close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

201 dossier presse réunion proviseur signature

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Rennes, le vendredi 27 mai 2016
RÉGION ET ACADÉMIE S’ENGAGENT POUR LA
RÉUSSITE DE TOUS LES LYCÉENS DE BRETAGNE
Emploi, orientation, décrochage scolaire, élévation des qualifications. : t tous ces sujets sont au cœur des
actions menées par la Région et l'Académie de Rennes qui partagent des orientations structurantes. En
marge de la réunion des chefs d’établissements des 250 lycées publics et privés, EREA et MFR qui se tient
ce jour à Rennes, Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne, et Thierry Terret, Recteur de
l’Académie de Rennes, se sont engagés à aller plus loin dans la concertation et à renforcer leurs
coopérations. Ils ont signé, en ce sens, une déclaration commune, “ pour la réussite et l’épanouissement des
lycéens bretons”.
Responsable des programmes pédagogiques, des équipes pédagogiques, de la carte des formations générales
et technologiques..., pour l’un, chargée de l’immobilier, des équipements, des personnels techniques, de la
carte des formations professionnelles1, pour l’autre : a au sein d’un lycée public, les compétences de
l’Académie et de la Région sont imbriquées, partagées et complémentaires. Si les deux partenaires travaillent
déjà de manière concertée, ils ont souhaité aller plus loin et formaliser leur engagement en signant une
déclaration commune guidée par une exigence : a “la réussite et épanouissement des lycéens de Bretagne”. À
travers cet engagement mutuel, ils fixent leurs grandes ambitions communes et le cadre de leurs
coopérations : d des coopérations qu’ils souhaitent renforcer pour une insertion professionnelle durable de
tous les jeunes bretons.
Et, alors qu’ils en réfèrent aux deux « autorités », les chefs d’établissements pourront voir, à travers cete
déclaration, une plus grande cohérence des orientations et interventions de l’Académie et de la Région,
facilitant la mise en œuvre de projets au sein de leur établissement.
Insertion professionnelle, environnement favorable et parcours adaptés : t 3 grands axes d’actions
Les partenaires s’engagent ainsi autour de 3 grands axes pour la réussite et l’épanouissement des lycéens, qui
passent par : a
- des formations permetant l’insertion professionnelle des jeunes : a via une carte des formations initiales
dynamique et innovante, le développement de l’apprentissage dans les établissements, le renforcement
des campus des métiers et des qualifications : d
- un environnement favorable : a grâce à des lycées adaptés aux besoins pédagogiques favorisant le bienêtre des diférents usagers, au développement du numérique, à l’essor des langues de Bretagne, à
l’innovation pédagogique et à l’implication des jeunes dans des projets éducatifs innovants : d
- des parcours scolaires et d’insertion adaptés : a en développant la lute contre le décrochage scolaire grâce
à l’élévation du niveau de qualification des jeunes et dans le cadre de la politique d’orientation tout au
long de la vie.
1
Déjà pilote de la formation tout au long de la vie, les Régions ont vu leur rôle renforcé en matière de formation initiale par
la Loi de refondation de l’école du 8 juillet 2013 qui leur confie la compétence de définir, en lien avec les Rectorats, la
carte des formations professionnelles initiales en lycée pro (elles étaient déjà chargées de la définition de la carte des
formations professionnelles initiales en CFA). Cette mission, les Régions l’ont mise en application pour la 1re fois à la
rentrée 2015-2016.
Contacts presse
Région Bretagne
Rose-Marie LOUIS | Tél. : a 02 99 27 13 54 | presse@bretagne.bzh |@regionbretagne
Académie de Rennes Fanny LE GALLOU | Tél. : a 02 23 21 73 23 | ce.com@ac-rennes.fr
Pour une action concertée au service de la réussite et l’épanouissement des lycéens de Bretagne
Les principales ambitions de la déclaration commune
1) Des formations permetant l’insertion professionnelle des jeunes
 grâce à une concertation étroite sur l’évolution de la carte des formations : a favoriser la réussite
des élèves en harmonie avec les dynamiques des territoires et ofrir à chaque jeune la possibilité
d’un projet ambitieux et d’un parcours sécurisé,
 en poursuivant le développement de l'apprentissage au sein des établissements scolaires, en
développant des parcours de formation innovants alliant statut scolaire et apprentissage,
ainsi que des sections accueillant des lycéens et des apprentis,
 en consolidant la gouvernance et la visibilité des campus des métiers et des qualifications
centrés autour de filières à fort enjeu économique régional (3 campus en Bretagne : a industries de
la mer à Brest, technologies et usages numériques à Lannion, techniques et technologies
alimentaires à Qimper).
2) Un environnement favorable
 via des lycées adaptés aux besoins pédagogiques et favorisant le bien-être des diférents usagers : a à
travers l’élaboration par la Région, en 2016, du schéma directeur immobilier, en lien avec le Rectorat, et
le travail prospectif sur les flux démographiques scolaires à moyen et long termes : d les deux partenaires
visent à définir le lycée de demain : d en concertation avec la communauté éducative, il s’agit de porter des
ambitions en matière de politique éducative, équilibre territorial, développement économique, alimentation
de qualité...
 en étant des acteurs majeurs du développement d’un numérique éducatif d’excellence en Bretagne
par l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques, l’étude des technologies émergentes, les outils
collaboratifs...
 en conjuguant leurs eforts pour la transmission et le développement des langues de Bretagne,
 en favorisant l’innovation pédagogique, l’implication des jeunes dans des actions collectives innovantes
véhiculant les valeurs de la République et facteurs d’un climat scolaire bienveillant.
3) Des parcours scolaires et d’insertion adaptés
 en développant la lute contre le décrochage scolaire par un renforcement des interventions
coordonnées pour la prévention de l’échec scolaire et la complémentarité des acteurs de la
formation-orientation-insertion. Ces derniers doivent apporter des solutions pérennes aux jeunes qui
ont quité le système scolaire sans qualification ou sont en voie de le faire.
 grâce à l’élévation du niveau de qualification des jeunes en créant une culture commune entre
acteurs du secondaire et du supérieur (continuum bac+3/bac-3), en facilitant l’information des élèves et
la construction de parcours de réussite vers l’enseignement supérieur.
 dans le cadre de la politique d’orientation tout au long de la vie, en rendant visible et connu, le
Service public régional de l’orientation tout au long de la vie (SPRO).
Qi fait quoi dans les lycées publics bretons : F
Autorité compétente
Educ. Nat
Compétences
Région
En
concertation
x
Ratachement hiérarchique des équipes
pédagogiques
x
Définition de la carte des formations initiales
générales et technologiques
x
Définition de la carte des formations initiales
professionnelles
x
x
x
Patrimoine immobilier (investissement et
maintenance)
x
x
Financement des équipements pédagogiques
x
x
Restauration, hébergement, accueil, entretien
x
Gestion des personnels techniques des lycées
x
Ratachement hiérarchique des proviseurs,
équipes de direction et gestionnaires
Soutien des projets pédagogiques
x
x
Dotations de fonctionnement accordées aux
lycées
x
x
Formation et évaluation des personnels
pédagogiques
x
Organisation des examens
x
Maintenance informatique
x
Et bientôt le transport scolaire (1er septembre
2017)
x
x
LYCÉES ET LYCÉENS BRETONS EN CHIFFRES
Nombre de lycées en Bretagne
Lycées publics
général - techno et
professionnel
Lycées privés
agricole
103 (dont 5 EREA)
maritime
9
général - techno et
professionnel
4
81
116
agricole
53
134
250
Sources a Rectorat – DRAAF – DIRNAMO
Efectifs lycéens et post-bac 2015/2016
Public
2015/2016
Variation
2015/2014
Privé
2015/2016
Variation
2015/2014
Total
2015/2016
Variation
2015/2014
Général-techno et
professionnel
75 024
+2 071
50 679
+ 1 356
125 703
+ 3 427
Agricole*
2 768
/
12 837
/
15 605
/
Maritime*
592
/
/
/
592
/
78 384
/
635516
/
141 900
/
Lycée
Total général
* efectifs de l'année scolaire 2014-2015
Des efectifs à la hausse
Cete année encore, le nombre de lycéens bretons augmente par rapport à l'an dernier. La Bretagne voit
ainsi, depuis 2012, sa population d'élèves augmenter de manière exponentielle (+8,4 % d'élèves d'ici à 2021).
Après plus de 10 ans de baisse régulière, la démographie lycéenne en Bretagne -les études conduites le
démontrent- repartent à la hausse. Cete évolution positive est néanmoins très concentrée sur l'Ille-etVilaine, et l'agglomération rennaise, ainsi que sur certaines zones très localisées du territoire, notamment
le Pays de Ploërmel.
Bac 2015 : t la Bretagne confirme la qualité de son système éducatif
Dans l’Académie de Rennes, le taux d'obtention des bacs généraux restent parmi les plus élevés de France.
La Bretagne occupe, cete année encore, le 2 e rang pour les bacs généraux (ex-aequo avec l'Académie de
Nantes) et le 2e rang pour les bacs technologiques.
En 2015, les taux d'obtention des bacs généraux, technologiques et professionnels sont respectivement de
93,7 %, 94,4 % et 87 %. Le taux moyen de réussite à la session 2015 du baccalauréat dans l’académie est de
92,2% (tous bacs confondus), inférieur de 0,3 point à celui de 2014 (92,5%). Il est de 87,8 % au national.
En 2015, le taux de réussite de l’académie de Rennes est de a
• > baccalauréat général a 93,7 % (94 % en 2014)
• > baccalauréat technologique a 94,4 % (95 % en 2014)
• > baccalauréat professionnel a 87,3 % (87,9 % en 2014) (hors séries agricoles, y compris bac techno
TMD)
Pour la session de juin 2015, le taux de réussite national au baccalauréat est de a
• > baccalauréat général a 91,5 % (90,9 % en 2014)
• > baccalauréat technologique a 90,6 % (90,6 % en 2014)
• > baccalauréat professionnel a 80,3 % (81,9 % en 2014)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
132 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler