close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2016 Programme_Rencontres-Pro[25][1]

IntégréTéléchargement
rencontres professionnelles
de l’éducation à l’image 2016
23 > 25 SEPTEMBRE
DANS LE CADRE
DE LA 47 e édition
des Rencontres d’Arles
4 juillet – 25 septembre
Informations sur le festival www.rencontres-arles.com
Les Rencontres d’Arles invitent les acteurs des champs
culturel, éducatif, social et tous ceux qui se questionnent
sur l’éducation à l’image à se retrouver pour trois journées d’activités, d’expérimentations et de partages
d’expériences.
En 2015, 272 professionnels sont venus de toute la France
lors de la 1ère édition des Rencontres professionnelles.
47 % des participants étaient issus de l’Éducation
Nationale (enseignants de toutes disciplines, formateurs), 53 % des participants des structures des champs
culturel et social (collectivités territoriales, réseau d’éducation populaire, photographes et vidéastes).
Nous nous réjouissons d’accueillir à nouveau cette
année cet évènement autour d’un programme riche
d’expositions et de nouveaux ateliers à expérimenter.
Au programme : ateliers pratiques interdisciplinaires
(prise de vue, architecture, archéologie, danse…), rencontre avec un photographe du programme, immersion
au contact des œuvres, temps d’échanges entre les
participants.
ÉDITO
Sam Stourdzé
directeur des Rencontres d’Arles
Les photographes vous mènent, vous guident à travers les sujets qui les animent. Ils se documentent,
cherchent, mènent l’enquête. Les photographes sont
des enquêteurs. Ils connaissent leur sujet sur le bout
des doigts. Quand ils se rendent sur le terrain, ils rencontrent, échangent, explorent. Les photographes sont
des explorateurs. À la recherche de nouveaux territoires,
ils témoignent du vaste monde, interrogent l’histoire,
questionnent le médium. Ils ne sont ni des historiens, ni
des sociologues, mais des artistes qui construisent une
cosmologie visuelle faite d’images fixes ou animées, de
textes ou de sons. Ils vous embarquent dans leurs récits.
Les photographes sont des raconteurs d’histoires.
Gratuit sur inscription
Inscriptions du 6 juin au 10 juillet
EN LIGNE UNIQUEMENT
Retrouvez le formulaire d’inscription en ligne
et le bilan de l’édition 2015 sur :
www.latelierdesphotographes.com – rubrique Actualités
Ou en suivant ce lien : INSCRIPTION
Contact : education@rencontres-arles.com / 04 90 96 76 06
PROGRAMME 2016
RENCONTRES PROFESSIONNELLES
JOUR 1 — VENDREDI 23 SEPTEMBRE
UNE JOURNÉE D’ATELIERS À EXPÉRIMENTER
9H00
ACCUEIL DES PARTICIPANTS
À LA SALLE DES FÊTES
Remise des badges, du programme détaillé, café d’accueil.
Introduction, puis répartition des inscrits sur les activités choisies. Vous recevrez votre programme personnalisé durant le
mois d’août.
10H00 – 12H30
UN ATELIER À LA CARTE, SESSION 1
Ateliers à expérimenter suivis d’échanges sur les pratiques
entre les participants.
> Voir le descriptif page 3
12h30 – 14h30
REPAS LIBRE
14H30 – 17H00
UN ATELIER À LA CARTE, SESSION 2
> Voir le descriptif page 3
Gary Winogrand, New York, 1970.
Copyright The Estate of Garry Winogrand,
avec l’aimable autorisation de la Fraenkel Gallery,
San Francisco.
17H00 – 19H30
VISITE LIBRE DES EXPOSITIONS
> Voir le descriptif page 5
20H30
SOIRÉE
SALLE DES FÊTES DE LA VILLE D’ARLES
Rencontre festive, projection de court-métrages western suivie d’un débat animé par Estelle Rouquette, Conservateur
du Musée de la Camargue et Commissaire de l’exposition
Western Camarguais (Église des Frères-Prêcheurs, 4 juillet
— 28 août).
Qui se souvient que les premiers westerns français ont été tournés en Camargue dès 1910 ? À partir des 3 personnages que
sont Joë Hamman, Buffalo Bill et Folco de Baroncelli, figures
légendaires de la Camargue des gardians, c’est l’histoire de ces
tournages dans des paysages sauvages qui vous sera dévoilée.
Claude Schwartz, Johnny sur le tournage
de D’où viens-tu Johnny, 1963.
Avec l’aimable autorisation de l’association
Claude Schwartz photographe.
2
JOUR 1 — VENDREDI 23 SEPTEMBRE
UNE JOURNÉE D’ATELIERS À EXPÉRIMENTER
ateliers À LA CARTE
l’atelier des photographes
PAUSE PHOTO PROSE
Prise en main de l’outil et propositions créatives. Cette
plateforme numérique propose un corpus resserré
de photographies, des informations sur leurs auteurs,
des pistes de réflexion et des propositions concrètes
de séances d’ateliers ludiques pour tous les publics.
ANIMÉ PAR LES RENCONTRES D’ARLES
Ce jeu pédagogique est un outil d’initiation à la lecture
de la photographie. L’atelier propose une approche
de la lecture d’images par le jeu, autour de trois manches :
observer, analyser et partager en équipe les points de vue.
L’ART DE LA PROPAGANDE
ANIMÉ PAR LE Centre de la Résistance
et de la Déportation du pays d’Arles
L’affiche est le support médiatique le plus utilisé en temps
de guerre, notamment à des fins de propagande. À partir
d’une sélection d’affiches, il s’agit d’étudier les mécanismes de la propagande ainsi que les enjeux qui lui sont
associés pour réaliser une affiche de contre-propagande.
Photo fouilles
ANIMÉ PAR LE Musée Départemental
Arles Antique et l’INRAP
Un atelier pour découvrir les coulisses de l’archéologie par
la photographie à partir du fonds photographique de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives
et des fouilles menées sur le site de la Verrerie (Arles).
IMAGES DE DANSE, DANSE EN IMAGES
ANIMÉ PAR LE Festival de danse de Marseille
L’activité propose une adaptation en mouvement du jeu
Pause Photo Prose, afin de sensibiliser à la description du
geste de manière ludique et d’amener les élèves vers une
première expérience de composition chorégraphique.
Viv[r]e la ville !
L’aventure est au coin de la rue
Conseil d’Architecture,
d’urbanisme et de l’Environnement
Les CAUE des Bouches-du-Rhône, du Gard et de l’Hérault proposent grâce au jeu une exploration de l’espace
public, lieu d’échanges, de rencontres et de loisirs qui
joue un rôle essentiel dans la vie sociale et culturelle.
PRÉSENTATION ET ANIMATION
PAR LES RENCONTRES D’ARLES
Lire une image
Animé par les Rencontres d’Arles
Comment animer une séance collective de lecture de
l’image ? Comment accompagner le regard, la pensée,
les échanges autour d’une œuvre ou d’un corpus d’images
choisies ? Expérimentez un outil en cours d’élaboration.
Atelier Réseau Canopé
Animé par des référents arts et culture
du Réseau Canopé
Le réseau de création et d’accompagnement pédagogique Canopé animera une séance autour de la photographie : jeu, exposition, ressources et activités pour le
temps scolaire, péri et extrascolaire.
Restitution d’expérimentation
Animé par les Rencontres d’Arles
et les professionnels de la Protection
Judiciaire de la Jeunesse PACA
Les acteurs de la PJJ se rassembleront pour revenir sur leur
expérience d’équipe et de territoire menée avec le jeu
Pause Photo Prose : formation, équipement des sites et
animation d’ateliers pour les jeunes bénéficiaires en milieu
ouvert ou fermé.
atelier de médiation
dans les expositions
animé par l’équipe des médiateurs
des Rencontres d’Arles
En petits groupes, l’équipe des médiateurs de la Rentrée
en Images se mobilise pour partager son expérience (sur
la base des pistes et retours concrets des 10 000 élèves et
leurs enseignants venus durant la Rentrée en Images les
jours précédents). Au contact des œuvres, faire émerger
ensemble des pistes et des pratiques dans la diversité
des approches professionnelles de chacun.
LES UNS VUS PAR LES AUTRES animé par le Museon Arlaten
Le Museon Arlaten, musée départemental d’ethnographie, propose un jeu de 7 familles sur les stéréotypes. Il
pointe du doigt les préjugés en Méditerranée : des idées
reçues comme des images à bousculer, pour aller à la
rencontre de l’ autre, à connaître et à comprendre, en
observant, en jouant et en réfléchissant !
3
JOUR 2 — SAMEDI 24 SEPTEMBRE
des Œuvres et des photographes
10H00 – 12H00
RENCONTRE AVEC
le photographe alexandre
guirkinger
« Le terrier est un objet de fantasme car on n’en
connaît généralement que la silhouette ou le
seuil ; le reste est laissé à l’imagination. Sur un
plan symbolique, il en va de même pour la ligne
Maginot : tout le monde en a entendu parler mais
peu sont capables de la décrire. Son nom résonne
comme un réceptacle à fantasmes. Les formes de
ses bunkers répondent à cette dimension symbolique. À travers mes images, j’ai voulu partager ma
fascination pour cette extraordinaire relique d’une
modernité déjà ancienne. Les bunkers que j’ai
choisis et photographiés sont ceux dont la forme,
la situation ou la silhouette entraînent l’image vers
autre chose que l’enregistrement matériel d’une
frontière : une sorte de décor de science-fiction,
une trace de land art, une architecture moderniste, un géoglyphe contemporain… L’écart entre
l’abondance des reliques de la ligne et le peu de
représentations contemporaines dont elle fait l’objet offre un terrain de jeu excitant pour interroger
notre rapport au paysage, à la frontière, à la limite. »
Alexandre Guirkinger
Cette année, le service pédagogique propose
plusieurs activités autour du travail d’Alexandre
Guirkinger :
— Atelier de pratique photographique dans le cadre
de La Rentrée en Images
— Des ressources et propositions d’ateliers disponibles pour tout public sur la plateforme
www.latelierdesphotographes.com
À cette occasion, une restitution des ateliers sera
faite par Isabelle Saussol-Guignard, responsable
des actions pédagogiques aux Rencontres d’Arles.
1. Alexandre Guirkinger,
Fossé antichar dans l’ouvrage
du Hackenberg à proximité
de Vecking (Moselle), mai 2007.
Avec l’aimable autorisation
de l’artiste.
2. Alexandre Guirkinger,
Détail d’une vue aérienne infrarouge
de 1974. Fonds photographique
de l’IGN, rephotographié en 2016.
1
2
12h00 – 14h00
REPAS LIBRE
14H30 – 16H00
un ATELIER à la carte ou la VISITE LIBRE DES EXPOSITIONS
atelier de médiation
dans les expositions
animé par l’équipe des médiateurs
des Rencontres d’Arles
En petits groupes, l’équipe des médiateurs de la Rentrée
en Images se mobilise pour partager son expérience (sur
la base des pistes et retours concrets des 10 000 élèves et
leurs enseignants venus durant la Rentrée en Images les
jours précédents). Au contact des œuvres, faire émerger
ensemble des pistes et des pratiques dans la diversité
des approches professionnelles de chacun.
16H00 – 19H30
PAUSE PHOTO PROSE
animé par l’équipe des médiateurs
des Rencontres d’Arles
Ce jeu pédagogique est un outil d’initiation à la lecture
de la photographie. L’atelier propose une approche de
la lecture d’images par le jeu, autour de trois manches :
observer, analyser et partager en équipe les points de vue.
l’atelier des photographes
animé par l’équipe des médiateurs
des Rencontres d’Arles
Prise en main de l’outil et propositions créatives. Cette
plateforme numérique propose un corpus resserré de
photographies, des informations sur leurs auteurs, des
pistes de réflexion et des propositions concrètes de
séances d’ateliers ludiques pour tous les publics.
VISITE LIBRE DES EXPOSITIONS
Accès à toutes les expositions du Festival
> voir la liste des expositions page suivante.
4
JOUR 3 — DIMANCHE 25 SEPTEMBRE
ACCÈS LIBRE À TOUTES LES EXPOSITIONS DU FESTIVAL
10H00 – 19H30
sid Grossman
PRIX DÉCOUVERTE
grande halle
C’est le palmarès des Rencontres d’Arles, soutenu
depuis 2002 par la fondation LUMA. La règle est
simple : cinq nominateurs – des personnalités reconnues du monde de l’art – nomment chacun deux
artistes – la parité est instaurée depuis 2015. Nous
produisons une exposition pour chacun d’entre eux,
tandis que les professionnels votent pour désigner
un lauréat qui reçoit 25 000 euros pour continuer son
travail.
FRANK BERGER
STEPHANIE KWITT
BASMA ALSHARIF
DAISUKE YOKOTA
MARIE ANGELETTI
CRISTODOULOS PANAYIOTOU
NADER ADEM
SARAH WAISWA
BENI BISCHOF
SARA CWYNAR
du docuMent À La RévéLation,
pHotoGRapHies et inFLuences
Espace VAn gogh
etHan levitas/Garry winoGrand
RadicaL ReLation
grande halle
Peter mitCHel
nouveau déMenti de La Mission spatiaLe viKinG 4
grande halle
eamonn doyle
end.
espace van gogh
CHristian marClay
grande halle
MONSTRES & CO.
Du cinéma au folklore japonais en passant par les extraterrestres aperçus à Roswell, les monstres sont les représentations de nos peurs.
MONSTRES, FAITES-MOI PEUR !
un ReGaRd oBLique suR Les MonstRes au cinéMa
grande halle
Sara Galbiati, Peter Helles Eriksen
& Tobias SelnÆs Markussen
phenomena, réalités extraterrestres
ground control
Sara Cwynar, Fille, planche contact 2 (manuels pour chambre
noire), 2013. Avec l’aimable autorisation de l’artiste, de Foxy
Production, New York, et de la Cooper Cole Gallery, Toronto.
street
la PHotoGraPHie de rue revisitée
L’espace urbain comme terrain de jeu. Dès son origine,
les photographes pratiquent la photographie de rue.
Depuis quelques années, on assiste à un nouvel essor
du genre.
Bretaigne Windust, La Femme à abattre, 1951.
Avec l’aimable autorisation d’United States Pictures.
5
JOUR 3 — DIMANCHE 25 SEPTEMBRE
ACCÈS LIBRE À TOUTES LES EXPOSITIONS DU FESTIVAL
10H00 – 19H30
Africa Pop
Une Afrique décalée, une Afrique pop, pleine d’humour
et de surprises, mise en valeur par des photographes
et des commissaires talentueux.
maud sulter
syrcaS
Chapelle de la charité
SWINGING BAMAKO
LA FABULEUSE HISTOIRE DES MARAVILLAS DE MALI
Couvent Saint-Césaire
Après la guerre
Que reste-t-il à voir d’un champ de bataille bien après la
bataille ? Quelle trace peut laisser la construction d’une
ligne pour se protéger des envahisseurs ? Comment,
depuis quinze ans, les artistes se sont-ils réappropriés
le 11 Septembre ? Que fait un grand photographe de
guerre quand il ne photographie pas la guerre ? Autant
de questions auxquelles nous apportons des réponses...
Alexandre Guirkinger
LIGNE MAGINOT
magasin électrique
TEAR MY BRA
DRAMES ET FANTAISIES DANS LE CINÉMA
DE NOLLYWOOD... ET SON INFLUENCE
SUR LA PHOTOGRAPHIE AFRICAINE
CONTEMPORAINE
GROUND CONTROL
Relecture
La photographie vue autrement
L’histoire de la photographie au prisme des réappropriations, des erreurs ou des accidents...
parfaites imperfections
L’ART D’EMBRASSER LE HASARD ET LES ERREURS.
palais de l’archevÊché
il y a de l’autre
Les réveils de l’image
ATELIER DES FORGES
Uche Okpa Iroha, A Room for a Favour, série The Plantation Boy.
Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
Les plateformes du visible
Nouvelles approches
du documentaire
Je vous écris d’un pays
lointain
Coup de projecteur sur une partie du monde, comme une
correspondance photographique.
Yann Gross
THE JUNGLE SHOW
magasin élEctrique
L’enquête comme sujet photographique et le photographe comme détective à l’assaut des archives
photographiques.
laia abril
une histoire de la misogynie,
chapitre un : de l’avortement
magasin électrique
PIERO MARTINELLO
Radicalia
Mistral
Yann Gross, Gorra de Motelo(casquette de tortue), 2015.
Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
6
JOUR 3 — DIMANCHE 25 SEPTEMBRE
ACCÈS LIBRE À TOUTES LES EXPOSITIONS DU FESTIVAL
10H00 – 19H30
Singulier !
émergences
Libres et passionnés, certains collectionneurs portent
leur regard sur des sujets singuliers et posent la question
du vernaculaire.
Une attention particulière
étranges collections
MAUVAIS GENRE
Le festival est un défricheur, il va chercher les talents de
demain.
trois étudiants de la promotion 2016 de l’ENSP
magasin éléctrique
Collection Sébastien Lifshitz
ATELIER DES FORGES
hara kiri photo
Grande Halle
Hors-Cadre
La photographie sort de son cadre et envahit l’espace.
Maurizio cattelan & pierpaolo ferrari
TOILET PAPER
parc des ateliers
K Tosani, Regard IX, 2001. FNAC 04-677.
Avec l’aimable autorisation de l’artiste et du CNAP © Adagp
Arles Books
Plus de 1 000 m2 dédiés au livre sous toutes ses formes.
PRIX DU LIVRE 2016
Grande Halle
Sans titre. Concept et image par TOILETPAPER magazine :
Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari.
LUMA RENCONTRES DUMMY BOOK AWARD
ARLES 2016
magasin électrique
augustin rebetez
MUSÉE CARTON
magasin électrique / nonante-neuf
PROGRAMME ASSOCIÉ
Katerina Jebb
DEUS EX MACHINA
Musée Réattu
DES GESTES BLANCS PARMI LES SOLITUDES
Oeuvres du Centre national
des arts plastiques
Galerie Arena
la recherche de l’art #5
ad vitam ÆTERNAM. DE L’HOMME
SOIGNÉ À L’HOMME AUGMENTÉ
Galerie du haut, ENSP
Augustin Rebetez, installation Musée carton, 2016.
Avec l’aimable autorsation de l’artiste.
sYsteMaticaLLY open ?
NOUVELLES FORMES DE PRODUCTION
DE L’IMAGE CONTEMPORAINE
atelier de la mécanique
Dominic nahr
PAYS BRISÉ
FONDATION MANUEL RIVERA-ORTIZ
7
ISABELLE SAUSSOL-GUIGNARD
RESPONSABLE DES PROJETS PEDAGOGIQUES
isabelle.saussol@rencontres-arles.com
marine marion
COORDINATION DEs PROJETS PÉDAGOGIQUES
marine.marion@rencontres-arles.com
daria miasoedova
COORDINATION LOGISTIQUE
DEs rencontres professionnelles
daria.miasoedova@rencontres-arles.com
Les Rencontres d’Arles
34 rue du Docteur Fanton / 13200 Arles
info@rencontres-arles.com
rencontres-arles.com / Tél. +33 (0)4 90 96 76 06
latelierdesphotographes.com
Partenaires institutionnels
Grands partenaires
Partenaires médias
Merci aux partenaires qui soutiennent nos actions
pédagogiques :
Merci à nos partenaires qui participent concrètement à l’offre :
Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Réseau Canopé,
Direction régionale des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte
d’Azur, Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement
supérieur et de la Recherche, Direction de la mémoire, du
patrimoine et des archives du ministère de la défense, ville d’Arles,
fondation Daniel et Nina Carasso, Groupe TOTAL.
Rectorats des académies d’Aix-Marseille, de Nice et de Montpellier,
Musée départemental Arles Antique, Institut national
de recherches archéologiques préventives, École nationale
supérieure de la photographie d’Arles, abbaye de MontmajourCentre des monuments nationaux, museon Arlaten, musée Réattu,
Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement
(départements Bouches-du-Rhône, Gard et Hérault),
service du patrimoine de la ville d’Arles, festival de Marseille,
fondation Vincent Van Gogh, parc naturel régional de Camargue,
Centre de la Résistance et de la Déportation du pays d’Arles,
Fondation LUMA.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 010 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler