close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

18501543 FR Vaten Praktijktips

IntégréTéléchargement
18501543 FR Vaten Praktijktips 24-01-2005 09:35 Pagina 1
C O N S E I L S P R AT I Q U E S
Flamco
Mise en service de l’installation
de chauffage central
Réglage d’un manomètre ou d’un manothermomètre Flexcon
Pour le remplissage de l’installation, l’aiguille rouge doit être placée sur la pression de gonflage
du vase.
Lorsque l’installation est en service, la pression peut varier entre l’aiguille rouge et le trait
rouge, c’est-à-dire dans la plage verte.
Remplissage de l’installation
Pression de remplissage supérieure de 0,2 bar à la pression de gonflage du vase. Le remplissage
de l’installation s’effectue avec la pompe à l’arrêt. Étant donné qu’il s’agit d’un système
fermé, il faut purger pendant le remplissage. (Pour ce faire, ne pas utiliser la soupape de
sécurité Prescor).
Il ne faut pas obligatoirement procéder à la purge du vase Flexcon, étant donné qu’avant la
mise en service la membrane repose contre la paroi extérieure du vase.
Il faut par contre veiller à purger la conduite d’expansion.
Cela peut se faire en appliquant un écrou-raccord sur le vase et en le serrant uniquement au
moment où l’eau a atteint le vase.
Première chauffe
Faire chauffer l’installation pendant une demi-journée jusqu’à une température aussi élevée
que possible. Pour ce faire, régler le thermostat de régulation de la chaudière et le thermostat
éventuel de la pièce aussi haut que possible.
Nouvelle purge
Après avoir fait chauffer l’installation à la température la plus élevée possible, il faut procéder
à une nouvelle purge, afin d’évacuer l’air libéré par l’augmentation de température. Cette
nouvelle purge doit de préférence être effectuée avec la pompe et le brûleur hors fonction.
Appoint
Après la purge, il faut à nouveau faire l’appoint de l’installation. La température de l’eau doit
alors être redescendue à environ 50 ºC. La pression de remplissage est à présent supérieure
de 0,5 bar à la pression de gonflage du vase. Pour cette opération, veiller à ce que le flexible
de remplissage soit purgé.
La purge du flexible de remplissage s’opère simplement en montant d’abord une des extrémités
sur le robinet de remplissage et de vidange situé le plus bas. L’ouverture de ce robinet de
remplissage permet de remplir totalement le flexible de remplissage, après quoi l’autre extrémité
de ce dernier est raccordée sur une conduite d’eau.
Sur des installations avec des séparateurs d’air Flamcovent/Flexair et/ou des purgeurs à
flotteur Flexvent intégrés, la mise en service est grandement facilitée. Étant donné que, lors
de la chauffe, l’air libéré est automatiquement évacué, une nouvelle purge est superflue.
Après refroidissement à 50 ºC, il suffit de faire l’appoint de l’installation.
Montage de la soupape de sécurité Prescor
La soupape de sécurité Prescor doit être montée sur la chaudière ou dans l’alimentation à
proximité de la chaudière et doit être reliée à celle-ci au moyen d’une conduite sans possibilité
d’isolement.
Un entonnoir Flamco doit faire partie des équipements
Si la soupape de sécurité Prescor fonctionne, cela indique qu’il y a un problème à l’installation.
Il convient de le constater rapidement. Pour cette raison, ne jamais monter sans plus une
conduite d’évacuation sur la soupape de sécurité, mais intercaler un entonnoir Flamco.
L’entonnoir assure une liaison ouverte avec le canal d’évacuation en toutes circonstances
conformément aux normes en vigueur.
PRESCOR
flamco
Flamco Flexcon s.a.r.l.
BP 7173
95056 Cergy-Pontoise Cedex
Manomètre à proximité du vase d’expansion
Le manomètre doit être monté en un endroit où la mesure de la pression donne la meilleure
indication du fonctionnement de l’installation. Il est clair qu’il s’agit de la pression à proximité
de la soupape de sécurité et du vase d’expansion.
Téléphone : 01 34 21 91 91
info@flamco.fr
18501543
Edition 2005 / F
1
18501543 FR Vaten Praktijktips 24-01-2005 09:35 Pagina 2
C O N S E I L S P R AT I Q U E S
Flamco
Résolution des pannes
Panne A: La soupape de sécurité fuit ou ne se ferme qu’à une pression nettement inférieure
à 3 bar.
Cause 1: Pendant ou après le montage de la soupape de sécurité, du ruban adhésif, du
chanvre ou des saletés se sont déposés entre la soupape et le siège. Il est également
possible que des grains de soudure et des particules de saletés se soient déposés
entre la soupape et le siège, étant donné que la soupape de sécurité a fonctionné
lors du remplissage de l’installation.
Remède: En tournant le bouton vers la gauche, il est possible de soulever brièvement le
clapet de la soupape de sécurité Prescor contre la pression antagoniste du ressort.
La soupape de sécurité se met alors à l’atmosphère, ce qui permet généralement
à la saleté de s’échapper. En cas de présence de ruban adhésif ou de chanvre
sur le siège ou si la saleté subsiste, la soupape de sécurité doit être démontée
et remplacée.
Cause 2: Sélection incorrecte de la pression de tarage de la soupape de sécurité.
Remède: Dans ce cas, il faut sélectionner une soupape de sécurité présentant la pression
de tarage correcte.
Cause 3: Il est possible que le manomètre soit défectueux et indique une valeur insuffisante.
Remède: Contrôler le manomètre.
Panne B: La pression redescend lentement.
Cause 1: L’installation n’est pas totalement fermée.
Remède: Contrôler l’étanchéité des robinets de purges, des raccords, des vannes de
radiateurs, bref de l’ensemble de l’installation. A cause de l’évaporation, toujours
visibles lorsque l’installation est en service.
Une corrosion locale indique en général la présence d’une fuite, il est par exemple
possible qu’une petite fuite soit présente sous le manteau de la chaudière.
Si possible, contrôler l’étanchéité de l’installation à une pression de 3 ou 4 bar
pendant plusieurs heures.
Pour ce faire, il faut d’abord démonter la soupape de sécurité.
Panne C: La pression est trop basse lors des basses températures et augmente rapidement
lorsque la température croît.
Cause 1: Absence d’azote dans le vase ou pression de gonflage trop basse.
Remède: Si un groupe de raccordement est monté, fermer la vanne d’isolement et desserrer
le purgeur jusqu’à ce que la pression dans le vase d’expansion ait disparu.
Dans les autres cas, laisser s’écouler autant d’eau que possible par le robinet
de remplissage et de vidange jusqu’à ce que la pression dans l’installation ait
disparu.
Il n’est pas nécessaire de procéder à une vidange totale.
Ensuite, mesurer la pression du coussin d’azote dans le vase d’expansion au
moyen d’un manomètre.
Pour ce faire, déposer le couvercle de protection plastique et desserrer le bouchon
de la vanne. Au besoin, faire l’appoint d’azote jusqu’à l’obtention de la pression de
gonflage souhaitée; si de l’azote n’est pas disponible, de l’air comprimé peut aussi
être utilisé. Toutefois, l’air peut entraîner de la corrosion dans le vase.
Contrôler la vanne d’air avec un doigt humide.
Cause 2: La vanne d’isolement dans le groupe de raccordement est fermée, ce qui fait que
le vase Flexcon n’est plus relié à l’installation.
Remède: Ouvrir la vanne d’isolement.
Cause 3: Le membrane fuit et le coussin d’azote n’est plus présent.
Une membrane défectueuse se constate en tapotant sur les deux moitiés du vase.
Lorsque le bruit est mat pour les deux moitiés et lorsque la différence de bruit
est quasiment inexistante, une fuite peut être présente dans la membrane.
(Cette méthode n’est pas fiable à 100%!)
Lorsque l’installation est en service, la défectuosité peut aussi être constatée par
l’existence d’une faible différence de température entre les deux moitiés de vase.
Enfin, il est aussi possible de constater cette défectuosité en mesurant la pression
de gonflage (méthode conseillée). Dans ce cas, de l’eau s’échappe généralement
de la vanne.
Remède: Dans ce cas, désaccoupler et remplacer le vase.
2
18501543
Edition 2005 / F
18501543 FR Vaten Praktijktips 24-01-2005 09:35 Pagina 3
C O N S E I L S P R AT I Q U E S
Flamco
Panne D:
Cause 1:
Remède:
Cause 2:
Air dans l’installation, un radiateur reste froid, bruit d’air audible.
L’installation n’a pas été mise en service correctement.
Remettre l’installation en service ou la remplir.
La pression est trop basse. En mode chaud, la pression est bel et bien plus élevée
que la pression statique, toutefois en mode froid, la nuit par exemple, cela n’est
pas le cas. Dans ce mode froid, de l’air peut être aspiré par dépression dans les
purgeurs, les presse-étoupes des robinets, etc.
Remède: Faire l’appoint de l’installation et vérifier si le vase d’expansion est bien raccordé
du côté aspiration de la pompe.
Cause 3: Suite au chauffage, de l’air a encore été libéré de l’eau et, suite à des réactions
chimiques, divers gaz ont fait leur apparition.
Remède: Application d’un séparateur d’air, avec un seul ou plusieurs purgeurs automatiques.
Panne E: Défaut d’affichage du manomètre ou l’aiguille ne se déplace pas lorsque la
température augmente.
Cause 1: La vanne d’isolement dans le groupe de raccordement est fermée.
Remède: Ouvrir la vanne d’isolement au moyen de l’orifice carré dans le capuchon.
Cause 2: La pression dans l’installation est trop basse.
Remède: Dans ce cas, faire l’appoint de l’installation, au besoin contrôler l’étanchéité de
l’installation.
Utiliser un groupe de raccordement Flexcon ou un raccord rapide Flexfast.
Si un vase Flexcon est branché sur l’installation de chauffage central au moyen d’un groupe
de raccordement Flexcon ou d’un raccord rapide Flexfast, il n’est pas nécessaire de vidanger
l’installation lors du remplacement ou du contrôle d’un vase d’expansion. Le remplissage
avec de l’eau fraîche, ce qui pourrait entraîner de la corrosion, est ainsi évité.
3
18501543
Edition 2005 / F
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
59 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler