close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

(EFA-CGC - CFTC DL CAP IAE juin 2016 D\351fi)

IntégréTéléchargement
CAP des IAE
1er juin 2016
Déclaration liminaire
Syndicat de l’environnement, la
forêt et l’agriculture
Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,
Les IAE sont les premiers à subir les réorganisations en cours dans tous les services et
souvent, à devoir les porter.
Pourtant, avec des règles de mobilité qui restent strictes et un troisième grade qui n'arrive
toujours pas, nos collègues se sentent parfois bien abandonnés.
Nombreux sont ceux qui se sont éloignés des préoccupations de leur parcours de carrière pour
parer au plus pressé : retrouver un poste, rejoindre un conjoint, batailler pour leurs primes,
pour leur avancement pourtant mérité, organiser une fin de carrière digne.
Alors que les fusions et réorganisations de services provoquent des mobilités imposées, il est
plus que jamais indispensable de faciliter le processus de mutation à toutes ses étapes.
En effet, nos collègues doivent suivre un véritable parcours du combattant pour dénicher des
postes, déposer leurs demandes et espérer être retenus.
- Ordre de priorité des postes demandés :
Certains services d'accueil posent comme condition de leur demander de changer leur ordre
de priorité pour les classer premiers.
Or c'est bien par c'est par la combinaison des ordres de priorité des agents et des services
d'accueil que se fera le mieux le recrutement du bon candidat pour le bon service.
Aussi, nous demandons que dorénavant l'ordre de priorité des candidats ne soit pas
communiqué aux services.
- Utilisation des entretiens professionnels :
De plus en plus de services d'accueil demandent aux candidats de leur fournir les trois
derniers entretiens professionnels.
Malgré une lecture minutieuse des notes de service, nous n'avons trouvé nulle part mentionné
que ces entretiens peuvent être utilisés à des fins de recrutement par une structure extérieure.
Au contraire, tout laisse à penser que l'entretien professionnel est un moment privilégié
d'échange en toute confiance entre l'agent et son supérieur.
Nous demandons donc qu'il soit immédiatement mis fin à cette pratique des services
d'accueil. Nombreux sont les collègues qui se sentent obligés d'obtempérer par crainte d'être
évincés.
- Télédéclaration des candidatures :
Enfin, la téléprocédure de déclaration de candidatures reste à améliorer :
Nous souhaitons que le portail reste ouvert pour les candidats afin qu'ils puissent modifier leur
dossier ou y apporter des pièces complémentaires, comme la possibilité en était laissée du
temps des procédures papier.
La téléprocédure doit être mise en œuvre dans tous les établissements, y compris l'ONF.
- Perte de technicité :
On continue d'observer une diminution des postes à caractère technique, qui pourtant sont les
garants d'une mise en œuvre efficace des politiques publiques.
D'une part, l'éloignement des régions du terrain, avec leur augmentation de taille, pourrait être
compensé par le renforcement des services des DDT qui sont de plus en plus sollicitées.
Les collègues de DRAAF et DREAL pourraient ainsi avoir quelques postes disponibles
conjuguant moindre éloignement et conservation du métier.
D'autre part il est incontestable que les agents touchés par les réorganisations doivent pouvoir
retrouver immédiatement un poste. Mais la marge de manœuvre est si faible que les collègues
se trouvent parfois parachutés sur un poste qui ne correspond pas à leur profil.
Enfin , sauf erreur ou omission, l'arrêté fixant le nombre d'élèves ingénieurs IAE n'est pas
encore paru alors que les concours externes sont engagés. Pour rappel, l'ONF lors de la CPS, a
pris l'engagement de recruter 7 IAE forestiers en sortie d'école.
- Tensions dans les services :
Enfin, les réorganisations apportent leur lot d'inquiétudes et de déceptions : baisse de cotation
des postes, forte concurrence … Sans oublier que les collègues qui souhaiteraient une
mobilité classique n'ont aucune chance eu égard au nombre de candidats prioritaires.
Dans cette période difficile dont on ne voit pas venir la fin, nous demandons à l'administration
de faire preuve de souplesse et d'humanité et ainsi tenter de compenser au mieux les obstacles
au déroulement des carrières de nos collègues … qu'il s'agisse de mutation, de promotion ou
d'avancement, de maintien du statut de chef de mission …
Pour finir, permettez-moi une intervention en réponse à des propos qui viennent d'être tenus :
la rupture d’égalité avec les collègues IAE de l’ONF n’est pas dans le sens que
prétendent nos collègues du SNIAE-FO : le mode de remontée des propositions
(inscriptions au TA par exemple, mais aussi CFC, …) pose problème et en particulier son
calendrier : il empêche à toute OS de défendre nos collègues sur ces sujets : on ne peut le
faire en CPS, c’est trop tôt au printemps ou trop tard à l’automne, et ce sont bien les
IAE de l'ONF qui sont ainsi lésés.
Il serait bon que nos camarades du SNIAE-FO rament dans le même sens
que les autres OS pour la défense des agents que nous représentons.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
112 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler