close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Assises Internationales du Roman

IntégréTéléchargement
Assises
Internationales
du Roman
23-29 mai 2016
Aux Subsistances, Lyon
www.villagillet.net
Débats
Rencontres
Lectures
www.villagillet.net
www.villagillet.net
co-réalisation
en partenariat avec
2
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Sommaire
Présentation du festivalp.4
Les auteursp.10
Programme 2016p.12
Les publicationsp.23
Les librairesp.23
Les projets pédagogiquesp.24
Les partenaires des Assises Internationales du Romanp.26
Public des Assises Internationales du Roman
Entretien : V. Despentes et F. D’Angelo / Assises Internationales du Roman 2015
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
3
La Villa Gillet et Le Monde
Le Monde des Livres poursuit avec enthousiasme
en 2016 l’aventure des Assises Internationales
du Roman, initiée il y a 10 ans par Le Monde et la
Villa Gillet.
Ces Assises correspondent parfaitement au souci du Monde
d’orchestrer la rencontre entre romanciers et lecteurs et
d’inscrire la littérature à même la vie. Depuis plus de quarante
ans, le supplément littéraire du Monde tente d’embrasser le plus
largement possible la diversité de la production éditoriale, aussi
bien pour la littérature française et étrangère que pour les essais
et les documents. Il fait ses choix en toute indépendance, avec la
volonté de fournir à « l’honnête homme » une information fiable.
Un parti pris d’exigence et de qualité, mais aussi de plaisir, sans
cesse animé par le désir d’éclairer.
La Villa Gillet (Lyon) est un centre international
pluridisciplinaire dédié aux écrivains, aux
penseurs, aux chercheurs, aux artistes et aux
acteurs de la vie publique.
La Villa Gillet s’intéresse à toutes les formes de culture
contemporaine. Elle établit des ponts entre les générations et les
disciplines.
Elle propose une approche vivante des savoirs à travers des
rencontres publiques qu’elle organise toute l’année, mais
également à l’occasion de ses deux festivals internationaux, les
Assises Internationales du Roman et Mode d’emploi : un festival
des idées. Tous ces événements associent à la fois grands noms
et jeunes talents de la littérature et des sciences humaines, aussi
bien français qu’étrangers.
Cette programmation permet d’associer à ces projets des
actions de longue durée avec le milieu scolaire et universitaire,
avec les associations, avec les entreprises, avec le réseau des
bibliothèques et les librairies à Lyon et en Rhône-Alpes.
La Villa Gillet mène également des projets avec ses partenaires
étrangers. À New York, de 2011 à 2013, elle a organisé le festival
Walls and Bridges, qui mettait en dialogue penseurs et artistes
français et américains.
Elle est par ailleurs à l’initiative, avec la Fondation Genshagen
(Allemagne), d’un prix de littérature franco-allemand : le prix
Franz Hessel. Il est remis chaque année par les deux ministres de
la Culture allemand et français.
La Villa Gillet est subventionnée par la Région AuvergneRhône-Alpes, la Ville de Lyon, le Ministère de la Culture et de
la Communication, le Centre national du livre, la Direction
Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône-Alpes et la
Métropole de Lyon.
La Villa Gillet
4
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Depuis 10 ans, un rendez-vous
avec ceux qui font la littérature
d’aujourd’hui et de demain
Nancy Huston / France
a participé aux AIR 2009
Arielle Dombasle / France
a lu Caprice de Marguerite
Duras aux AIR 2009
Erri de Luca / Italie
a participé aux AIR 2007,
2010 et 2015
Pierre Arditi / France
a lu Voyage au centre de la terre (Jules Verne) aux AIR 2013
Siri Hustvedt / États-Unis & Hanif Kureishi / Royaume-Uni
ont participé aux AIR 2009
Orhan Pamuk / Turquie
Prix Nobel de Littérature 2006
a participé aux AIR 2014
Svetlana Alexievitch / Biélorussie
Prix Nobel de Littérature 2015
a participé aux AIR 2014
Kenzaburō ōe / Japon
Prix Nobel de Littérature 1994
a participé aux AIR 2015
Dany Laferrière / Haïti
Membre de l’Académie Française
a participé aux AIR 2009, 2010 2014
Alaa El Aswany / Égypte
a participé aux AIR 2007 et 2012
Marie N’Diaye / France
Prix Goncourt 2009
a participé aux AIR 2009
Véronique Ovaldé / France
a participé aux AIR 2009
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
5
Sept jours de festival
80 rendez-vous
Aux Subsistances
Des entretiens, des dialogues, des tables rondes, des lectures
par des comédiens et des musiciens, des projections de films en
avant-première en partenariat avec ARTE, une grande librairie.
Les Subsistances, coréalisatrices du festival, sont un laboratoire
international de création artistique dédié au spectacle vivant
(danse, théâtre, musique et cirque).
Partout en région : les
rencontres « Cartes blanches »
Des rendez-vous pour multiplier les occasions de rencontrer les auteurs dans des
contextes et des formats différents.
Les rencontres « Cartes blanches » du festival sont conçues et organisées avec des
partenaires de toute la région : bibliothèques / médiathèques, librairies, musées, cinémas,
établissements de santé...
Elles sont l’occasion pour le public de découvrir les auteurs seuls, au cours d’une rencontre
qui permet de parcourir leur œuvre et d’entendre leurs textes. Elles sont le théâtre de
premières expériences d’animation pour les étudiants des universités de la région.
Les invités
Pour tous
50 intervenants chaque année.
Le festival s’adresse à tous les amateurs de littérature,
passionnés ou occasionnels, spécialistes ou simples
curieux.
Le festival est l’occasion d’entendre les grandes voix
de la littérature mondiale et de découvrir de jeunes
romanciers ou encore d’écouter des lectures par des
comédiens.
Les tables rondes et entretiens sont animés par les
journalistes du Monde et par les partenaires avec
lesquels sont co-conçues certaines des rencontres.
Pour accompagner les plus jeunes, la Villa Gillet mène
des projets pédagogiques avec 2 600 élèves (depuis
l’école primaire) et étudiants (Voir p. 24).
Entendre les langues du monde entier
Les invités du festival s’expriment dans leur langue d’écriture : leur pensée est ainsi transmise avec toutes
ses nuances, donnant lieu à des échanges riches. Le public suit les débats grâce à un important dispositif de
traduction simultanée.
Les textes inédits écrits par les auteurs pour le festival sont lus par eux, dans leur langue d’écriture, en début de
rencontre. Le public peut écouter la traduction grâce aux casques mis à sa disposition.
6
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Villefranche-sur-Saône
Médiathèque PierreMendès-France
Bourg-en-Bresse
Médiathèque Aimé Césaire
Roanne
Vaulx-en-Velin
Médiathèque
municipale
Bibliothèque Paul Éluard
Anse
Médiathèque Médi@com
Rillieux-La-Pape
Médiathèque municipale
Villeurbanne
- Le Rize
- Librairie Lettres à
croquer
Lyon
- Les Subsistances
- Bibliothèque municipale du 1er
- Librairie Ouvrir l’œil
- Librairie Passages
- Librairie Le Bal des ardents
- Musée des Beaux-Arts de Lyon
- Bibliothèque de la Part-Dieu
- Bibliothèque municipale du 4e
- Librairie la BD
- Bibliothèque municipale du 6e
- Bibliothèque municipale du 7e
arrdt Jean Macé
- Centre hospitalier Saint JosephSaint Luc
- Cinéma Comœdia
- Le Bistrot des Fauves
- Librairie Terre des livres
LYON
Brindas /
Francheville
Médiathèque
municipale de
Brindas
Meyzieu / Décines
Médiathèque François
Mitterrand, Meyzieu
Oullins
Bron
Médiathèque
La Mémo
La Ferme du Vinatier
Saint-Fons
Saint-Priest
Bibliothèque Roger
Martin du Gard
Médiathèque François
Mitterrand
Mions / Corbas
- Médiathèque
Jacques Prévert,
Mions
- Maison d’arrêt
de Lyon-Corbas
L’Isle d’Abeau
Médiathèque Agnès
Varda
Saint-Étienne
Bibliothèque universitaire
Tréfilerie
Vienne
- Médiathèque
Le Trente
- Librairie Lucioles
La Côte Saint-André
Médiathèque Bièvre
Isère
Privas
Bibliothèque
départementale
Table ronde aux Subsistances / Assises Internationales du Roman 2013
Public des Assises Internationales du Roman
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
7
LE MONDE VOIT GRAND POUR VOTRE WEEK-END
AVEC DEUX ÉDITIONS
Le vendredi :
Le Monde + Éco & entreprise + M le Magazine + Sports
+ Idées
Ce nouveau supplément est le lieu de l’enquête
intellectuelle, de l’approfondissement des débats, autour
de sujets de fond en résonance avec l’actualité.
4,20 €
Le samedi :
Le Monde + Éco & entreprise + L’époque
Ce nouveau supplément raconte les petits
c h a n ge m e n t s e t l es g ra n d es m u t a t i o n s
de notre vie quotidienne, pour mieux profiter de notre époque.
2,40 €
Découvrez notre offre spéciale d’abonnement sur LeMonde.fr/offrewe
191x274,5_MONDE WE-Mag236_pr Assises Roman.indd 1
29/03/2016 16:29
InterTrapenard 190x277.indd 1
12/04/2016 11:13
Les auteurs
10
Charles Dantzig / France
Voir page 13
Zeina Abirached / Liban / France
Alice Diop / France
Voir page 15
Voir page 17
Christine Angot / France
Vincent Delecroix / France
Voir page 18
Voir page 15
Nathalie Azoulai / France
Élisabeth de Fontenay / France
Voir page 12
Voir page 21
Russell Banks / États-Unis
Delphine de Vigan / France
Voir page 12
Voir page 20
Oya Baydar / Turquie
Mathias Énard / France
Voir page 16
Voir page 15
In Koli Jean Bofane / Congo
Hélène Frappat / France
Voir page 13
Voir page 15
Christophe Boltanski / France
Tristan Garcia / France
Voir page 16
Voir page 15
Cynthia Bond / États-Unis
Yves Grevet / France
Voir page 14
Voir page 19
Patrick Boucheron / France
Guillaume Guéraud / France
Voir page 14
Voir page 19
Javier Cercas / Espagne
Stefan Hertmans / Belgique
Voir page 22
Voir page 16
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Régis Jauffret / France
Boualem Sansal / Algérie
Voir page 14
Voir page 20
Nathalie Léger / France
Joy Sorman / France
Voir page 12
Voir page 13
Max Lobe / Cameroun
Sara Stridsberg / Suède
Voir page 17
Voir page 18
Diane Meur / Belgique
Chantal Thomas / France
Voir page 12
Voir page 14
Eshkol Nevo / Israël
Lyonel Trouillot / Haïti
Voir page 19
Voir page 17
Eiríkur Örn Norðdahl / Islande
Pascal Vatinel / France
Voir page 14
Voir page 19
Ludmila Oulitskaïa / Russie
Hervé Walbecq / France
Voir page 21
Voir page 19
Goran Petrović / Serbie
Samar Yazbek / Syrie
Voir page 19
Voir page 17
Emmanuelle Pireyre / France
Voir page 13
Zia Haider Rahman /
Royaume-Uni
Voir page 17
Lydie Salvayre / France
Voir page 16
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
11
Programme 2016
Grand entretien : Russell Banks
en dialogue avec Raphaëlle Rérolle / Le Monde
10 ans après avoir participé aux premières Assises Internationales du Roman, Russell Banks revient.
L’occasion pour lui de faire le point sur son travail de romancier, influencé par les nombreux bouleversements qui ont secoué le monde
moderne au cours de ces 10 dernières années.
Lun. 23 mai / 19h
russell Banks / États-Unis
les subsistances
Entretien
90 minutes / 6 €
Il est l’un des grands noms de la littérature
américaine. Ancien président du Parlement
International des Écrivains et membre
de la prestigieuse Academy of Arts and
Letters, il est traduit dans une vingtaine
de langues et publié en France par Actes
Sud. Son dernier recueil de nouvelles, Un
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
membre permanent de la famille, dessine
avec humour et empathie la complexité
des relations familiales de l’Amérique
contemporaine, à travers douze histoires
émouvantes et profondément humaines.
> Un membre permanent de la famille,
nouvelles traduites de l’anglais (États-Unis)
par Pierre Furlan (Actes Sud, 2015)
mardi 24 mai / 15h30
mercredi 25 mai / 12h30
Rencontre avec Russell Banks.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Rencontre avec Russell Banks et l’artiste Philippe
Bazin (France). En partenariat avec la Galerie Le
Bleu du ciel, Lyon. Entrée libre dans la limite des
places disponibles.
LIBRAIRIE LE BAL DES ARDENTS,
LYON 1ER
médiathèque municipale de
Roanne
Les figures légendaires
Mettre en mots, c’est d’une certaine manière rendre immortel, faire passer à la postérité ce qui aurait pu être oublié à jamais. La littérature
sacralise et fait passer au rang de légendes des hommes et des femmes ayant marqué leur époque. Mais pourquoi continuer d’écrire sur des
personnages d’un autre temps ? En quoi ces grandes figures tragiques, parfois excentriques, revivifiées par les romanciers, restent-elles
éternellement modernes ?
lun. 23 mai / 21h
les subsistances
Table ronde
90 minutes / 6 €
Nathalie Azoulai / France
Elle a enseigné avant de se tourner vers
l’édition puis de se consacrer à l’écriture
de romans. Elle a également collaboré à
plusieurs scénarios pour le cinéma et la
télévision. Dans Titus n’aimait pas Bérénice,
son sixième roman, elle imagine une jeune
femme d’aujourd’hui, quittée par son
amant, qui tente de trouver dans Racine
des réponses à son chagrin. L’auteure
livre ici le magnifique récit d’un chagrin
d’amour ainsi qu’une biographie toute
personnelle de Racine, dans un texte servi
par une langue intense et pleine de grâce.
> Titus n’aimait pas Bérénice (P.O.L, Prix
Médicis 2015)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
12
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Nathalie Léger / France
Elle dirige l’Institut Mémoires de
l’Édition Contemporaine. Commissaire
d’expositions et auteure de divers essais,
elle a publié en 2008 L’Exposition (P.O.L),
sur la comtesse de Castiglione. Son dernier
livre nous entraîne à la suite de Barbara
Loden, actrice mystérieuse, réalisatrice
inspirée d’un chef-d’œuvre du cinéma :
Wanda (1970). À travers le parcours de cette
femme blessée, Nathalie Léger interroge
le pouvoir de l’écriture romanesque,
construisant en même temps un jeu de
pistes identitaire qui interroge son propre
parcours.
> Supplément à la vie de Barbara Loden
(P.O.L, Prix du Livre Inter 2012)
Diane Meur / Belgique
Romancière,
elle
est
également
traductrice. Son dernier ouvrage La
Carte des Mendelssohn, grande épopée
symphonique, s’attache aux figures
excentriques, à l’histoire du monde et des
communautés à travers la généalogie du
célèbre compositeur. Diane Meur nous
livre les détails passionnants de sa propre
enquête : ses errances, ses découvertes
émaillent et guident le récit de la saga
familiale.
> La Carte des Mendelssohn (Sabine
Wespieser, 2015)
mardi 24 mai / 15h
mercredi 25 mai / 18h30
Rencontre avec Nathalie Azoulai.
Le Cercle des lecteurs du Progrès et La Ferme du
Vinatier invitent Diane Meur.
Voir détails p. 27
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Médiathèque Aimé Césaire,
BOURG-EN-BRESSE
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
lA ferme du vinatier, bron
Jeux littéraires avec Joy Sorman et 10 classes de collèges
À l’occasion de la 7e édition du festival , Maylis de Kerangal, les équipes d’Érasme et de la Villa Gillet ont imaginé un jeu littéraire collaboratif
inspiré de l’écriture des cadavres exquis des surréalistes. L’aventure littéraire se poursuit en 2013 avec Léonora Miano puis avec Joy Sorman
depuis 2014.
JOY SORMAN / France
Mar. 24 mai / 10h
les subsistances
120 minutes / gratuit sur
réservation
Cette rencontre est
ouverte à tous
Auteure de plusieurs essais et romans, elle a obtenu
le Prix de Flore pour son premier livre, Boys, boys,
boys (Gallimard, 2005). Dans Comme une bête
(Gallimard, 2012) et La Peau de l’ours (Gallimard,
2014), elle explorait la relation homme / animal,
interrogeant ainsi notre humanité. Cinq ans après
sa première édition, elle propose une version
enrichie de L’Inhabitable, une plongée dans le
Paris des logements insalubres : un ouvrage en
forme d’expérience aux frontières du reportage et
du récit, de l’enquête et de la dérive urbaine.
> L’Inhabitable (Gallimard, 2016)
Laclasse.com est l’Espace numérique de travail
des collèges du Rhône et de la Métropole de
Lyon. Le Centre Érasme, laboratoire des usages
numériques de la Métropole de Lyon, accueille
des artistes au sein des Classes culturelles
numériques, permettant à tous les établissements
du territoire de mener un projet en ligne et lors de
rencontres en classes.
Tous les élèves participants se retrouvent aux
Subsistances pour parler de cette aventure sous
forme de jeux littéraires et pour fêter l’édition des
nouvelles écrites ensemble. Plus de détails p. 22
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
mardi 24 mai / 18h
bibliothèquE municipale de
la part-dieu, Lyon 3e
Rencontre avec Joy Sorman.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
L’homme du XXIe siècle
Qu’est-ce qu’être au monde au XXIe siècle ? Par quelles tribulations, tragiques ou loufoques, l’homme moderne passe-t-il ? Voilà des
questions auxquelles se propose de répondre la littérature en interrogeant les enjeux sociaux qui façonnent et traversent les existences
banales. Véritable radioscopie de ce qui nous entoure, la mise en mots du quotidien révèle les troubles et les dérives de nos sociétés. Elle dit
les haines et les passions des hommes d’aujourd’hui, sondant aussi bien les engagements collectifs que les parcours individuels.
Mar. 24 mai / 19h
les subsistances
Table ronde
90 minutes / 6 €
Charles Dantzig / France
Il est l’auteur de plusieurs essais et romans
traduits dans le monde entier. Éditeur,
il collabore chaque mois au Magazine
Littéraire et produit sur France Culture
l’émission « Secret professionnel ».
Dans son dernier roman, il revient sur les
manifestations de 2012-2013 contre le
« mariage pour tous », construisant une
galerie de personnages qui racontent
l’amour au temps de la haine. Feu d’artifice
combinant gaieté et violence, oscillant entre
l’essai, le conte et le poème, ce texte érudit
et politique, servi par une forme éclatée et
fulgurante, dit toute notre époque.
> Histoire de l’amour et de la haine
(Grasset, 2015)
In Koli Jean Bofane / Congo
Né au Congo, il vit désormais en Belgique.
Après un livre pour la jeunesse très
remarqué, Pourquoi le lion n’est plus le roi
des animaux (Gallimard, 1996), il a publié
deux romans. Le dernier nous entraîne à
Kinshasa, à la suite du jeune Isookanga,
jeune pygmée résolu à faire fortune après
avoir découvert Internet, dans un monde
gangrené par le capitalisme et la violence
des hommes. Fresque magistrale du
Congo d’hier et d’aujourd’hui, Congo Inc.
est une véritable comédie humaine portée
par la voix d’un conteur hors pair.
> Congo Inc. Le testament de Bismarck
(Actes Sud, 2014 ; Babel, 2016)
emmanuelle pireyre/ France
Écrivaine et poétesse, elle a publié plusieurs
ouvrages. Féerie générale, Prix Médicis
2012, est un roman collage, mêlant poésie
et fiction, qui ausculte notre conscience
européenne en ce début de XXIe siècle.
Entre une petite fille préférant peindre
des chevaux que s’intéresser à la finance
et un universitaire abandonnant sa thèse
sur l’héroïsme contemporain, Emmanuelle
Pireyre raille les clichés, avec érudition et
humour.
> Féérie générale (L’Olivier, Prix Médicis
2012)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
mardi 24 mai / 14h
mercredi 25 mai / 15h
Rencontre avec Charles Dantzig.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
mercredi 25 mai / 12h
jeudi 26 mai / 18h30
Rencontre avec Emmanuelle Pireyre. En
partenariat avec la librairie La Voie aux Chapitres
et les Ateliers Écrits Vains. Entrée libre dans la
limite des places disponibles.
musée des beaux-arts de lyon
Rencontre-lecture avec Charles Dantzig.
Voir détails p. 25
Tarif : entrée au musée (8€ / 4€ / gratuit) + 3€
Réservations : site Internet / billetterie du musée
MÉDIATHÈQUE
la mémo, oullins
Le Bistrot des Fauves, Lyon 7e
médiathèque j. prévert, mions
La Médiathèque Jacques Prévert (Mions) et la
Médiathèque municipale de Corbas invitent
In Koli Jean Bofane. En partenariat avec la
Maison d’arrêt de Lyon-Corbas.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
mercredi 25 mai / 19h
librairie terre des livres, lyon 7e
Rencontre avec In Koli Jean Bofane.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
13
L’emprise du mal
Qu’est-ce que le mal ? Comment la littérature le traduit-elle ? Des histoires effrayantes de spectres et d’apparitions que l’on se raconte tard
dans la nuit aux pulsions humaines les plus sombres, la littérature plonge au cœur de la noirceur, pour sonder les bas-fonds de l’âme. Trois
romanciers s’emparent de la question pour nous mener dans cet envers nocturne, entre idéologies déviantes, cruauté démesurée et haine
de soi et des autres.
Mar. 24 mai / 21h
les subsistances
Table ronde
90 minutes / 6 €
Cynthia Bond / États-Unis
Après avoir longtemps animé des cours
d’expression écrite pour les SDF et les jeunes
en difficulté, elle est conseillère en écriture
et enseigne « l’écriture thérapeutique ». Son
premier roman met en scène Ruby, de retour
dans son Texas natal. Dans un monde hanté
par le souvenir de l’esclavage et dominé
par les esprits malfaisants, l’enfant martyre
qu’elle était ne pourra être sauvée que par
Ephram, le simple. Décrits dans une langue
fulgurante et lyrique, des personnages
d’une humanité monstrueuse se croisent
et se brisent, entre magie et folie, dans un
fabuleux récit d’amour et de rédemption.
> Ruby, traduit de l’anglais (États-Unis) par
Laurence Kiéfé (Christian Bourgois, 2015)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Régis Jauffret / France
Distingué par de nombreux prix pour
ses textes, il explore sans relâche et sans
concession les zones d’ombre de la psyché,
comme dans Microfictions (Gallimard,
2007), cinq cents histoires tragi-comiques,
à la fois banales, cruelles et monstrueuses.
Il poursuit son portrait d’une humanité
minée par la folie et le désespoir avec son
dernier livre, Bravo, mosaïque de seize
fictions autour de la vieillesse et de la
mort. Parfois cru, tout en sachant aussi
faire preuve de délicatesse, l’auteur dit
l’absurdité de nos existences.
> Bravo (Seuil, 2015)
mardi 24 mai / 12h30
librairie ouvrir l’œil, lyon 1er
La librairie Ouvrir l’œil et les Artisans de la Fiction
invitent Cynthia Bond.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
mercredi 25 mai / 17h
Eiríkur Örn Norðdahl / Islande
Poète membre de l’avant-garde islandaise,
traducteur et romancier, il se propose, avec
Illska, de confronter ses compatriotes à une
image objective du rôle de l’Islande pendant
la Seconde Guerre mondiale, ainsi qu’aux
répercussions de l’Histoire sur son présent.
Un triangle amoureux donne le cadre
dans lequel l’écrivain explore, d’une plume
étonnante, avec un humour confinant
parfois au cynisme, des thèmes comme le
néonazisme ou le traumatisme de la Shoah.
> Illska, traduit de l’islandais par Éric Boury
(Métailié, 2015)
mardi 24 mai / 15h
Médiathèque
Pierre-Mendès-France,
Villefranche-sur-Saône
Rencontre avec Eiríkur Örn Norđdahl.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
BIBLIOTHÈQUE universitaire
TRÉFILERIE, saint-étienne
La Bibliothèque universitaire Jean Monnet et la
Librairie Lune et l’autre (Saint-Étienne) invitent
Cynthia Bond.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Jouer avec la vérité
Romancier et historien puisent tous deux dans le réel, qu’ils exposent un point de vue unique ou qu’ils multiplient les réalités.
Recherchent-ils alors la vérité, ou jouent-ils avec elle ?
Mer. 25 mai / 19h
les subsistances
Dialogue
90 minutes / 6 €
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
14
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Chantal Thomas / France
Directrice de recherche au CNRS, essayiste,
romancière, dramaturge, Chantal Thomas
s’intéresse particulièrement au XVIIIe siècle. Sa
passion pour le marquis de Sade, Casanova, MarieAntoinette et la vie des salons traverse son œuvre,
comme dans Les Adieux à la Reine (Seuil, 2002 Prix Femina). Son dernier texte nous entraîne
sous la régence de Philippe d’Orléans, lorsque
les familles régnantes de France et d’Espagne
concluent des mariages entre leurs héritiers, selon
les règles implacables des alliances politiques,
sacrifiant les enfants sur l’autel du pouvoir.
> L’Échange des princesses (Seuil, 2013)
jeudi 26 mai / 15h
médiathèque municipale d’anse
Rencontre avec Chantal Thomas.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Patrick Boucheron / France
Historien et professeur d’histoire du Moyen Âge à
l’Université Paris 1, il est depuis 2015 professeur au
Collège de France pour la chaire intitulée « Histoire
des pouvoirs en Europe Occidentale ». Membre
du comité éditorial de la revue L’Histoire, il dirige
les Publications de la Sorbonne. Son domaine
de recherche est l’Italie médiévale (ses villes,
ses princes, ses artistes) mais aussi l’écriture de
l’histoire aujourd’hui. Il a également mené un cycle
de recherche sur l’espace public au Moyen Âge.
> Au Banquet des savoirs. Éloge dantesque de la
transmission (Presses Universitaires de Bordeaux,
2015)
Beyrouth hier et aujourd’hui
À une époque où l’on construit plus facilement des barrières que des ponts, deux auteurs se proposent de penser les liens qui unissent
l’Orient et l’Occident. Au carrefour de la littérature et du graphisme, deux mondes pas si antagonistes s’esquissent et prennent vie, révélant
leurs singularités mais également leurs points de jonctions, leurs similitudes. Entre quête de la modernité et héritage de toute une tradition,
l’Orient dont on parle ici est bien loin des fantasmes et des préjugés.
Zeina Abirached / Liban / France
Mer. 25 mai / 21h
les subsistances
Dialogue
90 minutes / 6 €
Élevée pendant la guerre du Liban, elle suit des
études de graphisme à l’Académie libanaise des
beaux-arts. Aujourd’hui dessinatrice de bande
dessinée, elle vit entre Beyrouth et Paris. Inspiré
de la vie de son grand-père, Le Piano oriental
est comme une passerelle bâtie entre l’Orient
et l’Occident par le biais d’un mystérieux piano
« bilingue », capable de jouer la musique aussi
bien occidentale qu’orientale, écho des deux
langues maternelles de l’auteure, et dont un
unique exemplaire a été fabriqué, juste avant la
Guerre du Liban.
> Le Piano oriental (Casterman, Prix Phénix de
littérature 2015)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Mathias Énard / France
Il a étudié le persan et l’arabe et fait de longs
séjours au Moyen-Orient. Il a été récompensé
par de nombreux prix pour ses romans. Dans
Boussole, roman érudit et bouillonnant, il décrit
les parcours de deux universitaires passionnés
d’Orient : celui d’aujourd’hui, mais aussi un
Orient fantasmé, sublimé par les arts et la
littérature. Dans une langue ondoyante, orfévré­­e,
convoquant les plus grands orientalistes du passé
(peintres, musiciens, savants…), Mathias Énard
brosse le portrait d’un Orient qui n’a rien perdu de
sa puissance évocatrice.
> Boussole (Actes Sud, Prix Goncourt 2015)
mercredi 25 mai / 12h30
librairie la bd, lyon 4e
Rencontre avec Zeina Abirached.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Les jeunes romanciers philosophes
Nombre de jeunes romanciers français sont passés par des études de philosophie. Ils assument pleinement le recours à la fiction, à l’art de
raconter des histoires, qui sont aussi des explorations de ce qui fait problème dans l’existence, de ce qui résiste à l’élucidation rationnelle.
Quelles sont ces passerelles qui se dessinent entre le monde des idées et celui de l’imaginaire ?
jeu. 26 mai / 19h
les subsistances
Table ronde
90 minutes / 6 €
Vincent Delecroix / France
Philosophe et écrivain, spécialiste de
Kierkegaard, il a reçu le Grand prix de
l’Académie française pour Tombeau
d’Achille, brillant essai interrogeant la
manière dont un héros accompagne
celui qui l’admire. L’auteur s’intéresse aux
origines mythiques d’Achille et retravaille
avec autant d’éloquence que de vivacité
le motif de la perte, qui traverse toute son
œuvre. Des enjeux déjà au cœur de Ce qui
est perdu (Gallimard, 2006) ou encore de
son traité de philosophie Le Deuil. Entre le
chagrin et le néant (dialogue avec Philippe
Forest, Philosophie Magazine éditions,
2015).
> Tombeau d’Achille (Gallimard, 2008)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Hélène Frappat / France
Après des études de philosophie à l’École
Normale Supérieure, elle se tourne vers
la critique cinématographique puis, dès
2004, se consacre à la fiction. Dans N’oublie
pas de respirer, sans doute son livre le plus
personnel, elle entraîne le lecteur en Corse,
dans un monde sensible et odorant, où la
sorcellerie fait loi. Dans une langue riche,
poétique, qui laisse toute la place aux
émotions et aux images puissantes qu’elles
convoquent, elle retrouve la géographie
des origines.
>N’oublie pas de respirer (Actes Sud, 2014)
Tristan Garcia / France
Écrivain et philosophe, il enseigne à
l’Université Jean Moulin Lyon 3. Il mêle
habilement littérature et questions
philosophiques, du fantasme de maîtriser
le temps (Les Cordelettes de Browser,
Denoël, 2012) à la puissance du désir
d’exister (Faber. Le destructeur, Gallimard,
2013), en passant par une réflexion sur nos
rapports avec les animaux (Nous, Animaux
et Humains, François Bourin, 2011).
Dans 7, il dessine la psyché de l’homme
contemporain, avec ses doutes et ses
croyances nécessaires.
> 7 (Gallimard, 2015)
> La Vie intense. Une obsession moderne
(coll. «Les Grands Mots», Autrement, 2016)
jeudi 26 mai / 15H
jeudi 26 mai / 15H
Rencontre avec Vincent Delecroix.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Rencontre avec Tristan Garcia.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
vendredi 27 mai / 15H
vendredi 27 mai / 15H
médiathèque municipale de
rillieux-la-pape
médiathèque agnès varda,
l’isle d’abeau
médiathèque françois
mitterrand, saint-priest
médiathèque Le Trente, vienne
Rencontre avec Vincent Delecroix.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Rencontre avec Hélène Frappat.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
15
L’art du portrait
Qu’il soit de groupe ou singulier, qu’il cherche à représenter une époque ou seulement un lieu, le portrait veut approcher son sujet, le cerner, le
faire vivre sous nos yeux pour que nous ayons l’impression de le connaître. Mais il y a mille moyens pour cela, de l’approche classique jusqu’à la
méthode diffractée, de Holbein jusqu’à Picasso. Et dans chacune subsiste cette part de mystère sans laquelle le tableau reste vide.
jeu. 26 mai / 21h
les subsistances
Table ronde
90 minutes / 6 €
Christophe Boltanski / France
Journaliste, écrivain et chroniqueur,
Christophe Boltanski a notamment été
correspondant de guerre durant la guerre
du Golfe. En 2007, il devient Grand reporter
au Nouvel Observateur. Son premier
roman, La Cache, raconte l’histoire du clan
fusionnel des Boltanski, soudé autour de
l’appartement de la rue de Grenelle à Paris,
où les trois générations ont vécu. Dans ce
livre, l’auteur dresse une topographie de ce
lieu qui lui permet de diffracter l’histoire
familiale, moteur de toutes les créations.
> La Cache (Stock, Prix Femina 2015)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Stefan Hertmans / Belgique
Écrivain belge flamand, Stefan Hertmans
est l’auteur de poésie, romans, essais,
pièces de théâtre et nouvelles. Guerre et
Térébenthine est la restitution tendre et
sensible de la vie de son grand-père à partir
de ses carnets de notes : ce roman raconte
sa passion pour la peinture, ses amours
perdues et le traumatisme de la Grande
Guerre, offrant par la même occasion un
puissant panorama du siècle dernier et de
notre histoire, collective et individuelle.
> Guerre et Térébenthine, traduit du
néerlandais par Isabelle Rosselin
(Gallimard, Prix AKO 2015)
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Fille de républicains espagnols exilés,
elle est l’auteure d’une importante œuvre
littéraire très souvent récompensée. Après
des études de lettres et de psychiatrie,
elle se consacre à l’écriture et reçoit le
Prix Novembre pour La Compagnie des
Spectres (Seuil, 1997). Son dernier roman,
Pas pleurer (Seuil, 2014), mêle la voix de sa
mère et celle de Bernanos, faisant résonner
dans une langue forte la douceur des
premières amours, la colère de vivre et la
nécessité de l’insurrection.
> Pas pleurer (Seuil, Prix Goncourt 2014)
mercredi 25 mai / 15H
jeudi 26 mai / 15H
La Médiathèque François Mitterrand (Meyzieu) et
la Médiathèque Le Toboggan (Décines) invitent
Christophe Boltanski.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Rencontre avec Stefan Hertmans.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
vendredi 27 mai / 18H30
vendredi 27 mai / 15h
Stefan Hertmans : l’autoportrait.
Voir détails p. 25
Tarif : 3€
Réservations : site Internet / billetterie du musée
Rencontre avec Lydie Salvayre.
Avec le Cercle des lecteurs de la Ville de Lyon.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
médiathèque françois
mitterrand, meyzieu
musée des beaux-arts de lyon
(Auditorium)
16
Lydie Salvayre / France
bibliothèque paul éluard,
vaulx-en-velin
bibliothèque municipale
du 6e arrdt, Lyon
L’exil
Ne plus être dedans, et ne pourtant pas tout à fait être dehors, voilà ce qu’est l’exil. Écrire sur l’exil, sur l’arrachement aux racines, ce serait
alors vouloir continuer d’exister, tenter de faire entendre l’Histoire par le biais des petites histoires, faire résonner ce mélange des cultures
propre à celui qui est déraciné. Parfois une question de survie, l’exil est presque toujours subi et est à l’origine de combats internes que la
littérature tente de mettre au jour et d’apaiser parfois.
ven. 27 mai / 19h
les subsistances
Table ronde + proj.
180 minutes / 6 €
Max Lobe / Cameroun
Né à Douala, il arrive en Suisse à l’âge de
18 ans. Après un master en politique et
administration publique, celui qui a été
bercé par la littérature et les contes africains
se consacre à la littérature, toujours avec
une plume vive, drôle et rythmée. Si
Confidences, ouvrage très personnel, est le
récit d’un retour au pays, La Trinité Bantoue
raconte le quotidien suisse d’un exilé de
“Bantouland”. Avec humour et ironie, Max
Lobe raconte les tribulations d’un jeune
immigré, entre quête du bonheur et d’un
emploi, sans jamais s’adonner aux poncifs
larmoyants du genre.
> La Trinité Bantoue (Zoé, 2014)
> Confidences (Zoé, 2016)
Zia Haider Rahman /
Royaume-Uni
samar Yazbek / Syrie
Originaire du Bangladesh, il écrit son
premier roman après une carrière à
Wall Street et auprès de l’ONU. Une
plume sobre et fluide mène le lecteur
du Bangladesh rural à New York et aux
campements de l’ONU en Afghanistan.
Les deux personnages principaux, vivant
chacun des décalages culturels entre
leurs origines et le monde qu’ils habitent,
semblent marqués par le constat qu’un
exilé pourrait finalement n’être « qu’un
immigré avec une bibliothèque ».
> À la lumière de ce que nous savons, traduit
de l’anglais (Royaume-Uni) par Jacqueline
Odin (Christian Bourgois, 2016)
Originaire de Syrie, cette grande figure
de l’opposition à Bachar el-Assad a publié
quatre romans dans son pays. Journaliste
et écrivaine reconnue, elle est contrainte à
l’exil en 2011 et se réfugie alors en France.
Son dernier livre, relatant ses différentes
infiltrations en Syrie malgré son interdiction
d’y retourner, est un témoignage poignant
sur l’horreur de la révolution et la montée
du djihadisme. Indifférente au danger, elle
multiplie les rencontres et se fait un devoir
de raconter ces destins brisés.
> Les Portes du néant, traduit de l’arabe
(Syrie) par Rania Samara (Stock, 2015)
Projection ARTE en avant-première
La Permanence
Documentaire d’Alice Diop
Coproduction Athénaïse / ARTE France - 97 minutes
« J’ai découvert la PASS, (Permanence d’Accès aux Soins de Santé) de l’hôpital Avicenne par le plus grand des
hasards. Je travaillais sur un film autour de la santé des plus démunis, et cette permanence de soins gratuits était
une halte nécessaire pour mener à bien mon enquête. J’étais censée y rester quelques heures. J’y suis restée six
mois. (...) J’ai su alors qu’il me fallait faire de ce lieu un film. » Alice Diop
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
mercredi 25 mai / 18H
jeudi 26 mai - sous réserve
vendredi 27 mai / 15H
péniche mytoc
Programmation en cours.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
jeudi 26 mai / 10H
librairie lucioles, vienne
Rencontre avec Zia Haider Rahman.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
médiathèque bièvre
isère communauté,
la côte saint-andré
Rencontre avec Zia Haider Rahman.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
samedi 28 mai / 11H
bibliothèque municipale
du 4e arrdt, Lyon
Rencontre avec Samar Yazbek.
Avec le Cercle des lecteurs de la Ville de Lyon.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
bibliothèque municipale
du 1er arrdt, Lyon
La Bibliothèque municipale du 1er arrdt (Lyon) et le
Cercle des lecteurs du Progrès invitent Max Lobe.
Avec le Cercle des lecteurs de la Ville de Lyon.
Voir détails p. 25
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Lyonel Trouillot : écrivain haïtien, écrivain engagé ?
L’engagement prend-il des formes nouvelles, spécifiques selon qu’on écrit de France ou hors de France ? Quelles incidences a-t-il sur la
création ? Qu’en est-il, plus globalement, des rapports entre littérature et politique aujourd’hui ? Rencontre avec Lyonel Trouillot, acteur
passionné de la scène francophone mondiale.
sam. 28 mai / 11h
les subsistances
Entretien
90 minutes / 6 €
Lyonel Trouillot / Haïti
Romancier et poète, il est également journaliste et
professeur de littérature française et créole à Port-au-Prince.
Kannjawou doit son nom au bar pittoresque d’un quartier
misérable d’Haïti où se croisent cinq jeunes adultes en quête
d’un avenir meilleur. Dans un pays brisé par les inégalités,
les jeux de pouvoir et la précarité, quel autre choix que la
résignation, demande l’auteur ? Lyonel Trouillot réaffirme la
force de son engagement démocratique dans ce splendide
roman qui mêle brillamment l’intime, le politique et le social.
> Kannjawou (Actes Sud, 2016)
→ en dialogue avec :
Mélikah Abdelmoumen (Québec), romancière,
blogueuse.
Raphaël Nakache (France), étudiant en Master
Recherche à l’Université Jean Moulin Lyon 3.
Rencontre organisée à l’initiative de Véronique Corinus
(Passages XX-XXI) et Mireille Hilsum (Marge).
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
17
Pères, mères
Les relations familiales, parce qu’elles sont fondatrices, sont également des motifs littéraires récurrents, les romanciers n’hésitant pas
à puiser largement dans cette matière à la fois intime et universelle. L’écriture est souvent l’occasion de mettre en scène les parents et
leurs enfants, réels ou fictionnels. De déclaration d’amour en déclaration d’indépendance, deux auteurs nous parlent des relations tantôt
conflictuelles tantôt fusionnelles, étouffantes ou oppressantes parfois, toujours paradoxales, que sont les relations avec les pères et les
mères.
sam. 28 mai / 14h
les subsistances
Dialogue
90 minutes / 6 €
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Christine Angot / France
Figure emblématique de la littérature française
contemporaine, auteure de nombreux romans,
elle a reçu le Prix Flore en 2006 pour Rendezvous (Flammarion), et en 2015 le Prix Décembre
pour Un amour impossible (Flammarion). Roman
lumineux et tragique, il est l’histoire de la relation
avec la figure maternelle. Toujours à l’affût du mot
juste, Christine Angot brosse par petites touches
un portrait sensible et magnifique de cette mère à
qui elle rend hommage.
> Un amour impossible (Flammarion, Prix
Décembre 2015)
Sara Stridsberg / Suède
Écrivain et traductrice, elle reçoit en 2007 le Grand
Prix de littérature du Conseil nordique pour son
roman La Faculté des rêves (Stock), une fiction
sur Valerie Solanas, dont elle a traduit en suédois
le SCUM Manifesto. Avec Darling River, variation
autour du thème de Lolita, elle explore les ambiguïtés
de l’instinct maternel. Adoptant un ton serein et
poétique qui tranche résolument avec la violence
des thématiques habilement disséquées (inceste,
pédophilie, maltraitance…), l’auteure construit un récit
vénéneux et tendu, nourri d’ambivalences.
> Darling River, traduit du suédois par Jean-Baptiste
Coursaud (Stock, 2011)
> Beckomberga, traduit du suédois par JeanBaptiste Coursaud (Gallimard, août 2016)
dimanche 29 mai / 11h musée des beaux-arts de lyon
Rencontre-lecture avec Christine Angot.
Voir détails p. 25
Tarif : entrée au musée (8€ / 4€ / gratuit) + 3€
Réservations : site Internet / billetterie du musée
André Wilms lit Poil de carotte de Jules Renard
Lecture pour petits et grands
« Dieu, que je suis bête ! dit Mme Lepic. Je n’y pensais plus. Poil de Carotte, va fermer les poules ! »
Elle donne ce petit nom d’amour à son dernier-né, parce qu’il a les cheveux roux et la peau tachée. Poil de Carotte, qui
joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité :
« Mais, maman, j’ai peur aussi, moi. — Comment ? répond Mme Lepic, un grand gars comme toi ! C’est pour rire. Dépêchez-vous, s’il te plaît ! »
sam. 28 mai / 16h
les subsistances
Lecture
60 minutes / 6 €
18
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
André Wilms/ France
André Wilms,comédien et metteur en
scène, débute sa carrière au théâtre et
travaille sous la direction de metteurs en
scène allemands, comme Klaus Michael
Grüber et Heiner Goebbels, et français,
tels qu’André Engel et Jean-Pierre Vincent.
À la fin des années 80, il se lance dans la
mise en scène avec des pièces de Bartok,
Sade ou Brecht. Au cinéma, il a joué sous
la direction d’Etienne Chatiliez, Michel
Deville, François Dupeyron, Claude
Chabrol et François Ozon, entre autres.
Il a également tourné dans les films du
Finlandais Aki Kaurismäki, notamment La
Vie de bohème, (1991 - Prix Félix 1993) et Le
Havre en 2011.
Rendez-vous avec la littérature jeunesse !
Toute l’année, des classes travaillent avec des auteurs jeunesse : les élèves lisent, échangent, écrivent avec un auteur (détails p. 24.)
Présents à Lyon durant le festival, ils participent à des rencontres « Cartes blanches » ouvertes à tous.
yves grevet / France
Il aime inventer des histoires qui nous
entrainent dans des univers décalés,
la science fiction est son territoire
de jeu d’écriture. Méto (Syros, 20082010), Nox (Syros, 2012-2013), Des Ados
parfaits (Syros, 2014)…. : des mondes
incroyablement originaux, dans lesquels
ses héros nous parlent de grandir, de
violence, de vivre ensemble, de quête
de liberté…
> U4 Koridwen (Syros, 2015)
Guillaume Guéraud / France
Cinéphile depuis son plus jeune âge
par la force des choses - pas de télé à
la maison - il revisite et parodie dans la
Série B (éditions Sarbacane) différents
films de genre pour les jeunes lecteurs,
du western au film d’horreur. Il publie
également des romans noirs pour
un public adolescent aux éditions du
Rouergue.
> La Rage du Dragon (Sarbacane, 2015)
> Shots (Rouergue, 2016)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Pascal Vatinel / France
Passionné à l’école par la magie et
le pouvoir des mots, il rêvait déjà à
l’époque de la Chine. Rêve devenu
réalité par la suite, et passion que l’on
retrouve dans la collection « Fleur de
Printemps ». Plus récemment, il publie
des récits épiques dont l’action se
situe en Alaska. Il écrit également des
thrillers pour les adultes.
> Mush ! L’incroyable odyssée (Actes
Sud Junior, 2015)
Hervé Walbecq / France
Partant souvent de l’association d’un
nom et d’un verbe incongru, l’univers
d’Hervé Walbecq se déploie ensuite
dans les mots, prolongés par des
dessins épurés et poétiques. Ainsi, la
réalité « dérape », nous fait sourire et
nous émeut. Les objets s’animent, les
arbres se déplacent et le lecteur se
prend à rêver.
> Histoire du chien qui avait une ombre
d’enfant (école des loisirs, 2015)
mercredi 25 mai / 14H
samedi 28 mai / 14H
Ciné-goûter avec Guillaume Guéraud : Bonjour
(Yasujirô Ozu, 1959) - dès 8 ans.
4 € + 3 € le goûter
Préventes aux caisses du cinéma et
sur www.cinema-comoedia.com
Cabaret lecture
Les ados du cercle de lecture du Vif d’or de la
Bibliothèque municipale de Lyon proposent la
traversée romanesque de leur année de lectures
et rencontrent Frank Andriat autour de son livre Je
t’enverrai des fleurs de Damas (Mijade, 2014).
Gratuit sur réservation.
cinéma comœdia, Lyon 7e
les subsistances
Parce que c’était lui, parce que c’était moi : l’amitié
Les mots de Montaigne pour décrire l’amitié qui l’unissait à La Boétie donnent une idée du caractère énigmatique et complexe de ce
sentiment. Si complexe que les romanciers, souvent, préfèrent donner le premier rôle à l’amour, comme si les flammes de la passion étaient
plus faciles à exploiter littérairement. Les braises de l’amitié, pourtant, sont le substrat de bien des livres, comme de bien des vies, même
quand elles semblent ne pas occuper l’avant-scène des uns et des autres.
sam. 28 mai / 17h30
les subsistances
Table ronde
90 minutes / 6 €
Avec le soutien des
services culturels de
l’Ambassade d’Israël
en France.
Goran Petrović / Serbie
Auteur d’une œuvre poétique et pétillante,
il a publié plusieurs recueils de nouvelles et
quatre romans. Atlas des reflets célestes est
un texte composite, truffé d’annotations
scientifiques imaginaires, dans lequel
l’auteur dessine une cartographie des
rêves. Dans une maison sans toit, huit
amis observent le ciel, se relayant pour
composer un texte onirique qui fait la
part belle à l’imagination pour mieux
comprendre le monde.
> Atlas des reflets célestes, traduit du serbe
par Gojko Lukić (Noir sur Blanc / Notabilia,
2015)
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Eshkol Nevo / Israël
Né d’une famille d’émigrés russes et
polonais, ayant grandi entre Israël et les
États-Unis, Eshkol Nevo est aujourd’hui
écrivain et professeur d’écriture créative.
Dans Le Cours du jeu est bouleversé
(Gallimard), il suit les parcours de quatre
amis, qui voient leurs désirs et leurs rêves
rattrapés par la vie. Avec humour et une
grande justesse de ton, l’auteur replace,
dans un Israël contemporain, une réflexion
sur la fragilité de nos existences et la
beauté de l’amitié.
> Le Cours du jeu est bouleversé, traduit de
l’hébreu par Jean-Luc Allouche (Gallimard,
2010)
> Jours de miel, traduit de l’hébreu par
Jean-Luc Allouche (Gallimard, 2016)
Lyonel Trouillot / Haïti
Romancier et poète, il est également
journaliste et professeur de littérature
française et créole à Port-au-Prince.
Kannjawou doit son nom au bar
pittoresque d’un quartier misérable
d’Haïti où se croisent cinq jeunes adultes
en quête d’un avenir meilleur. Dans un
pays brisé par les inégalités, les jeux de
pouvoir et la précarité, quel autre choix
que la résignation, demande l’auteur ?
Lyonel Trouillot réaffirme la force de
son engagement démocratique dans ce
splendide roman qui mêle brillamment
l’intime, le politique et le social.
> Kannjawou (Actes Sud, 2016)
jeudi 26 mai / 19H
vendredi 27 mai / 15H
Rencontre avec Lyonel Trouillot.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
La Médiathèque municipale de Brindas et la
Médiathèque Iris (Francheville) invitent Goran
Petrović.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
médiathèque du rize,
villeurbanne
médiathèque municipale
de brindas
samedi 28 mai / 11H
librairie lettres à croquer,
villeurbanne
Rencontre avec Goran Petrović.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
19
Écrire, est-ce résister ?
En quoi la politique façonne-t-elle nos vies ? Notre regard sur la réalité ? Comment la littérature peut-elle rendre compte de la situation
politique ? Et jusqu’où un écrivain peut-il se mêler à la vie publique de son pays ? Deux auteurs confrontent leur expérience.
Sam. 28 mai / 19h30
les subsistances
Dialogue
90 minutes / 6 €
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Oya Baydar / Turquie
Née à Istanbul en 1940, elle a publié son premier
roman à dix-sept ans, avant de s’engager dans une
carrière politique. Arrêtée, emprisonnée, elle s’est
exilée plus de dix ans avant de regagner la Turquie
et de renouer avec la scène littéraire. Et ne reste
que des cendres, fresque romanesque déployée
sur plusieurs décennies, revient sur l’histoire
politique de la Turquie depuis les années 1970, à
travers le parcours politique et amoureux d’une
jeune femme passionnée qui a connu la lutte, l’exil
et le désenchantement.
> Et ne reste que des cendres, traduit du turc par
Valérie Gay-Aksoy (Phébus, 2015)
vendredi 27 mai / 18h
hôtel de département, privas
La Bibliothèque départementale de l’Ardèche
invite Boualem Sansal.
Animé par Touriya Fili-Tullon, maître de
conférences à l’Université Lumière Lyon 2.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Boualem Sansal / Algérie
Renvoyé du ministère de l’Industrie algérien en
raison de ses critiques contre le pouvoir en place,
il a choisi de rester en Algérie malgré les menaces.
Écrivain résolument engagé, il manie l’humour
avec subtilité, pour dénoncer les fanatismes de
tous bords. Son dernier roman met en scène un
homme qui, dans un empire soumis à un dieu
unique et à une surveillance de tous les instants,
se lance à la recherche d’un peuple rebelle.
Composant un récit grinçant inscrit dans la
filiation d’Orwell, l’auteur dénonce les dérives et
l’hypocrisie du radicalisme religieux qui menace
les démocraties.
> 2084, la fin du monde (Gallimard, Grand Prix de
l’Académie Française 2015)
vendredi 27 mai / 19H
bibliothèque roger martin
du gard, saint-fons
Rencontre avec Oya Baydar.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
samedi 28 mai / 11h
Centre hospitalier
saint joseph-saint luc
Le Centre hospitalier Saint Joseph-Saint Luc
et la Bibliothèque du 7e arrdt Jean Macé (Lyon)
invitent Boualem Sansal.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Le travail du manuscrit
Deux romanciers parlent des étapes par lesquelles ils sont passés pour finaliser leur dernier texte. Par où ont-ils commencé ? Quand ont-ils
arrêté leurs choix formels (point de vue, stratégies vis-à-vis du lecteur, nombre de pages) ? Quel a été leur degré de préparation (personnages,
trame) entre les premières idées et le début de l’écriture ? Ont-ils fait appel à des regards extérieurs ? Quel a été le travail de réécriture ? Ontils adopté les mêmes méthodes pour leurs romans précédents ? Qu’ont-ils appris, techniquement, au fil de leurs romans ?
Dim. 29 mai / 11h
les subsistances
Dialogue
90 minutes / 6 €
Avec le soutien des services culturels
de l’Ambassade d’Israël en France.
Delphine de Vigan / France
Romancière récompensée par de nombreux prix
et dont certains textes ont été portés à l’écran,
elle est également réalisatrice. Dans son dernier
roman, elle se joue avec brio de l’injonction de
vérité que l’on demande parfois au romancier.
Mettant en scène un double d’elle-même,
entre thriller psychologique et métafiction, elle
compose le récit vertigineux d’une imposture,
avançant en équilibre sur la ligne ténue qui sépare
le réel de la fiction, dans une exploitation virtuose
des pouvoirs de chacun.
> D’après une histoire vraie (J.C. Lattès, Prix
Renaudot 2015)
Eshkol Nevo / Israël
Né d’une famille d’émigrés russes et polonais,
ayant grandi entre Israël et les États-Unis, Eshkol
Nevo est aujourd’hui écrivain et professeur
d’écriture créative. Dans Le Cours du jeu est
bouleversé (Gallimard), il suit les parcours de
quatre amis, qui voient leurs désirs et leurs rêves
rattrapés par la vie. Avec humour et une grande
justesse de ton, l’auteur replace, dans un Israël
contemporain, une réflexion sur la fragilité de nos
existences et la beauté de l’amitié.
> Le Cours du jeu est bouleversé, traduit de
l’hébreu par Jean-Luc Allouche (Gallimard, 2010)
> Jours de miel, traduit de l’hébreu par Jean-Luc
Allouche (Gallimard, 2016)
→ en dialogue avec :
Lionel Tran (France), co-fondateur des Artisans de la Fiction.
+++
nouveau :
des Ateliers d’écriture
avec les artisans
de la fiction
20
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Samedi 28 mai / 10h-13h
Samedi 28 mai / 17h-18h30
Atelier pour adultes
35 € / Inscriptions : www.artisansdelafiction.com
Atelier pour les 11-18 ans
12 € / Inscriptions : www.artisansdelafiction.com
Les Artisans de la Fiction, Lyon 4e
Apprendre à raconter
les Subsistances
Raconter des histoires irrésistibles
Grand entretien : Élisabeth de Fontenay
en dialogue avec Jean Birnbaum / Le Monde
Si littérature et philosophie sont systématiquement distinguées, dans notre système d’enseignement notamment, elle se sont pourtant
souvent mêlées dans le passé occidental. « La philosophie, disait Deleuze, n’a pas le monopole de la pensée, ni la littérature, celui de l’affect
et du percept. » Voilà pourquoi il faut se rendre disponible à l’écriture des philosophes et s’ouvrir à la pensée des poètes et des écrivains.
dim. 29 mai / 14h30
les subsistances
Entretien
90 minutes / 6 €
Élisabeth de Fontenay /
France
Philosophe, elle est maître de conférences
émérite de philosophie à l’Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne. Elle consacre une
part importante de ses travaux aux droits
des animaux, menant une réflexion sur la
frontière invisible entre le monde animal
et le genre humain. Elle nous rappelle
ainsi l’urgence morale, et même politique,
à changer d’attitude vis-à-vis de l’animal
qui est en nous pour, plus largement,
transformer notre rapport à l’autre. Elle a
également écrit plusieurs ouvrages sur des
questions littéraires, ou sur l’œuvre d’autres
philosophes comme Diderot ou Lyotard.
> La Prière d’Esther (Seuil, 2014)
Grand entretien : Ludmila Oulitskaïa
Auteure talentueuse, femme forte, figure de proue de l’engagement et de la rébellion, Ludmila Oulitskaïa fait le point sur son travail d’écrivain,
entre nécessité de dire et difficultés, parfois, à pouvoir se faire entendre.
dim. 29 mai / 16h30
les subsistances
Entretien
90 minutes / 6 €
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Ludmila Oulitskaïa / Russie
Biologiste de métier, elle se consacre
désormais à l’écriture, d’abord pour la
radio et le théâtre, et reçoit le Prix Médicis
étranger pour Sonietchka (traduit du russe
par Sophie Benech, Gallimard, 1996).
Elle signe avec son dernier roman, Le
Chapiteau vert, la fresque vive d’un monde
où la complexité des sentiments se mêle
étroitement aux difficultés de la situation
politique. Elle montre la tragédie soviétique
par le prisme de la dissidence, offrant le
portait de trois jeunes gens tiraillés entre
soif d’idéal et tentation de la lâcheté.
> Le Chapiteau vert, traduit du russe par
Sophie Benech (Gallimard, 2014)
samedi 28 mai / 15H
bibliothèque centre ville
de grenoble
Rencontre avec Ludmila Oulitskaïa.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
21
Le règne des imposteurs
Mentir aux autres, se faire passer pour ce que l’on n’est pas ou se mentir à soi-même pour réécrire sa vie… Javier Cercas et Delphine de
Vigan nous emmènent dans les eaux troubles de l’imposture et du mensonge, nous faisant pénétrer dans l’intimité de ceux qui font du
romanesque un art de vivre, qu’ils soient des personnages réels ou de papier. Et si l’écrivain se joue des impostures, n’est-ce pas finalement
lui, le faiseur d’histoires, le plus grand des imposteurs ?
dim. 29 mai / 18h30
les subsistances
Dialogue
90 minutes / 6 €
+++
Cartes blanches
métropole de lyon
et région
Javier Cercas / Espagne
Auteur d’une œuvre foisonnante, traduite dans
une vingtaine de langues, il est l’un des plus grands
romanciers espagnols contemporains. Il collabore
également au journal El País. Son dernier roman
lui permet de déployer toute sa virtuosité dans
une démonstration brillante des pouvoirs de la
littérature : racontant le parcours d’Enric Marco,
qui pendant des décennies a porté la parole des
survivants espagnols de l’Holocauste, sans avoir
jamais connu les camps nazis, Javier Cercas
rappelle que l’écrivain est lui-même un imposteur
qui se joue du réel.
> L’Imposteur, traduit de l’espagnol par Aleksandar
Grujicic et Élisabeth Beyer (Actes Sud, 2015)
Delphine de Vigan / France
Romancière récompensée par de nombreux prix
et dont certains textes ont été portés à l’écran,
elle est également réalisatrice. Dans son dernier
roman, elle se joue avec brio de l’injonction de
vérité que l’on demande parfois au romancier.
Mettant en scène un double d’elle-même,
entre thriller psychologique et métafiction, elle
compose le récit vertigineux d’une imposture,
avançant en équilibre sur la ligne ténue qui sépare
le réel de la fiction, dans une exploitation virtuose
des pouvoirs de chacun.
> D’après une histoire vraie (J.C. Lattès, Prix
Renaudot 2015)
samedi 28 mai / 10H30
cinéma comœdia, Lyon 7e
Rencontre-projection (V.O.) avec Javier Cercas :
L’Homme qui tua Liberty Valance (John Ford, 1962)
Tarif unique 4,90 €
Préventes aux caisses du cinéma et
sur www.cinema-comoedia.com
Zabou Breitman lit Stefan Zweig
Chaque année, une grande lecture vient clore le festival, prolongeant ainsi le plaisir des mots et des textes.
Un comédien, souvent accompagné sur scène par un musicien, lit un texte classique (Un fou de Maupassant lu par Jacques Bonnaffé en
2012, La Chanson de Roland lue par Pierre Baux et Violaine Schwartz en 2015) ou contemporain (Réparer les vivants de Maylis de Kerangal
lu par Dominique Blanc en 2014, Les Années d’Annie Ernaux lu par Ariane Ascaride en 2013). Cette année, l’actrice Zabou Breitman lira un
classique de l’immense auteur autrichien Stefan Zweig
dim. 29 mai / 20h30
Les subsistances
Lecture
60 minutes / 6 €
22
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Les libraires
Aux Subsistances
Les rencontres « Cartes blanches » en librairie
Chaque année, un espace librairie est installé dans la cour
des Subsistances, durant toute la semaine du festival.
Chaque année, les libraires partenaires du festival
accueillent des rencontres avec les auteurs.
Quatre librairies indépendantes de Lyon s’associent pour
proposer au public les livres des invités et une sélection
de coups de cœur et d’ouvrages thématiques.
Cette année :
Archipel (Lyon 1er)
Le Bal des ardents (Lyon 1er)
Ouvrir l’œil (Lyon 1er)
Passages (Lyon 2e)
Cette année :
mardi 24 mai / 12h30
librairie ouvrir l’œil, lyon 1er
Rencontre avec Cynthia Bond (États-Unis).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
mercredi 25 mai / 12h30
librairie le bal des ardents, lyon 2e
Rencontre avec Russell Banks (États-Unis) et l’artiste Philippe Bazin (France).
En partenariat avec la Galerie Le Bleu du ciel, Lyon. Entrée libre dans la limite des
places disponibles.
mercredi 25 mai / 12h30
librairie La BD, lyon 4e
Après chaque rencontre, les auteurs se rendent à la libairie
pour une séance de dédicaces.
Rencontre avec Zeina Abirached (Liban / France).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
mercredi 25 mai / 18H
librairie lucioles, vienne
Lors des rencontres « Cartes blanches »
Un libraire est présent lors des rencontres « Cartes blanches »
pour proposer au public la vente des livres de l’auteur ainsi
qu’une séance de dédicaces.
Rencontre avec Zia Haider Rahman (Royaume-Uni).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
mercredi 25 mai / 19h
librairie terre des Livres, Lyon 7e
Rencontre avec In Koli Jean Bofane (Congo).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
samedi 28 mai / 11H
librairie lettres à croquer, villeurbanne
Rencontre avec Goran Petrović (Serbie).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Les publications
Le Recueil des Assises Internationales du Roman
Le Lexique nomade
Les éditions Christian Bourgois publient chaque année le
recueil des textes des auteurs invités, écrits spécialement
pour le festival et lus en début de tables rondes, ainsi que la
retranscription des entretiens.
Ce recueil regroupe de courts
textes inédits des invités des
Assises Internationales du Roman.
Publié aux éditions Christian Bourgois
jusqu’en 2014, il est désormais réalisé
uniquement au format numérique
(pdf, Epub).
Prochain numéro à paraître en novembre 2016.
Le Lexique
nomade 2016 à
télécharger sur le
site de la Villa Gillet
en mai 2016
gratuit
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
23
Des projets avec les associations,
les acteurs du livre et
avec 2600 élèves et étudiants
400
écoliers / collégiens
Les bibliothèques
14 établissements, 16 classes
de CM1, CM2 et 6e participent
au projet « Graines de lecteurs »
Ils lisent et écrivent avec 4 auteurs jeunesse :
Guillaume Guéraud, Yves Grevet,
Pascal Vatinel et Hervé Walbecq (voir p. 19).
Depuis 10 ans, les bibliothèques et médiathèques
municipales et départementales de la région sont
partenaires du festival, autour d’un objectif partagé : faire
se rencontrer les auteurs et leurs lecteurs :
→ dans les bibliothèques : ce sont les rencontres
« Cartes Blanches » auxquelles sont associés les
lecteurs, les lycéens et les étudiants rhônalpins
→ aux Subsistances, où les cercles de lecteurs des
bibliothèques viennent à la rencontre des auteurs
du festival.
Jeu. 26 mai / 10h
samedi 28 mai / 14H
les subsistances
Les 16 classes rencontrent les auteurs aux Subsistances pour la
dernière étape du projet : lectures, spectacles, échanges, mise
en voix des textes écrits par l’ensemble des élèves...
En partenariat avec les éditions Actes Sud Jeunesse, l’école des
loisirs, Sarbacanne, Ricochet et Syros.
Cette année :
les subsistances
Cabaret lecture : les ados du cercle de lecture du Vif d’or de la Bibliothèque
municipale de Lyon proposent la traversée romanesque de leur année de lectures
et rencontrent Frank Andriat autour de son livre Je t’enverrai des fleurs de Damas
(Mijade, 2014).
Gratuit sur réservation
La collaboration avec les départements jeunesse des
bibliothèques de Lyon s’inscrit dans le prolongement des
projets communs de médiation autour de la lecture et de
la découverte des auteurs contemporains. Des brigades
d’apprentis « critiques littéraires » réaliseront des portraits
d’auteurs et rencontreront en mai Yves Grevet et Pascal
Vatinel (voir p. 19) pour des interviews.
250
collégiens
10 classes, 10 établissements
Écrivent 11 nouvelles sur le principe
du Cadavre exquis
avec Joy Sorman (voir p. 13)
sur www.laclasse.com
Mar. 24 mai / 10h
les subsistances
Les 10 classes rencontrent Joy Sorman aux Subsistances pour la
dernière étape du projet : lectures, échanges...
Cette rencontre est ouverte à tous (sur réservation)
En partenariat avec Érasme, la Métropole de Lyon, le
Département du Rhône, le Rectorat de l’Académie de Lyon et la
Direction des services départementaux de l’Éducation nationale.
24
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Le Petit Fablab d’écriture
En 2014, les équipes d’Erasme (laboratoire des usages
numériques de la Métropole de Lyon) et de la Villa Gillet ont
imaginé le Petit Fablab d’écriture. Depuis, il se tient chaque
année aux Subsistances, durant le week-end du festival.
Le public de tout âge et les auteurs sont invités à venir jouer
ensemble avec les mots sur des outils d’écriture interactive.
Écrire des histoires en cadavre exquis comme les collégiens
qui travaillent avec Joy Sorman (voir ci-contre), s’affronter
dans des battles de mots, mais aussi éditer ses textes,
fabriquer ses livres.... avec les outils et les matériaux du
techshop et du lab.
En partenariat avec la Métropole de Lyon.
1500
Plus de 100
étudiants
50 classes, 46 établissements
participent au projet « Graines de
critiques littéraires »
7 départements
25 auteurs lus en V.O. et / ou en français
50 critiques dans
Direct Matin Lyon Plus et
sur www.villavoice.fr
Des étudiants de 8 universités et
grandes écoles de la région
→ Animent des rencontres
→ Interviennent durant les
tables rondes aux Subsistances
→ Lisent des textes inédits
avant les rencontres
→ Participent à des ateliers
avec les auteurs invités
→ Font des reportages et
des interviews
lycéens / apprentis
Les auteurs du festival à la
rencontre des scolaires
À l’occasion de leur venue à Lyon, certains auteurs vont dans les
établissements scolaires pour rencontrer les classes.
Cette année :
jeudi 26 mai
Max Lobe / Cameroun (voir p. 17)
rencontre les élèves de la Fédération compagnonnique (Lyon).
jeudi 26 mai
Lyonel Trouillot / Haïti (voir p. 17)
rencontre deux classes de 1e STMG du
lycée Frédéric Faÿs (Villeurbanne)
vendredi 27 mai
Ateliers d’écriture avec des doctorants
Chaque année, en collaboration avec l’école doctorale de
l’Université de Lyon, les étudiants ont la possibilité de participer
à des ateliers d’écriture avec des auteurs du festival.
Cette année :
mardi 24 mai
Atelier avec Diane Meur / Belgique (voir p. 12)
jeudi 26 mai
Atelier avec Hélène Frappat / France (voir p. 15)
Max Lobe / Cameroun (voir p. 17)
rencontre une classe de 2de du
lycée Saint Louis Saint Bruno (Lyon 1er)
vendredi 27 mai
Le blog
Villavoice
La Bibliothèque
sonore de Lyon
En 2010, la Villa Gillet crée Villavoice, un blog accessible à
tous les publics impliqués dans les projets de la Villa Gillet,
toute l’année. Ce projet est mené en partenariat avec
Rue89Lyon.
Chaque année depuis 2009, la Bibliothèque sonore de
Lyon et l’association des Donneurs de voix se mobilise pour
permettre au public non-voyant et malvoyant du festival
d’accéder aux textes inédits écrits par les invités.
Les lycéens, les étudiants et les partenaires des événements
de la Villa Gillet contribuent à cette plateforme sous forme
de textes, d’images ou de vidéos... Les intervenants des
rencontres et festivals sont ensuite invités à répondre
à certaines des publications. Les internautes peuvent
également intervenir et réagir sur les contenus publiés.
Ces textes sont lus dans leur langue d’écriture par leurs
auteurs. Pour le public non-voyant et malvoyant, les versions
françaises sont enregistrées et diffusées dans les casques de
traduction mis à disposition en entrée de salle.
Atelier avec Lyonel Trouillot / Haïti (voir p. 17)
Régulièrement, Rue89Lyon reprend ces contributions sur
son propre site.
www.villavoice.fr
La maison d’arrêt
de Lyon-Corbas
jeudi 26 mai
Pour plus de détails sur ces projets :
Isabelle Vio, responsable des médiations culturelles
i.vio@villagillet.net / 04 78 27 02 48
Le romancier congolais In Koli Jean Bofane (voir p. 13)
rencontre les détenus de la Maison d’arrêt de Lyon-Corbas.
Cette rencontre est organisée en collaboration avec la
Médiathèque Jacques Prévert (Mions), la Médiathèque
municipale de Corbas et les professeurs de l’unité
pédagogique locale.
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
25
Les partenaires des
Assises Internationales du Roman
co-conçues avec
partenaires
principaux
co-réaliséees avec
* signature provisoire : le nom de la Région sera
fixé par décret en Conseil d’État avant le 1er
octobre 2016, après avis du Conseil Régional.
partenaires
institutionnels
partenaires
culturels
Médias
enseignement
ambassades,
consulats,
centres culturels
et aussi
26
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
La Délégation
générale à la
langue française
et aux langues
de France
La Direction
Régionale
des Affaires
Culturelles
Auvergne-Rhône-Alpes
Focus sur...
Le musée des Beaux-arts de Lyon
Chaque année depuis 2009, le musée des Beaux-arts de Lyon
invite des romanciers à choisir une œuvre, à partir de laquelle ils
écrivent un texte inédit. Ils en offrent ensuite la lecture au public,
devant l’œuvre, durant le festival. Des discussions peuvent aussi être
imaginées en écho aux expositions temporaires.
Cette année :
mercredi 25 mai / 12h
Charles Dantzig / France (voir p. 13)
ARTE
Depuis 2013, ARTE s’associe au festival pour proposer la diffusion de
documentaires en avant-première. Après la collection « L’Europe
des écrivains », de 2013 à 2015, le festival sera de nouveau l’occasion
de découvrir un documentaire inédit, sur le thème de l’exil :
vendredi 27 mai / 19h
La Permanence, d’Alice Diop
(coproduction Athénaïse / ARTE France)
À la suite du dialogue « L’Exil » (voir p. 17)
vendredi 27 mai / 18h30
Stefans Hertmans / Belgique (voir p. 16)
dimanche 29 mai / 11H - sous réserve
Christine Angot / France (voir p. 18)
À paraître aux Presses universitaires de Lyon cette année : les textes
originaux écrits jusqu’à présent, en regard des œuvres du musée.
Le Progrès
Chaque année depuis la création du festival, Françoise Monnet,
rédactrice en chef des pages Culture / loisirs du journal, constitue
un Cercle des lecteurs du Progrès. Ils lisent une sélection d’auteurs
invités et publient des critiques des romans, avant de retrouver les
auteurs pour une rencontre ouverte au public.
Pour fêter les 10 ans du festival, les lecteurs des précédentes éditions
se retrouvent tous pour lire six romans et préparer six rencontres,
dans divers lieux de Lyon :
La Ferme du Vinatier
lundi 23 mai
Chaque année depuis 2012, la Ferme du Vinatier invite un auteur
du festival pour une rencontre en lien avec l’exposition temporaire
du moment, en écho aux préoccupations du centre hospitalier du
Vinatier auquel elle est rattachée.
Le Cercle des lecteurs du Progrès invite Russell Banks (États-Unis)
(voir p. 12) pour un déjeuner littéraire (accessible uniquement au
Cercle de lecteurs).
Cette année :
Les subsistances
Le Cercle des lecteurs du Progrès invite Nathalie Azoulai (France)
(voir p. 12) (accessible uniquement au Cercle de lecteurs).
mercredi 25 mai / 18h30
Diane Meur / Belgique (voir p. 12)
Rencontre animée par le Cercle des lecteurs du Progrès (v. ci-contre).
mardi 24 mai
mercredi 25 mai / 18h30
La ferme du vinatier, bron
Le Cercle des lecteurs du Progrès et La Ferme du Vinatier invitent
Diane Meur (Belgique) (voir p. 12) pour une rencontre animée par
l’un des lecteurs du Cercle.
Le Centre hospitalier Saint Joseph-Saint Luc
Chaque année depuis 2011, le Centre hospitalier invite un auteur du
festival pour une rencontre dans ses locaux, ouverte au grand public.
Cette année :
samedi 28 mai / 11h
Boualem Sansal / Algérie (voir p. 20)
En partenariat avec la Bibliothèque du 7e arrdt Jean Macé, Lyon
jeudi 26 mai
Les subsistances
Le Cercle des lecteurs du Progrès invite Christophe Boltanski
(France) (voir p. 16) (accessible uniquement au Cercle de lecteurs).
samedi 28 mai / 11h
bibliothèque municipale du 1er arrdt, Lyon
Le Cercle des lecteurs du Progrès et la Bibliothèque municipale du
1er arrondissement de Lyon invitent Max Lobe (Cameroun) (voir p.
17) pour une rencontre animée par l’un des lecteurs du Cercle.
dimanche 29 mai
Les subsistances
Le Cercle des lecteurs du Progrès invite Javier Cercas (Espagne)
(voir p. 22) pour un brunch littéraire (accessible uniquement au
Cercle de lecteurs).
France Inter
Partenaire du festival depuis sa première édition, France Inter met
ses émissions littéraires aux couleurs du festival, quelques jours
avant et durant les Assises Internationales du Roman : les auteurs sont
invités à participer aux émissions de la chaîne, telles « Boomerang »,
« L’Humeur vagabonde », « Remède à la mélancolie »...
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
27
Les librairies, bibliothèques et
maisons d’édition partenaires
Les bibliothèques et
médiathèques qui
accueillent des Cartes
Blanches
Médiathèque Medi@com - Anse / Médiathèque Aimé Césaire
– Bourg en Bresse / Médiathèque municipale Brindas et
Médiathèque Iris (Francheville) – Brindas / Médiathèque Agnès
Varda l’Isle d’Abeau (Réseau médiathèques CAPI) – L’Isle
d’Abeau / Médiathèque de Bièvre Isère – La Côte Saint-André /
Bibliothèque Municipale du 4ème arrondissement Croix Rousse
– Lyon / Bibliothèque municipale du 6ème arrondissement –
Lyon / Bibiliothèque municipale du 1er arrondissement – Lyon /
Bibliothèque de la Part-Dieu – Lyon / Hôpital St Joseph St Luc
et Bibliothèque du 7ème arrondissement Jean Macé – Lyon 7 /
Médiathèque François Mitterrand et Médiathèque Le Toboggan
de Décines – Meyzieu et Médiathèque de Décines / Médiathèque
municipale Jacques Prévert et médiathèque municipale de
Corbas – Mions en partenariat avec Corbas / la MEMO – Oullins /
Bibliothèque départementale – Privas / Médiathèque municipale
– Rillieux-la-Pape / Médiathèque municipale – Roanne /
Bibliothèque universitaire Tréfilerie – Saint-Etienne / Bibliothèque
Roger Martin du Gard – Saint-Fons / Médiathèque François
Mitterrand – Saint-Priest / Bibliothèque Paul Eluard – Vaulx-enVelin / Médiathèque Le Trente – Vienne / Médiathèque Pierre
Mendès France – Villefranche sur Saône / Médiathèque du Rize –
Villeurbanne
Les bibliothèques relais
Bibliothèque municipale – Belleville / Bibliothèque municipale
– Bellegarde-sur-Valserine / Bibliothèque départementale de
prêt – Bourg en Bresse / Médiathèque CAPI – Bourgoin-Jallieu
/ Le Briscope – Brignais / Médiathèque Jean Prévost – Bron
/ Bibliothèque Municipale – Caluire et Cuire / Médiathèque
municipale – Chamonix / Le « 20 » - Champagne-au-Mont-d’Or /
Bibliothèque Municipale – Chaponost / Médiathèque municipale
– Charbonnières-les-Bains / Médiathèque municipale – Chassieu
/ Médiathèque François Edouard – Châtillon-Sur-Chalaronne /
Bibliothèque Municipale – Cours-la-Ville / Médiathèque l’Odyssée
– Craponne / Médiathèque Municipale – Dardilly / Médiathèque
Correspondances – Divonne-les-Bains / Médiathèque municipale
– Ecully / Médiathèque municipale – Feyzin / Bibliothèque Louis
Aragon – Firminy / Médiathèque Le Jardin des lecteurs – Genas /
Médiathèque Max-Pol Fouchet – Givors / Bibliothèque miunicipale
« Le bruit des mots » - Grézieu la Varenne / Bibliothèque municipale
– Irigny / Bibliothèque municipale – Mornant / Bibliothèque
Municipale – La Mulatière / Médiathèque Marguerite Duras – Lyon 8
/ Bibliothèque Municipale du Point du Jour – Lyon 5 / Médiathèque
de Vaise – Lyon 9 / Médiathèque Jacques Brel – Neuville-sur-Saône
/ Bibliothèque municipale – Oyonnax / Médiathèque municipale –
Pollionnay / Bibliothèque Le Galet – Reyrieux / Médiathèque Jules
Verne – La Ricamarie / Médiathèque municipale Louis Aragon –
28
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Rive de Gier / Bibliothèque municipale – Saint Cyr au Mont d’Or /
Médiathèque Centrale de Tarentaize – Saint-Etienne / Médiathèque
municipale – Saint Genis Laval / Bibliothèque municipale – Saint
Genis les Ollières / Médiathèque Intercommunale Muroise – Saint
Laurent de Mure / Médiathèque municipale – Saint Priest en
Jarez / Médiathèque municipale Léopold Sédar Senghor – Sainte
Foy-lès-Lyon / Médiathèque municipale – Solaize / Bibliothèque
municipale – Tarare / Médiathèque l’Atrium – Tassin la Demi-Lune
/ Médiathèque départementale – Valence / Médiathèque publique
et universitaire – Valence / Médiathèque Lucie Aubrac – Vénissieux
/ Médiathèque municipale – Vernaison / Médiathèque du Tonkin –
Villeurbanne / Maison du livre, de l’image et du son – Villeurbanne
+++ Les bibliothèques qui participent à des rencontres avec leurs
cercles de lecteurs
Médiathèque de Craponne – Craponne / Médiathèque municipale –
St Genis Laval / Médiathèque de Vaise – Lyon
Les librairies qui
accueillent des rencontres
Ouvrir l’œil – Lyon 1er / Le Bal des Ardents – Lyon 2ème / Passages –
Lyon 2ème / Librairie La BD – Lyon 4ème / Terre des Livres – Lyon 7ème/
Luciole – Vienne / Lettres à Croquer - Villeurbanne
Les maisons d’éditions
partenaires des AIR
10/18 / Acantilado / Actes Sud / Actes Sud Junior / Babel / Bourgois
/ Buchet Chastel / Casterman / Ecole des Loisirs / Flammarion /
Folio / Gallimard / Grasset / Harper Perennial / JC Lattès / L’Olivier
/ Livre de Poche / Métaillié / Notabilia Noir sur Blanc / P.O.L. /
Penguin random house / Phebus / Picador / Pocket / Points /
Rowohlt Taschenbuch Verlag / S Wespieser éditeur / Sarbacane /
Seuil / Stock / Syros / Tusquets Editores / Zoé
Calendrier
Lundi 23 mai
19h / Grand entretien : Russell Banks (États-Unis)
en dialogue avec Raphaëlle Rérolle / Le Monde
Les Subsistances, Lyon 1er
21h / Les Figures Légendaires
Nathalie Azoulai (France), Nathalie Léger (France),
Diane Meur (Belgique).
Les Subsistances, Lyon 1er
Mardi 24 mai
10h / Jeux littéraires avec Joy Sorman et
10 classes de collèges
Les Subsistances, Lyon 1er
12h30 / Rencontre avec Cynthia Bond (États-Unis)
Librairie Ouvrir l’œil, Lyon 1er
En partenariat avec les Artisans de la Fiction
19h / Jouer avec la vérité
Patrick Boucheron (France), Chantal Thomas (France)
Les Subsistances, Lyon 1er
21h / Beyrouth hier et aujourd’hui
Zeina Abirached (Liban / France), Mathias Énard (France)
Les Subsistances, Lyon 1er
Jeudi 26 mai
15h / Rencontre avec Stefan Hertmans (Belgique)
Bibliothèque Paul Éluard, Vaulx-en-Velin
15h / Rencontre avec Nathalie Azoulai (France)
Médiathèque Aimé Césaire, Bourg-en-Bresse
15h30 / Rencontre avec Russell Banks (États-Unis)
Médiathèque municipale de Roanne
18h / Rencontre avec Joy Sorman (France)
Bibliothèque municipale de la Part-Dieu, Lyon 3e
19h / L’Homme du XXI siècle
In Koli Jean Bofane (Congo), Charles Dantzig (France),
Emmanuelle Pireyre (France)
Les Subsistances, Lyon 1er
e
21h / L’emprise du mal
Cynthia Bond (États-Unis), Régis Jauffret (France),
Eiríkur Örn Norđdahl (Islande)
Les Subsistances, Lyon 1er
Mercredi 25 mai
12h / Rencontre-lecture avec Charles Dantzig (France)
Musée des Beaux-arts de Lyon
12h30 / Rencontre avec Zeina Abirached (Liban / France)
Librairie La BD, Lyon 4e
12h30 / Rencontre avec Russell Banks (États-Unis) et
l’artiste Philippe Bazin (France)
En partenariat avec la Galerie Le Bleu du ciel, Lyon.
Librairie Le Bal des Ardents, Lyon 2ème
14h / Ciné-goûter avec Guillaume Guéraud (France)
autour de la projection de Bonjour (Yasujirô Ozu, 1959)
Cinéma Comœdia, Lyon 7e
15h / Rencontre avec Emmanuelle Pireyre (France)
En partenariat avec la Librairie La Voie aux Chapitres et
Les Ateliers Écrits Vains
Le Bistrot des Fauves, Lyon 7e
15h / Rencontre avec Christophe Boltanski (France)
En partenariat avec la Médiathèque Le Toboggan
(Décines)
Médiathèque François Mitterrand, Meyzieu.
17h / Rencontre avec Cynthia Bond (États-Unis)
Bibliothèque universitaire Tréfilerie, Saint-Étienne
En partenariat avec la Librairie Lune et l’autre (St-Étienne)
18h / Rencontre avec Zia Haider Rahman (RoyaumeUni)
Librairie Lucioles, Vienne
18h30 / Rencontre avec Diane Meur (Belgique)
La Ferme du Vinatier (Bron). Rencontre animée par le
Cercle des lecteurs du Progrès.
11h / Rencontre avce Goran Petrović (Serbie)
Librairie Lettres à croquer, Villeurbanne
15h / Rencontre avec Chantal Thomas (France)
Médiathèque municipale d’Anse
15h / Rencontre avec Eiríkur Örn Norđdahl (Islande)
Médiathèque Pierre-Mendès-France,
Villefranche-sur-Saône
10h30 / Rencontre-projection (V.O.) avec Javier Cercas
(Espagne) : L’Homme qui tua Liberty Valance (John
Ford, 1962)
Cinéma Comœdia, Lyon 7e
11h / Rencontre avec Boualem Sansal (Algérie)
Centre hospitalier Saint Joseph-Saint Luc. En partenariat
avec la Bibliothèque du 7e arrdt Jean Macé, Lyon.
15h / Rencontre avec Tristan Garcia (France)
Médiathèque François Mitterrand, Saint-Priest
15h / Rencontre avec Vincent Delecroix (France)
Médiathèque municipale de Rillieux-la-Pape
10h / Apprendre à raconter (atelier d’écriture / adultes)
Les Artisans de la fiction, Lyon 4e
11h / Rencontre avec Max Lobe (Cameroun)
Bibliothèque municipale du 1er arrdt, Lyon
Rencontre animée par le Cercle des lecteurs du Progrès
10h / Rencontre avec Zia Haider Rahman
(Royaume-Uni)
Médiathèque Bièvre Isère Communauté,
La Côte Saint-André
14h / Rencontre avec Charles Dantzig (France)
Médiathèque La Mémo, Oullins
Samedi 28 mai
11h / Lyonel Trouillot (Haïti) : écrivain haïtien,
écrivain engagé ?
En partenariat avec MARGE et Passages XX-XXI
Les Subsistances, Lyon 1er
18h30 / Rencontre avec In Koli Jean Bofane (Congo)
Médiathèque Jacques Prévert (Mions)
En partenariat avec la Médiathèque municipale de Corbas
et la Maison d’arrêt de Lyon-Corbas
19h / Rencontre avec Lyonel Trouillot (Haïti)
Médiathèque du Rize, Villeurbanne
19h / Les jeunes romanciers philosophes
Vincent Delecroix (France), Hélène Frappat (France),
Tristan Garcia (France).
En partenariat avec Philosophie Magazine
Les Subsistances, Lyon 1er
21h / L’art du portrait
Christophe Boltanski (France), Stefan Hertmans
(Belgique), Lydie Salvayre (France)
Les Subsistances, Lyon 1er
Vendredi 27 mai
15h / Rencontre avec Goran Petrović (Serbie)
Médiathèque municipale de Brindas
En partenariat avec la Médiathèque Iris (Francheville)
15h / Rencontre avec Vincent Delecroix (France)
Médiathèque Agnès Varda, L’Isle d’Abeau
15h / Rencontre avec Samar Yazbek (Syrie)
Bibliothèque municipale du 4e arrdt, Lyon
14h / Cabaret lecture avec Frank Andriat (France)
Les Subsistances, Lyon 1er
En partenariat avec la Bibliothèque municipale de Lyon
14h / Pères, mères
Christine Angot (France), Sara Stridsberg (Suède)
Les Subsistances, Lyon 1er
15h / Rencontre avec Ludmila Oulitskaïa (Russie)
Bibliothèque Centre Ville de Grenoble
16h / André Wilms lit Poil de carotte de Jules Renard :
lecture pour petits et grands
Les Subsistances, Lyon 1er
17h / Raconter des histoires irrésistibles
(atelier d’écriture / ados)
Les Subsistances, Lyon 1er
En partenariat avec Les Artisans de la Fiction
17h30 / Parce que c’était lui, parce que
c’était moi : l’amitié
Eshkol Nevo (Israël), Goran Petrović (Serbie),
Lyonel Trouillot (Haïti)
Les Subsistances, Lyon 1er
19h30 / Écrire, est-ce résister ?
Oya Baydar (Turquie), Boualem Sansal (Algérie)
Les Subsistances, Lyon 1er
Dimanche 29 mai
11h / Rencontre-lecture avec Christine Angot (France)
Musée des Beaux-arts de Lyon
15h / Rencontre avec Lydie Salvayre (France)
Bibliothèque municipale du 6e arrdt, Lyon
15h / Rencontre avec Hélène Frappat (France)
Médiathèque Le Trente, Vienne
18h / Rencontre avec Boualem Sansal (Algérie)
Hôtel de Département (Privas). Rencontre organisée
par la Bibliothèque départementale de l’Ardèche.
18h30 / Stefan Hertmans (Belgique) : l’autoportrait
Musée des Beaux-arts de Lyon
11h / Le travail du manuscrit
Delphine de Vigan (France), Eshkol Nevo (Israël)
En partenariat avec Les Artisans de la Fiction
Les Subsistances, Lyon 1er
14h30 / Grand entretien : Élisabeth de Fontenay (France)
en dialogue avec Jean Birnbaum / Le Monde
Les Subsistances, Lyon 1er
16h30 / Grand entretien : Ludmila Oulitskaïa (Russie)
Les Subsistances, Lyon 1er
19h / Rencontre avec Oya Baydar (Turquie)
Bibliothèque Roger Martin du Gard, Saint-Fons
19h / L’exil
Max Lobe (Cameroun), Zia Haider Rahman (RoyaumeUni), Samar Yazbek (Syrie)
+++
avant-première du documentaire La Permanence
d’Alice Diop (coproduction Athénaïse / ARTE France)
Soirée en partenariat avec ARTE
Les Subsistances, Lyon 1er
18h30 / Le règne des imposteurs
Javier Cercas (Espagne), Delphine de Vigan (France)
Les Subsistances, Lyon 1er
20h30 / Zabou Breitman lit Stefan Zweig
Lecture de clôture
Les Subsistances, Lyon 1er
19h / Rencontre avec In Koli Jean Bofane (Congo)
Librairie Terre des livres, Lyon 7e
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
29
En pratique
ouverture des réservations
mardi 26 avril
www.villagillet.net
réservations
Par téléphone : 04 78 39 10 02
5 places
achetées
=
un recueil
des AIR 2015
offert
Mardi-vendredi : 13h-18h  Samedi 14h-19h
La billetterie sera ouverte le lundi 23 mai.
venir aux ASSISES
INTERNATIONALES DU ROMAN
Le règlement des places est immédiat à partir du 23 mai
(CB par téléphone).
En ligne : 24h / 24, 7 jours / 7
dans la limite des places disponibles.
Paiement en ligne sécurisé via Paybox.
Clôture des réservations 4h avant chaque rencontre.
Billetterie de dernière minute sur place.
TARIFS
Aux Subsistances
6€ / gratuit (étudiants, les lycéens, les bénéficiaires du RSA et les
demandeurs d’emploi sur justificatif)
Rencontres « Cartes blanches »
Entrée libre dans la limite des places disponibles sauf au musée
des Beaux-arts de Lyon et au cinéma Comœdia (voir pp. 12-22).
les subsistances
8 bis quai Saint
Vincent, Lyon 1er
Ateliers d’écriture
www.les-subs.com
ACCÈS AUX PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES
Atelier adultes : 35 € / Atelier ados : 12 €
Métro: ligne A, arrêt Hôtel de Ville (15 min à pied depuis les
Terreaux)
Bus : C14, 19, 31, 40. Arrêt : les Subsistances ou passerelle Homme
de la Roche.
Stations de vélo’v autour des Subsistances. La plus proche : Quai
Saint-Vincent, devant la passerelle Homme de la Roche (2 min à
pied des Subsistances).
En collaboration avec l’association FAF APRIDEV Rhône-Alpes,
la Bibliothèque Sonore de Lyon et l’association des Donneurs
de Voix, cette année encore, un dispositif permet d’accueillir
les personnes non-voyantes et malvoyantes aux Assises
Internationales du Roman.
TRADUCTION SIMULTANÉE
Des casques seront à la disposition du public pour suivre la
traduction française des textes inédits lus par les auteurs et la
traduction des échanges.
Attention : n’oubliez pas votre pièce d’identité.
@villagillet #AIR2016
www.villagillet.net
Crédits photographiques
Public des AIR © David Ignaszewski - koboy  Entretien avec V. Despentes et F. D’Angelo aux AIR 2015 © Bertrand Gaudillère / item  Villa Gillet - DR  Table ronde des AIR
2013 © Bertrand Gaudillère / item  Public des AIR 2012 © David Ignaszewski - koboy  Huston N. © David Ignaszewski - koboy  De Luca E. © Ariane Mestre  Arditi P. ©
Bertrand Gaudillère / item  Dombasle A. © David Ignaszewski - koboy  Hustvedt S. et Kureishi H. © David Ignaszewski - koboy  Pamuk O. © Bertrand Gaudillère / item 
Alexievitch S. © Margarita Kabakova  Laferrière D. © David Ignaszewski - koboy  N’Diaye M. © David Ignaszewski - koboy  Ōe K. © Bertrand Gaudillère / item  El Aswany
A. © Axelle de Russé - koboy  Ovaldé V. © David Ignaszewski - koboy  Abirached Z. - DR  Angot C. © Jean-Luc Bertini  Azoulai N. © Sven Paustian  Banks R. © Nancie
Battaglia  Baydar O. © Héloïse Jouanard  Bofane I. K. J. © Lionel Lecoq  Boltanski C. © Julien Falsimagne  Bond C. © Jay Harris  Boucheron P. © Bertrand Gaudillère /
item  Cercas J. - DR  Dantzig C. © Grasset  Diop A. - DR  Delecroix V. © Catherine Hélie / Gallimard  De Fontenay E. © David Ignaszewski - koboy  De Vigan D. © Nemo
Perier Stefanovitch  Énard M. © Marc Melki  Frappat H. © Jean-Sebastien Chauvin  Garcia T. © Catherine Hélie / Gallimard  Grevet Y. © Nathan Syros  Guéraud G. - DR 
Hertmans S. © Michiel Hendryckx  Jauffret R. © Hermance Triay  Léger N. © John Foley  Lobe M. - DR  Meur D. © Philippe Matsas  Nevo E. © Moty Kikayon  Norđdahl E.
O. © Philippe Matsas  Oulitskaïa L. © Catherine Hélie / Gallimard  Petrović G. © Petrović  Pireyre E. © Patrice Normand  Rahman Z. H. © Katherine Rose  Salvayre L. ©
Hermance Triay  Sansal B. © Catherine Hélie / Gallimard  Sorman J. © Catherine Hélie / Gallimard  Stridsberg S. © Annika von Hausswolff  Thomas C. © Ulf Andersen 
Trouillot L. © Marc Melki  Vatinel P. - DR  Walbecq H. - DR  Yazbek S. © Muhsin Akgün
30
Infos, ressources, bibliographies WWW.villagillet.net
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
11 737 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler