close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse - La présidence néerlandaise

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
Accroître l’influence des villes sur la politique
européenne
Les ministres européens en charge de la ville se sont réunis aujourd’hui à
Amsterdam sous la présidence de M. Ronald Plasterk, ministre néerlandais
de l’Intérieur, pour adopter le Pacte d’Amsterdam. Celui-ci a pour ambition
de donner davantage de poids aux villes dans l’élaboration de la
réglementation européenne, l’accès aux fonds et l’échange de
connaissances. L’Agenda européen pour la ville et ses 12 thèmes
prioritaires axés sur le développement urbain en constituent le fil directeur.
Le pacte prévoit la constitution de partenariats entre des régions urbaines,
la Commission européenne, des États membres, des instances de l’UE et
d’autres acteurs tels que des associations urbaines en vue de préciser ces
thèmes prioritaires et de formuler des propositions d’amélioration de la
politique européenne actuelle. Ces propositions seront prises en compte
dans la modification de la politique de l’UE. Quatre partenariats ont déjà été
constitués.
Pourquoi un Agenda européen pour la ville ?
Cette initiative a été lancée par la présidence néerlandaise du Conseil de
l’Union européenne car, à l’échelle mondiale comme à celle des États
membres, la voix des villes prend une importance croissante. Le capital
humain, les entreprises et, partant, la croissance économique se
concentrent de plus en plus dans les zones urbaines, de même que les
problématiques liées à la qualité de vie. Les villes entretiennent entre elles
des relations toujours plus étroites, mais se livrent par ailleurs, notamment
à l’international, une concurrence de plus en plus acérée. Cela creuse non
seulement les différences entre régions, mais rend aussi plus prégnante la
nécessité d’innover. L’UE doit répondre à une telle évolution et favoriser le
développement des zones urbaines. Ceci non seulement au profit des
citoyens de ces zones et de la campagne environnante, mais aussi en vue
de renforcer la compétitivité internationale de l’UE dans son ensemble.
Une croissance durable et inclusive
Dans l’Agenda européen pour la ville, les défis majeurs auxquels sont
confrontées les villes sont pour la première fois traduits en thème
prioritaires, d’une importance vitale pour parvenir à une croissance durable
et inclusive. Les thèmes retenus pour la première phase concernent
notamment la qualité de l’air, la pauvreté, les migrants et les réfugiés, le
logement, l’emploi au niveau local, l’économie circulaire, le climat et la
mobilité.
Une nouvelle forme de coopération
Le pacte propose une approche innovante consistant en partenariats
élaborés sur la base des thèmes prioritaires de l’Agenda. Au sein de chaque
partenariat, 5 régions urbaines européennes, 5 États membres, la
Commission européenne, des instances européennes (comme la Banque
1
européenne d’investissement) et d’autres acteurs concernés, dont des
associations urbaines, se pencheront sur des propositions d’amélioration de
la politique européenne centrées autour d’un thème déterminé. Le pacte
prévoit que les résultats de ces partenariats seront pris en compte dans le
cadre de l’amélioration de la réglementation européenne actuelle, de l’accès
aux fonds et du développement et du partage des connaissances.
Une approche largement soutenue
L’approche proposée par l’Agenda européen pour la ville et sa mise en
œuvre sont soutenues par l’ensemble des États membres, la Commission
européenne, le Parlement européen, le Comité européen des régions, le
Comité économique et social européen, la Banque européenne
d’investissement, les maires des capitales européennes et bien d’autres
instances et organisations urbaines. Cela constitue une avancée majeure
pour les villes, les États membres et l’UE. Tous les acteurs vont toutefois
devoir fournir d’importants efforts pour permettre aux citoyens de l’Union
de cueillir les fruits de cette coopération.
Note pour les rédactions
Pour plus d’informations, s’adresser à Tijs Manten,
porte-parole du ministère de l’Intérieur, +31 6 48132777,
tijs.manten@minbzk.nl.
2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
161 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler