close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CFDT06-La-Mouette-CHSCT-31-mai-16

IntégréTéléchargement
La mouette, le 2 juin 2016
CHSCT du 31 mai 2016
Dans cette deuxième séance plénière de l'année, le CHSCT devait donner son avis sur :
• le Plan Annuel de Prévention des risques professionnels (PAP) de la DDFIP,
• la création des Pôles de Contrôle Revenu Patrimoine (PCRP).
Par ailleurs, une information a été donnée par l'administration sur l'adaptation du réseau en 2017.
Le PAP ou l'administration "pompier pyromane" :
Le préalable au PAP c'est le DUERP (cf. la Mouette de Mars).
Certaines OS ont insisté sur le fait que des chefs de service n'ont pas rendu le DUERP ou ont fait
un "copier-coller" de l'année précédente.
Mais les problèmes sont toujours les mêmes..., risque routier, travail sur écran, nuisances sonores
liées aux grands bureaux, luminosité, saleté de certains espaces, cadences plus que soutenues,
frustrations nées des tâches bâclées sans moyens suffisants pour les accomplir, épuisement
professionnel pour certains. Enfin, on ne reviendra pas sur l'importance qu'ont pris les risques
psycho sociaux (RPS) dans une administration en chantier permanent, où les crédits, le personnel
et les surfaces se réduisent chaque année alors que les missions sont toujours là. C'est à présent
le principal risque restitué par le DUERP.
Après avoirs mis le feu, il faut s'efforcer de l'éteindre ou au moins éviter sa propagation ! Ainsi on
met les contribuables sous pression dans les files d'attente puis on organise un stage pour public
difficile. Pourtant ils viennent seulement demander comment remplir leur déclaration sur internet,
grand espoir dans la stratégie de l'administration.
Pour le reste les RPS sont absents du PAP et l'administration continue de se focaliser sur les
conditions matérielles de travail qui, sans être négligeables, ne constituent plus le cœur du
problème. Il est vrai que pour réduire vraiment les RPS, il faudrait des moyens humains et
matériels suffisants et que ces moyens lui sont refusés.
La CFDT n'a pas approuvé ce PAP.
Les PCRP : y a pas de souci, tout a été prévu !
La réforme se fera à effectifs constants ; 85 agents avant et 85 agents après. Traduction: les
suppressions d'emploi commenceront l'année prochaine.
Des synergies vont se créer dans les nouveaux pôles. Traduction: l'administration en attend
beaucoup en termes de résultats.
Dans ces conditions il est difficile de croire que les conditions de travail des agents vont
s'améliorer même si on nous promet de la formation à gogo.
Par ailleurs, il a été prévu un dispositif d'accompagnement financier pour les agents devant
changer de résidence mais beaucoup sont bien décidés à ne pas en profiter !
Autres "faux" problèmes soulevés par des agents décidément trop inquiets : l'archivage préalable
au déménagement, la place dédiée aux armoires, des box de réception en nombre insuffisants
voire inexistants, des sanitaires en nombre insuffisants au sixième étage.
La CFDT n'a pas approuvé la création des PCRP mais ce n'est qu'un avis !
L'ASR, Aménagement Structure Réseau ou Administration Super Réduite ?
Toute chose venant à point, après tant de suppressions d'emplois et de vente de m² il faut adapter
le réseau. Il s'agit donc de l'adaptation à l'administration "peau de chagrin" et non aux besoins des
usagers.
Les heureux gagnants de l'année 2017 sont :
• La Trésorerie de Vence qui doit fermer.
• La Recette des Finances de Grasse qui doit fermer.
• Les deux SIE et les deux SIP de Cannes qui doivent fusionner.
• Les deux SPF de Grasse qui doivent fusionner.
• Les deux SPF d'Antibes qui doivent fusionner.
• Les pôles enregistrements qui disparaissent au profit de deux SDE (Service Départemental
de l'Enregistrement, un à Grasse et un à Nice). Les usagers de Cannes devant se rendre à
Grasse apprécieront.
Les inquiétudes sur les conditions de travail des agents dans ces "superstructures" ont été
balayées d'un revers de main.
Quant au nombre important de demandes de mutation dans le premier service fusionné (Sie de
Nice Extérieur et Sie de Nice Arénas), il ne constituerait qu'un épiphénomène.
Le CHSCT n'a pas rendu d'avis puisqu'il s'agissait d'une simple information !
Vos contacts CFDT
michel.aime@dgfip.finances.gouv.fr 04 92 09 47 31
veronique.bertucchi-martin@dgfip.finances.gouv.fr 06 67 43 89 83
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
53 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler