil exact des ensembles proposés, structures métalliques, panneaux, joints,
fixations, etc.... indiquant notamment :
− La nature et l’emplacement des ouvrages de plâtrerie, cloisons et doublages,
− La composition des matériaux mis en oeuvre,
− La nature, le traitement de surface, la justification par le calcul des profils d’ossatures et des fixations,
− Le calepinage des éléments préfabriqués et le traitement des joints,
− Le mode opératoire de mise en œuvre des matériaux.
− Les dispositifs de montage des doublages avec les détails tels que les jonctions avec le lot Gros-Œuvre et le lot charpente - bardage,
l’incorporation des huisseries et des bâtis, renforts d’angles et d’about libre, traitement des joints etc,...
− Les procès-verbaux de réaction au feu de matériaux utilisés.
− Les réservations nécessaires.
Après approbation de ces plans, l'Entreprise devra en transmettre un exemplaire à chacun des Entrepreneurs concernés par les travaux du présent
lot, pour réservation et coordination des travaux.
Avant la pose de ses produits, l'Entreprise devra s'assurer que les ouvrages destinés à recevoir les ouvrages du présent lot sont conformes aux
dispositions définies par ses plans.
3.1.3.3 Essais et contrôles
L'entreprise sera tenue d'effectuer les essais et contrôles définis par les normes et D.T.U., ainsi que les essais éventuels demandés par le Maître
d'Oeuvre ou du Bureau de Contrôle aussi souvent que nécessaire pour assurer le respect des qualités exigées dans les documents du marché.
L'entrepreneur devra toujours, sur le chantier, tenir à la disposition du Maître d'Oeuvre, les appareils nécessaires à la vérification des ouvrages. Il
devra également la main d'œuvre mise à la disposition des techniciens chargés de ces vérifications.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 97 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Ces essais dont le coût est implicitement compris dans le montant forfaitaire des travaux, comprendront notamment :
− Essais de résistance mécanique des matériaux,
− Essais de contrôle des caractéristiques physiques des matériaux,
− Essais de dureté.
Toutes les dépenses qu'entraînent les opérations de contrôles, le remplacement des matériaux, les réfections et réparations de quelque nature
qu'elles soient, sans préjudice des indemnités éventuelles s'il y a lieu, seront à la charge de l'entrepreneur.
Dans le cas où l'entrepreneur envisagerait la mise en place d'éléments n'ayant pas fait l'objet d'un label de qualité ou relevant d'une fabrication non
traditionnelle, le maître de l'ouvrage ou le bureau de contrôle feront exécuter des essais pour s'assurer de la qualité des ouvrages ou demanderont
l'établissement d'un ATEX.
Les modalités relatives à ces essais, sont celles prévues par le guide UAETC concerné.
Les frais relatifs à ces essais, y compris la fourniture des unités supplémentaires pour essais, les transports, les frais de laboratoires, etc… seront
dues par l'entrepreneur.
Pour la fixation des menuiseries et ouvrages dans les ouvrages de structure existante, il devra être prévu la réalisation d’essais et de test pour
approbation des dispositifs de fixation dans les différents supports existants.
3.1.3.4 PV et documents
L’entreprise devra fournir au Maître d’œuvre et au Bureau de contrôle tous les PV d’essais et d’agrément des blocs portes et ouvrages prévus dans
le cadre du présent lot.
Pour les ouvrages particuliers blocs portes, trappes ou éléments non traditionnels, il devra être prévu l’établissement éventuel d’avis de chantier par
un organisme agréé compris toutes sujétions de prototypes, essais et frais divers.
3.1.3.5 Vérification et mise en fonctionnement
Après passage des autres corps d’état, et en particulier du peintre, l’Entreprise du présent lot assurera, à ses frais, la vérification et la mise en bon
fonctionnement de tous les ouvrages qu’elle a fourni, jeux, graissages, nettoyages, etc... et ce également pendant la période de garantie.
Les éléments présentant des défauts d’aspect ou des défauts de finition seront refusés.
3.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
3.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 98 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP.
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
3.1.4.2 Phasage - coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées au phasage et à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives
du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS.
3.1.4.3 Coordination des entreprises
Une coordination devra être assurée en temps utile avec les corps d’état intéressés, afin que les travaux de ces corps d’état soient exécutés dans
leur ordre normal en fonction du planning contractuel sans aucune gêne pour les autres entreprises.
Enfin, avant tout commencement d’exécution de ses travaux, l’entrepreneur devra procéder à un examen définitif des supports et vérifier que leur
planéité lui permet d’entreprendre sans réserve ses travaux.
L’entreprise du présent lot devra tenir compte des autres corps d’état le précédant ou lui faisant suite, pour que l’enchaînement des prestations
s’effectue dans les conditions logiques pour l’achèvement et le bon fonctionnement de l’ensemble des ouvrages, et notamment :
− Avec le lot Gros œuvre pour les réservations à prévoir dans les structures.
− Avec le lot Peinture Revêtements muraux pour les subjectiles et compatibilité des impressions avec les produits de finition.
− Avec les lots techniques Chauffage, Plomberie, Électricité pour les encastrements de leurs matériels et incorporations des taquets de
renforts dans les cloisons et doublages.
Avec le lot Démolition - Gros Oeuvre
• pour les réservations dans les parois du lot
Avec le lot Peinture
• pour les subjectiles et compatibilité des impressions avec les produits de finition.
Avec les lots techniques
pour encastrements et incorporations de leurs matériels dans les ouvrages menuisés.
3.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
3.1.5.1 Qualité des matériaux
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 99 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Tous les matériaux employés pour les ouvrages du présent lot devront être conformes aux Normes et règlements en vigueur en fonction de l’affectation
des locaux définis ci-dessus.
Le présent CCTP fait parfois référence à des produits et à des marques précises de manière à fixer les qualités minimales d’aspect et techniques des
prestations à fournir par l’entrepreneur. Ces marques ne sont données qu’à titre indicatif et l’entrepreneur a la possibilité de proposer d’autres produits
de qualités équivalentes sous réserve de l’accord du Maître d’œuvre et du bureau de contrôle.
Les plâtres employés seront conformes aux Normes NF B 12.300 à 12.302.
Les bois employés seront conformes aux Normes NF B 53.502 et devront être traités par un produit fongicide et insecticide, agréé CTBF.
Les éléments métalliques de liaison et de renfort devront être protégés contre la corrosion par galvanisation à chaud, suivant Normes NF A 91.121
ou par une protection équivalente.
Les complexes d’isolation préfabriqués et matériaux non traditionnels devront bénéficier d’un Avis Technique du C.S.T.B. en cours de validité, cet
Avis Technique sera communiqué au Maître d’œuvre et au Bureau de Contrôle.
Tous les produits isolants feront l’objet d’un certificat ACERMI qui devra être fourni.
En cas de fourniture de matériaux non conformes, le Maître d'Oeuvre en refusera l'emploi. L'entrepreneur devra prendre à sa charge le remplacement
des matériaux défectueux.
L'Entrepreneur devra supporter seul les frais occasionnés par le respect des obligations susvisées.
3.1.5.2 Constitution et dimensionnement des ouvrages
Le dimensionnement des éléments constitutifs des ouvrages prévus ou présent lot. : Doublages, cloisons et ouvrages divers définis les chapitres cidessous, sera conforme aux prescriptions des DTU ou aux Avis Techniques des fournisseurs en tenant compte des exigences spécifiques au projet
mentionnées dans le présent CCTP et la Notice de Sécurité.
3.1.5.2.1 Résistances aux chocs
Les ouvrages de plâtrerie situés dans les locaux exposés tels que circulations, hall et locaux communs seront de qualité : Haute dureté.
3.1.5.2.2 Résistance a l’humidité
Les ouvrages de plâtrerie situés dans les locaux humides et sanitaires seront de qualité HYDROFUGE.
3.1.5.2.3 Traitement acoustique
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 100 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les performances acoustiques particulières des cloisons et des doublages sont en fonction de l’affectation des locaux selon la réglementation en
vigueur.
Les matériaux et système de montage devront être attestés par PV d’un laboratoire agrée.
3.1.5.2.4 Isolation thermique
L’isolation thermique devra être assurée de façon continue avec barrière pare vapeur.
L’épaisseur et les caractéristiques de l’isolation seront prévues en fonction de l’étude thermique établie par le lot Chauffage - Ventilation.
Dans le cas où l'entrepreneur proposerait un matériau différent, ce matériau devra avoir des caractéristiques équivalentes : thermique, tenue à la
chaleur, résistance au feu, résistance à l'absorption et la rétention d'humidité, résistance à l'écrasement, imperméabilité à la vapeur d'eau, résistance
aux parasites.
Les isolants thermiques devront être certifiés ACERMI, faire l’objet d’un avis technique et d’un ATEX dans le cadre du système de couverture.
L'isolant devra obligatoirement être agréé et être accepté par la Commission des Assurances.
La mise en oeuvre devra être conforme aux spécifications du Cahier des charges joint à l'avis technique.
3.1.5.2.5 Résistance au feu
Les matériaux utilisés devront satisfaire aux conditions de tenue et de réaction au feu exigé en fonction de l’affectation des locaux suivant indications
des chapitres suivants et de la notice de sécurité.
3.1.5.2.6 Tolérances d’exécution
Les tolérances d’exécution des différents ouvrages de plâtrerie, doublages, cloisons et plafonds devront correspondre aux tolérances prévues dans
les DTU des ouvrages concernés.
3.1.5.2.7 Etat des parements
Les parements seront livrés dans l'état permettant l'application des revêtements de finition sans autres travaux préparatoires que ceux normalement
admis pour le type de finition considéré.
Une réception des supports devra être prévue en coordination avec le lot Peinture et du lot Carrelages - Faïences.
3.1.5.3 Réservations
L’entreprise sera tenue de réaliser toutes les réservations et découpes demandées en temps utiles par les autres corps d’état, pour passage,
incorporation des gaines ou ouvrages divers, appareils d'éclairage, etc...
L’entreprise devra prévoir la fourniture et la mise en place de renforts par taquets, tasseaux ou bâtis supports spéciaux, etc..., incorporés aux ouvrages
du présent lot, nécessaires à la fixation des équipements spécifiques.
3.1.5.3.1 Fixations - Scellements – Calfeutrements
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 101 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L'Entrepreneur du présent lot a la charge de réaliser tous les scellements et fixations nécessaires à l'exécution et à la tenue de ses ouvrages.
Il est chargé également de réaliser dans ses ouvrages les réservations nécessaires aux autres corps d'état, puis les calfeutrements et rebouchages
en assurant la qualité de parement requise pour les revêtements de surface.
3.1.5.3.2 Pose des menuiseries
L'Entrepreneur devra coordonner la dimension des huisseries de portes et des châssis incorporés avec l'épaisseur des cloisons à réaliser et s'assurer
que les huisseries bois ont bien reçu une impression préalable ou que les huisseries métalliques ont reçu une couche de peinture antirouille.
3.1.5.3.3 Choix des colles
Les colles utilisées pour assembler les éléments, traiter les raccords et les joints, devront avoir reçu un avis technique.
3.1.5.4 Eléments métalliques d’ossatures et de liaisons
Tous les éléments métalliques de fixation et de renfort, seront protégés contre la corrosion.
Les pièces de liaison seront protégées de la corrosion par galvanisation soit par dépôt électrolytique avec une épaisseur minimale de zinc de 20
microns, soit par galvanisation à chaud avec un poids minimal de zinc de 260 g/m².
Les profilés d'ossatures seront en tôle d'acier, épaisseur minimale 0,6 mm et galvanisés à chaud avec la qualité Z 275 pour les cas courants.
3.1.5.4.1 Raidisseurs et renforts
L'Entrepreneur du présent lot a la charge de réaliser les raidisseurs nécessaires à la bonne tenue des doublages et cloisons. Ces raidisseurs seront
soit en bois traité et imprimé, soit métallique avec traitement anticorrosion.
Leurs positions, leurs écartements et leurs sections seront déterminés conformément au DTU 25-31 en tenant compte des exigences de résistance
mécaniquement et de comportement au feu.
3.1.5.4.2 Protection des angles
Les angles saillants seront protégés sur toute leur hauteur par une cornière métallique en acier galvanisé type NERGALTO ou similaire.
3.1.5.4.3 Liaison avec le plafond
Les cloisons en plaques de parement en plâtre seront fixées en tête par l'intermédiaire de leurs ossatures.
3.1.5.4.4 Liaison avec le sol
Les cloisons en plaques de parement en plâtre seront fixées au sol par l'intermédiaire de leurs ossatures sous la charpente ou les planchers bois
selon localisation.
Les cloisons en panneaux de plâtre seront posées sur le sol selon l'article 4.2 du DTU 25-31, c'est à dire :
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 102 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− A l'aide d'une colle dans le cas courant,
− Par l'intermédiaire d'un profilé plastique en forme de U de largeur égale à l'épaisseur de la cloison pour les locaux humides.
− Liaison avec les parois extérieures et les structures métalliques
Toutes les dispositions seront prises pour éviter les ponts thermiques et phoniques entre le cloisonnement et les parois extérieures quelle qu'en soit
la nature (mur béton - menuiserie bois ou métal - structure métallique - etc...).
3.1.5.4.5 Joints de structure
L'entrepreneur devra réaliser les joints correspondants dans ses propres ouvrages (ossatures et parements) et leurs finitions.
3.1.5.5 Protection des matériaux et des ouvrages
L'entrepreneur du présent lot doit la protection des matériaux et des ouvrages exécutés jusqu'à la réception des travaux.
En particulier, l'Entrepreneur protégera contre les chocs et les salissures les surfaces courantes et toutes les arêtes des revêtements situées dans
les zones d'activités des autres corps d'état et des engins de chantier.
Toutes les précautions seront prises pour éviter la détérioration des plaques de revêtement pendant leur manutention. Les plaques abîmées seront
systématiquement remplacées au fur et à mesure de l'avancement.
L’entreprise devra assurer la descente et le stockage de tous ses gravois : chutes, déchets, emballages, etc..., ainsi que le nettoyage des projections
de plâtre, enduit, colle, etc...
Les éléments présentant des défauts d’aspect ou des défauts de finition seront refusés.
3.1.5.6 Sécurité du travail
L'entrepreneur devra assurer à tout moment la sécurité publique et celle de ses ouvriers, et devra tenir compte des mesures prévues par la
réglementation en vigueur concernant la Sécurité et l'Hygiène sur les chantiers, suivant spécifications du coordonnateur SPS.
Le prix du marché du présent lot comprendra toutes les dispositions à prendre et ouvrages à réaliser pour assurer dans tous les cas la protection
contre les chutes du personnel amené à travailler ou circuler conformément à la réglementation en vigueur et en particulier le décret 65.48 du 8 janvier
1965.
3.1.6 FINITION ET NETTOYAGE
L’entrepreneur devra le nettoyage des locaux l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Les dégâts divers occasionnés par la pose des châssis, renforts etc… seront repris par l’Entrepreneur.
Le nettoyage final sera prévu à la charge du lot Peinture, Revêtements muraux.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 103 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
NOTA : Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les
réseaux d’évacuation.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 104 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
3.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES
3.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− Les doublages des parois non isolées
− Les doublages thermiques
− Les cloisons
− Les faux plafonds
− Les coffres, gaines, soffites
− Le nettoyage du chantier.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dû par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaires à la bonne
finition des ouvrages
3.2.2 DOUBLAGE
Doublage des parois verticales par collage de panneaux composites assurant une isolation thermique, panneaux du type Knauf POLYPLAC de chez
KNAUF ou équivalent, R = 3,35m².K/W, comprenant :
− 1 plaque de plâtre à peindre de 13 mm d'épaisseur, qualité HD, classe M1.
− 1 couche isolante en PSE graphite - 80 mm 0.035 (W/m.K)
Mise en œuvre suivant spécifications du fabricant et du DTU 25.42 par collage au mortier adhésif y compris découpe et toutes sujétions.
Panneaux de toute hauteur entre planchers et plafonds suivant coupes avec arase sous plancher en partie haute.
Protection en pied par profilés U PVC dans les pièces humides.
Découpes pour isolation des allèges, trumeaux, linteaux et ébrasures à la demande avec baguettes de renforts pour angles.
Finition des joints par bandes et enduit.
Localisation :
Pour doublages des murs extérieurs
3.2.3 DOUBLAGES DES PAROIS NON ISOLEES
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 105 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Doublage des parois intérieures par plaques de plâtres collées pour habillage et/ou rattrapage sur toute hauteur
Parement en plaque de plâtre à haute dureté, classe M1.
Finition des joints par bandes et enduit.
Protection des angles saillants par baguettes métalliques.
Localisation :
Pour raccords/finitions après démolition
Pour doublage coté office suite au bouchement de la fenêtre
Reprises des embrasures
Raccords sur menuiseries etc....
Pour doublages des parois maçonnées non isolées
3.2.4 ISOLANT
Isolation thermique par rouleau de laine de verre de type Isoconfort 35 Kraft de 280 mm d'épaisseur, R 8 m² K/W, déroulée sur ossature des plafonds.
Localisation :
Pour l'ensemble des plafonds des sanitaires
3.2.5 CLOISONS
Les cloisons intérieures des locaux seront prévues par système de cloisons en plaque de plâtre sur ossature métallique renforcée agréé par avis
technique ou équivalent répondant à la réglementation et aux contraintes définies au chapitre I pour protection incendie, isolation acoustique
comportement mécanique et caractéristiques particulières.
La constitution des différentes cloisons sera prévue en coordination avec les lots concernés et en particulier :
− Le lot Menuiserie bois pour l’incorporation des blocs portes bâti de gaines et trappes.
− Les lots techniques pour l’incorporation des gaines et fixations d’appareillages ou équipements.
Constitution et mise en œuvre des cloisons suivant DTU 25.41 et avis technique du fabricant.
Ossature en profilés d’acier galvanisé, rails et montants de section adaptée avec montants simple ou double et écartement en fonction de la hauteur
et de la constitution des cloisons.
Parements en plaques de plâtre à peindre classe M1 avec simple ou double plaque d’épaisseur adaptée selon localisation.
Parements en plaque hydrofuge à haute résistance à l’humidité pour toutes les faces côté locaux humides dito ci avant.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 106 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Parements en plaque à haute dureté classe M1 pour tous les locaux communs et circulations.
Parement en plaques standard M1 pour les autres locaux.
3.2.5.1 Cloisons 72/48
Cloison de distribution de type 72/48, comprenant :
− Ossature avec rails et montants de 48 mm en acier galvanisés d'épaisseur nominale 6/10e, simples ou doublés dos à dos. Entraxe entre
0.60 m et 0.40 selon les prescriptions du fabricant
− Isolation phonique par panneaux roulés de laine de verre revêtu d'un voile polyester, de 45mm d'épaisseur de type PAR CONFORT des
Ets Isover ou équivalent, pose verticale entre les montants .
− Parements 1 BA 13 par face vissées à joints croisés sur les montants
− Parements hydrofuges dans locaux humides.
− L'étanchéité au sol sera assurée par un joint au mastic acrylique sous la dernière plaque de chaque parement.
− Renforts selon demandes et besoins des autres corps d'état
− Compris toutes sujétions pour cloisons de hauteur supérieure à 2m50.
La mise en œuvre sera conforme aux Avis Technique et aux recommandations du fabricant.
Finition des joints par bandes et enduit avec pose de baguettes de renfort sur les angles saillants.
Localisation :
Selon plans
Toute hauteur
3.2.5.2 Cloisons 98/48
Cloison de distribution de type 98/48, comprenant :
− Ossature avec rails et montants de 48 mm en acier galvanisés d'épaisseur nominale 6/10e, simples ou doublés dos à dos. Entraxe entre
0.60 m et 0.40 selon les prescriptions du fabricant
− Isolation phonique par panneaux roulés de laine de verre revêtu d'un voile polyester, de 45mm d'épaisseur de type PAR CONFORT des
Ets Isover ou équivalent, pose verticale entre les montants .
− Parements 2 BA 13 par face vissées à joints croisés sur les montants
− Parements hydrofuges dans locaux humides.
− Résistance au feu suivant localisation CF 1h.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 107 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− L'étanchéité au sol sera assurée par un joint au mastic acrylique sous la dernière plaque de chaque parement.
− Renforts selon demandes et besoins des autres corps d'état
− Compris toutes sujétions pour cloisons de hauteur supérieure à 2m50.
La mise en œuvre sera conforme aux Avis Technique et aux recommandations du fabricant.
Finition des joints par bandes et enduit avec pose de baguettes de renfort sur les angles saillants.
Localisation :
Selon plans
Toute hauteur
3.2.6 FAUX PLAFOND
3.2.6.1 600 x 600
Fourniture et pose d’un faux plafond en dalles de plâtre, démontables comprenant
− Dalles de dimensions 600 x 600 x 9.5 mm
− Bord droit (A)
− Ossature apparente en profiles de 24 mm compris entretoises, suspentes, équerres réglables, et cornières de rives - fixées depuis les
bois de charpentes
− Tous compléments d'ossatures et de système d'accroches nécessaires pour support de l'isolant.
− Entretoises de 1 m 20 tous les 600
− Entretoises de 0.60 clipsés au centre
− Porteurs suspendus tous les 1m20
− Dalles 100% recyclable
− Revêtements de surface en vinyle blanc au grain textile
− Indice de réflexion = 80%
− Dalles : B-s1,d0
Le produit pourra supporter une charge supplémentaire de 3 kg/m2 uniformément répartie (isolant complémentaire) et intégrer divers petits matériels
(spots basse tension, têtes de sprinkler...)
Découpes soignée pour raccordement sur cloisons et pour réservations à la demande en coordination avec les lots techniques.
Le calepinage des faux plafonds sera adapté au positionnement des luminaires selon étude d'éclairement - voir lot électricité
La mise en œuvre du plafond devra respecter la norme NF P68-203
Localisation :
Pour les locaux sanitaires
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 108 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
3.2.7 COFFRES
Coffres pour réseaux verticaux comprenant :
− Ossature métallique 48 mm.
− Parement par 2 plaques de BA 13
− Laine de verre de 45 mm d'épaisseur.
Traitement des joints par bandes et enduits à joint en 2 passes selon prescriptions fabricant.
Localisation :
Pour réseaux verticaux
Pour coffres WC suspendus
3.2.8 SOFFITE
Soffites pour distribution de réseaux EI 120 comprenant :
− Ossature métallique.
− Parement par 2 plaques de BA 15 de type Placoflam
− Laine de verre de 50 mm d'épaisseur.
Traitement des joints par bandes et enduits à joint en 2 passes selon prescriptions fabricant.
Localisation :
Selon besoins
Pour distribution gaines VMC
3.2.9 OUVRAGES DIVERS
3.2.9.1 Découpe pour matériel encastré
L’entreprise devra prévoir les découpes pour l’encastrement des appareils et équipements des lots techniques en coordination avec les entreprises
des lots concernés.
Localisation suivant plans de principe, électricité, plomberie , VMC
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 109 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
3.2.9.2 Scellement - Rebouchements
Réalisation de tous les scellements et fixations nécessaires à l'exécution et à la tenue de ses ouvrages.
Réalisation, dans ses ouvrages, des réservations nécessaires aux autres corps d'état, puis les calfeutrements et rebouchages en assurant
la qualité de parement requise pour les revêtements de surface.
PLATRERIE - ISOLATION - PLAFONDS
Page 110 / 205
Indice A
date : Mai 2016
MENUISERIES
4 MENUISERIES ................................................................................................................................................................ 114
4.1 GENERALITES..................................................................................................................................................................................................... 114
4.1.1 OBJET DE TRAVAUX ..................................................................................................................................................................................................... 114
4.1.1.1 Consistance générale des travaux ..................................................................................................................................................... 114
4.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................. 114
4.1.1.3 Présentation des offres ....................................................................................................................................................................... 115
4.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................. 115
4.1.1.5 Limites des prestations ....................................................................................................................................................................... 115
4.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ........................................................................................................................................................... 115
4.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot ................................................................................................................................................ 115
4.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ........................................................................................................................................................... 116
4.1.3 PLANS ET ETUDES........................................................................................................................................................................................................ 117
4.1.3.1 Études et Calculs ................................................................................................................................................................................ 117
4.1.3.2 Caractéristiques particuliers ............................................................................................................................................................... 118
4.1.3.3 Essais et Contrôles ............................................................................................................................................................................. 118
4.1.3.4 PV et documents ................................................................................................................................................................................ 118
4.1.3.5 Vérification et mise en fonctionnement ............................................................................................................................................... 119
4.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER .................................................................................................................................................... 119
4.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention ................................................................................................................................................... 119
4.1.4.2 Phasage - Coordination des travaux .................................................................................................................................................. 119
4.1.4.3 Coordination des Entreprises ............................................................................................................................................................. 119
4.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES .................................................................................................................................................... 120
4.1.5.1 Qualité des matériaux ......................................................................................................................................................................... 120
4.1.5.2 Qualité des bois .................................................................................................................................................................................. 121
4.1.5.3 Traitement des bois ............................................................................................................................................................................ 122
4.1.5.4 Revêtements lamifiés ......................................................................................................................................................................... 122
4.1.5.5 Quincailleries, ferrages et accessoires ............................................................................................................................................... 122
4.1.5.6 Vitrages .............................................................................................................................................................................................. 123
4.1.5.7 Constitution et dimensionnement des ouvrages ................................................................................................................................. 123
4.1.5.8 Réservations - Incorporations ............................................................................................................................................................. 124
4.1.5.8.1 Pose des menuiseries ..................................................................................................................................................................... 124
4.1.5.8.2 Fixations .......................................................................................................................................................................................... 124
4.1.5.8.3 Pose des vitrages ............................................................................................................................................................................ 125
4.1.5.8.4 Dimensions et épaisseurs des vitrages ........................................................................................................................................... 125
4.1.5.8.5 Protection des matériaux et des ouvrages ...................................................................................................................................... 125
4.1.5.9 Clefs et serrures ................................................................................................................................................................................. 125
4.1.5.9.1 Serrures ........................................................................................................................................................................................... 125
4.1.5.9.2 Cylindres .......................................................................................................................................................................................... 125
4.1.5.9.3 Organigramme ................................................................................................................................................................................. 126
4.1.5.9.4 Clefs ................................................................................................................................................................................................ 126
4.1.5.10 Prescriptions concernant la sécurité incendie .................................................................................................................................. 126
4.1.5.11 Prescriptions relatives a l'isolation thermique ................................................................................................................................... 126
4.1.5.12 Prescriptions concernant l’isolation acoustique ................................................................................................................................ 126
4.1.5.13 Sécurité du travail ............................................................................................................................................................................. 126
4.1.6 FINITION ET NETTOYAGE ............................................................................................................................................................................................ 126
4.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES........................................................................................................................................................................ 128
4.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................................................................................................... 128
4.2.2 MENUISERIE PVC .......................................................................................................................................................................................................... 128
4.2.2.1 Fenêtre ............................................................................................................................................................................................... 130
4.2.3 BLOCS PORTES INTERIEURS...................................................................................................................................................................................... 130
4.2.3.1 Portes standards ................................................................................................................................................................................ 131
4.2.3.1.1 Passage 90 ...................................................................................................................................................................................... 131
4.2.3.1.2 Passage 80 ...................................................................................................................................................................................... 131
4.2.4 TRAPPES DE VISITES ................................................................................................................................................................................................... 131
4.2.5 OUVRAGES DE FINITION .............................................................................................................................................................................................. 132
4.2.5.1 Habillages - Calfeutrements .............................................................................................................................................................. 132
4.2.6 OUVRAGES COMPLEMENTAIRES POUR LES PORTES............................................................................................................................................ 132
4.2.6.1 Serrure de sûreté ................................................................................................................................................................................ 132
4.2.6.2 Combinaison, organigramme ............................................................................................................................................................. 132
4.2.6.3 Garniture des portes ........................................................................................................................................................................... 132
4.2.6.4 Ferme porte hydraulique .................................................................................................................................................................... 133
4.2.6.5 Butoirs de portes ................................................................................................................................................................................ 133
4.2.6.6 Signalétique ........................................................................................................................................................................................ 133
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
4 MENUISERIES
4.1 GENERALITES
4.1.1 OBJET DE TRAVAUX
4.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
4.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
MENUISERIES
Page 114 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
4.1.1.3 Présentation des offres
Selon disposition de l'article du Lot 00 - Généralités - Dispositions Générales - Présentation des offres.
4.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans architectes.
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
4.1.1.5 Limites des prestations
4.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études, note de calcul.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
La réception et le contrôle des supports.
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
L’implantation et le traçage des ouvrages,
La fourniture et la pose des matériels et matériaux nécessaire à l’exécution des ouvrages du présent lot y compris toutes sujétions
d'exécution, découpes, réservations, etc....
Les réservations en fonction des plans et réservations des lots techniques.
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
La protection des ouvrages posés par les autres corps d'état.
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
4.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
MENUISERIES
Page 115 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
−
−
−
−
−
−
−
Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
Les doublages et cloisons, en plaques de plâtre prévus par le lot Plâtrerie Isolation.
La pose des blocs portes dans les cloisons
Les plans de sécurité.
Le nettoyage final des locaux pour livraison prévu par le lot Peinture, Revêtements muraux.
4.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les ouvrages et travaux du présent lot seront prévus et exécutés selon les règles de l’art et suivant les prescriptions des documents techniques :
DTU, normes N.F., avis techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l’exécution des travaux et en particulier :
Les documents techniques unifiés :
− DTU 34.1 (P25-201) : Ouvrages de fermeture pour baies libres
− DTU 35.1 (P24-802) : Cloisons amovibles et démontables
− DTU 39 (P78-201) :
Travaux de miroiterie-vitrerie
− DTU 59.1 (P74-201) :
Travaux de peinture des bâtiments
Les règles et méthodes de calculs :
− Les règles BF 88 (DTU P92-703) Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures en bois.
− La réglementation thermique RT 2012
Les normes AFNOR relatives aux matériaux et prestations du présent lot et en particulier
− Norme B 2 - Fibres minérales.
− Norme B 5 - Bois – Liège
− B 50 - Bois.
− B 51 - Méthodes d’essais du bois et des panneaux.
− B 52 - Règles d’utilisation du bois dans les constructions
− B 54 - Bois- Produits semi-fini.
− B 57 - Liège
− Norme P 0 - Bâtiment et Génie civil – Généralités
− Norme P 2 - Charpente, Menuiserie, Serrurerie
− P 20 - Généralités
− P 21 - Structures en bois
− P 23 - Menuiserie en bois
− P 25 - Fermetures
− P 26 - Quincaillerie
MENUISERIES
Page 116 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Norme P 7 - Plâtrerie, Vitrerie, décoration.
− P 75 - Isolation thermique
− P 78 - Vitrerie Miroiterie
− Norme P 8 - Ouvrages et Équipements divers.
− P 85 - Produits pour joints
− Norme P 9 - Équipements divers.
− P 91 - Handicapés Physiques
− P 92 - Sécurité contre l’incendie.
− Norme NF X 40 - Protection des bois.
−
− Les textes et règlements officiels en vigueur et en particulier :
−
− Les avis techniques du CSTB et directives UEAT.C, relatives aux matériaux et ouvrages prévus au présent lot.
− Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP.
− Règlements et règles de calcul relatifs à l'isolation thermique des bâtiments neufs.
− Règlements relatifs à l’isolation acoustique.
− Textes et règlements relatifs à l'hygiène et à la sécurité des ouvriers.
4.1.3 PLANS ET ETUDES
4.1.3.1 Études et Calculs
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra prévoir l’établissement de tous les dessins d'exécution à grande échelle,
soigneusement côtés, accompagnés des coupes, faisant connaître le profil exact des ensembles proposés, profilés, joints, fixations, etc.... indiquant
notamment :
− La nature et l’emplacement des ouvrages,
− La composition et la provenance des matériaux mis en oeuvre,
− La nature, le traitement de surface, la justification par le calcul des profils d’ossatures et des fixations,
− Le mode opératoire de mise en œuvre des matériaux.
− Les dispositifs de montage des doublages avec les détails tels que les jonctions avec le lot n°01 Gros Œuvre, l’incorporation des huisseries
et des bâtis, renforts d’angles et d’about libre, traitement des joints d’ossature etc,...
− Les procès-verbaux de réaction au feu de matériaux utilisés.
− Les réservations nécessaires.
− Les notes techniques et de calcul, les études et plans d’exécution devront être fournis pour avis et accord préalable du Maître d’oeuvre et
du Bureau de Contrôle avant toute mise en fabrication et avant exécution des ouvrages dans les conditions définies aux pièces générales.
Après approbation de ces plans, l'Entreprise devra en transmettre un exemplaire à chacun des Entrepreneurs concernés par les travaux du présent
lot, pour réservation et coordination des travaux.
MENUISERIES
Page 117 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Avant la pose des ensembles menuisés, l'Entreprise devra s'assurer que les ouvrages destinés à recevoir les ensembles sont conformes aux
dispositions définies par ses plans.
4.1.3.2 Caractéristiques particuliers
Les côtes de passage des portes devront répondre aux règlements relatifs à l’accessibilité des handicapés physiques.
Les caractéristiques CF et PF des portes, châssis, trappes etc... devront être prévues en fonction de la réglementation relative aux ERP suivant
localisation définie par les plans, le CCTP et la notice de sécurité incendie.
4.1.3.3 Essais et Contrôles
L'entreprise sera tenue d'effectuer les essais et contrôles définis par les normes et D.T.U., ainsi que les essais éventuels demandés par le Maître
d'Oeuvre.
L'entrepreneur devra toujours, sur le chantier, tenir à la disposition du Maître d'Oeuvre, les appareils nécessaires à la vérification des ouvrages. Il
devra également la main d'œuvre mise à la disposition des techniciens chargés de ces vérifications.
Toutes les dépenses qu'entraînent les opérations de contrôles, le remplacement des matériaux, les réfections et réparations de quelque nature
qu'elles soient, sans préjudice des indemnités éventuelles s'il y a lieu, seront à la charge de l'entrepreneur.
Dans le cas où l'entrepreneur envisagerait la mise en place d'éléments n'ayant pas fait l'objet d'un label de qualité ou relevant d'une fabrication non
traditionnelle, le maître de l'ouvrage ou le bureau de contrôle feront exécuter des essais pour s'assurer de la qualité des ouvrages ou demanderont
l'établissement d'un ATEX.
Les modalités relatives à ces essais, sont celles prévues par le guide UAETC concerné.
Les frais relatifs à ces essais, y compris la fourniture des unités supplémentaires pour essais, les transports, les frais de laboratoires, etc… seront
dues par l'entrepreneur.
Pour la fixation des menuiseries et ouvrages dans les ouvrages de structure existante, il devra être prévu la réalisation d’essais et de test pour
approbation des dispositifs de fixation dans les différents supports existants.
4.1.3.4 PV et documents
L’entreprise devra fournir au Maître d’œuvre et au Bureau de contrôle tous les PV d’essais et d’agrément des blocs portes et ouvrages prévus dans
le cadre du présent lot.
Pour les ouvrages particuliers blocs portes, trappes ou éléments non traditionnels, il devra être prévu l’établissement éventuel d’avis de chantier par
un organisme agréé compris toutes sujétions de prototypes, essais et frais divers.
MENUISERIES
Page 118 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
4.1.3.5 Vérification et mise en fonctionnement
Après passage des autres corps d’état, et en particulier du peintre, l’Entreprise du présent lot assurera, à ses frais, la vérification et la mise en bon
fonctionnement de tous les ouvrages qu’elle a fourni, jeux, graissages, nettoyages, etc... et ce également pendant la période de garantie.
Les éléments présentant des défauts d’aspect ou des défauts de finition seront refusés.
4.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
4.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP et le PGC établi par le coordinateur SPS.
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
4.1.4.2 Phasage - Coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées au phasage et à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives
du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS.
4.1.4.3 Coordination des Entreprises
Une coordination devra être assurée en temps utile avec les corps d’état intéressés, afin que les travaux de ces corps d’état soient exécutés dans
leur ordre normal en fonction du planning contractuel sans aucune gêne pour les autres entreprises.
Enfin, avant tout commencement d’exécution de ses travaux, l’entrepreneur devra procéder à un examen définitif des supports et vérifier que leur
planéité lui permet d’entreprendre sans réserve ses travaux.
L’entreprise du présent lot devra tenir compte des autres corps d’état le précédant ou lui faisant suite, pour que l’enchaînement des prestations
s’effectue dans les conditions logiques pour l’achèvement et le bon fonctionnement de l’ensemble des ouvrages, et notamment :
Avec le lot Plâtrerie
− pour la pose des bâtis et huisseries à incorporer dans les cloisons.
Avec le lot Carrelages
− pour les réservations à prévoir pour le détalonnage des portes
Avec le lot Revêtement de sols souples
− pour la pose des plinthes.
MENUISERIES
Page 119 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Avec le lot Peinture
− pour les subjectiles et compatibilité des impressions avec les produits de finition.
Avec les lots techniques
− pour encastrements et incorporations de leurs matériels dans les ouvrages menuisés.
4.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
4.1.5.1 Qualité des matériaux
Les ouvrages et matériaux devront être conformes aux Normes N.F. en vigueur, et en particulier :
• NF B 20.001 et NF B 20.009 - Produits isolants à base de fibre minérale.
• NF B 50.001 - Bois nomenclature.
• NF B 50.002 et NF B 50.003 - Bois vocabulaire.
• NF B 50.004 - Contreplaqué.
• NF B 50.100.4 - Durabilité du bois et matériaux dérivés du bois.
• NF B 51.001 - Caractéristiques technologique et chimique des bois.
• NF B 51.002 - Caractéristiques physiques et mécaniques des bois.
• NF B 52.001 - Règles d’utilisation du bois dans les constructions.
• NF B 54.008 - Bois- Fabrication et classement des panneaux.
• NF B 54.090 et NF B 54.091 - Bois – Lambris.
• NF B 54.100 et NF B 54.110 - Panneaux de particules.
• NF B 54.150 et NF B 54.160 - Contreplaqué.
• P 20.101 – Menuiserie bois.
• NF P 20.102 – Vocabulaire du bois
• NF P 23.300 et NF P 23.302 - Menuiserie bois.
• NF P 20.301 – Menuiserie- Portes de chaufferie et locaux assimilés
• P 20.310 –Résistance à l’effraction des blocs portes.
• P 20.315 – Performances des blocs portes.
• P 20.320 – Portes et blocs portes.
• P 20.325 – Performances dans le bâtiment
• NF P 23.303 et NF P 23.304 – Portes planes intr.
• NF P 23.305, NF P 23.306 et NF P 23.307 - Menuiserie bois.
MENUISERIES
Page 120 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
• NF P 21.400 Bois de structure et produits à base de bois
• NF P 20.401 – Charpente, Menuiserie, Serrurerie
• NF P 23.403, 404, 444, 445 501,502 - Menuiserie bois.
• NF P 26.409 et NF P 26.414 – Quincaillerie de bâtiment.
• NF P 75.101 – Isolants thermiques
• P 78.101 – Miroiterie, garniture d’étanchéité et produits annexes.
• NF P 78.301, 302, 303, 305, 331 et 455 - Vitrerie
• NF P 85.304, 530, 540, 541, 550, 560 – Produits pour joints
• XP P 23.308 – Menuiseries extérieures
• XP P 85 600 – Produits pour joints
− NF EN-309 - Panneaux de particules.
− NF EN-315 - Contreplaqué.
− NF EN-316 - Panneaux de fibres de bois.
− NF EN-324.1 et NF EN-324.2 - Panneaux à base de bois
− NF EN-335.1, NF EN-335.2 et NF EN-335.3 - Durabilité du bois et matériaux dérivés du bois
− NF EN-518 – Bois de structure.
− NF EN-633 - Panneaux de particules.
− NF EN-635.1, NF EN-635.2 et NF EN-635.3 - Contreplaqué.
− NF EN-13120 – Stores intr.
− NF EN-13561 – Stores extr.
− NF EN-1670 – Quincaillerie de bâtiment.
− NF EN-26 927 – Produit pour joints.
4.1.5.2 Qualité des bois
Tous les bois employés seront des bois "sec à l'air" conformes à la Norme B 51.004, le séchage effectué conformément au D.T.U. de façon à n'altérer
ni l'aspect, ni les propriété du bois.
Les différentes natures et essences de bois seront employées selon leur destination et suivant les emplacements des ouvrages dont ils font partie.
Les bois employés pour les ouvrages à peindre seront de première qualité, classification Commerciale "Bon Choix".
Les bois employés pour les ouvrages apparents seront de qualités «Menuiserie première» appareillées, de teinte et de texture homogène.
MENUISERIES
Page 121 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les caractéristiques et physiques des bois employés répondront à la Norme NF B 51.002.
Les panneaux de particules et de fibres de bois seront prévus de qualité M1 avec traitement IGNIFUGE en usine agréé par PV.
4.1.5.3 Traitement des bois
Tous les bois employés pour les ouvrages de Menuiseries seront traités par produits fongicide et insecticide, par trempage ou passage à la brosse
suivant nature du produit et des éléments à traiter.
Ils seront livrés sur chantier avec une couche d'impression, une couche de peinture sur ouvrages à peindre et une couche de lasure sur ouvrages
apparents, en coordination avec le Lot Peinture Revêtements muraux, pour détermination des Types d'impression à employer pour compatibilité avec
les couches de finition..
L'Entreprise du Lot Peinture Revêtements muraux assurera la finition des ouvrages dans le cadre de son lot.
4.1.5.4 Revêtements lamifiés
Les revêtements lamifiés seront conformes aux spécifications de la Norme EN 438-1 & EN 438-3
Lamifié, qualité Standard, ininflammable ou postformable, épaisseur en fonction de la localisation et de l'utilisation.
Revêtements stratifiés 8/10e décors et coloris au choix du Maître d'Oeuvre dans la gamme du fabricant suivant indications des plans et détails.
4.1.5.5 Quincailleries, ferrages et accessoires
Ces éléments seront conformes aux Normes de la série P 26.
Ils devront comporter le Label de qualité N.F. SNFQ (ou SNFQ s'il n'y a pas de modèle normalisé pour l'élément considéré).
Ils seront de marque hautement réputée et agréés par le Maître d'Oeuvre et Maître d'Ouvrage.
Ils seront mis en place avec soin, les entailles ayant exactement les dimensions et profondeurs voulues pour recevoir les pièces, sans diminuer la
force du bois.
Ils seront fixés par vis à tête fraisée.
Sauf indication contraire, tous les verrous, crémones, serrures, etc... seront à mortaiser.
MENUISERIES
Page 122 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les paumelles seront de force et de quantité appropriées au poids et à la dimension des vantaux. Elles auront une grande précision dimensionnelle
et permettront un réglage et un remplacement facile.
Les organes de fermeture (serrures, boutons, béquilles, verrous, etc....) devront assurer une immobilisation totale des vantaux en position fermée.
NOTA : Le ferrage fait partie de l'équipement de chaque porte, trappe ou façade de gaine, même s'il n'est pas rappelé explicitement dans les
descriptions des ouvrages.
4.1.5.6 Vitrages
Constitution des vitrages en fonction de la localisation à déterminer suivant les bases définies par l’étude thermique et en fonction des différents
règlements définis ci avant, réglementation thermique, acoustique et sécurité.
Les vitrages devront bénéficier d’un label CEKAL.
La mise en œuvre des vitrages sera prévue suivant les spécifications du DTU 39 et des prescriptions particulières du fournisseur.
Les verres à vitres répondront aux prescriptions des Normes et aux caractéristiques d'emploi définies dans le D.T.U. N° 39.P5
L’entreprise devra assurer la protection et le repérage des vitrages pendant la durée des travaux, ainsi que l’enlèvement des protections et le nettoyage
en fin de travaux.
Pour le remplissage des garde corps, les vitrages doivent être classés suivant la NF EN 12600,et l’ensemble du dispositif de protection doit être testé
suivant la P08-302 ou NFP 01-013.
Les vitrages pouvant être utilisés sont :
− les verres feuilletés à intercalaires PVB conformes à la NF EN ISO 12543-2 et à la NF EN 14449, classés 1B1 ;
− les verres feuilletés conformes à la NF EN ISO 12543-2 et à la NF EN 14449 à intercalaires d’autre nature et classés 1B1 et P1A selon NF
EN 356. Il y a lieu de s’assurer auprès du fabricant de l’aptitude à la fonction sécurité aux chutes des personnes de ce type de vitrage (sens
du choc, température de service, exposition aux UV, etc.) ;
− les verres trempés thermique ment classés 1C1 et conformes à la NF EN 12150 utilisés en simple ou en double vitrage, et toujours associés
à une protection résiduelle telle que définie dans la NF 9 01-012; la capacité de résistance est cependant appréciée par essai de choc sur
le vitrage, sans la protection résiduelle ;
4.1.5.7 Constitution et dimensionnement des ouvrages
Le dimensionnement des éléments constitutifs des ouvrages prévus ou présent lot. : portes, doublages et ouvrages divers définis dans les chapitres
ci-dessous, sera conforme aux prescriptions des DTU ou aux Avis Techniques des fournisseurs, en tenant compte des exigences spécifiques au
projet mentionnées dans le présent CCTP et la Notice de Sécurité.
MENUISERIES
Page 123 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
4.1.5.8 Réservations - Incorporations
L'entreprise du présent lot devra fournir au lot Gros œuvre, maçonnerie et au lot structure bois, toutes les réservations à prévoir pour fixation des
différentes menuiseries et ouvrages dans les ouvrages de structure B.A..
L'entreprise sera tenue d'être présente lors du coulage des ouvrages béton pour assurer l'incorporation des dispositifs particuliers et pour vérifier
l'implantation des réservations demandées.
L’entreprise sera tenue de réaliser toutes les réservations et découpes demandées en temps utiles par les autres corps d’état, pour passage ou
incorporation des gaines ou ouvrages divers.
L’entreprise devra prévoir la fourniture et la mise en place de renforts par taquets, tasseaux ou bâtis supports spéciaux, etc..., incorporés aux ouvrages
du présent lot, nécessaires à la fixation des équipements spécifiques.
4.1.5.8.1 Pose des menuiseries
L'Entrepreneur devra coordonner la dimension des huisseries de portes et des châssis incorporés avec l'épaisseur des cloisons à réaliser et s'assurer
que les huisseries bois ont bien reçu une impression préalable ou que les huisseries métalliques ont reçu une couche de peinture antirouille.
L'implantation et la pose des huisseries et bâtis dans les cloisons en plaque de plâtre seront effectuées par l’entrepreneur du lot Doublage - Cloisons
- Isolation - Plafonds. Le présent lot devra assurer la livraison et la mise à disposition des bâtis avec repérage pour chaque local.
La pose des autres ouvrages en bois seront à la charge du présent lot et ne pourra être entreprise que lorsque les travaux pour les façades en
panneaux bois seront suffisamment avancés et les lieux d'intervention protégés contre les eaux pour éviter les risques de déplacement et de
déformation des éléments mis en oeuvre. La pose des portes elles-mêmes ne pourra être entreprise qu'après mise hors d'eau et pose des vitrages
des locaux, tous travaux d'enduits et raccords à base de liant hydraulique terminés et secs, les sols et les parois étant nettoyés.
Les menuiseries devront être posées et maintenues dans les conditions hygrométriques d'air ambiant selon les dispositions de l'article 4.01.2 du
D.T.U. 36.1. Toute anomalie constatée à ce sujet devra être portée immédiatement à la connaissance du Maître d'Oeuvre.
4.1.5.8.2 Fixations
L'entrepreneur aura à sa charge toutes les prestations nécessaires à la fixation des ouvrages de son lot sur les ouvrages de structures ( bois - béton
etc...)
Les ouvrages seront fixés aux supports par des pattes, chevilles auto-foreuses ou tout autre système préalablement soumis à l'approbation du Maître
d'Oeuvre et du Bureau de Contrôle.
Les scellements par pointe au pistolet, Type SPIT sont interdits.
Les fixations sur les ouvrages en plaque de plâtre seront prévues par vis et chevilles spéciales adaptées au poids et à la nature des ouvrages.
L'emploi de fixation par cheville ne sera admis que dans les ouvrages en béton ou en éléments maçonnés pleins. Dans les éléments creux, seuls les
scellements traditionnels seront admis.
Les pattes seront vissées, boulonnées ou soudées sur les menuiseries. Leur section leur forme, leur longueur et leur nombre seront en rapport avec
la dimension des éléments et les sujétions de pose.
NOTA : Après le scellement des ouvrages, l'Entrepreneur devra la coupe des barres d'écartement des huisseries, ainsi que l'enlèvement de tout
MENUISERIES
Page 124 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
ouvrage de maintien provisoire.
4.1.5.8.3 Pose des vitrages
La pose des verres et produits verriers pour vitrage s'effectuera suivant les prescriptions des D.T.U. énoncés ci-dessus, la pose étant effectué dans
feuillures avec pare closes vissées ou clipsées suivant les ouvrages.
Les calages seront conformes aux spécifications des D.T.U. suivant nature des vitrages mis en place.
4.1.5.8.4 Dimensions et épaisseurs des vitrages
Les dimensions des vitrages seront déterminées à partir des plans de l'Architecte, les sections vues des châssis étant obligatoires.
Une note de calcul justifiant l'épaisseur des vitrages retenus sera soumise à l'approbation du Bureau de Contrôle.
Tout élément de vitrage non conforme sera refusé, la dépose et la repose, ainsi que la remise en état des peintures éventuelles seront à la charge de
l'entreprise responsable.
4.1.5.8.5 Protection des matériaux et des ouvrages
L'entrepreneur du présent lot doit la protection des matériaux et des ouvrages exécutés jusqu'à la réception des travaux.
Tous les vitrages seront signalés par adhésifs.
En particulier, l'Entrepreneur protégera contre les chocs et les salissures les surfaces courantes et toutes les arêtes des revêtements situées dans
les zones d'activités des autres corps d'état et des engins de chantier.
L'Entreprise sera responsable de la protection de ses ouvrages et menuiseries, et devra prendre toutes les mesures et précautions nécessaires pour
le transport et le stockage sur le chantier.
Seront dues en outre, toutes les protections anti-corrosion nécessaires sur tous les éléments, non prévus galvanisés, par peinture anti-rouille au
minium de plomb, appliquée à la brosse après dégraissage et décalaminage.
L’entreprise devra assurer la descente et le stockage de tous ses gravois : chutes, déchets, emballages, etc...,
4.1.5.9 Clefs et serrures
4.1.5.9.1 Serrures
Les serrures à mortaiser seront prévues de Haute Qualité avec label NF.
Serrure avec Cylindre Européen pour toutes les portes prévues avec serrure sur combinaison, suivant localisation ci-après.
Serrure bec de cane pour toutes les autres portes.
4.1.5.9.2 Cylindres
Toutes les portes prévues avec serrure sur combinaison seront équipées de cylindres à profil Européen, fonctionnant sur combinaison.
.
MENUISERIES
Page 125 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
NOTA : L’Entrepreneur devra la fourniture et la pose de canons provisoires sur ses ouvrages, pendant la durée du chantier. A la fin du chantier, il
devra retirer ces canons et mettre en place les canons définitifs prévus à son lot.
4.1.5.9.3 Organigramme
Toutes les serrures de sûreté seront prévues sur combinaison, avec passe partout général et passes partiels selon organigramme fourni par le maître
de l’ouvrage.
4.1.5.9.4 Clefs
L’Entrepreneur fera son affaire de la remise des clés au Maître d’Ouvrage, le jour de la réception des travaux. Sauf indication contraire, chaque serrure
sera équipée de 3 clés.
L’Entrepreneur aura pris, en cours de chantier, toutes les dispositions utiles pour assurer l’accès aux locaux.
Les trousseaux seront étiquetés, chaque clé comportant la désignation de la porte à laquelle elle correspond.
La perte de toutes clés au jour de la réception des travaux entraînera obligatoirement le remplacement de la serrure aux frais de l’Entrepreneur.
4.1.5.10 Prescriptions concernant la sécurité incendie
La nature et la constitution des ouvrages prévues au présent lot, devra répondre aux caractéristiques définies par la réglementation en vigueur, suivant
prescriptions de la notice de sécurité incendie jointe au dossier.
4.1.5.11 Prescriptions relatives a l'isolation thermique
Dans le cadre de son étude, l’Entreprise devra tenir compte des prescriptions et caractéristiques techniques définies par la réglementation en vigueur
concernant l’Isolation Thermique des Bâtiments Neufs, ainsi que des caractéristiques particulières définies par la RT 2005 et de l’ensemble des CCTP.
4.1.5.12 Prescriptions concernant l’isolation acoustique
L'Entreprise devra prévoir toutes les sujétions d'exécution afin de respecter les degrés d'isolation phonique et acoustique prévus par la réglementation
en vigueur en fonction de l’affectation des locaux.
4.1.5.13 Sécurité du travail
L'entrepreneur devra assurer à tout moment la sécurité publique et celle de ses ouvriers, et devra tenir compte des mesures prévues par la
réglementation en vigueur concernant la Sécurité et l'Hygiène sur les chantiers, suivant spécifications du coordonnateur SPS.
Le prix du marché du présent lot comprendra toutes les dispositions à prendre et ouvrages à réaliser pour assurer dans tous les cas la protection
contre les chutes du personnel amené à travailler ou circuler conformément à la réglementation en vigueur et en particulier le décret 65.48 du 8 janvier
1965.
4.1.6 FINITION ET NETTOYAGE
MENUISERIES
Page 126 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entrepreneur devra le nettoyage des locaux l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Les dégâts divers occasionnés par la pose des châssis, renforts etc… seront repris par l’Entrepreneur.
Le nettoyage final sera prévu à la charge du lot Peinture, Revêtements muraux.
NOTA : Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les
réseaux d’évacuation.
MENUISERIES
Page 127 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
4.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES
4.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− La menuiserie extérieure
− Les blocs portes intérieurs
− Les ouvrages de finition
− Le nettoyage du chantier.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dû par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaire à la bonne
finition des ouvrages
4.2.2 MENUISERIE PVC
Menuiseries extérieures PVC, certifiées label ACOTHERM et les vitrages label CEKAL. en façade des locaux avec profilés PVC dits rigides en
polychlorure de vinyle à partir d’un compound modifié choc de type REHAU ou similaire.
Profilé pièce d’appui en PVC tubulaire de largeur adaptée pour pose sur les seuils et appuis en béton.
Montant renforcés pour les châssis fixes latéraux suivant plans et façades
Ces dormants seront équipés en partie basse, sur toute leur largeur d’une pièce d’appui formant rejet d’eau. Cette pièce d’appui assurera également
la récupération et l’évacuation des eaux d’Infiltration vers l’extérieur. Cette pièce d’appui aura vers l’intérieur une gorge assurant la récupération des
eaux de condensation sur la largeur totale du dormant.
Il devra être prévu tous les renforts raidisseurs et profilés complémentaires nécessaires afin d'assurer la parfaite stabilité et rigidité des ensembles
vitrés, en fonction de la constitution et de l’exposition et la mise en place d'élargisseur pour permettre la continuité de l'isolant jusqu'au bâti.
Tous les joints nécessaires devront être prévus pour permettre une étanchéité efficace entre la structure et les menuiseries d’une part, entre les
parties dormantes et les parties ouvrantes d’autre part.
Les ensembles vitrés devront répondre au minimum aux critères suivant, en fonction de l’exposition suivant mémento D.T.U. 36/37, avis technique et
réglementation en vigueur :
− Vitrage isolant 4.16 (Argon 90 %).4, épaisseur et type suivant étude de l'entreprise.
− Uw = 1.6 W/m².K
MENUISERIES
Page 128 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Sw = 0.21
− Tlw : 0.51
− Volet roulant extérieur ∆ R = 0.20
− Coffres de volets roulants : [D new + Ctr ] ≥ 41 dB ou 48 dB ( selon localisation)
− Classement AEV : A*2 E*4 V*A2
− Pose avec mise en oeuvre d'une membrane flexible non tissée munie d'une bande adhésive (simple ou double - ou auto adhésive ) et selon
support d'un adhésif butyle, d'une grille plastique de type ILLBRUCK ME 500
− Bavette métallique de résistance adaptée pour recouvrement isolation extérieure pour accès sur les extérieurs
− Effort nécessaire à l'ouverture des portes avec ou sans ferme porte ≤ 50 N
Toutes les sujétions d’habillage extérieur et intérieur des menuiseries sont dues au titre des prestations du présent lot hors celles prévues dans le lot
menuiseries bois.
Pose avec joints et ouvrages complémentaire suivant plan de détails fourni.
Fourniture et pose des grilles d’entrée d’air dans les menuiseries en façade des pièces sèches .
♦
Fenêtres
− Fenêtre ouvrant à la française à 1 ou 2 vantaux, chaque vantail sera constitué d’un cadre 4 sens, avec parcloses et joints E.P.D.M. pour
vitrage isolant, formant 1 volume à vitrer. La traverse basse formera plinthe et sera équipée d’un joint de seuil à lèvre ou d’un balai
d’étanchéité automatique. Ferrage par paumelles à platine en acier zingué laqué blanc sur dormant et à broche sur ouvrant. Condamnation
du vantail principal par crémone encastrée et poignée d’entrebâillement en aluminium laqué avec rosette et carré de 7mm.. Joint
d’étanchéité périphérique placé sur les ouvrants en barrière intérieure, travaillant en compression. Double joint d’étanchéité extérieure 4
côtés sur cadre dormant.
♦
Volets Roulants
− Ensemble volet roulant à manoeuvre manuelle avec coffre intérieur assorti aux menuiseries. Coffre caisson en profilés PVC rigide à double
paroi, assemblés, à poser en partie haute des châssis en applique, compris jouées latérales de fermeture et partie démontable côté intérieur
pour accès au mécanisme . Coffre étanche avec isolation intérieure 3 faces en mousse de polyuréthane, pour respect réglementation
thermique RT 2012. Balai d'étanchéité. Isolation et calfeutrement pour étanchéité à l'air au dessus du coffre jusqu'aux planchers ou plafonds.
Ouvrage avec accessoires suivant plans de détails fournis.
Dimensions des tabliers suivant plans et avis technique du fabricant, compris toute incidence pour recoupement éventuel, suivant directives du bureau
de contrôle.
Tablier PVC
Tablier de volet roulant en lames PVC à double paroi de 14 mm extrudées en PVC avec ajourage réglable avec système d’agrafage renforcé pour
MENUISERIES
Page 129 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
rigidité, suivant Classement AEV.
− Coulisses en aluminium laqué extrudé, fixées sur tapées avec joint antibruit et fermeture en partie basse.
− Lames non ajourées
− Lame basse renforcée en aluminium laqué extrudé avec joints d’étanchéité et équerre d’arrêt.
− Manœuvre intérieure par tige oscillante avec ressorts de compensation en acier galvanisé plastifié avec manivelle repliante maintenue en
position de repos par bloqueur efficace solidement fixé aux supports.
− Dimensions des tabliers suivant plans et avis technique du fabricant, compris toute incidence pour recoupement éventuel, suivant directives
du bureau de contrôle.
− Coloris au choix du maître d'œuvre.
4.2.2.1 Fenêtre
Ensemble avec volet roulant comprenant :
− châssis ouvrants à la française
Localisation :
Pour fenêtre du sanitaire
4.2.3 BLOCS PORTES INTERIEURS
Toutes les huisseries et bâtis des portes intérieures seront prévus en bois exotiques, normalisées du commerce et adaptées aux différents blocs
portes en fonction des classements définis ci-après.
Les portes devront être agrées NF FASTE.
Ferrage adapté en fonction des dimensions et poids des portes suivant PV avec paumelles en acier laminé, empennages pour gâches, carter etc.
Profilés avec gorge pour joints phonique ou coupe feu suivant localisation ci-après.
La pose des huisseries sera prévue en coordination avec le lot Plâtrerie conformément aux spécifications du DTU 36.1 et 25.41 compris tracé,
implantation et fixation provisoire.
Fixation en pied sur les supports livrés arasés .
Mise en œuvre suivant avis technique avec platines, étriers, habillages et joints.
Les bâtis pour gaines et trappes prévus seront prévus en profilés métalliques à recouvrement avec gorge pour joints.
MENUISERIES
Page 130 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Il sera prévu des béquilles rallongées intérieures et extérieures pour les portes dont le positionnement ne permet pas la conformité aux
dispositions de l'annexe 6 de la circulaire n°DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 relatives à l'accès des personnes handicapées au cadre
bâti. pour le respect du positionnement de l'extrémité de la poignée à 40 cm d'un angle rentrant de parois ou de tout autre obstacle.
4.2.3.1 Portes standards
Bloc porte agréé , comprenant :
− Huisserie bois à recouvrement pour murs de maçonnerie et ou pour closions avec parement plaque de plâtre selon localisation.
− Vantail à âme pleine de 40 mm ép avec chants en bois dur à vernir et parements pré peints
− Ferrage par 4 paumelles de 140.
− Joints d’étanchéité au feu en feuillure suivant PV du fabricant.
− Serrure à mortaiser avec cylindre sur combinaison.
− Béquille double avec plaque.
4.2.3.1.1 Passage 90
Localisation :
Pour WC PMR
4.2.3.1.2 Passage 80
Localisation :
Pour les portes intérieures des sanitaires
4.2.4 TRAPPES DE VISITES
Trappes de visite à incorporer sur les gaines techniques du lot Plâtrerie, pour accès aux réseaux plomberie et gaines de ventilation.
Trappes de visite abattantes en façade de type BATIMETAL REBILLON, BLOCKER ou équivalent agrée par PV :
− Bâti 4 sens en profilés métalliques, mis en place et fixé dans les gaines du lot Plâtrerie avec feuillure et joint isophonique sur les 4 côtés
assurant un indice d’affaiblissement acoustique de 36 dB (A) minimum et agrée pour degré CF ½ heure.
− Trappe de visite abattante réalisée en panneaux MEDIUM - de 40 mm épaisseur minimum, avec isolation laine de roche de 30 mm sur face
intérieure et joint intumescent.
− Ferrage par paumelles ou charnières. Condamnation par batteuse à carré avec rampe de serrage.
Dimensions : 0.30 x 0.30 minimum suivant indications des plans.
MENUISERIES
Page 131 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les trappes de visites seront prévues avec une finition faïence réalisée par l'entreprise du lot Carrelage - Faïence.
Localisation :
Pour trappes d'accès aux réseaux - selon plans
4.2.5 OUVRAGES DE FINITION
Sont à prévoir en complément des travaux décrits ci avant, tous les habillages et calfeutrements nécessaires à la parfaite finition des travaux, par
champlats, quarts de rond, moulures etc, en bois à peindre ou apparent suivant localisation.
4.2.5.1 Habillages - Calfeutrements
Sont à prévoir en complément des travaux décrits ci avant, tous les habillages et calfeutrements nécessaires à la parfaite finition des travaux ; par
champlats, quarts de rond, moulures etc, en bois à peindre ou apparent suivant localisation.
Localisation :
Sur l'ensemble de l'opération
Suite aux déposes et/ou modifications des portes.
4.2.6 OUVRAGES COMPLEMENTAIRES POUR LES PORTES
4.2.6.1 Serrure de sûreté
Les serrures de sûreté seront prévues à mortaiser de marque NF - type VACHETTE série D 455 ou équivalent avec cylindre à profil européen et clés
brevetées à goupilles série RADIAL NT de VACHETTE ou équivalent sur combinaison.
4.2.6.2 Combinaison, organigramme
Il sera prévu dans le cadre du présent lot, la réalisation de l’organigramme pour mise en combinaison de l’ensemble des serrures des portes intérieures
et portes extérieures suivant les directives du Maître de l’Ouvrage en coordination avec les lots Menuiseries extérieures et lots techniques concernés :
− Un passe général permettra l’ouverture de l’ensemble des locaux et des accès.
− Les locaux techniques, porte de gaines et armoires techniques seront sur une clef unique.
4.2.6.3 Garniture des portes
Garnitures de portes de type Orca de chez Vachette - finition métallisée avec forte résistante à la corrosion - aspect inox brossé.
− Béquilles doubles + rosace de béquilles + rosace de fonction
− Rosace diamètre 48 mm avec fixation invisible
MENUISERIES
Page 132 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Sous rosace en polyamides avec vis de fixations pré montées
− Bouton de condamnation pour sanitaires
Localisation :
Pour l'ensemble des portes
4.2.6.4 Ferme porte hydraulique
Ferme - portes avec bras de glissière antivandalisme - vitesse de fermeture et à coup final réglables - EN1 à EN4, frein à l'ouverture réglable- Agréé
CE-CFPF-PMR - Effort pour ouverture ≤ 50 N- Coloris au choix MOE.
Sélecteur de fermeture pour porte doubles.
4.2.6.5 Butoirs de portes
Pour l’arrêt de toutes les portes ci avant, il sera prévu la fourniture et la pose de butoirs et arrêt de portes en aluminium anodisé et élastomère fixés
au sol ou sur murs selon localisation.
− Butoirs de sol série 3750.
− Butoirs de mur série 4080.
Localisation :
Selon besoin - pour l'ensemble des portes
4.2.6.6 Signalétique
Fourniture et la pose de plaques de signalétique normalisées en nylon ou vinyle avec figurines ou texte gravé de 100 x 150 mm environ.
Pose collée sur portes stratifiées par colle contact.
Localisation :
Pour l'ensemble des portes des sanitaires
Pour la porte d'accès aux sanitaires
MENUISERIES
Page 133 / 205
Indice A
date :Mai 2016
CARRELAGE - FAIENCE
5 CARRELAGE - FAIENCE ............................................................................................................................................... 136
5.1 GENERALITES..................................................................................................................................................................................................... 136
5.1.1 OBJET DE TRAVAUX ..................................................................................................................................................................................................... 136
5.1.1.1 Consistance générale des travaux ..................................................................................................................................................... 136
5.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................. 136
5.1.1.3 Présentation des offres ....................................................................................................................................................................... 137
5.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................. 137
5.1.1.5 Limites des prestations ....................................................................................................................................................................... 137
5.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ........................................................................................................................................................... 137
5.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot ................................................................................................................................................ 138
5.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ........................................................................................................................................................... 138
5.1.3 PLANS ET ETUDES........................................................................................................................................................................................................ 139
5.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER .................................................................................................................................................... 139
5.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention ................................................................................................................................................... 139
5.1.4.2 Phasage - coordination des travaux ................................................................................................................................................... 139
5.1.4.3 Coordination des entreprises .............................................................................................................................................................. 139
5.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES .................................................................................................................................................... 139
5.1.5.1 Qualité des matériaux ......................................................................................................................................................................... 139
5.1.5.1.1 Classement UPEC ........................................................................................................................................................................... 140
5.1.5.1.2 Réaction au feu ............................................................................................................................................................................... 140
5.1.5.1.3 Isolation phonique ........................................................................................................................................................................... 140
5.1.5.2 Préparation des supports ................................................................................................................................................................... 140
5.1.5.3 Mise en œuvre des sols durs ............................................................................................................................................................. 140
5.1.5.4 Mise en œuvre des revêtements muraux ........................................................................................................................................... 141
5.1.5.5 Exécution des ouvrages ..................................................................................................................................................................... 141
5.1.5.6 Conditions de température et d'hygrométrie....................................................................................................................................... 142
5.1.6 FINITION ET NETTOYAGE ............................................................................................................................................................................................ 142
5.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES........................................................................................................................................................................ 143
5.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................................................................................................... 143
5.2.2 REVETEMENT EN CARRELAGE COLLE ...................................................................................................................................................................... 143
5.2.4 PLINTHES ET OUVRAGES DE FINITIONS ................................................................................................................................................................... 143
5.2.4.1 Plinthes en carrelage .......................................................................................................................................................................... 143
5.2.4.2 Joints de dilatations ............................................................................................................................................................................ 144
5.2.4.3 Joints de fractionnement .................................................................................................................................................................... 144
5.2.4.4 Profils d’arrêt ...................................................................................................................................................................................... 144
5.2.5 REVETEMENTS MURAUX INTERIEURS ...................................................................................................................................................................... 144
5.2.5.1 Revêtements muraux en faïence ........................................................................................................................................................ 144
5.2.5.2 Trappes de visites avec revêtement ................................................................................................................................................... 145
5.2.6 NETTOYAGE .................................................................................................................................................................................................................. 145
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
5 CARRELAGE - FAIENCE
5.1 GENERALITES
5.1.1 OBJET DE TRAVAUX
5.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
.
5.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
CARRELAGE - FAIENCE
Page 136 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
5.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
5.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans architectes.
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
5.1.1.5 Limites des prestations
5.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études, note de calcul.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
La réception et le contrôle des supports.
L’implantation et le traçage des ouvrages,
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
Les réservations en fonction des plans et réservations des lots techniques.
Les dispositifs de protection et de sécurité appropriés.
La fourniture et la pose des matériels et matériaux nécessaire à l’exécution des ouvrages du présent lot y compris toutes sujétions
d'exécution, découpes, réservations, etc....
La fourniture et la pose des revêtements de sols et revêtements muraux prévus ci-après y compris accessoires et finition.
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
Les revêtements de sols souples
La protection des ouvrages posés par les autres corps d’état.
La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 137 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
5.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
−
−
−
−
Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
Le nettoyage final des locaux pour livraison prévu par le lot Peinture.
5.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les travaux seront exécutés selon les règles de l'art et suivant les prescriptions des documents techniques : D.T.U., normes N.F., normes CE, avis
techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l'exécution des travaux et en particulier :
Les documents techniques unifiés:
− DTU 26.2 (NF P 14.201) : Chapes et dalles à base de liants hydrauliques
− DTU 52.1 (NF P 61.202) : Revêtements de sols scellés
− DTU 52.2 (P61-204) : Pose collée des revêtements céramiques et assimilés
Les Normes NF relatives aux matériaux et ouvrages du présent lot, et en particulier :
− normes NF P 04 Tolérances
− normes NF P 61 Carrelage Dallage
− normes NF P 65 Revêtements de murs
Les cahiers des charges et spécifications du CSTB et en particulier :
− notice sur le classement UPEC des locaux
− classement UPEC des carreaux et revêtements de sols céramiques
− CPT relatif à la pose des revêtements de sol et revêtements muraux collés
− CPT relatifs à l’exécution des enduits de lissage et à la pose des revêtements de sols.
Les règlements relatifs à l’isolation acoustique
Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP
Les textes et règlements relatifs à l’hygiène et à la sécurité des travailleurs.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 138 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
5.1.3 PLANS ET ETUDES
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra prévoir l’établissement et la diffusion des notes techniques et des plans indiquant
notamment :
− La nature et l’emplacement des ouvrages d’étanchéité, de carrelages et de faïences,
− La composition et la provenance des matériaux mis en œuvre.
− Les fiches techniques et classement UPEC
− Les avis techniques des produits connexes
− Le mode opératoire de mise en œuvre des matériaux.
− Le calepinage des carreaux et le traitement des joints,
− Les réservations nécessaires.
Les notes de calcul, les études et plans d’exécution devront être fournis pour avis et accord préalable du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle
avant exécution des ouvrages dans les conditions définies aux pièces générales.
5.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
5.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP et la notice SPS établi par le coordinateur
SPS.
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
5.1.4.2 Phasage - coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées au phasage et à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives
du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS.
5.1.4.3 Coordination des entreprises
L’entreprise du présent lot devra tenir compte des autres corps d’état le précédant ou lui faisant suite, pour que l’enchaînement des prestations
s’effectue dans les conditions logiques pour l’achèvement et le bon fonctionnement de l’ensemble des ouvrages.
5.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
5.1.5.1 Qualité des matériaux
La qualité des différents revêtements de sols devra être conforme aux Normes et règlements en vigueur en fonction de l’affectation des locaux.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 139 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Le présent CCTP fait parfois référence à des produits et à des marques précises de manière à fixer les qualités minimales d’aspect et techniques des
prestations à fournir par l’entrepreneur. Ces marques ne sont données qu’à titre indicatif et l’entrepreneur a la possibilité de proposer d’autres produits
de qualités équivalentes sous réserve de l’accord du Maître d’œuvre et du bureau de contrôle.
5.1.5.1.1 Classement UPEC
Le classement UPEC des revêtements de sols sera prévu en fonction de l’affectation des locaux suivant spécifications du cahier du CSTB.
5.1.5.1.2 Réaction au feu
Les revêtements de sols devront posséder un classement de réaction au feu minimum en fonction de la localisation et notice de sécurité.
Les revêtements muraux posséderont un classement de réaction au feu minimum M2.
5.1.5.1.3 Isolation phonique
L’indice d’affaiblissement acoustique des revêtements de sols et sous couche éventuelle sera prévu en fonction des locaux suivant indications du
chapitre II.
5.1.5.2 Préparation des supports
L’entreprise du présent lot devra prévoir tous les travaux de nettoyage et de préparation des différents supports pour permettre la pose des différents
revêtements de sols et revêtements muraux prévus après reconnaissance préalable y compris ragréage ou exécution de chapes de rattrapage suivant
étude.
Le mode opératoire et les fiches techniques des produits de préparations et de ragréage des supports devront être soumis à l’avis du Bureau de
contrôle.
5.1.5.3 Mise en œuvre des sols durs
La pose des revêtements de sols durs en carrelage sera prévue en pose scellée sur les supports livrés arasés selon réservations du présent lot.
La finition des joints sera exécutée à l’aide de mortier prêt à l’emploi agréé par avis technique compris nettoyage après durcissement.
Il sera dû les coupes en raccordement des seuils avec les différentes natures de revêtements, au droit des portes avec mi-feuillure.
Il sera prévu au présent lot, les ragréages et surcharges nécessaires au droit des seuils pour rattraper la différence d’épaisseur entre les différents
types de revêtements de sols collés.
Les éléments présentant des défauts d’aspect ou des défauts de finition seront refusés.
Après pose, l’entreprise devra assurer le nettoyage des traces de ciment et la protection des revêtements de sols.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 140 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
5.1.5.4 Mise en œuvre des revêtements muraux
La pose des revêtements muraux intérieurs s’effectuera par collage sur les supports existants ou sur les supports plaques de plâtre du lot Doublage
- Cloisons, selon localisation.
La pose sera exécutée à l’aide de mortier collé, agréé par avis technique suivant les spécifications du cahier du CSTB définies à l’article 1.03 ci avant.
Il appartiendra à l’entrepreneur du présent lot de parfaire, si besoin, le nettoyage de telle sorte que l’adhérence de ses ouvrages soit parfaite.
Dans le cas ou l’entrepreneur du présent lot ne respecterait pas cette clause, il restera responsable de ses ouvrages sans qu’il puisse invoquer les
malfaçons ou un mauvais aspect des supports.
Aucun supplément ne sera accordé de ce fait.
Il sera dû également, toutes les découpes nécessaires à la bonne réalisation de ces ouvrages, principalement au droit des tuyauteries et appareillages
encastrés.
5.1.5.5 Exécution des ouvrages
Les ouvrages du présent lot seront exécutés suivant les règles de l’art et en conformité avec les Normes, les Règlements, ainsi que les prescriptions
de pose des fabricants.
Les colles et produits de ragréage employés correspondant à l’usage qui en est fait et devront être employés conformément aux prescriptions des
fabricants et de l’avis Technique.
Tous les matériaux dont il sera fait emploi auront reçu l’agrément du C.S.T.B. et auront fait préalablement l’objet d’une acceptation du Maître d’Oeuvre
et du Bureau de Contrôle.
Il sera dû les coupes en raccordement des seuils avec les différentes natures de revêtements, au droit des portes avec mi-feuillure.
Il sera prévu au présent lot, les ragréages et surcharges nécessaires au droit des seuils pour rattraper la différence d’épaisseur entre les différents
types de revêtements de sols collés.
Les tolérances d’exécution des différents revêtements de sols et revêtements muraux devront correspondre aux tolérances maximales définies dans
les DTU et normes correspondantes.
Il sera dû également, toutes les découpes nécessaires à la bonne réalisation de ces ouvrages, principalement au droit des tuyauteries et appareillages
encastrés.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 141 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les revêtements seront à prévoir à l'intérieur des placards et gaines en continuité du revêtement des locaux.
Les éléments présentant des défauts d’aspect ou des défauts de finition seront refusés.
5.1.5.6 Conditions de température et d'hygrométrie
Les températures du support et de l'atmosphère doivent être au moins égales à + 10 °C.
L'humidité ambiante et la température du support doivent être telles qu'il n'y ait pas de condensation au niveau du support (point de rosée).
Dans le cas où ces régles ne sont pas respectée pour l'exécution des ouvrages, l'entreprise du présent devra prendre à sa charge toutes les
dispositions nécessaire pour y remédier en assurant le préchauffage et la ventilation des locaux.
5.1.6 FINITION ET NETTOYAGE
L’entrepreneur devra nettoyer les traces de ciment et l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Les traces de colle ou dégâts divers occasionnés par la pose des revêtements seront reprises par l’Entrepreneur.
Le nettoyage final sera prévu à la charge du lot Peinture – Revêtements muraux.
Une notice sera fournie au Maître d’Ouvrage, mentionnant les méthodes d’entretien et de rénovation des sols.
NOTA :Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les
réseaux d’évacuation.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 142 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
5.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES
5.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
5.2.2 REVETEMENT EN CARRELAGE COLLE
La pose du carrelage sera prévue collé sur les supports existants après sondages et reprise éventuelles partielles par le présent lot. Pose selon DTU
52.2
− Sondage des supports existants
− Dépose des fonds défectueux, et mise en œuvre de mortier de ciment en substitution.
− Préparation des supports compris grattage des fonds, élimination des salissures.
− Lessivage des supports.
− Abrasion des supports existants
− Application d'un primaire d'adhérence.
− Mis en œuvre de ragréage
− Double encollage - Mortier Colle de Classe C2- S1
− Coloris au choix du MO dans la gamme du fabricant.
− Classement U4 P3
− Dimensions 20 x 20
− Classement R10
Finition des joints au mortier spécial résistant au lavage haute pression et avec profilés pour joints de fractionnement et profilés d’arrêt.
Coloris et calepinage en fonction des joints de fractionnement de la dalle qui doivent se superposer avec les joints de carrelage pour éviter toutes
fissurations des carreaux, ou façon de damier à prévoir suivant plans et directives du Maître d’oeuvre compris toutes sujétions de découpes et finition
soignée.
Localisation :
Pour l'ensemble des sols du bâtiment sanitaires
5.2.4 PLINTHES ET OUVRAGES DE FINITIONS
5.2.4.1 Plinthes en carrelage
Plinthes en carreaux de grès cérame de même nature de 0.10 ht.
Plinthes à talons de format 10 x 20 avec pièces spéciales pour angles rentrants et saillants toutes sujétions de découpes et finitions.
Pose collée sur supports béton ou plaques de plâtre suivant localisation compris tous travaux de préparation.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 143 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Collage au moyen de mortier colle agréée en fonction du classement des locaux avec finition des joints au mortier spécial, y compris toutes sujétions
pour découpes et raccords soignés.
Localisation :
Pour l'ensemble des plinthes du bâtiment sanitaires.
5.2.4.2 Joints de dilatations
Traitement des joints de dilatation du gros œuvre par des profilés encastrés en profilés aluminium et joints souples élastomère type MIFASOL de
COUVRANEUF ou équivalent.
5.2.4.3 Joints de fractionnement
Traitement des joints de fractionnement par des joints en PVC de type DILEX ou équivalent.
La réalisation des joints de fractionnement devra être prévue en accord avec le maître d’œuvre en fonction du calepinage des revêtements.
5.2.4.4 Profils d’arrêt
Arrêt des revêtements de sols en carrelage scellé par profilés cornières encastrées en inox ou en aluminium anodisé au droit des seuils des portes
en façade des locaux et pour le raccordement des zones de carrelage avec revêtement existant non modifié.
Localisation :
Selon besoin
5.2.5 REVETEMENTS MURAUX INTERIEURS
Revêtements muraux intérieurs en carreaux de céramique émaillées de couleur, format 20x20, coloris au choix du Maître d’œuvre compris calepinage
et mise en œuvre de plusieurs coloris au choix du maître d’oeuvre.
5.2.5.1 Revêtements muraux en faïence
Revêtements muraux intérieurs en carreaux de faïence de coloris au choix de la maîtrise d'oeuvre, format 20 x 40 avec incorporation de listel, bande
ou d’un damier en carreaux de couleur suivant les directives du Maître d’œuvre.
Pose sur les supports après réalisation des revêtements d’étanchéité verticaux prévus ci-avant.
Collage par mortier colle agréée par avis technique en fonction du classement des locaux EB+ ou EC selon localisation.
Protection des angles par profilés en aluminium.
CARRELAGE - FAIENCE
Page 144 / 205
Indice A
date : Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Finition des joints par mortier spécial ou EPOXY selon localisation.
Découpes à prévoir pour finition soignée au droit des ouvrages à encastrer et équipements.
Réservation pour trappes de visite avec cadre et découpes pour habillage des trappes intégrées dans les revêtements muraux.
Localisation :
Pour l'ensemble des parois verticales du bâtiment sanitaires sur une hauteur de 2 m
5.2.5.2 Trappes de visites avec revêtement
Revêtement en faïences dito à ci-dessus pour habillage des trappes de visite des différents réseaux compris encadrement en profilés inox.
Localisation :
Selon plans
Selon besoin
5.2.6 NETTOYAGE
L’entreprise doit quotidiennement le nettoyage du chantier, l’enlèvement des gravois et détritus provenant de l’exécution de ses ouvrages dans les
bennes mises à disposition, avec tri sélectif.
Après la pose de ses revêtements de sols en carrelage et revêtements muraux, l’entreprise devra assurer le nettoyage des traces de ciment et de
colle sans occasionner de dégât divers.
Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les réseaux
d’évacuation.
Le nettoyage final des revêtements avant la réception sera prévu par le lot Peinture – Revêtements muraux.
Localisation :
Pour l'ensemble de l'opération
CARRELAGE - FAIENCE
Page 145 / 205
Indice A
date : Mai 2016
PEINTURE
6 PEINTURE ...................................................................................................................................................................... 148
6.1 GENERALITES..................................................................................................................................................................................................... 148
6.1.1 OBJET DE TRAVAUX ..................................................................................................................................................................................................... 148
6.1.1.1 Consistance générale des travaux ..................................................................................................................................................... 148
6.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................. 148
6.1.1.3 Présentation des offres ....................................................................................................................................................................... 149
6.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................. 149
6.1.1.5 Limites des prestations ....................................................................................................................................................................... 149
6.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ........................................................................................................................................................... 149
6.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot ................................................................................................................................................ 150
6.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ........................................................................................................................................................... 150
6.1.3 PLANS ET ETUDES........................................................................................................................................................................................................ 150
6.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER .................................................................................................................................................... 151
6.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention ................................................................................................................................................... 151
6.1.4.2 Phasage - Coordination des travaux .................................................................................................................................................. 151
6.1.4.3 Coordination des entreprises .............................................................................................................................................................. 151
6.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES .................................................................................................................................................... 151
6.1.5.1 Qualité des produits ............................................................................................................................................................................ 152
6.1.5.1.1 Caractéristiques générales .............................................................................................................................................................. 152
6.1.5.1.2 Réaction au feu des revêtements .................................................................................................................................................... 152
6.1.5.2 Échantillons, Teintes, Choix des matériaux ........................................................................................................................................ 152
6.1.5.2.1 Échantillons ..................................................................................................................................................................................... 152
6.1.5.2.2 Teintes ............................................................................................................................................................................................. 152
6.1.5.2.3 Etat de surface et qualité des subjectiles ........................................................................................................................................ 153
6.1.5.2.4 Tolérance d’exécution des subjectiles ............................................................................................................................................. 153
6.1.5.2.5 Définition du degré de brillant .......................................................................................................................................................... 153
6.1.5.2.6 Définition des qualités de finition ..................................................................................................................................................... 153
6.1.5.3 Préparation des supports ................................................................................................................................................................... 153
6.1.5.4 Mise en œuvre des ouvrages ............................................................................................................................................................. 153
6.1.5.4.1 Travaux préparatoires ..................................................................................................................................................................... 153
6.1.5.4.2 Peinturage ....................................................................................................................................................................................... 153
6.1.5.4.3 Protection des matériaux et des ouvrages ...................................................................................................................................... 153
6.1.5.4.4 Qualité de travaux ........................................................................................................................................................................... 154
6.1.5.4.5 Raccords divers de finition............................................................................................................................................................... 155
6.1.6 NETTOYAGE .................................................................................................................................................................................................................. 155
6.1.6.1 Finition et nettoyage ........................................................................................................................................................................... 155
6.1.6.2 Nettoyage général de fin de chantier .................................................................................................................................................. 155
6.2 DESCRIPTIONS DES OUVRAGES ..................................................................................................................................................................... 156
6.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................................................................................................... 156
6.2.2 PEINTURE POUR OUVRAGES EXTERIEURS ............................................................................................................................................................. 156
6.2.2.1 Finition sur bois apparents.................................................................................................................................................................. 156
6.2.2.2 Peinture sur ouvrages métalliques ..................................................................................................................................................... 156
6.2.3 OUVRAGES INTERIEURS BOIS ET METALLIQUES ................................................................................................................................................... 157
6.2.3.1 Ouvrages bois neuf a peindre ............................................................................................................................................................ 157
6.2.3.2 Finition sur bois apparents.................................................................................................................................................................. 157
6.2.3.3 Peinture sur bois prépeints ................................................................................................................................................................. 158
6.2.3.4 Peinture sur ouvrages métalliques ..................................................................................................................................................... 158
6.2.3.5 Peinture sur canalisations................................................................................................................................................................... 158
6.2.4 PEINTURE ET REVETEMENTS MURAUX .................................................................................................................................................................... 159
6.2.4.1 Préparation murale sur support en plaque de platre .......................................................................................................................... 159
6.2.4.2 Préparation des parois existantes ...................................................................................................................................................... 159
6.2.4.3 Finition murale locaux humides .......................................................................................................................................................... 160
6.2.7 NETTOYAGE FIN DE CHANTIER .................................................................................................................................................................................. 160
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6 PEINTURE
6.1 GENERALITES
6.1.1 OBJET DE TRAVAUX
6.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
6.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne la AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
PEINTURE
Page 148 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
6.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans .
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
6.1.1.5 Limites des prestations
6.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
La réception et le contrôle des supports.
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
Les dispositifs de protection et de sécurité appropriés.
La fourniture et la pose des matériels et matériaux nécessaire à l’exécution des ouvrages du présent lot y compris toutes sujétions
d'exécution.
L'exécution de tous les travaux préparatoires.
La mise en peinture des surfaces de référence.
L'application des produits suivant la qualité, le degré de brillant, les coloris et les rechampissages prescrits dans les documents particuliers
du marché.
Les raccords après intervention des autres corps d'états.
La dépose et repose des accessoires.
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
PEINTURE
Page 149 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− La protection des ouvrages posés par les autres corps d’état.
− La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
− La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
6.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
Les revêtements muraux en faïences prévu au lot Carrelages Faïences.
La finition des faux plafonds en panneaux d'ébénisterie livrés vernis.
La peinture des ouvrages livrés finis par le lot Menuiseries intérieures bois
La peinture des réseaux dans les locaux techniques et gaines.
La pose des vitrages et des miroirs.
6.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les travaux seront exécutés selon les règles de l'art et suivant les prescriptions des documents techniques : D.T.U., normes N.F., normes CE, avis
techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l'exécution des travaux et en particulier :
Les documents techniques unifiés:
− le D.T.U. 59.1 - Travaux de Peinture (NFP 74.201)
− le D.T.U. 59.3 - Peinture des sols (NFP 74.203)
− le D.T.U. 59.4 - Pose des Revêtements Muraux (NFP 74.204)
− les D.T.U. 25. et suivants relatifs aux travaux de plâtrerie,
− les D.T.U. 36.1 et 37.1 relatifs aux travaux de Menuiserie Bois et Menuiserie Métalliques,
Les Normes NF relatives aux matériaux et ouvrages du présent lot, et en particulier :
− les Normes N.F. T 30, relatives aux peintures - pigments et vernis,
− les Normes N.F. P 74 relatives aux peinture et revêtements,
− les règles et prescriptions de l'U.N.P. (Union nationale des peintres et vitriers de France),
− les Avis techniques du CSTB relatifs aux produits et procédés non traditionnels,
Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP .
Les textes et règlements relatifs à l’hygiène et à la sécurité des travailleurs.
6.1.3 PLANS ET ETUDES
PEINTURE
Page 150 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra prévoir l’établissement et la diffusion des notes techniques et des plans indiquant
notamment :
− La nature et l’emplacement des ouvrages de peinture et revêtements muraux,
− La composition et la provenance des matériaux mis en oeuvre,
− La nature et le traitement de surface,
− Le mode opératoire de mise en œuvre des produits.
− Les procès-verbaux d’essais et de réaction au feu de produits utilisés.
Les documents ci-dessus devront être fournis pour avis et accord préalable du Maître d’oeuvre et du Bureau de Contrôle avant exécution des ouvrages
dans les conditions définies aux pièces générales.
Les travaux non assimilables aux normes en vigueur devront obligatoirement, avant commencement de l'ouvrage recevoir l'accord de l'organisme de
contrôle mandaté par le Maître de l'Ouvrage.
6.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
6.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP et le PGC établi par le coordinateur SPS.
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
6.1.4.2 Phasage - Coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives du maître
d’œuvre et du coordonnateur SPS.
6.1.4.3 Coordination des entreprises
L’entreprise du présent lot devra tenir compte des autres corps d’état le précédant ou lui faisant suite, pour que l’enchaînement des prestations
s’effectue dans les conditions logiques pour l’achèvement et le bon fonctionnement de l’ensemble des ouvrages, et notamment :
− Avec le lot Gros œuvre et le lot ossature bois pour l’état de finition des ouvrages de structures.
− Avec le lot Cloisons - plafond - menuiseries intérieures pour la compatibilité des produits d’impression avec les produits de finition.
− Avec le lot Cloisons - plafond - menuiseries intérieures pour la compatibilité des produits d’impression avec les produits de finition.
− Avec les lots techniques pour la dépose temporaire de divers équipements.
6.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
PEINTURE
Page 151 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.1.5.1 Qualité des produits
6.1.5.1.1 Caractéristiques générales
Tous les produits employés pour les ouvrages du présent lot devront être conformes aux Normes et règlements en vigueur en fonction de l’affectation
des locaux définis ci-dessus.
Toutes les peintures et revêtements doivent provenir de fournisseurs et Fabricant notoirement connus et seront soumises à l'agrément du Maître
d'Oeuvre, avant toute mise en oeuvre.
Le présent CCTP fait parfois référence à des produits et à des marques précises de manière à fixer les qualités minimales d’aspect et techniques des
prestations à fournir par l’entrepreneur.
Ces marques ne sont données qu’à titre indicatif et l’entrepreneur pourra proposer toute autre peinture ou revêtement de qualité au moins équivalente
aux marques et aux types de qualité référencés sous réserve de l’accord du Maître d’œuvre et du bureau de contrôle.
Toutefois, le Maître d'Oeuvre se réserve le droit de revenir à la marque et au type référencés dans le cas où il serait jugé que les peintures proposées
par l'entrepreneur ne seraient pas équivalentes.
Les couches d'impressions, les peintures, les lasures et les vernis, les revêtements utilisés devront avoir le label Ecolabel Européen ou
sans COV.
Les peintures utilisées devront permettre l'absorption et désorption du formaldéhyde ( justification par rapport par organisme agréé)
6.1.5.1.2 Réaction au feu des revêtements
Les revêtements de toutes natures utilisés dans les locaux recevant du public devront répondre aux spécifications générales et particulières suivant
indications du règlement de sécurité contre l'incendie.
6.1.5.2 Échantillons, Teintes, Choix des matériaux
6.1.5.2.1 Échantillons
Les échantillons de teintes demandés par le Maître d'Oeuvre seront effectués par surface de 2 m² aux frais du présent lot.
Les peintures devront être conformes aux échantillons. Dans le cas contraire, les ouvrages seront repeints entièrement selon les prescriptions du
présent C.C.T.P. sans dédommagement.
L'entrepreneur présentera les échantillons de chaque type de revêtements muraux collés sur demande du Maître d'Oeuvre. Les échantillons retenus
seront rassemblés sur un ou plusieurs présentoirs.
Des locaux ou emplacements témoins seront réalisés en nombre suffisant selon la nature des prestations et la destination des pièces.
6.1.5.2.2 Teintes
Il est précisé que les teintes seront au choix du Maître de l'Ouvrage et du Maître d'Oeuvre dans le nuancier du fabricant ou à défaut de la teinte
désirée, selon l'échantillon fourni par le Maître d'Oeuvre.
La gamme des teintes intérieures (murs, plafonds, huisseries, coffrages, etc...) sera déterminée par le Maître de l'Ouvrage et le Maître d'œuvre pour
chaque local.
PEINTURE
Page 152 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.1.5.2.3 Etat de surface et qualité des subjectiles
Les subjectiles dont la nature est précisée au chapitre II ci-après seront livrés au titulaire du présent lot selon les termes du chapitre III du DTU 59-1.
6.1.5.2.4 Tolérance d’exécution des subjectiles
Les tolérances de planitude, de désaffleure et d'épiderme à respecter par les exécutants des subjectiles sont définies d'après le DTU 59-1.
6.1.5.2.5 Définition du degré de brillant
Elle sera précisée selon l'article 4.2.1 du DTU 59-1 pour chacun des locaux et des subjectiles au chapitre ci-après.
6.1.5.2.6 Définition des qualités de finition
Sauf cas particuliers précisés au chapitre ci-après, les qualités de finition seront les suivantes :
−
−
−
−
Élémentaire : pour les parements de classe courante des bétons,
Courante : Quel que soit le subjectile pour les parois des locaux techniques, des escaliers de secours et de services,
Soignée : quel que soit le subjectile pour les parois de tous les autres locaux,
Très soignée : type laque.
6.1.5.3 Préparation des supports
L’entreprise du présent lot devra prévoir tous les travaux de nettoyage et de préparation des différents supports après reconnaissance préalable pour
permettre l’application des différents produits prévus au présent lot.
En règle générale et pour l’ensemble des ouvrages dus au titre du présent marché, l’entrepreneur devra réceptionner les supports livrés par l’entreprise
du lot concerné. Cette dernière aura préalablement nettoyée les surfaces des parties à revêtir. Il appartiendra à l’entrepreneur du présent lot de
parfaire, si besoin, le nettoyage de telle sorte que l’adhérence de ses ouvrages soit parfaite.
6.1.5.4 Mise en œuvre des ouvrages
6.1.5.4.1 Travaux préparatoires
Les travaux préparatoires et d'apprêts seront exécutés conformément aux articles 4.4 - 4.3 - 4.5 du DTU 59-1 en fonction de la nature du subjectile
et de la qualité de finition exigée par le Maître d'œuvre.
6.1.5.4.2 Peinturage
Ces différentes phases d'exécution, les délais de recouvrement des couches successives et le mode d'application de peintures seront déterminés en
fonction des spécifications techniques des fabricants de peinture pour obtenir la qualité et l'aspect exigés par le Maître d'œuvre.
6.1.5.4.3 Protection des matériaux et des ouvrages
L'entrepreneur du présent lot doit la protection des matériaux et des ouvrages exécutés jusqu'à la réception des travaux.
PEINTURE
Page 153 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
En particulier, l'Entrepreneur protégera contre les chocs et les salissures les surfaces courantes et toutes les arêtes des revêtements situées dans
les zones d'activités des autres corps d'état.
Il sera également prévu au présent lot la protection efficace des ouvrages exécutés avant son intervention, notamment :
−
−
−
−
−
−
Sols carrelés et plinthes.
Revêtement de faïence.
Quincaillerie.
Robinetterie.
Mécanisme des appareillages électriques.
Vitrages.
De plus, toutes les serrures devront être débarrassées de toute trace d'enduit, de peinture ou de vernis.
6.1.5.4.4 Qualité de travaux
Les ouvrages du présent lot seront exécutés suivant les règles de l’art et en conformité avec les Normes, les Règlements, ainsi que les prescriptions
de pose des fabricants.
Les produits et enduits employés correspondant à l’usage qui en est fait et devront être employés conformément aux prescriptions des fabricants et
de l’avis Technique.
Tous les matériaux dont il sera fait emploi auront reçu l’agrément du C.S.T.B. et auront fait préalablement l’objet d’une acceptation du Maître d’Oeuvre
et du Bureau de Contrôle.
Les tolérances d’exécution des différents parements verticaux et horizontaux devront correspondre aux tolérances maximales définies dans les DTU
et normes correspondantes.
La qualité des travaux demandés sera conforme aux spécifications du D.T.U. 59.1, pour finition "Élémentaire, Courante, Soignée ou Très Soignée",
en fonction des locaux, suivant indication du présent C.C.T.P..
La mise en oeuvre des peintures et revêtements muraux comprendra les ouvrages préparatoires, conformément aux prescriptions des D.T.U. N°
59.1 et 59.4, ainsi que tous les raccords et rechampissages après pose des menuiseries et des sols.
L'entrepreneur sera tenu d'exécuter les travaux préparatoires, les travaux d'apprêts et les travaux de finition suivant les spécifications des D.T.U. 59.1
et 59.4, correspondant pour chaque ouvrage, au Type de subjectile et à la classe de finition demandée.
Même si ces travaux intermédiaires contractuels n'étaient pas décrits ci-après, l'Entrepreneur ne saurait les ignorer. Il sera prévu une révision de
l'antirouille, de l'impression ou de la pré peinture pour les ouvrages pré-traités, par un autre corps d'état…/…
L'Entrepreneur devra prendre connaissance des descriptifs de tous les autres corps d'état, pour déterminer la nature des différents supports.
Les couches successives ne seront appliquées qu'après autorisation du Maître d'oeuvre. Au préalable, révision complète du subjectile, les aspérités
ou irrégularités étant effacées et les gouttes ou coulures grattées.
Après l'achèvement et le séchage de la dernière couche, le subjectile sera totalement masqué, les arêtes et parties moulurées seront dégagées. Il ne
sera constaté aucune épaisseur anormale dans les feuillures.
Les éléments présentant des défauts d’aspect ou des défauts de finition seront refusés.
PEINTURE
Page 154 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.1.5.4.5 Raccords divers de finition
L'entreprise devra prévoir dans son offre l'exécution de tous les raccords nécessaires occasionnés par l'intervention des autres corps d'état et en
particulier :
−
−
−
−
Raccords après repose des corps de chauffe.
Raccords après pose de la quincaillerie intérieure.
Raccords sur plinthes après pose des sols minces, le cas échéant.
Raccords après pose du petit appareillage électrique.
L'entrepreneur sera tenu de surveiller l'état de ses ouvrages et signalera le ou les entrepreneurs responsables de dégradations des peintures,
notamment pour intervention après peinture.
6.1.6 NETTOYAGE
6.1.6.1 Finition et nettoyage
L’entrepreneur devra nettoyer les traces de peinture et l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Les dégâts divers occasionnés pour l’application des produits du présent lot seront repris par l’Entrepreneur.
NOTA : Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les
réseaux d’évacuation.
6.1.6.2 Nettoyage général de fin de chantier
Conformément aux spécifications du CCAP, l'entrepreneur du présent lot a la charge du nettoyage de finition afin de livrer le bâtiment en parfait état
de propreté.
Il est rappelé que chaque entreprise doit assurer le nettoyage des locaux et des équipements de son lot après son intervention, enlever la protection
de ses ouvrages tels que films protecteurs, emballages plastiques ou autres dispositifs et évacuer ses gravois (débris divers, chutes de matériaux,
containers, etc.).
En conséquence, avant d'intervenir, le titulaire du présent lot procédera à un état des lieux pour chacun des locaux en présence des autres entreprises
de finition (électricité - faux plafonds - revêtements de sol - menuiseries etc.) et du Maître d'Oeuvre. Si nécessaire, un nettoyage complémentaire sera
demandé aux entreprises défaillantes ou effectué au titre du compte-prorata sur décision du Maître d'Oeuvre…/…
Les nettoyages devront faire disparaître les taches de peinture ou d'huile, les taches de plâtre, de ciment, etc..., les traces des films de mortier, etc...
Les produits employés (solvant, décapant, etc ...) les procédés de mise en œuvre (grattage, ponçage) devront être appropriés, afin d'éviter l'altération
des matières elles-mêmes ou de l'état de leur surface.
L'emploi de décapants trop violents, susceptibles de détériorer les chromes ou d'attaquer les joints de carrelage et de faïence, est interdit.
PEINTURE
Page 155 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.2 DESCRIPTIONS DES OUVRAGES
6.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− Les Travaux préparatoires et d'installation de chantier spécifique au présent lot..
− Les travaux préparatoires et échafaudages.
− Les travaux de peinture sur les ouvrages intérieurs.
− Les travaux de préparations et de finitions sur plafonds
− Les travaux de préparations et de finitions sur murs.
− Les travaux de préparations et de finitions des sols bétons
− Les travaux de nettoyage de fin de chantier.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dûs par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaire à la bonne
finition des ouvrages.
6.2.2 PEINTURE POUR OUVRAGES EXTERIEURS
6.2.2.1 Finition sur bois apparents
Finition sur les ouvrages en bois corroyé livrés restants apparents comprenant :
− Brossage – époussetage.
− Couche d'impression.
− Finition 2 couches lasure satinée – Etat de finition B.
− Teinte au choix du maître d’oeuvre.
Localisation :
Sur tous les bois de charpente apparents.
Pour les débords de toit.
6.2.2.2 Peinture sur ouvrages métalliques
Sur ouvrages métalliques extérieurs neufs, il sera prévu :
− Sur ouvrages bruts, nettoyage, préparation et impression antirouille.
− Sur ouvrages livrés avec protection antirouille, nettoyage et retouches.
PEINTURE
Page 156 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Finition deux couches de peinture brillante aux résines alkydes, type Vigorfer de LA SEIGNEURIE ou équivalent.
− Coloris au choix du maître d’oeuvre.
Localisation :
Pour dauphin fontes - grilles de ventilation
6.2.3 OUVRAGES INTERIEURS BOIS ET METALLIQUES
6.2.3.1 Ouvrages bois neuf a peindre
Sur les ouvrages bois livrés brut par le menuisier, il sera prévu :
− Brossage, dépoussiérage, ponçage.
− Couche d’impression adaptée suivant support.
− Enduit et ponçage.
− Finition deux couches de peinture laque satinée aux résines acryliques, type la seigneurie ou équivalent, état courant, finition B.
− Coloris au choix du MO.
Localisation :
Les moulures et champlats diverses du menuisier.
Les huisseries bois
Les habillages des menuiseries
6.2.3.2 Finition sur bois apparents
Sur les ouvrages bois intérieurs brut, destinés à rester apparents, il sera prévu :
− Brossage époussetage
− Couche d’impression adaptée suivant support.
− Ponçage, époussetage,
− Finition par deux couches de lasure ou de vernis satiné, teinte au choix du maître d’œuvre.
− Etat de finition B.
Localisation :
Selon besoin
PEINTURE
Page 157 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.2.3.3 Peinture sur bois prépeints
Préparation sur bois et ouvrages livrés pré-peints par le lot Menuiseries pour finition B.
Finition 2 couches de peinture laque satinée dito.
Localisation :
Pour l'ensemble des portes prépeintes neuves
6.2.3.4 Peinture sur ouvrages métalliques
Peinture sur les ouvrages métalliques intérieurs neufs.
− Révision de l'impression antirouille.
− Finition B par 2 couches de peinture laque satinée aux résines Alkydes.
Localisation :
Pour les ouvrages métalliques intérieurs de l'opération
6.2.3.5 Peinture sur canalisations
Sur toutes les canalisations intérieures, il sera prévu :
− Nettoyage, dégraissage.
− Préparation du support et impression ou accrochage en fonction du support.
− Finition deux couches de peinture laque satinée dito ci avant.
Localisation :
Pour l'ensemble des canalisations du projet
PEINTURE
Page 158 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.2.4 PEINTURE ET REVETEMENTS MURAUX
Peinture et revêtement de finition à prévoir sur les différents supports, localisation suivant plans.
L’entreprise devra prévoir la protection soignée des différents ouvrages des autres corps d’état : ouvrages en inox, stratifié, céramique, etc. compris
toutes sujétions de rechampissages.
Peinture et revêtement de finition dito à prévoir sur les ébrasures et retombée de poutres situées dans les locaux concernés.
Coloris au choix du maître d’oeuvre, y compris réchampis pour finition 2 ou 3 coloris par local.
Échafaudage à prévoir pour travaux en hauteur avec protection.
6.2.4.1 Préparation murale sur support en plaque de platre
Préparation sur les doublages et cloisonnement en plaque de plâtre ou plâtre comprenant :
− Époussetage.
− Rebouchage, révision des joints.
− Enduit non repassé.
− Ponçage, époussetage.
− Une couche de peinture d'impression.
Localisation :
Pour l'ensemble des parements neufs en plaque de plâtre compris coffres, gaines, soffites
6.2.4.2 Préparation des parois existantes
Sur parements existants, il sera prévu :
− Préparation des supports existants compris enlèvement des revêtements existants, colles
− Traitement des fissures
− Reprises d'enduit
− Époussetage.
− Rebouchage, révision des joints.
− Enduit non repassé.
− Ponçage, époussetage.
− Une couche de peinture d'impression.
Localisation :
Pour les parois existantes.
PEINTURE
Page 159 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
6.2.4.3 Finition murale locaux humides
Sur parois verticales , il sera prévu :
− Finition par 2 couches de peinture de finition satinée tendue à base de résines acryliques en phase aqueuse
− État Finition B.
Coloris au choix du maître d’œuvre par local y compris toutes sujétions de rechampissage.
Localisation :
Pour les parois des locaux sanitaires hors surface avec revêtement muraux
Pour raccords dans office
6.2.7 NETTOYAGE FIN DE CHANTIER
En fin de travaux, suivant indications des pièces du marché et directives du maître d’œuvre, l’entrepreneur du présent lot devra le nettoyage général
intérieur de tous les locaux, qui comprendra pour l’essentiel :
− Lavage et nettoyage des vitrages intérieurs et extérieurs
− Châssis vitrés de façade.
− Nettoyage du volet roulant en position fermé.
− Nettoyage des menuiseries intérieures aux deux faces.
− Nettoyage des sols en carrelage et des plinthes.
− Nettoyage des appareils sanitaires et robinetteries.
− Nettoyage des appareils électriques.
− Nettoyage de l’ensemble des quincailleries.
− Nettoyage des revêtements muraux et peintures.
− Raccords et reprise éventuelle de peinture après nettoyage.
Après réception des travaux et levées des réserves avant livraison des locaux suivant directives du maître d’œuvre, l’entreprise devra un nettoyage
complémentaire de tous les locaux, de manière à assurer un état de finition impeccable lors de cette livraison, y compris toutes reprises et raccords
de peinture nécessaires.
PEINTURE
Page 160 / 205
Indice A
date :Mai 2016
ELECTRICITE
7 ELECTRICITE ................................................................................................................................................................. 163
7.1 GENERALITES..................................................................................................................................................................................................... 163
7.1.1 OBJET DE TRAVAUX ..................................................................................................................................................................................................... 163
7.1.1.1 Consistance générale des travaux ..................................................................................................................................................... 163
7.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................. 163
7.1.1.3 Présentation des offres ....................................................................................................................................................................... 164
7.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................. 164
7.1.1.5 Limites des prestations ....................................................................................................................................................................... 164
7.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ........................................................................................................................................................... 164
7.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot ................................................................................................................................................ 165
7.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ........................................................................................................................................................... 165
7.1.3 PLANS ET ETUDES........................................................................................................................................................................................................ 166
7.1.3.1 Etudes et calculs ................................................................................................................................................................................ 166
7.1.3.2 Essais ................................................................................................................................................................................................. 167
7.1.3.3 Garanties ............................................................................................................................................................................................ 167
7.1.3.4 Documents de fin de chantier ............................................................................................................................................................. 167
7.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES........................................................................................................................................................................ 168
7.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................................................................................................... 168
7.2.2 BRANCHEMENT DE CHANTIER ................................................................................................................................................................................... 168
7.2.3 DEPOSE .......................................................................................................................................................................................................................... 168
7.2.4 MODIFICATION RESEAUX ............................................................................................................................................................................................ 169
7.2.5 TABLEAU ........................................................................................................................................................................................................................ 169
7.2.6 DISTRIBUTION ............................................................................................................................................................................................................... 170
7.2.6.1 Gaines de distribution ......................................................................................................................................................................... 170
7.2.6.2 Moulures ............................................................................................................................................................................................. 171
7.2.6.3 Câblage .............................................................................................................................................................................................. 171
7.2.7 APPAREILLAGES ........................................................................................................................................................................................................... 171
7.2.7.1 WC ...................................................................................................................................................................................................... 171
7.2.7.2 WC PMR ............................................................................................................................................................................................. 171
7.2.7.3 Sanitaires ............................................................................................................................................................................................ 171
7.2.8 ECLAIRAGE .................................................................................................................................................................................................................... 172
7.2.8.1 Luminaire encastrés ........................................................................................................................................................................... 172
7.2.8.2 Reglettes ............................................................................................................................................................................................ 173
7.2.9 CHAUFFAGE ELECTRIQUE .......................................................................................................................................................................................... 173
7.2.9.1 Etudes et calculs ................................................................................................................................................................................ 173
7.2.9.2 Panneaux rayonnants ......................................................................................................................................................................... 173
7.2.9.3 Circuits de raccordement .................................................................................................................................................................... 174
7.2.10 INSTALLATION DE V.M.C. ........................................................................................................................................................................................... 174
7.2.10.1 Groupe d'extraction .......................................................................................................................................................................... 174
7.2.10.2 Réseaux d'extraction ........................................................................................................................................................................ 175
7.2.10.3 Bouches d'extraction ........................................................................................................................................................................ 175
7.2.10.4 Entrées d'air...................................................................................................................................................................................... 175
7.2.10.5 Mise en service et essais.................................................................................................................................................................. 175
7.2.10.6 Sorties de V.M.C. ............................................................................................................................................................................. 176
7.2.11 ALIMENTATIONS DIVERSES ...................................................................................................................................................................................... 176
7.2.11.1 Alimentation VMC ............................................................................................................................................................................. 176
7.2.12 SECURITE INCENDIE .................................................................................................................................................................................................. 176
7.2.12.1 Eclairage Sécurité ............................................................................................................................................................................ 177
7.2.12.2 Flash lumineux ................................................................................................................................................................................. 177
7.2.12.3 Déclencheur manuels ....................................................................................................................................................................... 177
7.2.12.4 Avertisseur sonore ............................................................................................................................................................................ 178
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7 ELECTRICITE
7.1 GENERALITES
7.1.1 OBJET DE TRAVAUX
7.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
7.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
ELECTRICITE
Page 163 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
7.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
7.1.1.5 Limites des prestations
7.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
La visite et la reconnaissance préalable des lieux.
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études, note de calcul.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
Les protections et dispositifs de sécurité pour le chantier.
La fourniture et la mise en oeuvre de tous les matériaux, accessoires et matériels divers, nécessaires à l'exécution de ses travaux, compris
transport, déchargement, stockage et distribution sur le chantier.
Les travaux annexes nécessaires à la bonne réalisation et au bon fonctionnement de son installation, tels que la protection antirouille des
différentes pièces ou métaux ferreux, le repérage de tous les circuits, le réglage de l’équilibrage des circuits etc………
La mise en œuvre de tous les ouvrages prévus au présent lot, y compris toutes sujétions d'exécution, découpes, réservations, etc...
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
La protection des ouvrages posés par les autres corps d’état.
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. et des documents relatifs à l’entretien futur pour le D.I.U.O. établi par le
Coordonnateur SPS.
ELECTRICITE
Page 164 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
− Le nettoyage final des locaux.
− les travaux non décrits expressément dans le CCTP
7.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les fournitures et installations à la charge de l'entreprise seront conformes aux règles de l'art et seront obligatoirement soumises au respect des
normes, décrets, arrêtés et règlements officiels en vigueur à la date de la signature du marché, aux normes et règles de prescriptions particulières
applicables à l'affaire considérée et en particulier :
- Le code de travail,
- Le code de la construction,
- Les articles 68,69,70,71,72 et 73 concernant la rénovation des bâtiments public paru le 8/08/2008
- Les normes de l’Union Technique Électricité : UTE,
- Les normes AFNOR,
- Le décret du 14.11.1988 relatif à la protection des travailleurs,
- Les règles DTU (publiées par le CSTB),
- Le règlement sanitaire départemental,
- Les règles de l’art de la profession,
- Les spécifications particulières des fabricants,
- Les normes ISO,
- Les normes EN,
- La norme NF EN15232
- La Norme NF EN 12464-1
- Les normes CEI,
- Les normes C 15 100, C 14 100 et leurs additifs,
- Les Normes C 91 100 - C 91 101 - C 91 104 relatives à la protection contre les troubles électro magnétiques d'origine industrielle,
L’entreprise devra prévoir et tenir compte de toutes les sujétions d’exécution, pour la réalisation des travaux compte tenu du site et du contexte des
lieux, ainsi que par les directives et consignes particulières de la maîtrise d'œuvre, du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur
SPS.
L’entrepreneur devra le nettoyage des locaux l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Le présent CCTP concerne que la fourniture et pose des luminaires à encastrer dans les faux plafonds de la zone bureaux avec installation de
détecteurs de présence.
L'installation sera conçue de manière à prévoir une extension de l'installation pour assurer la Gestion d’Energie sur site sera un ensemble de matériels,
de logiciels et de services adaptés aux bâtiments offrant des fonctions de surveillance de la consommation des énergies (eau, gaz, électricité), de
contrôle de charge, d’alarme et de maintenance.
ELECTRICITE
Page 165 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les calculs tiendront compte d’un taux d’harmoniques compris inférieur à 15%
La chute de tension sera calculée sur la base de l’intensité de la phase la plus chargée. La chute de tension entre l’origine de l’installation et tout point
d’utilisation ne doit pas être supérieure aux valeurs du tableau 52W de la norme NF C 15-100, exprimées par rapport à la valeur de la tension nominale
de l’installation. Nos installations électriques sont de type B.
Les câbles seront de nature et de sections conformes à la norme N F C 15-100 en fonction des intensités admissibles en tenant compte des conditions
climatiques locales. Les âmes en aluminium doivent avoir une section d’au moins 16mm²
Tous les matériaux et matériels devront être conformes aux différentes Normes et Textes définis ci-dessus.
L’Entreprise sera tenue de s’assurer du parfait achèvement de l’ensemble des travaux et des installations sachant que le présent devis descriptif n’est
en rien limitatif et ne peut déroger d’aucune manière aux Règles de l’Art et que l’Entreprise est de par sa qualification apte à palier toutes les erreurs
ou omissions.
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
- Le CCAP.
- Le CCTP GENERAL T.C.E. – PRÉAMBULE TOUS CORPS D’ ÉTAT.
- Les C.C.T.P. de tous les corps d’état.
- Les plans architectes.
- Le PGC.
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux, décrits ou non, nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement.
L’entrepreneur devra le nettoyage des locaux l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux. Le nettoyage final sera prévu à la
charge du lot Peinture, Revêtements muraux.
Les entreprises devront établir leur offre pour chaque lot en fonction du cadre chronologique des CCTP avec décomposition par nature d’ouvrages en
fonction des plans et CCTP et de leur étude.
7.1.3 PLANS ET ETUDES
7.1.3.1 Etudes et calculs
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra prévoir l’établissement de tous les dessins d'exécution avec réservations, repérage
des circuits, notices concernant le matériel proposé, notes de calculs etc... indiquant notamment :
- La nature et l’emplacement des luminaires et appareillages
- La composition des matériaux mis en oeuvre,
- Le mode opératoire de mise en œuvre des matériaux.
- Les procès-verbaux de classement des matériels utilisés.
ELECTRICITE
Page 166 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.1.3.2 Essais
Outre les missions de contrôle confiées par le maître d'ouvrage au bureau de contrôle, l'entrepreneur devra, dans le cadre de la loi du 4 Janvier 1978,
désigner un responsable de la qualité.
Il devra exécuter tous les essais définis par les documents COPREC et consigner les résultats sur des procès verbaux soumis au Maître d'ouvrage
et au contrôleur technique
La réception des installations sera conforme à la norme NF P 03.0011 et NF C 41.101.
7.1.3.3 Garanties
Tout le matériel sera garanti un an à dater de la réception des travaux, sauf spécifications particulières indiquées dans le C.C.T.P.
Pendant ce délai, l'entrepreneur devra remplacer à ses frais toutes les pièces ou éléments reconnus défectueux et supporter les frais des dommages
que ces défauts pourraient occasionner soit aux autres corps, soit à l'utilisateur. Le délai de garantie sera prolongé de 6 mois pour toute partie de
l'installation ayant été reprise à la suite d'une avarie.
En ce qui concerne les appareils fluorescents, il sera tenu compte de la durée de fonctionnement par le constructeur.
L'entrepreneur aura la pleine et entière responsabilité d'un remplacement des appareils défectueux.
7.1.3.4 Documents de fin de chantier
L'adjudicataire du présent lot devra fournir au maître d'œuvre, après achèvement des travaux, 4 tirages et 1 support informatique avec fichiers
compatibles Autocad des plans correspondant aux installations réalisées et comportant les mises au point ou modifications qui auraient pu intervenir
en cours de travaux, ainsi que les dossiers techniques comportant :
− plans mis à jour après exécution avec tracés, sections de câbles, etc...
− schémas d'armoires avec repérages
− notes techniques des différents matériels
− marques et références des matériels posés
− adresses des fabricants
ELECTRICITE
Page 167 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES
7.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− Les branchements de chantier
− L'alimentation générale
− Les circuits de terre
− Les équipements intérieurs
− Les alimentations diverses
− Les installations de VMC
− Les prestations complémentaires.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dûs par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaires à la bonne
finition des ouvrages.
7.2.2 BRANCHEMENT DE CHANTIER
Dès le démarrage des travaux, il sera prévu à la charge du présent lot, l’exécution d’un branchement provisoire de chantier, avec tableau et prises
pour l’exécution des travaux TCE suivant réglementation en vigueur .
L’entreprise devra prévoir une installation suffisamment puissante pour satisfaire aux besoins du chantier et l’augmentation de la puissance en cours
de chantier, suivant nécessités en coordination avec l’ensemble des corps d’état :
− Armoire de chantier, à raccorder à partir du TGBT selon indications de Maître de l'Ouvrage.
− La fourniture et la pose d’un coffret de chantier agréé équipés de prises et protection à installer sur chaque zone d’intervention au fur et à
mesure de l’évolution des travaux suivant spécifications du PGC SPS, afin de limiter les rallonges à 25 ml maximum.
− Les câbles d’alimentation provisoire compris gaines de protection, poteaux, supports, etc. depuis le branchement de chantier jusqu’aux
coffrets sur chaque zone de travaux.
− Le raccordement électrique des installations communes de chantier .
− La vérification de cette installation provisoire par un organisme agréé qui délivrera un PV de contrôle et de conformité des installations
électriques.
L'entreprise devra assurer une protection, notamment contre la poussière, efficace et adaptée des équipements restants en place et en
fonctionnant pendant la durée du chantier.
7.2.3 DEPOSE
ELECTRICITE
Page 168 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Dépose compris neutralisation, consignations comprenant :
− dépose des luminaires dans les locaux modifiés,
− dépose des réseaux d'alimentations luminaires, PC - dans les locaux modifiés
− dépose des réseaux informatique, téléphone - dans les locaux modifiés
− dépose des boutons poussoirs, prises, interrupteurs - pour modification emplacements de portes.
Localisation :
Selon besoin et après visite sur place
Selon plans état actuel/état projeté
7.2.4 MODIFICATION RESEAUX
Modification/adaptation des réseaux d'alimentations électriques existants compris , percements, passages dans fourreaux avec bouchements suite
aux modifications d'aménagement intérieurs.
L'entreprise devra la fixation de l'ensemble des réseaux existants, et selon la disposition et les emplacements, la réalisation du cheminement sur
chemin de câbles compris toutes sujétions de raccordements, fixations, percements. L'entreprise devra cette intervention tout en minimisant au
maximum les coupures éventuelles de réseau.
Les bouchements manquants sur les réseaux existants devront être réalisés par ce présent lot.
L'entreprise devra les saignées, et bouchements nécessaires à son intervention.
7.2.5 TABLEAU
Sur tableau existant, vérification des connexions et des protections existantes pour réemploi selon diagnostic et caractéristiques de l'installation.
Réalisation du complément de protections, de commandes , différentiels pour l'installation comprenant :
Fonction essentielle :
− coupure et protection des circuits dérivés par type d'alimentation, éclairage normal, éclairage de sécurité, prises, divers, etc
− alimentation des usages terminaux et spécialisés
− disjoncteur général asservi à une coupure d'urgence déportée ou commande mécanique sur porte
− disjoncteur généraux différentiels sélectifs retardés et instantanés adaptés
− disjoncteurs bi/tri/tétrapoliares
− place disponible pour 30 % d'équipements supplémentaires
− appareils fixés sur barreaux
− repérage par étiquette
ELECTRICITE
Page 169 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Bornes d'arrivés puissance à plage avec boulons pour le serrage des cosses.
Raccordement à la terre.
Localisation :
Selon besoin et après visite sur place
7.2.6 DISTRIBUTION
A partir du tableau, la distribution des différents circuits d'éclairage, PC et alimentations diverses se fera :
− en encastré dans les doublages et cloisons en parement plaque de plâtres
− par chemin de câbles pour les distributions sous faux plafonds
− en apparent pour les murs maçonnés ou béton
♦ sous tube acier galvanisé dans les locaux humides à risques mécaniques
♦ sous conduit plastique non jointif pour les montages apparents dans les locaux ne présentant pas de risques mécaniques ou à l’intérieur
des vides de faux-plafonds,
Conducteurs isolés cuivre, de section appropriée à chaque circuit, à déterminer par l’entreprise suivant normes ..
Les calculs au niveau du TGBT tiendront compte d’un taux d’harmoniques compris inférieur à 15%
La chute de tension sera calculée sur la base de l’intensité de la phase la plus chargée. La chute de tension entre l’origine de l’installation et tout point
d’utilisation ne doit pas être supérieure aux valeurs du tableau 52W de la norme NF C 15-100, exprimées par rapport à la valeur de la tension nominale
de l’installation.
Les installations électriques sont de type B. Les câbles seront de nature et de sections conformes à la norme N F C 15-100 en fonction des intensités
admissibles en tenant compte des conditions climatiques locales. Les âmes en aluminium doivent avoir une section d’au moins 16mm²
Les fournitures et installations à la charge de l'entreprise seront conformes aux règles de l'art et seront obligatoirement soumises au respect des
normes, décrets, arrêtés et règlements officiels en vigueur à la date de la signature du marché, aux normes et règles de prescriptions particulières
applicables à l'affaire considérée.
Pose sous conduits agréés NF - USE, adaptés au mode de pose, compris boîtes de dérivation, raccords, etc...
Tous les circuits seront encastrés en coordination avec les entreprises concernées.
7.2.6.1 Gaines de distribution
ELECTRICITE
Page 170 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Distribution encastrée dans les cloisons crées
7.2.6.2 Moulures
Distribution apparente sur les parois existantes
7.2.6.3 Câblage
Câblage depuis tableau jusqu’aux points d’utilisation PC, points lumineux et alimentations diverses et/ou reprise des alimentations existantes après
diagnostic de l'entreprise.
Section des conducteurs suivant normes en fonction des circuits.
7.2.7 APPAREILLAGES
Appareillage encastré ou en saillie selon localisation , conformément à l'étude d'éclairement BIC2E
Les boîtes d’encastrement devront être prévues en fonction de la nature des parois.
Appareillage à prévoir suivant plans de principe et étude .
Le positionnement et l’implantation de l’appareillage et PC dans les pièces humides, devront être prévus par l’entreprise en fonction des volumes et
enveloppes définies par la norme NF C 15.100.
7.2.7.1 WC
1 SA
Localisation :
Pour chaque WC
7.2.7.2 WC PMR
1 SA
1 Réglette
Localisation :
WC PMR
7.2.7.3 Sanitaires
ELECTRICITE
Page 171 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
1 SA avec 2 Point Lumineux
1 Réglette
Localisation :
Sanitaires
7.2.8 ECLAIRAGE
Éclairage réalisé selon études d'éclairement à la charge du présent lot.
L' entreprise devra proposer des matériels permettant de respecter les études d'éclairement, et les prérogatives ci dessous. Elle devra fournir une
nouvelle étude de confirmation avant le démarrage de son intervention pour les éclairages.
Les quantités indiquées dans l'étude d'éclairement sont à titre indicatifs.
Avant toute mise en oeuvre, l'entreprise devra avoir la validation de son étude d'éclairement et des matériels proposés.
L'entreprise devra, sur la base de sa propre étude, garantir le niveau d'éclairement indiqué dans les études de consultation, sans pouvoir prétendre à
des sommes complémentaires pour atteindre les performances exigées après signature de son marché.
− 300 à 350 lux sur les postes de travail
− Maximum 6W/m² pour les bureaux
− Maximum 3W/m² pour les sanitaires
Il est rappelé que:
− l’entrepreneur doit faire son affaire de toutes sujétions de suspentes, de fixations et de mise en oeuvre.
− Tout appareil doit être fixé à l’ossature du bâtiment. Il ne doit pas être supporté par l’ossature du faux plafond
− Ne sont pas à prévoir les découpes dans le faux plafond
− Lorsque les luminaires sont plaqués contre la structure du bâtiment les fixations sont directes.
− Lorsque les luminaires sont plaqués contre le faux plafond (ou encastrés) les suspentes sont indépendantes et réalisées par tiges filetées
ou chaînettes métalliques tendues.
Dans les locaux recevant plus de 50 personnes, l’installation doit être réalisée de façon que la défaillance d’un foyer lumineux ou la coupure du circuit
terminal qui l’alimente n’ait pour effet de priver intégralement ce local d’éclairage normal.
7.2.8.1 Luminaire encastrés
Luminaire encastré pour 3 lampes T16 (T5) de 14W :
− Equipé en électronique (Flusx constant),
− Optique en aluminium brillant,
ELECTRICITE
Page 172 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Rendement supérieur à 80%.
− Essai au fil incndescent à 850°,
− IP 20, Classe 1,
Appareil de type THORN CINQLINE 3x14W ou techniquement équivalent.
Nombre selon étude de l'entreprise.
Localisation :
Pour les locaux avec faux plafonds démontables du projet.
7.2.8.2 Reglettes
Fourniture et pose de réglette linolite de classe II avec PC protégée, commande par bouton poussoir accessible au PMR.
Localisation :
Pour les locaux sanitaires + WC PMR
7.2.9 CHAUFFAGE ELECTRIQUE
7.2.9.1 Etudes et calculs
Le chauffage des pièces sera prévu par panneaux rayonnants muraux électriques
L'entreprise devra déterminer la puissance des appareils à installer dans chaque local, suivant les règles de calcul en vigueur, en fonction des
caractéristiques thermique du bâtiment .
7.2.9.2 Panneaux rayonnants
Il sera prévu la pose de panneaux rayonnants :
− Corps de chauffe en aluminium extrudé, avec diffuseur à grande surface d’émission.
− Affichage de la température de consigne sur le boîtier digital (modèles Horizontal et Vertical).
− Programmation intégrée (3 programmes par jour pré-enregistrés)
ELECTRICITE
Page 173 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Fonction pour gérer automatiquement les modes Confort et Éco (19 °C Confort /15,5 °C Éco) (horizontal et vertical).
− Coloris : blanc (RAL 9016) ou sable (RAL 9002).
Localisation :
Selon étude de l'entreprise et pour l'ensemble du bâtiment sanitaires
7.2.9.3 Circuits de raccordement
Les circuits de raccordement des appareils de chauffage, depuis le tableau électrique seront prévus en encastré dito ci-avant, pour alimentation
électrique et pilotage.
Localisation :
Pour les appareils de chauffage ci-dessus.
7.2.10 INSTALLATION DE V.M.C.
Installation d'une VMC conforme à :
− Réglementation de sécurité contre l'incendie pour les ERP .
− Article 64.2 du règlement Sanitaire départementale Type
− Arrêtés en vigueur et règles de calcul définies par le DTU 68
− Décret du 09.01.95 et circulaire du 25.04.2003 pour la réglementation acoustique
7.2.10.1 Groupe d'extraction
Ventilateur d'extraction pour système VMC ,homologué C4 (400 C /1/2 h), comprenant :
− Caisson en tôle d'acier galvanisée à piquages perpendiculaires.
− Agréé 400°C ½ heure catégorie 4.
− Courbes aérauliques "plates"
− Piquages de raccordement avec joints assurant une étanchéité de classe C.
− Grille de protection au refoulement.
− Conformes aux exigences des avis techniques Hygro et à la certification NF des bouches autoréglables.
− Pressostat fixe monté (80 Pa) .
Refoulement du ventilateur à raccorder sur les sorties par gaines isolées.
Localisation :
Pour ventilation des locaux sanitaires - dans plénum du plafond démontable
ELECTRICITE
Page 174 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.2.10.2 Réseaux d'extraction
Réseau d'extraction à poser dans les coffres et soffites, par des gaines souples - M0 - en tôle d'acier électro-zinguée agrafée en spirale - épaisseur
12/100 eme.
Raccordement sur ventilateur, sur manchettes pour bouches d'extraction, sur manchettes pour sortie en façades.
Localisation :
Pour ventilation des locaux sanitaires - dans plénum du plafond démontable
7.2.10.3 Bouches d'extraction
Bouches d'extraction en matériau de polystyrène choc injecté , comprenant manchettes de raccordement en tôle - couleur RAL 9010.
Pose en plafond.
Section de grilles déterminés par le titulaire du présent lot.
Localisation :
Selon étude de l'entreprise
Pour les sanitaires
7.2.10.4 Entrées d'air
Prise d'air en façade, coordination avec le lot 01.
Fourniture et pose de grilles de ventilation murale.
Section et types de grilles déterminés par le titulaire du présent lot.
Localisation :
Selon étude de l'entreprise
7.2.10.5 Mise en service et essais
Préalablement à la mise en service des installations, l'entreprise devra procéder à la vérification, au contrôle et au réglage des installations
conformément aux spécifications du DTU 68.2.
ELECTRICITE
Page 175 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.2.10.6 Sorties de V.M.C.
Il sera prévu la réalisation d'une sortie en toiture comprenant :
− Réalisation des percements de planchers compris raccords après coup.
− Conduits circulaires en acier galvanisé entre la bouche d'extraction et la sortie en toiture.
− Dépose partielle de la couverture existante, coupes des tuiles, et raccordement après coup.
− Sorties de toitures de type lanterne composée d'un capot pare-pluie en aluminium pré laqué , grille de protection, , d'une tôle support (
costière) et conduit de raccordements.
Localisation :
Pour sortie de toiture de l'extraction de la VMC
7.2.11 ALIMENTATIONS DIVERSES
7.2.11.1 Alimentation VMC
Alimentation avec boite en attente à prévoir pour le groupe VMC.
Liaison à prévoir avec report alarme défaut sur tableau et coupure générale.
Localisation :
Pour alimentation du groupe de VMC
7.2.12 SECURITE INCENDIE
Modification du système de détection incendie pour adaptation aux aménagements:
− modifications et déplacements des alimentations
− modifications raccordements.
− mise en œuvre de déclencheur manuel supplémentaires pour mise en conformité selon aménagement
− mise en œuvre de compléments d'alarmes sonores
− mise en œuvre de BAES
− mise en œuvre de flash lumineux
compris tous compléments de câblages et d'équipements nécessaires au bon fonctionnement.
ELECTRICITE
Page 176 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.2.12.1 Eclairage Sécurité
2
En complément de l'installation existante, réalisation d'éclairage de sécurité assuré par des BAES auto contrôlables, situés sur portes
extérieures, portes sorties de secours et en circulations.
− Éclairage d'ambiance 5 lumen s/m² par bloc .
− Blocs de balisage simple ou doubles selon localisation.
− Les blocs auront une consommation inférieure à 1W/bloc
− Compris toutes protections, câblages, percements, bouchements, accessoires et toutes sujétions de mis en oeuvre et de fixations.
3
Vérification des BAES existants, mise en conformité si nécessaire, et/ou remplacement par des BAES selon description ci dessus.
Localisation :
Selon visite sur place.
Selon projet
Selon étude de l'entreprise.
7.2.12.2 Flash lumineux
Fourniture et pose de diffuseurs lumineux conforme à la norme NF S 61.936, émettant des flashs lumineux.
Matériel de type diffuseur lumineux de marque COOPER ou techniquement équivalent
Localisation :
3 U - 1 par WC
7.2.12.3 Déclencheur manuels
Le matériel aura les caractéristiques techniques suivantes :
− Boîtier plastique de couleur rouge.
− Membrane déformable.
− Réarmement par clé sans changement de la membrane.
− Led rouge signalant le déclenchement de l’appareillage.
− Clapet de protection.
Matériel de type déclencheur manuel conventionnel de marque COOPER ou techniquement équivalent.
Localisation :
Selon étude de l'entreprise
ELECTRICITE
Page 177 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
7.2.12.4 Avertisseur sonore
Fourniture et pose de diffuseurs sonores conforme à la norme NF S 61.936, émettant un son AFNOR NF S 32.001 « alarme générale » (93 dB à 2
m).
Matériel de type diffuseur sonore classe B de marque COOPER ou techniquement équivalent.
Localisation :
Selon étude de l'entreprise
ELECTRICITE
Page 178 / 205
Indice A
date :Mai 2016
PLOMBERIE - VENTILATION
8 PLOMBERIE - VENTILATION ........................................................................................................................................ 181
8.1 GENERALITES..................................................................................................................................................................................................... 181
8.1.1 OBJET DE TRAVAUX ..................................................................................................................................................................................................... 181
8.1.1.1 Consistance générale des travaux ..................................................................................................................................................... 181
8.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................. 181
8.1.1.3 Présentation des offres ....................................................................................................................................................................... 182
8.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................. 182
8.1.2 SPECIFICATIONS GENERALES PARTICULIERES ...................................................................................................................................................... 182
8.1.3 LIMITES DES PRESTATIONS ........................................................................................................................................................................................ 183
8.1.3.1 Sont à prévoir par l'entreprise du présent lot ...................................................................................................................................... 183
8.1.3.2 Ne sont pas à prévoir par l'entreprise du présent lot .......................................................................................................................... 183
8.1.4 PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES .......................................................................................................................................................................... 183
8.1.4.1 Essais et contrôles ............................................................................................................................................................................. 183
8.1.4.2 Plans et documents ............................................................................................................................................................................ 184
8.1.4.3 Rebouchages - Finitions ..................................................................................................................................................................... 184
8.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES........................................................................................................................................................................ 185
8.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX DU PRESENT LOT .................................................................................................................................................... 185
8.2.2 INSTALLATION PROVISOIRE DE CHANTIER .............................................................................................................................................................. 185
8.2.3 DEPOSE .......................................................................................................................................................................................................................... 185
8.2.4 ALIMENTATION EAU FROIDE ....................................................................................................................................................................................... 185
8.2.4.1 Réseaux distribution ........................................................................................................................................................................... 186
8.2.6 RESEAU EAU CHAUDE SANITAIRE ............................................................................................................................................................................. 186
8.2.7 EVACUATION ................................................................................................................................................................................................................. 187
8.2.7.1 Raccordement EU/EV des appareils sanitaires .................................................................................................................................. 187
8.2.7.2 Evacuations EU et EV ........................................................................................................................................................................ 187
8.2.8 APPAREILS SANITAIRES .............................................................................................................................................................................................. 188
8.2.8.1 Cuvette WC ........................................................................................................................................................................................ 189
8.2.8.2 Cuvettes WC PMR.............................................................................................................................................................................. 190
8.2.8.3 Lavabos .............................................................................................................................................................................................. 191
8.2.8.4 Barres de relevage ............................................................................................................................................................................. 192
8.2.8.5 Joints d'étanchéité .............................................................................................................................................................................. 192
8.2.9 ACCESSOIRES............................................................................................................................................................................................................... 192
8.2.10 PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES ........................................................................................................................................................................ 192
8.2.10.1 Rebouchages - Finitions ................................................................................................................................................................... 192
8.2.10.2 Essais- Contrôle- Plans de recollement- PV..................................................................................................................................... 192
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8 PLOMBERIE - VENTILATION
8.1 GENERALITES
8.1.1 OBJET DE TRAVAUX
8.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
8.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
− Le traitement acoustique de la grande salle
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 181 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.1.1.3 Présentation des offres
Selon Article - Généralités Préambule TCE - Dispositions Générales - Présentation des offres.
8.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
8.1.2 SPECIFICATIONS GENERALES PARTICULIERES
Les ouvrages et travaux du présent lot seront prévus et exécutés selon les règles de l’art et suivant les prescriptions des documents techniques :
DTU, normes N.F., avis techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l’exécution des travaux et en particulier :
- le D.T.U. 60.1, Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation (NF P 40.201)
- le D.T.U. 60.11, Règle de calcul des installations de plomberie, dimensionnement des canalisations eau froide et eau chaude.
- le D.T.U. 60.31, Canalisation eaux froide avec pression P (NF P 41.211).
- le D.T.U. 60.33, Evacuation des E.U. et E.V. (NF P 41.213).
- le D.T.U. 60.5, Canalisations en cuivre (NF P 41.221).
- le D.T.U. 65 Installation de chauffage
- le D.T.U. 68.2 Travaux de ventilation mécanique
- la norme C 15 100
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 182 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entreprise devra prévoir et tenir compte de toutes les sujétions d’exécution, pour la réalisation des travaux compte tenu du site et du contexte des
lieux, ainsi que par les directives et consignes particulières de la maîtrise d'œuvre, du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur
SPS.
Tous les matériaux et matériels devront être conformes aux différentes Normes et Textes définis ci-dessus.
L’Entreprise sera tenue de s’assurer du parfait achèvement de l’ensemble des travaux et des installations sachant que le présent devis descriptif n’est
en rien limitatif et ne peut déroger d’aucune manière aux Règles de l’Art et que l’Entreprise est de par sa qualification apte à palier toutes les erreurs
ou omissions.
8.1.3 LIMITES DES PRESTATIONS
8.1.3.1 Sont à prévoir par l'entreprise du présent lot
− La visite et la reconnaissance préalable des lieux.
− L'établissement des plans d'exécution et de réservations pour les réseaux de Plomberie, Chauffage, et VMC.
− Tous les trous et percements pour traversée des ouvrages de plâtrerie et de maçonnerie, compris toutes sujétions pour rebouchage et
raccords.
− Le rebouchage et le calfeutrement de toutes les réservations et percements, compris reconstitution des tenues au feu des parois traversées.
− Les scellements de tous supports ou colliers.
− Le transport, la manutention et la mise à pied d'oeuvre de tous matériels et de toutes fournitures.
− La protection antirouille de toutes les parties métalliques de ses installations.
− La peinture conventionnelle et le repérage sur les canalisations restant apparentes.
− Les essais, les réglages et les mises au point des installations.
− Le nettoyage du chantier, compris enlèvement et évacuation à la décharge publique des déblais et gravois occasionnés.
− Les frais de déplacement du personnel de l'entreprise.
− La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
8.1.3.2 Ne sont pas à prévoir par l'entreprise du présent lot
− La dépose des accessoires de plomberie, dévidoirs, miroirs, distributeur de savon, séche mains etc...... dans les blocs sanitaires.
− Les alimentations électriques des groupes de ventilation, désenfumage etc........
− La mise en peinture des canalisations apparentes.
8.1.4 PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES
8.1.4.1 Essais et contrôles
Les installations feront obligatoirement l’objet des essais prévus par les règlements en vigueur.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 183 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L’entreprise devra établir les PV d’essais et les transmettre au bureau de contrôle et au maître d’oeuvre.
Les essais et réglages imposés pour les différentes installations du présent lot sont à la charge de l’installateur.
L’entreprise devra prévoir l’exécution de tous les essais et réglages complémentaires, jugés nécessaires.
8.1.4.2 Plans et documents
Conformément au C.C.A.P. et aux pièces générales, l’entreprise devra remettre au maître d’oeuvre tous les plans et documents nécessaires à
l’entretien des installations de chauffage, VMC .
Plans d’exécution et de recollement des installations ;
- Schémas, affichage réglementaire ;
- Avis techniques et PV d’agrément du matériel ;
- Repérage des circuits et réseaux ;
- Mise en service des installations et formation du personnel chargé de l’entretien et de l’exploitation des installations.
En complément, elle devra remettre au coordonnateur SPS :
- Les références des matériels et coordonnées des fournisseurs ;
- Les notices d’entretien et de maintenance des installations de chauffage VMC
8.1.4.3 Rebouchages - Finitions
Après réalisation de tous les réseaux du présent lot, et exécution de tous les essais, l’entreprise devra prévoir le rebouchage et le calfeutrement de
toutes les réservations dans les parois et planchers à chaque niveau, y compris gaines techniques en matériaux incombustibles pour respect des
degrés CF exigés et de l'isolation phonique.
L’entreprise devra également réaliser le repérage de toutes les installations, tuyauteries, robinetterie et accessoires en concordance avec les plans.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 184 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2 DESCRIPTION DES OUVRAGES
8.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX DU PRESENT LOT
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− Les travaux d'installation de chantier.
− La fourniture et pose des appareils sanitaires
− Les réseaux d'alimentations EF et EC sanitaire
− Les réseaux d'évacuations EU/EV
− Les prestations complémentaires réglementaires.
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dû par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaires à la bonne
finition des ouvrages.
8.2.2 INSTALLATION PROVISOIRE DE CHANTIER
L'entreprise du présent lot devra l'installation provisoire pour raccordement d'eau du chantier, à partir du branchement de chantier réalisé sur le réseau
existant.
L'entreprise devra prévoir le raccordement des installations communes de chantier.
8.2.3 DEPOSE
En coordination avec le lot 01- Démolitions - Gros Oeuvre, neutralisation et dépose des réseaux existants dans les éléments à démolir ou modifier.
− Neutralisation et dépose des réseaux non réutilisés dans le cadre du projet.
− Dépose et évacuation des appareils sanitaires non réutilisés.
Compris évacuations des gravats
Localisation :
Selon besoin et après visite sur place
Selon plans état actuel/état projeté
8.2.4 ALIMENTATION EAU FROIDE
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 185 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
La section du réseau d'alimentation et de distribution devra être déterminé par l'entreprise en fonction de l'équipement et de la typologie des locaux.
8.2.4.1 Réseaux distribution
Depuis le réseau existant, raccordements et réalisation des circuits d’alimentations encastrés dans les doublages sous gaine ou tube plastique
polyéthylène série 16b, ou en élévation, en tube cuivre de 10 mm de diamètre minimum.
Raccordement des appareils sanitaires en tube cuivre de 1mm d'épaisseur, avec colliers et raccords pour robinetterie avec flexibles.
Il sera prévu des vannes d’arrêt (EF-EC) et de purge sur chaque sanitaire indépendant. Ils seront certifiés NF-robinetterie de bâtiment
Le positionnement des collecteurs et vannes devra être prévu en accord avec le MOE.
8.2.6 RESEAU EAU CHAUDE SANITAIRE
Depuis l'alimentation existante, circuit de distribution eau chaude en tube PER et/ou cuivre selon localisation, pour alimentation des différents appareils
sanitaires.
L'entreprise privilégiera l'encastrement de ces réseaux.
La température de distribution de l'eau chaude sanitaire sera limitée à 60°C.
Circuits de distribution réalisés dito réseau E.F. ci avant, compris colliers, robinet d'arrêt, etc.
Calorifugeage - M3 - des réseaux dans les locaux non chauffés.
Raccordements des appareils en apparent, en sortie de mur ou cloison.
Robinet d'arrêt et de purge pour chaque appareil ou groupe d'appareils.
Ils seront certifiés NF-robinetterie de bâtiment.
Il sera prévu des vannes d’arrêt (EF-EC) et de purge sur chaque sanitaire indépendant. Ils seront certifiés NF-robinetterie de bâtiment
Le positionnement des collecteurs et vannes devra être prévu en accord avec le MOE.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 186 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2.7 EVACUATION
Sont à prévoir au présent lot toutes les tuyauteries d'évacuation, chutes et canalisations horizontales. Elles prendront leur origine à la sortie de chacun
des appareils sanitaires ou siphon d'évacuation, pour raccordement sur les réseaux existants.
Le branchement des canalisations d'évacuation incombera à l'entrepreneur du présent lot qui devra prévoir toutes les sujétions, pour raccordement
sur les regards .
L'entreprise du présent lot devra toutes saignées, sciage et rebouchages, pour assurer le dégré pour raccordement des réseaux.
Canalisations d'évacuation en PVC, qualité sanitaire NF - E, classement M1 pour tous les réseaux en élévation.
8.2.7.1 Raccordement EU/EV des appareils sanitaires
Raccordement des appareils et les chutes et culottes en attente en tube plastique PVC surchloré, posé en élévation sur collier démontable, section
en fonction des appareils à évacuer.
Chaque collecteur d'allure horizontale sera muni à l'extrémité en partie haute et au droit de chaque changement de direction, d'un bouchon de
dégorgement de diamètre identique à la canalisation, sur laquelle il se situe.
8.2.7.2 Evacuations EU et EV
Évacuation recevant les eaux vannes et les eaux usées seront réalisées en tube PVC surchloré de diamètre approprié. Distribution dans les doublages
selon localisation.
Évacuation en PVC R, à emboîtement, classement M1.
Fixation par colliers PVC scellés ou vissés selon le cas.
Rebouchage et calfeutrement des trémies pour respect, réglementation acoustique et CF.
Il sera prévu la mise en place de toutes les culottes, tés ou Y, nécessaires aux branchements des canalisations d’évacuation des appareils. Ces
accessoires comporteront, chambre de dilatation, pose avec joint à lèvres en néoprène.
Les jonctions seront assurées par emboîtement et collage assurant la parfaite étanchéité des ouvrages.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 187 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2.8 APPAREILS SANITAIRES
Les sanitaires seront prévus de couleur blanche et seront certifiés NF.
La robinetterie sera chromée à tête 1/2 tour disque céramique avec flexibles d’alimentation, garantie 10 ans et certifiée NF Acoustique.
La fixation des appareils sera adaptée à la nature de ceux-ci, à leur usage et à la nature des parois devant leur servir de support.
Le maître d'oeuvre pourra exiger tous les essais lui paraissant nécessaires et la modification des fixations ne donnant pas satisfaction.
La pose des appareils comprendra leur présentation et leur fixation, la fourniture et la pose des accessoires qui conditionnent leur parfait
fonctionnement, les sujétions de réglage, les raccordements aux amenées de fluides et aux évacuations des eaux usées.
Pendant la durée des travaux, les appareils sanitaires et leurs accessoires seront soigneusement protégés par l'entrepreneur du présent lot, par tout
dispositif leur assurant une protection durable et constante, contre les chocs et salissures et dégradations diverses.
L'entrepreneur sera tenu d'entretenir, de remettre en place et de parfaire au besoin, les protections qui seront maintenues en place, jusqu'à la réception
provisoire.
Pour la réception provisoire, les protections seront enlevées par l'entrepreneur du présent lot et les locaux nettoyés, le nettoyage définitif des appareils
étant assuré par l'Entrepreneur du Lot Peinture.
L'entreprise aura à sa charge l'exécution de tous les joints d’étanchéité au Thiokol pour raccordement avec les revêtements muraux et les habillages
divers, tout isolant et tresses chauffantes nécessaires.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 188 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2.8.1 Cuvette WC
Cuvette suspendue comprenant. :
− Bâti support autoportant par structure renforcée avec pieds réglables
− Cuvette suspendue sans bride
− Mécanisme double chasse 3/6 litres , robinet flotteur silencieux avec filtre (groupe I) NF, fixations montées et robinet d'arrêt
− Plaque de commande en façade.
− Sortie verticale ou horizontale selon localisation
− Abattant double thermodur universel
− Ensemble de fixations selon supports
− Manchette de raccordement, coude d'évacuation
Raccordements sur alimentations et évacuations.
Localisation :
Pour sanitaires non PMR
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 189 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2.8.2 Cuvettes WC PMR
Cuvette suspendue conforme accessibilité
comprenant. :
− Bâti support autoportant par structure renforcée avec pieds réglables
− Cuvette suspendue sans bride
− Mécanisme double chasse 3/6 litres , robinet flotteur silencieux avec filtre (groupe I) NF, fixations montées et robinet d'arrêt
− Plaque de commande en façade.
− Sortie verticale ou horizontale selon localisation
− Abattant double thermodur universel
− Ensemble de fixations selon supports
− Manchette de raccordement, coude d'évacuation
Raccordements sur alimentations et évacuations.
Localisation :
Pour sanitaires PMR
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 190 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2.8.3 Lavabos
Fourniture et pose d’un plan de toilette comprenant :
− Plan de toilettes autoportant
− Matériau en porcelaine,
− Couleur blanc,
− Dimensions L : 140 cm ; P : 50 cm,
− Poids 48 kg,
− Avec trou de robinetterie,
− Trop plein
− Fixations par boulons
Robinetteries Mitigeuse
− Mitigeurs temporisés - Temporisation en 3 s et 15 s maximum - avec flexibles d'alimentations,
− Brise-jet in démontable par l'utilisateur, bonde de vidage
− Débit pré réglé à 3 l/min à 3 bar
Raccordements sur alimentations et évacuations
Localisation :
Selon plans - pour sanitaires
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 191 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
8.2.8.4 Barres de relevage
Fourniture et pose de barre de relevage fixe - angle 135°- en acier inoxydable.
Compris fixations, percements et toutes sujétions de mis en œuvre.
Localisation :
Pour sanitaires PMR
8.2.8.5 Joints d'étanchéité
Joint d’étanchéité à prévoir dans la cueillie de raccordement entre les appareils sanitaires et les revêtements muraux en faïence ou gaines techniques.
8.2.9 ACCESSOIRES
Fourniture et pose de miroirs sur une hauteur de 0.80 ml fixation par collage.
Localisation :
Au dessus des lavabos des sanitaires
8.2.10 PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES
8.2.10.1 Rebouchages - Finitions
Après réalisation de tous les réseaux de plomberie et évacuation et exécution de tous les essais, l’entreprise devra prévoir le rebouchage et le
calfeutrement de toutes les réservations dans les parois et planchers, en matériaux incombustibles pour respect des degrés CF exigés et de l'isolation
phonique.
L’entreprise devra également réaliser le repérage de toutes les installations, tuyauteries, robinetterie et accessoires en concordance avec les plans.
8.2.10.2 Essais- Contrôle- Plans de recollement- PV
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 192 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Au contrôle des installations, il sera procédé à une minutieuse inspection de la pose des appareillages et canalisations. Tout ouvrage qui serait
négligé ou dont la fixation serait insuffisante, sera systématiquement refusé.
Réception des travaux - Vérifications et essais
Rappel de la procédure.
− L’entrepreneur assiste aux opérations de réception des travaux et devra avoir terminé entièrement ses prestations contractuelles,
vérifications et essais compris.
− Il doit présenter un compte-rendu exhaustif des essais qu’il a effectué au titre de son marché et dont la liste figure ci-après.
− Après analyse de ces documents, le Maître d’Oeuvre procède en présence de l’entrepreneur et éventuellement du Maître d’Ouvrage, aux
opérations préalables à la réception, qui comprennent une vérification par sondage :
− de l’exécution complète des travaux,
− de la conformité de ceux-ci aux pièces du marché,
− des essais de fonctionnement.
− A cet effet, le titulaire du présent lot devra mettre à la disposition des Maîtres d’Oeuvre, le personnel et les appareils de mesure nécessaires
aux différentes vérifications.
− Il pourra être procédé à des essais en usine en présence du Maître d’Oeuvre. A défaut, l’entrepreneur devra fournir les procès-verbaux
d’essais en usine avec toutes indications nécessaires.
− Ces opérations font l’objet d’un procès-verbal signé par l’entrepreneur et le Maître d’Oeuvre.
− Les réserves qui y figurent éventuellement doivent faire l’objet de travaux de reprise avant la date de réception proposée par le Maître
d’Oeuvre au Maître d’Ouvrage.
Définition des essais
Tous les essais sont à la charge de l’entreprise adjudicataire.
Les contrôles effectués au cours ou à la fin des travaux ont pour but de vérifier que l’installation est bien conforme à celle prévue au C.C.T.P. et que
son exécution ne présente pas de dispositions contraires aux prescriptions particulières du présent C.C.T.P. ou aux Règles de l’Art.
Les essais ont pour but de vérifier l‘étanchéité des canalisations et le bon fonctionnement de l’installation.
NOTA : sont proscrits tous les matériaux susceptibles de contenir du chlore pouvant se libérer de façon accidentelle.
A - ESSAIS SUR CHANTIER
Avant la réception, l’entreprise sera tenue d’effectuer tous les essais, réglages, équilibrages, etc...qui permettront de livrer une installation en ordre
de fonctionnement. Ces essais seront consignés par écrit par l’entreprise et remis au Maître d’Oeuvre lors de la réception.
Un rinçage de l'installation sera réalisé juste après sa mise en œuvre et au plus tard avant la mise en place des robinetteries selon les procédures
décrites par le guide technique du CSTB
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 193 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Les moyens nécessaires à tous ces essais (appareils et personnel) sont fournis par l’entreprise.
B - ESSAIS D’ETANCHEITE DES CANALISATIONS D’EVACUATION
Les essais de vidange et les chutes seront observés en service pour déceler les fuites éventuelles.
Cet essai en service pourra être remplacé par un essai à la fumée ou à la pression d’air.
L’essai à la fumée demande un remplissage convenable des tuyaux par la fumée, en conséquence, et n’obture les orifices de communications avec
l’air extérieur que lorsque la fumée s’échappe par leur entière section. Pour cet essai, les siphons seront vidés d’eau et obturés comme il est dit cidessus,aucun joint ne devra laisser passer la fumée.
L’essai à la pression d’air de 7 à 8 cm d’eau s’effectuera en obturant les extrémités de la tuyauterie avec des ballons gonflés et celles des branchements
par des bouchons filetés, (l’essai est fait avec la pose des appareils).
L’alimentation en air étant fermée, le manomètre ne doit accuser aucune baisse de pression.
C - ESSAIS DE SALUBRITE
Ces essais ont pour but de vérifier :
− que l’eau contenue dans un appareil sanitaire ne peut remonter dans la canalisation qui l’alimente dans le cas où cette dernière serait en
dépression.
− que la vidange d’un appareil ou celles de plusieurs appareils pouvant se produire simultanément, dans les conditions de la norme, ne
provoque pas l’entraînement de la garde d’eau du siphon d’un autre appareil.
− que les ventilations primaires sont efficaces et que les chasses ne désamorcent pas les siphons.
D - ESSAIS D’ETANCHEITE DES CANALISATIONS SOUS PRESSION
Les essais ont pour but de vérifier l’étanchéité des canalisations et le bon fonctionnement de l’installation.
Les canalisations d’eau froide, d’eau chaude et leurs accessoires seront mises en charge à la pression maximale de service majorée de 50 %, sauf
sur cas spécial imposant d’autres dispositions et ceci avant la pose des appareils et avant la peinture et calorifugeage.
Aucune fuite ne devra se révéler pendant une période d’observation suffisante d’au moins 4 heures.
Par ailleurs, en application de la loi du 4 janvier 1978, l’entreprise devra effectuer ou faire effectuer sous sa responsabilité et à ses frais les essais et
vérifications de fonctionnement de ses installations jugés indispensables en vue de prévenir les aléas techniques découlant d’un mauvais
fonctionnement.
A titre indicatif :
− document COPREC N° 1 : la définition de ces essais figure dans le supplément spécial N° 79.22 bis du Moniteur des Travaux Publics et
du Bâtiment du 28 mai 1979.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 194 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− document COPREC N° 2 : le modèle de procès-verbal figure dans le supplément spécial N° 79.30 bis du 23 juillet 1979 de la publication
précitée.
A la réception, l’entrepreneur devra fournir tous les certificats de conformité nécessaires .
Procès-verbaux
− A la fin de chaque essai, l’entreprise rédige un procès-verbal des essais, dressé en 3 exemplaires et signé par les représentants des parties
contractantes.
− Ce procès-verbal relatera :
− la durée, le lieu des essais et leur objet.
− la nature des divers essais effectués et les résultats obtenus par chacun.
− le résumé des observations faites au cours des essais.
− les réserves présentées éventuellement par l’une de sparties quant aux conditions anormales de fonctionnement de l’installation de
chauffage, l’importance et la durée de ces conditions anormales telles qu’elles auront pu être appréciées d’un commun accord avec les
représentants des parties, l’avis ou les contestations de chacun d’eux seront consignés.
− Il sera annexé à ce procès-verbal :
− le relevé complet des lectures faites contradictoirement
− le diagramme des enregistrements, et une copie de ces diagrammes sera certifiée conforme par des représentant des parties.
Réceptions
− Les réceptions seront prononcées conformément aux documents contractuels.
− Réception en usine
− Le Maître de l’Ouvrage se réserve le droit de procéder à toutes les visites qu’il estime nécessaires chez le fournisseur pendant la fabrication
du matériel.
− La réception en usine n’engage en rien le Maître de l’Ouvre en ce qui concerne les réceptions du matériel après installation.
− Réception
− Si tous les documents et formalités énoncés s'avèrent satisfaisants, la réception sera prononcée. Cette réception peut être également
prononcée avec réserves.
− Si les installations font l’objet de réserves, l’entrepreneur doit y porter remède à ses frais.
− Une nouvelle réception est alors prononcée après un délai estimé nécessaire pour juger des résultats obtenus.
− Dans le cas où les réserves ne pourraient être levées après ce délai, il serait dressé un procès-verbal de carence à l’encontre de l’entreprise.
Entretien de garantie
− L’entretien gratuit du matériel et des installations faisant l’objet du présent lot est assuré pendant la totalité de la période de garantie.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 195 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− En ce qui concerne le matériel défectueux, la garantie couvrira non seulement les pièces incriminées, mais également les frais de transport
et de main d’oeuvre de remplacement.
− Il doit être complet, et couvrir l’entretien courant de l’installation et le remplacement de toutes les pièces défectueuses. Les incidents ayant
pour cause l'usure normale du matériel, ne tombent pas sous la responsabilité de l’entreprise du présent lot.
− A cet effet, et au moment de la mise en service des installations, l’entrepreneur doit mettre à la disposition des responsables du service
d’entretien, le personnel nécessaire pour fournir les explications utiles à la conduite de l’ensemble des installation et ce, jusqu’à satisfaction
du Maître de l’Ouvrage, confirmée par écrit.
Les installations feront obligatoirement l'objet des essais prévus par les règlements en vigueur et en particulier les essais COPREC.
L’entreprise aura à sa charge, l’exécution de tous les essais complémentaires jugés nécessaires par le maître d’œuvre et le bureau de contrôle.
L'entreprise devra remettre pour la réception, les plan de recollement des installations réalisées avec repérage des appareils et des circuits.
Elle devra remettre également au maître d'oeuvre et au bureau de contrôle :
− Les P.V. d'agrément du matériel à installer.
− Les P.V. d'essais COPREC
− Le P.V. d'agrément de l'installation pour les matériels spécifiques.
− Les Certificats de Garantie.
− En complément elle devra remettre au coordonnateur SPS.
− Les références des matériels et coordonnées des fournisseurs.
− Les notices d'entretien et de maintenance des installations de Plomberie.
PLOMBERIE - VENTILATION
Page 196 / 205
Indice A
date :Mai 2016
PANNEAUX ACOUSTIQUES
9 PANNEAUX ACOUSTIQUES ......................................................................................................................................... 199
9.1 GENERALITES..................................................................................................................................................................................................... 199
9.1.1 OBJET DE TRAVAUX ..................................................................................................................................................................................................... 199
9.1.1.1 Consistance générale des travaux ..................................................................................................................................................... 199
9.1.1.2 Nature des travaux ............................................................................................................................................................................. 199
9.1.1.3 Présentation des offres ....................................................................................................................................................................... 199
9.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot ................................................................................................................................. 200
9.1.1.5 Limites des prestations ....................................................................................................................................................................... 200
9.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot ........................................................................................................................................................... 200
9.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot ................................................................................................................................................ 200
9.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ........................................................................................................................................................... 201
9.1.3 PLANS ET ETUDES........................................................................................................................................................................................................ 201
9.1.3.1 Études et Calculs ................................................................................................................................................................................ 201
9.1.3.2 Essais et Contrôles ............................................................................................................................................................................. 201
9.1.3.3 PV et documents ................................................................................................................................................................................ 202
9.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER .................................................................................................................................................... 202
9.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention ................................................................................................................................................... 202
9.1.4.2 Phasage - Coordination des travaux .................................................................................................................................................. 202
9.1.4.3 Coordination des Entreprises ............................................................................................................................................................. 202
9.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES .................................................................................................................................................... 203
9.1.5.1 Qualité des matériaux ......................................................................................................................................................................... 203
9.1.5.2 Quincailleries, ferrages et accessoires ............................................................................................................................................... 203
9.1.5.3 Constitution et dimensionnement des ouvrages ................................................................................................................................. 203
9.1.5.4 Prescriptions concernant la sécurité incendie .................................................................................................................................... 204
9.1.5.5 Prescriptions relatives a l'isolation thermique ..................................................................................................................................... 204
9.1.5.6 Prescriptions concernant l’isolation acoustique .................................................................................................................................. 204
9.1.5.7 Sécurité du travail ............................................................................................................................................................................... 204
9.1.6 FINITION ET NETTOYAGE ............................................................................................................................................................................................ 204
9.2 DESCRIPTIONS DES OUVRAGES ..................................................................................................................................................................... 205
9.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX .................................................................................................................................................................................... 205
9.2.1.1 PANNEAUX ACOUSTIQUES ............................................................................................................................................................. 205
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
9 PANNEAUX ACOUSTIQUES
9.1 GENERALITES
9.1.1 OBJET DE TRAVAUX
9.1.1.1 Consistance générale des travaux
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux tous corps d'état dans le cadre de l':
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS
15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS
Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHABLIS
Place Lafayette - BP 11
89 800 CHABLIS
Les travaux et aménagements à réaliser sont définis par l'ensemble des plans de l'architecte et les C.C.T.P. de chaque lot.
9.1.1.2 Nature des travaux
Le projet situé 15 RUE BERTHELOT - 89 800 CHABLIS concerne l' AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et
TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES PEULONS et a été établi selon les plans de la Didier Gallard - Architecte D.P.L.G.
Le présent projet comprend :
− La réalisation d'une extension
− La création de sanitaires compris WC PMR
Le bâtiment est un Établissement Recevant du Public de 4 ème catégorie de type L avec activité de type N .
9.1.1.3 Présentation des offres
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 199 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Selon disposition de l'article du Lot 00 - Généralités - Dispositions Générales - Présentation des offres.
9.1.1.4 Conditions particulières relatives au présent lot
L'entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance des prescriptions particulières énoncées dans l'ensemble des pièces et documents du
Marché et en particulier dans :
− Le CCAP
− Le CCTP général T.C.E. – Préambule tous corps d’ état.
− Les C.C.T.P. de tous les corps d’état
− Les plans architectes.
− Les plans techniques
L’entrepreneur est censé connaître les prestations des autres corps d’état et devra implicitement l’ensemble des travaux décrits ou non nécessaires
à la parfaite exécution des ouvrages et à leur complet achèvement. En particulier le coût des sujétions d’exécution exprimées dans les Prescriptions
Générales et ci-après ne donnant pas lieu à règlement particulier est réputé inclus dans le montant forfaitaire des travaux.
La localisation des ouvrages à prévoir dans le cadre du présent lot résulte de l’ensemble des plans, coupes et détails établis par le maître d’œuvre et
par les bureaux d’études techniques en fonction des contraintes liées à la configuration des locaux, ainsi que par les directives et consignes
particulières du maître de l'ouvrage, du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS.
Le présent CCTP complète ceux-ci pour ce qui concerne la nature des matériaux et leur mise en œuvre.
9.1.1.5 Limites des prestations
9.1.1.5.1 Sont à prévoir au présent lot
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
−
Les frais d’études particulières au présent lot, l’établissement des plans de détail et d’exécution, études, note de calcul.
Les travaux d’installation de chantier spécifiques au présent lot.
La réception et le contrôle des supports.
La manutention et le transport des matériels et matériaux, compris transport, déchargement, stockage et distribution sur chantier.
L’implantation et le traçage des ouvrages,
La fourniture et la pose des matériels et matériaux nécessaire à l’exécution des ouvrages du présent lot y compris toutes sujétions
d'exécution, découpes, réservations, etc....
Les réservations en fonction des plans et réservations des lots techniques.
Les nettoyages en cours et en fin de travaux, ainsi que l’évacuation de ses gravois, emballages chutes et détritus divers.
La protection des ouvrages exécutés jusqu’à leur réception,
La protection des ouvrages posés par les autres corps d'état.
La remise des documents nécessaires à l’établissement du D.O.E. par le Maître d'œuvre et des documents relatifs à l’entretien futur pour
le D.I.U.O. établi par le Coordonnateur SPS.
9.1.1.5.2 Ne sont pas à prévoir au présent lot
− Les frais et honoraires de la Maîtrise d'Oeuvre.
− Les frais et honoraires du bureau de contrôle technique.
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 200 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
− Les frais et honoraires du coordonnateur SPS.
− Le nettoyage final des locaux pour livraison prévu par le lot Peinture, Revêtements muraux.
9.1.2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES
Les ouvrages et travaux du présent lot seront prévus et exécutés selon les règles de l’art et suivant les prescriptions des documents techniques :
DTU, normes N.F., avis techniques, textes et règlements officiels en vigueur à la date de l’exécution des travaux et en particulier .
−
− Les textes et règlements officiels en vigueur et en particulier :
−
− Les avis techniques du CSTB et directives UEAT.C, relatives aux matériaux et ouvrages prévus au présent lot.
− Les textes et règlements relatifs à la sécurité incendie dans les ERP.
− Règlements et règles de calcul relatifs à l'isolation thermique des bâtiments neufs.
− Règlements relatifs à l’isolation acoustique.
− Textes et règlements relatifs à l'hygiène et à la sécurité des ouvriers.
9.1.3 PLANS ET ETUDES
9.1.3.1 Études et Calculs
Dans les délais prévus aux Pièces du Marché, l’entreprise devra prévoir l’établissement de tous les dessins d'exécution à grande échelle,
soigneusement côtés, accompagnés des coupes, faisant connaître le profil exact des ensembles proposés, profilés, joints, fixations, etc.... indiquant
notamment :
− La nature et l’emplacement des ouvrages,
− La composition et la provenance des matériaux mis en oeuvre,
− La nature, le traitement de surface, la justification par le calcul des profils d’ossatures et des fixations,
− Le mode opératoire de mise en œuvre des matériaux.
− Les dispositifs de montage avec les détails tels que les jonctions.
− Les procès-verbaux de réaction au feu de matériaux utilisés.
− Les réservations nécessaires.
− Les notes techniques et de calcul, les études et plans d’exécution devront être fournis pour avis et accord préalable du Maître d’oeuvre et
du Bureau de Contrôle avant toute mise en fabrication et avant exécution des ouvrages dans les conditions définies aux pièces générales.
Après approbation de ces plans, l'Entreprise devra en transmettre un exemplaire à chacun des Entrepreneurs concernés par les travaux du présent
lot, pour réservation et coordination des travaux.
Avant la pose des ensembles menuisés, l'Entreprise devra s'assurer que les ouvrages destinés à recevoir les ensembles sont conformes aux
dispositions définies par ses plans.
9.1.3.2 Essais et Contrôles
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 201 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
L'entreprise sera tenue d'effectuer les essais et contrôles définis par les normes et D.T.U., ainsi que les essais éventuels demandés par le Maître
d'Oeuvre.
L'entrepreneur devra toujours, sur le chantier, tenir à la disposition du Maître d'Oeuvre, les appareils nécessaires à la vérification des ouvrages. Il
devra également la main d'œuvre mise à la disposition des techniciens chargés de ces vérifications.
Toutes les dépenses qu'entraînent les opérations de contrôles, le remplacement des matériaux, les réfections et réparations de quelque nature
qu'elles soient, sans préjudice des indemnités éventuelles s'il y a lieu, seront à la charge de l'entrepreneur.
Dans le cas où l'entrepreneur envisagerait la mise en place d'éléments n'ayant pas fait l'objet d'un label de qualité ou relevant d'une fabrication non
traditionnelle, le maître de l'ouvrage ou le bureau de contrôle feront exécuter des essais pour s'assurer de la qualité des ouvrages ou demanderont
l'établissement d'un ATEX.
Les modalités relatives à ces essais, sont celles prévues par le guide UAETC concerné.
Les frais relatifs à ces essais, y compris la fourniture des unités supplémentaires pour essais, les transports, les frais de laboratoires, etc… seront
dues par l'entrepreneur.
Pour la fixation des menuiseries et ouvrages dans les ouvrages de structure existante, il devra être prévu la réalisation d’essais et de test pour
approbation des dispositifs de fixation dans les différents supports existants.
9.1.3.3 PV et documents
L’entreprise devra fournir au Maître d’œuvre et au Bureau de contrôle tous les PV d’essais et d’agrément des ouvrages prévus dans le cadre du
présent lot.
9.1.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AU CHANTIER
9.1.4.1 Conditions d’accès et d’intervention
L’entreprise devra tenir compte des conditions d’accès et d’intervention particulières définies par le CCAP .
L’entreprise devra prévoir en complément tous les dispositifs particuliers de protection et de sécurité liés à son intervention et à ses travaux.
9.1.4.2 Phasage - Coordination des travaux
L’entreprise devra prévoir toutes les sujétions et incidences liées au phasage et à la coordination des travaux en fonction du planning et des directives
du maître d’œuvre .
9.1.4.3 Coordination des Entreprises
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 202 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
Une coordination devra être assurée en temps utile avec les corps d’état intéressés, afin que les travaux de ces corps d’état soient exécutés dans
leur ordre normal en fonction du planning contractuel sans aucune gêne pour les autres entreprises.
Enfin, avant tout commencement d’exécution de ses travaux, l’entrepreneur devra procéder à un examen définitif des supports et vérifier que leur
planéité lui permet d’entreprendre sans réserve ses travaux.
9.1.5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES
9.1.5.1 Qualité des matériaux
Les ouvrages et matériaux devront être conformes aux Normes N.F. en vigueur.
9.1.5.2 Quincailleries, ferrages et accessoires
Ces éléments seront conformes aux Normes de la série P 26.
Ils devront comporter le Label de qualité N.F. SNFQ (ou SNFQ s'il n'y a pas de modèle normalisé pour l'élément considéré).
Ils seront de marque hautement réputée et agréés par le Maître d'Oeuvre et Maître d'Ouvrage.
Ils seront mis en place avec soin, les entailles ayant exactement les dimensions et profondeurs voulues pour recevoir les pièces, sans diminuer la
force du bois.
Ils seront fixés par vis à tête fraisée.
Sauf indication contraire, tous les verrous, crémones, serrures, etc... seront à mortaiser.
Les paumelles seront de force et de quantité appropriées au poids et à la dimension des vantaux. Elles auront une grande précision dimensionnelle
et permettront un réglage et un remplacement facile.
Les organes de fermeture (serrures, boutons, béquilles, verrous, etc....) devront assurer une immobilisation totale des vantaux en position fermée.
NOTA : Le ferrage fait partie de l'équipement de chaque porte, trappe ou façade de gaine, même s'il n'est pas rappelé explicitement dans les
descriptions des ouvrages.
9.1.5.3 Constitution et dimensionnement des ouvrages
Le dimensionnement des éléments constitutifs des ouvrages prévus définis dans les chapitres ci-dessous, sera conforme aux prescriptions des DTU
ou aux Avis Techniques des fournisseurs, en tenant compte des exigences spécifiques au projet mentionnées dans le présent CCTP et la Notice de
Sécurité.
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 203 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
9.1.5.4 Prescriptions concernant la sécurité incendie
La nature et la constitution des ouvrages prévues au présent lot, devra répondre aux caractéristiques définies par la réglementation en vigueur, suivant
prescriptions de la notice de sécurité incendie jointe au dossier.
9.1.5.5 Prescriptions relatives a l'isolation thermique
Dans le cadre de son étude, l’Entreprise devra tenir compte des prescriptions et caractéristiques techniques définies par la réglementation en vigueur
concernant l’Isolation Thermique des Bâtiments Neufs, ainsi que des caractéristiques particulières définies par la RT 2005 et de l’ensemble des CCTP.
9.1.5.6 Prescriptions concernant l’isolation acoustique
L'Entreprise devra prévoir toutes les sujétions d'exécution afin de respecter les degrés d'isolation phonique et acoustique prévus par la réglementation
en vigueur en fonction de l’affectation des locaux.
9.1.5.7 Sécurité du travail
L'entrepreneur devra assurer à tout moment la sécurité publique et celle de ses ouvriers, et devra tenir compte des mesures prévues par la
réglementation en vigueur concernant la Sécurité et l'Hygiène sur les chantiers, suivant spécifications du coordonnateur SPS.
Le prix du marché du présent lot comprendra toutes les dispositions à prendre et ouvrages à réaliser pour assurer dans tous les cas la protection
contre les chutes du personnel amené à travailler ou circuler conformément à la réglementation en vigueur et en particulier le décret 65.48 du 8 janvier
1965.
9.1.6 FINITION ET NETTOYAGE
L’entrepreneur devra le nettoyage des locaux l’évacuation de tous les gravois et déchets provenant de ses travaux.
Les dégâts divers occasionnés par la pose des châssis, renforts etc… seront repris par l’Entrepreneur.
Le nettoyage final sera prévu à la charge du lot Peinture, Revêtements muraux.
NOTA : Il est précisé qu’il sera interdit de procéder au nettoyage du matériel dans les Locaux Sanitaires, afin d’éviter les désordres ultérieurs sur les
réseaux d’évacuation.
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 204 / 205
Indice A
date :Mai 2016
AGRANDISSEMENT DES SANITAIRES DE LA SALLE DES PEULONS et TRAITEMENT ACOUSTIQUE DE LA SALLE DES
PEULONS
89 800 CHABLIS
COMMUNE DE CHABLIS
9.2 DESCRIPTIONS DES OUVRAGES
9.2.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux, objet du présent lot, concernent :
− La mise en place de panneaux acoustiques
Le présent CCTP définit l’essentiel des ouvrages dû par l’entrepreneur.
Les prestations et prescriptions imposées dans le rapport du bureau de contrôle et dans le PGC du contrôleur SPS, joints au dossier de consultation,
seront impérativement respectées et comprises intégralement sans restriction dans le marché forfaitaire au même titre que les autres ouvrages, même
si celles-ci ne sont pas explicitement détaillées ou localisées dans le présent CCTP. Il en est de même pour tous les ouvrages nécessaires à la bonne
finition des ouvrages
9.2.1.1 PANNEAUX ACOUSTIQUES
Mise en œuvre de panneaux acoustiques de type Ecophon Solo Tm Rectangle ou techniquement équivalent- dimensions 2400 x 1200 mm - poids
11.5 kg
Point de fixation unique et câbles de suspension ajustable ou fixations par suspensions.
Panneau en laine de verre de haute densité avec revêtement Akutex FT sur les deux faces.
Classe d'absorption acoustique : A
Classification EN 13 501.1 : A2-s1,d0
L'entreprise devra fournir avec son offre une étude acoustique pour justification des quantités et du type de matériels mis en place.
La salle est utilisée en cantine et en salle de réception.
A minima la réduction du niveau sonore ambiant simulée devra être de 40 %
Localisation :
Pour la grande salle du bâtiment existant
PANNEAUX ACOUSTIQUES
Page 205 / 205
Indice A
date :Mai 2016
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
1 235 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler