close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Amplifions la mobilisation dans les PIC et CTC

IntégréTéléchargement
Montreuil, le 30 Mai 2016
La Poste - PIC
Amplifions la mobilisation dans les PIC et CTC !
Rejoignons dans l'action les salariés en luttes comme les raffineries, les ports et doc, les cheminots, les routiers, contre ce projet de
loi qui ne bénéficierait qu’au patronat et aux actionnaires. C'est primordial pour notre avenir et ceux de nos enfants
Depuis 3 mois, les services de La Poste comme l’ensemble du
monde du travail (Actifs et privés d’emploi), étudiants, lycéens et
retraités luttent pour le retrait de la loi « travail », pour « un code
du travail du 21ème siècle » jouant son rôle protecteur, ainsi que
pour leurs revendications spécifiques.
La poste comme de nombreuses entreprises essaie déjà de mettre
en place souvent de manière insidieuse, de nouvelles règles dérogatoires au code du travail et de remise en cause des acquis.
C’est plus de flexibilité et donc plus de précarité tant dans les droits
des salariés que dans les organisations du travail remettant en
cause la durée hebdomadaire de travail, les temps de repos et de
vie privée, en un mot le salarié au service exclusif de l’employeur,
voire du donneur d’ordre.
Il est clair que notre vécu à La Poste, et les dérives de nos organisations du travail s’inscrivent déjà pleinement dans le sens de cette
loi désastreuse pour l’ensemble des salariés quel que soit leur statut.
Partout dans les PIC, CTC des actions ont lieu tous les jours avec les salariés :
-PIC de LESQUIN en grève depuis 3h00 ce lundi matin
-PIC Midi Pyrénées : piquets de grève organisés sur les différentes journées d’action –préavis
locaux de 24h00 toute la semaine à venir décidés en AG du personnel
-PIC de Marseille : AG avec vote de préavis local illimité
-PIC de Nice menacée de fermeture : fortement mobilisée
Mais aussi les PIC de Nantes, Brest, Rennes, Bordeaux-Cestas …
Partout des heures d’informations syndicales et des AG du personnel ont lieu !
Elles sont toutes porteuses des revendications spécifiques des salariés des PIC
en lien avec la loi travail et exigent :
PIC de POITIERS le 11 mai
le personnel de la PIC Poitiers avec la
CGT décide en assemblée générale de
débrayer, brigade après brigade sans
préavis (avec entre 90 et 100% de participation) contraignant les dirigeants à
lâcher :
> une prime de 450€, première étape
vers le 13ème mois
le maintien du J+1 avec le développement du H+ pour garantir un véritable
service public
> réouverture du restaurant d’entreprise le soir pour une trentaine de bénéficiaires que la CGT est parvenue à élargir aux salariés de Chronopost !
4 agents par machine pour toutes les PIC
> mise en place de la brigade TTF en
22H00/06H00
1 CTC par département
Grade de base II-1
création d’emplois pérennes avec l’embauche en CDI de tous les intérimaires
augmentation des salaires avec un véritable 13ème mois…
La démarche revendicative de la CGT déplaît fortement à nos dirigeants qui voudraient bien nous faire taire pour imposer « la pensée unique », celle des « biens pensants ».
Les enjeux nécessitent que nous poursuivions service par service au
travers d’HIS, de prises de paroles, d’AG, la construction d’un rapport de force grandissant pour imposer une société respectueuse
de tous les salariés.
> engagement ferme sur les promotions
en II-1 en respectant l’ancienneté
Ce qui peut se gagner dans un service démontre que c’est bien l’action collective décidée avec les personnels sur le lieu de travail, qui
constitue le rapport de force nécessaire à la satisfaction de nos revendications.
Rapport de force construit à partir du lieu de
travail, véritable rempart à la loi travail !
La CGT appelle les salariés à se réunir
et à décider de l’action sans attendre à partir de leurs revendications
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
3
Taille du fichier
118 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler