close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
Tunis, le 01 juin 2016 - Le comité femmes de l’Instance vérité et dignité (IVD) organise en
collaboration avec le projet conjoint du Programme des Nations unies pour le développement
(PNUD) et du Haut-commissariat aux droits de l’Homme (HCDH) pour le soutien à
l’opérationnalisation du processus de justice transitionnelle en Tunisie, ONU Femmes et le
Centre international pour la justice transitionnelle (ICTJ), un atelier d’échanges autour du rôle
de la société civile dans l’accompagnement des femmes victimes et les perspectives de
collaboration avec le comité femmes, et ce le vendredi 3 juin 2016 au siège de l’IVD à Tunis.
L’atelier permettra de dresser un état de l’avancement des travaux du comité femmes,
d’informer sur les mesures spécifiques mises en œuvre en réponse aux obstacles rencontrés
par les femmes victimes, et d’échanger autour de l’appui réalisé par la société civile au niveau
de l’accompagnement des femmes victimes et les moyens à renforcer cette collaboration à
moyen et long termes.
Cet atelier sera également l’occasion de faire un plaidoyer pour l’enregistrement des femmes
victimes durant les jours qui restent avant l’expiration des délais d’enregistrement auprès de
l’IVD, prévue au 15 juin 2016.
Des dizaines de femmes victimes identifiées et accompagnées par l’association Tounissiet,
partenaire du projet, procèderont à cette occasion à l’enregistrement de leurs dossiers auprès
de l’IVD.
Il importe de souligner que le comité femmes de l’IVD est chargé d’intégrer une approche
genre dans l’application de la loi sur la justice transitionnelle, notamment en ce qui concerne
la recherche de la vérité sur les violations commises à l’encontre des femmes et la prise en
charge des femmes victimes.
Ce comité a mis en œuvre des mécanismes spécifiques pour assurer des conditions
appropriées pour accueillir et aider les femmes victimes et les protéger lorsqu’elles le
souhaitent sans dévoiler leurs identités. Il a vocation à établir en outre toutes collaborations
avec les organisations de la société civile concernées avec les droits de la femme.
Dans la phase d’enregistrement des victimes à l’IVD, les partenaires internationaux (PNUD,
HCDH, OU Femmes et ICTJ) ont appuyé spécifiquement le comité femmes dans ses activités
de sensibilisation sur son rôle, ainsi que sur les modalités de saisine de l’IVD et les mécanismes
spécifiques aux femmes victimes afin d’encourager et de favoriser les femmes et les filles
victimes à saisir ces mécanismes, à travers notamment un soutien aux organisations de la
société civile tunisienne. Ces dernières ont réalisé, à ce titre, des activités de sensibilisation et
d’information de proximité à l’échelle nationale sur les typologies de violations subies par les
femmes, leurs impacts et les mécanismes spécifiques mis en œuvre par le comité femmes
ainsi que des activités d’orientation et d’accompagnement des femmes victimes.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
308 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler