close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

50e CARNAVAL - Accueil site de la Ville d`Argenteuil

IntégréTéléchargement
1er et 3e mercredi de chaque mois // No 239 // 1er juin 2016
4 JUIN
50 CARNAVAL
e
AV. J.-JAURÈS > G.-PÉRI
p.8-11
50 ans
du conservatoire
2
1
Le Qu4tre
La Maison des Tamouls se construit
# PHOTO 1
Puissant, le symbole, et porteur d’espoir. Un arbre
planté au parc du Cerisier, pour rappeler à la mémoire
de la communauté internationale les 70 à 80 000 morts
et le sort de presque 150 000 disparus tamouls, victimes
des bombardements lancés par l’armée officielle du
Sri-Lanka en mai 2009, après 26 ans de guerre civile.
Selon le souhait de la diaspora tamoule sri-lankaise*,
le 18 mai a été choisi comme date d’hommage et de
questionnement. Celle-ci a été organisée localement
par l’association La Maison des tamouls d’Argenteuil,
qui s’engage au quotidien à faire connaître sa culture
à travers sa langue, ses danses et ses costumes
traditionnels, tout en participant à quelques rendez-vous
de la Ville (Fête des droits des femmes, Carnaval…).
* Environ 80 000 personnes en France, beaucoup plus encore
à Londres, au Canada et en Scandinavie ; environ 600 familles
vivent à Argenteuil et communes limitrophes
2
19 rue Notre-Dame
Villes jumelées :
au 12e gala des danses
modernes, Alessandria
(Italie) et Hunedoara
(Roumanie) ont offert
d’excellentes prestations
au public. Se sont jointes
aux deux délégations :
deux troupes de Porto
(Portugal) et les groupes
locaux Agora, association
franco-portugaise,
Pazapa et Maison des
Tamouls
3
2 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
2
2
Le Qu4tre
En mai, les artistes font
ce qui leur plaît !
# PHOTOS 2
Les Ateliers du 5
Conjugaison au présent, de l’esprit
créatif argenteuillais. Expositions
d’ar ts plastiques, photographiques, picturales, sculptées ;
animations ; concerts ; chorégraphies… Le champ artistique local
a été dignement représenté lors du
Mai des artistes, qui s’est déroulé
sur un week-end (les 21 et 22 mai),
dans différents lieux de la ville.
C’est le principe de la manifestation, dont la partie collective était
centrée cette année sur le poème
de Joachim Du Bellay « Heureux
qui comme Ulysse (…) ».
Verdun : hier et aujourd’hui
# PHOTO 3
Voilà 100 ans que les 10 mois du siège de
Verdun sont inscrits dans les mémoires,
tant française qu’allemande. La violence
des combats, le nombre de victimes –
300 000 morts des deux côtés –, le paysage profondément modifié, un tournant
de la Première guerre mondiale… ont été
rappelé de différentes manières, le 29 mai
dernier. Au cœur et autour de Verdun,
avec les cérémonies officielles réunissant
la chancelière allemande et le président
de la République française ; et dans plusieurs communes françaises, comme à
Argenteuil, où le Comité d’entente des
anciens combattants, la municipalité et
la sous-préfète, entre autres, ont assisté
à la commémoration locale. Placé sous
le signe de la jeunesse et de l’avenir
européen, ce centenaire a été l’occasion
de réunir quelques membres du conseil
municipal des jeunes, qui participaient eux
aussi à l’hommage de la Nation.
+ de photos/vidéos ?
Ville.Argenteuil
L’Argenteuillais bimensuel
Rédacteur en chef : Samuel Degasne • Rédactrice
en chef adjointe : Claudine Algret • Pigistes : Laetitia
Delouche, Noémie Fossey-Sergent, Stéphane Legras
• Photos (sauf mentions contraires) : Marianne
Pollastro, Alexandre Rimond • Régie publicitaire :
david.tiefen@gmail.com (CMP)
Tirage : 46 000 exemplaires
Disponible : boîtes aux lettres et accueils municipaux
Papier PEFC
Impression : YD Print
ISSN : 0990-7793
Créé en 2008 • Éditeur : Ville d’Argenteuil • Directeur
de la publication : Georges Mothron • Directeur de la
Communication et des Relations publiques : Michael
Brichet • Conception graphique et maquette : Sophie
Berlioz / Nocher • Assistante : Myriam Costa • Comité
éditorial : Danièle Carbonnet
Contactez le journal :
redaction@ville-argenteuil.fr
12-14 bd Léon-Feix
Ne pas jeter sur la voie publique
1 numéro du mois : tribunes d’expression, portrait politique, petites annonces et état civil
er
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 3
# À LA UNE
Ramène ton char
Édition 2014
Le carnaval d'Argenteuil fête
cette année son 50 e anniversaire.
Le 4 juin, 8 chars défilent dans
une partie de la ville, autour
du thème de la protection de la
planète.
SAMEDI 4 JUIN
• 14h30 : départ av. Jean-Jaurès/
rue des Aubépines
• 17h30 : arrivée av. Gabriel-Péri
• 19h30-21h30 : final autour de
l’espace Jean-Vilar, bd Héloïse
4 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
U
n demi-siècle... Et la formule fait
mouche tous les ans (ou tous
les deux ans) : les bénévoles se
mobilisent et font assaut de créativité,
sans désemparer. Parler de tradition
bien ancrée, à l’heure de la 50e édition
du carnaval d’Argenteuil, pourrait ravir
le seigneur de La Palice, mais le fait est
là. Cette année encore, des chars décorés par sept associations et un service
municipal défilent de l’avenue JeanJaurès, dès 14h30, empruntant le bd du
Gal-Leclerc et la rue Antonin-GeorgesBelin pour rejoindre le centre-ville vers
17h30. Avec parade finale sur l’avenue
Gabriel-Péri, avant de s’arrêter près de
l’espace Jean-Vilar (parking).
Et il y a de quoi s’en mettre plein les
mirettes et taper ferme dans les
minettes tant les sujets de décoration
sont variés et parfois farfelus. Quelques
indiscrétions, glanées dans l’atelier
où les carnavaliers s’activent depuis
des semaines, ont de quoi aiguiser la
curiosité : « Les Minions à la ferme », « La
machine à oxygène », « Les lutins dans la
forêt », « Le Marsupilami dans la jungle »,
« Nature et énergie à La Réunion » et
« Air, terre, mer, la nature à protéger ». La
thématique générale, sur la protection
de la planète, fait écho à la première édition d’Alternatiba, qui se tient au même
moment, av. Gabriel-Péri (lire ci-contre).
Pas encore convaincus de participer à la
fête ? Des troupes artistiques animent le
défilé et le final, très musical, est prévu
de 19h30 à 21h30, autour de l’espace
Jean-Vilar.
◗ S.Le.
Des difficultés de stationnement et
circulation à prévoir. Infos > Artgenteuil.fr
# ACTUALITÉS
Le coin des affaires
En bref
Prochains rendez-vous
Vide-greniers ? C’est la saison ! Faites un tour aux Coteaux et au Val-d’Argent-Sud,
le 5 juin. Puis à Orgemont, le 12.
Quartier Coteaux
Quartier Orgemont, secteur Jolival
Rendez-vous autour du marché. Organisé par
le Lions Club Argenteuil Impressionnistes,
ce vide-grenier a acquis une certaine notoriété : c’est la 15e édition cette année. Plus de
150 exposants sont attendus, ce qui équivaut
à 600 m linéaires d’articles à vendre. L’argent
récolté par l’association sera reversé à des
œuvres sociales, dont une partie financera du
matériel pour le service pédiatrique du centre
hospitalier Victor-Dupouy.
Autre tradition dans ce secteur : le vide-grenier
se déroule « à l’américaine », c’est-à-dire chez
l’habitant. L’organisation ? C’est l’association de
défense des habitants d’Argenteuil OrgemontJolival (Adhaoj).
12 juin, 10h-18h : rues de Jolival, La Luitte,
Bouin, l’Aveyron, l’Alsace, Gode, la Picardie,
Gêneté et Porte des Prés ; place du Montd’Orge et route de Saint-Gratien (+ allées
attenantes à ces voies).
5 juin, 8h-18h : rues de la Grande-Voie et
adjacentes.
◗ N.F.-S.
Quartier Val-d’Argent-Sud
Aux manettes, l’association Nord-Sud. Pour
cette 4e édition, 200 à 300 exposants, tous
des particuliers, sont annoncés. Assurant aux
promeneurs plus de 600 m linéaires de potentielles trouvailles. Deux buvettes jalonneront le
parcours. Les recettes permettront à l’association de financer ses activités (accompagnement scolaire, sorties culturelles, sport…).
Renseignements : 09 54 65 52 18.
• Exploitation du centre de tri
et de transit des déchets
(15-19 route de la Seine à
Gennevilliers) par la société Paprec
environnement IDF. Dossier
consultable à la mairie référente.
Infos > https://lc.cx/48dB
• Acquisition ou transfert de
gestion de divers immeubles
argenteuillais, nécessaires au
projet de liaison ferroviaire
« Tangentielle Nord » (SartrouvilleÉpinay/Seine). Dossier consultable
à l’hôtel de ville. Permanences
du commissaire-enquêteur les
6 (9h30-12h30) et 18 juin (9h-12h) ;
22 juin et 1er juillet (14h30-17h30).
Lundi 8 juin : cérémonie
d’hommage aux morts pour la
France, dans le cadre de la journée
nationale. Rendez-vous à 11h30,
cimetière de Calais.
Balcons et maisons fleuris
Vous avez jusqu’au 10 juin pour
vous inscrire au concours. Infos
01 34 23 41 00 ou auprès de votre
maison de quartier.
Chauffe qui peut
Marchés d’Argenteuil
« Réchauffe ton cœur, pas la planète ! » C'est le thème du premier festival
Alternatib’Argenteuil, le 4 juin.
7000
Enquêtes publiques
Guerre d’Indochine
5 juin, 8h-18h : bd du Gal-Leclerc, av. MauriceUtrillo et rue Valère-Collas.
personnes attendues,
120 bénévoles mobilisés. La première édition
d’Alternatib’Argenteuil ne manque pas d’ambition. Festival des alternatives individuelles et
collectives pour le climat et le vivre-ensemble,
• Visites de quartier (9h30) : 4
juin, rue Léo-Batton (OrgemontLe Moulin) ; 11 juin, 3 pl. de
la Commune de Paris (Vald’Argent-Nord)
• Réunions publiques (20h) :
2 juin, salle Pierre-Dux
(Centre-ville) ; 7 juin, école des
Coteaux ; 8 juin, élémentaire
Pierre-Brossolette (OrgemontLe Moulin) ; 14 juin, allée ÉmileKahn (Orgemont-Est)
il propose conférences, ateliers pratiques, jeux
pour enfants ou ateliers de jardinage ou de réparation. Le rendez-vous se veut festif, notamment animé par la musique et le théâtre de rue.
« Face aux crises sociales, écologiques et
économiques, il fallait agir, à notre niveau »,
explique le collectif d’habitants d’Argenteuil,
qui repose notamment sur le groupe local
Colibris Argenteuil-Bezons, aux manettes de
l’événement. Objectif 
? Faire connaître les
initiatives qui « inventent ou vivent déjà d’une
manière qui ne compromette pas les besoins
des générations
SAMEDI 4 JUIN, 10h-19h
futures ». Histoire
Av. Gabriel-Péri et
de s’en inspirer.
espace Jean-Vilar
(9 bd Héloïse)
◗ S.Le.
> Alternatiba-Argenteuil.org
À l’occasion de l’Euro 2016, venez
gagner de nombreux cadeaux du
10 au 12 juin et du 8 au 10 juillet.
Stationnement
Val-d’Argent-Nord
1 880 places rénovées et
sécurisées sont disponibles au
tarif unique de 35 €/mois, parkings
Allobroges, Provence, Europe,
Commune-de-Paris, Terrasses,
Cévennes, Bapaume et La Frette.
Attention, tout stationnement
gênant fera l’objet d’une procédure
d’enlèvement.
Enquête emploi Insee
Attention imposteurs. Pour
mémoire, les sondés reçoivent un
courrier officiel précisant le rendezvous et l’enquêteur est muni d’une
carte l’accréditant.
Distinction par l'Unicef
Mi-mai, l’organisation et l’association des maires de France ont
renouvelé à la commune le label
« Ville amie des enfants », récompensant les initiatives municipales
en direction des 0-18 ans.
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 5
# ASSOCIATION
Changer de braquet
Rejoindre la capitale en pédalant, c’est possible… Le 5 juin, à
l’occasion de la Fête du vélo, l’association Mieux se déplacer à
bicyclette (MDB) vous invite à rejoindre le cortège cycliste de la
Convergence francilienne.
L
a Convergence francilienne réunit
chaque année des milliers de passionnés du vélo de toute l’Île-deFrance pour une grande balade gratuite et
familiale en direction de Paris. À l’origine
de ce grand rassemblement fédérateur à
vélo : l’association MDB, qui milite pour le
développement du vélo comme moyen de
transport au quotidien. « C’est une façon
de montrer que c’est facile, agréable et
rapide de se déplacer en vélo en région
parisienne », souligne Catherine Christin,
responsable de l’antenne locale de MDB.
L’initiative s’inscrit d’ailleurs dans le cadre
de la Semaine du développement durable,
qui incite les Argenteuillais à favoriser
notamment les déplacements doux.
Alors, si vous souhaitez abandonner
votre voiture au profit du guidon, rejoignez la Convergence ! Pour y participer,
il n’est pas nécessaire de s’inscrire.
Il suffit de se rendre au point de
rendez-vous prévu devant l’Hôtel de
ville, le premier dimanche de juin,
équipé de votre vélo, idéalement d’une
tenue verte ainsi que d’un pique-nique.
« C’est un rassemblement festif, vous
pouvez aussi décorer votre bicyclette
pour l’occasion. » Pour une balade en
toute sécurité, le cortège sera encadré
par des bénévoles de l’association.
Le parcours, d’une vingtaine de
kilomètres, passe par Colombes,
Courbevoie, Neuilly-sur-Seine, avant
d’arriver au centre de Paris pour une
parade finale qui mènera l’ensemble
des convois vers 13h30 à l’esplanade
des Invalides. Là, après l’effort, le
réconfort : un pique-nique géant sur
les pelouses. Le retour à Argenteuil
peut s’effectuer à votre guise, en vélo
ou en transports en commun.
DIMANCHE 5 JUIN
• Rendez-vous : 10h15 (Hôtel de ville)
• Départ : 10h30
Infos 06 12 12 97 09 (Catherine)
> MDB-IdF.org
◗ L.D.
Du temps pour les autres
Fondé en 1946, le Secours catholique fête cette année ses soixante-dix ans. À l’antenne argenteuillaise,
on cherche des bénévoles…
A
ccompagner les plus fragiles sur tous les fronts : prison,
mal-logement, insertion, alphabétisation... C’est la mission que mène depuis plus d’un demi-siècle le Secours
catholique. Cet anniversaire a été fêté par une grande marche à
travers le Val-d’Oise, qui s’est clôturée fin mai au parc du Cerisier.
Secours catholique
26 bd du Gal-Leclerc – 01 39 81 13 48/06 84 85 01 43
> Secours-Catholique.org
6 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
Ici, l’accompagnement scolaire, les aides à la parentalité et au
logement sont les actions principales de l’association. « Nous
recevons les personnes sur rendez-vous le lundi après-midi et
deux jeudis après-midi par mois », explique Martine Grignard,
responsable de l’antenne. En vrais coaches, les bénévoles aident
ces personnes dans leurs démarches du quotidien... Le mardi soir
et le samedi sont consacrés à l’accompagnement scolaire. Pour
assurer ces permanences, une vingtaine de bénévoles se relaye.
Mais il en faudrait plus ! Retraités, étudiants… Tous les profils sont
recherchés. Si vous souhaitez vous engager, c’est le moment !
◗ N.F.-S.
Votre publicité dans le prochain Argenteuillais : 06 70 21 07 12
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 7
# DOSSIER
Le CRD, dont le fonctionnement
ne cesse de se moderniser, organise
des portes ouvertes du 20 au 24 juin.
Une semaine pour découvrir, assister,
écouter et s’informer...
@GMothron
8 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
50 ans du conservatoire
Cet anniversaire donne l’occasion de rappeler le rôle,
le développement et les partenariats de cette entité
culturelle de premier plan, véritable « outil d’éducation
populaire de qualité ». Et de marquer l’événement
par plusieurs rendez-vous répartis sur une semaine,
à partir du 14 juin, pour finir, naturellement, sur la
Fête de la musique. Plus traditionnellement, juin
reste le moment des restitutions (détaillées sur
d’autres supports et au CRD), musicales, théâtrales
et/ou dansées, qui donnent à voir et à entendre les
cheminements des élèves.
Histoire
1966 : l’établissement argenteuillais consacré à la musique et
à la danse ouvre ses portes. Il prend la place des bureaux de
l’ancienne mairie, le long du bd Héloïse.
L’établissement est rapidement intégré à l’active vie culturelle
locale.
Il devient « école agréée » en 1984, label attribué par le ministère
de la Culture et de la Communication selon des critères stricts
(nombre et niveau de recrutement des enseignants ; nombre de
disciplines ; reconnaissance des diplômes ; qualité des équipements…), jusqu’à obtenir en 1992 le très sérieux et très envié
classement en « école nationale de musique et de danse », alors
unique dans le département. Un niveau atteint grâce notamment
au dynamisme des sections « Voix » et « Maîtrise » ainsi que par
la création de la section « Musiques actuelles », spécificité qui a
véritablement forgé la réputation qualitative et originale de l’école
argenteuillaise (grande diversité de cours, pratiques collectives et
projets, après le conservatoire régional de Cergy…). L’appellation
« école nationale » disparaît, laissant place en 2006 au « conservatoire à rayonnement départemental de musique, danse et
théâtre », sans en modifier le niveau, toujours contrôlé par l’État.
S’y sont simplement ajoutés les arts dramatiques, depuis 2005.
Aujourd’hui, l’offre s’est encore diversifiée. Aux côtés des disciplines dites classiques, d’autres, originales, sont dispensées : la
percussion traditionnelle mandingue et afro-cubaine ou bien une
classe de composition de musique de films.
Avant d’être transformée en hôtel de ville,
en 1899, cette demeure bourgeoise appartenait
au riche négociant Alfred-Grégoire Collas.
Il en avait fait don à la Ville en 1896.
Près de 1 400 élèves – musiciens, danseurs ou comédiens
(à partir de 4 ans)
+ 50 disciplines représentées
68 enseignants
885 heures de cours/semaine
Inscription nouveaux élèves : 10/09
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 9
# DOSSIER
Partenariats avec…
• l ’Éducation nationale : depuis
plusieurs années, différents
dispositifs sont développés avec
les écoles élémentaires et les collèges, en musique et/ou danse.
Environ 1 880 enfants et jeunes
sont concernés chaque année,
dont des classes à horaires aménagés (Cham/musique et chant
choral) au collège Albert-Camus ;
• l’IME (institut médico-éducatif)
des Coteaux : depuis 2005, des
jeunes gens en situation de handicap se forment aux arts de la
scène (danse et théâtre), avec des
enseignants du CRD ;
•d
es associations locales, dont
L’Estudiantina ;
• des organismes de dimension
nationale et internationale, dont
la Philarmonie de Paris ;
• les équipements et autres services municipaux, notamment
pour les lieux de diffusion et de
répétition (Figuier blanc, Cave
dîmière, espace Jean-Vilar, Studios
du Val).
Spectacle « Quand je serai grand ».
Ici l’ensemble de guitares, dirigé par François Laurent
Rendez-vous des 50 ans
• 14/06, 20h30 (FB) : « Argenteuil dans
l’œil de Claude Monet », commande
musicale composée par Fabien
Cali, professeur au CRD. Une œuvre
originale pour chœur d’enfants et
quatuor (piano, flûte traversière,
alto et violoncelle), en collaboration
avec la maîtrise, dirigée par Ysabel
Dornier. Le principe du spectacle ?
Faire correspondre les tableaux
du peintre impressionniste – une
sélection de dix, peints quand
il a habité Argenteuil de 1871 à
1878 – avec des textes de poètes
souvent contemporains de Monet
(Émile Verhaeren, Anna de Noailles,
Marceline Desbordes-Valmore…).
Entre les projections des peintures et
les chants interprétés par les élèves
de l’école élémentaire Marcel-Cachin
(CE2, CM1 et CM2), la récitante
Frédérique Bruyas accompagne le
cheminement artistique du peintre.
•1
5/06, 20h (CD) : concert de Sax Tam
Périph. Ensemble d’instruments à
vent rassemblant chaque année une
vingtaine d’élèves-musiciens, depuis
1990. Le groupe y interprète une
musique de création « sur mesure »,
plutôt orientée rock-jazz et/ou funk. Audelà des apprentissages et des styles,
il s’agit parfois d’aller à la rencontre de
rappeurs, percussionnistes, danseurs,
mandolinistes, musiciens de bandes
originales ou choristes…
Romain-Rolland et Paul-Langevin.
Après deux ans de pratique de la
danse, ce spectacle est l’aboutissement de l’investissement d’enseignants avec leurs quatre classes
d’enfants âgés de 7-8 ans. Leur
créativité s’est exprimée à travers
quatre thèmes : personnages de
contes ; vie organisée d’une fourmilière ; liberté d’expression ; tous
pareils, tous différents.
•1
6 au 18/06, 20h30 ; 19/06, 17h
(CD) : concerts des ateliers de musiques actuelles (pop, rock et/ou jazz).
• 21/06, en fin d’après-midi et soirée
(CD ; jardin du CRD ; EMM…) :
avec notamment les tambour s
afro-cubains des jeunes de l’IME…
Détails dans les accueils municipaux
et > Argenteuil.fr
•1
8/06, 11h (FB) : « Danse à l’école ».
Restitution d’un travail chorégraphique, mené avec les CE1 des écoles
Pour fêter les 50 ans du CRD, une
plaque sera officiellement dévoilée le
21 juin.
(FB) Le Figuier blanc ; (CD) La Cave dîmière ; (EMM) Espace Mario-Monti
10 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
Formation théâtrale pour jeunes adultes,
animée ici par Gaëlle Le Courtois (au centre)
Musique de chambre (duo harpe-mandoline),
par les élèves d’Hortense Beaucour-Louwerse
Spectacle complet (instrumentistes, choeurs et comédiens)
« Quand je serai grand… », le 25 mai : « En marche vers l’avenir ! »
Les voix du Sud
Sur vos agendas, « 8 juin, 20h30, Figuier blanc » est
forcément noté. Plusieurs générations de choristes
vous proposent leurs prestations chantées,
accompagnées d’un quartette de jazz, sur des airs du
continent sud-américain
«160
choristes, de 7 à 80 ans, sont embarqués dans « Couleurs du Sud », depuis septembre dernier. Ce sont tous
mes élèves – j’en connais certains depuis l’âge de 4 ans ! –,
avec lesquels j’avais envie de fêter les 50 ans du conservatoire et mes dix ans d’enseignement ici », explique avec un brin
d’émotion la cheffe de chœur Alexandra Bruet. Elle a choisi
un répertoire de différents styles (salsa, tango, bossa-nova et
cha-cha-cha), majoritairement interprété en français et surtout
chaleureux, qui réunit facilement plusieurs générations. « Grâce
aux arrangements de Pierre-Marie Bonafos, jouant lui-même
dans le quartette* qui nous accompagne, je pense que tous les
choristes ont pu être fédérés dans une sorte d’énergie, fondamentale pour ce genre de spectacle. » Parce que ce sera aussi
un spectacle, où chaque tranche d’âge aura l’occasion d’offrir
au public un « moment à elle », aux percussions ou chorégraphiées. Le projet arrive à maturité, les répétitions s’enchaînent
et s’intensifient. Avec le trac. Mais Alexandra Bruet ne « doute
pas de la force et de la motivation de tous les participants à
relever ce défi artistique ! »
MERCREDI 8 JUIN, 20h30 (gratuit)
(+ séance scolaire le matin)
Le Figuier blanc, 16-18 rue Grégoire-Collas
*4
musiciens de jazz professionnels : Pierre-Marie Bonafos,
saxophone soprano ; Alain Chaudron, batterie ; Bruno Bellemin,
guitare ; Michel Rosciglione, contrebasse.
◗ C.A.
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 11
# EXPOSITION
Passage de témoins
Les bénévoles du centre social Jean-Bosco ont réalisé un film à partir de témoignages d’Argenteuillais
apprenant à lire et écrire. L’exposition, qui en est issue, est visible jusqu’à l’été.
C
ela aurait dû être un livre. Ce
sera finalement, grâce à l’aide de
l’agence Rdva, un court métrage
réalisé par et pour les jeunes. Enjeu :
cristalliser le parcours des « chibanis »,
ces seniors maghrébins (le terme signifie
« cheveux blancs » en arabe), immigrés
en France durant les Trente Glorieuses.
Beaucoup se sont en effet retrouvés lésés lors de leur retraite, vivant en majorité dans des situations précaires…
Pour Hugues Martin, directeur du centre
social Jean-Bosco qui dispense des
cours d’alphabétisation, il était « important de faire parler ces « invisibles », tant
sur leurs conditions actuelles que celles
qui les ont fait venir ». Pour l’Histoire,
tout d’abord. Pour retrouver une dignité
et envoyer un message aux futures
générations, ensuite.
Ainsi, c’est une quinzaine
de jeunes du centre, de 13
à 17 ans, qui a interrogé
ces anciens ayant « un
lien profond avec le Vald’Argent-Sud » (quartier
où se situe le centre social
Jean-Bosco). L’occasion,
parfois, de découvrir des
éléments de parcours sur
ses parents ou grandsparents, souvent « d’une
grande pudeur », toujours
selon Hugues Martin.
Le projet, visible sur écran géant et en
dix panneaux, a notamment reçu l’aide
de la Région, la Caisse des Dépôts et la
fondation Un Monde pour tous.
« Du côté des jeunes »
Cité des enfants (antenne du CS
Jean-Bosco)
84 ter rue de Calais
◗ S.D.
# SANTÉ
Dépister pour mieux guérir
Les centres municipaux de santé (CMS) proposent un rendez-vous de dépistage et d’information sur le
diabète.
L
e diabète est une maladie de plus en plus fréquente, qui reste assez méconnue mais peut avoir de graves conséquences. L’équipe
du CMS Fernand-Goulène (21 rue Defresne-Bast) organise un
dépistage, le 8 juin (14h-17h30). En parallèle, professionnels de santé et
l’Association française des diabétiques seront à la disposition du public
et proposeront des ateliers.
Au-delà du dépistage également réalisé autour des maladies rénales et
de l’hypertension fin mai par les CMS (en partenariat avec l’association
Renif), des conférences et stands d’information seront prévus minovembre à l’occasion de la Journée mondiale du diabète.
◗ S.Le.
À l’hôpital aussi…
Infos et dépistage : jeudi 9 juin (13h30-17h)
Hall du bâtiment Madeleine-Brès
69 rue du Lt-Cl-Prudhon
12 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
# PORTRAIT
« Question d’éthique »
Réduire le développement durable au seul respect de la nature serait vite en oublier sa dimension
économique et sociale. Trois axes qui sont en tout cas défendus par Jean-François Ploteau, conseiller
municipal du secteur et délégué à l’adjoint au maire Gilles Savry.
C
hez l’élu, le domaine a toujours été une
conviction personnelle, avant d’être une
activité professionnelle : « J’ai toujours
considéré que nous étions tous assez
irrespectueux envers l’environnement, même
si les collectivités participent de l’évolution des
mentalités, notamment grâce à la collecte des
déchets. » Après 20 ans au sein d’une société
informatique, Jean-François Ploteau décide donc
d’investir son temps dans « du concret ». Quelques
années de documentation sur les constructions en
bois et un master en éco-construction plus tard, il
donne désormais des formations dans le secteur
du bâtiment, version « optimisation énergétique ».
Et même lorsque des habitants s’étonnent que
l’élu n’appartienne pas au mouvement écologiste
traditionnel, M. Ploteau rétorque malicieusement
que « le domaine ne devrait pas avoir d’étiquette »
et que, certes, certains partis de Droite ne s’y
sont « sans doute pas assez intéressés ». Lui
est convaincu que la pratique devrait être aussi
naturelle que la cause qu’il défend – d’où les
sensibilisations répétées auprès des enfants dont
les réflexes s’ancrent « plus durablement ».
Ainsi, Argenteuil s’est engagée dans un certain
nombre d’actions, comme la finalisation d’un
Plan climat air énergie territorial. Enjeu : limiter
l’impact du territoire sur le climat et réduire
sa vulnérabilité... Pour autant, Jean-François
Ploteau tient à rappeler qu’Argenteuil n’est
pas « mal lotie avec ses 25 % d’espaces verts »,
souffrant surtout d’un « réel déficit d’image ».
L’élu tient ainsi à mettre en avant les « qualités
environnementales » de la ville. Exemple : « notre
partenariat avec une entreprise d’événementiel
(Vin vagabond) qui mettra en avant notre patrimoine
lors de ses séminaires autour de l’œnologie. »
Travailler avec des associations et soutenir des
projets collectifs ont toujours été les objectifs
de M. Ploteau : « C’est une cause commune !
À chacun de se saisir de la thématique… » Ainsi,
un village Alternatiba, association qui a fait
ses preuves dans de nombreuses communes,
prendra ses quartiers pendant le carnaval
d’Argenteuil (lire p.5).
En parallèle, Jean-François Ploteau veille à ce
que chaque projet municipal intègre une réflexion
liée au développement durable (dépenses
énergétiques, matériaux utilisés, végétation…).
Dernière en date : la définition du futur pôle de
loisirs qui remplacera l’espace Jean-Vilar.
Et si la première phase de réaménagement de
la butte d’Orgemont sera achevée à l’automne
– permettant le renforcement des liens avec
les buttes voisines – le conseiller municipal
participe également aux échanges autour de
la plaine d’Argenteuil. Avant la fin du mandat,
l’espace pourrait être potentiellement divisé
entre agriculture raisonnée et balades. « De quoi
maintenir, au même niveau, une production et
des animations. »
Semaine du
Développement
durable
Jusqu’au 5 juin
Infos > Argenteuil.fr
Une responsabilité qui l’honore : « Ce ne sont
pas seulement des convictions citoyennes à
s’approprier et mettre en œuvre. C’est une
question d’éthique qui nous engage sur les
années à venir… ».
◗ S.D.
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 13
Votre publicité dans le prochain Argenteuillais : 06 70 21 07 12
14 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
# TRIBUNES
En application de l’article L. 2121-27-1 de la loi du 27 février 2002,
cette page est destinée à la libre expression politique des conseillers municipaux.
La rédaction décline toute responsabilité sur la teneur des propos tenus.
OPPOSITION
MAJORITÉ
Non à la censure politique,
non à l’obscurantisme de G. Mothron.
Argenteuil mérite mieux.
Entre la municipalité et les Argenteuillais, un
lien fort pour une politique qui vous ressemble
Nous pensions naïvement que le maire d’une ville avait pour
objectif premier de la mettre en valeur et de faire en sorte que
ses habitants en soient fiers. Nous étions bien loin du compte.
Depuis plusieurs semaines, Argenteuil fait les gros titres des
médias locaux et nationaux car G. Mothron a censuré deux
œuvres cinématographiques. Un acte politique, un acte
condamné unanimement, un acte qui ne pouvait rester sans
réaction tant il est synonyme de pratiques inacceptables.
Ceci était d’autant plus inacceptable puisqu’en janvier 2015,
à l’occasion des attentats survenus à la rédaction du journal
Charlie Hebdo, G. Mothron s’érigeait en défenseur de la liberté
d’expression, Place de la République ou devant la souspréfecture d’Argenteuil, bras tendu vers le haut et stylo bien
en main. Une Lettre du maire avait d’ailleurs été rédigée pour
l’occasion. Quelques mois plus tard, le défenseur de la liberté
d’expression se transforme en censeur…
L’homme n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il censurait
déjà une partie de l’exposition de l’association ATMF fin
2015. Celle-ci, sur le thème de l’histoire de l’immigration se
tenait alors dans le hall de la mairie. G. Mothron, n’appréciant
pas certains contenus, demanda le retrait d’une partie de
la présentation bien que l’intégralité de l’exposition ait été
soumise à la validation de ses collaborateurs préalablement
à son installation. L’association avait alors refusé cet acte de
censure et quitté les lieux dans la journée.
Ces actes de censure ne sont pas anecdotiques. Ils doivent
être considérés pour ce qu’ils sont : une volonté délibérée de
faire taire, de contraindre la liberté d’expression et de pensée.
Elle est le fait d’un seul homme et du silence complice des élus
de toute sa majorité. Une majorité qui consciencieusement,
jour après jour, par ses choix et ses actes, détériore l’image de
la ville et le vivre-ensemble à Argenteuil.
Pour notre part, fidèles à nos valeurs, nous avons participé
à tous les évènements dénonçant cette censure et avons
appelé publiquement G. Mothron à reprogrammer les
œuvres censurées. Bravo et merci aux Argenteuillaises et
Argenteuillais qui se sont mobilisés. Nous espérons que
G. Mothron entende…
Le groupe des élus Tous Fiers d’être Argenteuillais
Depuis son élection, l’équipe municipale s’est faite une
exigence : être à l’écoute des habitants. Parce que nous
pensons que la démocratie ne doit pas se limiter à la simple
expression par les urnes, nous avons souhaité vous donner
davantage la parole au quotidien.
Comment ? En apportant du sens et du corps à des dispositifs
de concertation. Lors de la précédente mandature, sa seule
vertu était en effet d’exister et non de concerter, puis agir.
Exemples avec le Conseil du vivre-ensemble (aujourd’hui
élargi à des associations non confessionnelles), comités de
quartier (autrefois simples chambres d’enregistrement),
Conseil des enfants (sous-estimé), Conseil des sages
(inactif), conseils municipaux ou encore réunions publiques
(irréguliers et trop peu fréquents).
Nous avons ainsi décidé de multiplier ces temps de vie
citoyenne, tout en renforçant leur portée réelle sur les prises
de décisions politiques. Car donner la parole, c’est créer les
conditions du dialogue, mais aussi prendre en considération
les opinions exprimées quelles que soient les orientations
politiques.
Mieux : ces dispositifs ont été renforcés avec de nouveaux
outils. Points flash (rencontres sur les marchés/aux gares),
commissions temps du midi (propositions d’améliorations),
conseil économique, voire prochainement l’application
TellMyCity (alertes sur la propreté, le stationnement…)…
Tous ces moyens permettent de s’exprimer et de participer
activement au changement que nous nous efforçons d’insuffler
pour Argenteuil.
Dans un contexte national de climat social tendu, et tandis
que l’opposition (plus préoccupée par les législatives de
2017 ?) semble davantage tournée vers les médias nationaux
et déconnectés de la vie des Argenteuillais, la municipalité
va chaque jour à la rencontre des habitants, restant à leur
écoute, attentifs aux questions qui les préoccupent. À la
communication, préférons l’action.
Impliquer les Argenteuillais dans la vie politique de la cité est
avant tout un moyen de sensibiliser chacun à la gestion de la
commune et permettre de jouer un rôle dans la collectivité.
C’est aussi offrir, à tous, la possibilité de peser dans la décision politique et ainsi faire de nous des citoyens responsables.
C’est, enfin, le meilleur moyen de vivre ensemble !
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 15
# SPORT
Filles au tapis
Le 21 mai, ce fut une première au sein du Coma-Judo : une séance découverte et entraînement 100 %
filles avec la judokate japonaise Sayaka Tsuruoka.
L
e judo, un sport de garçons ? Certainement pas ! Au sein du ComaJudo, 34 % des licenciés sont
des pratiquantes. « C’est une bonne
moyenne mais il reste encore du travail
pour casser les idées reçues sur cette
discipline, souvent perçue comme masculine », souligne Rachid Benaï, viceprésident du club argenteuillais. Au
niveau national, les femmes demeurent
en effet assez peu représentées dans cet
art martial, qui compte pourtant son lot
de championnes comme Anne-Sophie
Mondière ou Automne Pavia.
Coma-Judo
06 23 37 33 48 (Rachid)
> ComaJudo.com
Alors, pour en promouvoir la pratique
féminine à Argenteuil, le Coma-Judo a
eu la bonne idée de mettre en place une
rencontre exclusivement féminine avec
une experte de la discipline, 4 e dan,
élève du Kodokan de Tokyo. « C’est aussi
pour montrer à nos jeunes licenciées
les possibilités d’évolution qui s’offrent
à elles dans cet art martial », poursuit
Rachid. Sur les tatamis du gymnase
Pierre-Brossolette, Sayaka Tsuruoka
s’est livrée pendant près de deux
heures à quelques exercices, abordant
avec simplicité les principes de base
du judo. Un entraînement suivi avec
beaucoup de curiosité par plus d’une
trentaine de jeunes filles, et certaines
de leurs mamans qui se sont également
prises au jeu.
Pour les Argenteuillaises souhaitant
avoir une première approche du judo, le
club a instauré depuis quelques années
un rendez-vous qui leur est dédié, le
dimanche matin au dojo Alain-Mimoun
(centre-ville). Du judo, mais pas que... La
séance propose une remise en forme en
douceur et des exercices de self-défense.
« Une bonne façon de reprendre une
activité physique quand on n’en a pas fait
depuis longtemps, car ici, chacune fait à
son rythme », précise Fatima Berrahou,
adepte de la séance chaque semaine.
◗ L.D.
Hip hip hip zumba
12 millions de personnes dans le monde
pratiqueraient hebdomadairement la zumba.
L’Étoile sportive des Champioux (ESC) ouvre,
à la rentrée, un cours pour enfants.
Activité zumba, lors de
la Fête de l’Enfance 2015
S
e défouler tout en apprenant des chorégraphies sur des airs latinos ? C’est le principe
des cours de zumba, à la frontière du fitness et
de la danse, qui a réconcilié tant de personnes avec
l’activité physique…
Les jeunes argenteuillais – 7-11 ans – vont désormais
pouvoir y goûter. Le 17 septembre, L’ESC ouvre
justement un cours spécialement pour eux. Assuré
par Myriam, qui a passé pour cela une licence particulière, il aura lieu le samedi de 9h30 à 10h30, au
Val-d’Argent-Sud, au sein des locaux de l’association,
Au programme, des chorégraphies moins techniques
que celles proposées aux adultes, en fait plus ludiques
(30 inscrits maximum/cours ; 160 €/an).
◗ N.F.-S.
16 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
Pré-inscriptions
• 4/06 : 14h-17h, gymnase des Châtaigners (bd Youri-Gagarine/
rue de Champagne)
• 3/09 : 14h, locaux de l’ESC (64 rue du Moulin-Sarrazin)
• 10/09 : 10h-18h, Forum des associations (espace Jean-Vilar)
Infos 06 60 50 87 58
# JEUNES
À votre service
Annonces
Occasions
Six jeunes d’Unis-Cité, en service civique à Argenteuil, rencontrent des seniors
et leur proposent des animations jusqu’à fin juin. Leur action est logiquement
baptisée Intergénéreux.
D
es jeux, du cinéma ou encore du yoga
du rire… De 17 à 77 ans, voire plus.
Explications : depuis janvier, six jeunes
volontaires d’Unis-Cité, en service civique,
multiplient les actions auprès des personnes
âgées pour rompre leur isolement et retisser
des relations sociales. Le projet, nommé
Intergénéreux, est basé sur un partenariat
entre le Centre communal d’action sociale
d’Argenteuil (Ccas) et Unis-Cité. L’association,
pionnière en service civique en France, avait
répondu à son appel à projets Solidarités,
lancé fin 2015. Son objectif, à travers l’échange
entre générations, étant aussi de permettre
aux jeunes de devenir pleinement citoyens,
d’acquérir une expérience enrichissante et de
fonder des bases solides pour leur avenir.
« Nous rendons visite chaque semaine et
jusqu’à la fin du mois de juin, en binômes, à des
personnes âgées isolées de divers quartiers
d’Argenteuil », expliquent les volontaires âgés
de 17 à 25 ans. La mise en relation est d’ailleurs
faite via le Ccas, dont un représentant accompagne les jeunes lors de la première visite.
En parallèle, l’équipe d’Unis-Cité organise différentes animations dans les résidences pour
personnes âgées. Elle a, par exemple, distribué
des origamis (papiers artistiquement pliés) et
fait chanter les aînés lors d’un karaoké. L’autodérision pouvant faire office d’élixir de jouvence,
les jeunes avaient titré leur atelier-peinture « Mai
mai en fleurs ». La légèreté n’empêchant pas le
sérieux, un bilan devrait être dressé à l’issue de
leurs interventions.
◗ S.Le.
+ d’infos ?
> UnisCite.fr
Ustensiles pour méchoui. 01 34 10 09 56
Emploi
F. cherche à garder enfants (sortie école)
+ ménage + repassage et/ou aide pers.
âgées. 01 39 61 35 21
Électricien réalise tous travaux
électriques 06 26 88 31 29
Dame cherche repassage. 06 08 40 80 61
Bricolage, jardinage, carrelage, peinture.
01 30 76 71 09
F. cherche ménage et/ou repassage.
06 11 81 80 39
Divers
Association recherche dons de matériel
pour enfants. 06 27 26 93 74
Cherche don grande laisse pour grand
chien. 07 80 51 22 61
Cherche chatons sevrés contre amour
& bons soins. 06 21 71 57 90
Maquille vos enfants lors de goûters
d’anniversaire : 9 € selon nb enfants,
lieu & thème. 06 25 08 45 26
Cherche personnages de séries animées
années 80 (Goldorak, Albator, Capitaine
Flam…). 06 01 41 76 91
Donne encyclopédie Le Million (14 vol.,
1974) ; revue Studio magazine (n°1 à 122).
06 48 16 88 84
Mode d’emploi
Textes publiés selon la place disponible.
Adressez-nous 20 mots maximum et vos coordonnées.
Nous ne publions pas les annonces immobilières.
annonces@ville-argenteuil.fr
ou L’Argenteuillais,
Hôtel de ville, 12-14 bd Léon-Feix
État civil
# MUSIQUE
Décès enregistrés au 1er juin
Cordes sensibles
Quand la mandoline de la française Claire Luzi
s’accorde à la guitare 7 cordes du brésilien Cristiano
Nascimento, cela donne… un choro vagamundo. Des
notes ensoleillées à découvrir le 5 juin, sur la scène de
la Cave dîmière.
C’
Vélo électrique très bon état.
01 39 81 44 85
est le genre de pépite musicale que se plaît à partager
régulièrement l’Estudiantina, la formation argenteuillaise
qui cultive l’art des cordes pincées depuis plus de 65 ans.
« J’ai découvert le duo Luzi-Nascimento il y a quelques années,
DIMANCHE 5 JUIN,
lors d’un festival de mandoline en Ariège », raconte son directeur
16h30
Florentino Calvo, touché par le travail de ces jeunes musiciens. Lui
La Cave dîmière
est guitariste compositeur, elle mandoliniste, chanteuse et auteure.
107 rue P.-V.-Couturier
À eux deux, ils revisitent depuis 2006 cette musique populaire
Entrée libre
brésilienne, la plus ancienne du pays, qu’est le choro. Imprégné
de leurs voyages, leur choro vagamundo illumine, fait vibrer les cordes métissées de merengue
vénézuélien et candombe uruguyen, remuées à la valse musette. Une prestation artistique chaleureuse, qui donne envie de chalouper, dans le cadre intimiste de la Cave dîmière.
◗ L.D.
Martha BAUER, veuve RAMDANE, le 02/02
Jean LAFOURCADE le 08/04
Marcel Henri GIBELLO-SACCO le 08/04
Maurice Pierre Vincent COWAN le 09/04
Rose MASSO veuve PONS le 09/04
Bruna Domenica MARIONI le 10/04
Lucienne Laure Maria LANQUETIN
veuve THURMEAU le 10/04
Jeanine Marthe BUISSON veuve MASSET le 11/04
Annamuthu NAGAMUTHU veuve BALASINGAM
le 11/04
Manuel GONCALVES PORTELINHA le 15/04
Bernard Achille LEGEAY le 18/04
Raymond Joseph LEDIEU le 19/04
Roberto-Junior CIVIL le 19/04
Jean-Pierre DAUDE le 20/04
Nathalie BORDES le 20/04
Herculano DA SILVA BERNARDO le 21/04
Brahim GHARBI le 21/04
Roger Marcel BABILOTTE le 22/04
Louise Yvonne LE SAUX épouse VERBEKE le 23/04
Claude Albert BENITOU le 23/04
Antonio Joao FARIAS DA FONSECA TIAGO le 24/04
Pierre Raymond Albert GENESTIER le 24/04
Bernard Jean CAMELIN le 25/04
René Claude SAVIGNY le 27/04
Amédée HAMDI le 27/04
Véronique Nadine DUDZINZKI veuve JOZWIAK
le 29/04
Jean Désiré Gaston GRAY le 30/04
Ali Sait AKYUZ le 30/04
Christelle Rose PIGLA le 30/04
Hélène Marie Thérèse Alphonsine FONCES
veuve CAFFORT le 02/05
Fernande Simone DUCOUVERT veuve HAUSSAIRE
le 03/05
Pierre RUBIC le 04/05
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 17
//C
# cinéma
Programme
Du 1er au 14 juin
Avant-première
Tortues Ninja 2
de Dave Green
FIGUIER BLANC
Ven 3
Sam 4
Dim 5
Lun 6
Mar 7
17h
20h
13h50
16h
18h10
20h20
13h50
16h
18h15
20h30
13h50
16h
18h15
20h30
17h
20h
18h15
20h30
20h
17h30
16h
20h30*
18h
14h
18h
20h
14h
20h20
18h
16h20
–
16h
14h
18h20
16h
20h
–
–
14h
–
–
14h
16h
–
–
Ven 3
Sam 4
Dim 5
Lun 6
20h
14h ı 18h
16h
18h
18h
20h
14h ı 18h
–
–
16h
–
20h*
Mer 1
Warcraft, le commencement
ı Duncan Jones ı fantastique ı
Warcraft, Le Commencement
Jeu 2
13h50
16h
18h15
20h30
VF
elle ı Paul Verhoeven ı thriller
ı int. – 12 ans ı *Vendredi au Figuier 3 €
Vendeur ı Sylvain Desclous ı com. dram.
the nice Guys ı Shane Black
ı comédie ı avertissement* ı
VF
ratchet et clank ı K. Munroe, J. Cleland
ı animation ı dès 7 ans ı VF
Elle
JEAN-GABIN
court (en instance) ı Chaitanya Tamhane ı drame ı
VO
10 949 femmes ı Nassima Guessoum ı documentaire
les ÉGarÉs ı Francesco Maselli ı drame ı VO ı *Lundi au Gabin 3 €
FIGUIER BLANC
Court (en instance)
Mer 8
Jeu 9
Ven 10 Sam 11 Dim 12 Lun 13 Mar 14
la nouVelle Vie de Paul sneiJder
13h50
16h
18h10
20h20
16h20
18h25
20h30
13h50
16h
18h10
20h20
13h50
16h
18h10
20h20
13h50
16h
18h10
20h20
16h20
18h25
20h30
16h20
18h25
20h30
Julieta ı Pedro Almodóvar
ı drame ı VO ı *Vendredi au Figuier 3 €
16h10
20h10
14h
18h10
16h
20h30*
14h
18h
20h10
14h
18h
18h10
money monster ı Jodie Foster
18h10
20h20
14h
16h
18h10 VO
16h
16h VO
14h
16h
18h
20h
14h
20h
–
l’acadÉmie des muses ı José Luis Guerín
ı drame ı 1h32 ı VO ı *ciné-rencontre 3 €
–
–
–
–
–
–
20h30*
tortues ninJa 2 ı Dave Green ı aventure
–
–
–
–
16h 3D
–
–
ı Thomas Vincent ı comédie
ı thriller ı 1h39 ı
La Nouvelle Vie de Paul Sneijder
VF
&
VO
the nice Guys ı Shane Black ı comédie ı
ı 1h52 ı dès 9 ans ı
VF
ı
3D
VF
ı Avant-première
JEAN-GABIN
Julieta
Centre culturel Le Figuier blanc
16-18 rue Grégoire-Collas
Cinéma Jean-Gabin
12-14 bd Léon-Feix,
parc de l’Hôtel-de-Ville
01 34 23 58 00 (13 h 30 à 20 h 30)
accessibles aux personnes
à mobilité réduite
14h ı 18h 18h10
20h20 20h20
Ven 10 Sam 11 Dim 12 Lun 13
10 949 femmes ı Nassima Guessoum ı documentaire
court (en instance) ı Chaitanya Tamhane
ı drame ı 1h56 ı
VO
ı + CM ı Lundi au Gabin 3 €
les ÉGarÉs ı Francesco Maselli ı drame ı 1h42 ı
VO
20h10
14h
18h10
16h10
18h
18h
16h
14h
20h*
–
20h
18h
–
(1) Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Plein tarif 6 € | tarif réduit 5 € | – 18 ans 4 € | carnet de 10 places 42 € | tarif découverte 3 € | 3D + 1,50 €
18 • L’Argenteuillais • 01/06/2016
méro :
Prochain nu
15 juin
# AGENDA
Mercredi 1er juin
Lundi 6 juin
Dimanche 12 juin
„„15h « Contons fleurette », > 4 ans,
MVND*
„„15h30 Impromptu théâtral (élèves
CRD), META
„„14h30 Création (seniors), CGM
„„14h30 Animation + goûter (seniors),
CJB – 1,20 €
„„16h30 Clas (…), voir 3/06
„„15h Dimanches du patrimoine :
le Moyen Âge, 01 34 23 45 34*
Jeudi 2 juin
Mardi 7 juin
„„9h Gym douce (seniors), MQCV*,
au Ccas
„„9h Atelier sociolinguistique, MQCV
„„14h Conférence : Même pas peur,
MQCV
„„14h La boutiqu’à sortir, rens. &
tarifs MQCV
„„14h Questions pour un champion,
MQCV, 07 89 86 22 59*
Vendredi 3 juin
„„9h Gym (…), voir 2/06
„„9h Atelier (…), voir 2/06
„„14h Cause-biberon, MQCV
„„16h30 Clas CM2 & 6e, MQCV*
Samedi 4 juin
„„11h Heure du conte > 4 ans, MRD
„„14h Les Ateliers du samedi,
MQCV* – 1 €
„„15h Prix Lire élire : proclamation
du livre gagnant, META
„„20h30 À vous de jouer # 27, CD
–5€
Dimanche 5 juin
„„16h30 Choro Vagamundo, lire p.17
„„9h Atelier « accès aux droits &
démarches adm. », K2Clic, MQCV*
„„14h La boutiqu’à (…), voir 2/06
„„14h30 Petit bal + goûter (seniors),
CGM – 1,20 €
Mercredi 8 juin
„„10h30 Bébés lecteurs 0-3 ans, MQC
et MVND
„„16h Rencontres avec Steven Enora
(tatoueur), MRD
„„19h30 Atelier d’écriture, META
Jeudi 9 juin
„„9h Gym (…), voir 2/06
„„9h Atelier (…), voir 2/06
„„14h La boutiqu’à (…), voir 2/06
„„14h Questions (…), voir 2/06
Vendredi 10 juin
„„9h Gym (…), voir 2/06
„„9h Atelier (…), voir 2/06
„„14h Cause-biberon, MQCV
„„16h30 Clas (…), voir 3/06
Samedi 11 juin
„„14h Les Ateliers (…), voir 4/06
„„19h30 Nuit de l’écriture, META
Lundi 13 juin
„„14h30 Pâtisserie : mousses au
chocolat (seniors), CGM*
Mardi 14 juin
„„9h Atelier (…), voir 7/06
„„14h La boutiqu’à (…), voir 2/06
„„14h30 Petit bal + goûter (seniors),
CGM – 1,20 €
„„16h30 Clas (…), voir 3/06
Mercredi 15 juin
„„14h30 Création déco « Fête de la
musique » (seniors), CGM
„„14h30 Barbecue (seniors), CAC* –
7,95 €
„„16h Impromptu théâtral (élèves
CRD), META
Jeudi 16 juin
„„9h Gym (…), voir 2/06
„„9h Atelier (…), voir 2/06
„„14h La boutiqu’à (…), voir 2/06
„„14h Questions (…), voir 2/06
„„15h Le café des aidants : Aider
sans s’épuiser, BB
Vendredi 17 juin
„„9h Gym (…), voir 2/06
„„9h Atelier (…), voir 2/06
„„14h Cause-biberon, MQCV
„„14h30 Anniversaires du trimestre
(seniors), CJB*
„„16h30 Clas (…), voir 3/06
Samedi 18 juin
„„10h Comité de lecteurs, META
„„14h Les Ateliers (…), voir 4/06
„„16h Impromptu musical (avec
l’Estudiantina), META
Légendes
(BB) Au Bout du Bar, 111 rue Paul-VaillantCouturier. 01 34 15 09 82
(CAC) Club Ambroise-Croizat,
9 rue des Gobelins. 01 39 61 49 82
(CD) La Cave dîmière, 107 rue Paul-VaillantCouturier. 01 34 23 58 00 (14h30-19h, 7j/7)
(CGM) Club Guy-Môquet,
allée Émile-Kahn / bât. A n° 8. 01 30 25 74 55
(CJB) Club Jean-Baillet,
106 rue du Perreux. 01 39 61 12 58
(CH) Centre hospitalier,
69 rue du Lt-Cl-Prudhon. 01 34 23 14 63
(CRD) Conservatoire,
50 bd Héloïse. 01 39 61 70 01
(FB) Le Figuier blanc, 16-18 rue GrégoireCollas. 01 34 23 58 00 (14h30-19h, 7j/7)
(META) Médiathèque Elsa-Triolet & Aragon,
12-14 bd Léon-Feix. Ins. 01 34 23 41 86
(MQC) MQ Coteaux,
7 rue de Chailloit. 01 34 23 43 00
(MQCV) MQ Centre-ville,
7 rue des Gobelins. 01 34 23 62 70
(MQVND & MVND) MQ Val-Notre-Dame,
164 bd du Gal-Delambre. 01 34 23 68 30
(MRD) Médiathèque Robert-Desnos,
esplanade de l’Europe. Ins. 01 34 11 45 67
(PRJ) Pôle ressources jeunesse,
7 rue des Gobelins. 01 34 23 41 14
* Réservation indispensable.
01/06/2016 • L’Argenteuillais • 19
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
4 767 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler