close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Arthrose : qu`attendre de la physiotherapie

IntégréTéléchargement
Arthrose
Qu’attendre de la physiothérapie
La physiothérapie est considérée comme un complément efficace aux
traitements pharmacologiques et chirurgicaux de l’arthrose chez le chien et le
chat.
La physiothérapie permet d’accélérer la récupération fonctionnelle postopératoire, de limiter les dommage causés par des périodes d’immobilisation, de
diminuer la douleur , d’améliorer la fonction articulaire et réduire les spasmes
musculaires.
La gestion de l’arthrose n’est plus basée sur la seule utilisation des
médicaments, mais sur une gestion multimodale.
L’arthrose est une atteinte chronique des articulations entrainant peu à peu la
destruction du cartilage, la production de tissus osseux supplémentaire sous
forme d’ostéophytes, une épaississement de la capsule articulaire, une synovite
et une atrophie des muscles et des ligaments.
Rapidement, c’est un cercle vicieux qui s’installe: à la dégradation progressive
de l’articulation s’ajoute la détérioration des conditions de vie de l’animal.
On peut parler de trois stades d’arthrose :
- Stade1: arthrose débutante avec refus de la part de l’animal à sauter,
courir et boiterie intermittente.
- Stade 2: arthrose avancée avec douleur, gémissements, boiterie évidente.
- Stade 3: Très avancée, réduction de la douleur, ankylose, boiterie très
évidente.
La consultation de physiothérapie comporte:
 un bilan complet de toutes les articulations avec mesure de l’amplitude
articulaire, à l’aide d’un goniomètre .
Photo mesures goniométriques 3
 La palpation des muscles et des tendons afin évaluer la douleur et
mesures musculaires pour évaluer l’amyotrophie.
Une fois évalué l’animal on peut établir un protocole.
L’objectif est de minimiser les contraintes fonctionnelles toute en assurant une
mobilité indispensable pour améliorer l’amplitude de mouvement, renforcer les
muscles et les ligaments et soulager la douleur.
Les thérapies qui peuvent être mises en place :
Il existe de nombreuses approches de physiothérapie dans le cadre d’affections
musculo-squelettiques :
- des exercices thérapeutiques passifs (massage, étirement, mobilisation
passive) qui visent à améliorer la circulation sanguine et lymphatique
- des exercices thérapeutiques actifs (exercice, nage et tapis roulant
aquatique)
- l’utilisation de techniques physiques instrumentales, utilisées pour
soulager la douleur (thérapie au laser, ultrasonothérapie magnétothérapie,
électrothérapie, diathermie, Tens).
Les mouvements passifs (ou Passive range of motion) peuvent être effectués
par le propriétaire. Le chien est couché sur le coté et le propriétaire réalise 15 à
20 flexions et extensions de chaque articulation deux à quatre fois par jour.
Le stretching vise à accroître la souplesse des tissus. Il doit être effectué
pendant au moins 15 secondes à l’extension maximale de l’articulation afin de
promouvoir l'allongement des tissus mous et donc d’augmenter l’amplitude
articulaire. Chaque groupe de muscles devrait être étiré 3 à 5 fois par session,
deux à quatre fois par jour. Il est conseillé d’associer la thermothérapie
(application d’une source de chaleur) avant de démarrer la séance afin de
réduire la tonicité des muscles.
Cryothérapie :
Le froid inhibe l'activité des enzymes qui dégradent le cartilage: la
collagénase, l'élastase, la hyaluronidase et protéases. Le froid
augmente également le seuil d'activation des nocicepteurs et réduit la
vitesse de conduction de la douleur des fibres nerveuses conduisant à
un effet anesthésique appelé neuropraxie.
Les méthodes d’application du froid sont diverses : sacs contenant des
glaçons, serviettes réfrigérées, noyaux, gel et spray.
La cryothérapie est particulièrement adaptée immédiatement après un
traumatisme ou après des exercices.
Thermothérapie :
L’application de la chaleur augmente la température des tissus, la
vascularisation, le métabolisme et l’extensibilité des tissus. La chaleur
a un effet inhibiteur sur la douleur et le spasme musculaire. La chaleur
engendre une relaxation globale des spasmes musculaires douloureux
et aide à interrompre le cercle vicieux « douleur-spasme-douleur ».
Les méthodes pour l’application du chaud peuvent être : radiante, avec
lampe infrarouge ou par conduction avec compresses chaudes.
Applicable avant exercices et stretching.
Thérapie laser
Effet analgésique :
Diminution de la composante inflammatoire, diminution du spasme
musculaire, accroissement de la synthèse d’endorphines et modulation
de la conduction du stimulus de la douleur.
Effet anti-inflammatoire :
Réduction de la production des molécules pro-inflammatoire :
prostaglandine PGE2 et d’interleukines il-1, impliquées dans la
pathogénie de l’arthrose, et la stimulation de l’activité phagocytaire
des leucocytes et des macrophages. Vasodilatation et modulation de
la perméabilité des vaisseaux lymphatique et capillaires, donc
activation du drainage lymphatique.
Effet bio stimulant :
Par l’augmentation de l’apport de nutriments, oxygène et facteurs de
croissance grâce a la vasodilatation, activation des fonctions
cellulaires, modulation du métabolisme énergétique cellulaire,
induction du rétablissement de fibres musculaires et terminaisons
nerveuses endommagées, modulation de la synthèse et organisation de
protéines de la matrice.
Protocole : Deux fois par semaine pour trois semaines et une fois par
moi comme thérapie d’entretien.
Electrothérapie :
TENS transcutaneous electrical nerve stimulation pour un effet
antalgique
Protocole : 20 /30 minutes tous les jours
NMES Neuro muscular electrical stimulation pour combattre
l’amyotrophie.
Protocole : 15/20 minutes trois quatre fois semaine.
L’hydrothérapie :
La thérapie aquatique tire profit de plusieurs principes : densité
relative, flottabilité, viscosité, pression hydrostatique et tension de
surface. La flottabilité est la poussée verticale de l’eau agissant sur un
corps. L’importance de la flottabilité est déterminée par la profondeur
de l’immersion de l’animal, l’eau permet à l’animal de faire des
exercices en position verticale et peut diminuer la douleur en réduisant
l’importance de l’appui sur les articulations. La viscosité est plus
grande dans l’eau qui peut présenter une résistance, qui peut renforcer
les muscles. L’eau chaude, en plus, augmente la circulation vers les
muscles, augmente la souplesse articulaire et diminue la douleur
articulaire.
Plus le niveau d’eau sera important moins l’animal devra soutenir de
poids. Avec de l’eau au niveau de la tète du fémur l’animal ne devra
supporter que 38% de son poids, au niveau du genou 85% et au niveau
du tarse 91%. Le tapis roulant dans l’eau est aussi un très bon moyen
de perdre du poids.
Exercices physiques :
Les exercices actifs sont bénéfiques pour les animaux atteints
d’arthrose parce qu’ils renforcent la force musculaire et améliorent la
stabilité articulaire.
Entre les exercices actifs : marche en laisse lente et régulière pour
permettre l’appui de tous les membres.
Des exercices de changements d’appuis pour perturber l’équilibre
pour que le chien puisse le récupérer, avec des plateaux à bascule ou
des ballons.
Exercices assis-debout pour renforcer les muscles extenseurs de la
hanche et du genou en améliorant l’amplitude des mouvements
particulièrement bénéfique chez les chiens qui souffrent d’arthrose de
la hanche.
Cet exercice peut être répété 5-10 fois une ou deux fois par jour.
Montées d’escaliers pour améliorer la puissance des extenseurs, des
membres pelviens et descente pour solliciter les muscles des membres
thoraciques. D’autres exercices de brouette pour le développement des
muscles triceps infra et supra-épineux ou exercices de dance pour les
membres pelviens.
L’OA tend à suivre un cours d'exacerbation et de rémission. Pendant
la période d'aggravation, il ne faut pas forcer l'exercice. Les exercices
à faible impact, comme la marche en laisse et la natation, sont idéales.
Des changements de l’environnement sont nécessaires, des sols non
glissant, des rampes pour monter dans la voiture…
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
162 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler