close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

8 juin 2016 - Journal Servir

IntégréTéléchargement
CANEX.ca
Maintenant offert sur
1829-16S21
1432-16S21
AUCUN ACOMPTE,
même pas les taxes (S.A.C.)
>2302-16s22
CANEX.ca
575, PIERRE CAISSE, SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU • RÉSERVATION : 450.359.9733
SERVIR
JOURNÉE
DE LA SANTÉ
ET DU LOISIR
2016 P. 6
Vol. 22/No 22 - 8 juin 2016
Journal bimensuel de la communauté
militaire, région de Montréal
journalservir.com
1400 PERSONNES
AU RENDEZ-VOUS !
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
20% DE RABAIS
SUR LE PDSF* !
*Sur inventaire sélectionné. PDSF moins transport et taxe de climatisation.
1080, RUE DOUGLAS,
ST-JEAN-SUR-RICHELIEU
450 359-5900
JUSQU’À
18 000 $ DE RABAIS
*Photo à titre indicatif.
>1800-16s21
POUR UN TEMPS
LIMITÉ, PROFITEZ
DE LA PROMOTION
www.racineauto.ca
I Servir I 8 juin 2016
2
LE MAGASIN MILITAIRE DU CANADA
CANADA’S MILITARY STORE
25 CHEMIN DU GRAND-BERNIER SUD, ASU SAINT JEAN | 450-358-7628
23 MARCH/MARS - 15 APRIL/AVRIL 2016
VENEZ
VOIR NOS
AUBAINES !
Les aubaines
du mois
de mars
Nouvelle
ComeMarch
see our Deals
Deals ! collection de VÊTEMENTS
PROFITEZ DU PLAN
DE CRÉDIT SANS
INTÉRÊT DE CANEX
put it on the
CANEX no interest
credit plan!
TAPIS ROULANT,
ELLIPTIQUE ET
VÉLO STATIONNAIRE
*Commande spéciale seulement.
Communiquez avec un de nos conseillers
pour vous informer.
TREADMILL,
ELLIPTICAL AND
STATIONARY BIKE
*On special order only. Talk to one of our
service representative for details.
new
CLOTHING COLLECTION
NOUVEAU!
Accessoires MSI
OFFERTS chez
CANEX
new! msi accessories
now available at canex
Renseignez-vous sur notre...
Plan de crédit sans interêt
Également offert en ligne à CANEX.ca
Ask about our ...
No Interest Credit Plan
*
Also available online at CANEX.ca
WWW.CANEX.CA
25, CHEMIN DU GRAND-BERNIER SUD, USS SAINT-JEAN | 450-358-7628
2286-16S22
Boutique Vélozone
688, boul. du Séminaire Nord
Saint-Jean-sur-Richelieu QC J3B 5M5
450-357-9229
I Servir I 8 juin 2016
514-347-1724
www.deniseanctil.ca
PLUS inc.
Agence immobilière
VRD ? Toujours disponible pour vous !
HHT ? Always available !
1928-16S21
Denise
Anctil
Courtier Immobilier Agréé
2046-16S21
3
SERVIR
365, du Séminaire
St-Jean
9, rue Moreau
secteur St-Luc
À ROUYN, LE 34 RGC FÊTE SES 75 ANS
Somme toute, le 34e Régiment du génie
de combat a souligné avec dévouement et
honneur le 75e anniversaire de sa création. Il
nous donne d’ailleurs rendez-vous pour fêter
son 100e anniversaire d’ici quelques années !
Chimo !
L’exercice Sapeur aguerri, une activité de cohésion visant à promouvoir l’excellence
physique et professionnelle, a permis aux militaires de montrer leur talent notamment au tir
avec l’attirail de combat, au lancer de la hache et à la navigation topographique.
!
p
ou
er nos
p uy
tr
ap
d’
ops
es
Pro
u
dt
ppor t Ou
rT
250$ EN ACCESSOIRES
POUR LES MILITAIRES
sur tous les modèles
2015 & 2016 en inventaire.
Pour un temps limité! Renseignez-vous auprès
de votre concessionnaire.
!
o Su
ro
Haut-Richelieu
Volkswagen
www.hrvolks.com
hrvolks.com
950, rue Douglas,
Saint-Jean-sur-Richelieu
INTERSECTION DE PIERRE-CAISSE ET AUTOROUTE 35
vw.ca
450 359-4222 • 514 990-4222
>2279-16s22
La semaine des festivités a été bien remplie.
Le 13 mai, à l’Université de Rouyn-Noranda,
se tenait un 5 à 7 où le CLFC a fait une
présentation sur le rôle des réservistes et les
bénéfices que les employeurs civils peuvent
retirer lorsqu’ils les embauchent. En soirée,
une séance de développement professionnel a eu lieu pour tous les militaires du 34
RGC ; plusieurs sujets ont été abordés, dont
!
Les activités ont débuté le 12 mai dernier
avec un cocktail réunissant plusieurs anciens
membres du 9e Escadron, appellation qui
définissait l'unité jusqu’en 2008. Plusieurs
anciens commandants étaient également
présents : lieutenant-colonel Benoit Doré,
lieutenant-colonel Denis Gouge et lieutenant-colonel Louis Cyr, qui ont joué un
rôle majeur dans le développement du
Détachement au cours des années antérieures. Aussi, plusieurs représentants de la
société civile ont pris part à l’activité, notamment Mme Christine Moore, députée
fédérale, M. Marc Bibeau, représentant de
la Ville de Rouyn-Noranda, Mme France
Simard, directrice du parc d'Aiguebelle et
M. Jean Fournier, représentant du conseil de
liaison des Forces canadiennes (CLFC).
Nous tenons à souligner l’excellente initiative
du major Desrochers qui, avec son équipe, a
eu l’idée d’organiser un déjeuner dominical
au profit de Centraide de la région abitibienne.
Photo : cpl François Paquette
Le 34e Régiment du génie de combat (34
RGC), Détachement de Rouyn-Noranda,
a célébré en grand le 75e anniversaire de
sa fondation dans la région de l'Abitibi-­
Témiscamingue.
Le fait marquant de la soirée a été le discours
du major André Desrochers, commandant du
Détachement de Rouyn-Noranda du 34 RGC,
qui a souligné l’historicité du 9e Escadron
du génie, devenu le 34e Régiment du génie
de combat Détachement Rouyn-Noranda,
le 1er avril 2008. Il a profité de l’assemblée
pour rendre hommage à deux personnages qui
ont marqué l’histoire du détachement : le lcol
(ret) Louis Cyr, premier commandant de la
Force régulière à Rouyn et l’adjudant-maître
(ret) Guy Charbonneau, sergent-major du
détachement de 1970 à 1993. De plus, le maj
Desrochers a mis l’accent sur la grande contribution de tous les membres qui ont permis
au Détachement de rayonner, tant dans la
communauté abitibienne que parmi les autres
unités du 34e Groupe-brigade du Canada.
Pour clore l’ensemble des activités, le
Régiment a défilé sur la Place des citoyens.
En rappel du droit de cité obtenu de la
Ville, le maj Desrochers s'est rendu à l'hôtel
de ville, l'épée à la main, pour escorter M.
Bibeau, représentant du maire. Le colonel
honoraire, M. Marc Bertrand, a été amené en
Jeep Willys 1946, rappelant ainsi l'époque de
fondation du Détachement. Malgré la pluie,
le vent et le froid, les dignitaires et les spectateurs ont grandement apprécié la prestance
des militaires qui ont marché au pas militaire
sous la musique des Fusiliers Mont-Royal,
le tout sous la direction du chef d’orchestre,
Fier
MAJOR ANDRÉ DESROCHERS ET CAPITAINES
WETSON WERLEIGH ET NICOLAS GERVAIS
34 RGC
le capitaine Pierre Leblanc. Le soir venu, les
musiciens ont donné un concert à l’église
Immaculée Conception. Ils ont interprété
plusieurs pièces inédites et des musiques
appréciées par le grand public, notamment
Game of Thrones, Pirates des Caraïbes, sans
oublier l’excellente marche des ingénieurs
de combat, Wings, qu’on ne se lassera jamais
d’écouter et au terme de laquelle a retenti un
éclatant « Chimo » ! Nous tenons à souligner
l’excellente prestation des cadets de RouynNoranda qui ont eu le privilège d’accompagner les musiciens des Fusiliers Mont-Royal
pour quelques pièces. Le public a apprécié la
prestation sans faille des musiciens militaires
et les a récompensés en les applaudissant
pendant plusieurs minutes après le concert.
La journée du 14 mai a aussi été bien remplie.
Tôt le matin, les sapeurs de combat ont pris
part à une importante activité de cohésion et
d’activité physique en participant à l’exercice
Sapeur aguerri. L’exercice avait pour but de promouvoir l’excellence physique et professionnelle des militaires du Régiment. Parmi les défis
qu’ils devaient relever : exercices d’habilité de
tir avec l’attirail de combat incluant le port du
masque à gaz, lancer d’une hache, navigation
topographique et autres épreuves d'adresse.
Pour couronner le tout, tous les sapeurs de
combat devaient compléter un parcours chronométré d’environ six kilomètres.
!
Photo : cpl François Paquette
Le Régiment a défilé sur la Place des citoyens, devant l’hôtel de ville, mené par le major André
Desrochers, commandant du Détachement de Rouyn-Noranda du 34 RGC.
la résilience qui définit bien les militaires des
Forces armées canadiennes.
I Servir I 8 juin 2016
4
SERVIR
Mot du commandant et du sergent-major de la 2e Division du Canada et de la FOI (Est)
Message from the 2nd Canadian Division and JTF (East) Commander and Chief Warrant Officer
PROUD TO
SERVE
CANADIANS
une réalisation des
Subsection 2(1) of the National Public Service
Week : Serving Canadians Better Act reads as
follow : “Throughout Canada, in each and
every year, the third week of the month of
June shall be known as the ‘National Public
Service Week.’” This year the week will be
from June 12 to 18, 2016.
Vol. 22 - No 22 / 8 juin 2016
JOURNAL SERVIR
Ganison Saint-Jean, bur. K-125
B.P. 100, Succ. bureau-chef Richelain QC J0J 1R0
T. 450 358-7099 • F. 450 358-7423
servir@forces.gc.ca • Intranet : +journal servir
www.journalservir.com
TIRAGE : 3 300 copies
ÉDITEUR : colonel Sébastien Bouchard
commandant GS 2 Div CA
CONSEILLER MILITAIRE :
lieutenant de vaisseau Éliane Trahan
T. 450 358-7099 poste 6163
eliane.trahan@forces.gc.ca
GESTIONNAIRE : Guylaine Fortin
T. 450 358-7099 poste 7426
guylaine.fortin@forces.gc.ca
JOURNALISTE : Alexandra Ventura-Giroux
T. 450 358-7099 poste7330
alexandra.ventura-giroux@forces.gc.ca
CONSEILLER EN PUBLICITÉ : François Ménard
T. 450 346-2300
servir@tictactoecommunication.com
COMMIS D’ADMINISTRATION : Bélinda Raîche
T. 450 358-7099 poste 6346
belinda.raiche@forces.gc.ca
GRAPHISTE : Janie Boudreault
T. 450 358-7099 poste 6345
journalservir@outlook.com
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES :
Envois de publications canadiennes :
No de convention 0040015998
IMPRIMERIE
Brigadier-général / Brigadier-General
STÉPHANE LAFAUT
Adjudant-chef / Chief Warrant Officer
DAVID TOFTS
FIERS DE SERVIR LES CANADIENNES
ET LES CANADIENS
La Loi sur la semaine nationale de la fonction
publique décrète à l’article 2 (1) que : Dans
toute l’étendue du Canada, la troisième
semaine du mois de juin de chaque année est
désignée « Semaine nationale de la fonction
publique ». Cette année, elle se tiendra du
12 au 18 juin 2016.
Cette semaine est une belle occasion pour
moi de remercier tous les membres civils de
la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est) pour leur excellent
travail et leur contribution à la réussite de la
mission des organisations situées sur le territoire du Québec.
deux années de commandement et nous avons
été impressionnés de constater le dévouement
et la loyauté que vous démontrez à votre organisation. Votre attitude positive et votre
collaboration exceptionnelle auront permis
à l’organisation de réussir les défis auxquels
nous avons eu à faire face pendant cette période. Votre contribution aura facilité mon
travail et je vous en suis très reconnaissant.
Sans votre coopération, mon passage n’aurait
pu être aussi enrichissant et satisfaisant. Le
23 juin prochain, je céderai le commandement
au brigadier-général Hercule Gosselin et ce sera
sans crainte que je lui dirai qu’il pourra compter sur une équipe civile solide et dynamique.
Avec l’adjudant-chef Tofts, j’ai eu l’occasion
de croiser plusieurs d’entre vous dans mes
Encore merci et bonne semaine de la fonction
publique 2016. This week is a great opportunity for me to
thank the civilian members of 2nd Canadian
Division and Joint Task Force (East) for their
excellent work and for contributing to the
success of the mission of organizations in
Quebec.
With Chief Warrant Officer Tofts, I had the
opportunity to meet many of you in my two
years of command, and we were impressed
by your dedication and loyalty to the organization. Your positive attitude and exceptional
cooperation have enabled the organization
to tackle a number of challenges during this
period. Your contribution made my work
easier, and I’m very grateful. Without your
cooperation, my time here wouldn’t have
been as enriching and satisfying. On June
23, I will relinquish command to BrigadierGeneral Hercule Gosselin. I won’t hesitate to
tell him that he can count on a strong and
dynamic civilian team.
Again, thank you, and enjoy National Public
Service Week 2016.
Hebdo Litho
• Servir est une publication non officielle
autorisée et publiée bimensuellement avec la permission
du commandant du Groupe de soutien de la 2e Division
du Canada. Les opinions et les points de vue exprimés
ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FAC et
des SBMFC/ Personnel des FNP.
• Les demandes de publication doivent être acheminées en Word par courriel. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter, de modifier ou de publier tout
matériel rédactionnel ou publicitaire.
PROCHAINE PARUTION / NEXT EDITION
22-06-2016
DATE DE TOMBÉE / DEADLINE
13-06-2016
ISSN 0384-0417
Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de
Servir et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits
sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur.
>2314-16s22
MARIAGE ? BAL DES FINISSANTS ?
Et pour toutes vos autres occasions !
353 A, boul. Séminaire nord
Saint-Jean-sur-Richelieu
450-359-6494
UN HEUREUX 113E ANNIVERSAIRE
POUR LE GÉNIE MILITAIRE CANADIEN
CAPITAINE GHISLAIN DJOKO KAMWA
Officier d’exploitation, Détachement des
Opérations immobilières (Saint-Jean)
Le vendredi 13 mai dernier était jour de
grande première à la Garnison Saint-Jean
pour la famille du Génie militaire canadien
(GMC). À l’occasion du 113e anniversaire
du GMC, le Détachement des opérations
immobilières (Det OI) – Saint-Jean, anciennement service du Génie, a initié et organisé
une journée sportive et de cohésion afin de
souligner ce fait marquant de son histoire.
Cette première édition a réuni la section
des opérations immobilières (Sec OI) de
Montréal ainsi que le quartier général (QG)
de l’unité. La partie de balle molle opposant
le Det OI – Saint-Jean à la Sec OI – Montréal,
renforcée par du personnel du QG, était suivie d’un barbecue auquel le personnel civil
du détachement a participé, ce qui est venu
rehausser l’éclat de l’évènement.
La pluie qui a généreusement arrosé la garnison n’a pas miné la détermination du Det
OI – Saint-Jean qui a eu le dessus sur ses
confrères montréalais comme en témoigne le
score sans appel de 18 contre 9. Les troupes
de Saint-Jean se sont donc mérité le trophée
du Castor, l’emblème du GMC, alors que
la Sec OI Montréal est repartie avec le
trophée du Coq rôti ! La prochaine édition
se tiendra à Montréal l’an prochain et nul
doute que la Sec OI Montréal aura à coeur
de se débarrasser du Coq rôti !
Le commandant de l’Unité des opérations immobilières – Québec (accroupi), le lieutenant-colonel
Jérémie Émond, remet le trophée du Castor au Détachement des opérations immobilières Saint-Jean, grand gagnant de cette première édition.
HISTOIRE DU GMC
Le GMC n'a pas tout simplement été créé;
il a évolué au fil du siècle dernier. Le génie
existait sous la forme d'une milice avant
même la Confédération, mais on considère
que la date de naissance du GMC est le 1er
juillet 1903, car c'est à partir de ce jour que
l'élément régulier du corps a pu être désigné
sous le nom de Corps royal du génie canadien. L'anniversaire n'est cependant pas célébré le 1er juillet, mais plutôt aux environs du
29 avril ou autour de cette date afin de
s­ouligner l'approbation du Corps royal du
génie canadien et l'unification du génie permanent et non permanent sous un même
insigne le 29 avril 1936. L'anniversaire
reflète donc deux événements de grande importance. Il est célébré de différentes façons,
notamment par des dîners régimentaires
d'unité, des réunions de fin de semaine et des
compétitions sportives.
Chimo (que la paix soit avec vous, en inuktitut)
Ubique (partout, en latin)
98
$
Lancer eS cVT 2016
0
0
%
L’ELRFC EN DEUIL : DÉCÈS DE MONSIEUR LÉO GALLANT 48
98 $48
I Servir I 8 juin 2016
LouEz à pARTiR DE
5
SuR
Aux DEux
SEmAiNES à
CompREND 1 000 $
ELRFC
reçu son
brevet
2e Bataillon, Royal 22e Régiment (2 R22eR) et modèle
Lancer
GTS d’officier au grade de capitaine
DE RAbAiS à LA
illustré‡ 1987 et a pris sa retraite des Forces
en février
a servi en Corée avec ce même bataillon d’avril AWC
moiS¶ LoCATioN1
1951 à mai 1952. Il a de plus complété trois canadiennes en mars 1993 après avoir servi son
modèle Lancer GTS
TÉLÉDEVE
CLimATiSATioN
AuTomATiquE DE LA TEmpÉRATuRE
42 années età6RÉGuLATEuR
mois.
tours opérationnels
avec les Forces de l’OTAN pays pendant
AWC illustré‡
CAPORAL
DOMINIC
D.
BEAULIEU
mD
en Allemagne, et a servi avec le contingent des
RÉGuLATE
iNTERFACE « mAiNS LibRES » bLuETooTH 2.0 pouR
SuR TÉLÉpHoNE
M. Gallant
était un membre
actif
de la Légion EN CoNTiNu,
TÉLÉDEVERRouiLLAGE
SANS CLÉ
CLimATiSATioN
à RÉGuLATEuR
AuTomATiquE
DE LA
TEmpÉRATuRE
Nations Unies à Chypre
de 1981 à 1982.
CELLuLAiRE
AVEC
TRANSmiSSioN
poRT uSb ET
Je l’ai vu pour la première fois il y a trois SièGES A
royaleCommANDES
canadienne, Filiale
Chambly, et a reçu
VoCALES
mD
RÉGuLATEuR
DE ViTESSE
iNTERFACE
« mAiNS
LibRES la
» bLuETooTH
TÉLÉpHoNE
CompREND
ans,
lors d’une cérémonie
de fin1 000 $
de cours
Mention élogieuse2.0
dupouR
ministre
des Anciens
En tant que sous-officier
supérieur,
il a occupé
CELLuLAiRE
AVEC
TRANSmiSSioN
EN
CoNTiNu,
poRT
uSb
ET
DE
RAbAiS
à LA des
à
l’École
de
leadership
et
de
recrues
le poste d’adjudant-chef de l’École de recrues Combattants en 2008 pour son implication et Disponible
Ne concerne
sur le modèle
SièGES
AVANT
CHAuFFANTS
¶ LoCATioN
1
moiS
CommANDES VoCALES
Forces
canadiennes
(ELRFC). Monsieur
de la Lancer
AWC,
AWC Limited
des Forces canadiennes,
de sergent-major régi- son dévouement avec les vétérans et la Légion. Lancer ES
EditionGallant
et GTS présentait,
AWC §
LancereR,
GTSpuis d’adjudant-chef de
en collaboration avec ou Sportbac
mentaire modèle
du
2
R22
AWC illustré‡
Ne concerne
pas les modèles
Disponible
sur le modèle
M. Gallant
participait aux céréle vétéran
de la Seconde
Guerre mondiale
l’Armée de terre de 1982 à 1986. M. Gallant a Depuis 2003,
de la Lancer Evolution, Ralliart
Lancer ES AWC, AWC Limited
monies
de
fin
de
cours
de
l’ELRFC
à
titre
de
§
Pierre
Gauthier,
le
trophée
destiné à la
ou
Sportback
Edition
et
GTS
AWC
TÉLÉDEVERRouiLLAGE SANS CLÉ
CLimATiSATioN à RÉGuLATEuR AuTomATiquE DE LA TEmpÉRATuRE
vétéran invité
pour
remettre
le
trophée
de
la
recrue ayant le meilleur esprit d’équipe.
mD
DE ViTESSE
iNTERFACE « mAiNS LibRES » bLuETooTH
pouR TÉLÉpHoNE
Légion royale2.0
canadienne.
Sa participation auxRÉGuLATEuR
Je me rappelle
d’un homme fier, se tenant
CELLuLAiRE AVEC TRANSmiSSioN EN CoNTiNu, poRT uSb ET
droit
comme
un chêne malgré ses 82 ans
cérémonies
de
fin
de
cours
de
Qualification
SièGES
AVANT
CHAuFFANTS
CommANDES VoCALES
et le poids de toutes ses médailles.
militaire deLouEz
base pour
officiers DE
et militaires du
à pARTiR
rangDisponible
a permissuràled’innombrables
finissants de Ne concerne pas les modèles
modèle
M.Evolution,
Gallant incarnait
Ralliart pour moi la devise
Lancer
ES AWC, AWC
Limitedmilitaire canadien de la Lancer
mieux
comprendre
l’éthos
ou Sportback
Edition et GTS AWC §
LouEz à pARTiR DE
de l’ELRFC : Apprendre à servir. Guerre
et l’importance de notre rapprochement avec
de Corée; Forces de l’OTAN et de l’ONU;
nos vétérans.
SuR
moiS w
Aux DEux
0%
48
C’est avec une grande tristesse que l’École
de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC) et la communauté militaire ont appris le décès de Monsieur Léo
Gallant, vétéran de la Guerre de Corée et
fidèle allié de l’ELRFC, qui s’est éteint le 20
mars dernier à Montréal à l’âge de 85 ans.
Monsieur Gallant s’est joint aux Forces canadiennes le 25 septembre 1950 au sein du
Photo : ELRFC
rVr eS 2018
rVr eS 2018
130 $ 0 % 48
130 $ 0 % 48
rVr eS 2018 incLuanT
1000
$
incLuanT
1301000
$ 0$% 48
Louez pour
auSSi peu Que
0 48
% pour
moiS
sergent-major de l’ELRFC, de la Garnison
SEmAiNES à
¶
Saint-Jean et de la Force terrestre. Après
« Monsieur wGallant était un fidèle collaborateur
SuR de l’ELRFC
moiS et on estime qu’il a participé à plus
Aux DEux
avoir reçu sa commission au grade de
Sur cerTainS
DE
REmiSE
DE
FiDÉLiTÉ
SEmAiNES à
capitaine, il avait finalement pris sa
pouR
LES
CLiENTS
de
200
cérémonies
de
fin
de
cours
sous
six
comVéhicuLeS
LouEz à pARTiR DE
1
ADmiSSibLES
retraite en 1993. Par la suite, il s’était
mandants différents », a mentionné
le lieuteDE REmiSE DE FiDÉLiTÉ
impliqué avec la Légion royale canadienne
commandant de
pouR nant-colonel
LES CLiENTSDave Abboud,
Disponible sur les modèles
1
et l’équipe cérémoniale de l’ELRFC.
l’ELRFC. « Il faisait partie
intégrante
de notre
ADmiSSibLES
RVR
SE AWC, Limited
w et son départ a laissé un grand vide. »
§
unité,
SuR
moiS
Aux
DEux
Edition et GT
LouEz àen
pARTiR
DE
M. Gallant lors du dîner de la troupe de l’ELRFC
décembre
2014.
Lancer eS cVT 2016
Je garderai dans ma mémoire ses
sacrifices et l’honorerai par la devise de
modèle RVR GT
son régiment : Je me souviens.
AWC illustré‡
98incLuanT
$
1000 $
mirage eS 5mT 2017 prix réduiT !
0
%
%48pour mirage
moiS
eS 5mT 2017
JuSQu’à L’épuiSemenT
LA
MÉDAILLE DU SACRIFICE
POUR
Sur cerTainS
deS STockS.
SEmAiNES à
Disponible sur les modèles
Aux DEux
De gauche à droite : lieutenant-colonel Abboud, ELRFC; major-général
Tremblay,
SEmAiNES à
RVR SE AWC, Limited
Une cérémonie intime en compagnie de sa
Génération du personnel militaire; M. Gallant; adjudant-chef Thibault, Génération
Edition
et GT§ DE FiDÉLiTÉ
DE REmiSE
famille et ses amis s’est tenue en son honneur à
du personnel militaire; adjudant-chef Tremblay, ELRFC.
pouR LES CLiENTS
0 mirage
48 eS 5mT 2017
Montréal
1
ADmiSSibLES
Louez pour
auSSi peu QueNew
modèle Lancer GTS
AWC illustré‡
GUIDE DES SERVICES
ET DES LOISIRS
SuR
CompREND 1 000 $
DE RAbAiS à LA
LoCATioN 1
moiS¶
CLimATiSATioN à RÉGuLATEuR AuTomATiquE DE LA TEmpÉRATuRE
TÉLÉDEVERRouiLLAGE SANS CLÉ
mD 2.0 pouR TÉLÉpHoNE
iNTERFACE « mAiNS
LibRES&
» bLuETooTH
Services
Recreation
CELLuLAiRE AVEC TRANSmiSSioN EN CoNTiNu, poRT uSb ET
Guidebook
CommANDES VoCALES
RÉGuLATEuR DE ViTESSE
le dimanche 29 mai dernier.
¶
Disponible sur les modèles
RVR SE AWC, Limited
Edition et GT§
modèle RVR GT
AWC illustré‡
VéhicuLeS
LE
SERGENT (RET)
YOU NEED
TO RENT A
TRAILER ?
prix réduiT !
DEVEAU
JuSQu’à L’épuiSemenT
ACHETEz à p
79 $
79 $ 1,99 % 84
NTR
ÉA
AN
L
T-JE
IN
SA
Lancer eS cVT 2016
TION AUX
INFORMA IVANTS
UX ARR
ers
NOUVEA
Newcom
tion for
Informa
§
ES
ET SERVIC
UNITÉS
Services
Units &
rVr eS 2018
130 $ 0 % 48
SièGES AVANT CHAuFFANTS
84
79
$
1,99
%
comprend 1000 $
98 $
1000 $
ouTLander comprend
Se aWc1000
2016$
0
%
ouTLander Se aWc 2016
mirage eS 5mT 2017
1792016
$ 0 % 48
48
ouTLander
Se
aWc
84 $ 0 % 48
79 $ 1,99 % 179
48
179
$
0
%
$
% pour 500
Louez
pour
moiS
% $pour moiS
Louez pour
1000
500
$
Sur cerTainS
Sur
cerTainS
auSSi
peu
Que
auSSiSe aWc
peu2016Que
ouTLander
500
$
VéhicuLeS
VéhicuLeS
ÊTRE
ET MIEUXFAMILLE & Well-being
Family
MMES DE
PROGRA SONNEL
DU PER
s
SOUTIEN port Program
el Sup
Personn
Military
w
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal – Imagerie Saint-Jean
ACHETEz à pARTiR DE
Le 19 mai dernier, au
deS STockS.
Ne concerne pas les modèles
Disponible sur le modèle
de la Lancer Evolution, Ralliart
Lancer ES AWC, AWC Limited
Centre intégré de soutien
Aux DEux
ou Sportback
Edition et GTS AWC
SEmAiNES à
du personnel (CISP) à
ACHETEz à pARTiR DE
Saint-Jean, le sergent à la
SuR
moiS¶
Aux DEux
LouEz à pARTiR DE
retraite Dave Deveau, a reçu
THE OUTDOOR
SEmAiNES à
LouEz à pARTiR DE
la Médaille du sacrifice des Aux DEux
STORE HAS SOME !
mains du colonel Simon SEmAiNES à
DE REmiSE
SuR
moiS¶ Au CLiENT
Aux DEux
SuR
moiS
Aux DEux
Bernard, commandant du
SEmAiNES à
SEmAiNES à
Discover the range of
Collège militaire royal de
DE REmiSE DE FiDÉLiTÉ
pouR LES CLiENTS
services
available
to
you
Saint-Jean,
pour
les
blesincLuanT
ADmiSSibLES1
DE REmiSE
sures subies le 6 mai 2010,
in the Guidebook !
Disponible sur les modèles
Au CLiENT
RVR SE AWC, Limited
suite à un acte d’hostilité àSuR
Edition et GT
Kandahar en Afghanistan. Le LouEz à
sergent (ret) Deveau faisait
To obtain copies : servir@forces.gc.ca prix réduiT !
CompREND
De 1 000 $
gauche à droite : le colonel Simon Bernard, commandant du Collège
JuSQu’à L’épuiSemenT
partie
du peloton de soutien DE RAbAiS
LouEz
à
à LAroyal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean), le sergent (ret) Dave Deveau
militaire
deS STockS.
¶
1
au CISP à Saint-Jean. moiS LoCATioNet l’adjudant-chef Justin Morneau,
adjudant-chef du CMR Saint-Jean.
¶
MO
comprend
OURCES
DE RESS
S
CENTRE
FAMILLE
POUR LES
TAIRES
DES MILI
Centre
Resource
Family
NIQUE
TÉLÉPHO ONS
BOTTIN
GARNIS
TES DES
Maps
ET CAR
ctory &
ns Dire
Garriso
POUR LES SOLDATS
ET LES FAMILLES
FOR SOLDIERS & FAMILIES
2016-2017
modèle RVR GT
AWC illustré‡
§
ACHETEz à pARTiR DE
modèle Lancer GTS
AWC illustré‡
SuR
Aux DEux
SEmAiNES à
moiS
0 480 48
LouEz à
Aux
DEux
CLimATiSATioN à RÉGuLATEuR AuTomATiquE
DE LA TEmpÉRATuRE
SuR
moiS¶
Aux DEux
SEmAiNES à
2¶
¶
SEmAiNES à
1
SuR
moiS SANSuN
RAbAiS DE
TÉLÉDEVERRouiLLAGE
CLÉ
CoNquêTE DE
¶
RÉGuLATEuR DE ViTESSE
iNTERFACE « mAiNS LibRES » bLuETooTHmD 2.0 pouR TÉLÉpHoNE
DE REmiSE
CELLuLAiRE AVEC TRANSmiSSioNcomprend
EN CoNTiNu, poRT
uSb
ET uN RAbAiS
SuR DE moiS ¶
Aux
DEux
Au
CLiENT
2
SièGES AVANT CHAuFFANTS
SEmAiNESCoNquêTE
à
CompREND 2 500 $ DE RAbAiS à
CommANDES VoCALES
DE
2
LA LoCATioN 1
uN RAbAiS DE Ne concerne pas les modèles
Disponible sur le modèle
CoNquêTE
DEde la$Lancer
Evolution, Ralliart
Lancer ES AWC, AWC Limited
CompREND
2 500
DE RAbAiS
à
ou Sportback
Edition et GTS AWC §
LA LoCATioN 1
LouEz à
179 $ 0 % 48
CompREND 2 500 $ DE RAbAiS à
LA LoCATioN 1
084
84
Disponible
TSp+ 2016 a
modèle
outlander GT de préventio
sur le modèle
S-AWC illustré‡
avant option
outlander modèle
GT§
GT
TSp+ 2016 avecoutlander
système
S-AWC
illustré‡
de prévention des
collisions
avant
optionnel
TSp+ 2016 avec
système
843 500 $ 3 50
Disponible
sur le modèle
outlander GT§
Disponible
% de FinancemenT
rVr
2018eS cVT 2016
Lancer
eS
cVT
2016
500 $eS 2016
Lancer
à L’achaT
JuSQu’à
JuSQu’à
moiS
% de FinancemenT moiS
ou
Sur cerTainS JuSQu’à
% deà FinancemenT
130 $ 0 % 48
L’achaT JuSQu’à
VéhicuLeSou
Sur
cerTainS
à
L’achaT
JuSQu’à
VéhicuLeS
3 500 $
0 % de FinancemenT 84 moiS
incLuanT 1000 $
Aux DEux
SEmAiNES à
SuR
moiS ¶
uN RAbAiS DE
CoNquêTE DE
00
2
LouEz à pARTiR DE
CompREND 2 500 $ DE RAbAiS à
LA LoCATioN 1
Disponible
sur le modèle
outlander GT§
SuR
Aux DEux
SEmAiNES à
ou
Sur
cerTainS
à L’achaT JuSQu’à
VéhicuLeS
modèle
outlander GT
S-AWC illustré‡
TSp+ 2016 avec système
de prévention des collisions
avant optionnel
moiS w
JuSQu’à
sur le modèle
outlander GT§
LouEz à pARTiR DE
98 $
0%
prix réduiT !
48
moiS
Sur cerTainS
de prévention des collisions
avant optionnel
ou
JuSQu’à
de réducTion Sur
cerTainS modèLeS 2015
de réducTion Sur encore en STock 1.
3 500 $
98 $
0%
45048
443-7330
www.actionmitsubishi.ca
VéhicuLeS
cerTainS modèLeS
LouEz à pARTiR
DE1 2015
encore en STock .
FaiTeS ViTe !
Aux
Aux DEux
FaiTeSDEux
ViTe !
SEmAiNES à
SEmAiNES
à
1 1 000 $/2 500 $/3 500 $ de réduction sur le prix d’achat est composée de 750 $/1 500 $/3 500 $ de remise au client, 250 $/1 000 $/0 $ de rabais à la location pour les modèles Lancer 2016/Ou
de réducTion Sur
cerTainS modèLeS 2015
encore en STock 1.
FaiTeS ViTe !
modèle Lancer GTS
AWC illustré‡
2901, MOÏSE-VINCENT
| COIN CHEMIN
JuSQu’à L’épuiSemenT
RAbAiS à LA
deS
STockS.
CHAMBLY, SAINT-HUBERTmoiS DE
LoCATioN
¶
(àACHETEz
l’arrière d’àAction
Chevrolet Buick GMC)
pARTiR DE
79 $ 1,99 % 84
1
2901,
boul.Moise-Vincent,
Moise-Vincent,St-Hubert
St-Hubert
2901,
boul.
CLimATiSATioN
RÉGuLATEuR AuTomATiquE
DE LA TEmpÉRATuRE
TÉLÉDEVERRouiLLAGE
SANS CLÉ
CLimATiSATioN à RÉGuLATEuR AuTomATiquE
DE LAàTEmpÉRATuRE
Appelez-nous
au 450
443-7330
- www.actionmitsubishi.ca
Ventes:
450-443-7330
| Service:
450-443-7330
| Pièces:iNTERFACE
450-443-7330
« mAiNS LibRES » bLuETooTHmD 2.0 pouR TÉLÉpHoNE
iNTERFACE « mAiNS LibRES » bLuETooTHmD 2.0 pouR TÉLÉpHoNE
Aux DEux
¶
RÉGuLATEuR
DE
ViTESSE
SuR
moiS
moiS¶
DE RAbAiS à LA
LoCATioN 1
TÉLÉDEVERRouiLLAGE SANS CLÉ
RÉGuLATEuR DE ViTESSE
9
modèle Lancer GTS
AWC illustré‡
>6775429
mirage eS 5mT 2017
>2091-16s22
2015 (excluant le modèle ES) neufs achetés et livrés entre le 3 mai 2016 et le 31 mai 2016. La remise au client/le rabais à la location seront déduits du prix négocié avant les taxes et s’appliquera a
détails chez votre concessionnaire. D’autres conditions s’appliquent. 2 Le rabais de conquête de 500 $ est offert du 3 mai 2016 au 31 mai 2016 à l’achat de tout modèle neuf Outlander 2016 lorsque
un VUS
de n’importe
quelle
immatriculé,
état, àquila vous
appartient.
montantLancer
du rabais
sera déduit du2016
prixSEnégocié
après les taxes au moment de l’achat. Certaines
1 1 000
500 $/3 500 $ de réduction sur le prix d’achat est composée
de 750
$/1 500 $/3
500marque,
$ de remise
au client,en250raisonnablement
$/1 000 $/0 $ debonrabais
location
pour lesLemodèles
2016/Outlander
AWC/Mirage
1 1 000 $/2 500 $/3 500 $ de réduction sur le prix d’achat est composée de 750 $/1 500 $/3 500 $ de remise au client, 250 $/1 000 $/0 $ de rabais à la location pour les modèles Lancer 2016/Outlander
2016 SE$/2
AWC/Mirage
connaître
les
Le000prix
8la998
$ s’applique
au négocié
modèle
Mirage
(5MT)et2015,
inclut
3 500 $dedel’achat.
remiseTous
au client
2015 (excluant le modèle ES) neufs achetés et livrés entre le 3 mai 2016 et le 31 mai 2016. La remise au client/le rabais à la location seront déduits du prix négocié avant les taxes et s’appliquera
moment
de l’achat.
1 1au2015
000
$/2
500 Tous
$/3lesle500modèle
$ de réduction
le prix d’achat
composée
de 750
$/1et500
5002016.
$pour
de remise
au client,
250 $/1¤ rabais
$/0àdela$ départ
de
rabaisdeàseront
location
pourdulesprix
modèles
Lancer
2016/Outlander
2016ceSEprix
AWC/Mirage
(excluant
ES) neufssurachetés
et livrésestentre
le 3 mai
2016concessionnaire
le 31$/3mai
La remise
au détails.
client/le
location
déduits
avant
lesEStaxes
s’appliquera
au moment
les et exclut les frais de transport et autres
détails chez votre concessionnaire. D’autres conditions s’appliquent. 2 Le rabais de conquête de 500 $ estDisponible
offert du 3 mai 2016 au 31 mai
2016 les
à l’achat modèles
de tout modèle neuf Outlander 2016 lorsque vous échangez une voiture ou
sur
498
$.deUne
commande
pourrait
auàclient
dede3les500
$modèle
s’applique
achats
de
ladeMirage
(5MT)
2015 effectués
du 3oumai 2016 au 31 mai 2016. La remise au cl
un VUS de n’importe quelle marque, immatriculé, en raisonnablement bon état, qui vous appartient. Le montant du rabais sera déduit du prix négocié après les taxes au moment de l’achat. Certaines
conditions
s’appliquent.
Voir
le concessionnaire.
2015
(excluant
modèle
ES) neufs achetés
et livrésconditions
entre le 3 mai
2016 et le 231Le12
mai
2016.
Laconquête
remise
audeclient/le
à la du
location
seront
duremise
prix
négocié
avant
taxes
et s’appliquera
au
moment
l’achat.ESTous
leséchangez
détails
chezlevotre
D’autres
s’appliquent.
rabais
500à l’usine
$ rabais
est offert
3être
mairequise.
2016déduits
au∞31Lamai
2016
l’achat
tout
neufaux
Outlander
2016
lorsque
vous
une voiture
concessionnaire pour connaître les détails. ¤ Le prix de départ de 8 998 $ s’applique au modèle Mirage ESRVR
(5MT) 2015,SE
ce prix AWC,
inclut 3 500 $ deLimited
remise au client et exclut les frais de transport et autres frais relatifs à l’achat. La Mirage ES (5MT) 2015 illustrée a un PDSF de
Certaines
conditions
s’appliquent.
Les
offres
sont
sujettes
à
changement
sans
avis
préalable.
§
Le
système
de
contrôle
intégral
(AWC)
de
série
sur
les
modèles
chez
votre
concessionnaire.
D’autres
conditions s’appliquent.
2 Le rabais debon
conquête
500 $appartient.
est offert duLe3 montant
mai 2016modèle
au 31
maiRVR
2016déduit
à l’achatdudeprix
toutnégocié
modèleaprès
neuf Outlander
2016
lorsquede
vous
échangez
une voiture
ou s’appliquent. Voir leLancer ES AWC, Limited Edition AWC et G
12 498 $. Une commande à l’usine pourrait être requise. ∞ La remise au client de 3 500 $ s’applique aux achats de la Mirage ES (5MT) 2015 effectués du 3 mai 2016 au 31 mai 2016. La remisedétails
au client deVUS
3 500 $de
sera n’importe
déduite
du prix dequelle
vente négocié
avant les taxes.immatriculé,
marque,
en raisonnablement
état, quide vous
du
rabais
sera
les taxes au
moment
l’achat.
Certaines
conditions
GT
§ sur les modèles Lancer ES AWC, Limited Edition AWC et GTSun
Certaines conditions s’appliquent. Les offres sont sujettes à changement sans avis préalable. § Le systèmeEdition
de contrôle intégralet
(AWC)GT
de série
AWCde
2016.n’importe
Le système de super
contrôle
intégral (S-AWC)
de série
les appartient.
modèles
Outlander
GT.du†ES
Les(5MT)
cotes
de consommation
ville/route
pourdeetlesl’achat.
sous-compactes
non hybrides
sontfrais
basées
nouvelles
exigences
des essais
de Ressources
naturelle
un VUS
quelle
marque,
immatriculé,
vous
Le montant
rabais
seraAWC
déduit
duprix
prixinclut
négocié3combinées
après$les
taxes
au moment
Certaines
conditions
s’appliquent.
Voir
le suràles
illustré‡
détails. en
¤ Leraisonnablement
prix de départbon
de 8état,
998qui$surs’applique
au modèle
Mirage
2015,
ce
500
de
remise
au
client
exclut
les
frais
de
transport
et
autres
relatifs
l’achat.
La Mirage
ES (5MT)
2015 illustrée
a un PDSF
de
sur les modèles Outlander GT. † Les cotes de consommation combinées ville/route pour les sous-compactes non hybrides sont basées sur les nouvelles exigences des essais de Ressources naturellesconcessionnaire
Canada : consommation pourpour
la Mirageconnaître
de 5,3 L/100 kmles
sur route,
Détails
chez
concessionnaire.
concessionnaire
connaître
détails.
¤ Le prix de
de 8∞
998La$ remise
s’applique
(5MT) 2015,
prix inclut
500
$ devotre
remise
au2015
client
et exclut
de transport
autres
frais relatifs
à l’achat.
Laconsommations
Mirage
(5MT)
2015
illustrée
unvarier
PDSF
de négocié
de 5,9 L/100 km en combinaison ville/route, et de 6,4 L/100 km en ville pour les modèles équipés de la transmission CVT. Les consommations réelles peuvent varier selon les conditions de conduite
et l’ajout de certainspour
accessoires
automobiles.les
** Selon
la première
5,9modèle
L/100 km
combinaison
de
6,4
en ville
pour lesdufrais
modèles
équipés
la transmission
CVT.auSuR
Les
réelles
peuvent
selon
les conditions
de taxes.
conduit
12
498s’appliquent.
$. Une
commande
à l’usine
pourrait
êtredépart
requise.
audeau
client
de 3Mirage
500 en
$ ESs’applique
auxceville/route,
achats
de SuR
laet3Mirage
ESL/100
(5MT)km
effectués
3 mai
2016
au et31de
mai
2016.
La remise
client
de 3ES500
$ sera
déduite
dua prix
de vente
avant les
éventualité. Entretien routinier non inclus. Rendez visite à votre concessionnaire ou visitez mitsubishi-motors.ca pour obtenir tous les détails, les conditions de la garantie et les restrictions. Certaines conditions
12 498 $. Une commande à l’usine pourrait être requise. ∞ La remise au client deéventualité.
3 500 $ s’applique
aux achats
de non
la Mirage
ESRendez
(5MT) 2015
effectués
du
3 mai 2016 au 31oumai
2016.mitsubishi-motors.ca
La remise au client de pour
3 500obtenir
$ sera déduite
dudétails,
prix de les
vente
négocié avant
les
taxes. et les restrictions. Certaines
Entretien
routinier
inclus.
visite
à
votre
concessionnaire
visitez
tous
les
conditions
de
la
garantie
Certaines
conditions
s’appliquent.
Lessont
offres
sont sujettes
à changement
sans avis§préalable.
systèmeintégral
de contrôle
(AWC)
de sérieLancer
sur lesESmodèles
LancerEdition
ES AWC,
Edition
et GTS AWC
2016.
Le système
super contrôle
Certaines
conditions
s’appliquent.
Les offres
sujettes
à changement
sans avis préalable.
Le système§deLecontrôle
(AWC)intégral
de série sur
les modèles
AWC, Limited
AWCLimited
et GTS AWC
2016.AWC
Le système
de super
contrôle
intégralde(S-AWC)
de série intégral (S-AWC) de série
les modèles
Outlander
GT.cotes
† Lesdecotes
de consommation
pour les sous-compactes
non basées
hybrides
basées sur
les nouvelles
exigences
des essais
de Ressources
naturelles Canada
pourkmla sur
Mirage
sur sur
les modèles
Outlander
GT. † Les
consommation
combinéescombinées
ville/routeville/route
pour les sous-compactes
non hybrides sont
sursont
les nouvelles
exigences
des essais
de Ressources
naturelles
Canada : consommation
pour la: consommation
Mirage de 5,3 L/100
route,de 5,3 L/100 km sur route,
de L/100 km
5,9 L/100 km
en combinaison
ville/route,
de 6,4kmL/100
en les
villemodèles
pour leséquipés
modèles
de la CVT.
transmission
CVT. Les consommations
réelles
peuvent
varier selon
les conditions
et l’ajout CompREND
de certains accessoires
automobiles.
** Selon la première
de 5,9
en combinaison
ville/route,
et de 6,4etL/100
en villekmpour
de laéquipés
transmission
Les consommations
réelles peuvent varier
selon
les conditions
de conduite
et l’ajoutde
de conduite
certains accessoires
automobiles.
** Selon la première
1 000 $
1 000 $
éventualité.
Entretien
routinier
non inclus.
visiteconcessionnaire
à votre concessionnaire
ou visitez mitsubishi-motors.ca
pourlesobtenir
les détails,de les
conditions
derestrictions.
la garantieCertaines
et les restrictions.
Certaines conditions s’appliquent.
éventualité.
Entretien
routinier
non inclus.
Rendez Rendez
visite à votre
ou visitez mitsubishi-motors.ca
pour obtenir tous
détails, tous
les CompREND
conditions
la garantie
et les
conditions s’appliquent.
DE REmiSE DE FiDÉLiTÉ
pouR LES CLiENTS
ADmiSSibLES1
I Servir I 8 juin 2016
6
SOLEIL, CHALEUR
ET SOURIRES !
La Journée de la santé et du loisir est orchestrée par le personnel des Programmes
de soutien du personnel auquel se greffent de
nombreux bénévoles. Grâce à leur générosité et
leur bonne humeur contagieuse, ils contribuent
indéniablement au succès de cette journée. De
gauche à droite: Nathalie Montplaisir, gérante
intérimaire du Vieux Mess du Collège militaire
royal de Saint-Jean, Anne-Frédérique Vouligny,
gestionnaire des ressources humaines des Fonds
non publics (FNP), Kathy Cloutier, adjointe administrative aux FNP, et sa fille Daphnée.
1
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Le vendredi 3 juin dernier, au Collège militaire royal de Saint-Jean, se tenait la 15e édition de la Journée de
la santé et du loisir. Quelque 1 400 membres de l’Équipe de la Défense de la grande région de Montréal ont
profité des activités aussi variées qu’invitantes qui mettaient toutes l’accent sur l’importance de la santé et
du bien-être physique dans le cadre d’une hygiène de vie saine.
1
2 De nombreux prix ont été offerts en tirage
par les commanditaires de l’événement. De
gauche à droite : Éric Pépin, gérant chez CANEX, Lise
Leblanc, gagnante, Mathieu Girard, directeur - Services aux particuliers et développement des affaires
à la Caisse Desjardins des militaires et Édouard P.
Michel, directeur de comptes et développement des
affaires chez Assurances La Personnelle.
2
Les amateurs de vélo ont accouru nombreux
à la tente du Salon du vélo où se retrouvaient notamment l’équipe de la Promotion de
la santé, le 41e Centre des services de santé des
Forces canadiennes et la boutique Vélozone. Le
caporal Guy Bergeron, des Services techniques et
l’adjudant Marc Dumont, du Quartier général de la
2e Division du Canada et de la Force opérationnelle
interarmées (Est), représentaient le Tour des capitales 2016, une randonnée cycliste qui se tiendra
en septembre afin d’amasser des fonds pour Sans
Limites, qui vient en aide aux militaires blessés.
3
4
Photos : Alexandra Ventura-Giroux
3
5
Au kiosque de la Police militaire, on misait
sur la sécurité à vélo. Les visiteurs pouvaient aussi essayer des lunettes «Fatal Vision»,
lesquelles donnaient une impression fidèle d’être
en situation de facultés affaiblies. On aperçoit ici
le caporal Karine Turmel, patrouilleur et le caporal
Rodolphe Pichette, agent de liaison.
4
Le professionnalisme du personnel de la
Corporation du Fort Saint-Jean a été remarqué par les gourmands! L’équipe dynamique
a préparé de A à Z un lunch succulent comprenant
des burgers de poulet et de bœuf, des salades et
autres à-côtés santé.
5
Le dépassement de soi et la camaraderie étaient mis en valeur à l’occasion de la tenue des
deux épreuves sportives de la journée, soit le triathlon La Personnelle et l’Épreuve de force.
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
Plaisirs
nautiques
Les amateurs d’activités sur l’eau avaient nombre
d’options pour explorer la rivière Richelieu en
cette journée parfaite : canot, kayak, ponton et
planche à pagaie ( stand-up paddle board ), un
sport qui gagne en popularité et qui consiste
à manœuvrer une planche de surf gonflable à
l’aide d’une pagaie.
1
La planche à pagaie ( stand-up paddle
board ) a attiré son lot de curieux.
2 Le ponton des Loisirs communautaires,
Un triathlète s’exécute dans la piscine. Cette compétition a été couronnée de succès grâce à
ses 19 participants qui ont pris part au volet compétitif ou récréatif. «Nous avons connu une
hausse de participation et nous en sommes ravis. Tout le monde s’encourageait mutuellement»,
a commenté Simon Riendeau, du comité organisateur de l’épreuve. Photo : cpl Myki Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
Des épreuves spectaculaires
qu’il est possible de louer, a transporté
de nombreux plaisanciers qui ont pu admirer les rives du Richelieu sous un ciel radieux.
1
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
Soulevé de terre (deadlift), marche du fermier (farmer walk), développé du billot (log press), aucune
charge n’était trop lourde pour les hommes et les femmes fortes inscrits à l’Épreuve de force!
2
I Servir I 8 juin 2016
La famille
au cœur
de la fête
L’objectif de l’événement : bouger !
Le choix ne manquait pas pour les amateurs d’activité physique : zumba, yoga,
bootcamp, volleyball, boxe, et bien d’autres sports ont su les divertir, le tout dans
un cadre sécuritaire et adapté aux capacités de chacun.
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
1
7
Grâce aux bons soins de l’équipe du Centre de
ressources pour les familles des militaires, les enfants étaient une fois de plus les invités spéciaux
de l’événement. Jeux gonflables, animation,
chasse au trésor, parcours et maquillage n’étaient
que quelques-unes des options du volet familial.
1 Les différents parcours pour enfants
ont été très prisés.
2 Des Minions avaient remplacé la
traditionnelle chasse au trésor par
une chasse aux… bananes!
Chaque année, les séances de cardiovélo (spinning) sont populaires!
Les démonstrations de zumba ont été fort
prisées par les amateurs de danse.
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
Les jeux de camping demandaient à la
fois de la dextérité et de la technique.
Afin de conclure cette journée qui s’inscrivait dans le cadre de Juin, mois des loisirs, Hugo
Cantin, gestionnaire supérieur des Programmes de soutien du personnel (PSP) et major Enrico
Pelle, commandant du service des Opérations, ont tous deux remercié les gens présents pour leur
participation active de même que tous ceux ayant contribué au bon déroulement de la journée.
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
Merci et prenez soin de vous !
Le major Enrico
Pelle a rappelé
l’importance de la
santé dans la vie d’un
membre des Forces
armées canadiennes.
«Cela commence avec
vos choix personnels : délaisser ses
mauvaises habitudes,
bien s’alimenter,
bouger et ne pas
oublier de prendre du
temps pour soi», a-t-il
illustré. FIERS PARTENAIRES DE LA JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DU LOISIR.
20851-16S22
3
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
2
Certains ont profité de l’occasion pour enfiler des gants de boxe!
Des clientes fort satisfaites de leur fabuleux maquillage réalisé par le
personnel du Centre de ressources pour les familles des militaires.
Photo : Alexandra Ventura-Giroux
3
I Servir I 8 juin 2016
8
LE BRIGADIER-GÉNÉRAL
LAFAUT FIER DE SES TROUPES
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX, Journal Servir
Photo : bdrc Angel Ferreira, AP 2 Div CA
Le brigadier-général Stéphane Lafaut commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle
interarmées – Est, a commenté les principaux défis qui ont jalonné son mandat.
Arrivé à la tête de la 2e Division du Canada et de
la Force opérationnelle interarmées – Est (2 Div
CA FOI(E)) à l’été 2014, le brigadier-général
Stéphane Lafaut s’était alors engagé à défendre
les intérêts de tous et chacun. Afin de dresser
un portrait de son mandat, lequel prendra fin
le jeudi 23 juin, Servir s’est entretenu avec lui.
Servir : En octobre 2014, le Canada était
secoué par deux tragédies. L’adjudant Patrice
Vincent et le caporal Nathan Cirillo perdaient
la vie respectivement à Saint-Jean-surRichelieu et Ottawa alors qu’ils servaient leur
pays. Avec le recul, comment ces attentats
ont changé votre perception au niveau de la
sécurité de nos militaires ?
Brigadier-général Lafaut : Cela a été un gros coup.
Jamais nous n’aurions pensé qu’au Canada, des militaires puissent être attaqués par d’autres citoyens.
Au Québec, cela nous a forcé à revoir notre vigilance
à la hausse. Nous avons rapidement réagi, notamment en suspendant le port de l’uniforme à l’extérieur du lieu de travail. […] Saint-Jean et Ottawa ont
été un « eye opener », si vous me permettez l’expression. Ce rehaussement des mesures aura été un mal
nécessaire afin de nous permettre de multiplier nos
exercices de simulation de mesures d’urgence et de
tireur actif. Cela a renforcé notre collaboration avec
les autorités civiles, qui nous ont supportés dès le
premier jour.
Quel constat faites-vous de l’entraînement
militaire, des exercices et des opérations sur le
terrain depuis votre arrivée ?
Avec la montée en puissance des Forces opérationnelles 1-15 et 2-15 et la validation de l’entraînement militaire à Wainwright en Alberta [lors
de l’exercice Maple Resolve 2015], nous avons su
maintenir un tempo élevé.
Dans le cas de l’Opération REASSURANCE, tout s’est
mis à débouler rapidement lorsque nous avons été
invités à succéder aux militaires de la 4e Division
du Canada, mais nos gens étaient prêts à être déployés outre-mer. En période de haute disponibilité
opérationnelle, nous sommes prêts à envoyer un
contingent à 48 heures de préavis.
Également, je tenais à ce que nous ayons un pourcentage de 20 % de membres de la Réserve dans
ces exercices, car il s’agit d’une excellente occasion
pour ces citoyens-soldats de servir outre-mer. Au
final, ce sont près de 900 de nos hommes et femmes
qui, sous l’égide de la 2 Div CA, ont été déployés.
Avoir entraîné et formé une force expéditionnaire
aussi efficace, c’est l’un des plus beaux succès de
mon mandat.
Quelle a été votre réaction lorsque le gouvernement canadien a annoncé en novembre dernier
son intention préliminaire d’accueillir 25 000
réfugiés provenant de la Syrie ?
Au départ, nous savions qu’il y aurait un besoin du
côté des Forces armées canadiennes (FAC). Nous
avons rapidement reçu les directives provenant des
autorités fédérales, et notre effort était coordonné
avec celui d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté
Canada qui chapeautait l’accueil massif de réfugiés. Nous étions prêts lorsque le premier point de
presse a eu lieu.
La mise en place de l’Opération PROVISION
a permis la bonification de plusieurs infrastructures de la Base Valcartier, notamment
l’hivérisation des unités de logement du
camp des cadets ainsi que la construction de
maisonnettes. Cependant, aucun réfugié syrien
n’a été accueilli. Malgré tout, pensez-vous que
ces travaux sont été profitables ?
Définitivement, oui, cela a été profitable pour tous.
Nous avons complété le processus d’hivérisation,
construit des logements à la fine pointe qui profiteront à l’ensemble des usagers, qu’ils soient cadets,
réservistes ou membres de la Force régulière. Ces
travaux étaient nécessaires, et les besoins allaient
en ce sens. Nous envisagions déjà de nouvelles
structures afin d’offrir de meilleures conditions à
tous ceux qui y sont de passage pour un entraînement ou un exercice.
Parlons un peu de l’Opération HONOUR, le
tout premier ordre d’opération lancé en août
dernier par le général Jonathan Vance, chef
d’état-major de la Défense. Près d’un an après,
quel a été l’apport de la 2 Div CA à cette
initiative nationale ?
L’Op HONOUR n’a pas été un déclencheur direct
pour nous à la 2 Div CA. Lors de mon arrivée
en 2014, j’ai pris le relais de mon prédécesseur,
le major-général Jean-Marc Lanthier, au sein du
comité de Santé et performance auquel il siégeait, et dont le but principal était de combattre
le harcèlement sous toutes ses formes en milieu
de travail. Cela dit, le dépôt du rapport rédigé par
l’ex-juge Marie Deschamps [au printemps 2015],
nous a tous ouvert les yeux. Depuis, je peux dire
sans hésitation que nous disposons de très bon
mécanismes afin de dénoncer les comportements
inacceptables. Notre approche agressive, laquelle
inclut nos rencontres avec les unités, les briefings,
les vignettes auprès des chaînes de commandement, s’est avérée efficace.
Depuis l’an dernier, vous avez participé à
plusieurs conférences afin de vous rapprocher
de la communauté des affaires. Vous avez
entre autres prononcé une allocution à la
Chambre de commerce et d'industrie de
Québec le 12 mai 2015 afin de démontrer
l’impact économique de la Base Valcartier, pour
ensuite vous entretenir avec la Chambre de
commerce du Haut-Richelieu le 19 novembre
dernier, pour conclure avec un discours donné
le 31 mars dernier à la Chambre de commerce
du Montréal métropolitain pour démontrer
l’apport des FAC sur la vie économique de
la métropole. Comment vos liens avec la
communauté des affaires se sont-ils resserrés
depuis vos interventions ?
Je trouve ce partenariat essentiel aux fonctions que
j’occupe. Nous avons mis en place un plan d’engagement de la 2 Div CA FOI(E), lequel comporte quatre
piliers : le volet académique, les médias, le monde
politique et enfin le milieu des affaires. Nous disposions au préalable de relations enviables au niveau
académique, avec de nombreux partenariats avec
plusieurs universités québécoises. Du côté des médias, nous prônons une approche plus efficace, claire,
afin de donner une visibilité positive aux FAC. Enfin,
du côté politique, nous entretenons d’excellents liens
avec le monde municipal.
Cependant, le monde des affaires, c’était une frange
de la population que nous connaissions peu et à
laquelle nous devions nous ouvrir davantage afin de
démystifier notre métier. Au sein de cette même communauté, nous avons plusieurs employeurs de nos
réservistes, qui doivent être libérés pour des raisons
opérationnelles. Il important de leur présenter notre
organisation, non seulement pour les éclairer, mais
aussi pour qu’ils réalisent tout l’impact économique
de la présence militaire dans leur secteur.
Au final, je suis très satisfait, car, chaque fois, nous
avons fait salle comble lors de nos rencontres avec
les membres des chambres de commerce. À présent,
la prochaine étape sera, pour mon successeur, de
maintenir ces mêmes liens.
Parlons un peu de votre sergent-major,
l’adjudant-chef David Tofts. Comment
décrieriez-vous l’évolution de votre relation
professionnelle tout au long de votre mandat ?
Je connais l’adjuc Tofts depuis 2006, alors qu’il
occupait la fonction de sergent d’escadron au sein
du 12e Régiment blindé du Canada. Dès lors, j’ai
remarqué toute la grandeur de ses capacités. J’ai
eu la chance de travailler à ses côtés et lorsque nos
chemins se sont croisés à nouveau en 2014, ma
perception a été renforcée positivement. Au cours
de mon mandat, j’ai su apprécier son honnêteté,
sa franchise, sa manière d’élaborer de bons arguments même lorsque nos opinions divergeaient et,
par-dessus tout, son implication dans toutes les
sphères de la Division.
Nous sommes toujours parvenus à harmoniser nos
messages de manière efficace. En plus de ne jamais
avoir oublié ses humbles débuts dans l’uniforme,
il possède une affinité hors du commun avec tous
les membres de la troupe. En bout de ligne, je dois
dire que son opinion a toujours énormément compté
pour moi et plus encore, l’adjuc Tofts m’a permis de
garder les deux pieds sur terre. Cela a donné vie à
une superbe collaboration sans laquelle je n’aurais
certainement pas mis en place les mêmes assises.
Une grosse part du crédit lui revient.
Certains ne le savent pas, mais vous êtes
ceinture noire deuxième dan en taekwondo.
Vous avez aussi pris part à plusieurs éditions
de la Course de l’Armée à Ottawa. Quelle place
occupe le sport dans votre vie ?
Avant de joindre les FAC, je n’étais pas ce que l’on
pouvait appeler un « sportif invétéré », mais j’ai
appris à incorporer l’activité physique au fil de mes
années de service. En tant que militaire, nous nous
devons d’être dans une forme physique optimale,
alors que celle-ci nous aide à libérer notre esprit et
à réagir efficacement aux situations particulièrement
drainantes pour le corps humain, comme lors d’un
déploiement à l’étranger par exemple. Lorsque j’ai
été déployé à Kandahar, notre condition physique
nous a permis d’assurer la sécurité de tous ceux qui
étaient sous notre supervision, j’en suis convaincu.
Le but n’est pas de se mettre à courir des demi-marathons, mais plutôt de trouver l’activité qui convient
le mieux à chacun.
Durant deux années consécutives, vous avez
agi à titre de coprésident de la Campagne
de charité en milieu de travail du Canada
(CCMTGC). Pourquoi avoir accepté cet
engagement particulier ?
Mon prédécesseur [le mgén Lanthier] m’a demandé
si je voulais prendre le flambeau alors qu’il devait
quitter la tête de la Division. Au final, je ne retire
que du positif de cette expérience, qui m’a permis de
constater le dur labeur des solliciteurs/collaborateurs,
des bénévoles ainsi que de nos deux excellentes
chefs de campagnes pour les Garnisons Saint-Jean et
Montréal, Carol Boyer et Isabel Dallaire. Par ailleurs,
je peux affirmer sans gêne que nous avons mis la
barre haute pour les prochaines cérémonies de clôture, alors que les nôtres ont rehaussé le standard !
Vous quitterez bientôt les FAC après 33 ans
de bons et loyaux services. Quels défis vous
attendent ?
Au départ, je devais être muté à Ottawa, mais j’ai reçu
une offre de la part des Commissionnaires du Québec
qui m’offraient d’agir à titre de responsable de leur
bureau de Québec et de vice-président. Puisque cette
possibilité me permettait de me rapprocher de ma
famille qui réside au même endroit, j’ai décidé d’accepter ce nouveau défi qui pave la voie à ma seconde
carrière. Et puisque les Commissionnaires du Québec
sont aussi une agence de sécurité, je demeure dans
mon champ d’expertise, ayant œuvré par le passé
sur la réforme de la sécurité du MDN. Ma dernière
journée en uniforme sera le 23 juin prochain, lors de
la passation de commandement.
À votre avis, quels défis attendent
la 2 Div CA FOI(E) ?
Il faut continuer de former efficacement les troupes
du Québec, en recentrant la doctrine sur la maîtrise
des connaissances de base du soldat. Aussi, les
efforts sur l’Op HONOUR doivent être maintenus.
Il faut faire comprendre clairement à tout membre
militaire et employé civil du MDN que le harcèlement
et l’inconduite sont inacceptables en milieu de travail. La santé mentale devra aussi demeurer parmi
les priorités, afin d’offrir le soutien nécessaire à nos
membres actifs. Notre métier est stressant, mais nous
avons tous les outils en main afin d’améliorer la résistance et la résilience de nos soldats. Vous savez, je
pense que le militaire est le reflet de notre société. Si
ce dernier est heureux et peut s’épanouir, il devient
de facto un meilleur combattant.
Sur une note plus festive, le 150e anniversaire
de la Confédération sera célébré en 2017, ce qui
coïncidera aussi avec les fêtes du 375e de la Ville
de Montréal, auxquelles les unités militaires de la
2 Div CA FOI(E) de la région prendront part. Une
dizaine de jours d’activités militaires sont au menu.
Bref, ce sera très gros !
En terminant, un mot pour décrire votre
passage à la tête de la 2e Division ?
Fierté. J’ai toujours été très fier de nos militaires. J’ai
eu la chance de me promener dans les organisations
qui forment la 2 Div CA FOI(E) de même que dans
plusieurs unités de la région métropolitaine. Lorsque
je regarde l’ensemble des accomplissements, tant du
côté de nos membres des FAC que de nos employés
civils du MDN, je suis fier. Ce sont des gens qui en
donnent beaucoup plus que ce l’on leur demande.
Je m’en voudrais de ne pas féliciter l’équipe solide
qui a su m’entourer durant ces deux années. Je ne
pourrai jamais assez les remercier de leur soutien
continu.
I Servir I 8 juin 2016
CON FORZA 2016 :
deux jours d’activités et de plaisir !
9
nationale, en plus d’être des exemples pour la
jeunesse », illustre l’officier.
Photo : bdrc Ferreira, BAP 2 Div CA
Toujours sur le site du Collège, les curieux
avides d’équipements militaires seront servis
par la présence d’expositions statiques et dynamiques. Le major Jonathan Audet, responsable
des Opérations de coordination du matériel,
promet tout un déploiement qui en mettra
plein la vue. « Il y aura des représentants des
trois éléments des FAC, en plus des troupes du
5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, qui
présenteront leurs véhicule et leur profession
aux gens présents », explique-t-il. Les militaires de la 2e Division du Canada promettent d’en mettre plein la vue au public.
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Pour une troisième année consécutive, la
communauté militaire et civile de la grande
région de Montréal est invitée à prendre part
aux activités de l’édition 2016 de Con Forza,
l’événement signature de la 2e Division du
Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est) (2 Div CA FOI(E)). Le vendredi
1er juillet, de nombreuses activités attendent
les visiteurs au Collège militaire royal de
Saint-Jean (CMR Saint-Jean) alors que le samedi 2 juillet, la fête se déplacera du côté du
parc d’attractions La Ronde, sur l’Île SainteHélène, pour une finale spectaculaire !
Bien que plusieurs détails restent à confirmer,
le comité organisateur promet deux journées
hautes en couleur ! Le tout débutera le 1er juillet au CMR Saint-Jean par des cliniques sportives animées par des athlètes professionnels
des Alouettes de Montréal et leurs célèbres
cheerleaders et des représentants de l’Impact
de Montréal. « La 2 Div CA FOI(E) est fière de
supporter cet événement », affirme l’enseigne
de vaisseau de 1re classe Delphine Bonnardot,
officier des affaires publiques. « Nous venons
ajouter une touche militaire aux festivités de
la Fête du Canada qui se dérouleront au parc
Gerry-Boulet de Saint-Jean, lequel se trouve
à un jet de pierre de l’entrée nord du CMR
Saint-Jean, laquelle sera ouverte pour l’occasion », précise-t-elle.
OFFRE FAMILIALE ET CHALEUREUSE
Sous la thématique de la santé et du bien-être
par le biais de l’activité physique, la 2 Div CA
FOI(E) aspire à rejoindre un vaste public.
« Nous sommes ravis de faire le pont entre les
Forces armées canadiennes (FAC) et la population locale grâce à une offre familiale, accessible
et chaleureuse », déclare l’ens 1 Bonnardot.
Petits et grands pourront ainsi interagir avec
les joueurs des formations sportives montréalaises dans le cadre de compétitions amicales
et prendre une photo avec leur favori. « Les
Alouettes et l’Impact sont deux équipes qui représentent à merveille la métropole à l’échelle
Plusieurs surprises attendent le public lors de
deux journées bien remplies. Afin d’obtenir les
détails les plus récents, les intéressés sont priés
de suivre la page Facebook de la 2 Div CA
FOI(E) à l’adresse suivante : www.facebook.
com/2DivCA/. Ils peuvent aussi s’abonner à
la page Facebook de l’événement Con Forza
2016 via le lien suivant : www.facebook.com
events/527934344075702/.
Photo : cpl Coutinho, Imagerie Saint-Jean
Enfin, grâce à une collaboration fructueuse
avec Caméra de combat, dont les techniciens
en imagerie capturent le portrait de nos troupes
et des opérations militaires des FAC partout à
travers le monde, les amateurs de photographie
pourront admirer les 24 meilleurs clichés pris
par cette équipe qui ne recule devant rien pour
tracer l’histoire militaire en images, le tout sur
le site du Fort Saint-Jean.
main. « Les billets seront mis en vente sous
peu », spécifie le capt Pagé. Outre les manèges
incontournables, les visiteurs pourront aller
à la rencontre des troupes de la 2 Div CA
FOI(E). En fin de journée, un feu d’artifice
sous le thème Nos héros illuminera le ciel. « Ce
sera tout un spectacle visuel et sonore, grâce
à la Musique du Royal 22e Régiment, qui accompagnera les feux avec des titres de trames
sonores de films et de jeux vidéo, le tout dans
un cadre convivial », assure-t-elle.
NOS HÉROS À L’HONNEUR
Le samedi 2 juillet, les militaires de la 2 Div
CA FOI(E) iront une nouvelle fois à la rencontre de la population, cette fois-ci sur le
site de La Ronde, qui a renouvelé avec plaisir
l’entente établie l’année dernière. « Nous avons
connu un succès retentissant en 2015 et nous
sommes très heureux que Six Flags embarque
de nouveau dans le projet », mentionne le capitaine Julie Pagé, officier des affaires publiques.
Le porte-parole de l’événement, l’animateur et
ancien hockeyeur Dave Morissette, sera aussi
de la partie. « Il est bien heureux de se joindre à
nous », indique-t-elle. Une fois de plus, le parc d’attractions ouvrira
ses portes en primeur de 9 h à 11 h aux employés militaires et civils du ministère de la
Défense qui auront leur billet Con Forza en
Une pléiade d’activités attendent les familles
durant les deux journées.
APPAREIL EN FLAMME AU 438E
ESCADRON TACTIQUE D’HÉLICOPTÈRES :
UNE SIMULATION RÉALISTE
Institut médico-esthétique
INVITATION PORTES OUVERTES
Jeudi le 9 juin - 10 h à 20 h
Photo : cplc Nathalie Monchamp, 438 ETAH
LIEUTENANT GUY BERNARD
Officier des affaires publiques, 438 ETAH
Le 438e Escadron tactique d’hélicoptères
(438 ETAH), l’aéroport de Saint-Hubert et le
service des incendies de la ville de Longueuil ont
participé à un exercice de mesures d’urgence,
le 25 mai dernier, sur le tarmac de l’escadron.
L’exercice avait pour but de mesurer la capacité
de réponse du service des incendies civil en cas
d’urgence sur un appareil CH146 Griffon.
À la suite d’un appel 911 aux services d’incendies, la tour de contrôle de l’aéroport a sonné
l’alarme. Un véhicule du service des incendies
de la ville de Longueuil s’est précipité sur les
lieux. Trois pompiers se sont entraînés à dégager les fausses victimes et à maîtriser les
flammes d’un appareil CH146 Griffon simulé.
« Les CH146 Griffon sont fabriqués avec,
entres autres, de la fibre de carbone. S’ils
prennent feu, la fumée qui s’en dégage peut
être très toxique », explique le sergent Michel
Joannette, responsable du contrôle sur place
des interventions en cas d’urgence. Il faut
tout mettre en place afin que la coordination
avec les autorités civiles, la tour de contrôle et
l’escadron soit parfaite. Il ne faut rien laisser
au hasard, chacun doit comprendre son rôle
et ces exercices d’entraînement favorisent
l’excellence opérationnelle et les compétences
professionnelles de tous », explique pour sa
part le major Guillaume Mallette, officier des
opérations du 438 ETAH.
Le 438 ETAH est la seule unité de l’Aviation
royale canadienne à ne pas avoir de pompiers
militaires sur la base.
LANCEMENT
ION ACTIVETM
DERMALOGICA
Découvrez nos
soins experts !
Au menu :
GRATUIT
• Cocktail de bienvenue !
• Cadeau : Pochette DERMALOGICA en doses d’essai !
• Face Mapping - Analyse de peau - Prescription Beauté
• Expérience SKIN-BAR DERMALOGICA - Coaching Beauté
Routine de soins à la maison !
• 50% de rabais sur notre soin ION ACTIVETM !
en cure ou individuel (Prix rég. 109$)
Bienvenue à tous !
Prévoyez 1h pour la visite complète.
>2264-16s22
Trois pompiers se sont entraînés à dégager les fausses victimes et à
maîtriser les flammes d’un appareil CH146 Griffon simulé.
La référence
beauté à
Saint-Jean
450-376-9096
Complexe M
415 boul. Séminaire Nord (coin St-Louis)
Saint-Jean-sur-Richelieu
I Servir I 8 juin 2016
10
Semaine canadienne de
L’ENVIRONNEMENT
JULIE BOURNIVAL
Officier d’environnement Garnisons Montréal et
Saint-Jean, service Conservation des ressources
Pour souligner cette semaine, pourquoi ne pas vous initier
à l’observation d’oiseaux ? Une activité qui saura susciter
l’intérêt des plus petits et qui se fait en respect de notre
environnement, tant urbain que rural !
Photo : Pierre Veillet - Garnison Valcartier
Le colibri à
gorge rubis.
LE ROSELIN POURPRÉ :
l’art de bien se parer !
STÉPHANIE LEBLOND
Coordonnatrice projets environnementaux
Construction de Défense Canada
La Semaine canadienne de l’environnement se tient la
première semaine de juin afin de coïncider avec la Journée
mondiale de l’environnement qui a été créé par les Nations
Unies en 1972 pour stimuler l’action dans le domaine de
l’environnement et donner à tous les habitants de la Terre
les moyens nécessaires pour jouer un rôle actif dans le
développement durable et équitable.
LE HARFANG DES NEIGES :
encore de la bouffe !
Ce grand oiseau blanc aux yeux jaunes est facilement reconnaissable. Emblème aviaire du
Québec, il se nourrit principalement de petits
mammifères, mais également de lièvres, de
poissons et d'oiseaux. Sa vue perçante, de nuit
comme de jour, fait de lui un excellent chasseur, mais contrairement à la plupart des autres
chouettes et hiboux, il chasse plutôt le jour.
La conciliation travail famille se fait relativement bien dans le couple où le rôle du mâle
consiste à protéger le nid et apporter la nourriture à la femelle qui nourrit les oisillons. Il
faut à chaque petit cinq repas par jour, ce qui
représente jusqu'à 1 300 petits rongeurs en un
mois pour neuf petits, soit autant que ce que
consomme chaque parent durant un an. Ah !
Le sacrifice familial ! Respect !
5 au
12 juin
2016
L’expression « homme rose » prend tout son
sens avec cet oiseau. Le mâle présente un plumage allant du rose framboise clair au rouge vif
tandis que madame aimerait bien faire les boutiques pour enjoliver sa tenue à rayures brunes !
Le roselin
pourpré
Photo : Pierre Veillet
Garnison Valcartier
LA BERNACHE DU CANADA :
halte routière sous
haute surveillance
Lorsque vous apercevez trois bernaches au sol
qui semblent un peu perdues, sachez que c'est
tout un travail d'équipe qui se passe devant vos
yeux. En effet, la bernache qui tient la tête du
peloton en « V » pendant la migration coupe
le vent pour ses congénères, qui se tiennent
derrière, à la queue leu leu. Cette bernache
dépense ainsi une énorme quantité d'énergie
et doit redescendre au sol pour se reposer. Une
fois sur terre, elle devient très vulnérable aux
prédateurs et c'est pourquoi au moins deux
partenaires de voyage l'accompagnent pour la
protéger pendant qu'elle reprend des forces.
En fait, c'est tout une chance que madame
a. Non seulement sa couleur lui permet de
mieux se cacher des prédateurs, mais en plus,
c'est monsieur qui doit faire tout le jeu de la
séduction pour peut-être réussir à s'accoupler.
Heureusement pour ces messieurs roselins, il
n'y a pas de mal de tête recensé chez les oiseaux
femelles à ce jour… Mais ce n'est quand même
pas une raison pour faire les choses à moitié !
LE PIC MACULÉ :
le vampire de nos forêts
Contrairement à ses cousins qui se nourrissent d'insectes ou de petits fruits, le pic
maculé préfère sucer le « sang » de nos arbres.
L'extrémité de sa langue en forme de pinceau lui permet une récolte facile. Certains
disent même que l'oiseau produit une
substance qui empêche la plaie de l'arbre de
sécher trop rapidement, exactement comme
le célèbre Dracula, mais en version « je vise la
jugulaire de vos bouleaux » !
Si vous apercevez une multitude de petits
trous alignés sur vos arbres, il est fort probable qu'un pic maculé soit dans les parages !
Soyez vous aussi bon joueur et restez à bonne
distance pour les observer afin ne pas stresser
encore plus l'animal qui est déjà… « à terre » !
POUR VOUS INITIER À L’ORNITHOLOGIE : www.oiseauxqc.org/francais.jsp
La SEPAQ offre aussi des conférences sur les oiseaux, notamment au parc du Mont-Saint-Bruno (www.sepaq.com/pq/msb/#prettyPhoto)
LE COLIBRI À GORGE RUBIS :
attention à son abreuvoir !
ÊTES-VOUS UN OISEAU DE NUIT ?
Le colibri à gorge rubis est un grand voyageur
dont il faut prendre soin. Peu de gens savent que
cet acrobate inégalé peut atteindre une vitesse
de 96 km/h pour un vol en piqué. Bien impressionnant, mais pas autant qu’il peut traverser le
golfe du Mexique sans escale, soit une distance
de 650 km ! Imaginez un vol migratoire de
1 000 km sans arrêt, avec une réserve de graisse
de deux grammes, soit une masse additionnelle
égale à son propre poids. Le temps de parcours ?
Environ 26 heures !
Si vous êtes de la région de Farnham ou
que vous y vivez, sachez que vous n’êtes
pas seul.
Cet oiseau exceptionnel souffre parfois de notre
manque de discipline quant à l'entretien des
abreuvoirs qui lui sont destinés. En effet, si le
vôtre est en plein soleil ou si vous le laissez rempli pour plus de trois jours sans changer l'eau,
sachez que le sucre finira par fermenter, se transformer en alcool et que les colibris pourront être
mortellement atteints de la cirrhose du foie s'ils
en abusent.
Dans la région de Farnham se trouvent deux
espèces d’oiseaux de nuit menacées de disparition. Au Canada, les populations d’engoulevent
bois-pourri et d’engoulevent d’Amérique, des
oiseaux nocturnes, ont subi des déclins importants au cours des dernières années. Les indices
d’abondance indiquent que les populations ont
diminué de plus de 30 % et 49 % respectivement au cours des dernières années1.
VOICI QUELQUES CONSEILS :
L’engoulevent bois-pourri, qui tient son nom du
chant qui ressemble à bois-pourri, et l’engoulevent d’Amérique, qui a un chant un peu plus
difficile à reconnaître et qui peut parfois être
confondu avec le chant de la bécasse d’Amérique,
ont été inventoriés au cours des dernières années
sur des territoires appartenant au ministère de la
Défense nationale (MDN) au Québec.
•Ne remplissez pas vos abreuvoirs
(sauf si l'achalandage l'exige), car vous
devrez changer l'eau aux quatre jours ;
•N'utilisez pas les colorants artificiels
proposés qui sont néfastes pour les oiseaux ;
•Si vous quittez pour les vacances,
enlevez votre abreuvoir et profitez-en
pour le faire tremper ;
•Et si vous plantiez des fleurs à la place ?
Plusieurs sont renommées pour attirer ces
oiseaux d'une grandeur non négligeable !
ROBERT WERBISKI - Officier d’environnement
adjoint Garnisons Saint-Jean et Montréal, service
Conservation des ressources
STÉPHANE LÉGARÉ - Environnement Canada et
changement climatique Canada
Étant donné que les engoulevents sont maintenant inscrits à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces
en péril, nous devons mettre en place des moyens
pour les protéger. À la 2e Division du Canada, ceci
a commencé par un inventaire d’oiseaux utilisant
un protocole proposé par le Service canadien de
la faune d’Environnement Canada et Changement
climatique (ECCC). Nous avons procédé à un
inventaire par stations d’écoute sur le site de
Farnham et pour avoir des données comparatives,
nous avions également des sites dans un rayon de
15 kilomètres à l’extérieur du site.
L’inventaire a été fait simultanément aux autres
sites appartenant au MDN au Québec. Les sites
de Valcartier (incluant le Centre de recherches de
la Défense Valcartier), celui de Nicolet, la base de
Bagotville et le champ de tir Saint-Bruno ont tous
été inventoriés en même temps, alors que l’ancien
champ de tir Saint-Maurice à Terrebonne avait été
inventorié dans le cadre d’un projet séparé.
Nos inventaires ont été subventionnés en partie
par un programme spécial d’ECCC appelé Fonds
interministériel pour le rétablissement (FIR) dédié
à la réalisation de travaux servant au rétablissement des espèces en péril par les ministères fédéraux. Nous avions 30 stations d’écoute sur le site
de Farnham et 30 stations à l’extérieur, dans le
rayon d’inventaire prescrit. Sur le site, plus d’une
vingtaine de stations ont permis d’entendre le
chant de l’engoulevent bois-pourri depuis le
début du suivi, tandis que l’engoulevent d’Amé-
rique s’est fait plus discret. À l’ancien champ de
tir situé à Terrebonne, l’engoulevent a aussi été
entendu à quelques endroits. À l’extérieur du
site de Farnham, seulement trois sites sur 30 ont
été constamment positifs au cours des deux dernières années. À Valcartier, Nicolet, Bagotville et
Terrebonne les oiseaux étaient entendus, mais en
moindre nombres. Les résultats de nos inventaires
ont été transmis à ECCC et font partie d’échanges
d’information avec des groupes d’ornithologues
au Québec. De cette façon, les chercheurs du
Service canadien de la faune pourront colliger les
données et dresser un portrait plus précis de la
situation de ces oiseaux.
Le chant de l’engoulevent bois-pourri est très
caractéristique. Entendu une fois, on ne l’oublie
jamais. Autrefois, nous pouvions l’entendre un
peu partout après le coucher du soleil. C’est un
chant qui est réconfortant à entendre et d’ailleurs il est souvent utilisé dans les publicités
du poste de télévision de PBS au Vermont. Je
vous encourage à aller écouter vous-même
les chants de ces oiseaux au lien suivant :
www.natureinstruct.org/dendroica/index.php
1 - Programme de rétablissement de l’engoulevent
bois-pourri (Antrostomus vociferus) au Canada – 2015
et Programme de rétablissement de l’engoulevent
d’Amérique (chordeiles minor) au Canada – 2015
I Servir I 8 juin 2016
11
ARE YOU A NIGHT OWL ?
ROBERT WERBISKI
Assistant-Environmental Officer Montreal and Saint-Jean Garrisons,
Resource Conservation Branch
If you are from Farnham or live in the
area, know that you are not alone.
In the Farnham area we can hear two types of
rare birds that are threatened species and are
mostly active at night. The Whip-Poor-Wills
and the Common Nighthawks, are night birds
whose numbers have dwindled sharply in the
past decades in Canada. Abundance indicators show that their populations have fallen
more than 30 % and 49 % respectively1.
The Whip-Poor-Will who got his name from
his call (sounds like whip-poor-will) and the
Common Nighthawk which has a call a little
bit more difficult to distinguish and can be
confused with the American Woodcock have
been inventoried lately.
Because these birds are now listed as endangered species at Schedule 1 of the Species At
Risk Act, protection measures must be put into
place. At 2nd Canadian Division, these measures started by doing a bird inventory using
a special protocol developed by the Canadian
Wildlife Service of Environment and Climatic
Change Canada (ECCCC). We proceeded by
doing the inventories at the Farnham site and
to enable having comparison data, there were
also sites surrounding the Farnham site up to
a 15 kilometer radius.
Simultaneous inventories were done at other
sites throughout Québec belonging to the
Department of National Defense (DND). The
garrison sites (including the Defense Research
establishment in Valcartier), Nicolet, Bagotville
and the shooting range in Saint-Bruno were
all inventoried during the same period and
the former Saint-Maurice test range was also
done during a separate project.
Our inventories were partly financed by
a special ECCC programme called the
Interdepartmental Recovery Fund (IRF) dedicated to projects that protect and recover
species at risk and their habitats. We had 30
listening stations at Farnham site and 30 other
stations in the outside perimeter as called for
in the protocol. On the Farnham site, over 20
stations had a positive response for the WhipPoor-Will during the past few years whereas
the Common Nighthawk was more discreet.
At the former Saint-Maurice test range the
birds were also heard at a few listening points.
Outside of the Farnham site the Whip-PoorWill was also heard constantly on three (3) of
the thirty sites over the last years.
At Valcartier, Nicolet, Bagotville and
Terrebonne the birds were heard but in fewer
numbers. The inventory results were transmitted to ECCC and to other ornithologists of
birdwatching groups in Québec. In this way,
the biologists of the Canadian Wildlife Service
will be enabled to collect data and get a better
picture on the situation of the bird population.
The call of the Whip-Poor-Will is very special to
hear. Once you’ve heard it, you’ll never forget
it. We used to be able to hear the call after
sunset almost everywhere in Canada. It’s a
comforting call to hear and you can hear it on
publicity ads for the Vermont PBS station. I encourage you to listen to the calls of these birds
for yourself. For those who are interested to
hear their calls or those of other birds you can
go to the following link : www.natureinstruct.
org/dendroica/index.php
1 - Environment Canada, Recovery strategy for the WhipPoor-Will (Antrostomus vociferous) in Canada - 2015 and
Environment Canada, Recovery strategy for the Common
Nighthawk (Chordeiles minor) in Canada – 2015.
Photo : Christian Marcotte - Environnement et changement climatique Canada
The Common Nighthawk. / L’engoulevent d’Amérique.
RÉFÉRENCES :
5e rapport du GIEC sur les changements
climatiques et leurs évolutions futures
(leclimatchange.fr/impact-adaptation-vulnerabilite/)
GIEC 2014. Changements climatiques, Rapport
de synthèse. (www.ipcc.ch)
Gouvernement du Canada, 2016. Stratégie fédérale
de Développement durable 2016-2019, version
provisoire. (www.fsds-sfdd.ca/index_fr.html#/fr)
Système canadien d'information sur les feux de
végétation (cwfis.cfs.nrcan.gc.ca).
Environnement et Changement climatique Canada
(www.changementsclimatiques.gc.ca)
Définitions
Atténuation : intervention humaine pour
réduire les sources ou augmenter les puits
de gaz à effet de serre. Changements climatiques : ils sont une
modification à long terme des conditions
météorologiques. Ils sont mesurés par les
changements dans une gamme d'indicateurs
du climat (par exemple : vent, température,
précipitations), y compris les changements dans
les conditions moyennes et extrêmes. Ils peuvent
résulter de processus naturels et/ou de l'activité
humaine, cette dernière étant la principale cause
des récents changements climatiques.
L'Alberta dans sa lutte contre d'importants feux de forêt dans le sud
et dans le nord de la province au printemps 2016.
Les changements climatiques :
mesures d’atténuation et
d’adaptation pour le Canada
SANDRINE DELBAEN
Officier d’environnement adjoint Garnisons
Montréal et Saint-Jean, service Conservation
des ressources
Les changements climatiques sont l’une des
plus grandes menaces de notre temps. Depuis
les années 1950, on observe plusieurs phénomènes météorologiques et climatiques : diminution des extrêmes de froid, augmentation
des extrêmes de chaleur, multiplication des épisodes de fortes précipitations, sécheresse, etc.
Au début du mois de mai, des feux de forêt ont
ravagé une grande partie de la Saskatchewan,
de la Colombie-Britannique, du Nouveau
Brunswick et du Manitoba. Les feux de forêt
à nos latitudes ne sont pas inhabituels, mais
les températures qui ont été enregistrées si
tôt dans l’année le sont. La sécheresse, due à
l’absence de précipitations, les vents forts et les
températures élevées dans le nord de l’Alberta
ont contribué à alimenter les feux de forêt de
cette région.
Les conséquences des changements climatiques
devraient devenir de plus en plus négatives à
mesure que la température moyenne à la surface de la Terre augmentera. La communauté
internationale est mobilisée pour lutter contre
les changements climatiques et pour mettre
en place des mesures d’adaptation afin d’accroître la résilience des populations qui sont
présentement touchées ou qui le seront dans
les prochaines décennies. Le Groupe d’experts
intergouvernemental sur l’évolution du climat
(GIEC)1, qui est l'organisme international
chef de file pour l'évaluation des changements
climatiques, prévoit pour 2100 une hausse
des températures moyennes pouvant atteindre
4,8 oC (scénario pessimiste) et une hausse du
niveau de la mer, tous scénarios confondus,
entre 0,26 et 0,98 m.
En matière d’atténuation, il existe de nombreuses options susceptibles de limiter le réchauffement à moins de 2 °C par rapport aux
niveaux préindustriels, objectif à atteindre par
la communauté internationale. Il faudrait pour
cela réduire fortement les émissions au cours
des prochaines décennies et faire en sorte que
les émissions de dioxyde de carbone et d’autres
gaz à effet de serre persistants soient presque
nulles d’ici la fin du siècle. Si aucun effort supplémentaire n’est déployé par rapport à ceux
déjà en place, l’augmentation des émissions
mondiales de GES devrait persister.
L’Accord sur le climat, récemment signé par le
Canada, a comme objectif d’encourager tous
les pays à prendre des mesures ambitieuses afin
de contenir la hausse de la température globale
à moins de 2 °C. L’accord porte en grande partie sur l’adaptation, notamment pour renforcer
la résilience et pour réduire la vulnérabilité. La
coopération internationale et le soutien aux
pays les plus pauvres est un axe important de
cet accord puisque ces populations déjà vulnérables sont celles qui sont le plus touchées par
les impacts des changements climatiques ou
qui le seront dans les prochaines décennies.
Au Canada, des mesures concrètes afin d’atténuer les effets des changements climatiques par
la réduction des niveaux d’émissions de gaz à
effet de serre (GES) et permettre aux populations de s’adapter et les rendre plus résistantes
aux impacts des changements climatiques
sont déjà énoncées dans la Stratégie fédérale de
Développement durable 2016-2019, version provisoire. À l’échelle du gouvernement canadien,
ce document annonce la réduction des émissions de GES en provenance des opérations du
gouvernement ainsi qu’un rendement environnemental des biens immobiliers. Ceci annonce
pour le ministère de la Défense nationale
des changements importants au niveau de la
consommation d’énergie, autant au niveau des
bâtiments que des parcs de véhicules, ainsi que
des changements dans la réalisation de projets
immobiliers et la gestion du portefeuille des
biens immobiliers.
1 - Créé en 1988 par le Programme des Nations Unies pour l’environnement et l’Organisation météorologique mondiale avec pour
mission de présenter au monde l’état actuel des connaissances
scientifiques sur les changements climatiques et leur incidence
potentielle sur l’environnement et la sphère socio-économique
Les défis des changements
climatiques au Canada
Comment faire une
différence au quotidien ?
•Plus grande vulnérabilité aux catastrophes naturelles (orages, inondations, incendies de forêt).
•Réduire la consommation
d’énergie et d’eau.
•Dommages aux infrastructures du Nord
en raison de la fonte du pergélisol
(immeubles, routes, aéroports).
•Adopter des moyens de transport
alternatif ou à faible consommation
de carburant (transport actif, transport public, covoiturage, conduite
« écoresponsable »).
•Expansion des vecteurs de maladie
sensibles au climat comme les tiques
et les moustiques. •Hausse du niveau de la mer. •Changements dans la répartition et l’abondance
des espèces végétales et animales.
•Aimer les végétaux ! Choisir des
plantes adaptées à notre climat et
planter des arbres pour absorber le
carbone atmosphérique.
I Servir I 8 juin 2016
12
DES TERRES HUMIDES INESTIMABLES…
CHEZ NOUS !
ERIC CHARBONNEAU
Officier d’environnement adjoint Garnison
Montréal et Saint-Jean, service Conservation
des ressources
Il serait présomptueux de dire qu’il s’agit
d’un des joyaux de la Couronne, mais tout
à fait juste de lui reconnaître son caractère
exceptionnel tant sur le plan écologique que
pour les services qu’il rend à la population
des territoires avoisinants. De quel terrain
est-il question ? De l’ancien champ de tir
St-Maurice de Terrebonne : un terrain avec
un massif forestier de 509 hectares, entremêlé d’un complexe de terres humides de
361 hectares !
Le dernier inventaire commandé par le ministère de la Défense nationale (MDN) en 2015
et réalisé par CIMA+ le confirme, ce territoire
composé d’un complexe de terres humides
présente une valeur écologique élevée compte
tenu de ses fonctions hydrologiques et des habitats faunique et floristique qu’il abrite. Ces
terres humides agissent comme un bassin de
rétention des eaux de surface et préviennent,
ainsi, les dommages que pourraient causer les
crues soudaines en aval hydrique. Elles préviennent donc les inondations et l’érosion par
une diffusion lente des eaux de ruissellement
d’une partie du grand bassin versant de la rivière des Mille-Îles.
L’hirondelle
rustique
Photo : Ian White
sous CC BY
Montréal. Parmi les espèces ayant un statut de
protection, notons la chauve-souris nordique,
en voie de disparition. La paruline du Canada,
l’hirondelle rustique, l’engoulevent bois-pourri
sont quant à elles menacées.
Ce sanctuaire n’est malheureusement pas à
l’abri de plusieurs menaces, dont l’urbanisation environnante, qui pèse sur la pérennité de
ce territoire et provoque l’assèchement graduel
de la nappe phréatique. La baisse du niveau de
l’eau souterraine affecte directement les terres
humides, car les eaux de surface et l’eau souterraine sont intimement liées au sein du système
hydrographique.
Sur ce site, inutilisé à des fins opérationnelles
depuis près de 50 ans, la nature a repris ses
droits et offre un refuge faunique à une grande
diversité d’animaux sauvages, dont l’orignal
ainsi que 18 espèces ayant un statut de protection en vertu de la Loi sur les espèces en péril
ou de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables, et ce à quelques kilomètres au nord de
Photo : MDN
Pour protéger les terres humides, le gouvernement du Canada applique la Politique fédérale
sur la conservation des terres humides et, dans
les régions où les pertes de terres humides
sont très importantes, des mesures spéciales de
protection doivent être appliquées pour éviter toute autre perte de terres humides. C’est
exactement le cas pour le terrain de l’ancien
champ de tir St-Maurice où la moindre perte
de terres humides doit être évitée. En 2015, le
gouvernement fédéral a aussi fixé des objectifs
canadiens à atteindre d’ici 2020 en ce qui a
trait à la biodiversité. Un des objectifs est : « Les
terres humides du Canada sont conservées ou
améliorées afin de soutenir leurs services écosystémiques grâce à des activités de conservation, de restauration et de gestion ».
De nombreuses colonies de castors sont présentes sur le terrain de l’ancien champ de tir StMaurice. Et qui dit castors dit barrages, créant
de grands marécages. Ces terres humides sont
propices à une grande biodiversité, entres
autres, aux salamandres et aux tortues.
L'ancien champ de tir St-Maurice de Terrebonne n’est plus inutilisé à des fins opérationnelles depuis
près de 50 ans. La nature y a repris ses droits et offre un refuge faunique à une grande diversité d’animaux
dont l’orignal et le castor, la chauve-souris nordique, les tortues et salamandres et de nombreux oiseaux.
En tant qu’officier environnement, nous dé-
ployons tous les efforts nécessaires pour assurer
la diligence raisonnable du MDN, ce qui inclut, à l’occasion, le survol de ce magnifique
terrain. La section Environnement du service
Conservation des ressources du Groupe de
soutien de la 2e Division du Canada collabore
avec de nombreux intervenants afin d’aider
l’Unité des opérations immobilières Québec à
s’acquitter de ses obligations légales en matière
d’environnement eu égard à la gestion de cette
propriété. Parmi ces intervenants, il y a les
ministères fédéraux que sont Environnement
et Changements Climatiques, Justice Canada,
Pêches et Océans Canada, Travaux publics et
Services Gouvernementaux Canada, Agence
canadienne d’évaluation environnementale, et les ministères du Québec suivants :
Développement durable, Environnement et
Lutte contre les changements climatiques ainsi
que Forêts, Faune et Parcs. Ensemble, nous
assurons une gestion responsable de ce site exceptionnel, situé à quelques kilomètres au nord
de Montréal.
Ces terres humides sont propices à une grande biodiversité, entres autres, aux salamandres et aux tortues.
LIEUTENANT GUY BERNARD
Officier des affaires publiques, 438 ETAH
Photo : Caméra de combat des FC
MITRAILLEURS AÉRIENS RÉSERVISTES : EN ROUTE VERS LE COURS
DE BASE DE L’AVIATION TACTIQUE
comme mitrailleurs aériens, sous l’égide
du sergent Michel Joannette, instructeur
de mitrailleur aérien et du sergent Serge
Boilard, mécanicien de bord. Un pilote du
438 ETAH, le capitaine Antoine Labranche,
a également obtenu les prérequis nécessaires
au cours de commandant de section.
Ces jours-ci, les membres de l’escadrille
des tactiques d’aviation (Ele TA) du
438e Escadron tactique d’hélicoptères
(438 ETAH) préparent le cours de base
de l’aviation tactique (CBAT) qui doit
avoir lieu à l’automne prochain.
Les principaux instigateurs de la formation
profitent également de cette planification
pour faire le bilan du camp de tir aérien
qui s’est tenu en avril dernier à Gagetown
et auquel le 34e Groupe-brigade du Canada
(GBC) a participé.
Le camp de tir est le résultat d’un long processus ayant débuté à l’automne 2015. Les
organisateurs du CBAT ont d’abord procédé
à l’entrevue d’une trentaine de volontaires du
34 GBC, avant d’en sélectionner une douzaine.
Du nombre, huit réservistes provenant du
34 GBC (Régiment de Hull, Régiment de
Maisonneuve, Canadian Grenadier Guards
et Fusiliers Mont-Royal) se sont qualifiés
« Le camp de tir, c’est une étape charnière
dans la formation mise de l’avant par l’Ele
TA du 438 ETAH pour la planification et
l'exécution des missions aériennes à travers
le spectre de conflits », explique le capt
Labranche, qui a également obtenu les prérequis nécessaires au cours de commandant
de section, lors du séjour.
Le sergent Michel Joannette, instructeur de mitrailleur aérien au 438 ETAH.
« Cette opportunité d’entraînement est le
fruit d’une étroite collaboration entre le
438 ETAH et le 34 GBC. Cela accroît notre
flexibilité tout en soutenant l’instruction de
nos ressources locales » explique le major
Sylvain Bélanger, commandant adjoint du
438 ETAH.
Pour mener à bien l’exercice, ce sont en tout
24 membres (incluant les techniciens et
pilotes du 438 ETAH) qui se sont déployés
à Gagetown sur trois appareils CH146
Griffon, auxquels des mitrailleuses de type
C6 ont été fixées. Les stagiaires se sont donc
entraînés au tir aérien, sur des cibles prédéterminées, de jour et de nuit.
formation donnée par l’Ele TA de l’escadron
depuis l’automne 2015. Le 438 ETAH participe également à la formation de tous les futurs techniciens de CH146 Griffon Canada
par le biais de l’escadrille d’instruction technique appliquée (EITA) et contribuera, dès
le mois de juillet 2016, au développement
de l’aviation tactique, grâce à son escadrille
d’évaluation et essaie de l’aviation (EEEA).
- MÉCANIQUE - PNEUS - ACCESSOIRES
VITRES - MÉCANIQUE - PNEUS - ACCESSOIRES
Le camp de tir et le CBAT font partie de la
AVEC TOUT REMPLACEMENT
NOUVELLE SUCCURSALE
ENSEMBLEENSEMBLE
DE MAGS
RÉPARATION GRATUITEMENT
DE
GRATUITEMENT
MAGS
ET PNEUS DE ChANGEmENt
ET PNEUS
CET ENSEMBLE
PARE-BRISE CET ENSEMBLE
d’hUILE
Et
fILtRE
GRATUITEMENT
GRATUITEMENT
$
95$ incluant une inspection
95$
CET ENSEMBLE
CET ENSEMBLE
PAYE
LES
69995$
sécuritaire
TAXES
si
assuré
LE DOCTEUR
UNE VALEUR DE 50$
+ tx
UNE VALEUR
PAYE
LES 450•376-1416
470, boul. du Séminaire
Nord, St-Jean sur
Richelieu
450 376-1416 • docteurduparebrise.com
DE 50$
ENSEMBLE DE
CHANGEMENT
HUILE
AVEC TOUT
REMPLACEMENT
ET FILTREDE
AVEC
UNE
AVEC TOUT REMPLACEMENT
PARE-BRISE
RECEVEZ
DE PARE-BRISE
RECEVEZ
INSPECTION
SÉCURITAIRE
EN 20 POINTS
34
+ taxes
UNE VALEUR
50$ inclus)
(maximum
4.5 litresDE
d’huile
INSTALLATION INCLUSE
INSTALLATION
INCLUSE
699
0
À PARTIR DE
Le prix peut varier selon le véhicule.
Taxes
sus.varier
Valableselon
sur mags
RTX
Le
prixenpeut
le véhicule.
dynamo et pneus sailun. Photos à titre
Taxes en sus. Valable sur mags RTX
indicatif seulement. Pour une durée limitée
Dynamo et pneus Sailun. Photos à titre
indicatif seulement. Pour une durée limitée.
AVEC TOUT REMPLACEMENT
DE PARE-BRISE RECEVEZ
DE PARE-BRISE RECEVEZ
39
en 20 points
470, boul.
du Séminaire
Nord, 4.5 litres
(Maximum
2 véhicules de
Saint-Jean-sur-Richelieu
+
UNE VALEUR
DE 50$
95$
d’huile inclus)
courtoisie disponibles
pour nos clients
CONtENANt
TAXES
PAYE
LES GRAtUIt
de lave-glace
TAXES
UNE VALEUR DE 50$
INSTALLATION INCLUSE
PAYE
LES
69995$
À PARTIR DE
LE DOCTEUR
À L’ACHAT D’UNE ATTACHE-REMORQUE
OU D’UN SUPPORT À VÉLO
INSTALLATION INCLUSE
69995$
À PARTIR DE
incluant une inspection
sécuritaire en 20 points
(Maximum 4.5 litres
LE DOCTEUR
Le prix peut varier selon le véhicule.
Taxes en sus. Valable sur mags RTX
Dynamo et pneus Sailun. Photos à titre
indicatif seulement. Pour une durée limitée.
d’huile inclus)
3995$
CONtENANt
+ tx
TAXES
PAYE
LES GRAtUIt
de lave-glace
TAXES
Heures d’ouverture :
LE DOCTEUR
INSTALLATION INCLUSE
À PARTIR DE
À L’ACHAT D’UNE ATTACHE-REMORQUE
OU D’UN SUPPORT À VÉLO
Photos à titre
indicatif seulement.
Pour une durée limitée. À L’ACHAT D’UNE ATTACHE-REMORQUE
OU D’UN SUPPORT À VÉLO
Photos à titre
À L’ACHAT D’UNE ATTACHE-REMORQUE
OU D’UN SUPPORT À VÉLO
Photos à titre
indicatif seulement.
Pour une durée limitée.
indicatif seulement.
Pour une durée limitée.
Lundi au vendredi
de 8 h à 17 h 30
>6658367
Photos à titre indicatif seulement. Pour une durée limitée. Demandez au docteur pour tous les détails.
>2134-16s22
Photos à titre indicatif seulement. Pour une durée limitée. Demandez au docteur pour tous les détails.
Photos à titre indicatif seulement. Pour une durée limitée. Demandez au docteur pour tous les détails.
+
PAYE LES
ENSEMBLE DE
MAGSLE
ETDOCTEUR
PNEUS
MD Marque déposée de St-Hubert S.E.C., employée sous licence. Détails en magasin. Pour une durée limitée. Photo à titre indicatif seulement.
MAGSLE
ETDOCTEUR
PNEUS
UNE VALEUR DE 50$
ChANGEmENt
d’hUILE Et fILtRE
ENSEMBLE DE
MAGS ET PNEUS
13
2254-16S22
I Servir I 8 juin 2016
14
I Servir I 8 juin 2016
VOTRE COURAGE NOUS POUSSE
VERS L’AVANT. LAISSEZ-NOUS
VOUS REMERCIER.
La puissance des rêves incite Honda à innover et à créer. Ces rêves ne
pourraient se concrétiser sans votre dévouement et votre sacrifice
quotidiens pour le Canada et ses citoyens. Pour exprimer notre
gratitude, nous offrons aux membres actifs et retraités des Forces
armées canadiennes un rabais de 500 $* sur tous nos modèles 2016.
500 $
* OFFRE DE RECONNAISSANCE
sur tous les modèles Honda 2016
AUX FORCES CANADIENNES
* Un rabais après taxes de 500 $ est disponible pour utilisation personnelle et non commerciale uniquement aux membres actuels, actifs ou retraités des Forces armées canadiennes, à un employé actuel du ministère de la Défense nationale ou à un membre actuel du
Programme de reconnaissance des FC (codes de cartes de membre : FC, V, D). Les cartes suivantes serviront de preuve valide d’identification et sont requises pour le remboursement : FC Un (code : FC, V, D), NDI 10 – Carte d’identité temporaire, NDI 20 – Carte d’identité
permanente ou NDI 75 – Carte d’États de service. L’offre se limite à tout véhicule Honda 2016 neuf et jamais enregistré (les véhicules de démonstration sont acceptés) qui est un achat comptant ou une location ou un financement par l’intermédiaire des Services Financiers
Honda (SFH), sur approbation de crédit. L’offre est valide jusqu’au 31 décembre 2016. L’offre peut être combinée aux programmes de fidélisation existants et appliqué à un achat d’un véhicule Honda qualifié par année civile. L’offre peut être transférée à tout membre au
sein d’un ménage. Aucune valeur au comptant. L’offre ne peut pas s’appliquer à une transaction antérieure. L’offre est sujette à modification ou à annulation sans préavis. Valide au Canada seulement chez les concessionnaires Honda participants. Communiquez avec votre
concessionnaire Honda pour obtenir tous les détails.
HON18084KFR_CanadianForces.indd 1
5081-16S22
Rabais
de
2016-06-01 4:03 PM
I Servir I 8 juin 2016
CRFM
15
Région de Montréal
CENTRE DE RESSOURCES POUR
LES FAMILLES DES MILITAIRES
Pour nous joindre
info.crfm@forces.gc.ca
www.forcedelafamille.ca
Montreal Region
MILITARY FAMILY
RESOURCE CENTRE
To reach us
info.crfm@forces.gc.ca
www.familyforce.ca
EMIE GENDRON
Coordonnatrice Jeunesse et événements
Youth and Events Coordinator
Vous êtes nouveau dans la région ou habitué
du Loft et âgés entre 5 à 17 ans ? Cet été,
venez faire un saut au Loft pour participer à
une foule d’activités. Plaisirs garantis !
Situé au cœur des logements familiaux, au 40
rue La Vérendrye à Saint-Hubert, Le Loft est
organisé pour tenir occupés même les plus
exigeants et propose de quoi divertir les grands
comme les petits. Il est équipé d’une table de
billard, d’une table de soccer, de jeux de société, d’une salle d’ordinateur, de jeux vidéo,
de matériel artistique, de matériel sportif, de
jeux d’eau et plus encore. C’est certain qu’une
de ces activités vous plaira. De plus, deux animateurs sont toujours présents pour animer
des activités et s’assurer que tout le monde
s’amuse. Pour ces multiples raisons, prenez en
note le nouvel horaire qui sera en vigueur du
5 juillet au 2 septembre.
Les lundis, mardis et jeudis, le Loft sera ouvert
de 10 h à 16 h ainsi que les mercredis et les
vendredis de 18 h à 22 h pour les jeunes âgés
Photo : CRFM
CET ÉTÉ, FAIS UN
SAUT AU LOFT
de 9 à 17 ans. Pour les jeunes de 5 à 8 ans, le
lundi matin de 10 h à midi leur est réservé.
Les activités au Loft sont toujours gratuites et
bilingues. Veuillez finalement noter que le Loft
fera relâche entre le 17 juin et le 5 juillet.
LUTTE À LA CHALEUR
Même si les activités constituent une bonne
raison de fréquenter le Loft, une nouveauté
saura vous emballer. Le Loft sera doté cet été
d’un climatiseur central qui sera fort utile
pendant les périodes de canicule. Quant aux
activités extérieures, rien de plus simple que de
s’acheter un Mr Freeze à la Can-Teen (cantine)
du Loft. Saviez-vous que tous les profits faits
à la Can-Teen servent entièrement au financement d’activités pour les jeunes ?
Venez faire votre tour au Loft cet été. / Visit the Loft this summer.
SORTIES DE GROUPE
Comme chaque été, des sorties à l’extérieur des
locaux du Loft s’ajouteront à l’horaire. Parmi
celles-ci, nous comptons le Laser Quest, le parc
Exalto, le Centre des sciences, etc. Une belle
façon de faire des activités spéciales durant l’été
en plus de découvrir la région de Montréal.
Exceptionnellement pour les sorties, l’âge minimum requis est de 10 ans.
Drop by the Loft
This Summer
Photo : CRFM
Whether you’re new to the area or are already
a regular at the Loft, if you’re age 5 to 17 you
are welcome. This summer, the Loft will be
offering a variety of fun activities for you.
WHAT IS THE LOFT ?
The Loft is a house at 40 Rue La Vérendrye
in the heart of the married quarters section in
Saint-Hubert. It’s equipped with everything required to entertain even the most demanding
children and teenagers. There’s a pool table, a
foosball table, board games, a computer room,
video games, art materials, sports equipment,
water games, and more. At least one of those
activities is sure to interest you. Two activity
leaders will always be present to organize
things and make sure everyone has fun. That’s
why there will be a new schedule in effect from
July 5 to September 2.
L’été au Loft, on lâche notre fou ! / Summer at the Loft—it’s time for fun !
INFORMATION ET INSCRIPTION / INFORMATION & REGISTRATION : info.crfm@forces.gc.ca
Mondays, Tuesdays and Thursdays, the Loft
will be open from 10 :00 am to 4 :00 pm. On
Wednesdays and Fridays, it will be open from
6 :00 pm to 10 :00 pm for ages 9 to 17. Monday
mornings from 10 :00 to 12 :00 are reserved for
ages 5 to 8. Activities at the Loft are always free
and bilingual. Lastly, please note that the Loft
will be closed from June 17 to July 5.
BEAT THE HEAT
The activities are an excellent reason to visit
the Loft, but now there’s also a new attraction
we know you’ll appreciate during heatwaves :
central air conditioning ! When activities take
place outdoors, you can cool off by buying a
Mr. Freeze at the Loft’s Can-Teen. All profits
from the Can-Teen are used to fund activities
for the young people.
GROUP OUTINGS
Once again this summer, there will be outings,
including Laser Quest, Parc Exalto, and the
Science Centre. It’s a great way to enjoy some
special activities during the summer while
discovering the Montreal area. To go on the
outings, you must be 10 or older.
ANNONCEURS
FAITES-VOUS REMARQUER AUPRÈS
DE LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE !
FRANÇOIS
MÉNARD
CONSEILLER EN PUBLICITÉ
450
346-2300
servir@tictactoecommunication.com
>2196-16s22
18 journaux
journalservir.com
Intranet
Livraison minimum 10$
• 10 trios rapides
• Pizza faite sur place
selon vos goûts
• Permis d’alcool
• Écran HD, sports
toute la journée,
hockey en soirée
• Bière en fût
Ouvert tous les jours de 11 h à 20 h
19, Jacques-Cartier Sud, St-Jean 450-358-5938
(voisin du Collège militaire)
I Servir I 8 juin 2016
16
LES ÉTAPES POUR LA RECHERCHE DE GARDERIE
OÙ CHERCHER ?
TEMPS PLEIN OU TEMPS PARTIEL
Pour entreprendre votre recherche, établissez
une liste de critères afin de trouver une garderie qui réponde à vos besoins (programme
d’activités, nombre d’enfants dans la garderie, subvention, etc.). De cette manière, il
sera plus facile pour vous de choisir entre
une garderie en milieu familial, une garderie privée ou un centre de la petite enfance
(CPE). Si votre choix s’arrête sur un CPE,
Dans la majorité des garderies, les places sont
principalement à temps plein, c’est-à-dire
cinq jours par semaine. Si, pour vos besoins,
vous préférez un horaire à temps partiel, vous
devrez probablement payer pour les jours que
vous n’utiliserez pas le service afin de conserver votre place. Dans le cas d’un horaire à
temps partiel, vous pourriez opter pour une
halte-garderie. Quelques organismes offrent
ce service. Au CRFM, vous avez la chance,
en tant que famille de militaire, de bénéficier
du service. Au coût de 15 $ pour la journée,
votre enfant a accès à la halte-garderie. Par
contre, si vous avez besoin d’une place à
temps plein, une garderie en milieu familial
ou un CPE est une meilleure option.
PETIT CONSEIL
Il est très important de toujours visiter l’endroit avant d’y inscrire votre enfant. Votre
première impression sera déterminante dans
votre choix de garderie. Lors de cette visite,
posez des questions sur le fonctionnement et
rencontrez les éducatrices qui seront responsables de vos enfants. Surtout, ne soyez pas
gêné de questionner les personnes sur place.
Dans tous les cas, si vous voulez du support,
la coordonnatrice enfance au CRFM est disponible pour vous aider. Bonne recherche !
Photo : CRFM
Le moment tant attendu est arrivé et vous
devez trouver une garderie pour votre petit
trésor. Ce moment entraine énormément
d’émotion et est souvent appréhendé. Voici
quelques éclaircissements qui pourront vous
guider dans cette étape importante.
vous devez vous inscrire en ligne au www.
laplace0-5.com. Ce site permet d’avoir accès au répertoire des CPE ainsi qu’à la liste
d’attente de votre région. Inscrivez-vous le
plus tôt possible, puisque l’attente peut durer quelques semaines. Quant aux garderies
en milieu familial, vous pouvez consulter le
site www.magarderie.com. Cette ressource
permet d’avoir accès aux places disponibles
dans votre quartier.
NOÉMI TRÉPANIER
Coordonnatrice Enfance
Childhood Services Coordinator
The Hunt for a Daycare
The moment you’ve been waiting for has
finally arrived and you need to find a daycare
for your little bundle of joy. It’s an emotional
time, and new parents often feel apprehensive about this. Here are a few tips to guide
you in this important step.
Where do I look ?
To start looking, draw up a list of criteria to
find a daycare centre that meets your needs
(activity program, number of children at
the daycare, subsidized daycare, etc.). This
way, it’ll be easier for you to choose between
a home daycare, a private daycare or an
early childhood centre (CPE). If you opt
for a CPE, you need to register online at
www.laplace0-5.com. This site has a directory of CPEs and a waiting list for your area.
Register as soon as possible, since you may
have to wait many weeks. If you decide to go
with a home daycare, visit www.magarderie.
com. This resource shows daycare spots that
are available in your neighbourhood.
Full-time versus part-time
At most daycares, spots are usually fulltime, in other words five days a week. If a
part-time schedule suits your needs better,
you may have to pay for the days you won’t
use in order to save your spot. If you want
a part-time schedule, you can also opt for a
drop-in daycare. A few organizations offer
Les installations de notre halte-garderie de Saint-Hubert. / Our drop-in daycare facilities in Saint-Hubert.
this service. As a military family you may
use this service offered by the MFRC. At a
cost of $15 per day, your child has access to
the drop-in daycare. However, if you need a
full-time spot, a home daycare or CPE is the
better option.
A small tip
It’s very important to always visit the centre
before registering your child. Your first
impression is important to your choice of
daycare. During this first visit, ask questions
on how they operate and meet with the
educators who will look after your children.
Especially, don’t be shy to ask questions.
In any case, if you need support, the MFRC
childhood coordinator is available to help
you. Happy hunting !Photo : MFRC
INFORMATION
• 450 462-8777 # 6827 (Saint-Hubert)
• 450 358-7099 # 6084 (Saint-Jean)
noemi.trepanier@forces.gc.ca
GENERAL MECHANIC
FOR ALL BRANDS
380, rue Berthier,
Saint-Jean-sur-Richelieu
Call us for an Appointment!
>2139-16s22
450.349.6060
I Servir I 8 juin 2016
17
Photo : CRFM
Emotions are not right or wrong they are just there.
Les émotions ne sont pas bonnes ou mauvaises – elles font partie de nous.
JE PARLE – POURQUOI
TU NE M’ÉCOUTES PAS ?
BARRY CRAGO
Coordonnateur Prévention, soutien et
intervention / Prevention, Support and
Intervention Coordinator
En tant que travailleur social du CRFM je me
demande ce que ces situations ont en commun ? Une épouse ou un époux qui me parle
de l’amélioration de sa relation de couple ;
une jeune épouse ou un jeune époux qui
discute des moyens de passer plus de temps
de qualité avec sa famille biologique et son
partenaire ; des parents qui discutent des façons d’aider leur enfant à gérer ses émotions
et ses crises de colère ; un membre de la famille qui discute de la dépression.
Pour que ces personnes s’ouvrent à moi et
à elles-mêmes, elles doivent être confiantes
qu’elles seront en sécurité si elles parlent
de leurs problèmes personnels. En effet, la
confiance et la sécurité sont des éléments essentiels d’une communication authentique
entre deux personnes. Un travailleur social
doit tenter d’installer immédiatement un climat de confiance, et la capacité de le faire ne
vient pas par magie. Les couples, les jeunes
familles et les familles matures qui sont aux
prises avec les défis de la vie possèdent tous
cette capacité. Nous pouvons tous améliorer
nos relations en mettant en pratique cette
approche visant à bâtir la confiance.
ACCEPTER ET VALIDER LES
ÉMOTIONS QUE VIT UNE PERSONNE
Les émotions ne sont pas bonnes ou mauvaises – elles font partie de nous. Nous
devons les accepter, car elles sont sans
jugement. Accepter les émotions d’une personne, c’est la première étape pour l’aider à
coopérer. Voici des exemples de choses que
l’on peut dire pour valider ce que ressent une
personne : « Tu dois être très en colère » ou
« Ta tristesse doit être très douloureuse » ou
« Wow, tu es vraiment frustré. »
Il ne faut surtout pas tenter de dire à une
personne qu’elle ne devrait pas ressentir ce
qu’elle ressent – cela ne ferait qu’alimenter
sa colère ou lui apprendre à cacher ses émotions. Voici des exemples de paroles que nous
prononçons régulièrement et qui invalident
ce que ressent une personne. « Tu ne te sens
pas vraiment comme ça », « Tu exagères »,
« Comment oses-tu dire ça » ? Lorsque nous
sommes fâchés ou frustrés, il n’est pas toujours facile de prendre du recul et d’accepter
ce que ressent l’autre personne. Or, il est
important de créer une atmosphère où la
personne se sent à l’aise de s’exprimer. Le
principe reste le même, peu importe si nous
parlons à un enfant, à un adolescent, à un
époux, à une épouse ou à quiconque nous
tient à cœur.
I’M Talking Why Won’t You Listen ?
As a social worker at the MFRC I ask
myself, what do these situations have in
common ? A wife or a husband talking to
a me about improving their relationship; a
young wife or husband discussing ways to
have more quality time with his/her birth
family and partner; parents discussing
ways to help their child manage his/her
emotions and tantrums; a family member
discussing depression.
In order for any of these people to open up
to me and to each other, they have to trust
that they will be safe if they discuss these
personal issues. In fact, trust and safety are
necessary for any meaningful communication between people. A social worker has
to try and build trust immediately, and
the skills to do so are not magic. We find
these skills in couples, in young families
and mature families, anywhere people are
dealing with the challenges that life brings.
Anyone can improve their relationship
using this approach to build trust.
Accept and validate the emotions
a person is expressing
Emotions are not right or wrong‒ they
are just there. We have to accept them as
they are without judgement. Accepting
someone’s emotions is the first step to helping them collaborate. These are examples
of things to say that validate what a person
is feeling : “You must be feeling very angry”
or “Your sadness must be painful for you”
or “Wow, are you ever frustrated”.
16 juin 25 août 27 octobre
14 juillet
29 septembre
24 novembre
Le tirage aura lieu le même jour, au même
endroit, à 14 h 15.
This feeling of trust and safety is what
allows people to open up, to listen to each
other, and to collaborate. Sometimes just
the act of listening without judging is
enough to trigger an angry person to relax
and express more calmly (with less fear
and defensiveness) the reasons for their
emotions. Once that process is started
there is an opportunity for sharing, learning from each other and collaboration.
INFORMATION
• 450 462-8777 # 6828 (Saint-Hubert)
• 450 358-7099 # 7103 (Saint-Jean)
bartholomew.crago@forces.gc.ca
Souffrez-vous de douleur
au pied ou à la cheville ?
Un sentiment de confiance et de sécurité encourage les gens à se confier, à être à l’écoute
l’un de l’autre et à coopérer. Parfois, le simple
fait d’écouter une personne sans la juger peut
désamorcer sa colère et l’amener à relaxer et
à exprimer plus calmement (avec moins de
peur et de défensive) les raisons de ses émotions. Une fois le processus entamé, il y a une
ouverture pour l’échange, l’apprentissage
entre les uns et les autres et la coopération.
4 Solution novatrice pour
soulager rapidement
la douleur au pied
4 Retrouvez votre pleine
mobilité et mettez fin à
votre douleur aujourd’hui
Nous identifierons
la cause de votre problème au
pied et vous proposerons la
solution optimale
UN MOITIÉ-MOITIÉ POUR LA CCMTGC
Pour acheter vos billets, vous devez vous
présenter au quartier général du service des
Opérations à la Garnison Saint-Jean (bureau
K-204, dans le secteur orange de la Méga), de
9 h à 14 h, les jeudis suivants :
It is not helpful to try and tell a person
that they are not or should not be feeling
something‒ that will only make them mad,
or it will teach them to hide their emotions from you. Here are some examples
of things we say all the time that actually
invalidate what a person is feeling. “You
don’t really feel that way”, “You’re exaggerating”, “How can you say that ?” When
we are angry or frustrated it is not always
easy to step back and accept what the
person is feeling. What is important is to
create the space where a person feels safe
to express themselves. The principle is the
same whether we are talking to a young
child, an adolescent, a husband, a wife, or
anyone else we care about.
Vous obtenez un billet pour 2 $ ou six billets
pour 10 $. À chaque tirage, le prix attribué correspondra à 50 % des revenus provenant de la
vente des billets. Par exemple, si un montant
de 200 $ est amassé pour un tirage, 100 $ seront remis au gagnant et 100 $ seront remis à
Centraide du Grand Montréal via la CCMTGC.
Consultation Gratuite
4 Évaluation avec scanner à la fine pointe
de la technologie
4 Analyse biomécanique de votre démarche
4 Prise de rendez-vous rapide
Tout le monde peut y participer ! Prenez note
qu’aucun reçu individuel ne sera émis pour
cette activité.
INFORMATION : 450 358-7099 # 7201
FINE CUISINE THAÏLANDAISE CAMBODGIENNE CHINOISE
310, rue Champlain, Saint-Jean-sur-Richelieu • Réservez pour vos partys des fêtes: 450 349.6336
Un seul numéro 1 866 317-1432
cliniquedupied-md.com
>2263-16s22
APPORTEZ VOTRE VIN
SORIYA
>2186-16s22
RESTAURANT
Clinique médicale St-Luc,
Saint-Jean-sur-Richelieu
Clinique médicale Camu, Greenfield Park
Clinique médicale Ste-Julie
Clinique médicale Westmount, Westmount
I Servir I 8 juin 2016
18
PATCONJOINTE, LE PROGRAMME D’EMPLOI !
ESTELLE AUGER
Coordonnatrice Emploi
et éducation / Employment &
Education Coordinator
Les conjoints des militaires en quête
d'un emploi bénéficient d'une nouvelle
ressource depuis le 1er avril 2016, jour
du lancement du Programme d'aide à
la transition de carrière des conjoints de
militaires (PATConjointe). En effet, les
Services aux familles des militaires (SFM)
et La Compagnie Canada ont établi un partenariat, créant un projet pilote de 12 mois
dans sept localités canadiennes et le Centre
de ressources pour les familles des militaires
(CRFM) région de Montréal en fait partie !
ploi à l'échelle locale et régionale dont
disposent les familles des militaires par
l'intermédiaire des CRFM.
RÉALITÉ DES CONJOINTS DE
MILITAIRES.
QU’EST-CE QUE LE PATCONJOINTE
Malgré leur niveau d'éducation généralement élevé, la diversité de leurs professions
et leur résilience extrême, les conjoints des
militaires continuent à lutter contre le
sous-emploi et le chômage.
« Les difficultés en matière d'emploi des
conjoints des militaires découlent directement des facteurs stressants particuliers
inhérents à la vie familiale des militaires.
Les familles de militaires déménagent régulièrement et sont séparées, ce qui a une
incidence sur leur choix en matière d’emplois », déclare Todd Stride, gestionnaire
supérieur du développement communautaire, Services aux familles des militaires.
Montréal
514 252-2777
#4984
Saint-Jean
450 358-7099
#7955
Le PATConjointe permet essentiellement
d’accéder à de la recherche d'emploi en
ligne, à des outils de planification de carrière et à des profils d’entreprises figurant
parmi les employeurs partenaires. Ces
profils comportent un lien vers le site Web
d'embauche de l'employeur, où les clients
peuvent parcourir les postes à pourvoir
et postuler. Les utilisateurs reçoivent également une liste des postes actuellement
vacants chez les employeurs partenaires
toutes les deux semaines.
De plus, sur le site, diverses ressources de
sensibilisation pour les employeurs sont
disponibles et permettent de refléter la
réalité particulière relative à l'emploi des
conjoints des militaires.
Quant aux employeurs partenaires de
PATConjointe, ceux-ci s’engagent à explorer les options de mobilité d’emploi pour
les conjoint(e)s qui sont relocalisé(e)s.
employers to support local and regional
employment services available to military families through the Military Family
Resource Centres (MFRCs).
Spouses of CAF members who are looking
for work have had a new resource available to them since April 1, 2016. That’s
when the Military Employment Transition
Program for Spouses (METSpouse) was
launched. Military Family Services (MFS)
and Canada Company have joined forces
to offer the 12month pilot project in seven Canadian locations, including MFRC
Montreal Region.
“Our steering committee wanted to build
on the success of a pre-existing employment program offered to Regular and
Reserve CAF members and to veterans.
After making a few adjustments, we can
now offer the same benefits to military
spouses,” said Mr. Stride.
The experience of military
spouses
What is METSpouse ?
Even though they generally have a high
level of education, work in a wide variety
of occupations, and have developed extreme resilience, military spouses must
still struggle with unemployment and
underemployment.
Essentially, METSpouse provides access
to job hunting online, career planning
tools, and profiles of companies who
have agreed to be partners in the program. In each profile is a link to the employer’s Careers website, where clients
can see what jobs are available and
apply for them. Every two weeks, users
also receive a list of current vacancies at
partner companies.
“The difficulties military spouses encounter in finding employment are a direct
result of the specific stress factors that
are part of family life for CAF members.
Military families move regularly and are
separated, which also affects the choices
military spouses have in terms of employment,” said Todd Stride, Senior Manager
Community Development at Military
Family Services.
The site also features resources to raise
employers’ awareness about the specific situation faced by military spouses
seeking employment.
Employers who are partners of METSpouse
also commit to exploring mobility options
for spouses who must relocate.
The Canadian Armed Forces Ombudsman’s
2013 report suggested that Military Family
Services establish a national network of
INFORMATION : 450 462-8777 # 6827 (Saint-Hubert)
450 358-7099 # 6084 (Saint-Jean) • estelle.auger@forces.gc.ca
FAIRE DU BÉNÉVOLAT AU CRFM, C’EST AUSSI RECEVOIR !
Lors du souper des bénévoles de la 2e Division du Canada.
TANIA SILLETTA
Agente aux services communautaires et sociaux / Community and
Social Services Officer
Les bénévoles impliqués au CRFM de la
région de Montréal se donnent cœur et
âme dans divers projets et évènements.
Afin d’encourager leur participation
et les remercier pour leur implication,
le CRFM dispose d’un programme de
reconnaissance permettant de souligner
leur dévouement.
Selon le nombre d’heures d’implication,
une lettre de recommandation et un
cadeau sont remis aux bénévoles en plus
de les inviter à nos soirées de reconnaissance. En effet, plusieurs événements
sont organisés tout au long de l’année,
notamment le souper des bénévoles en
janvier, le déjeuner de la semaine de
l’action bénévole ainsi que le souper
annuel des bénévoles de la 2e Division
du Canada, qui a eu lieu le vendredi
22 avril dernier.
FÊTE DES BÉNÉVOLES DE LA
2E DIVISION DU CANADA
Lors de cette soirée de reconnaissance, plus
de 20 bénévoles du CRFM, accompagnés
de leur conjoint (e) étaient présents pour
prendre part à la fête ! Un repas exquis, du
plaisir en abondance et de nombreux prix
de présence étaient à l’honneur. Plusieurs
ont d’ailleurs profité du photomaton pour
rapporter des souvenirs de cet évènement.
Volunteering at the MFRC
Also Means Receiving !
Volunteers involved in the MFRC in the
Montreal area pour their heart and soul
into a variety of projects and events. The
MFRC has a recognition program to encourage volunteering and to thank people
for their involvement. According to how
many volunteer hours are donated, a letter of recommendation and gift is given
to volunteers, who are also invited to our
recognition ceremonies. In fact, a number of events are organized throughout
the year, including the volunteer dinner
in January, the National Volunteer Week
lunch and 2nd Canadian Division’s anPhoto : CRFM
Saint-Hubert
450 462-8777
#6810
« Notre comité directeur a cru bon de tirer
profit du succès d'un programme d'emploi
préexistant offert aux membres des FAC,
aux réservistes et aux ex-militaires. En y
apportant quelques ajustements, nous
pouvons maintenant offrir les mêmes
avantages aux conjoints des militaires »,
poursuit M. Stride.
Photo : CRFM
info.crfm@forces.gc.ca
www.forcedelafamille.ca
Le rapport de l'ombudsman des Forces
armées canadiennes (FAC) de 2013 renfermait une suggestion proposant au SFM
d'établir un réseau national d'employeurs
pour appuyer les services en matière d'em-
POUR NOUS
JOINDRE
To Reach Us
METSpouse : Help for Job-Seekers
LE BON TEMPS POUR S’ENGAGER
Avec la saison des mutations qui approche, le CRFM perdra quelques
précieux bénévoles qui quitteront cet
été. Il s’agit d’un phénomène que nous
observons d’année en année et qui fait
partie de la réalité militaire. Nous profitons donc de l’arrivée de nouvelles
familles dans la région pour recruter de
nouveaux bénévoles qui se joindront à
l’équipe pour l’année à venir ! Il demeure
possible de s’inscrire à tout moment
dans l’année en contactant le CRFM le
plus près de chez vous.
nual volunteer dinner, which this year
was held on Friday, April 22, 2016.
2ND CANADIAN DIVISION VOLUNTEER
APPRECIATION EVENING
During this recognition event, over 20
MFRC volunteers, accompanied by
their spouses, were on hand to take part
in the celebration. Attendees enjoyed
an exquisite meal, lots of laughs and
numerous door prizes. A number of
guests even used the photo booth to
take souvenir photos of the event.
THE RIGHT TIME TO GET INVOLVED
With the deployment season approaching, the MFRC is expecting to lose
a few valuable volunteers who will be
transferred this summer. This happens
every year and is part of the military
reality. We therefore want to take the
opportunity when new families arrive
in the region to recruit new volunteers
for the team for the new year. Interested
individuals may sign up at any time by
contacting the nearest MFRC.
INFORMATION
450 462-8777 # 6835 (Saint-Hubert)
450 358-7099 # 5059 (Saint-Jean)
tania.silletta@forces.gc.ca
Deux bénévoles du CRFM
I Servir I 8 juin 2016
19
CAMP DE JOUR À
LA CHAPELLE
Bien chez soi
HOME SWEET HOME
A Day Camp at the
Holy Spirit Chapel
Gabriel Bernard
514.809.1035
Gabriel
Bernar d
RBQ : 8358-4649-01
514.809.1035
DU 18 AU 22 JUILLET, de 8 h à 12 h 30, aura
lieu un camp de jour à la chapelle du SaintEsprit de la Garnison Saint-Jean pour les enfants de 4 à 12 ans.
>2243-16s22
The program includes Bible stories, arts and
crafts and of course games. The theme for 2016 is
“Signposts” : we will be learning stories from the
Gospel of John. It is possible to get special rates
to access the Personnel Support Programs Day
Camp in the afternoon and the day care (between
4 and 5 p.m.)
Le programme comprend l’apprentissage biblique,
des activités artistiques et bien sûr des jeux. Le
thème de cette année sera « Signes à suivre » et les
enfants apprendront des récits de l’évangile selon
Saint Jean. Il est possible d’obtenir un tarif spécial
pour avoir accès au camp de jour des Programmes
de soutien du personnel durant l’après-midi et au
service de garde ( entre 16 et 17 h ).
INFORMATION :
450 358-7099 # 7420
edith.ouellette@forces.gc.ca
NOUVEAUTÉ 2016
LE MATCH PARFAIT !
RCAF TRADES’ REUNION SET FOR NORTH BAY
Photo : sgt Joanne Stoeckl
PORTE
D’ENTRÉE
ET PORTE
DE GARAGE
>2267-16s22
FROM JULY 18 TO JULY 22ND, from 8 a.m.
to 12 :30 p.m., a day camp will be held at the
Holy Spirit Chapel of Saint-Jean Garrison for
children aged 4-12.
RBQ : 8358-4649-01
BALCON SANS
ENTRETIEN
155, rue Champlain,
Saint-Jean-sur-Richelieu
info@vitreriedesourdy.com
PISCINE
CREUSÉE
sur mesure
RBQ : 5648-2508-01
RÉSIDENTIEL - COMMERCIAL
MARC DUCLOS 514 805-7295
piscineexcellence.com
Vente et remplacement de vitres
Vitres thermos
Vitres pour portes de poêle et foyer
Moustiquaires
Vitres décoratives
Miroirs
Quincaillerie de portes et fenêtres
Service mobile et en atelier
RBQ: 5600-0623-01
• Escaliers • Vinyle • Céramique
• Bois franc • Plancher flottant
• Finition intérieure
• Service d’installation
RBQ: 8243-4465-12
>2121-16s22
Inspection, installation
Remise aux normes
Membre CFAA, RBQ
>2301-16s22
SPÉCIALISTE ALARME
VOL / INCENDIE
RABAIS AUX MILITAIRES
PARTOUT SUR LA RIVE-SUD
FARNHAM • 450 293-8734
450.293.0044 • www.alarme-superieur.ca
.ca
Recommandé par les
compagnies d’assurances
• Thermopompe
• Réfrigération
• Climatisation
• Chauffage
• Entretien préventif
514.220.3065 - amprefrigeration.com
>2311-16s22
>2268-16s22
450 347-2359
menuiseriefontaine.com
>2308-16s22
For information, contact the committee by
email at faaar2016@hotmail.com or by telephone at 705-776-9448. Details about the
reunion may be viewed at faaar2016.webs.
com or www.facebook.com/faaar2016.
450 346-9289
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU • 450 348-8733
«PLUS GRAND QU’IL N’Y PARAÎT!»
www.bfri.ca
NETTOYAGE APRÈS SINISTRE
NETTOYAGE GÉNÉRAL
• Eau
• Feu
• Fumée
• Huile
• Odeur
• Tapis, carpette
DE DOCUMENTS
• Meubles rembourrés
ABÎMÉS
• Conduits d’air
• Grand ménage, désinfection
• Nettoyage à haute pression et à la glace sèche
• Suicide
• Drame
• Gastro
• Moisissure
RÉSIDENTIEL • COMMERCIAL • INDUSTRIEL
RESTAURATION
450 359-1200
>2148-16s22
The Royal Canadian Air Force (RCAF)
will hold a reunion August 25 to 28 for
former and active members of the following
trades : fighter control operators, air defence
techs, air weapon controllers and aerospace
controllers. This event will be held at the
Clarion Resort in North Bay.
368, Adrien-Fontaine,
Saint-Jean-sur-Richelieu
I Servir I 8 juin 2016
Photo : bdrc Angel Ferreira, AP 2 Div CA
20
POUR QUE CHACUN SE
SENTE EN SÉCURITÉ DANS
SON MILIEU DE TRAVAIL
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Le lundi 30 mai dernier, l’équipe du Centre
d’intervention sur l’inconduite sexuelle
(CIIS) était de passage à la Garnison
Montréal. Mme Nathalie Neault, directrice
exécutive adjointe, a présenté au personnel
civil et militaire les différents services offerts
par le CIIS avant de procéder à une période
de questions aux côtés de sa collègue Nadia
Lécuyer, gestionnaire de l’équipe d’intervention et de soutien du CIIS.
Mis en place en septembre dernier, le CIIS
est l’un des éléments-clés de l’Opération
HONOUR, lancée en août 2015 par le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la
Défense. « Nous voulons que nos membres se
sentent en sécurité lorsqu’ils viennent travailler.
Cette problématique concerne tout le monde »,
a assuré le brigadier-général Stéphane Lafaut,
commandant de la 2e Division du Canada et
de la Force opérationnelle interarmées (Est)
(2 Div CA FOI(E)).
Au printemps 2015, l’ex-juge Marie
Deschamps déposait un rapport faisant état
d’un problème d’inconduite sexuelle au sein
des Forces armées canadiennes (FAC). Les dix
recommandations de ce rapport ont été acceptées par les FAC, et le chef d’état-major, sitôt
entré en fonction, a lancé son tout premier
ordre d’opération, baptisé Op HONOUR,
lequel est un plan ambitieux visant à enrayer
tout comportement inapproprié au sein de
l’institution. Les bureaux du CIIS ont été
inaugurés à Ottawa en septembre dernier sous
un modèle opérationnel préliminaire. Que ce
soit au moyen de la ligne téléphonique ou de
l’adresse courriel, les personnes qui entrent
en contact avec le CIIS sont assurées d’une
réponse rapide. « Ce sont 347 personnes, dont
277 membres des FAC qui ont fait appel à nos
services entre le 15 septembre 2015 et le 30
avril dernier », d’illustrer Mme Neault. Anonymat garanti
Relevant du sous-ministre de la Défense nationale, ce qui en fait une entité indépendante
des FAC, le CIIS est composé d’une équipe de
travailleurs sociaux et de psychothérapeutes
possédant des connaissances du milieu militaire ainsi que de l’expertise reliée aux traumatismes sexuels. Il a pour mandat principal
d’offrir une gamme de services de soutien
pour tout membre des FAC ayant été affecté
par l’inconduite sexuelle, ce qui inclut le harcèlement sexuel et les agressions sexuelles. La
confidentialité est au cœur des préoccupations
du personnel du CIIS. « Nous ne divulguons
jamais de l’information qui permet d’identifier qui que ce soit », de maintenir Mme
Neault. En plus de garantir l’anonymat de sa
clientèle, le CIIS procède à une écoute active
par le biais du counseling de soutien, en plus
d’expliquer les options et les ressources qui
s’offrent à la personne qui les contacte. En tout
temps, la volonté de la personne est respectée.
« Auparavant, un signalement entraînait automatiquement le dépôt d’une plainte à la Police
militaire. Nous respectons la décision de la personne en tout temps », précise Mme Neault.
Au terme de la rencontre avec le personnel
de la Garnison Montréal, Mme Neault et
Mme Nathalie Neault, directrice exécutive
adjointe du Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle (CIIS), a présenté la gamme
de services offerts par le CIIS au personnel
militaire et civil de la Garnison Montréal.
son équipe ont répondu aux questions. Après
avoir recueilli les commentaires de l’assistance,
l’équipe du CIIS a rencontré les équipes de
commandement de la 2 Div CA FOI(E)
et du Groupe de soutien de la 2 Div CA.
L’équipe a ensuite pris la direction de la Base
Valcartier où une rencontre similaire avait
lieu le jour suivant.
Besoin d’aide ?
Le Centre d’intervention sur l’inconduite
sexuelle (CIIS) offre ses services aux membres
des Forces armées canadiennes et offre de
l’information à toute personne qui le contacte,
incluant le personnel civil. Vous n’avez pas
besoin de vous identifier lorsque vous appelez.
Vous pouvez joindre le CIIS au numéro sans
frais suivant : 1-844-750-1648, de 7 h à 20 h.
Vous pouvez laisser un message sur la boîte
vocale en dehors des heures de service.
Vous pouvez aussi envoyer un courriel à :
DND.SMRC-CIIS.MDN@forces.gc.ca.
AU 438 ETAH
Au cours des dernières semaines,
le lieutenant-colonel Gilbert
McCauley, commandant du
438e Escadron tactique d’hélicoptères a procédé à des remises.
Le caporal Carl Clavet a
reçu la Décoration des
Forces canadiennes pour
12 années de services.
L’adjudant Trevor Dix
a reçu la 1re agrafe à la
Décoration des Forces canadiennes pour 22 années
de service.
Le caporal-chef Bernard
Lanteigne a été promu au
grade de sergent.
Le capitaine Guillaume
Mallet a été promu au
grade de major.
L’adjudant Raymond
Zivkow a reçu la 2e agrafe
à la Décoration des Forces
canadiennes pour
32 années de service.
Le caporal-chef Jocelyn
Paquette a reçu la 2e
agrafe à la Décoration des
Forces canadiennes pour
32 années de service.
Le sergent Roch Valois
a reçu la 2e agrafe à la
Décoration des Forces canadiennes pour 32 années
de service.
Le capitaine Sévigny a
reçu la Mention élogieuse
du commandant de la 1re
Escadre, pour son dévouement et son professionnalisme exceptionnel.
Le major Martin Pesant
a été promu au grade de
lieutenant-colonel.
L’aviateur Yannick Martin
a été promu au grade de
caporal.
Entrevue avec la directrice exécutive adjointe du CIIS
Mme Nathalie Neault : Nous disposons d’un
mandat unique, soit celui d’offrir des services de
soutien à quiconque au sein des Forces armées
canadiennes (FAC) qui a été touché par l’inconduite sexuelle sous toutes ses formes, tout en
respectant la confidentialité de l’individu.
Quels services offrez-vous ?
Nous offrons de l’écoute active (counseling)
à ceux qui nous contactent. Vous savez, une
oreille attentive peut faire toute la différence.
Nous aidons les membres à verbaliser leurs
émotions et leurs besoins. Puis, nous les orientons vers les ressources appropriées. Mais
nous ne prenons pas de plainte officielle. Par
contre, à la demande de la personne, nous initions la communication avec la police militaire.
Nous sommes là pour offrir le soutien, afin de
leur faciliter l’accès aux services qui répondent
à leurs besoins.
Votre stratégie met l’emphase sur la
confidentialité qui sera respectée en
tout temps. Pourquoi ?
C’est un élément primordial pour nous. Les
personnes peuvent nous contacter directement, sans crainte de voir leur nom divulgué
à un tiers parti. Il s’agit d’une première au sein
des FAC. Nous ne rapportons jamais quoi que
ce soit à la Police militaire ou à la chaîne de
commandement.
En quoi consiste le partenariat du
CIIS avec les différentes instances
militaires ?
Nous voulions corriger certaines lacunes au
niveau du système. Par conséquent, nous
avons renforcé nos partenariats avec la Police
militaire, le Service national des enquêtes
des Forces canadiennes, les services de santé
ainsi que les services de l’Aumônerie. Nous
sommes aussi assistés par une équipe de liaison composée de membres militaires, dont un
policier militaire, qui agissent en tant qu’agent
de liaison pour leurs champs de compétence
respectifs. Le policier militaire, en particulier,
peut éclairer la personne, si elle le désire, au
sujet des étapes du processus de plainte, par
exemple. Ces militaires peuvent nous partager
leurs connaissances de la vie militaire. À noter
que nous ne partageons aucune information
personnelle sauf à la demande de la personne.
Parlez-nous du lien du CIIS avec la
chaîne de commandement.
La chaîne de commandement fait partie de la
clientèle du CIIS. On nous contacte afin d’avoir
plus d’informations sur les ressources disponibles et comment offrir le meilleur soutien
possible pour le membre au sujet de l’inconduite sexuelle.
Quel sera la suite des choses
pour le CIIS ?
Nous poursuivrons au cours des prochains
mois les rencontres avec le personnel militaire
et civil des bases et escadres à travers le pays
afin de les informer sur nos services de soutien
et recueillir leurs commentaires. Ensuite, nous
livrerons des recommandations sur un modèle
opérationnel final au chef d’état-major de la
Défense et au sous-ministre de la Défense nationale dont la mise en place est prévue pour
juin 2017. Nous voulons nous assurer que le
CIIS corresponde aux besoins et préoccupations des membres des FAC.
VOS REMISES N’ONT
PAS ÉTÉ PUBLIÉES ?
Vous aviez fait parvenir à Servir des photos pour
annoncer des promotions, décorations, mentions
ou départs à la retraite et elles n’ont pas été
publiées ? C’est que nous avons manqué d’espace
pour le faire ! Soyez toutefois sans crainte, nous
les publierons dans une éditions ultérieure !
Wrap fraîcheur
Guédille St-Hubert
>2126-16s22
Quel est le but premier du CIIS ?
960, boul. du Séminaire Nord ST-JEAN-SUR-RICHELIEU
RÉSERVATION: 450 348-6876
Présentations suggérées. MD Marque déposée de St-Hubert S.E.C., employée sous licence. © Tous droits réservés.
I Servir I 8 juin 2016
Photo : cpl Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
21
UN MILITAIRE D’ICI PARTICIPE
À UNE CÉRÉMONIE DE
FLORAISON EN GASPÉSIE
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Le 28 mai dernier, militaires, vétérans, cadets et membres de la Gendarmerie royale
du Canada (GRC) étaient rassemblés aux
côtés des citoyens de la municipalité de
Cloridorme, située en Gaspésie, afin de
souligner la réception de 700 bulbes de
tulipes en provenance des Pays-Bas à la
Place Émilien-Dufresne. Le village de 700
âmes figure parmi les 140 municipalités
et sites choisis à travers le pays désignés
pour accueillir la floraison de ces magnifiques fleurs.
Le caporal Myki Poirier-Joyal, technicien en
imagerie à la Garnison Saint-Jean et invité
de la cérémonie, explique que les membres
des Forces armées canadiennes (FAC) présents lors de la cérémonie avaient tous un
lien avec la municipalité de Cloridorme.
Qu’ils soient natifs, résidents ou encore
visiteurs réguliers, tous étaient animés de la
même affection pour le village côtier. Pour
sa part, le cpl Poirier-Joyal est attaché à l’endroit depuis son enfance, alors qu’il y passait
ses étés. Ayant eu vent de la cérémonie par le
biais de son notaire, le capitaine à la retraite
Jacques Bouchard, le cpl Poirier-Joyal a pris
la direction de la Gaspésie en compagnie
de sa famille afin de souligner ce moment
solennel.
En présence de nombreux dignitaires, dont
le major Sally Morasse, du Commandement
du personnel militaire, l’adjudant-maître
à la retraite Yvon Morasse, Monsieur JeanYves Coulombe, vétéran de la GRC, les vétérans Charles Bouchard, Conrad Bouchard,
André Guitard, Denis Tremblay et Allen
Tremblay, ainsi que le lieutenant-colonel
René Poirier, commandant du 2e Centre de
disponibilité opérationnelle expéditionnaire
(2 CDOE) et président d’honneur de la cérémonie, tous ont pris place dans la caserne
située à côté de l’hôtel de ville. Le lcol Poirier
a livré un vibrant plaidoyer sur l’importance
du devoir de mémoire de tous et chacun afin
de ne jamais oublier ceux qui ont fait l’ultime sacrifice au nom de la liberté.
Tous se sont ensuite dirigés vers la place
Émilien-Dufresne, laquelle a été baptisée en
l’honneur de ce héros qui, en plus d’avoir
pris part au débarquement de Normandie,
a été fait prisonnier par les troupes allemandes. En reconnaissance de ces accomplissements remarquables, le vétéran a reçu
la médaille de la Légion d’honneur française.
Malgré son décès, il demeurera bien vivant
dans la mémoire collective grâce à cet hommage amplement mérité. Cet événement
historique aura permis de renforcer les liens
déjà forts qui unissent la grande famille des
membres actifs et retraités des FAC aux
citoyens de Cloridorme. Malgré le temps
frisquet, quelques tulipes perçaient déjà la
terre. Elles seront plus de 700 à illuminer le
sol gaspésien et leur couleur vive rappellera
à la mémoire de chacun l’importance de se
souvenir.
Le caporal Myki Poirier-Joyal, technicien en imagerie à la Garnison Saint-Jean, pose
à côté de la Place Émilien-Dufresne, laquelle figure parmi les 140 sites choisis au Canada
pour accueillir les jardins de tulipes de l’amitié.
Gage de reconnaissance
Plus qu’un simple cadeau, c’est un symbole d’amitié et de reconnaissance
que les Pays-Bas envoient chaque année au peuple canadien afin de le
remercier d’avoir libéré son territoire durant la Deuxième Guerre mondiale.
À l’époque, la famille royale avait trouvé refuge au Canada. L’héritière au
trône, la princesse Juliana, avait donné naissance à sa fille Margriet en sol
canadien. Une fois les affres de la guerre terminés, cette dernière avait
décidé d’offrir 100 000 bulbes de tulipes à sa terre d’accueil. Depuis, chaque
année, la tradition se perpétue avec des centaines de jardins de l’amitié qui
fleurissent au printemps, d’un océan à l’autre.
EN PROCESSUS D’UNE
LIBÉRATION MÉDICALE ?
In Process of a Medical Release ?
Photo : cpl Poirier-Joyal, Imagerie Saint-Jean
Le Centre intégré de soutien du personnel
(CISP) Saint-Jean tiendra une soirée d’information pour les militaires et leur famille. Elle
a pour but d’informer et de démystifier les
différents programmes et services auxquels
les militaires et leur famille peuvent avoir
recours lors d’une libération médicale des
Forces armées canadiennes. L’information
sera donnée en français, mais les présentateurs pourront répondre aux questions en
anglais.
Cette soirée aura lieu le lundi 27 juin 2016,
de 19 h à 20 h 30, au 320, boulevard du
Séminaire, suite 112 (entrée principale de la
SAAQ), à Saint-Jean-sur-Richelieu. Un service
de garde sera disponible; veuillez mentionner l’âge des enfants lors de votre inscription.
Veuillez noter que les places sont limitées.
Integrated Personel Support Centre SaintJean (IPSC) will hold an information session
for military members and their family. The
aim of the session is to inform and demystify the various programs and services available to military members, and their families
which they could seek during a medical release. The information session will be given
in French but the speakers could answer
any questions in English.
The information session will take place
Monday, June 27, 2016, from 7 – 8 :30 p.m.,
320 Séminaire Boulevard, local 112 (SAAQ
main entrance), in Saint-Jean-sur-Richelieu.
Childcare services will be available, please
mention the age of the children during the
registration process. Please note that places
are limited.
INFORMATION : 450 358-7099 # 6648
Environ 700 tulipes illumineront le sol de la municipalité gaspésienne au cours des jours à venir.
OUVERT LE SAMEDI
DE 10H À 16H
*
% LOCATION
MODÈLE 2016
SÉLECTIONNÉS
+
GAGNER 1 DES 30
*
« FORFAITS EXPÉRIENCES » DE
10 000$
>2232-16s22
0
FAITES UN ESSAI ROUTIER
ET VOUS POURRIEZ
PHOTO À TITRE INDICATIIF. *DÉTAILS CHEZ VOTRE CONCESSIONNAIRE.
POUR UN TEMPS LIMITÉ
longueuilkia.com • 450 928-3000
80, BOUL. ROLAND-THERRIEN, LONGUEUIL À 3 minutes des 3 ponts
Prix • Service • Proximité
Le pouvoir de surprendre
Photo : A.Ventura-Giroux
Les élèves de l’école Saint-Lucien posent avec leurs professeurs, les employés municipaux de la Ville
et le personnel militaire, parmi lequel on retrouve, de gauche à droite : le lieutenant-colonel François
Couture, commandant du 6e Bataillon, Royal 22e Régiment (6 R22eR) (1er, rangée du centre), l’artiste
Florent Cousineau, (5e, rangée du centre), Luc Tardif, enseignant à l’école Saint-Lucien (7e, rangée du
centre), lieutenant-général (ret) Richard Evraire, colonel du Royal 22e Régiment, (9e, rangée du centre),
Michel Fecteau, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu (10e, rangée du centre) et adjudant-chef Justin
Morneau, adjudant-chef du Collège militaire royal de Saint-Jean (11e, rangée du centre). ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
rofesseurs, élèves de l’école SaintLucien et membres du Royal
22e Régiment (R22eR) ont vécu
un moment riche en émotions le
mercredi 25 mai dernier. En effet, les garçons et filles de l’établissement de niveau
primaire ont enfin pu insérer leurs dessins
et poèmes dans une capsule temporelle qui
a été enfouie pour les 50 prochaines années
dans le monument Les Veilleurs situé au
square du R22eR. Cette activité s’inscrivait
dans le cadre des Fêtes du 350e de la Ville de
Saint-Jean-sur-Richelieu.
P
Pour ces jeunes gens que leurs professeurs
décrivent comme étant naturellement curieux
et passionnés par l’histoire militaire de leur
région, c’était l’aboutissement de plusieurs
mois d’efforts. En plus d’avoir rencontré
des membres du R22eR afin d’élaborer leurs
œuvres, les élèves ont côtoyé à maintes reprises
l’artiste Florent Cousineau, concepteur de
l’œuvre Les Veilleurs, au cours de leur démarche
mêlant l’art et l’histoire.
« Les élèves ont rédigé des lettres ayant pour
thème un aspect de la société d’aujourd’hui.
D’autres ont élaboré des calligrammes articulés autour d’un mot cher à leurs yeux », a relaté
Luc Tardif, enseignant de troisième année et
l’un des instigateurs du projet. La cérémonie se
déroulait en présence de nombreux dignitaires,
dont Michel Fecteau, maire de Saint-Jean, le
lieutenant-colonel François Couture, commandant du 6e Bataillon, R22eR (6 R22eR),
le colonel Simon Bernard, commandant du
Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR
Saint-Jean) et le lieutenant-général à la retraite
Richard Evraire, colonel du R22eR. « La devise
de notre belle ville, Fier passé, brillant avenir,
incarne à merveille cette initiative », a illustré
le maire, qui a invité les citoyens du futur à
découvrir la capsule lorsqu’elle sera rouverte
dans 50 ans.
DEVOIR DE MÉMOIRE
Le lgén (ret) Evraire a pour sa part fait état
des liens qui unissent la ville à son régiment.
« Saint-Jean est une ville-garnison et l’a démontré maintes fois. Cela s’est traduit par la
participation active des habitants aux activités de la semaine militaire des Fêtes du 350e.
L’enfouissement de cette capsule est garant du
devoir de mémoire envers ceux qui ont combattu ainsi que ceux qui sont tombés lors des
conflits. Je suis ravis de constater l’engagement
et la ferveur de cette belle jeunesse à préserver
cet héritage », a-t-il exprimé. Accueilli en véritable héros par les élèves, M.
Cousineau, dont la sculpture trône fièrement
au centre-ville de la municipalité depuis
l’automne 2014, a tenu à saluer tous les collaborateurs qui ont permis l’aboutissement
de ce projet de longue haleine, en particulier
M. Alain Baillargeon, architecte. Après
l’insertion de la contribution des élèves,
M. Cousineau a déposé le drapeau du R22eR
dans la capsule, aux côtés des pièces commémoratives (coin) du CMR Saint-Jean et du
6 R22eR, avant de refermer la capsule avec un
bouchon de liège. Le tout a été scellé avec de
la cire d’abeille soigneusement appliquée en
direct par l’artiste, puis marqué de l’embléma-
tique castor des « 22 » par le lcol Couture qui a
utilisé sa bague régimentaire comme seau.
Ainsi, la capsule temporelle demeurera au cœur
du monument Les Veilleurs pour 50 ans. Elle
sera vraisemblablement déterrée juste à temps
pour les Fêtes du 400e de l’occupation militaire
de la Ville de Saint-Jean. À ce moment, ceux
et celles qui l’ouvriront, en contemplant les
artefacts qu’elle contient, pourront se faire leur
propre idée de la société les ayant précédé.
LE COMMODORE SIMON PAGE
S’ENTRETIENT AVEC LES
MARINS DU NCSM RADISSON
LIEUTENANT DE VAISSEAU JULIEN
BEAUCHAMP-LALIBERTÉ
Officier des affaires publiques, NCSM Radisson
l y a quelques semaines, le commodore Simon Page, originaire
de Saint-Cyrille-de-Wendover
au Centre-du-Québec, a rendu
visite aux membres d’équipage du NCSM
Radisson et a présenté un aperçu des projets actuels et à venir de la modernisation
de la flotte de la Marine royale canadienne
(MRC).
I
Le cmdre Page s’est joint à la MRC en 1984
comme ingénieur maritime et a obtenu
un baccalauréat en génie informatique du
Collège militaire royal du Canada. Fort
d’une longue expérience opérationnelle en
mer sur différentes classes de navire, il a été
nommé à différentes fonctions supérieures
reliées à la modernisation et l’acquisition
d’équipements maritimes. Depuis juin
2015, il occupe les fonctions de directeur
général - Gestion du programme d'équipement maritime à Ottawa.
Le projet de modernisation de la flotte est
un des plus grands investissements et le plus
grand projet de la sorte à avoir lieu depuis la
fin de la Seconde Guerre mondiale. Malgré
les embuches, il est bel et bien enclenché et
notre gouvernement a permis que la MRC se
dote des moyens pour réaliser ses ambitions.
« La disponibilité des navires a augmenté dans l’immédiat grâce à l’achèvement
des premières frégates modernisées et les
sous-marins de la classe Victoria ont atteint
2217-16S22
Une capsule temporelle
portant la marque du R22eR
pour la postérité
I Servir I 8 juin 2016
22
un niveau de disponibilité opérationnelle
stable. La capacité de déploiement de nos
navires continuera d’augmenter à court
terme grâce à la capacité intérimaire des
pétroliers ravitailleurs d’escadre, ainsi qu’à
moyen et long termes, à mesure que les
navires de soutien interarmées, les navires
de patrouille extracôtiers et de l’Arctique et
les navires de combat de surface canadiens
seront livrés dans le cadre des projets de
construction navale du gouvernement. »
Devant ce pas de géant, la Réserve navale
(Rés Nav) continuera de jouer un rôle essentiel au maintien en puissance de la MRC.
Le cmdre Page a souligné les opportunités
spectaculaires auxquelles les réservistes auront accès, que ce soit avec le développement
des équipes d’arraisonnement, la capabilité
unique des unités de soutien de combat naval ou encore avec le développement de leur
formation professionnelle. Le cmdre Page
a partagé la vision de notre commandant,
l’amiral Norman. Nous sommes une marine
unique et les marins de la Rés Nav pourront
être employables sur n’importe quelle plateforme, dans n’importe quel type d’opération.
« La MRC obtiendra la prochaine génération
de navires de combat de surface, de navires
de patrouille extracôtiers et de l’Arctique
et de navires de ravitaillement. Grâce à ces
nouveaux navires, notre marine possédera la
puissance navale nécessaire pour atteindre
les objectifs nationaux et internationaux
qu’elle s’est fixés pour les vingt à trente prochaines années », a-t-il souligné avec enthousiasme. En effet, depuis toujours, les navires
canadiens sont symboles d’excellence et
de professionnalisme militaire. « Plus que
jamais, nos plateformes seront le fleuron
international de la présence diplomatique
canadienne sur l’ensemble des mers du
globe et particulièrement en Arctique. Vous,
jeunes marins, naviguerez sur celles-ci avec
la satisfaction du devoir accompli. » À l’écoute des questions qui lui ont été posées, le cmdre Page s’est montré bien généreux de ses connaissances tout en prenant
le temps d’expliquer les transitions à venir.
Clairement, il incarne la volonté de changement et le progrès visé par la MRC en nous
transmettant la fierté de l’excellence de la
marine d’aujourd’hui et de demain.
Grand passionné de sport, le cmdre Page
a terminé sa rencontre en citant le célèbre
hockeyeur canadien Wayne Gretzky afin de
susciter notre réflexion : « You’ll miss 100 %
of the shots you wouldn’t take » ou, traduit
librement, « Vous manquerez 100 % des
lancers que vous ne ferez pas ». Ainsi, à l’instar des grandes transformations actuelles de
notre marine, le cmdre Page nous rappelle
que c’est à chacun d’entre nous de prendre
les choses en main et de contribuer à la
réussite de la stratégie de modernisation de
notre marine et ce, à tous les niveaux.
I Servir I 8 juin 2016
23
COURS PILOTE DE LEADERSHIP
DE PATROUILLE POUR
40 RANGERS CANADIENS
Photo : A.Ventura-Giroux
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Instructeurs et participants ont également
pu mettre la main sur leur copie du Guide
du Ranger canadien, ouvrage de référence qui
a grandement facilité la tâche de tous. « Cela
nous aide vraiment à normaliser les procédures
d’un bout à l’autre du pays. On y retrouve tant
les exercices militaires que la manière de monter un champ de tir dans un environnement
austère », assure l’adj Estrada.
>2155-16s22
Des Rangers canadiens prennent part à
un exercice de simulation.
« Ils seront bien équipés pour faire face aux
défis qui les attendent au sein de leur communauté », affirme pour sa part le capitaine
Christopher Leone, du Black Watch (Royal
Highland Regiment), officier du CLPRC.
« Tout le monde est très satisfait du travail effectué. Nous travaillons tous vers un but commun
qui est de peaufiner le potentiel en matière de
leadership de nos Rangers canadiens. De plus,
avec le nouvel ouvrage de référence, notre
tâche est grandement facilitée », de conclure le
capt Leone. Au terme de leur passage à Farnham, les
Rangers canadiens retireront une connaissance approfondie de leur rôle de leadership.
Une fois de retour dans leur communauté, ils
s’empresseront de mettre en pratique ce qu’ils
auront appris, tout en ne séparant jamais du
Guide du Ranger canadien, leur ouvrage de
référence par excellence.
Photo : A.Ventura-Giroux
Le groupe d’instructeurs.
125, rue St-Charles, Saint-Jean-sur-Richelieu 450 359-1221
info@dmorinavocat.com
www.dmorinavocat.com
>2143-16s22
Avec des participants et des instructeurs provenant des quatre coins du pays, les différentes
cultures se côtoient plus que jamais, un aspect
que souligne l’adjudant Neil McElligott,
adjudant de la région de la Baie d’Hudson et
instructeur du CLPRC. « Nous entamons la
journée avec une discussion ouverte où chacun
a la chance de s’exprimer sur un sujet relié
aux compétences des Rangers. Même si nous
travaillons avec des gens de différentes régions
du Canada, nous synchronisons la façon de
faire afin qu’elle soit la même », explique-t-il.
À l’aide de scénarios et de mises en situation,
les Rangers ont ainsi appris à dresser une piste
d’atterrissage d’urgence, à évacuer des blessés et
à faire fonctionner différents appareils.
Hugues Larivière
B.A., LL.L., D.D.N.
NOTAIRE
CONSEILLER JURIDIQUE
112 - 9e Avenue
Cell.: 514 913-8482
St-Jean-sur-Richelieu
Bur.: 450 347-7216
huglariviere@notarius.net Fax.: 450 346-3700
514 996-5426
www.prodmd.com/discomobileboubou
>2241-16s22
Le contenu du CLPRC, en plus de mettre
l’emphase sur le rôle de leader des Rangers,
fait état de leurs responsabilités vis-à-vis la patrouille qu’ils seront appelés à encadrer. « Outre
le leadership, la transmission de connaissances
est l’autre élément-clé de ce cours. Il faut que
nos Rangers sachent communiquer efficacement leurs instructions à leurs troupes, c’est
primordial », poursuit l’adj Estrada. Au sujet
de l’équipe d’instructeurs qui encadrent la
quarantaine de Rangers canadiens à Farnham,
le militaire déclare qu’il s’agit de la bonne combinaison d’expérience et de jeunesse.
Businesses in the region are
proud to serve the military
community. Introduce
yourself when you visit them !
>2130-16s22
OUVRAGE PAR EXCELLENCE
Les entreprises de la région sont
fières de desservir la communauté
militaire. Faites-vous connaître
lorsque vous les visitez !
>2160-16s22
Pour l’adjudant Milton Estrada, adjoint du
CLPRC, cette formation constitue un véritable pont entre les Forces armées canadiennes
(FAC) et les Rangers, ni plus ni moins. « Nous
[les instructeurs] leur donnons des outils afin
qu’ils puissent travailler de concert avec les
FAC », mentionne-t-il d’emblée. Le cours,
axé sur le leadership, permet aux Rangers de
mieux s’organiser afin d’interagir plus efficacement avec leur équipe, mais aussi avec les
instances gouvernementales et les premiers
répondants. Dans leur zone d’opération, qui
sont des régions isolées nordiques du Canada,
les Rangers sont appelés à répondre à des situations d’urgence de toutes sortes : recherche et
sauvetage, écrasement d’avion, accident, entre
autres. Tout en faisant partie de leur communauté, ils sont des représentants des FAC, plus
précisément, leurs yeux et leurs oreilles dans
le Nord canadien. « Ils doivent faire preuve de
leadership afin de mener à bien leur mission »,
de compléter l’adjudant Estrada. AT WORK FOR YOU !
>2246-16s22
Du 21 au 28 mai dernier, le centre d’entraînement de Farnham accueillait le cours
pilote de leadership de patrouille pour
les Rangers canadiens (CLPRC). Cette
formation a permis à quelque 40 Rangers
canadiens provenant des cinq Groupes de
patrouilles des Rangers canadiens (GPRC)
d’acquérir des notions de leadership et de
gestion afin de parfaire leurs tâches sur le
terrain. Enfin, il s’agissait de la première fois
que les instructeurs et les Rangers canadiens
utilisaient le Guide du Ranger canadien,
un abécédaire rédigé sous la direction de
l’adjudant-chef Yves Proulx, sergent-major
du 2e Groupe de patrouilles des Rangers
canadiens (2 GPRC).
Au travail pour vous !
I Servir I 8 juin 2016
24
L’ELRFC REMET UNE MENTION ÉLOGIEUSE AU 41 C SVC S FC
Photo : ELRFC
Le personnel du 41e Centre des services de santé des Forces canadiennes (41 C Svc S FC) pose avec l’équipe
de commandement de l’unité et de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC).
On retrouve, de gauche à droite, rangée avant : l’adjudant-maître Jules Bérubé, adjudant-maître du 41 C
Svc S FC, le major Daniel Ayotte, commandant du 41 C Svc S FC, le capitaine de corvette Sambou Dabo,
médecin-chef de la clinique, le lieutenant-colonel Dave Abboud, commandant de l’École de leadership et
de recrues des Forces canadiennes (ELRFC) et l’adjudant-chef Éric Tremblay, adjudant-chef de l’ELRFC.
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Le vendredi 27 mai dernier, à la clinique médicale de la Garnison Saint-Jean, l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes
(ELRFC) a remis la Mention élogieuse du
commandant au personnel du 41e Centre
des services de santé des Forces canadiennes
(41 C Svc S FC) soulignant le soutien et le
dévouement indéfectibles à l’endroit des candidats et du personnel de l’ELRFC.
Le major Daniel Ayotte, commandant du
41 C Svc S FC, accueillait cette reconnaissance
de manière plus que favorable. « Au cours des
dernières années, nous avons mis en place des
mécanismes afin de traiter efficacement les
candidats de l’ELRFC et pour assurer le suivi
de leur condition au fur et à mesure qu’ils progressent dans leur programme de Qualification
militaire de base (QMB) », a-t-il affirmé. Cette
excellente collaboration s’est traduite par une
communication améliorée avec les différentes
instances de l’ELRFC. « Nous sommes très
fiers de ce nous avons accompli et d’avoir su
offrir un accès simplifié aux soins de santé tant
Le commandant du NCSM
Montréal visite la métropole
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
Le capf a tout d’abord pris part à une réunion
de coordination des Fêtes du 375e de la métropole aux côtés du brigadier-général Stéphane
Lafaut, commandant de la 2e Division du
Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est). L’officier est particulièrement fier
de s’impliquer activement durant cet événement majeur qui suscitera sans aucun doute
beaucoup de fierté chez les Montréalais. Déjà,
il a été décidé que le NCSM Montréal accostera
dans le Vieux-Port en mai prochain afin d’ouvrir ses portes aux visiteurs. « Ce sera l’occasion
de découvrir la vie à bord de notre navire. Les
ÉGAYER LES ENFANTS
L’un des moments forts du passage du capf
Monaghan à Montréal a été sans contredit sa
visite à l’hôpital de Montréal pour enfants. « Il
s’agit d’une cause qui me tient à cœur ainsi qu’à
toute mon équipe. Nous avons déjà par le passé
aidé à exaucer les rêves d’enfants malades », affirme-t-il. Au plus grand plaisir des petits et de
leurs parents, les marins ont revêtu leurs plus
beaux atours afin d’égayer le quotidien de ces
jeunes courageux. « Mais je dois avouer que
la mascotte Sonar, l’ambassadeur officiel de la
MRC, a volé la vedette ! Les enfants l’ont adoré !
Mais je me suis repris en portant mon jersey du
Canadien de Montréal orné du numéro officiel
du NCSM Montréal, soit le 336 », déclare-t-il
avec humour. Le capf Monaghan a aussi fait
un don à la Fondation de l’hôpital de Montréal
pour enfants afin de contribuer aux divers programmes de l’établissement.
Ce moment riche en émotions a été suivi le vendredi 20 mai dernier par une soirée grandiose à
Pour sa part, le lieutenant-colonel Dave
Abboud, commandant de l’ELRFC, a encensé
de nouveau la synergie qui unit son unité au
personnel de la clinique médicale. « Cela fait
des années, bien avant mon arrivée à la tête de
l’ELRFC, que le 41 C Svc S FC supporte directement la mission de l’École, qui est de former
la prochaine génération de membres des Forces
armées canadiennes (FAC) », a-t-il commenté.
Le lcol Abboud a fait état des nombreuses réussites du 41 C Svc S FC : l’équipe multidisciplinaire, les soins de qualité supérieure prodigués
aux candidats de l’ELRFC ainsi qu’au personnel militaire de l’unité, le tout malgré des défis
de dotation et de ressources. Face à l’adversité,
le personnel du 41 C Svc S FC a contribué
à l’excellent taux de rétention et de succès
des quelques 4 000 candidats qui gravitent à
l’ELRFC chaque année dans le but d’entamer
leur carrière militaire. « Pour leur dévouement
et leur appui, l’équipe du 41 C Svc S FC mérite
amplement cette reconnaissance. Ils voient un
large volume de candidats et les préparent à être
l’hôtel de ville de Montréal, où les commandants des trois unités désignées comme étant les
« défenseurs » de la métropole, soit le NCSM
Montréal, le Régiment de Maisonneuve ainsi
que le 438e Escadron tactique d’hélicoptères,
étaient tous réunis. Le capf Monaghan rappelle
les origines de ce titre qui revêt une importance capitale à ses yeux. « En 1994, le maire
de l’époque, Jean Doré, a donné le titre de
grand défenseur de la ville au NCSM Montréal.
Depuis, nous sommes fiers de porter le nom
d’une métropole aussi colorée et dynamique.
De plus, nous entretenons des liens tangibles
médicalement aptes à servir au sein des FAC, et
ce dès leur sortie de l’École, notamment grâce
à leurs services d’immunisation (vaccination),
d’optométrie et de traitement des blessures,
pour ne nommer que ceux-là », de terminer le
commandant de l’ELRFC.
LA MENTION ÉLOGIEUSE
REMISE AU 41 C SVC S FC
Le texte de la Mention élogieuse du commandant de l’École de leadership et de recrues
des Forces canadiennes (ELRFC) se lit comme
suit : « En reconnaissance de ses services
remarquables envers l’ELRFC, le 41e Centre
des services de santé des Forces canadiennes
(41 C Svc S FC) se voit décerner une mention
élogieuse pour son soutien et dévouement
indéfectibles envers l’ELRFC. Depuis de nombreuses années, l’équipe multidisciplinaire du
41 C Svc S FC offre un soutien remarquable
à l’ELRFC, en prodiguant des soins de santé
de qualité supérieure, autant aux membres
qu’aux candidats, et ce, malgré des défis de
dotation et de ressources. Cet appui exemplaire a contribué à permettre à l’ELRFC d’atteindre tous ses objectifs d’entraînement, tout
en facilitant la réhabilitation, la rétention et le
succès d’innombrables candidats ».
avec nos confrères de la Réserve de Montréal et
des environs », de renchérir l’officier.
Le capf Monaghan conserve d’excellents souvenirs de son séjour. « Je n’avais pas mis les pieds à
Montréal depuis 2011. Bientôt, je remettrai le
commandement de mon unité à mon successeur, mais celui-ci reprendra le flambeau afin
de souligner le 375e de Montréal avec panache.
En terminant, j’aimerais dire que le NCSM
Montréal est fier de représenter la MRC partout où il passe et cela été un honneur pour
moi de le diriger », conclut-il.
Photo : Étienne Dion
Du 19 au 22 mai dernier, le commandant
du NCSM Montréal, le capitaine de frégate
Kristjan Monaghan, était de passage dans la
métropole afin de prendre part à plusieurs
événements d’envergure. En plus d’annoncer la participation active de son unité aux
festivités du 375e anniversaire de Montréal
l’an prochain, le capf Monaghan a rencontré
plusieurs dignitaires, en plus d’effectuer une
visite à l’hôpital de Montréal pour enfants.
gens pourront aussi discuter avec l’équipage et
découvrir plusieurs facettes de la Marine royale
canadienne (MRC) », précise l’officier.
pour les recrues de l’ELRFC que le personnel
de l’École », poursuit-il. « Le fait que cette mention provienne directement du commandant
de l’ELRFC ajoute au prestige de tout cela.
Je suis ravi que l’on reconnaissance l’excellent
travail de mon équipe », de conclure l’officier.
Les commandants des trois défenseurs de Montréal posent avec le maire de Montréal. De gauche à
droite : capitaine de frégate Kristjan Monaghan, commandant du NCSM Montréal, lieutenant-colonel
Jean-François Latreille, commandant du Régiment de Maisonneuve, Denis Coderre, maire de Montréal, et
lieutenant-colonel Gilbert McCauley, commandant du 438e Escadron tactique d’hélicoptères.
Profitez de l’été ! Spécial les fins de
>G103-16s22
semaine sur nos CABRIOLETS, renseignez-vous.
LIVRAISON RAPIDE ET GRATUITE
450-349-4999
Dim.-mar.: 11h - 23h
Mer.: 11h - 24h (minuit)
Jeu.: 11h - 01h (après minuit)
Ven.-sam.: 11h - 03h (après minuit)
Heures d’ouverture:
>2157-16s22
400, boul. du Séminaire Nord, Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc J3B 5L2
965, boul. du Séminaire Nord, Saint-Jean-sur-Richelieu
450 348-6191 vitreriesaran.com
>2216-16s22
• Vaste choix de miroirs décoratifs
• Douches de verre sur mesure
• Réparation de moustiquaires
• Remplacement de vitres thermos
• Vitres pour foyers / celliers
Territoire limité / Limited territory • 8 $ minimum
I Servir I 8 juin 2016
25
NOUS NOUS SOUVIENDRONS DE
VOUS TOUS, POUR TOUJOURS
Photo : adj Martin Pelletier, Détachement Saint-Jean ÉLFC
DÉTACHEMENT SAINT-JEAN ÉCOLE
DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES
N.D.L.R. Cet article est une partie du discours prononcé par le lieutenant Charles
Apuusi, du Ghana, représentant des étudiants étrangers du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM),
durant le dîner de départ du 19 mai 2016.
Mes collègues et moi sommes privilégiés
d’avoir bénéficié de ce programme pendant
les cinq derniers mois. Nous sommes fiers et
contents d’avoir terminé ce stage et nous pou-
Le lieutenant Charles Apuusi, du Ghana, prononce son allocution.
vons affirmer avec certitude que nous avons
acquis une habileté linguistique en français.
Donc c’est très important de témoigner de
l’appréciation aux personnes qui nous ont
amenés à ce niveau.
J’aimerais en premier lieu présenter mes
sincères remerciements au Gouvernement
canadien et en particulier à la Direction de
l’instruction et de la coopération militaires
d’avoir institué le PICM qui, depuis des années, offre l'enseignement du français et de
l'anglais comme langues étrangères aux pays
participants.
J’aimerais aussi remercier le lieutenant-colonel
We "learnt Canada"
CANADIAN FORCES LANGUAGE SCHOOL
SAINT-JEAN DETACHMENT
Editor’s Note : This article is a part of the
Valedictorian Speech that was delivered
by Colonel Claudio Pellegrini Louzada
(Brazil), representative of the foreign
students from the Military Training and
Cooperation Program (MTCP) during the
farewell luncheon on Mai 19, 2016.
Tomorrow, after almost five months, we will
be saying farewell to Canada.
Certainly we are all eager to be at home reuniting with our relatives and friends, but this
does not prevent a bittersweet feeling. It has
been an astonishing time here, with formidable new acquaintances, and it is never easy
to say goodbye to good friends.
Since the very first moment we set foot in this
great country of North America, the feeling
was that we were being welcomed as true new
friends. The first contact with a Canadian was
with immigration officers and it was already
possible to verify the famous Canadian niceness that makes these people so welcome and
respected around the world.
We came here aiming to improve our skills in
a second language. Throughout these months,
DÉBOSSELAGE
Claude Tremblay
Van Temsche, le major Lacasse et le personnel
du détachement pour tout le soutien que vous
nous avez offert afin de rendre notre séjour
plus agréable.
Notre séjour au Canada a commencé en janvier
et en plein hiver. Pour certains d’entre nous,
moi inclus, c’était notre première expérience
de la neige. Je me souviens quand je suis sorti
de l’aéroport, ne portant que mes vêtements
d’été, j’ai été frappé par le froid si bien que j’ai
cru me retrouver dans un grand réfrigérateur,
mais avec le temps, comme tous les Canadiens,
nous nous y sommes habitués. C’est comme si
c’était hier… Bien entendu, dans le cadre des
activités du cours, nous avons vécu davantage
Malheureusement et heureusement nous
sommes arrivés à la fin de notre stage. Je dis
malheureusement parce que, quitter le Canada,
nos professeurs, les amis que nous nous sommes
faits pendant ces quelques mois, c’est triste…
Nous étions comme une grande famille. Par
ailleurs, nous sommes contents d’aller retrouver les nôtres qui nous ont beaucoup manqué.
Je dirais que mes collègues et moi avons vécu
l’une de nos plus belles expériences, à la fois
professionnelles et personnelles.
Nous rentrons dans nos pays respectifs non
seulement avec de nouvelles connaissances
linguistiques, mais aussi des amitiés sincères,
grâce au PICM.
En ce qui a trait aux connaissances, nous
vous assurons que nous allons nous servir de
ces nouvelles habiletés pour améliorer notre
efficacité dans notre travail quotidien et aussi
lors d’opérations internationales de maintien
de la paix. Nous sommes tous convaincus que
selon ce que nous avons expérimenté ici, nos
collègues qui viendront à la prochaine session
seront entre bonnes mains.
Nous nous souviendrons de vous tous, pour
toujours.
Vive le Canada. Vive nos pays. Vive le PICM.
Photo : WO Officer Martin Pelletier, CFLS Saint-Jean Detachment
we learnt much more than this. We "learnt
Canada". We know much of its culture and
fair society. We noticed its democracy, the respect for others and the consideration for immigrants. We admired the absence of prejudice,
the universal health care, the current political
leaders, the savory food and the passion for
hockey.
Our teachers, on the other
hand, were the ones who
enabled us to reach the main
goal : to perfect and improve
our language skills.
We will carry home in our suitcases glasses of
maple syrup, some toonies, first nations dream
catchers and at least one hockey puck. We'll
take home Habs jerseys, hoping the team has
better days ahead. We will miss, however, not
being able to carry poutine, maple-glaze salmon, berries, a Tim Hortons double-double or
a Canadian Molson two-four.
We will also take home small mementos from
the places we have been and from friends we
have met. Those are people who took this journey with us and allowed it to be so special. I am
talking about the course staff, coordinators and
Colonel Claudio Pellegrini Louzada from Brazil.
teachers. They planned trips and classes with
mastery. They allowed us to have only beautiful memories about the outclass activities. I
would like to underline the point that there
was not even one mistake in any of those activities. Such brilliance was really noteworthy.
As soldiers, we know very well the complexity
of extracurricular hours, even more when they
occur in distant places, in short time, with
students from several different backgrounds.
Our teachers, on the other hand, were the ones
who enabled us to reach the main goal : to perfect and improve our language skills. Without
their unrestricted patience, great affection and
unswerving persistence, we would not have
achieved the goals that our countries drew
when they sent us overseas. Thank you, all.
It is therefore time to say Goodbye. I wish
all sorts of happiness and good health to the
command, staff, coordinators, teachers and
students, as well as to the military in Saint-Jean
Garrison. I put myself at the disposition of all
of you in Brazil.
Quoting your Anthem, with glowing hearts we
see the time to leave. We will never forget this
time here with pines and maples, the prairies,
the rivers flow, and the shining skies. From
far, we will hope the True North stays strong,
glorious and free.
I would also mention our loved ones. For the
Peu importe l’accident, nous
pouvons nous en occuper.
210, Route 104, Saint-Jean-sur-Richelieu
(secteur Iberville)
450 542-9068
most of us, they were very distant, thousands
of miles away, following our steps and supporting us, directly or indirectly, so that we could
devote ourselves to the course objectives.
www.carstar.ca
>2142-16s22
Dans le monde contemporain, il y a une hausse
des besoins de la coopération, tant sur le plan
économique que sur les plans sociaux et militaires, d’où l’importance de se comprendre.
Par conséquent, une habileté linguistique est
considérée comme un outil primordial dans
le cadre de la coopération internationale. De
nos jours, plusieurs opérations internationales
comme des opérations de maintien de la paix de
l’ONU sont des exemples clairs où la connaissance de langues aide à créer une ambiance
de collaboration harmonieuse. Le Canada,
lui-même un pays bilingue qui reconnait
cette nécessité, a mis sur pied le Programme
d’instruction et de coopération militaires qui
a pour but de transmettre la connaissance du
français et de l’anglais aux militaires des pays
participants afin de les rendre plus efficaces au
sein de ces institutions.
d’expériences en classe qu’à l’extérieur. Reste
que nous nous rappelons de tous les endroits
visités, en particulier de notre visite à Québec
où nous avons vécu trois belles journées durant
lesquelles nous avons assisté à une très belle
présentation sur la bataille des plaines d’Abraham par deux femmes guides fantastiques,
habillées comme les deux généraux, Montcalm
et Wolfe, qui se sont affrontés en 1759.
10% de rabais à la
communauté militaire
Traiter et prévenir le
coup de soleil chez l’enfant
Treating and Preventing
Sunburns in Children
ETIENNE-DAVID FORTIN
Spécialiste, Promotion Santé
ETIENNE-DAVID FORTIN
Specialist, Health Promotion
Vaut mieux prévenir que guérir. Comme parent,
nous faisons de notre mieux pour y arriver en
cette période estivale : chapeau, crème solaire,
hydratation sont au rendez-vous ! Mais la réalité fait que nos tout-petits, malgré notre vigilance, peuvent être victimes d’un coup de soleil.
An ounce of prevention is worth a pound of
cure. As parents, we do the best that we can in
the summer : we make our kids wear hats and
sunscreen and drink plenty of water. But, in
spite of all our vigilant efforts, our little ones
may still get sunburnt.
Savoir quoi faire en cas de coup de soleil est
tout aussi important que savoir le prévenir.
Voici quelques lignes directrices qui pourraient
faciliter votre intervention.
Knowing how to treat a sunburn is just as important as knowing how to prevent one. Here
are some guidelines to help.
QUAND CONSULTER
WHEN TO SEE A DOCTOR
Si votre enfant présente les symptômes suivants,
allez voir le médecin :
If your child has one of the following
symptoms, go to the doctor :
• Coup de soleil et taches cutanées pourpres,
décoloration de la peau ou cloques
• Paupières brûlées • Coup de soleil avec
intense douleur ou douleur aux yeux
• Sunburn with purple skin spots, skin
discoloration or blisters • Burnt eyelids
• A sunburn with extreme pain or eye pain
RENDEZ-VOUS À L’URGENCE SI :
• Le coup de soleil est accompagné de frissons
• Nausées • Fièvre supérieure à 38,8 °C • Évanouissement • Étourdissement ou
problèmes de vision.
APPELEZ LE 911 S’IL Y A :
Signes de défaillance cardiaque • Peau chaude,
rouge et sèche • Absence de sueur • Pouls
rapide • Fièvre supérieure à 40 °C
GO TO THE EMERGENCY ROOM IF
• the sunburn is accompanied by chills
• nausea • a fever over 38.8 °C • fainting
• dizziness or visual disturbances
CALL 911 IF
• there are signs of heart failure • the child’s
skin is hot, red and dry • the child is not
sweating • the child has a rapid pulse
• the child has a fever over 40 °C
L’ABC DE LA PRÉVENTION AU SOLEIL POUR L’ENFANT
Dès que l’indice UV est
supérieur à 3, appliquez les
mesures de protections de base
suivantes :
•Réduire l’exposition au soleil
entre 11 h et 16 h.
•Les enfants devraient
toujours porter des vêtements
de coton confortables, de
couleur pâle, un chapeau à
rebord large et des lunettes
soleil offrant une protection
contre les rayons UVA et UVB.
•Avoir une bouteille d’eau
fraîche à la portée de l’enfant.
•Appliquer la crème solaire
45 minutes avant de sortir
à l’extérieur, même si c’est
une journée nuageuse.
Réappliquer l’écran solaire
tout au long de la journée
et en particulier après les
activités aquatiques.
•Employer un écran solaire
ayant un facteur de protection
solaire (FPS) d’au moins 30
contre les UVA et UVB, surtout
sur les oreilles, le nez, l’arrière
du cou et des jambes et le
dorsal des pieds. Un baume à
lèvre avec écran solaire FPS
30 est aussi recommandé.
I Servir I 8 juin 2016
26
LES SIGNES ET SYMPTÔMES
D'UN COUP DE SOLEIL
SIGNS AND SYMPTOMS
OF A SUNBURN
•Une peau rouge et sensible à la chaleur
ou au toucher ; •Des cloques qui se forment au bout de
quelques heures ou de quelques jours ;
•Des réactions graves y compris la fièvre,
des frissons, des nausées ou des éruptions
cutanées ;
•Une peau qui pèle sur les régions brûlées par
le soleil plusieurs jours après le coup de soleil.
•Red skin that is sensitive to heat and touch; •Blisters that develop hours or days
after sun exposure;
•Severe reactions, including fever, chills,
nausea and rash;
•Peeling skin on sunburned areas several
days after the sunburn.
TRAITER LE COUP DE SOLEIL
TREATING A SUNBURN
•Retirez l’enfant du soleil ;
•Mettez l’enfant sous une douche ou dans un
bain d’eau fraîche (pas froide). Par la suite,
faire des compresses d’eau fraîche de façon
régulière sur la zone touchée ;
•Offrez-lui à boire (prioriser l’eau) et vous
assurer qu’il s’hydrate bien les deux à trois
jours suivants ;
•Si l’enfant se plaint de douleurs, donnez-lui
de l’ibuprofène (Advil) et/ou de l’acétaminophène (Tylenol) pour le soulager.
•Autres mesures post intervention :
•Mettez de la crème hydratante ou de l’aloès
sur le coup de soleil ;
•Couvrez la zone touchée lorsque l’enfant joue
à l’extérieur les jours suivants.
•Get the child out of the sun;
•Put the child in cool (not cold) water in the
shower or bathtub. Then, regularly apply wet
compresses of cool water to the affected
area;
•Give the child something to drink (water is
best) and ensure that he/she stays well hydrated over the next two or three days;
•If the child is in pain, give him/her ibuprofen
(Advil) and/or acetaminophen (Tylenol).
•Other post-intervention measures :
•Put moisturizer or aloe on the sunburn;
•Over the next few days, cover up the affected
area when the child is playing outside.
À ÉVITER :
• Appliquer des crèmes ou des lotions pouvant
retenir la chaleur sur les blessures comme les
anesthésiques locaux contenant de la benzocaïne ou de la lidocaïne ;
• N'administrez pas d'aspirine (AAS).
THINGS TO AVOID
•Do not apply creams and lotions that can trap
the heat in the skin, such as local anesthetics
containing benzocaine or lidocaine;
•Do not give the child aspirin (ASA).
THE ABCS OF PREVENTING SUNBURNS IN CHILDREN
POUR LES ENFANTS DE
MOINS D’UN AN :
•Pour les enfants de moins de
six mois, l’exposition au soleil
et l’usage d’écran solaire ne
sont pas recommandés ;
•Les enfants de plus de six mois
doivent être gardés à l’abri
du soleil ou y être exposés
pour une durée très limitée, en
portant un écran solaire ; •Consulter votre médecin pour
trouver une crème solaire
adaptée à leur peau plus
fragile.
If the UV index is higher than
3, use the following basic
protection measures :
•Keep sun exposure to a
minimum between 11 and
4 pm.
•Ensure that children wear
comfortable, light-coloured
cotton clothing, broadbrimmed hats and sunglasses
that provide UVA and UVB
protection.
•Keep a bottle of cold water
available.
•Apply sunscreen 45 minutes
before going outside, even
if it is a cloudy day. Reapply
sunscreen throughout the
day, particularly after aquatic
activities.
•Use sunscreen with an SPF
of 30 or more that provides
UVA and UVB protection,
especially on the ears, nose,
back of the neck, legs and
tops of the feet. Wearing lip
balm with an SPF of 30 is also
recommended.
CHILDREN UNDER ONE
YEAR OF AGE
•Sun exposure and sunscreen
are not recommended for
children under six months old;
•Children older than six
months must be kept out of
the sun or only exposed to it
for a very short period of time,
with sunscreen on; •Talk to your doctor to find a
sunscreen that is suitable for
sensitive skin.
Profitez du soleil et de l’été ! Enjoy the sun and the summer !
Avez-vous MAL?
Stress, sciatique, mal de dos,
tendinite, fatigue, dépression
Professionnel certifié 1000 heures
Reçus pour assurances
PHARMACIE MARIE NORMANDEAU INC.
286, rue Mayrand, Saint-Jean-sur-Richelieu
(Situé entre le Collège militaire royal et la garnison)
u
dt
o Su
ro
Pro
ops
es
Fier
d’
p
ou
er nos
p uy
tr
ap
ppor t Ou
rT
ON
LIVRAIS
E
IT
GRATU
>2156-16s22
>2191-16s22
Tél. : 450 347-1818 Fax : 450 347-5350
HEURES D’OUVERTURE
Lundi
Mardi
Mercredi
9 h à 20 h
9 h à 20 h
9 h à 20 h
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
9 h à 21 h
9 h à 21 h
9 h à 17 h
10 h à 16 h
Votre professionnel de la santé
Marie Normandeau
I Servir I 8 juin 2016
27
SPORTS ET LOISIRS
NOS PATRIOTES S’ILLUSTRENT À OTTAWA
MALGRÉ LA CHALEUR ACCABLANTE
Photo: caporal-chef Carole Gosselin, CFSU(O) Imaging Services
ALEXANDRA VENTURA-GIROUX
Journal Servir
’est tout une aventure qu’auront vécu les participants du
Championnat
national
de
course à pied des Forces armées canadiennes (FAC), lequel se tenait au même
moment que le week-end Tamarack des
courses d’Ottawa les 28 et 29 mai dernier.
En effet, en raison de la chaleur extrême, les
organisateurs ont momentanément songé à
annuler l’événement dans le but de préserver
la sécurité des coureurs. Fort heureusement,
grâce à des modifications au programme, les
athlètes militaires ont pu prendre le départ
au bout du compte ! C
MISER SUR LE PLAISIR
Le matelot de 1re classe Pierre Gélinas, du
25e Dépôt d’approvisionnement des Forces
canadiennes (25 DAFC) et participant à
l’épreuve du 5 km, n’avait pas d’attentes
particulières. « Lors du briefing des athlètes
militaires, on nous a spécifiquement indiqué
de mettre l’emphase sur le plaisir du sport et
de demeurer dans une zone de performance
qui n’allait pas à l’encontre de nos limites »,
affirme-t-il. La camaraderie qui unit la communauté militaire aura fait la différence pour
le mat 1 Gélinas, qui a effectué son meilleur
Le caporal Luce Lalande, de l’École de leadership
et de recrues des Forces canadiennes, reçoit la
médaille d’or du classement militaire pour avoir
terminé en première place à l’épreuve du 10 km
chez les femmes senior de 48 ans et plus.
temps. « Au fil de départ, j’étais fin prêt, je
sentais que je progressais bien, tout en respectant mes capacités », de préciser le sportif
aguerri, qui a terminé au 7e rang du classement
militaire dans la catégorie des hommes senior
de 48 ans et plus. « Je suis absolument ravi et
j’aimerais remercier les FAC de m’avoir permis
de me surpasser dans un cadre sécuritaire, je
suis très reconnaissant », de conclure le sportif. De son côté, le major Martin LamontagneLacasse, du Collège militaire royal de SaintJean, était lui aussi inscrit au 5 km. L’officier
a terminé en tête de sa catégorie, les hommes
masters de 40 à 47 ans. « La chaleur était étouffante, avec des pointes d’humidex ressenti de
Le capitaine Philippe Reynolds, du Quartier
général du groupe de soutien national aux
Cadets et aux Rangers juniors canadiens (QG
Gp S Nat CRJC), a également offert une solide
performance au 10 km avec une troisième position au classement militaire de la catégorie des
hommes de 40 ans et moins avec un temps de
35 :24 :46. Bien que satisfait son résultat, l’officier indique qu’il s’agissait d’une des courses les
plus ardues auxquelles il ait participé. « Je pense
que tout le monde va s’en souvenir longtemps !
Nous avions tous la même contrainte avec
l’humidité, mais je pense que tout le monde
a su respecter ses limites et gérer son stress »,
concède-t-il. Au demi-marathon, le matelot de
1re classe Mark Brown, de l’École de leadership
et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC),
a englouti la distance en 1 :19 :27 :55, ce qui lui
a conféré la première position chez les hommes
de 40 ans et moins du classement des FAC.
« Le parcours était magnifique, c'était une
belle manière d'explorer la capitale nationale.
J'aimerais souligner le plein support de ma
chaîne de commandement », a-t-il raconté.
Chez les dames, le caporal Luce Lalande, de
l’ELRFC, était satisfaite de sa performance
au 10 km, où elle terminé en première place
du classement militaire dans la catégorie des
femmes senior de 48 ans et plus. Dès le fil de
départ, sa ténacité a été mise à rude épreuve
alors qu’une pluie diluvienne s’est abattue sur
les coureurs. Suite à ce bain forcé, les coureurs
avaient à peine repris leur souffle que la chaleur
reprenait de plus belle. « Les conditions étaient
difficiles », d’avouer le cpl Lalande, qui prenait
part au championnat pour une troisième fois.
Même son de cloche de la part du sergent Lise
Béland, du QG Gp S Nat CRJC, pour qui il
s’agissait d’une 4e présence à Ottawa. « Avec
cette chaleur, je ne savais pas si j’allais être en
Le département des Loisirs est fier de vous proposer des sorties guidées cet été. Le coût
pour chaque activité sera de 5 $ pour le personnel militaire et de 10 $ pour les familles
militaires et les employés civils travaillant sur les garnisons. Le prix inclut le transport et
l’équipement. Les droits d’entrées sur les sites seront à la charge des participants.
TRANSMISSION P & G RONDEAU
JOYEUSE FÊTE
DES PÈRES!
INC.
nres de
Tous les ge
S EN
BATTERIEK
C
SxTimO
battables !
RECREATION DEPARTMENT
864, boul. d’Iberville,
Saint-Jean-sur-Richelieu
450 347-7287 OU 1 888 347-7988
Pri
>2144-16s22
SERVICES OFFERTS:
• Achat et vente de
• Vidange d’huile
voitures usagées
• Mise au point
• Vente et pose de pneus • Nettoyage des
injecteurs, freins,
• Entretien du système
silencieux,
de climatisation
amortisseurs
SPÉCIALISTE EN TRANSMISSION ET DIFFÉRENTIEL DEPUIS 1953
PERMIS
DE PÊCHE
En vente
ici !
35, rue Georges-Gagné Sud
Local 2 - Delson
450 509-1007
Inscrivez-vous à notre
circulaire en ligne au
www.groupepronature.ca
>2192-16s22
INFORMATION : 450 358-7099 # 7261
Les coureurs au départ du 5 km, lequel s’est
tenu dans une chaleur étouffante.
Venez voir nos spéciaux
en magasin.
• 18 juin – randonnée pédestre au mont Mansfield (Vermont)
• 6 août – sortie en kayak aux Îles-de-Boucherville
• 10 septembre – escalade à Orford
• June 18 – Hiking at Mount Mansfield (Vermont)
• August 6 – Kayak at Îles-de-Boucherville
• September 10 – Rock climbing in Orford
VOS EXPERTS EN
PLEIN AIR, CHASSE
ET PÊCHE !
LOISIRS COMMUNAUTAIRES
The Recreation Department is proud to offer you
guided daytrips this summer. The cost for each
activity will be $ 5 for military personnel and
$ 10 for military families and civilian employees
working in the garrisons. The price includes
transport and equipment. Entrance fees to the
sites will be the responsibility of the participants.
En dépit des obstacles qui se sont dressés
sur leur chemin, les six Patriotes ont su faire
preuve de résilience et de détermination. Le
coordonnateur des Sports militaires de la
Garnison Saint-Jean, Sébastien Despars, a par
ailleurs souligné les efforts des sportifs tout en
les remerciant d’avoir été de dignes représentants de la région Montréal.
APRÈS LA PLUIE…
UNE RANDONNÉE AU MONT
MANSFIELD… ET PLUS !
Hiking at Mount
Mansfield… and
More !
mesure de me donner pleinement », relate la
principale intéressée. Armée d’un positivisme
à toute épreuve, le sergent Béland a terminé au
second rang du classement militaire du 5 km
dans la catégorie des femmes senior de 48 ans
et plus. « C’est une super expérience que je
recommande à tous. Je suis fière d’avoir représenté la région Montréal avec mes autres collègues militaires », soutient-elle.
Photo: caporal-chef Carole Gosselin, CFSU(O) Imaging Services
Le trouble-fête : l’humidité, alors que le mercure dépassait les 35 °C, le tout sans le moindre
de vent et sous un soleil de plomb ! Lorsque
les organisateurs ont fait part de leur décision
d’aller de l’avant et de tenir l’événement, les
quelque 46 000 participants militaires et civils
aux différentes épreuves allant du 5 km au marathon complet ont poussé un soupir de soulagement. Les épreuves du 5 km et du 10 km
ont été déplacées en fin de journée samedi,
alors que le demi-marathon et le marathon
complet ont eu lieu plus tôt le matin suivant.
36 °C. Mais je ressentais un bon feeling dès
le 2e kilomètre », confie celui qui a terminé
l’épreuve avec un chrono de 17 :54 :43.
Photo : adjudant Steeve Bélanger - 2 GPRC
VOICI MA THÉRAPIE !
I Servir I 8 juin 2016
28
This is My Therapy !
Chaque année, les Programmes de soutien
du personnel célèbrent Juin, le mois des loisirs afin de promouvoir les nombreux bienfaits des activités de loisirs. Le thème de cette
année, « Voici ma thérapie », souligne les
effets positifs des activités récréatives pour se
rétablir et se préparer aux défis à venir.
Les affectations, les déploiements et la carrière,
de même que les horaires familiaux chargés sont
parfois une source de stress pour les membres
des familles des Forces armées canadiennes,
quel que soit leur âge. Selon la formation En
route vers la préparation mentale, se livrer à des
activités qui nous plaisent nous procure une
plus grande énergie pour gérer le stress. En
période de stress, nous mettons souvent de
côté le plaisir faute de temps ou par manque
croissant d’intérêt ou d’énergie. Toutefois, c’est
à ce moment qu’il est encore plus important
de prévoir des activités positives dans notre
horaire quotidien pour répondre efficacement
aux exigences de notre vie.
Voici les activités que vous proposent les
Loisirs communautaires pour célébrer Juin, le
mois des loisirs :
JOURNÉE VÉLO
Samedi 11 juin 2016 – à partir de 8 h 30
La communauté militaire est invitée à venir
participer à différents ateliers sur le vélo à la
Garnison Saint-Jean. Vous pourrez circuler à vélo sur
la piste d’hébertisme (3,2 km) qui fait le tour de la
Garnison et différents partenaires seront présents
pour parler vélo. Aucune inscription n’est requise
et on y abordera : L’entraînement • La mécanique
• Un circuit d’épreuves • La sécurité à vélo • Les
habiletés à vélo
COURSE PSP ULTIME
Vendredi 10 juin 2016 – 8 h à 10 h 30
Les Programmes de soutien du personnel (PSP)
vous convient à la deuxième édition de cette course
qui se tiendra à la Garnison Montréal. Venez tester
votre niveau de résilience ! Un effort plaisant à faire
seul ou en équipe de deux !
INSCRIPTION : 514 252-2777 # 2476
SOIRÉE PAINTBALL
Mercredi 15 juin 2016 – 16 h 30 à 22 h
L’activité aura lieu à Saint-Bruno et le départ
s’effectuera à la Garnison Saint-Jean.
Each June, Personnel Support Programs
marks June is Recreation Month by illustrating the many benefits of recreational activities. The 2016 theme, “This is my therapy”,
highlights how recreational activities restore
us and better prepare us for challenges ahead.
For Canadian Armed Forces (CAF) family
members of all ages, postings, deployments,
careers, and hectic family schedules can lead
to periods of stress. Road to Mental Readiness
training advises that engaging in things we
enjoy actually gives us more energy to manage
stress. When under stress we often stop having
fun due to a lack of time or a decreased interest
or drive. However, during stressful times it is
even more important to schedule positive activities in our day in order to effectively manage
the demands in our life.
In order to celebrate June is Recreation Month,
the Community Recreation Department invites you to the following activities :
Bike Day
Saturday June 11, 2016 – from 8 :30 a.m.
The military community is invited to come and
participate in the various bike workshops at
Saint-Jean Garrison. Families can ride their bikes on
the track with training stations (3,2 Km) that goes
around the Garrison. No registration is required
and different partners will be present to talk about
various topics on bike : • Training • Mechanics
• Circuit Trials • Bike Security • Bike Skills
Ultimate PSP Race
Friday June 10th, 2016 – 8 to 10 :30 a.m.
The Personnel Support Programs invites you to
its 2nd edition of this race which will be held at
Montreal Garrison. Test your level of resilience ! A
pleasant effort to make alone or in teams of two !
REGISTRATION : 514 252-2777 # 2476
Paintball
Wednesday June 15, 2016 – 4 :30 to 10 :00 p.m.
The activity will be held in Saint-Bruno and the
departure will be from Saint-Jean Garrison.
INFORMATION :
Michel Lemay
450 358-7099 # 6105
GAGNEZ
une carte-cadeau de
1000$ de Canadian Tire !
Les Programmes de soutien du personnel
vous invitent à participer au concours de
la Chasse au trésor de Juin est le mois des
loisirs. Lisez le magazine en ligne Au jeu et
trouvez le symbole du vélo. Vous pourriez
gagner l’une des trois cartes-cadeaux de
1000 $, une gracieuseté de Canadian Tire.
Win a $1000
Canadian Tire Gift Card
Personnel Support Programs invite you
to enter the June is Recreation Month
Scavenger Hunt ! Read the e-zine Play and
find the bicycle graphic inside to win one of
the three $1000 Canadian Tire gift cards.
Des jeunes pratiquent la
chasse et la pêche de façon
traditionnelle ou moderne, selon
l’enseignement qu’ils ont reçu.
DEMEURER EN RÉGIONS
ISOLÉES ET S’AMUSER ?
Bien sûr que c’est possible !
CAPITAINE KARINE ROY
N.D.L.R. Juin est le mois des loisirs et cette
année, les Services de bien-être et moral
des Forces canadiennes ont retenu le thème
« Voici ma thérapie ». L’auteur du présent
texte est officier d’information au 2e Groupe
de patrouilles des Rangers canadiens, l’organisation qui soutient le programme des
Rangers juniors canadiens.
Ils vivent dans des communautés situées dans
des régions éloignées et isolées du Québec. Ils
ont en commun leur jeunesse, leur fougue, leur
ouverture sur le monde et ils sont fiers de leur
culture. Ces jeunes vivent au Nord-du-Québec
et sur la Basse-Côte-Nord. Ni l’éloignement,
ni les conditions de vie différentes ne les empêchent de pratiquer différents loisirs qui leur
permettent de s’épanouir et qui contribuent à
leur développement. Voici une brève description de certaines des possibilités qui s’offrent
à ces jeunes.
Le hockey : une passion commune
Du nord au sud, le hockey est assurément une
passion commune pour plusieurs jeunes. Ils
sont de vrais fans et ils sont nombreux à manier
le bâton et la rondelle, que ce soit pour le plaisir
ou comme membre d’une équipe structurée.
On retrouve notamment le Nunavik Youth
Hockey Development Program (NYHDP) qui
permet aux jeunes Inuits de jouer au hockey
tout en transmettant des valeurs d’entraide, de
respect et de persévérance. Une combinaison
gagnante qui permet d’avoir une meilleure
cohésion d’équipe en plus de contribuer au
développement de chaque jeune sur le plan individuel comme l’illustre le parcours de Naomi
Sala-Gauvin âgée de 17 ans de Kuujjuaq.
Naomi a été joueuse puis gardienne de but
et elle s’implique maintenant comme entraineuse des gardiens de but. Cette année, elle a
accompagné une équipe de niveau Atomes lors
de différents tournois. M. Joé Juneau, ancien
joueur de la Ligue nationale de hockey et très
impliqué dans ce programme, décrit le parcours de Naomi de la façon suivante : « elle a
bien saisi le but du programme et ses objectifs.
Elle est rendue à un point où elle partage ses
connaissances et son savoir comme coach. Elle
travaille de façon exceptionnelle et elle fait une
différence dans la supervision et l’encadrement
des jeunes. »
Des jeux traditionnels
Il n’y a pas que le hockey qui intéresse les
jeunes. Certains pratiquent le ballon-balai,
la course à pied, le vélo, la raquette, la nata-
tion pour n’en nommer que quelques-uns.
Que ce soit un jeu d’équipe ou une activité
individuelle, il y en a pour tous les goûts. Il
y a aussi des jeux traditionnels qui permettent
d’augmenter la force physique, l’adresse et
l’endurance. Les jeux inuits (comme le sledge
jump dans lequel les athlètes doivent sauter
au-dessus d’une rangée de 10 luges ou le one
foot high kick où le joueur doit frapper un objet
suspendu à une certaine distance du sol avec
un pied) rencontrent ces objectifs et figurent
dans les disciplines/épreuves des Arctic Winter
Game dont l’édition 2016 a eu lieu à Nuuk,
capitale du Groenland.
Demeurer en régions éloignées c’est bénéficier
d’un accès direct et privilégié à la nature et aux
activités de plein air. Des jeunes pratiquent la
chasse et la pêche de façon traditionnelle ou
moderne, selon l’enseignement qu’ils ont reçu.
Le programme des Rangers juniors
canadiens (RJC)
Le programme des Rangers juniors canadiens
est un programme national qui s’adresse aux
jeunes de 12 à 18 ans vivant dans les communautés éloignées et isolées où des Rangers canadiens exercent leurs activités. En joignant ce
programme, les jeunes reçoivent une formation
sur les connaissances des Rangers, le mode de
vie traditionnel et les habiletés fondamentales.
Le programme comprend une variété d’activités (sports, pêche, cours de premiers soins, etc)
qui permettent aux jeunes d’être actifs et de
relever différents défis. L’approche flexible permet à la collectivité de personnaliser son implication. C’est ainsi que les valeurs culturelles,
la langue locale et les habiletés régionales sont
transmises à ces jeunes. En plus des activités
locales et régionales, des sessions d’instruction
de perfectionnement estivales (SIP estivale)
ont lieu. Au Québec, on retrouve plus de 700
jeunes de 33 communautés participants à ce
programme. De ce nombre, ils seront 200 à se
retrouver à Valcartier pour la SIP estivale du 25
juin au 1er juillet 2016.
Demeurer en régions isolées et être actifs ? Bien
sûr que c’est possible ! Vous en êtes maintenant
convaincus, n’est-ce pas ? Et comme le résume
si bien Naomi : « Il faut aimer ce que l’on fait,
ne pas abandonner et ne pas laisser des gens
nous décourager. Il ne faut pas s’empêcher de
pratiquer un loisir ou un sport juste parce qu’il
ne nous semble pas le fun, il faut au contraire
l’essayer, car on ne saura jamais si c’était vraiment le cas ou pas ».
I Servir I 8 juin 2016
29
QUALIFICATION
LOCALE DE GOLF
SPORTS MILITAIRES
Vous êtes passionnés de golf ? La section des
Sports militaires vous invite à vous inscrire à
la qualification locale pour tenter d’obtenir
une place au sein de l’équipe représentative
de la région Montréal. Pour êtes éligible
les hommes doivent jouer sous la barre des
90 coups alors que les femmes doivent jouer
sous les 105.
INFORMATION ET INSCRIPTION
Information and registration :
450 358-7099 # 7702
audray.gauthier@forces.gc.ca
La qualification aura lieu au Club de la Vallée
des Forts, du 20 au 22 juin 2016. Au terme de la
dernière journée de qualification, se sont les cinq
hommes et les deux femmes ayant présenté le
meilleur cumulatif de leurs trois cartes de pointage qui seront retenus pour représenter la région
Montréal lors du championnat régional, qui aura
lieu du 11 au 14 juillet, à Valcartier
Tous les militaires de la Force régulière ou les réservistes de classes A, B et C de toutes unités sont
éligibles. Date limite d’inscription : 15 juin 2016
LA LIGUE INTRA MUROS MIXTE DE
HOCKEY BALLE EST DE RETOUR !
Montreal Region
Local Golf
Qualification
MILITARY SPORTS SECTION
Are you passionate about golf ? The Military
Sports Section invites you to register to the local golf qualifiers and try to get a place on the
representative team for the Montreal region. To
be eligible men have to play below 90 hits and
women below 105.
The qualification will be held at the Club de la Vallée
des Forts from, June 20th to 22nd 2016. After the
qualifying rounds, the top five men and two women
with the best score will be selected to represent the
Montreal Region for the Regional Championship at
Valcartier July 11th to 14th.
Did you know that you can borrow
books from the Health Promotion
Office? It has several books on
nutrition, as well as books on
stress and anger management,
dependency and suicide.
All regular military members and classes B and C
reservists from all units are eligible. Deadline registration : June 15th 2016
INFORMATION :
450-358-7099 # 7207 (Saint-Jean)
514-252-2777 #2639 (Montreal)
La section des Sports militaires de la région
Montréal débutera sous peu et pour la troisième saison la ligue intra muros mixte de hockey balle. Si vous êtes intéressés à participer,
vous devez contacter votre officier des sports
ou le capitaine-adjudant de votre unité à qui le
cahier d’inscription a été envoyé. Prenez note
que les unités ne possédant pas suffisamment
de joueurs pourront tout de même soumettre
les noms recueillis pour être soumis au repêchage. Un minimum de 10 joueurs est requis
par équipes et un minimum de quatre équipes
est nécessaire pour le démarrage de la ligue.
The Inter-Section
Mix Ball Hockey
League is Back !
La ligue débutera officiellement le 23 juin
2016 et les parties auront lieu tous les jeudis
dès 16 h 30 sur la surface extérieure de la
Garnison Saint-Jean.
Tous les militaires de la Force régulière ou les
réservistes de classes A, B et C de toutes unités
de la région Montréal sont éligibles.
INFORMATION :
450 358-7099 # 7702
audray.gauthier@forces.gc.ca
JOIGNEZ-VOUS AUX
ÉQUIPES DES SPORTS
MILITAIRES !
Féminines et masculines
Badminton
Squash
Natation
Basketball
Triathlon
Volleyball
YOU CAN BORROW
BOOKS FROM THE
HEALTH PROMOTION!
Course à pied
Balle lente
Soccer
Hockey junior
Hockey féminin
Hockey vétéran
The Montreal Region Military Sports Section
will start soon and for the 3rd season the InterSection Mixe Ball Hockey League. If you are
interested in participating, please contact the
Sports Officer or the Adjutant of your unit
who has received the registration booklet.
Please note that if a unit doesn’t have enough
players, it can still send the registered names
and they will be eligible for the draft. A minimum of 10 players by team is necessary and a
minimum of four teams is requested to start
the league.
The league will officially begin June 23 2016
and games will be played every Thursday from
4 :30 p.m. on the outside surface of Saint-Jean
Garrison.
All Militaries from the Regular Force and
class A, B and C reservists from the Montreal
Region units are eligible.
Enroll in the
Military Sports
Teams !
Women’s and Men’s
Badminton
Squash
Swimming
Basketball
Triathlon
Volleyball
Running
Slow-Pitch
Soccer
Men’s Hockey
Women’s Hockey
Old Timers’ Hockey
INFORMATION : 450 358-7099 # 7702
Surveillez nos promotions
sur notre page Facebook
300, rue Goyer, La Prairie
450.724.1106
Réservez
450 346-6814
320, Jacques-Cartier Sud,
Saint-Jean-sur-Richelieu
golfstjean.ca
>2307-16s22
prestigecycle.com
Restauration ouverte au public !
Déjeuner et dîner sur heures de golf.
>2104-16s22
Centre d'esthétique
et mécanique pour
motos Harley-Davidson.
Pièces exclusives
disponibles.
I Servir I 8 juin 2016
30
UNE ÉQUIPE DE LA 2 DIV CA AU
GRAN FONDO BATTENKILL
NOUVEAU
Autrement dit, il fallait arriver là avec les
mollets préparés !
ADJUDANT RAPHAËL AUGER
QG 2 Div CA
L’équipe,
vêtue d’un maillot rappelant les
COMPLEXE
MOREAU
couleurs de la 2 Div CA et fabriqué spécia-
ST-LUC
Le samedi 21 mai dernier, j’ai eu la chance
de participer au Gran Fondo du Tour of
the Battenkill au nord de l’État de New
York avec cinq collègues du Quartier général de la 2e Division du Canada (QG 2
Div CA).
L’idée de monter une équipe de cyclistes
représentative de la 2 Div CA est née dans
l’esprit de l’adjudant Mathieu Cloutier vers
la fin de l’automne dernier. Il était à la recherche d’un défi cycliste pour le début de
la saison suivante. Située près de la ville de
Saratoga, à environ quatre heures de route de
Montréal, le Tour of the Battenkill s’est pratiquement imposé par lui-même étant donné
qu’il offrait des places dédiées aux militaires
actifs et retraités.
1
4
5
6
7
E.H.
Une fois l’épreuve sélectionnée, l’adj Cloutier
s’est chargée de composer son équipe avec
des membres provenant essentiellement du
QG 2 Div CA et d’anciens participants du
Tour des capitales. Le major Frédéric Jean,
le capitaine François Pérusse, l’adjudant-chef
François Fleury, le sergent Jonathan Goulet
et moi-même, nous sommes ainsi préparés
au cours de la saison morte malgré nos horaires différents. Le défi était quand même de
taille pour un début de saison! Le gran fondo
auquel nous nous sommes inscrits faisait un
peu plus de 109 km, dont près de 20 km
sur une surface de sable et de pierres. Nous
devions grimper sur un dénivelé de plus de
1 200 m avec des pentes allant jusqu’à 17 %.
11'-6'' X 6'-6''
BALCON
M-5
2
ECH. AIR.
C.E.
C.E.
84
"x
60
TRINGLE+ TABLETTE
6'-1"
3'-1"
30" x 84"
9-0'' X 8'--2''
S-A-M
10'-0 1/2"
NOUVEAU
ENTRÉE
POURÀ INFO
contactez:
DISPONIBLE
PARTIR
DE JUIN 2016
• WALK-IN
• FONCTIONNEL
• 1100 PC
514-924-5252 OU WWW.COMPLEXEMOREAU.COM
1
60" x 84"
M-5
10
7
9
8
E.B.
deniseanctil.ca
84
"
0$
9 90
9'-4"
16
1'-1"
30" x 84"
LOCATION
10'-8 3/4"
6'-8 1/2"
D.F.
DENISE
CONDO en
ANCTIL
Courtier immobilier agréé
60
"x
TRINGLE+ TABLETTE
6'-7 1/2"
6'-1"
30" x 84"
6
10'-1'' X 11'-0''
CHAMBRE 2
3'-5 3/4"
84
"
5'-1"
60
"x
28" x 84"
3'-7 1/2"
8-8'' X 8'-0''
SDB
MO
NT
RÉ
AL
N
EA
T-J
IN
SA
AUX
ATION
NTS
ARRIVA
mers
INFORM
1
E.H.
C3
1h
>2209-16s22
12'-7 3/8"
9-0'' X 8'--2''
ENTRÉE
PLUS inc.
Agence immobilière
PERFECTLY BILINGUAL
Transfered to St-Jean? I have actively served
our military families in the area since 2003!
Transféré à Valcartier? Je connais l’Équipe
parfaite pour vous servir!
Spacieux
$
000
5
3
Confortable 3
Cabanon
Impeccable
Walk-in
Fonctionnel
w
+1000p²
S-A-M
EL.
WOW!
Condo
impeccable ! Cuisine neuve à aire ou- Belle propriété à aire ouverte. 3 CAC, possibilité d’une 4ième,
106'-6"
verte.
Clé en main. Revêtement de plancher neuf. Près de tous poêle à bois. Terrain de 14 900 pc, piscine H/T, cour intime, plein sud.
les services. 2 stationnements. 2 patios. Coup de cœur assuré! Grand garage détaché, chauffé de 24’x32’. Centris 28621680
10'-0 1/2"
Centris 13234860
20'-0"
6'-0'' X 6'-4''
6'-7 1/2"
2
4"
3
x8
4
2
48
"
4
3
C4
1h
2'-1 5/8"
13'-11 7/8"
3'-11 3/8"
C2
-
18'-6 1/2"
9'-0''' X 8'-9''
CUISINE
"
5'-10 5/8"
28"
5
Services & Recreation
Guidebook
13'-4'' X 10'-0''
SALON
6"
ENTRÉE
13'-4'' X 10'-0''
SALON
ÊTRE
E ET MIEUX- ing
FAMILL
& Well-be
Family
18'-6 1/2"
10'-0 1/2"
DE
AMMES
PROGR
NEL
N DU PERSON s
SOUTIE
t Program
el Suppor
Personn
6"
Military
Disponible à partir de Juin 2016
POUR INFO contactez:
RCES
DE RESSOU
S
CENTRE
FAMILLE
ES
POUR LES
DES MILITAIR
e Centre
Resourc
Family
E
ONIQU
TÉLÉPH
ONS
BOTTIN
DES GARNIS
ET CARTESDirectory & Maps
ns
Garriso
Photo : cpl Myki Poirier-Joyal
C3
1h
"
E.H.
6'-7 1/2"
1
84
2
6'-0'' X 6'-4''
"x
2
6
5
AUX
NOUVE
Newco
tion for
Informa
20'-0"
2'-1 5/8"
48
3
E.H. 1
16 c.m. x 7 25/32"
12'-7 3/8"
C4
1h
13'-11 7/8"
4
5
ES
ET SERVIC s
UNITÉS
Service
Units &
3'-11 3/8"
4
3
9-0'' X 8'--2''
S-A-M
4
514-347-1724
DESSOUS DE L'ESCALIER - SÉPARATION
COUPE FEU 60 MIN. REQUIS (VOIR C5)
7
6
GUIDE DES SERVICES
ET DES LOISIRS
106'-6"
TRINGLE+ TABLETTE
6
5
C.E.
E.H. 1
16 c.m. x 7 25/32"
C2
-
3
Cell. : 819 210.8158
Spacieuxbdore.courtier@outlook.com
Confortable
Cabanon
Impeccable
Walk-in
Disponible à partir de Juin 2016
POUR INFO contactez:
Fonctionnel
514-924-5252 OU WWW.COMPLEXEMOREAU.COM
+1000p²
TRINGLE+ TABLETTE
3'-7 1/2"
8-8'' X 8'-0''
SDB
3'-4 5/8"
ECH. AIR.
11"
"
28"
5'-10 5/8"
9'-0''' X 8'-9''
CUISINE
3'-1"
>2043-16s22
"
84
"x
28" x 84"
DESSOUS DE L'ESCALIER - SÉPARATION
COUPE FEU 60 MIN. REQUIS (VOIR C5)
7
5
3'-11 1/4"
C4
1h
EL.
6
Agence immobilière
60
9'-4"
1'-1"
30" x 84"
D.F.
6'-8 1/2"
5'-1"
3'-4 5/8"
C4
1h
7
6'-0''' X 5'-0''
W.I.
TRINGLE+ TABLETTE
Outaouais
3'-6''' X 5'-9''
RANG.
10'-8 3/4"
"
3'-1"
x 84
C.E.
6'-0''' X 5'-0''
W.I.
TRINGLE+ TABLETTE
7
11
1'-4 7/16"
30" x 84"
C.E.
ECH. AIR.
C.E.
30" x 84"
x 84
8
ECH. AIR.
3'-5 3/4"
84
3'-11 1/4"
3'-6''' X 5'-9''
RANG.
11"
7
9
7
"x
TRINGLE+ TABLETTE
60
TRINGLE+ TABLETTE
ECH. AIR.
TRINGLE+ TABLETTE
6'-7 1/2"
6'-1"
30" x 84"
1'-4 7/16"
30" x 84"
6'-0''' X 5'-0''
W.I.
6
10
10'-1'' X 11'-0''
CHAMBRE 2
2'-1"
6'-0''' X 5'-0''
W.I.
5
E.B.
F2
MUR PORTEUR
EN 2" x 4"
6'-7 3/8"
5'-9 15/16"
4
11
P3
C3
1h
3
6
F2
MUR PORTEUR
EN 2" x 4"
6'-7 3/8"
5'-9 15/16"
CONDO en
LOCATION
7
2
13'-0'' X 12'-4 1/2''
CHAMBRE 1
30" x 84"
6
E.H.
11'-6'' X 6'-6''
BALCON
M-5
5
11'-7 1/2"
60" x 84"
4
5
2'-1"
C3
1h
3
4
2
13'-0'' X 12'-4 1/2''
CHAMBRE 1
Courtier immobilier résidentiel
Residential real estate broker
2
3
P3
Benoit Doré, CD
1
2
E.H.
11'-6'' X 6'-6''
BALCON
11'-7 1/2"
Vous êtes mutés à Ottawa?
Je connais votre réalité!
>2313-16s22
C3
1h
6"
13'-4'' X 10'-0''
SALON
6'-0'' X 6'-4''
POUR LES SOLDATS
ET LES FAMILLES
FOR SOLDIERS & FAMILIES
2016-2017
>1980-16s22
E.H.
"
1
6'-7 1/2"
2
84
3
E.H. 1
16 c.m. x 7 25/32"
20'-0"
2'-1 5/8"
"x
11"
2
C4
1h
3'-11 3/8"
4
48
3
12'-7 3/8"
6
5
13'-11 7/8"
4
7
18'-6 1/2"
106'-6"
TRINGLE+ TABLETTE
5
8-8'' X 8'-0''
SDB
C2
-
EL.
6
11'-7 1/2"
1'-1"
28" x 84"
3'-7 1/2"
DESSOUS DE L'ESCALIER - SÉPARATION
COUPE FEU 60 MIN. REQUIS (VOIR C5)
C4
1h
7
NOUVEAU
Charmante propriété située sur un TERRAIN
DOUBLE (possibilité de diviser). Secteur familial
paisible, rue sans issue. 3 chambres, cuisine et salon à aire ouverte.
Sous-sol fini, thermopompe et système à air pulsé biénergie. Accès
facile à autoroute 35. Prix abordable! MLS 21276434
9'-4"
6'-8 1/2"
D.F.
3'-4 5/8"
9'-0''' X 8'-9''
CUISINE
"
x 84
28"
3'-6''' X 5'-9''
RANG.
Tél.: 450 348-3337
>1776-16s22
5'-10 5/8"
ECH. AIR.
Notaire
CONDO en
LOCATION
10'-8 3/4"
84
"x
60
3'-11 1/4"
Me Luce Morrow
>2128-16s22
6'-0''' X 5'-0''
W.I.
TRINGLE+ TABLETTE
179 900$
Notaire
Le maj Jean et le sgt Goulet ont été les premiers
de notre groupe à passer la ligne d’arrivée. Ils
ont terminé parmi les 100 premiers. Les autres
membres du groupe ont complété par la suite
le tableau de classement. Au final, le Tour of
the Battenkill s’est avéré une expérience cycliste
fantastique et nous nous sommes tous promis
de le répéter la saison prochaine !
"
6'-0''' X 5'-0''
W.I.
TRINGLE+ TABLETTE
8
10'-1'' X 11'-0''
CHAMBRE 2
3'-5 3/4"
30" x 84"
1'-4 7/16"
30" x 84"
7
9
Me Luce Morrow
MEMBRE DE
Spacieux
l.morrow@notarius.net
RELOGEMENT
Tél.: 450 348-3337
BROOKFIELD
Confortable
l.morrow@notarius.net
Livraison GRATUITE
À deux pas du Collège militaire
Cabanon
Dominic
450 347-5348
COMPLEXE MOREAU Lambert
10, rue Jacques-Cartier Sud, ST-LUC
Impeccable
Courtier immobilier
Saint-Jean-sur-Richelieu
450 348-3337 • l.morrow@notarius.net
514 266-4001
www.stjeanpizz.com
Walk-in
• SPACIEUX
Fonctionnel
• THERMOPOMPE
MURALE
+1000p²
CONDO en • CABANON
• ASPIRATEUR
ST-LUC
MOREAU
Disponible àCOMPLEXE
partir de Juin 2016
LOCATION
CENTRAL
5'-1"
30" x 84"
6
10
"
6'-7 1/2"
F2
MUR PORTEUR
EN 2" x 4"
6'-7 3/8"
5'-9 15/16"
5
E.B.
2'-1"
C3
1h
4
11
P3
13'-0'' X 12'-4 1/2''
CHAMBRE 1
3
Les membres de l’équipe réunis à la fin de la course. De gauche à droite : le major Frédéric Jean, le
capitaine François Pérusse, le sergent Jonathan Goulet, l’adjudant Raphaël Auger, l’adjudant Mathieu
Cloutier et l’adjudant-chef François Fleury.
>2259-16s22
60" x 84"
3
2
lement pour le gran fondo, s’est présentée
à la ligne de départ vers midi le samedi 21
mai avec les 323 autres participants. La
météo nous a été très favorable. D’abord
parce qu’il n’y avait pas eu de pluie récente
(ce qui nous a permis de ne pas rouler les
20 km dans la boue), ensuite parce que la
présence de nuages nous a évité un soleil de
midi trop brûlant. La course s’est déroulée
rondement avec le soutien d’une quantité
impressionnante de bénévoles et de véhicules
de support.
I Servir I 8 juin 2016
31
PETITES ANNONCES
MAGNIFICIENT CONDOS 3 ½ ALL INCLUDED
3 ½ furnished – Outdoor heated pool – Gym – In/
Out parking $ – 9’ Ceilings – Wood and Ceramic
floors. Between the Military College and the SaintJean Garrison. 514 578-9910 or 514 846-2475
À LOUER
Saint-Jean, 4 ½ au 3 étage dans un 6-plex, à 10 min. de
la Base, 590,00 $ / mois, libre le 1er juillet. Pour une visite
450 515-3388
Grand 4 ½ aire ouverte au rez-de-chaussée, près de
la base de St-Jean. Plancher de bois, stationnement,
690,00 $ / m. Contacter : 450 347-6361
À 15 min. de la base de Valcartier, 4 ½ chauffé, éclairé au
12, rue Maurice-De Celles, 4 électros fournis au besoin,
750 $ / mois. Contacter : 581 983-8549
GRAND 4 ½ , ST-JEAN
Rénovés, tranquilles, thermopompe murale, plancher
flottant, céramique. Entrée lav./séch. /lave-vaisselle.
Libre 1er août, 660 $ / mois. Contacter : 450 347-0134
GRAND 3½ MEUBLÉ À LOUER IDÉAL POUR R.I.
Secteur l’Acadie, près de la Garnison Saint-Jean,
très éclairé, quartier paisible. Logement entièrement
meublé et équipé. Incluant tous les services. Nonfumeur pas d'animaux. Contactez : 450 358-3662,
450 359-4200, poste 1040
CHAMBRE SECTEUR IBERVILLE TRÈS
CONFORTABLE TOUT INCLUS
Lav./séch., acc. de cuisine, stationnement privé.
Location à la semaine sans bail, près de tous les
services, 10 min. de la base militaire. Non-fumeur.
Contacter: 438 874-0395
CLAUDE
ST-JACQUES
Montréal Longue-Pointe, 3 ½ meublé tout inclus (RI).
Wi-Fi, télé satellite, lav./séch. balcons, bus près. Info
514 954-0856 ou www.monappart.sitew.ca
Courtier immobilier agréé
Beau 3 ½ neuf, près du golf dans le secteur St-Eugène,
à 5 min. de la base. Libre 1er juillet, 400 $ / mois,
contacter : 450 347-6295
Représente 0 à 3 %
des meilleurs courtiers
immobiliers de
Royal LePage au Québec
514 605-5091
cst.jacques@videotron.ca
www.facebook.com/claudestjacques • www.claudest-jacques.com
TRÈS GRAND 4 ½ TRÈS PROPRE, À 5 MIN. DE
LA GARNISON ST-JEAN
Grand espace de rangement, remise extérieure,
1 stationnement, pas d’animaux. 660 $ / m. libre
1er juin, contacter : 514 821-1902
ST-LUC - 219 900$
MAISON À LOUER
e
711. Situé dans un croissant de rue, joli cottage en rangée. Unité
de coin. Pièces lumineuses et de bonnes dimensions. À proximité
de tous les services, école primaire, base militaire, centre d’achats,
accès à l’autoroute, etc. Une visite vous convaincra.
ST-JEAN
À Carignan, 4 chambres, 2 s.d.b., spa et bord de l'eau.
Entièrement rénovée en 2015 à 15 min de St-Jean. Loc.
meublée 2000$/m. charges incluses - possibilité non
meublée. Tél. : 514 802-6788
Agence immobilière
FRANCHISÉ INDÉPENDANT ET AUTONOME DE ROYAL LEPAGE
ALAIN BROWN
Courtier immobilier
ESTIMATION DE LA VALEUR
MARCHANDE DE VOTRE
PROPRIÉTÉ
259 000 $
SERVICES ET AUTRES
**MON TRAVAIL EST SANS ÉGAL**
PEINTRE EN BATIMENT
DEMANDEZ UNE SOUMISSION GRATUITE
10% D’ESCOMPTE POUR LES MILITAIRES
514 293-5819
PASCAL PIETRANTONIO
SECTEUR PRÉS-VERTS. Superbe propriété située dans un secteur
recherché, à quelques pas des parcs et écoles, et à quelques minutes
de la base. Propriété impeccable, sous-sol fini en 2016, climatiseur et
plus! Occupation rapide possible! MLS 11940269
DU HAUT-RICHELIEU INC.
CONSTRUCTION CASTOR BRICOLEUR
Sablage, pose, teinture et vernissage de planchers de
bois franc et escaliers. Service rapide, évaluation gratuite,
spéciaux pour militaires. Contacter 514 216-2436
SERVIR
514 999-9491
450 349-5868
www.carolinefortin.ca
CAROLINEFORTIN.CA
347-7766 • 514 990-8911
alainbrown@royallepage.ca
BILINGUAL SERVICES
RELOGEMENT MILITAIRE
ACHAT OU VENTE
POUR VENDRE
OU ACHETER
À PARTIR DE 5$ POUR
150 CARACTÈRES
Date limite pour l’édition du
22 juin : jeudi 16 juin 2016
450 358-7099 # 6346
servir@forces.gc.ca
FORTIN
Courtier immobilier agréé
NOUVEAU St-Jean secteur St-Gérard, plain pied 2+2 chambres, complètement rénové, terrain privé, situé sur rue tranquille. Près école primaire. Faut
voir! MLS 24643732
450
Agence immobilière
BILINGUAL sERVICE
Courtier immobilier
MEILLEUR VENDEUR
2005-2006 (2e)
2007-2008-2009 (3e)
2010-2011-2012 (2e)
- 2013 (2e)-2014 (2e)
-
SUTTON-CLODEM INC.
514 364-3315
-
Un problème de consommation?
Residential Real Estate Broker
ANDRÉ LAHAYE, CD
Courtier Immobilier Résidentiel
VOIR MES
INSCRIPTIONS SUR
• 19 h30 à 21 h : groupe de partage
ouvert pour les personnes ayant des
problèmes d’alcool ou de toxicomanie
michelbenoit.com
514 998-5221
514 774-3595
alahaye@sutton.com
Chaque transaction que je fais supporte
Each transaction I make donates to
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU
514 821-6666
Disponible en juillet
Chauffé et éclairé
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU
ND
VE
RE
VE
ND
À
3½ 4½ 5½
>2158-16s22
À LOUER
188,900 $ - CONDO - GARAGE PRIVÉ
5985 26E AVENUE ROSEMONT
NO
VEP UV
NRIDX EA
U U
duproprio.com/700361 450-358-5344
LA SEULE AGENCE QUI VOUS OFFRE
DES AIRMILES POUR ACHETER /
VENDRE VOTRE MAISON
ASSUREZ-VOUS DE RECYCLER
CE JOURNAL S.V.P.
À
$
>2282-16s20
00
0
215
RE
3 bedroom Bungalow for sale. Available immediately.
Maison à vendre 3 CAC. Occupation rapide.
>2293-16s22
• 18 h 30 à 19 h30 : groupe de
discussion fermé pour les personnes
aux prises avec des problèmes de
consommation d’alcool
>1160-16S22
À la Garnison Montréal, le groupe
d’entraide Les mercredi LonguePointe peut vous offrir une oreille
attentive et du soutien si vous
désirez mettre un terme à votre
consommation. Les rencontres ont
lieu le mercredi soir, au mess des
officiers (bâtiment 154).
>1401-16s22
MAGNIFIQUES CONDOS 3 ½ TOUT INCLUS
3 ½ meublé – Piscine extérieure chauffée – Gym
– Stat. ext/int $ - Plafond 9’ – Planchers de bois et
céramique. Entre le Collège militaire et la Garnison
Saint-Jean. 514 578-9910 ou 514 846-2475
All include. Downtown Riverside. New condo-style
apartment. Ideal for I.R. 450 534-3776
81. Maison plain-pied entretenue avec soin et située dans
un secteur recherché. Tout près des écoles et services
Un intérieur chaleureux avec quatre chambres à coucher.
Piscine creusée chauffée et avec système au sel. La cour est
magnifique. Parfait pour le «outdooring»! Venez la visiter.
>2215-16s22
CONDO À LOUER
FARNHAM - 3 ½ ET 4 ½
Tout inclus. Centre-ville, bord de rivière, appartement
style condo neuf. Idéal pour R.I. 450 534-3776
>22771-16s22
VAL-BÉLAIR 205 000 $ À 5 MIN. de la base
militaire de Valcartier. Magnifique condo 4 ½.
Très lumineux, dernier étage (3e) 2 balcons, 2 stats.
piscine creusée. Plafond cathédrale 14 p. caméra
de surveillance (verrou porte à distance). Douche
12 pi2. À voir absolument ! Négociable, prise de
possession rapide. Contactez Isabelle 418 915-3343
duproprio.com/691793
À 20 MIN. DE LA BASE DE VALCARTIER,
JUMELÉ 5 ½ LIBRE ­JUILLET
2 càc, luminaires et rideaux inclus, 1200 $ / mois.
Spécial 100 $ de réduction par mois sur un bail d'un
an. Contacter : 581 983-8549
>1435-16s22
CONDO À VENDRE
289 000 $ - GRAND CONDO AIRE OUVERTE 244 000 $ - PRÈS DE LA BASE ET DU COLLÈGE
1469, RUE GALT B7, VERDUN
368 CARRÉ CHOPIN, ST-JEAN-SUR-RICHELIEU
I Servir I 8 juin 2016
32
CELLE AVEC TOUT CECI :
CHOISISSEZ
LA FOCUS QUE
PLUS DE GENS
ACHÈTENT.
• SYNC®: reconnaissance vocale perfectionnée
• Jantes de 16 po en aluminium
• Boîte automatique
• Climatiseur
• Caméra de recul
LOUEZ
LA FOCUS SE 2016
98 $
*
AUX 2 SEMAINES
0,79 %
60 11645
645 $
TAUX ANNUEL
MOIS
ACOMPTE
L’OFFRE INCLUT 1 700 $ EN FRAIS DE TRANSPORT ET TAXE SUR LE CLIMATISEUR. TAXES EN SUS.
◊
◊◊
Magasinez maintenant sur trouvezvotreford.ca ou passez chez votre détaillant Ford.
CHOISISSEZ
LA FUSION QUE
PLUS DE GENS
ACHÈTENT.
CELLE AVEC TOUT CECI :
• SYNC®: reconnaissance vocale perfectionnée
• Jantes de 17 po en aluminium
• 6 haut-parleurs
• Entrée sans clé
• Caméra de recul
ACHETEZ
LA FUSION SE 2016
POUR
21 999 $
**
INCLUANT 4 850 $ EN RABAIS TOTAUX
L’OFFRE INCLUT 1 700 $ EN FRAIS DE TRANSPORT ET TAXE SUR
LE CLIMATISEUR. TAXES EN SUS.
PLUS, OBTENEZ
750
$^
EN BONI
ADDITIONNEL
Magasinez maintenant sur trouvezvotreford.ca ou passez chez votre détaillant Ford.
De série pour la
plupart des véhicules
Ford avec abonnement
de 6 mois prépayés††.
quebecford.ca
OLIVIER DUPONT
IL N’Y A AUCUNE COMPARAISON NI AUCUN COMPROMIS. SEULEMENT CHEZ VOTRE CONCESSIONNAIRE FORD.
190-200, rue Moreau, Saint-Jean-sur-Richelieu
450 359-3673 | dupontford.com | uncamion.com
1650-16S22
Les véhicules illustrés peuvent être dotés d’équipements offerts en option. Les détaillants peuvent vendre ou louer à prix moindre. Ces offres s’adressent à des particuliers admissibles uniquement, sur approbation du crédit par Crédit Ford. Certains clients pourraient ne pas être admissibles au taux d’intérêt annuel le plus bas. Un dépôt de sécurité pourrait être exigé par Crédit Ford selon les termes et conditions régissant le contrat de crédit du client. Ces offres excluent les frais d’immatriculation, les assurances,
le plein de carburant, des frais maximum de RDPRM de 44 $ pour les véhicules loués plus des frais de services externes de 4 $, les droits spécifiques sur les pneus neufs, la TPS et la TVQ. Tous les prix et rabais sont appliqués à partir du prix de détail suggéré par le
constructeur (PDSC). Pour obtenir tous les détails, consultez votre détaillant Ford, ou appelez le Centre des relations avec la clientèle Ford au 1 800 565-3673. Pour les commandes à l’usine, un client admissible peut se prévaloir des primes/offres promotionnelles de Ford
en vigueur soit au moment de la commande à l’usine, soit au moment de la livraison, mais non des deux. Les offres des détaillants ne peuvent être combinées à l’assistance-compétitivité des prix, à la réduction de prix aux gouvernements, aux primes pour la location
quotidienne, au programme d’encouragement aux modifications commerciales ou au programme de primes aux parcs commerciaux. * L’offre de location est en vigueur jusqu’au 30 juin 2016 et est basée sur le prix de détail suggéré par le constructeur (PDSC) de la Focus
SE 2016 de 21 831 $ (le PDSC comprend la contribution du concessionnaire (718 $), les frais de transport (1 600 $) et la taxe sur le climatiseur (100 $)) et s’échelonne sur 130 versements aux deux semaines. L’obligation locative totale est de 14 365 $, la valeur de rachat
optionnelle est de 7 216 $ et le coût d’emprunt est de 523 $ (équivaut à un taux d’intérêt de 0,79 %). Certaines conditions et une limite de 12 000 km par année s’appliquent. Un coût de 0,12 $ par kilomètre s’applique au-delà de la limite permise, en plus des taxes exigibles. Taxes en sus. ◊ Cette offre est en vigueur uniquement du 3 février 2015 au 3 janvier 2017 et s’adresse aux résidents canadiens qui ont obtenu un diplôme, ou qui en obtiendront un dans les quatre prochains mois. Les nouveaux diplômés admissibles recevront 500 $,
applicables à l’achat, à la location ou lors de la commande à l’usine d’une Focus 2015, 2016 ou 2017 neuve. Offre applicable selon la disponibilité des véhicules. Une (1) seule prime est applicable par nouveau diplômé admissible. Le véhicule admissible doit être acheté ou loué et
enregistré au nom du nouveau diplômé admissible. Les taxes s’appliquent avant la déduction de la prime. Cette offre ne peut être combinée à aucun autre programme qui propose une offre ciblée, y compris le rabais de Ford réservé aux premiers acheteurs. Certaines conditions
s’applique, consultez votre détaillant ou ford.ca pour tous les détails. ◊◊ Cette offre est en vigueur uniquement du 3 février 2015 au 3 janvier 2017 lors d’un financement à l’achat ou à la location d’une Focus des années-modèles 2015, 2016 ou 2017 effectué auprès de Crédit Ford.
Les résidents canadiens admissibles recevront un rabais additionnel équivalent au montant de l’acompte déboursé par l’acheteur jusqu’à un maximum de 500 $. La prime peut soit être appliquée directement à l’acompte ou bien être reçu sous forme de chèque de la part de Ford du
Canada. Offre applicable selon la disponibilité des véhicules. Une (1) seule prime est applicable par acheteur d’un premier véhicule. Le véhicule admissible doit être acheté ou loué et enregistré au nom de l’acheteur d’un premier véhicule. Les taxes s’appliquent avant la déduction
de la prime. Cette offre ne peut être combinée à aucun autre programme qui propose une offre ciblée, y compris le rabais de Ford réservé aux nouveaux diplômés. Certaines conditions s’applique, consultez votre détaillant ou ford.ca pour tous les détails. ** L’offre est en vigueur
jusqu’au 30 juin 2016 et est basée sur le prix de détail suggéré par le constructeur (PDSC) de la Fusion SE 2016 de 21 999 $ (le PDSC comprend l’allocation-livraison (4 000 $), la contribution du concessionnaire (850 $), les frais de transport (1 600 $) et la taxe sur le climatiseur (100 $)).
Taxes en sus. ^ Cette offre est en vigueur du 21 au 31 mai 2016 uniquement (« la période de l’offre ») et s’adresse aux résidents canadiens. Recevez 750 $ applicables à l’achat ou à la location d’un véhicule d’une nouvelle Ford Fusion 2016 (à l’exception des modèles
hybrides) (chacun étant un « véhicule admissible »). Une seule offre est applicable à l’achat ou à la location d’un (1) véhicule admissible. Les taxes s’appliquent avant la déduction du montant de l’offre. †† © 2016 Sirius Canada Inc. « SiriusXM », le logo SiriusXM, de même
que les noms et logos des stations sont des marques de commerce de SiriusXM Rad © 2016 Ford du Canada Limitée. Tous droits réservés.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
11 309 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler