close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Airparif-PPA_COPIL - DRIEE Ile-de

IntégréTéléchargement
Scénarisation pour le PPA
&
Sources de polluants en Ile-de-France
Frédéric Bouvier| Directeur général|24-05-2016
Sommaire
1. Travaux de scénarisation pour le PPA
2. Les sources d’émissions en Ile-de-France
Concentration horaire en NO2, le 1er juillet 2015 à 10h
Données Airparif – Images Google Earth et Landsat
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
2
Emissions versus Concentrations
►
Un inventaire d’émissions permet de recenser et de quantifier toutes les
sources de pollution sur un territoire
La France doit respecter des plafonds nationaux d’émissions à l'échelle
nationale imposés par la réglementation européenne
►
La qualité de l’air permet de qualifier l’état de l’air que la population respire.
Elle s’explique par l’intensité des émissions et par des phénomènes de
chimie-transport qui font évoluer et interagir les polluants entre eux
La France doit respecter des concentrations maximales (valeurs limites
européennes)
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
3
1
Travaux de scénarisation pour le
PPA
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
4
Plate-forme de modélisation d’Airparif
Météorologie
Conditions de bord
Topographie
Modèle de
transport et
dispersion
Occupation du sol
7,3 millions points de calcul
pour cartographier la région
Inventaire des émissions
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
5
Inventaire des émissions
Émissions totales
Émissions linéaires
Trafic routier, ferroviaire,
aérien…
Émissions surfaciques
Émissions ponctuelles
Résidentiel, tertiaire,
agriculture, biogénique, …
Grandes sources industrielles
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
6
Scénarisation fil de l’eau
►
A partir des hypothèses nationales et régionales, Airparif doit réaliser un
inventaire prospectif des émissions (hors actions PPA) puis une modélisation
de l’état attendu de la qualité de l’air à l’échéance du plan: scénario fil de
l’eau
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
7
Gains sectoriels nécessaires
►
Détermination des gains d’émissions supplémentaires nécessaires en situation
de fond et en proximité au trafic routier
Calculs successifs pour identifier pour chaque secteur d’activité les gains
nécessaires
Comparaison de l’impact des mesures PPA envisagées avec les gains
nécessaires
Calcul des baisses
d’émissions nécessaires
par secteur d’activités
Gain qualité de l’air
nécessaire
« fil de l’eau »
►
Résultats disponibles pour octobre 2016
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
8
Evaluation globale du PPA
►
Quantification des gains attendus de l’ensemble des mesures du PPA en
émissions (polluants et GES) puis en concentrations (polluants)
PM10
Impact du PPA (NO2,
Particules, Ozone)
2000
2005
2010
2014
2020
2020 + PPA
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
9
2
Les sources d’émissions en Ile-deFrance
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
10
Bilan inventaire 2014 – Emissions d’oxydes d’azote (NOx)
►
Le trafic routier et le secteur résidentiel-tertiaire sont les contributeurs les plus
importants aux émissions de NOx : 75% au total
Emissions de NOx par secteur d'activité - Ile-de-France - 2014 Extraction,
Trafic ferroviaire et
fluvial
1%
Plate-forme
aéroportuaire
6%
Agriculture
3%
Chantiers et carrières
2%
transformation et
distribution d'énergie
5%
Industrie
manufacturière
4%
Traitement des
déchets
2%
Résidentiel et
tertiaire
15%
Trafic routier
62%
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
11
Bilan inventaire 2014 – Emissions de particules
Le secteur résidentiel-tertiaire et le trafic routier sont les contributeurs les plus
importants aux émissions de particules: 62% au total pour les PM10, 79% pour les
PM2.5
► L’agriculture et les chantiers et carrières contribuent chacun à hauteur de 15%
aux émissions de PM10
►
Emissions primaires de PM10 par secteur d'activité - Ile-de-France - 2014
Chantiers et carrières
15%
Extraction,
transformation et
distribution d'énergie
Industrie
2%
manufacturière
2%
Agriculture
15%
Résidentiel et
tertiaire
34%
Plate-forme
aéroportuaire
1%
Trafic ferroviaire et
fluvial
3%
Emissions primaires de PM2.5 par secteur d'activité - Ile-de-France - 2014
Chantiers et carrières
8%
Plate-forme
aéroportuaire
2%
Agriculture
5%
Extraction,
transformation et
distribution d'énergie
1%
Industrie
manufacturière
2%
Trafic ferroviaire et
fluvial
3%
Résidentiel et
tertiaire
47%
Trafic routier
32%
Trafic routier
28%
►
Une contribution plus importante du résidentiel-tertiaire :
PM10: 34% contre 26% dans l’inventaire 2012
PM2.5: 47% contre 39% dans l’inventaire 2012
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
12
Bilan inventaire 2014 – Chauffage au bois
►
Le chauffage au bois résidentiel est à l’origine de 29% des émissions primaires
franciliennes de PM10 en 2014
Emissions primaires de PM10 par secteur d'activité - Ile-de-France - 2014
Chantiers et carrières
15%
Extraction,
transformation et
distribution d'énergie
Industrie
2%
manufacturière
2%
Agriculture
15%
Chauffage au bois
29%
Plate-forme
aéroportuaire
1%
Trafic ferroviaire et
fluvial
3%
Résidentiel et
tertiaire
34%
Répartition par usage des émissions
primaires de PM10 liées au chauffage
résidentiel au bois en Ile-de-France - 2014
chauffage
principal
18%
Trafic routier
28%
chauffage
d'agrément
31%
foyer fermé
d’après
2007
9%
chaudière
collective
3%
foyer fermé
entre 2002
et 2007
12%
chauffage
d'appoint
51%
►
Répartition par équipement des émissions
primaires de PM10 liées au chauffage
résidentiel au bois en Ile-de-France - 2014
foyer
ouvert
53%
foyer fermé
d’avant
2002
23%
Les éléments détaillés seront fournis aux différents groupes de travail
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
13
Bilan inventaire 2014 – Trafic routier
►
Le trafic routier est à l’origine de 62% des émissions franciliennes de NOx et de
28% des émissions primaires franciliennes de PM10 en 2014
Rappel : les émissions primaires contiennent échappement et abrasion mais n’apportent pas
d’information sur les particules secondaires ni la remise en suspension
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
14
Variabilité temporelle des émissions primaires
Les émissions fluctuent au fil des saisons:
NOx: +/- 10% par rapport à la moyenne
Particules: +/- 30 à 40% par rapport à la moyenne
► Une journée froide peut conduire à +30% d’émissions de NOx, +90% d’émissions
de PM10, +130% d’émissions de PM2.5
► La contribution des différents secteurs aux émissions fluctue au fil des saisons
►
47%
14%
57%
62%
68%
23%
36%
15%
7%
66%
28%
22%
37%
47%
34%
10%
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
15
Bilan inventaire 2014 – émissions de précurseurs
►
L’ammoniac est un précurseur de particules
L’agriculture contribue à hauteur de 86% aux émissions de NH3
Emissions de NH3 par secteur d'activité - Ile-de-France - 2014
Industrie
manufacturière
Trafic routier
4%
9%
Emissions de COVNM par secteur d'activité - Ile-de-France - 2014
Chantiers et carrières
7%
Emissions naturelles
17%
Extraction,
transformation et
distribution d'énergie
5%
Industrie
manufacturière
22%
Plate-forme
aéroportuaire
1%
Trafic routier
13%
Agriculture
86%
►
Résidentiel et
tertiaire
35%
Les COVNM participent à la formation de l’ozone
Le secteur résidentiel-tertiaire et l’industrie sont les contributeurs les plus
importants aux émissions de COVNM
Le trafic routier contribue à hauteur de 13% aux émissions de COVNM
dont 67% liés aux véhicules essence (19% VL et 48% aux deux-roues)
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
16
Variabilité spatiale des émissions
►
Densité des émissions (t/km2)
Très forte densité des émissions
dans l’agglomération de Paris
pour tous les polluants
Très forte densité
d’urbanisation et d’axes
routiers
Une densité qui décroît à
mesure que l’on s’éloigne de
Paris
Facteur 6-8 entre
l’agglomération et les zones
rurales
PM10
NOx
COVNM
Révision du PPA - COPIL N°2 | 24-05-2016
17
L’Observatoire au service de la Santé
et de l’Action
airparif.fr
Contact : frédéric.bouvier@airparif. fr | 01 44 59 47 64
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 883 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler