close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bientôt des clôtures électriques pour lutter contre

IntégréTéléchargement
Bientôt des clôtures électriques pour lutter
contre les conflits Homme-Faune au Gabon
Le Pr Lee White au cours de la conférence de presse, en présence de quelques ecogardes @ Gabonactu.com
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs
nationaux (ANPN), le professeur Lee White a annoncé mercredi dans une conférence de
presse à Libreville que son agence lancera sous peu un vaste programme de construction
des barrières électriques autour des parcs nationaux pour dit-il mieux lutter contre les
conflits homme-Faune.
« On va lancer ce projet de construction des barrières électriques bientôt », a annoncé M. White.
Pour la phase teste, 40 km des clôtures seront érigés autour d’un des 13 parcs du pays. Au cas où
le procédé se révélerait efficace, 40 autres km seront construits.
Un film de 3mn a été projeté pour montrer le pénible travail de protection des parcs nationaux par l’ANPN @ Gabonactu.com
D’après Lee White, ce moyen de lutte contre les conflits Homme-Faune fait déjà ses preuves depuis
20 ans au Kenya, pays d’Afrique de l’est où le tourisme de luxe est très développé. Les enclos
électriques au contact des pachydermes comme les éléphants, permettront de les repousser. Ces
barrières seront érigées avec une forte dose de masse électrique.
Les conflits Homme-Faune constituent un véritable phénomène qui cause beaucoup de tort aux
populations rurales. Le phénomène est occasionné essentiellement par les éléphants de forêt, des
animaux intégralement protégés par l’Organisation des Nations Unies (ONU). Ces pachydermes
ravagent les plantations (sources vitales) des populations rurales établies autour des parcs
nationaux. Des plaintes des populations sont récurrentes. Des villageois accusent souvent l’Etat
d’avoir plus de considération pour les éléphants au triment des humains.
Pour le patron de l’ANPN, les clôtures électriques constituent un moyen plus efficace pour lutter contre les conflits homme-Faune @
Gabonactu.com
Un véritable dilemme pour les pouvoirs publics, lesquels exploraient des voies et moyens appropriés
pour endiguer le phénomène de conflits homme-Faune.
Au Gabon, la population des éléphants de forêts oscille autour de 45 000 à 50 000 têtes. Le continent
africains compte 90 000 éléphants de forêt.
Le Notable
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
4 832 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler