close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2016 - CSQ

IntégréTéléchargement
SPSTL
Syndicat du personnel de soutien des Trois-Lacs
LE PERSONNEL
Juin 2016
MOT DE LA PRÉSIDENTE
Une autre année scolaire s’achève!
Que de rencontres avec les membres, que d’ instances pour nos négociations, que des moyens de pression, que de mobilisation
et que de rencontres avec l’employeur!
Bien entendu, ce n’est pas une négociation à la hauteur de nos attentes mais je ne vois pas le jour où un syndicat sera vraiment
satisfait d’une négociation.
Par contre, nous avons fait plus de gains que la dernière négociation de 2010-2015.
Ce gouvernement d’austérité affecte tellement de secteurs dont l’éducation, la santé, les services publics, etc… qu’il est difficile, avec toutes les contraintes, d’avoir des conditions de travail favorables et une qualité de vie au travail.
Le plus beau est à venir….les vacances…le soleil…la famille…
Alors je vous souhaite d’excellentes vacances et profitez au maximum de ces bons moments. VOUS le méritez !
Syndicalement vôtre,
Colette Vincent, présidente
DANS CE NUMÉRO :
dre
n
e
pr
ez e nos
l
l
eui te qu ront
no ux se
es
ea
bur our l illet
p
u
és
8 j 16
m
1
r
e
f
0
du
es août 2
c
n
a
vac au 12
V
Mot de la présidente
1
Négociations
2
Nouvelles
3
Info-capsules
4
Réseau action mobilisation - Sondage
5-6-7
Surveillants (es) d’élèves, article 10-2.06
8
Surveillants (es) d’élèves, lettre-type
9
L’ABC de la CSQ - FPSS– SPSTL
10
Le conseil exécutif - Le conseil des délégués (es)
11
Page
2
Réseau Action Mobilisation
par Éric Vézina
A
Bilan : action
action--mobilisation SPSTL 2015
près une période d’action aussi importante, il est important de faire un bilan afin de connaître ce qui a bien fonctionné et ce
qui peut être amélioré pour une prochaine négociation. La mobilisation pour cette négociation a eu l’allure d’un long marathon qui a débuté aussi tôt que 2014 pour se terminer en décembre 2015 par un règlement plus que satisfaisant compte tenu de l’offre
gouvernementale et des nombreuses demandes de récupération dans nos conditions de travail.
Dès le début, le comité de l’action-mobilisation a mis sur pied une large consultation des moyens d’action à retenir en conseil exécutif et
en sous-comité de l’action-mobilisation. Le but était de trouver des moyens d’action intéressants avec nos couleurs locales; tailgate aux
commissaires, le port de t-shirt L’école à bout de bras, les banderoles, manifestations à Montréal et à Québec et enfin les journées de
grève.
Dans les dernières semaines, nous pensions important d’effectuer un sondage auprès des membres afin de vous entendre sur le bilan à
dresser. Règle générale, les membres du syndicat (SPSTL) semblent satisfaits de l’action-mobilisation de la dernière négociation. Nous
avons pris note des commentaires positifs et négatifs afin de mieux faire la prochaine fois. Nous avons également soumis le bilan de nos
actions lors d’une récente rencontre en fédération où des constats similaires aux nôtres ont été nommés.
La dernière négociation aura été l’occasion de mieux faire connaître le personnel de soutien scolaire comme étant un incontournable en
éducation. Nos actions en réseau scolaire (soutien, enseignants et professionnels) ont connu un grand succès. Votre implication et votre
grande participation aux différents moyens d’action proposés ont été appréciées par le comité de l’action-mobilisation et ont contribué
positivement à la signature de l’entente.
Merci!
Clin d’œil sur le réseau d’action sociopolitique
L
ors d’un récent réseau d’action sociopolitique, j’ai eu l’occasion de réfléchir sur l’importance ou non pour les syndicats de s’engager politiquement.
Les syndicats forment la plus importante société civile au Canada avec plus de 4 000 000 de syndiqués et syndiquées dont plus de
1 000 000 au Québec. Les syndicats forment un mouvement social qui possède les outils et les moyens nécessaires pour influencer les politiques gouvernementales québécoises afin de faire avancer la société en général tout en tentant de diminuer les inégalités sociales. À cet effet, le syndicalisme est un moyen efficace d’avancement social des minorités et des moins bien nantis qui sont
souvent sans voix et sans représentation auprès des gouvernements.
L’ensemble des Canadiens et des Québécois ont profité des luttes syndicales: la formule Rand, la loi anti-briseur de grève, la loi sur la santé
et la sécurité au travail, le régime Québécois de l’assurance parentale (RQAP), l’équité salariale; pour ne nommer que celles- ci.
Est-il important pour les syndicats d’investir le milieu politique? Se poser la question, c’est y répondre.
Je vous laisse sur une citation qui, je l’espère, vous amènera à une réflexion :
« Mesdames, messieurs, si vous ne vous occupez pas de politique, un jour les politiciens s’occuperont de vous. »
Page
NOUVELLES
3
Page 8
Séances affectation
Les séances d’affectation pour les services
directs aux élèves auront lieu le 30 juin 2016
et le 16 août 2016.
Paramètres salariaux
Nous bénéficierons de ces montants lors de la signature de notre
convention collective.
Séance d’affectation du 30 juin

8 h 30: salariés permanents seulement: personne titulaire de poste dont
les heures hebdomadaires sont égales
ou supérieures à 75% de la durée de la
semaine régulière de travail (26 h
15/semaine) et qui ont un emploi régulier depuis plus de deux (2) ans.
Mobilisation

13 h: tous les salariés réguliers détenant un poste à temps complet et à
temps partiel du secteur des services
directs aux élèves.

Séance d’affectation du 16 août 2016
Remerciement spécial à notre équipe
Réseau-action mobilisation: Éric Vézina et
Cynthia Leduc qui ont travaillé plusieurs
heures pour la réussite et le succès de tous
les évènements.

Merci à tous!
8 h 30: tous les salariés réguliers du
Colette Vincent
secteur des services directs aux élèves
qui auront rempli le formulaire d’’inscription «Inscription à la 2e séance
d’affectation » à la fin de la séance du
30 juin 2016 qui sont intéressés par un
remplacement de postes temporairement vacants pour la durée de l’année
scolaire ou intéressés par un remplacement en cumul.
Seuls les salariés inscrits à cette
séance seront admis dans la salle.


Je tiens à remercier personnellement tous les
salariés qui se sont mobilisés lors des jours de
grève—manifestation. Seul, on avance rapidement, en grand nombre, on va beaucoup
plus loin.
10 h 30: salariés réguliers qui détiennent un poste au secteur général, les
salariés temporaires inscrits sur la liste
de priorité d’embauche qui ont complété l’équivalent d’une (1) année de
durée d’emploi reconnue sur cette
liste, les salariés à l’essai dont le poste
est aboli ou qui ont été supplantés, les
salariés couverts par le chapitre 100.00 qui ont complété leur période de
probation et qui répondent aux exigences, les autre salariés temporaires
inscrits sur la liste de priorité d’embauche.
13 h 30: les employés temporaires qui
auront reçu une invitation du Service
des ressources humaines et de l’organisation scolaire (invitation envoyée
entre les 11 et 22 juillet 2016).
Au moment de la signature de la
convention, l’employeur a 60 jours
pour verser le montant forfaitaire et pour appliquer le changement salarial rétroactif au 1er avril
2016.
Forfaitaire 500$ (montant brut) pour les salariés
réguliers à 100% - pour les autres salariés, le montant forfaitaire est calculé à partir des heures
travaillées du 1er avril 2015 au 31 mars 2016.
AREQ (Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publiques du Québec)
Pour ceux et celles qui prévoient prendre leur
retraite entre le 1er avril 2017 et le 1er juillet
2018, il y aura une session de formation donnée par l’AREQ en novembre 2016.
Vérifiez le babillard syndical au mois de septembre afin de vous inscrire le plus tôt possible. Les places sont limitées!
Négociations
Au moment d’écrire ces lignes il n’y a toujours pas de signature de notre convention
collective. Le comité de négociations ainsi
que les conseillers sont en lecture et relecture des textes.
Vous serez avisés par l’intermédiaire de vos Liste d’ancienneté
délégués et par l’entremise du site Web et de
la page Facebook lorsque la convention sera À chaque année, l’employeur transmet la
liste d’ancienneté des employés réguliers
signée.
dans tous les milieux. Il est important de
vérifier votre nombre d’années d’ancienneté
afin de vous assurer qu’il n’y a pas d’erreur.
Soyez informés!
Si il y a une erreur , il est important de communiquer avec le syndicat. Nous avons 45
Visitez la page Facebook et
jours suivant l’avis transmis par la commisle site Web du syndicat
sion pour déposer un grief (clause 8-1.03).
spstl.lacsq.org
Page 4
INFO-CAPSULES
PAR Colette Vincent
Quoi faire si vous avez un accident au travail




Vous devez remplir le registre le plus rapidement possible (24 heures).
Avisez votre direction.
Consultez un médecin dans les 48 heures
Contactez votre syndicat .
N’oubliez pas de vous respecter et de respecter votre horaire de travail.
En faire plus avec moins n’est
pas notre devise! Si nous en
faisons toujours plus, c’est
signe que le nombre d’heures
n’a pas été octroyé correctement à la base. Il faut alors
respecter son horaire afin que
la situation soit corrigée!
Tous les accidents de travail et maladies professionnelles doivent être
inscrits dans le registre CSST, disponible au secrétariat. Si vous avez des
témoins, n’oubliez pas d’inscrire leur
nom. Vous avez un délai de 48 heures
pour aller voir un médecin suite à un
accident de travail. Si vous dépassez
ce délai, il se peut que l’employeur
et/ou la CSST contestent.
Alors soyez vigilants! Allez consulter
un médecin et arrêtez de mettre de la
glace et de prendre des Advil en pensant que cela va régler le problème
car votre délai de 48 heures sera passé…..
POURQUOI PAYER MA COTISATION SYNDICALE?
Voici une question que posent souvent les membres, les nouveaux comme les anciens. Une cotisation syndicale pour moi, c’est
une prime d’assurance. Le Syndicat sera là lorsque vous en aurez besoin.
Aux niveaux local, régional et national, le syndicat expose à l’employeur les préoccupations de ses membres lors des comités des
relations du travail.
Le syndicat est aussi l’agent qui négocie la convention collective régissant les conditions de travail et les avantages sociaux dans
votre vie au travail. Le syndicat aide les membres à résoudre les problèmes avec la direction. Il s’assure que les communications
syndicales circulent parmi les membres. Il explique ou obtient des clarifications concernant la signification ou l’application de la
convention collective.
Qu’est-ce que le syndicat a fait pour moi?
Congés spéciaux
Congés de maladie
Vacances
Congé de maternité et de paternité
Retraite progressive
Sécurité d’emploi… et combien d’autres encore!
Voilà pourquoi je paye ma cotisation syndicale! De nombreux membres semblent croire que l’employeur nous a fait cadeau des
droits et des avantages dont nous bénéficions. Sachez que l’employeur ne nous a rien donné spontanément et que les droits et
les avantages que nous avons, c’est le syndicat qui les a négociés et, pour cela, il a fallu parfois, utiliser le droit de grève.
RÉSEAU ACTION MOBILISATION
Page 5
Bilan des négociations
2014-2015 et présentation
du sondage par Cynthia Leduc
Page 6
des n
Bilan
égocia
tions
2014
-2015
et
prése
ntatio
n du
sond
age
Page 7
À cette question, les membres ont
répondu, en moyenne, que le personnel de soutien est passé dans
l’ombre des enseignants.
En comparaison aux autres négociations, c’était toute une amélioration.
Le sentiment de passer deuxième
demeure malgré tout.
À cette question, les membres ont répondu qu’ils étaient satisfaits du travail fait
par le syndicat lors de cette négociation. La plupart ont apprécié être en Front
commun, car ils se sentaient moins seuls. Le faible taux de participation lors des
grèves et des moyens de pression ressort beaucoup. Les membres parlent des
moyens de pression des enseignants et du surplus de travail que cela a occasionné pour le personnel de soutien. Certains ont mentionné les coûts engendrés pour les négociations par le syndicat .
Nous remercions tous ceux et celles qui ont
répondu à ce sondage. Nous avons transmis vos
commentaires lors de la rencontre du Réseau
action mobilisation qui a eu lieu le 11 mai 2016.
Cynthia Leduc et Éric Vézina
Comité Réseau action mobilisation
Page 8
ET
SURVEILLANTES
SURVEILLANTS
D’ÉLÈVES
Vous devez remplir le formulaire en annexe
afin d’être inscrits sur la liste de rappel. Faire
parvenir une copie au Service des ressources
humaines ainsi qu’une copie au bureau de
votre syndicat (par télécopieur au numéro
450 424-4634, courrier interne ou courriel
spstl@videotron.ca).
Avis très important pour toutes les surveillantes et tous les surveillants
d’élèves du chapitre 10-2.00 (qui travaillent moins de quinze heures (15) heures
par semaine).
Pour votre information, nous vous joignons l’article 10-2.06 (surveillantes et surveillants d’élèves).
« POUR LA SURVEILLANTE OU LE SURVEILLANT D’ÉLÈVES TRAVAILLANT RESPECTIVEMENT MOINS DE QUINZE (15) HEURES PAR SEMAINE :
10-2.06
Lors d’une mise à pied incluant une mise à pied temporaire d’une salariée ou d’un salarié couvert par le présent article, la commission procède par lieu physique, par classe d’emplois et suivant l’ordre inverse de leur durée d’emploi.
En cas de rappel, elle procède premièrement par lieu physique, par classe d’emplois et
par ordre de durée d’emploi auprès des salariées ou salariés mis à pied depuis moins
de dix-huit (18) mois et, deuxièmement, par classe d’emplois et par ordre de durée
d’emploi à même une liste au niveau de la commission et sur laquelle la commission
inscrit les salariées ou salariés mis à pied depuis moins de dix-huit (18) mois qui ont
demandé par écrit d’être inscrits sur cette liste.
Pour bénéficier de ce droit de rappel, la salariée ou le salarié doit avoir complété la
période de probation prévue à la clause 10-2.05.
Lorsqu’il y a possibilité d’ajout d’heures ou de remplacement, ces heures sont attribuées par ordre de durée d’emploi, et ce, prioritairement par lieu physique, sans toutefois atteindre quinze (15) heures par semaine. »
Page 9
ANNEXE - SURVEILLANTE OU SURVEILLANT D’ÉLÈVES
Date: _______________________________
Objet: liste de rappel - surveillante ou surveillant d’élèves
Madame,
Monsieur,
Conformément à la clause 10-2.06, je vous avise que je désire que mon nom soit placé sur la
liste de rappel au niveau de la Commission scolaire des Trois-Lacs, advenant que je ne puisse
être rappelé à mon lieu de travail.
Espérant le tout à votre satisfaction, je vous transmets mes salutations distinguées.
___________________________________
Nom et prénom
____________________________________
Signature
____________________________________
adresse au domicile
____________________________________
lieu de travail
c.c.
Syndicat du personnel de soutien des Trois-Lacs
Page 10
L’ABC DE LA CSQ, DE
LA FPSS ET DU SPSTL
CSQ Centrale des syndicats du Québec
La mission principale de la Centrale consiste à promouvoir et à défendre les intérêts économiques, professionnels et sociaux
des membres qu’elle représente. La Centrale représente plus de 200 000 membres dont plus de 130 000 font partie du personnel de l’éducation.
La CSQ reçoit, de ses fédérations, le mandat de négocier en leur nom les matières qui sont communes à l’ensemble des salariées et salariés du secteur public. Traditionnellement, ces matières sont : les salaires, la retraite, les droits parentaux et les
disparités régionales. C’est avec le Conseil du trésor que ces matières sont négociées.
FPSS Fédération du personnel de soutien scolaire
Le seul regroupement au Québec représentant exclusivement du personnel de soutien scolaire des écoles et des centres. La
fédération est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).
Une fédération qui est proche de la réalité et des besoins de ses membres pour la négociation et l’application de leurs conditions de travail. La fédération représente près de 27 000 membres dans les différentes commissions scolaires à travers la province.
La FPSS bénéficie de l’expertise de la CSQ en éducation et dans les services publics. La FPSS est autonome et exerce, à la CSQ,
son pouvoir d’influence pour le personnel de soutien.
SPSTL Syndicat du personnel de soutien des Trois-Lacs
Représente 1 020 membres du personnel de soutien des Trois-Lacs.
Les buts du syndicat sont les suivants : l’étude, la défense et le développement des intérêts économiques sociaux et professionnels de ses membres particulièrement la négociation et l’application de la convention collective. Combat pour le respect
et les conditions de travail de ses membres.
LA COTISATION SYNDICALE
En vertu de notre code du travail, une cotisation doit être prélevée directement sur le salaire de la salariée et du salarié par
l’employeur et envoyée au syndicat accrédité pour le représenter.
Pour le personnel de soutien la cotisation correspond à 1,7% du revenu gagné. Nous devons remettre 0,19% à notre Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS) et 0,54% à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).
Par exemple : Pour un montant de 500,00$, nous devons remettre 158,82$ à la C.S.Q. et 55,88$ à la F.P.S.S. et le montant de
285,30$ reste au syndicat du personnel de soutien.
Ces cotisations servent à payer le loyer, le comptable, le téléphone et internet, les libérations de la présidence et de la personne-ressource, les frais juridiques, les activités politiques, les formations sécurité sociale et autres, et les libérations des
délégués et représentants au Conseil exécutif.
Page 11
CONSEIL EXÉCUTIF
NOM
VINCENT Colette
RENÉ Judith
VÉZINA Éric
LÉCUYER Patrick
LEDUC Cynthia
POSTE
Présidence
1re vice-présidence
2e vice-présidence
Trésorerie
Secrétariat
CONSEIL DES DÉLÉGUÉES ET DÉLÉGUÉS
LIEU DE TRAVAIL
NOM
Ash Jocelyne
Bellefleur Louise
Bellerose Marc-André
Bergevin Steve
Cardinal Audrey
Caron France
Castonguay Linda
Champagne Pascal
Champigny Josée
Côté Marcel
Cousineau Ursule
Deslauriers Line
Desmeules Isabelle
Dubé Lise
Dupré Carol-Anne
Gallant Line
Hayes Johanne
Hémond Nadia
La Perdriolle
François-Perrot
Secrétariat général
Léopold-Carrière
Centre des Belles-rives
Papillon-Bleu pavillon Sainte-Trinité
Brind’Amour
Secondaire Vaudreuil
De la Riveraine
Harwood
Syndicat
Saint-Thomas
Val-des-Prés
De l’Hymne-au-Printemps
De l’Éclusière
Papillon-Bleu pavillon Saint-Jean-Baptiste
Ressources financières et transport
Marguerite-Bourgeoys
Lavertu Francine
Leclerc Geneviève
Lécuyer Patrick
Leduc Cynthia
Lévesque Maurice
Marcotte Caroline
Ménard Lucie
Secondaire Chêne-Bleu
Virginie-Roy
Service des technologies et de l ’information
École à l’Orée-du-Bois
Ressources matérielles
De l’Épervière
Syndicat
Nadon Alain
Atelier-école Les Cèdres
Pelletier Myriam
Pinault Lisette
René Judith
Rodrigue Murielle
Secondaire Soulanges
Notre-Dame-de-la-Garde et José-Maria
Des Orioles
Notre-Dame-de-Lorette
Roussin Sylvie
Service des ressources humaines et organisation scolaire
Samson Véronique
Saphore Sylvie
Séguin Danièle
Serre Ginette
Vézina Éric
Vincent Colette
Sainte-Madeleine
Cuillierrier et Sainte-Marthe
Auclair
Saint-Michel
Secondaire Lionel-Groulx
Syndicat
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
2
Taille du fichier
3 442 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler