close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse du 6 juin

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse – 7 juin 2016
Procès de Rachel en Isère
Quel sort pour ses 3 enfants placés depuis bientôt 1 an ?
Une nouvelle audience va se tenir le 8 juin dans le cadre du placement des enfants de
Rachel. Voilà bientôt un an que ses enfants ont été placés suite à des accusations de
Syndrome de Münchhausen par procuration : la maman voudrait des enfants autistes et
inventerait les troubles de ses enfants, en manipulant son entourage pour parvenir à ses fins.
Depuis, les 3 enfants ont été vus au Centre de Ressources Autisme de Lyon : tous les trois ont
des troubles du spectre de l’autisme. Rachel, qui avait été alertée par différents médecins
pour les deux plus petits, avait donc bien raison de s’en inquiéter.
Lors de cette audience, la question de la prolongation du placement va être débattue.
Comme à chaque fois dans les affaires de placements abusifs, les enfants sont décrits comme
allant parfaitement bien, alors que jamais il n’a été dit qu’ils allaient mal chez leur maman…
Le placement est décrit comme bénéfique, les enfants se développent bien, n’en aurait-il pas
été de même chez leur maman ?
De quelles preuves la justice aurait-elle besoin pour rendre ces enfants à leur mère ?
Les diagnostics continuent d’être remis en cause : c’est pourtant une équipe experte dans ce
domaine qui les a posés. La maman se sent incomprise : elle-même atteinte du Syndrome
d’Asperger, elle est vue comme une personne froide, sans émotion. C’est bien là le propre de
ce syndrome - difficultés à parler de soi, de ce que l’on ressent. Elle se sent niée dans ses
particularités, qui sont en outre utilisées contre elle. Elle est pourtant décrite par son
entourage comme une mère aimante et douce. Aucune plainte à son égard de la part des
enfants qui souffrent de ne pas la voir…
Associations de défense liées à l’autisme, familles, particuliers, tous continuerons à dénoncer
cette situation inacceptable des placements abusifs d’enfants autistes en France. Fratrie
éclatée, famille détruite, liens coupés avec les proches, violation des droits des enfants et de
leur famille, violation des conventions internationales…
L’autisme est un trouble neuro-développemental et aucun cas de Syndrome de
Münchhausen par procuration mimant de l’autisme n’a jamais été rapporté dans la littérature
scientifique mondiale : pourtant, la France dénombre chaque année des cas inventés de toute
pièce… Une exception française qu’il est temps de voir cesser.
Maître Sophie Janois sera présente à l’audience de mercredi, et dénonce déjà un simulacre
de justice dont les principales victimes continuent d’être les enfants de Rachel, une famille
sur laquelle la justice française s’acharne pour aller au bout de convictions démenties par
toutes les récentes avancées sur l’autisme.
Avec plus de 180 associations et de nombreux particuliers, l’avocate a participé à un clip de
soutien en faveur de Rachel qui totalise à ce jour 27 500 vues :
https://www.youtube.com/watch?v=_tlUgr6QlOs&feature=youtu.be
Aidez-nous à soutenir Rachel dans son combat.
Sophie Janois : www.sophiejanois.fr
Envol Isere Autisme : http://www.envolisereautisme.org
Danielle Langloys / Autisme France : http://www.autisme-france.fr
Collectif Egalited : http://www.collectifegalited.org
Contact presse : Béatrice Parrinello-Froment – My RP by Bpf
06 63 72 16 06 – beatriceparrinello@bpfconseil.com
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
30 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler