close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

7 citadins sur 10 âgés de 20 à 64 ans ont un emploi

IntégréTéléchargement
104/2016 - 30 mai 2016
Agenda urbain pour l'UE
7 citadins sur 10 âgés de 20 à 64 ans ont un emploi
Quasi un quart de l'ensemble des citadins menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale
Regroupant une part importante de la population âgée de 20 à 64 ans dans l'Union européenne (UE), les villes
peuvent être vues comme étant à la fois la source et la solution de nombreux défis économiques, sociaux et
environnementaux actuels. Parmi les citadins de l'UE âgés de 20 à 64 ans, 70% avaient un emploi. Par ailleurs, le
risque de pauvreté ou d'exclusion sociale touchait environ 24% de l'ensemble des citadins.
Aujourd'hui, les ministres de l'UE responsables des affaires urbaines se rencontrent pour approuver le Pacte
d'Amsterdam, établissant un Agenda urbain pour l'UE. À cette occasion, Eurostat, l'office statistique de l'Union
européenne, publie des données sur la population, l'emploi et le risque de pauvreté dans les villes. De plus
amples données sont disponibles sur le site web d'Eurostat. Une publication phare fournissant un portait détaillé du
développement urbain et de la vie urbaine en Europe sera diffusée en septembre.
Plus de la moitié des 20-64 ans vivent en ville au Royaume-Uni et à Chypre
En 2015 dans l'UE, quelque 124 millions de personnes âgées de 20 à 64, soit 41% de la population dans ce
groupe d'âge, étaient des citadins. Parmi les États membres, plus de la moitié de la population âgée de 20 à 64
ans vivait en ville au Royaume-Uni (60%) ainsi qu'à Chypre (54%). À l'autre extrémité de l'échelle, environ 1
personne sur 5 de 20 à 64 ans vivait en ville en Slovaquie (19%), en Slovénie (20%) et au Luxembourg (21%).
Le taux d'emploi est généralement plus élevé en ville qu'en zones rurales
En moyenne dans l'UE, 70,0% des citadins âgés de 20 à 64 ans avaient un emploi en 2015, les taux d'emploi
s'échelonnant de 79,8% en Suède à 53,0% en Grèce. Dans la plupart des États membres, Ies villes affichaient
des taux d'emploi plus élevés que les zones rurales. C'était particulièrement le cas en Bulgarie (avec une
différence de 16,7 points de pourcentage) et en Lituanie (10,5 pp). À l'inverse, dans onze États membres, le taux
d'emploi était plus faible en ville qu'en zones rurales, notamment en Belgique (9,1 pp), en Autriche (8,7 pp), en
Allemagne (6,0 pp), en Grèce et en France (5,6 pp chacune), aux Pays-Bas (5,5 pp) et au Royaume-Uni (4,2 pp).
Population et emploi dans le groupe d'âge des 20-64 ans dans l'UE, par degré d'urbanisation, 2015
Population
En milliers de personnes
Villes
UE
Taux d'emploi (%)
Part (%)
Villes moins
Zones
peuplées &
rurales
banlieues
Villes
Villes moins
Zones
peuplées &
rurales
banlieues
Villes
Villes moins
Zones
peuplées &
rurales
banlieues
124 403
96 312
81 587
41
32
27
70,0
70,2
69,8
Belgique
1 853
3 761
1 038
28
57
16
60,8
69,6
69,9
Bulgarie
2 116
991
1 308
48
22
30
73,4
67,5
56,7
Rép. tchèque
1 985
2 148
2 433
30
33
37
75,4
74,2
74,9
Danemark
1 261
648
1 391
38
20
42
75,8
78,6
76,0
Allemagne
18 213
19 896
10 821
37
41
22
75,1
78,9
81,1
358
122
314
45
15
39
79,6
75,6
73,4
Estonie
Irlande
959
620
1 140
35
23
42
69,3
66,3
69,7
2 786
1 998
1 659
43
31
26
53,0
54,5
58,6
Espagne
13 795
7 415
7 245
48
26
25
64,0
61,7
58,4
France
16 000
8 802
12 197
43
24
33
68,1
66,4
73,7
Grèce
Croatie
757
800
1 003
30
31
39
63,8
61,6
57,1
11 808
15 590
8 771
33
43
24
61,3
60,5
59,6
Chypre
280
113
124
54
22
24
69,2
67,3
65,7
Lettonie
515
246
428
43
21
36
75,2
71,6
69,9
Lituanie
778
147
843
44
8
48
78,7
74,5
68,2
Italie
Luxembourg
Hongrie
Malte
74
115
165
21
33
47
76,2
68,4
70,3
1 809
2 080
2 143
30
34
36
71,8
69,5
65,8
124
119
19
47
45
7
66,2
69,8
65,7
Pays-Bas
4 763
3 836
1 356
48
39
14
74,1
78,0
79,6
Autriche
1 638
1 530
2 108
31
29
40
68,9
75,3
77,6
Pologne
8 323
5 486
9 411
36
24
41
70,4
65,9
66,5
Portugal
2 730
1 937
1 520
44
31
25
68,8
70,0
68,7
Roumanie
4 364
2 991
4 966
35
24
40
68,9
62,7
65,5
Slovénie
252
395
641
20
31
50
68,2
68,8
69,6
Slovaquie
684
1 234
1 624
19
35
46
70,8
67,9
66,1
1 277
971
914
40
31
29
73,0
72,5
73,0
2 460
1 674
1 509
44
30
27
79,8
80,1
81,9
22 442
10 648
4 499
60
28
12
75,2
79,3
79,4
Finlande
Suède
Royaume-Uni
Islande
122
38
28
65
20
15
86,1
85,5
89,5
Norvège
904
1 018
1 159
29
33
38
79,4
78,1
79,7
1 412
2 504
1 169
28
49
23
81,3
82,8
84,5
Suisse
La somme des parts peut ne pas correspondre à 100% exactement en raison des opérations d'arrondi.
Les données sources sont consultables ici pour la population et ici pour le taux d'emploi.
Les citadins moins menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale dans la plupart des États membres
En 2014 dans l'UE, environ 50 millions de citadins (soit 24,4% de la population vivant en ville) étaient menacés de
pauvreté ou d'exclusion sociale. Parmi les États membres, les proportions les plus élevées de citadins en risque de
pauvreté ou d'exclusion sociale ont été observées en Grèce (34,1%), en Bulgarie (30,0%), en Belgique (28,6%),
en Autriche (28,3%), en Roumanie (28,3%) ainsi qu'en Italie (27,8%), et les plus faibles en République tchèque
(13,9%), en Slovaquie (15,0%), au Luxembourg (16,1%) et en Finlande (16,6%).
Dans la plupart des États membres, les citadins étaient moins menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale que les
ruraux, notamment en Roumanie (avec un écart de 22,4 points de pourcentage) et en Bulgarie (21,4 pp). En
revanche, le risque de pauvreté ou d'exclusion sociale était plus prononcé en ville qu'en zones rurales dans les
sept États membres suivants: Autriche (avec une différence de 14,2 pp), Danemark (9,4 pp), Belgique (7,5 pp),
Royaume-Uni (6,6 pp), Allemagne (5,3 pp), France (3,3 pp) et Pays-Bas (3,1 pp).
Personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'UE, par degré d'urbanisation, 2014
En milliers de personnes
Villes moins
peuplées &
banlieues
Villes
UE
En pourcentage de la population totale
Zones rurales
Villes moins
peuplées &
banlieues
Villes
Zones rurales
50 488
33 958
37 416
24,4
22,2
27,1
Belgique
908
1 010
420
28,6
17,2
21,1
Bulgarie
859
776
1 274
30,0
40,5
51,4
Rép. tchèque
452
496
583
13,9
15,4
15,2
Danemark
463
167
374
24,2
14,5
14,8
Allemagne
6 828
6 197
3 483
24,1
18,7
18,8
Estonie
141
55
142
25,0
27,0
26,5
Irlande
480
329
457
26,3
29,3
27,6
Grèce
1 397
847
1 640
34,1
32,9
39,9
Espagne
6 159
3 005
4 233
26,2
29,1
34,8
France
5 383
2 484
3 470
19,6
20,6
16,3
Croatie
239
309
695
22,8
25,6
34,9
7 308
6 666
3 171
27,8
26,8
33,7
Chypre
110
50
74
25,1
28,2
31,0
Lettonie
226
61
357
26,5
31,6
38,6
Lituanie
275
84
445
21,8
27,1
32,4
12
44
41
16,1
23,4
16,6
683
956
1 457
24,0
31,6
37,8
88
10
:
23,7
24,1
:
Italie
Luxembourg
Hongrie
Malte
Pays-Bas*
1 399
974
379
18,6
14,5
15,5
Autriche
709
418
482
28,3
16,9
14,1
Pologne
2 237
2 117
4 983
17,8
22,8
31,2
Portugal
1 240
749
874
26,8
25,3
30,9
Roumanie
2 042
1 150
5 205
28,3
30,4
50,7
Slovénie
76
140
194
20,2
19,1
21,6
Slovaquie
185
326
449
15,0
17,8
20,8
Finlande
305
334
288
16,6
17,4
17,8
Suède
592
541
497
17,5
15,4
18,1
Royaume-Uni
9 691
3 662
1 748
27,0
20,0
20,4
Islande
22
9
4
10,7
14,2
9,0
Norvège
251
207
220
12,8
12,4
15,6
Suisse
342
600
365
16,0
15,5
18,3
* Données provisoires.
: Donnée non disponible ou non présentée du fait de la taille trop restreinte de l'échantillon.
Les données sources sont consultables ici.
Part des personnes en risque de pauvreté ou d'exclusion sociale en ville / zones rurales, 2014 (%)
Villes
50
Zones rurales
40
30
20
10
0
Les États membres sont classés selon le risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans les villes.
Les valeurs pour Malte ne sont pas présentées du fait de l'indisponibilité des données relatives aux zones rurales.
Informations géographiques
L’Union européenne (UE) comprend la Belgique, la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la
Grèce, l’Espagne, la France, la Croatie, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche,
la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni.
Méthodes et définitions
La classification relative au degré d'urbanisation est utilisée pour classer les unités administratives locales en tant que villes, villes
moins peuplées et banlieues ou zones rurales, sur la base d'une combinaison d'informations sur la contiguïté géographique, la densité
de population et des seuils de population par carreau de 1 km². Selon cette classification, une ville est une zone à forte densité de
population où au moins 50% de la population vit dans des centres urbains. Les villes moins peuplées et banlieues sont des zones de
densité intermédiaire où moins de 50% de la population vit dans des carreaux ruraux et où aussi moins de 50% de la population vit
dans des centres urbains. Les zones rurales correspondent aux zones où plus de 50% de la population vit en carreaux ruraux.
Les données sur la population et les taux d'emploi présentées dans ce communiqué de presse sont extraites de l’enquête sur les
forces de travail (EFT) de l'UE. L'EFT est une grande enquête par sondage menée auprès des ménages privés et constitue une source
importante d'informations sur la situation et les tendances sur le marché du travail dans l'UE. Plus d'informations sont disponibles ici.
Les données sur le risque de pauvreté ou d’exclusion sociale présentées dans ce communiqué de presse sont basées sur les
statistiques de l’UE sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC). L'enquête EU-SILC est la source de référence de l'UE pour les
statistiques comparatives sur la distribution des revenus, la pauvreté et les conditions de vie. Plus d'informations sont disponibles ici.
Les personnes en risque de pauvreté ou d'exclusion sociale sont classées selon trois critères distincts, mais un seul de ces trois
critères est nécessaire pour être considéré comme faisant partie de ce groupe générique. Les trois critères sont:
Les personnes en risque de pauvreté sont celles vivant dans un ménage disposant d'un revenu disponible équivalent inférieur au seuil
de pauvreté qui est fixé à 60% du revenu disponible équivalent médian national (après transferts sociaux).
Les personnes souffrant de privation matérielle sévère sont celles faisant face à l'incapacité subie (plutôt que choisie) à pouvoir s'offrir
au moins quatre des neufs éléments suivants, considérés par la plupart des gens comme étant souhaitables voire indispensables pour
mener une vie convenable: faire face à des dépenses imprévues, s'offrir une semaine de vacances en dehors de son domicile,
consommer de la viande, du poulet, du poisson ou un équivalent végétarien tous les deux jours, chauffer correctement son domicile,
posséder des biens durables, à savoir un lave-linge, un téléviseur, un téléphone et une voiture personnelle, payer un loyer, un prêt
immobilier ou des factures courantes à temps.
Les personnes vivant dans des ménages à très faible intensité de travail sont les personnes âgées de 0 à 59 ans vivant dans d es
ménages dans lesquels les adultes (âgés entre 18 et 59 ans) ont utilisé en moyenne moins de 20% de leur potentiel total de travail au
cours de l'année passée. Les étudiants sont exclus.
Plus d'informations
Section du site web d'Eurostat consacrée aux statistiques par degré d'urbanisation
Base de données d'Eurostat sur le degré d'urbanisation
Article Statistics Explained d'Eurostat relatif au degré d'urbanisation (disponible en anglais uniquement)
Site web de l'Agenda urbain de l'UE
Publié par: Service de presse d'Eurostat:
Tiny VANDEWIELE
Tél: +352-4301-33 444
eurostat-pressoffice@ec.europa.eu
ec.europa.eu/eurostat
Production des données:
Iuliana LUPU
Tél: +352-4301- 38 370
iuliana.lupu@ec.europa.eu
@EU_Eurostat
Demandes média: Eurostat media support / Tél: +352-4301-33 408 / eurostat-mediasupport@ec.europa.eu
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
606 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler