close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Action - Fédération des comités de parents du Québec

IntégréTéléchargement
Action
Parents
Revue de la Fédération des comités de parents du Québec
V
Vie scolaire
Astuces pour une routine
agréable des devoirs
et leçons
Vie familiale
Pour en finir avec la
rivalité dans la fratrie
Les jeunes et la loi
6
Santé
13
18
Rapport annuel 2015-2016
Des boites à lunch
anti-morosité
31
20
Mot de la rédactrice en chef
Le début d’un temps nouveau
La revue Action Parents s’adresse aux parents engagés dans les
instances de participation du monde scolaire au Québec ainsi
qu’à tous les parents et partenaires du secteur de l’éducation.
Pour consulter ce numéro de juin 2016 d’Action Parents ainsi
que les numéros antérieurs, rendez-vous sur notre site internet
au : www.fcpq.qc.ca
Éditeur : Jean-François Gilbert
Rédactrice en chef : Crystel Jobin-Gagnon
Graphisme : Julie Payeur
Collaborateurs :
Uʘ˜ˆiÊi˜˜Þ]Ê*ÃÞV…œj`ÕV>ÌÀˆVi]Ê*…°°
UÊÕ`އ˜˜Ê
œ˜˜iÞ]Ê°Ê-V°]ʜV̜À>˜ÌiÊi˜ÊÃVˆi˜ViÃÊVˆ˜ˆµÕiÃ]Ê
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
UʽjµÕˆ«iÊ`iʘÕÌÀˆÌˆœ˜˜ˆÃÌiÃÊ`iÃÊÌiˆiÀÃÊVˆ˜µÊj«ˆViÃ
UÊ >`ˆ>Ê,œÕÃÃi>Õ]Ê*ÃÞV…œ«j`>}œ}ÕiÊiÌÊ«ÀœviÃÃiÕÀiÊi˜Ê
Ê >`>«Ì>̈œ˜ÊÃVœ>ˆÀi]Ê1˜ˆÛiÀÈÌjÊ`ÕÊ+ÕjLiVÊDÊ/ÀœˆÃ‡,ˆÛˆmÀiÃÊ
UʽjµÕˆ«iÊ`½`ÕV>œˆ
UÊÃ>LiiʜÀ̈˜]Êi˜ÌˆÃÌi‡Vœ˜Ãiˆ]ʈÀiV̈œ˜Ê`iÊÃ>˜ÌjÊ«ÕLˆµÕiÊ
Ê `iÊ>˜>Õ`ˆmÀi
UʏˆÃiÊiÀÌÀ>˜`]Êi˜ÌˆÃÌi‡Vœ˜Ãiˆ]ʈÀiV̈œ˜Ê`iÊÃ>˜ÌjÊ«ÕLˆµÕiÊ
des Laurentides
UÊՏˆiÊ*ÀœÛi˜V…iÀ]Ê
œ˜vjÀi˜VˆmÀi]Ê*œÕۜˆÀÊ`iʏˆÀi
UʽjµÕˆ«iÊ`ÕÊ,i}ÀœÕ«i“i˜ÌÊ`iÃʜÀ}>˜ˆÃ“iÃÊVœ““Õ˜>ÕÌ>ˆÀiÃÊ
Ê µÕjLjVœˆÃÊ`iʏÕÌÌiÊ>ÕÊ`jVÀœV…>}i
UÊ>˜œ˜Ê>ÀÀiÌÌiÊiÌÊÕVˆiÊ
œÀ“ˆiÀ]ʈ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ½`ÕV>̈œ˜Ê
et l’Enseignement supérieur
UÊ >̅>ˆiÊ/…iÀÀˆi˜]Ê"À̅œ«j`>}œ}Õi
UÊ,>V…iÊÕÌi>Õ]Ê*ÃÞV…œj`ÕV>ÌÀˆVi
UÊ6>jÀˆiÊ>ÀV…>˜`ÊiÌÊ>Àˆi‡À>˜ViʜÕ`Ài>ՏÌ]ʈÀiV̈œ˜Ê
Ê }j˜jÀ>iÊ`iÊÃ>˜ÌjÊ«ÕLˆµÕi]ʈ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ>Ê->˜ÌjÊiÌÊ
Ê `iÃÊÊ-iÀۈViÃÊÜVˆ>ÕÝ
Uʘ˜i‡ÕˆiÊ>}˜œ˜ÊiÌÊ-Ìj«…>˜ˆiÊ,œÞ]ʘÌiÀÛi˜>˜ÌiÃÊ
Ê «ÃÞV…œÃœVˆ>iÃ]ʽ>Ûi˜ÕiÊÕÃ̈ViÊ>ÌiÀ˜>̈Ûi
-½ˆÊ ÞÊ >Ê Õ˜Ê “ˆˆiÕÊ µÕˆÊ iÃÌÊ i˜Ê jۜÕtion constante, c’est bien celui de
l’éducation. La revue Action Parents
v>ˆÌÊ`iʓk“iÊiÌÊ>ÊV…œˆÃˆÊ`iÊ«Ài˜`ÀiÊ
iÊ ÛÊ ˆÀ>}iÊ ˜Õ“jÀˆµÕi°Ê œÕÃÊ ÀiëiVtons non seulement des valeurs de
développement durable essentielles
à l’avenir de nos jeunes, mais nous
facilitons en plus le partage de nos
contenus entourant l’éducation, la parentalité et le bien-être
des enfants.
œÌÀiÊi˜ÛˆiÊ`iÊ«>ÀÌ>}iÀÊ>ÛiVÊ̜ÕÃʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃ]ʏiÃʈ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌÃÊ
iÌÊ iÃÊ VˆÌœÞi˜ÃÊ ˆ˜ÌjÀiÃÃjÃÊ «>ÀÊ ˜œÌÀiÊ ÃÞÃÌm“iÊ `½j`ÕV>̈œ˜Ê iÃÌÊ
même tellement grande que ce sera dorénavant à raison de
trois fois par année que la revue Action Parents sera disponible.
Encore plus d’information, de solutions et d’idées pour accompagner vos enfants dans leur parcours scolaire !
L’œuvre collective que représente l’école publique au Québec
ÃiÊVœ˜XœˆÌÊ՘ʫiÕÊV…>µÕiʍœÕÀ]Ê>ÛiVʏ½>««œÀÌÊ`iÊV…>V՘Ê`iÊÃiÃÊ
membres. C’est avec cette image en tête que la présente édition
d’Action Parents a été conçue.
En faisant appel à des collaborateurs expérimentés, en abordant
des sujet diversifiés et en vous offrant un portrait complet des
activités de la Fédération des comités de parents du Québec,
nous espérons que sa lecture vous procurera un moment
agréable et surtout, qu’il vous donnera quelques outils pour
passer au travers votre quotidien de parent !
œ˜˜iʏiVÌÕÀiÊt
Les propos et opinions présentés dans les articles rédigés par
nos collaborateurs n’engagent qu’eux-mêmes.
La FCPQ autorise la reproduction des textes à la condition d’en
mentionner la source.
IÊ-- Ê£™Óä‡ÇäșÊV̈œ˜Ê*>Ài˜ÌÃ
Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)
ÓÓÈÎ]ÊLœÕ°ÊœÕˆÃ‡86]Ê+ÕjLiVÊ­+ÕjLiV®Ê£
Ê£{Ê
/jj«…œ˜iÊ\Ê{£nÊÈÈLJÓ{ÎÓʜÕÊ£ÊnääÊ{È·ÇÓÈnÊ
/jjVœ«ˆiÊ\Ê{£nÊÈÈLJÈÇ£ÎÊUÊ
œÕÀÀˆiÊ\ÊVœÕÀÀˆiÀJvV«µ°µV°V>Ê
,iÌÀœÕÛiâʏ>Êj`jÀ>̈œ˜ÊÃÕÀ
/fcpq.parents
ÊÊÊÊÊÊÊÊJ
*+
2
Crystel Jobin-Gagnon
Réactrice en chef
Mot de la présidente
A Word from the
President
…iÀÃÊ«>Ài˜ÌÃ]
i>ÀÊ*>Ài˜ÌÃ]
Encore une fois cette année, les parents du Québec ont mis énormément d’efforts et d’énergie à prendre part à l’amélioration de notre
ÊÀjÃi>ÕÊ«ÕLˆVÊ`½j`ÕV>̈œ˜°ÊÌÊViÊvÕÌÊ՘iÊ>˜˜jiÊV…>À}jiÊtÊ*>ÃÊÃiՏi“i˜ÌÊ
pour les parents, mais bien pour l’ensemble des intervenants qui, de
«ÀmÃʜÕÊ`iʏœˆ˜]ʜ˜ÌÊDÊV ÕÀʏ½j`ÕV>̈œ˜ÊiÌʏ>ÊÀjÕÃÈÌiÊ`iʘœÃÊi˜v>˜Ìð
}>ˆ˜Ê̅ˆÃÊÞi>À]Ê̅iÊ«>Ài˜ÌÃʜvÊ+ÕjLiVÊ
…>ÛiÊ ˆ˜ÛiÃÌi`Ê i˜œÀ“œÕÃÊ ivvœÀÌÊ >˜`Ê
energy into improving our public educäœ˜Ê ÃÞÃÌi“°Ê ̽ÃÊ Lii˜Ê >Ê LÕÃÞÊ Þi>ÀÊ ˜œÌÊ
only for parents, but for all educational
ÃÌ>Ži…œ`iÀÃÊ Ü…œÊ >ÀiÊ Vœ““ˆÌÌi`]Ê ˆ˜Ê
œ˜iÊ Ü>ÞÊ œÀÊ >˜œÌ…iÀ]Ê ÌœÊ œÕÀÊ V…ˆ`Ài˜½ÃÊ
education and success.
iÊ Ì…m“iÊ “ˆÃÊ `iÊ ½>Û>˜ÌÊ DÊ ½œVV>Ȝ˜Ê `iÊ ˜œÌÀiÊ {äeÊ œ˜}ÀmÃÊ Ê>˜˜ÕiÊ
Ài«ÀjÃi˜ÌiÊ `½>ˆiÕÀÃÊ ÌÀmÃÊ Lˆi˜Ê ViÌÌiÊ Àj>ˆÌjÊ iÌÊ ViÌÌiÊ ˆ“«ˆV>̈œ˜Ê
parentale. L’école publique est effectivement une « œuvre collective »
v>Xœ˜˜jiÊ «>ÀÊ iÕÀÊ ˆ“«ˆV>̈œ˜°Ê À@ViÊ DÊ V…>VÕ˜Ê `iÃÊ £nÊ äääÊ «>Ài˜ÌÃÊ
Êi˜}>}jÃÊ `>˜ÃÊ iÃÊ ÃÌÀÕVÌÕÀiÃÊ «>Ài˜Ì>iÃ]Ê iÊ ÊÀjÃi>ÕÊ Ã½i˜ÀˆV…ˆÌÊ `½Õ˜iÊ
expérience, d’une connaissance et d’un intérêt incontournable pour le
bien-être de tous les jeunes. Les enfants et leur réussite sont peut-être
les points de départ de cette oeuvre magnifique, mais celle-ci a aussi
՘Êʈ“«>VÌÊÃÕÀʏ½i˜Ãi“LiÊ`iʏ>ÊÜVˆjÌj°Ê-œÞœ˜ÃÊwiÀÃÊ`iÊv>ˆÀiÊ«>À̈iÊ`iÊ
cette œuvre collective !
Un sujet d’actualité
L’année 2015-2016 a été marquée par une grande effervescence dans
le réseau. Ce qui va et ce qui ne va pas dans le milieu de l’éducation
>Êv>ˆÌÊ«>ÀiÀÊiÌÊVœÕiÀÊLi>ÕVœÕ«Ê`½i˜VÀiÊtÊ œ˜ÊÃiՏi“i˜ÌÊ`iÃÊ>V̈œ˜ÃÊ
de toutes sortes se sont multipliées au fil des mois, mais le réseau
>Ê >ÕÃÃˆÊ jÌjÊ ˆ˜ÌiÀ«ijÊ µÕ>˜ÌÊ DÊ Õ˜Ê jÛi˜ÌÕiÊ V…>˜}i“i˜ÌÊ DÊ >Ê Loi sur
l’instruction publique.
Les membres de la Fédération ont abattu une quantité impressionnante de travail à cette occasion et nous avons pu présenter, devant
les parlementaires, nos demandes d’améliorations à l’égard de la loi.
iÃÊ Lœ˜ˆwV>̈œ˜ÃÊ iÌÊ `iÃÊ >“i˜`i“i˜ÌÃÊ µÕiÊ iÃÊ «>Ài˜ÌÃÊ `ÕÊ +ÕjLiVÊ
réclament depuis bon nombre d’années déjà et auxquels ils tiennent.
*œÕÀʏ>ÊÃՈÌiÊ`iÃÊV…œÃiÃ]ʵÕiiÃʵÕiÊ܈i˜ÌʏiÃʜÀˆi˜Ì>̈œ˜ÃʵՈÊÊÃiÀœ˜ÌÊ
prises, nous vous assurons une présence représentative, dans un
esprit de totale collaboration.
Des services affectés par les compressions
En 2015-2016, malgré les dénonciations et les actions populaires,
on ne peut pas crier victoire quant à un réinvestissement dans notre
ÊÀjÃi>ÕÊ«ÕLˆVÊ`½j`ÕV>̈œ˜°ÊiÃʓˆˆœ˜Ãʜ˜ÌÊjÌjÊÊ`ˆÃ«iÀÃjÃÊ«>À‡Vˆ]Ê«>ÀʏD]Ê
“>ˆÃʜ˜ÊiÃÌÊi˜VœÀiʏœˆ˜Ê`½Õ˜ÊÀjˆ˜ÛiÃ̈ÃÃi“i˜ÌÊDʏ>ʅ>ÕÌiÕÀÊ`Õʓˆˆ>À`Ê
«iÀ`ÕÊ>ÕÊVœÕÀÃÊ`iÃÊ`iÀ˜ˆmÀiÃÊ>˜˜jiðÊ-œÞiâÊÃ>˜ÃÊVÀ>ˆ˜Ìi]ʘœÕÃÊVœ˜Ìˆ˜ÕiÀœ˜ÃÊ`iÊ`j˜œ˜ViÀʅ>ÕÌÊiÌÊvœÀÌʏiÊ`jÃi˜}>}i“i˜ÌÊi˜ÛiÀÃʏiÊÀjÃi>ÕÊ
et nous lutterons jusqu’à ce que la facture soit acquittée.
iÃʓˆˆiÕÝʵՈÊÀj«œ˜`i˜ÌÊ>ÕÝÊLi܈˜ÃÊÀjiÃÊ`iÃÊjmÛiÃ]ʜÙʏ½>««Ài˜ÌˆÃÃ>}iÊ iÃÌÊ v>ۜÀˆÃjÊ iÌÊ œÙÊ ÌœÕÃÊ iÃÊ ˆ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌÃÊ œ˜ÌÊ iÃÊ “œÞi˜ÃÊ `iÊ
mener à bien leur mission, ce n’est pas une option. C’est tout simplement primordial pour la réussite scolaire. Pour que nos jeunes puissent
exprimer leur plein potentiel et créer eux-mêmes l’œuvre de leur vie,
ils ont besoin d’avoir tous les outils en main.
/…iÊ Ì…i“iÊ œvÊ œÕÀÊ {äÌ…Ê ˜˜Õ>Ê œ˜Ûi˜Ìˆœ˜Ê ˆÃÊ Ài«ÀiÃi˜Ì>̈œ˜Ê œvÊ Ì…ˆÃÊ
reality and parent involvement; public education truly is a collective
ºÜœÀŽÊ œvÊ >ÀÌ°»Ê /…>˜ŽÃÊ ÌœÊ i>V…Ê >˜`Ê iÛiÀÞÊ œ˜iÊ œvÊ Ì…iÊ £n]äääÊ «>Ài˜ÌÃÊ
܅œÊ«>À̈Vˆ«>Ìiʈ˜Êi`ÕV>̈œ˜ÊÃÌÀÕVÌÕÀiÃ]Ê̅iÊ«ÕLˆVÊÃÞÃÌi“ʈÃÊi˜ÀˆV…i`Ê
LÞÊ ˆ˜Û>Õ>LiÊ iÝ«iÀˆi˜Vi]Ê Ž˜œÜi`}iÊ >˜`Ê ˆ˜ÌiÀiÃÌÊ vœÀÊ Ì…iÊ Li˜iwÌÊ œvÊ
>Êޜ՘}Ê«iœ«i°Ê
…ˆ`Ài˜Ê>˜`Ê̅iˆÀÊÃÕVViÃÃʓ>ÞÊLiÊ̅iÊÃÌ>À̈˜}Ê«œˆ˜ÌÊ
vœÀÊ̅ˆÃʓ>}˜ˆwVi˜ÌÊi˜`i>ۜÕÀ]ÊLÕÌÊ̅iÃiʓœÌˆÛ>̈œ˜Ãʅ>ÛiÊ>˜Êˆ“«>VÌÊ
œ˜Ê>ÊœvÊÜVˆiÌÞ°Ê-Ì>˜`ÊÌ>Ê>˜`ÊLiÊ«ÀœÕ`ʜvÊޜÕÀÊ«>ÀÌʈ˜ÊœÕÀÊVœiV̈ÛiÊ
work of art!
The topic of the year
Óä£x‡Óä£Èʅ>ÃÊLii˜Ê>Ê̈“iʜvÊ}Ài>ÌÊvœ“i˜ÌÊ܈̅ˆ˜Ê̅iÊ«ÕLˆVÊi`ÕV>̈œ˜ÊÃÞÃÌi“°Ê7…>̽ÃÊܜÀŽˆ˜}p>˜`Ê܅>̽ÃʘœÌp܈̅ˆ˜Ê̅iÊi`ÕV>̈œ˜Ê
Vœ““Õ˜ˆÌÞʅ>ÃÊ}i˜iÀ>Ìi`ʓÕV…Ê`iL>ÌiÊ>˜`ʜvÌi˜Ê“>`iÊ̅iʅi>`ˆ˜iðÊ
"ÛiÀÊ̅iʓœ˜Ì…Ã]ʘœÌʜ˜Þʅ>ÃÊ̅iÀiÊLii˜Ê>˜ÊiÛiÀ‡}ÀœÜˆ˜}ʓՏ̈ÌÕ`iʜvÊ
>V̈œ˜Êœ˜Ê>ÊŽˆ˜`ÃʜvÊvÀœ˜ÌÃ]ÊLÕÌÊ̅iÊi`ÕV>̈œ˜Ê˜iÌܜÀŽÊ…>ÃÊLii˜Ê>Îi`Ê
̜ÊÜiˆ}…ʈ˜Êœ˜Ê«Àœ«œÃi`ÊV…>˜}iÃÊ̜Ê̅iÊEducation Act.
/…iʓi“LiÀÃʜvÊ̅iÊi`iÀ>̈œ˜Ê…>ÛiÊ`œ˜iÊ>˜Êˆ“«ÀiÃÈÛiÊ>“œÕ˜ÌʜvÊ
ܜÀŽÊ>˜`ÊÜiÀiÊ>LiÊ̜ÊVœ˜ÛiÞÊ̅iˆÀÊ`i“>˜`ÃÊvœÀʈ“«ÀœÛi“i˜ÌÃÊ̜Ê̅iÊ
Education ActÊ ÌœÊ Ãpˆ“«ÀœÛi“i˜ÌÃÊ >˜`Ê >“i˜`“i˜ÌÃÊ Ì…>ÌÊ Ì…iÊ
«>Ài˜ÌÃʜvÊ+ÕjLiVʅ>Ûiʏœ˜}ÊLii˜Ê«Õň˜}ÊvœÀÊ>˜`Ê܅ˆV…Ê̅iÞÊVœ˜Ìˆ˜ÕiÊ
̜ʈ˜ÃˆÃÌʜ˜°Ê7…>ÌiÛiÀÊ`ˆÀiV̈œ˜Ê̅iÊ«Àœ«œÃi`ÊV…>˜}iÃÊ̜ÊVÌʓ>ÞÊÌ>ŽiÆÊ
ÜiÊ܈ÊLiÊ̅iÀiʈ˜Ê>ÊëˆÀˆÌʜvÊvՏÊVœ>LœÀ>̈œ˜°Ê
Services affected by cuts
˜ÊÓä£x‡Óä£È]Ê`iëˆÌiÊ«ÀœÌiÃÌ>̈œ˜Ê>˜`Ê}À>ÃÃÀœœÌÃÊ>V̈œ˜]ÊÜiÊV>˜˜œÌÊ
V>ˆ“ÊۈV̜ÀÞÊ܅i˜ÊˆÌÊVœ“iÃÊ̜ÊÀiˆ˜ÛiÃ̈˜}ʈ˜ÊœÕÀÊ«ÕLˆVÊi`ÕV>̈œ˜ÊÃÞÃÌi“°ÊÊviÜʓˆˆœ˜Ê`œ>ÀÃʅ>ÃÊLii˜Êëi˜ÌʅiÀiÊ>˜`Ê̅iÀi]ÊLÕÌʘœÜ…iÀiÊ
˜i>ÀÊ̅iÊLˆˆœ˜ÊœÃÌʈ˜ÊÀiVi˜ÌÊÞi>ÀðÊ,iÃÌÊ>ÃÃÕÀi`Ê̅>ÌÊÜiÊ܈ÊVœ˜Ìˆ˜ÕiÊ
to speak out loudly against cuts in our public education system and
Žii«Êœ˜Êw}…̈˜}Ê՘̈Ê̅iÊ}œÛiÀ˜“i˜ÌÊÀiˆ˜ÛiÃÌð
œ““Õ˜ˆÌˆiÃÊ̅>ÌÊÀi뜘`Ê̜ÊÃÌÕ`i˜ÌýÊÀi>Ê˜ii`Ã]Ê̅>ÌÊvœÃÌiÀʏi>À˜ˆ˜}Ê
>˜`Ê܅iÀiÊiÛiÀޜ˜iʅ>ÃÊ܅>ÌʈÃʘii`i`Ê̜ÊV>ÀÀÞʜÕÌʅˆÃʜÀʅiÀʓˆÃȜ˜Ê
ivviV̈ÛiÞÊ>ÀiʘœÌʘi}œÌˆ>Li°Ê/…iÃiÊii“i˜ÌÃÊ>ÀiÊ>L܏ÕÌiÞÊVÀÕVˆ>Ê
̜ÊÃÕVViÃÃʈ˜ÊÃV…œœ°ÊœÀʜÕÀÊޜ՘}Ê«iœ«iÊ̜ÊÀi>ˆâiÊ̅iˆÀÊvՏÊ«œÌi˜Ìˆ>Ê
>˜`ÊLՈ`Ê>ʏˆviÊvœÀÊ̅i“ÃiÛiÃ]Ê̅iÞʘii`Ê̜ʅ>ÛiÊ̅iÊLiÃÌÊ«œÃÈLiÊ
̜œÃÊ>ÌÊ̅iˆÀÊ`ˆÃ«œÃ>°Ê
/…>˜ŽÊޜհ
iÀVˆ]
Corinne Payne
Présidente
Corinne Payne
President
3
VIE SCOLAIRE
LANGAGE
Agir sur les troubles pour briser l’isolement
Peu importe la nature du trouble de la communication, l’élève, en entrant à l’école, est invité à
recevoir de l’information, à la traiter, à l’analyser et très souvent à la communiquer. Or, les spécialistes du domaine reconnaissent l’importante dimension affective de la communication et le
rôle qu’elle joue dans le développement de l’enfant et dans sa capacité d’entrer en relation avec
les autres. Dès lors, il devient facile de comprendre la solitude de l’enfant qui vit avec de telles
difficultés.
Nadia Rousseau
Psychopédagogue et professeure en adaptation scolaire
Université du Québec à Trois-Rivières
iÊ >˜}>}iÊ iÃÌÊ Õ˜iÊ v>VՏÌjÊ Õ˜ˆµÕiÊ `œ˜˜jiÊ DÊ ½kÌÀiÊ …Õ“>ˆ˜°Ê
->Ê «Àˆ˜Vˆ«>iÊ vœ˜V̈œ˜Ê iÃÌÊ `iÊ Vœ““Õ˜ˆµÕiÀ°Ê ½i˜v>˜ÌÊ Ûˆi˜ÌÊ >ÕÊ
monde avec cette faculté qui se développera progressivement,
de façon implicite, grâce à ses interactions avec son entourage
(les parents, la fratrie, la famille élargie, les pairs, etc.). Quand
le développement de l’enfant se déroule comme prévu, le langage s’acquiert sans trop de soucis. La majorité des enfants
commenceront la maternelle avec un bagage de connaissances, dont celle du langage, qui lui permettra de communiquer
et de raisonner mais également d’apprendre. Toutefois, tous les
enfants n’arrivent pas à la maternelle avec le même bagage.
>˜ÃÊ՘ÊViÀÌ>ˆ˜Ê˜œ“LÀiÊ`iÊV>Ã]ʏ½iÝ«œÃˆÌˆœ˜Ê>Õʏ>˜}>}iʘ½>ÕÀ>Ê
«>ÃÊÃÕvwÊ«œÕÀʵսˆÊÃiÊ`jÛiœ««iʅ>À“œ˜ˆiÕÃi“i˜Ì°
Certains enfants présenteront un retard ou un trouble du lan}>}iÊ ÌœÕV…>˜ÌÊ ÃœˆÌÊ ½iÝ«ÀiÃȜ˜Ê ­`ˆvwVՏÌjÊ DÊ «Àœ`ՈÀiÊ ViÀÌ>ˆ˜ÃÊ
sons de la parole ou certaines syllabes, difficulté à acquérir
le vocabulaire, difficulté à dire un mot au moment voulu, diffiVՏÌjÊDÊ«Àœ`ՈÀiÊ`iÃÊ«…À>ÃiÃÊȓ«iÃʜÕÊVœ“«iÝiÃÊÃ>˜ÃÊiÀÀiÕÀ®]Ê
܈Ìʏ>ÊVœ“«Àj…i˜Ãˆœ˜Ê­`ˆvwVՏÌjÊDÊVœ“«Ài˜`ÀiʏiÃʓœÌÃʜÕʏiÃÊ
«…À>ÃiîÊ`Õʏ>˜}>}i°Ê
Certains enfants présenteront un retard ou un
trouble du langage touchant soit l’expression,
soit la compréhension du langage.
4
+ÕiiʵÕiÊ܈Ìʏ½œÀˆ}ˆ˜iÊ`ÕÊ«ÀœLm“iʏ>˜}>}ˆiÀ]ÊÈÊ>ÕV՘iʈ˜ÌiÀÛi˜Ìˆœ˜Ê ˜½iÃÌÊ ivviVÌÕji]Ê iÃÊ `ˆvwVՏÌjÃÊ >˜}>}ˆmÀiÃÊ >ÕÀœ˜ÌÊ `iÃÊ
conséquences importantes non seulement sur les apprentissages scolaires, mais également sur les plans social et émotion˜i]Ê«ÕÃÊ«>À̈VՏˆmÀi“i˜ÌÊÃÕÀʏ½iÃ̈“iÊ`iÊ܈°Ê
½iÃÌÊ}À@ViÊDÊÃiÃÊ
expériences dans son environnement et avec autrui que l’enfant
commence à acquérir un sentiment de maîtrise ou de com«jÌi˜Vi°Ê -ˆÊ ½iÝ«jÀˆi˜ViÊ ÃœVˆ>iÊ iÌÊ ½iÝ«jÀˆi˜ViÊ ÃVœ>ˆÀiÊ Ãœ˜ÌÊ
liées à l’estime de soi, la maîtrise du langage, elle, en constitue
une condition essentielle.
Une trousse remplie d’outils!
Dans les mots d’Annie, Mieux se connaître pour mieux communiquer est une trousse de sensibilisation aux troubles de
la communication au service du personnel enseignant et des
ˆ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌÃʵՈÊÜՅ>ˆÌi˜ÌÊ>“jˆœÀiÀʏ½iÝ«jÀˆi˜ViÊÃVœ>ˆÀiÊ
`iÃÊjmÛiÃÊ>Þ>˜ÌÊ`iÊÌiÃÊÌÀœÕLiðÊ
i>]Ê`>˜ÃʏiÊLÕÌÊ`½>ˆ`iÀÊ
l’enfant présentant des difficultés de langage à se développer
`iÊv>Xœ˜Ê…>À“œ˜ˆiÕÃiÊiÌÊ`½>Õ}“i˜ÌiÀÊÃiÃÊV…>˜ViÃÊ`iÊÀjÕÃsite scolaire. Elle propose une série d’outils favorisant une
“iˆiÕÀiÊVœ˜˜>ˆÃÃ>˜ViÊ`iÊ܈ÊiÌʏ>Ê«>À̈ÊVˆ«>̈œ˜Ê`iÃÊjmÛiÃÊ
au sein de la classe. Cette trousse et ses composantes pro«œÃi˜ÌÊ`iÊ`jÛiœ««iÀÊV…iâʏ½i˜v>˜ÌÊ՘ÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`iÊ«œÕۜˆÀÊ
agir nécessaire à l’expression de ses besoins.
La trousse Dans les mots d’Annie, Mieux se connaître
pour mieux communiquer a été réalisée conjointement par
½1+/,]ʏiÊ
/,+ÊiÌʏ>Ê-"°Ê>ÊÌÀœÕÃÃiÊ>ÊjÌjÊÀj`ˆ}jiÊ«>ÀÊ
>`ˆ>Ê ,œÕÃÃi>Õ]Ê *…°°]Ê 1+/,Ê ­>ÕÌiÕÀi®]Ê i˜Ê Vœ>LœÀ>̈œ˜Ê
>ÛiVÊj˜>ÊiÀ}iÀœ˜]Ê`œV̜À>˜Ìi]Ê1+/,Ê­Vœ>ÕÌiÕÀi®°
Pour vous procurer la trousse, visitez le www.sofad.qc.ca.
>`ˆ>Ê ,œÕÃÃi>Õ]Ê *…°Ê°Ê i˜Ê «ÃÞV…œ«j`>}œ}ˆi]Ê iÃÌÊ «ÀœviÃÃiÕÀiÊ i˜Ê >`>«Ì>̈œ˜Ê
ÃVœ>ˆÀiÊ>ÕÊj«>ÀÌi“i˜ÌÊ`iÃÊÃVˆi˜ViÃÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜Ê`iʏ½1˜ˆÛiÀÈÌjÊ`ÕÊ+ÕjLiVÊ
DÊ /ÀœˆÃ‡,ˆÛˆmÀiÃÊ ­1+/,®°Ê iÊ iÃÌÊ ÌˆÌՏ>ˆÀiÊ `iÊ >Ê …>ˆÀiÊ `iÊ ÀiV…iÀV…iÊ œÀ“>˜`‡Ê
>ÕÀˆVi]ÊV…iÀV…iÕÀiÊ>ÕÊ>LœÀ>̜ˆÀiʈ˜ÌiÀ˜>̈œ˜>ÊÃÕÀʏ½ˆ˜VÕȜ˜ÊÃVœ>ˆÀiÊ­--®ÊiÌÊ
responsable du regroupement Qualification et insertion socioprofessionnelle des
i՘iÃÊ>`ՏÌiÃʵÕjLjVœˆÃÊ­+-+®°
iÊ i˜ÌÀiÊ `iÊ ÌÀ>˜ÃviÀÌÊ «œÕÀÊ >Ê ÀjÕÃÈÌiÊ j`ÕV>̈ÛiÊ `ÕÊ +ÕjLiVÊ ­
/,+®Ê >Ê «œÕÀÊ
mission de promouvoir l’innovation et le transfert de connaissances en vue
Ê`½>VVÀœˆÌÀiʏ>ÊÀjÕÃÈÌiÊj`ÕV>̈ÛiÊ>ÕÊ+ÕjLiV°Ê-iÃÊ«ÀœiÌÃʓˆÃi˜ÌÊÃÕÀʏ½ṎˆÃ>̈œ˜Ê
des connaissances scientifiques et des savoirs d’expérience, ainsi que sur la
Vœ>ÊLœÀ>̈œ˜Ê i˜ÌÀiÊ iÃÊ V…iÀV…iÕÀÃ]Ê iÃÊ «À>̈Vˆi˜ÃÊ iÌÊ iÃÊ œÀ}>˜ˆÃ>̈œ˜Ã°Ê *œÕÀÊ i˜Ê
savoir davantage, visitez le www.ctreq.qc.ca.
5
VIE SCOLAIRE
DEVOIRS ET LEÇONS
De bons résultats sans trop de tracas
La période des devoirs et leçons peut s’avérer un moment de bonheur avec votre enfant ou encore
un temps de négociation sans fin. Lorsque l’on demande à un enfant d’effectuer ses tâches scolaires après une journée complète passée à l’école, c’est comme si votre patron vous demandait
de faire du temps supplémentaire à la maison sans être payé. Quelle serait votre réaction ?
Nathalie Therrien
"À̅œ«j`>}œ}ÕiÊUÊÜÜÜ°>««Ài˜œ˜Ãi˜Ãi“Li°Vœ“
6œÕÃÊ«œÕÛiâÊ>ÕÃÈÊi˜Ê«>ÀiÀÊDʏ½i˜Ãiˆ}˜>˜Ì­i®Ê>w˜Ê`iÊÛjÀˆwiÀʏiÊ
rendement de votre enfant en classe. Une bonne communication entre l’école et la maison est primordiale. C’est la clé de
la réussite pour votre enfant. Comme vous ne pouvez pas tout
gérer seul, il peut être conseillé de faire appel à d’autres proviÃȜ˜˜iÃÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜ÊÈʏiÊLi܈˜Êýi˜Êv>ˆÌÊÃi˜ÌˆÀ°Ê ½œÕLˆiâÊ
pas, vous avez tricoté vos enfants, vous êtes souvent le meilleur
juge de leur éducation.
Sentiment de compétence
ÕÀ>˜ÌÊViÌÌiÊ«jÀˆœ`i]ʈÊiÃÌʈ“«œÀÌ>˜ÌÊ`½kÌÀiʜÀ}>˜ˆÃjÊiÌÊÃÌÀÕVturé afin de mieux encadrer votre enfant dans cette routine
ʵ՜̈`ˆi˜˜i°Ê Ê 6œÌÀiÊ ÀžiÊ Vœ˜ÃˆÃÌiÊ DÊ kÌÀiÊ Õ˜Ê >VVœ“«>}˜>ÌiÕÀÊ
ÊivwV>ViÊ iÌÊ i˜Ì…œÕÈ>ÃÌi°Ê ½œÕLˆiâÊ «>ÃÊ µÕiÊ iÃÊ Ì@V…iÃÊ >««>À̈i˜˜i˜ÌÊDʏ½i˜v>˜ÌÊ>Û>˜ÌÊ̜ÕÌ°ÊÊ6œÕÃʘiʏՈÊÀi˜`iâÊ«>ÃÊÃiÀۈViÊ
si vous les faites pour lui ! L’enfant a besoin de sentir que vous
kÌiÃÊ`iÀÀˆmÀiʏՈÊiÌʵսˆÊ«iÕÌÊVœ“«ÌiÀÊÃÕÀÊۜÕð
Quelle durée ?
Le temps consacré aux devoirs et leçons peut parfois vous
apparaitre nébuleux. En effet, plusieurs parents se demandent
combien de temps ils devraient accorder à cette période. En fait,
ˆÊi݈ÃÌiÊ՘iÊvœÀ“Տiʓ>̅j“>̈µÕiÊÌÀmÃÊȓ«iÊ«iÀ“iÌÌ>˜ÌÊ`iÊ
“ˆiÕÝÊiÃ̈“iÀʏiÊÌi“«Ã°ÊÊý>}ˆÌÊ`iÊV>VՏiÀÊxʓˆ˜ÕÌiÃÊ«>ÀÊ>˜˜jiÊ
`½@}i°ÊÊ*>ÀÊiÝi“«iÊ\ÊÇÊ>˜ÃÊÝÊxʓˆ˜ÕÌiÃÊrÊÎxʓˆ˜ÕÌiðÊ-ˆÊۜÌÀiÊ
enfant dépasse de beaucoup le temps estimé pour compléter
ses travaux, posez-vous des questions ! C’est peut-être un signe
µÕiʵÕiµÕiÊV…œÃiʘiÊÛ>Ê«>ÃÊLˆi˜°Ê
Êv>ÕÌÊVœ“«Ài˜`ÀiʵÕiÊViÌÌiÊ«jÀˆœ`iÊ>Ê«œÕÀÊLÕÌÊ`iÊ`jÛiœ««iÀÊ
՘ÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`iÊVœ“«jÌi˜ViÊV…iâÊۜÌÀiÊi˜v>˜Ì°Ê
½iÃÌÊ`½>ˆiÕÀÃÊ
pour cette raison qu’il est primordial de proposer à votre enfant
des défis à sa mesure ou encore de le rendre conscient de ses
vœÀViÃÊiÌÊ`iÊÃiÃʏˆ“ˆÌiðÊÊiÊ«ÕÃ]ÊۜÕÃÊ«œÕÛiâʏՈÊ`œ˜˜iÀÊ`ÀœˆÌÊDÊ
½iÀÀiÕÀÊi˜ÊۜÕÃʓœ˜ÌÀ>˜ÌÊVœ““iʓœ`mi°Êˆ˜Ãˆ]ÊViÕˆ‡VˆÊÃiÊÃi˜ÌˆÀ>ÊÃjVÕÀˆÃjÊiÌÊÌi˜ÌiÀ>Ê`½iÝ«œÀiÀÊ`iʘœÕÛiiÃÊ>Ûi˜ÕiðÊÀiv]Ê
l’encourager et le féliciter peuvent vous rapporter gros puisque
votre enfant investira ainsi dans sa tirelire de l’estime de soi !
La période des devoirs et leçons est essentielle à la vie sco>ˆÀiÊ`iÊۜÌÀiÊi˜v>˜Ì°Ê-œÞiâÊ`œ˜VÊi˜Ì…œÕÈ>ÃÌiÊiÌʈ˜˜œÛ>ÌiÕÀÊtÊ
Ê««Ài˜`ÀiÊi˜ÊœÕ>˜ÌÊiÃÌÊ̜ՍœÕÀÃÊ՘ÊV…œˆÝÊ}>}˜>˜Ì°Ê*ÕÃʏ½i˜v>˜ÌÊ
aura du plaisir à faire ses devoirs et leçons, plus vous verrez
`iÃÊÀjÃՏÌ>ÌðÊiÊ«ÕÃ]Ê>ÛiVÊ`iÃʜṎÃÊiÌÊ՘Ê>VVœ“«>}˜i“i˜ÌÊ
adéquat, il est possible de bien guider votre enfant tout au long
`iÊܘÊV…i“ˆ˜i“i˜ÌÊÃVœ>ˆÀi°
5 minutes x Âge de l’enfant = Temps estimé pour les devoirs
6
La mémoire, une faculté qui oublie !
Ûiâ‡ÛœÕÃÊ`jDÊiÕʏiÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`iÊÌÀ>Û>ˆiÀÊÌÀmÃÊvœÀÌÊ>ÛiVÊ
votre enfant sans toutefois constater de résultats tangibles ?
Prenons par exemple les mots de vocabulaire. Ceuxci peuvent être intériorisés une journée et, comme par
ʓ>}ˆi]Ê >«ÀmÃÊ µÕiµÕiÊ Ìi“«Ã]Ê ˆÃÊ `ˆÃ«>À>ˆÃÃi˜Ì°Ê -ˆÊ ۜÕÃÊ
étiez magicien, vous pourriez comprendre, mais là c’est le
“ÞÃÌmÀiÊ̜Ì>oÊ
La raison est simple : le cerveau apprend lorsqu’il fait un
ancrage permanent. En effet, pour qu’une information se
ÌÀ>˜ÃvmÀiÊ `iÊ >Ê “j“œˆÀiÊ `iÊ ÌÀ>Û>ˆÊ DÊ >Ê “j“œˆÀiÊ DÊ œ˜}Ê
terme, l’enfant doit se créer des images mentales.
>̅>ˆiÊ/…iÀÀˆi˜ÊiÃÌÊ̈ÌՏ>ˆÀiÊ`½Õ˜ÊL>VV>>ÕÀj>ÌÊi˜Êj`ÕV>̈œ˜ÊiÌʜÀ̅œ«j`>}œ}Õi°ÊiÊiÃÌÊ`ˆÀiVÌÀˆViÊ`iÃÊÃiÀۈViÃÊ«j`>}œ}ˆµÕiÃÊDʏ>Ê
ˆ˜ˆµÕiÊ`½>««Ài˜ÌˆÃÃ>}iÊëjVˆ>ˆÃjiÊ>ˆ˜ÃˆÊµÕ½>VVœ“«>}˜>ÌÀˆViÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ`½i˜v>˜ÌÃÊ«ÀjÃi˜Ì>˜ÌÊ`iÃÊ`ˆvwVՏÌjÃÉÌÀœÕLiÃÊ`½>««Ài˜ÌˆÃÃ>}i]Ê`½>ÌÌi˜Ìˆœ˜ÊiÌÊ`iÊVœ“«œÀÌi“i˜Ì°
7
VIE SCOLAIRE
ORIENTATION
Comment aider son enfant dans ses choix ?
L’orientation scolaire et professionnelle des jeunes est, pour leurs
parents, un facteur d’inquiétude, une source de stress et parfois même
de tensions. Ils sont conscients que des choix judicieux contribueront
à l’épanouissement de leur enfant, tant sur le plan scolaire que
professionnel.
Manon Barrette et Lucie Cormier
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
Des programmes orientants
->V…iâÊ j}>i“i˜ÌÊ µÕiÊ iÃÊ «Àœ}À>““iÃÊ `ÕÊ Óe cycle du secon`>ˆÀiÊ qÊ *ÀœiÌÊ «iÀܘ˜iÊ `½œÀˆi˜Ì>̈œ˜Ê ­**"®]ÊExploration de la
formation professionnelle et Sensibilisation à l’entrepreneuriat
– répondent aux besoins d’orientation scolaire et professionnelle des jeunes et peuvent faciliter leur insertion tant sur le
“>ÀV…jÊ`ÕÊÌÀ>Û>ˆÊµÕiÊ`>˜Ãʏ>ÊVœ““Õ˜>ÕÌj°ÊÃʏiÕÀÊ«iÀ“iÌÌi˜ÌÊ
`iÊ`jVœÕÛÀˆÀʏiʓœ˜`iÊÃVœ>ˆÀiÊiÌʏiʓ>ÀV…jÊ`ÕÊÌÀ>Û>ˆ]Ê`iÊ`j“ÞÃtifier la formation professionnelle et de vivre des expériences
entrepreneuriales. Ces programmes sont basés sur l’orientation
par l’action.
œÀ“iÀÊ՘ʫÀœiÌÊ`½>Ûi˜ˆÀÊ̜ÕÌÊi˜ÊjÌ>˜ÌÊVœ˜ÃVˆi˜ÌÊ`iÃÊV…i“ˆ˜ÃÊ
à suivre et des moyens à mettre en œuvre est un travail à long
ÌiÀ“i°Ê6œÌÀiÊi˜v>˜ÌÊ>ÊLi܈˜Ê`iÊÌi“«ÃÊ«œÕÀÊ`jVœÕÛÀˆÀÊÃ>Ê«iÀܘnalité, ses centres d’intérêt, ses aptitudes et ses motivations.
6œÌÀiÊ«ÀjÃi˜ViÊiÌÊۜÌÀiÊÀžiÊܘÌʈ“«œÀÌ>˜ÌÃ]ÊV>ÀÊV½iÃÌÊۜÕÃʵՈÊ
le connaissez le mieux et qui êtes le mieux placé pour l’aider
µÕœÌˆ`ˆi˜˜i“i˜ÌÊDÊÞÊÀjyjV…ˆÀ°Ê
-ˆÊ ۜÕÃÊ ÃœÕ…>ˆÌiâÊ µÕiÊ ÛœÌÀiÊ i˜v>˜ÌÊ ÃœˆÌÊ Lˆi˜Ê >VVœ“«>}˜j]Ê
cela suppose que vous teniez compte, au départ, de ce qui est
important pour votre enfant. Posez-lui de bonnes questions,
ʈ˜ÌjÀiÃÃiâ‡ÛœÕÃÊDÊÃiÃÊ`jVœÕÛiÀÌiÃ]ÊDÊÃiÃÊiÝ«œÀ>̈œ˜Ã°ÊiÊViÌÌiÊ
façon, vous éviterez de projeter sur votre enfant vos désirs et
de rejeter ses idées et ses rêves, même s’ils vous semblent
illusoires.
ˆi˜ÊµÕ½iiÊ`œ˜˜iÊ՘ÊÃi˜ÃÊDʏ>Ê«œÕÀÃՈÌiÊ`iÃÊjÌÕ`iÃ]ʏ½œÀˆi˜tation scolaire et professionnelle est une question épineuse.
6œÕÃÊ`iÛiâÊ«Àœ«œÃiÀÊÃ>˜Ãʈ“«œÃiÀ]Ê>VVœ“«>}˜iÀÊÃ>˜Ãʈ˜yÕi˜‡
cer. Pour vous aider, le personnel de l’école peut répondre à vos
questions et vous accompagner dans vos réflexions.
8
½œÕLˆiâÊ«>Ã]ʏ½jVœiÊiÌÊۜÕÃÊ«œÕÛiâÊv>ˆÀiÊjµÕˆ«iÊ«œÕÀÊÜÕÌi˜ˆÀÊ
iÃÊV…œˆÝÊÃVœ>ˆÀiÃÊiÌÊ«ÀœviÃȜ˜˜iÃÊ`iÊۜÌÀiÊi˜v>˜Ì°
DES OUTILS EN LIGNE
UÊ "À`ÀiÊ`iÃÊVœ˜ÃiˆiÀÃÊiÌÊVœ˜ÃiˆmÀiÃÊ`½œÀˆi˜Ì>̈œ˜Ê`ÕÊÊ+ÕjLiVÊ
www.orientation.qc.ca
UÊ Ã«>ViÊۈÀÌÕiÊ«œÕÀʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ
www.choixavenir.ca/parents/orientation-jeune/
l-orientation-et-mon-jeune
UÊ ,i«mÀiÃ]Ê՘iʓˆ˜iÊ`½ˆ˜vœÀ“>̈œ˜ÊÃÕÀʏiÃÊ«>ÀVœÕÀÃÊ`½jÌÕ`iÃÊ
et les professions. www.reperes.qc.ca/asp/reperes.aspx
UÊ ˜vœÀœÕÌiÊ/*°Ê/œÕÌÊÃÕÀʏiÃÊ«Àœ}À>““iÃÊ`iÊvœÀ“>̈œ˜Ê
professionnelle et technique et leurs métiers.
www.inforoutefpt.org
UÊ Õˆ`iÃÊ-Ê­œ˜Êi˜v>˜Ì]ÊܘÊ>Ûi˜ˆÀ®°
Volume 1: https://www.desjardins.com/ressources/pdf/d25-monenfant-son-avenir.pdf
Volume 2: https://www.desjardins.com/ressources/pdf/d25-monenfant-son-avenir-vol2.pdf
UÊ iÃÊÌj“œˆ}˜>}iÃÊ`iÊ«ÀœviÃȜ˜˜iÃÊ`iʏ½œÀˆi˜Ì>̈œ˜Ê
https://docs.google.com/document/d/15m5fqBQOH77jD29xܘâvµÜ9«-</À LjÃÈnݜn<Éi`ˆÌ¶«ÀivrÓE«ˆr£
Les grandes questions
« Dans une démarche exploratoire, tout part de la connaissance de soi. Comment aider nos jeunes ? En les
questionnant sur ce qu’ils aiment, ce qu’ils font, qui ils
sont mais surtout, en leur disant qu’ils sont capables
d’atteindre leurs rêves ! »
- Nathalie Daraiche,
enseignante PPO à la commission scolaire des Chic-Chocs
ˆi˜Ê`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ>ˆ“iÀ>ˆi˜ÌʵÕiʏiÕÀÊi˜v>˜ÌÊi“«À՘Ìiʏ>ÊۜˆiÊ
µÕˆÊiÃʓm˜iÀ>ÊÛiÀÃÊ՘ÊV…œˆÝÊ`iÊV>ÀÀˆmÀiÊjV>ˆÀj°ÊÃÊÃiÊ«œÃi˜ÌÊ
les questions suivantes :
UÊ
œ““i˜ÌÊ>VVœ“«>}˜iÀʓœ˜Êi˜v>˜ÌÊ`>˜ÃÊÃiÃÊV…œˆÝʶ
UÊiʵÕiiÃÊv>Xœ˜ÃÊ`œˆÃ‡iʈ˜ÌiÀÛi˜ˆÀÊ«œÕÀÊv>ۜÀˆÃiÀʏ½œÀˆi˜Ì>tion de mon enfant ?
UʽjVœiÊ«iÀ“i̇iiÊDʓœ˜Êi˜v>˜ÌÊ`iÊýœÀˆi˜ÌiÀÊ>ÕʓˆiÕÝʶ
« L’école secondaire ne devrait pas être un filtre qui
amène l’élève à restreindre ses choix, elle devrait
plutôt lui ouvrir toutes les portes, lui donner le goût
d’apprendre, lui faire envisager toutes les possibilités
et lui donner les moyens d’y arriver. »
- Michel, papa
1˜iÊV>ÃÃiÊ`iÊ*ÀœiÌÊ«iÀܘ˜iÊ`½œÀˆi˜Ì>̈œ˜ÊDʏ½VœiÊÕ}ÕÃ̈˜‡
œÀLiÀ̇œÀˆ˜]Ê`iʏ>Ê
œ““ˆÃȜ˜ÊÃVœ>ˆÀiÊ`iÃÊ>ÕÀi˜Ìˆ`iðʭ*…œÌœÊ
œÕÀ̜ˆÃˆi®
ÕVˆiÊ
œÀ“ˆiÀÊiÃÌÊÀi뜘Ã>LiÊ`iÊ«Àœ}À>““iÃÊ>Õʓˆ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ½`ÕV>̈œ˜ÊiÌÊ`iʏ½˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊÃÕ«jÀˆiÕÀ°
>˜œ˜Ê>ÀÀiÌÌiÊiÃÌʏ>Ê«iÀܘ˜i‡ÀiÃÜÕÀViÊ«œÕÀʏiÊ-iÀۈViʘ>̈œ˜>Ê`ÕÊ,
/Ê`ÕÊ`jÛiœ««i“i˜ÌÊ«ÀœviÃȜ˜˜iÊ>Õʓˆ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ½`ÕV>̈œ˜ÊiÌÊ`iʏ½˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊÃÕ«jÀˆiÕÀÊiÌʓi“LÀiÊ`iÊ
½"À`ÀiÊ`iÃÊVœ˜ÃiˆiÀÃÊiÌÊVœ˜ÃiˆmÀiÃÊ`½œÀˆi˜Ì>̈œ˜Ê`ÕÊ+ÕjLiVÊ­"
"+®
9
VIE SCOLAIRE
PERSÉVÉRANCE
Une action communautaire contre le décrochage
œÀÃÊ µÕiÊ ViÀÌ>ˆ˜ÃÊ «>Ài˜ÌÃÊ ˜½>ÕÀœ˜ÌÊ LÊ i܈˜Ê µÕiÊ `½Õ˜Ê Ê «ïÌÊ VœÕ«Ê `iÊ «œÕViÊ ‚]Ê `½>ÕÌÀiÃ]Ê «œÕÀÊ
différentes raisons, éprouvent des difficultés à accompagner leur enfant dans son parcours
scolaire. Par exemple, pour certains, le soutien aux devoirs peut parfois prendre les allures
d’une ascension de l’Everest! C’est ici qu’interviennent les organismes communautaires de lutte
au décrochage, en proposant des activités adaptées aussi bien aux particularités des jeunes
qu’à la situation de leurs parents. Le Regroupement des organismes communautaires québécois
de lutte au décrochage vous dresse le portrait de trois lieux engagés contre le décrochage.
L’équipe du ROCLDÊUÊÜÜÜ°ÀœV`°œÀ}Ê
Ê
La Bibliomobile
½
Ê`iÃÊ>ÕÌÃÊ*>Ìi>ÕÝ
Montmagny-L’Islet
www.abcsud.com
½
Ê`iÃÊ>ÕÌÃÊ*>Ìi>ÕÝÊṎˆÃiʏ>ÊۈÈÌiÊ`>˜ÃʏiÃÊv>“ˆiÃÊ>w˜Ê
de faire intégrer quotidiennement des activités d’éveil à la
iVÌÕÀiÊiÌÊDʏ½jVÀˆÌÕÀiÊ>ÕÝʍi՘iÃÊi˜v>˜ÌðʏÊý>}ˆÌÊ`½Õ˜iÊÊۈÈÌiÊ
aux deux semaines, à domicile, avec un prêt de livre, une ani“>̈œ˜Ê`½…ˆÃ̜ˆÀiÊiÌÊ`iÃÊVœ˜ÃiˆÃÊVœ˜ÃÌÀÕV̈vÃÊ>ÕÝÊ«>Ài˜Ìð
« C’est le fun parce que mon plus grand est en sixième année
maintenant. Il a eu le service de Bibliomobile quand il était
plus jeune et, depuis ce temps-là, il lit tout le temps. »
- Mélanie Turcotte,
maman de Cédric, 11 ans, et de Mégane, 4 ans
Parents passionnés par leur ado
La Maison de Jonathan, Longueuil
www.lamaisondejonathan.ca
L’adolescence est une période de grande fragilité, d’extrêmes
émotions et réactions, tant pour le parent que pour l’ado. Parent
d’ado…une traversée est un programme exceptionnel offert aux
«>Ài˜ÌÃÊ`ÕÊÌiÀÀˆÌœˆÀiÊ`iÊ>Ê>ˆÃœ˜Ê`iʜ˜>̅>˜°Ê
iÊ«Àœ}À>““iÊ
>LœÀ`iÊ `ˆvvjÀi˜ÌÃÊ Ì…m“iÃÊ «iÀ“iÌÌ>˜ÌÊ Õ˜iÊ «ÀˆÃiÊ `iÊ Vœ˜ÃVˆi˜ViÊ
sans culpabilité tout en offrant une multitude de moyens concrets
«œÕÀÊ ÛˆÛÀiÊ i˜Ê …>À“œ˜ˆiÊ >ÛiVÊ `iÃÊ Li>ÕÝÊ i՘iÃÊ µÕˆÊ œ˜ÌÊ Li܈˜Ê
d’encadrement parental...tout en le rejetant.
À nos devoirs
Je Passe Partout
Hochelaga-Maisonneuve
www.jepassepartout.org
En tant que premier éducateur de son enfant, le parent a une
responsabilité déterminante dans son éducation ainsi que dans
ܘʫ>ÀVœÕÀÃÊiÌÊÃ>ÊÀjÕÃÈÌiÊÃVœ>ˆÀi°Ê-œ˜Ê>««ÕˆÊiÃÌʈ˜`ˆÃ«i˜Ã>LiÊ
au développement et à l’autonomie de l’enfant face à ses devoirs
iÌÊ iXœ˜Ã°Ê iÊ «Àˆ˜Vˆ«iÊ DÊ >Ê L>ÃiÊ `iÊ ÌœÕÌiÊ ˆ˜ÌiÀÛi˜Ìˆœ˜Ê >Õ«ÀmÃÊ
des parents est simple : il demeure le premier responsable des
devoirs et leçons de son enfant. Les interventions visent à le
familiariser à la vie scolaire de son enfant, à l’amener à développer une relation positive avec l’école et la communauté et
à l’outiller afin qu’il puisse mieux accompagner et soutenir son
enfant dans ses travaux scolaires. Les interventions visent ainsi à
`jÛiœ««iÀʏ½>Õ̜˜œ“ˆiÊ`iʏ>Êv>“ˆi°Ê½>««ÀœV…iÊiÃÌÊL>ÃjiÊÃÕÀʏ>Ê
création d’un climat de confiance.
iÊ ,i}ÀœÕ«i“i˜ÌÊ `iÃÊ œÀ}>˜ˆÃ“iÃÊ Vœ““Õ˜>ÕÌ>ˆÀiÃÊ µÕjLjVœˆÃÊ `iÊ ÕÌÌiÊ >ÕÊ `jVÀœV…>}iÊ ­,"
®Ê Ài«ÀjÃi˜ÌiÊ Õ˜iÊ ÃœˆÝ>˜Ì>ˆ˜iÊ `½œÀ}>˜ˆÃ“iÃ]Ê Àj«>À̈ÃÊ `>˜ÃÊ `œÕâiÊ Àj}ˆœ˜ÃÊ `ÕÊ +ÕjLiV]Ê
µÕˆÊÊÜÕÊ̈i˜˜i˜ÌÊ«ÕÃÊ`iÊÎÓÊäääʍi՘iÃÊiÌÊ«>Ài˜ÌÃÊV…>µÕiÊ>˜˜ji°ÊÊ>Ê«œÕÀʓˆÃȜ˜Ê`iÊv>ۜÀˆÃiÀʏ>ÊVœ˜ViÀÌ>̈œ˜ÊiÌʏiÃÊjV…>˜}iÃÊi˜ÌÀiʏiÃʜÀ}>˜ˆÃ“iÃÊVœ““Õ˜>ÕÌ>ˆÀiÃʵՈÊÌÀ>Û>ˆi˜ÌÊDʏ>Ê
«ÀœLj“>̈µÕiÊ`ÕÊ`jVÀœV…>}iÊÃVœ>ˆÀi]Ê`½>ÃÃÕÀiÀʏiÕÀÊÀi«ÀjÃi˜Ì>̈œ˜Êi˜ÊÌ>˜Ìʵսˆ˜ÌiÀœVÕÌiÕÀÊ«ÀˆÛˆj}ˆjÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÃÊ`ˆÛiÀÃiÃʈ˜ÃÌ>˜ViÃÊ«ÕLˆµÕiÃÊiÌÊVœ““Õ˜>ÕÌ>ˆÀiÃÊiÌÊ`iʏiÃÊÜÕÌi˜ˆÀÊ`>˜ÃÊ
la consolidation et le développement de leurs activités.
10
VIE FAMILIALE
Des trucs simples et inusités pour créer des occasions de lecture
Si vous proposez à votre enfant un ballon, un hockey, une émission de télévision ou un livre,
lequel de ces objets choisira-t-il ? Même si nous savons pourtant que l’exposition à la lecture
est un facteur de protection contre l’échec scolaire et que la lecture apporte énormément de
Lˆi˜v>ˆÌÃ]Ê ViÊ ˜iÊ Ãœ˜ÌÊ «>ÃÊ ÌœÕÃÊ iÃÊ i˜v>˜ÌÃÊ µÕˆÊ «Ài˜`Àœ˜ÌÊ Õ˜Ê ˆÛÀi°Ê œÀÃ]Ê Vœ““i˜ÌÊ >ÀÀˆÛiÀÊ DÊ iÃÊ
intéresser à la lecture ? En étant créatif dans l’accompagnement en lecture !
Julie Provencher
ÜÜÜ°«œÕۜˆÀ`iˆÀi°Vœ“
Est-ce que vos enfants ont le temps de lire, de s’asseoir dans
՘Êv>ÕÌiՈÊiÌÊ`iÊ«ÀœwÌiÀÊ`½Õ˜iÊ«>ÕÃiÊ`Õʵ՜̈`ˆi˜Ê¶Ê œÃÊۈiÃÊ
ܘÌÊÈʜVVÕ«jiÃ]ʜÀV…iÃÌÀjiÃÊ«>Àʏ>ÊÀœṎ˜iÊiÌʏiÃÊ>V̈ۈÌjÃʵÕiÊ
le temps file à toute allure. Créer quelques moments de lecture
inusités est pourtant possible !
UÊ>Êw˜Ê`iÊÃi“>ˆ˜iÊ«iÀܘ˜iʘiÊÃiʏmÛiÊ>Û>˜ÌÊÇʅÊÎä°ÊiÊ`œ˜˜iÊ
՘ÊV…œˆÝÊDʓiÃÊi˜v>˜ÌÃÊ\ʁÊ/ÕÊ`œÀÃʜÕÊÌÕʏˆÃʂ°Êˆâ>ÀÀi]ʏ>ʏiVÌÕÀiÊ
iÃÌÊÜÕÛi˜ÌÊV…œˆÃˆiÊtÊ
UÊiÊ`j«œÃiÊ`iÃʓ>}>∘iÃʜÕÊ`iÃʏˆÛÀiÃÊ«ÀmÃÊ`iʏ>Ê̜ˆiÌÌi°Ê1˜iÊ
autre façon de créer quelques minutes de lecture supplémentaires pour nos petits et nos grands.
UʜÀõÕiʓœ˜Êi˜v>˜ÌÊÛiÕÌʘj}œVˆiÀÊܘʅiÕÀiÊ`iÊ`œ`œ]ʍiʏՈÊ
propose d’ajouter un dix minutes de lecture dans son lit. Tout
le monde est gagnant.
UÊiÊ`j«œÃiÊ`iÃʏˆÛÀiÃÊ`>˜Ãʏ½>Õ̜°ÊœÀÃÊ`iʏœ˜}ÃÊۜÞ>}iÃ]ʏiÃÊ
livres de devinettes ou de blagues sont une source de plaisir !
UÊ6œÕÃÊ«œÕÛiâÊ >ÕÃÈÊۈÈÌiÀÊ`iÃÊ i˜`ÀœˆÌÃʵՈÊv>ۜÀˆÃi˜Ìʏ>Ê iVÌÕÀi°Êˆi˜ÊÃ×À]ʈÊÞÊ>ʏ>ÊLˆLˆœÌ…mµÕi]ʓ>ˆÃʓiÃÊi˜v>˜ÌÃÊiÌʓœˆÊ
allons parfois « lire dans un café » ! Une belle sortie qui crée
une nouvelle ambiance.
12
Les petits ne sont pas en reste !
Pour les petits, avez-vous pensé combiner la lecture et les
Ài«>ÃʶtÊ6œˆVˆÊµÕiµÕiÃÊÌÀÕVÃÊ\
UÊ
ÀjiâʜÕÊ«ÀœVÕÀiâ‡ÛœÕÃÊ՘ʘ>««iÀœ˜Ê`iÊÌ>LiÊ>ÛiVÊ`iÃʏiÌÌÀiÃÊ
dessus ! Profitez des repas en famille pour parler des lettres
Ê"ÙÊܘÌʏiÃʏiÌÌÀiÃÊ`iÊ̜˜Ê˜œ“ʶʂʁÊ>˜ÃʏiʓœÌÊÃ>>`i]ÊÌÕÊ
entends le son de quelle lettre ? ».
UÊiÌÌiâÊ `iÊ ½>“œÕÀÊ `>˜ÃÊ >Ê ÃœÕ«i°Ê œÕÌiÀÊ `iÃÊ ˜œÕˆiÃÊ i˜Ê
forme de lettres.
UÊ*Ài˜iâʏiÊÌi“«ÃÊ`iÊ`ˆÃVÕÌiÀÊ`iÊۜÃʏiVÌÕÀiÃÊ«i˜`>˜ÌʏiÃÊÊÀi«>ðÊ
6œÃÊ `ˆÃVÕÃȜ˜ÃÊ ÃiÀœ˜ÌÊ `ˆÛiÀÈwjiÃÊ iÌÊ ÛœÌÀiÊ i˜v>˜ÌÊ >ÕÀ>Ê iÊ
temps d’approfondir ses réflexions.
6œÕÃÊÃ>Ûiâ]ÊViÊܘÌÊ̜ÕÃÊViÃʓˆ˜ˆ‡“œ“i˜ÌÃʵՈ]Ê`iʍœÕÀÊi˜ÊœÕÀ]Ê
iÝ«œÃi˜ÌÊۜÌÀiÊi˜v>˜ÌÊDʏ>ʏiVÌÕÀi°Êœ˜˜iʏiVÌÕÀiÊt
ՏˆiÊ *ÀœÛi˜V…iÀÊ iÃÌÊ Õ˜iÊ «>ÃȜ˜˜jiÊ `iÊ ½jÛiˆÊ iÌÊ `iÊ ½>««Ài˜ÌˆÃÃ>}iÊ `iÊ >Ê iVÌÕÀi°Ê
>“>˜]Ê`œV̜À>˜ÌiÊiÌÊVœ˜vjÀi˜VˆmÀi]ÊiiÊiÃÌʏ½>ÕÌiÕÀiÊ`ÕʏˆÛÀiÊ/ÀÕVÃÊiVÌÕÀiÊ>ÕÝÊj`ˆÌˆœ˜ÃÊ
,°Ê6œÕÃÊ«œÕÛiâÊۈÈÌiÀÊܘÊÈÌiÊÜiLÊÜÜÜ°«œÕۜˆÀ`iˆÀi°Vœ“ÊiÌÊv>ˆÀiÊ«>À̈iÊ`iÊ
Ã>ÊVœ““Õ˜>ÕÌjÊ/܈ÌÌiÀÊJ*œÕۜˆÀ`iˆÀiʵՈʜvvÀiÊ`iÃÊÌÀÕVÃʵ՜̈`ˆi˜ÃÊ>ÕÝÊ«>Ài˜ÌÃÊ`iÊ
jeunes enfants en lecture.
RIVALITÉ ENTRE ENFANTS
Quand toutes les occasions semblent bonnes pour se comparer…
iÃÊÀ>««œÀÌÃʵսi˜ÌÀïi˜˜i˜ÌʏiÃÊ«ïÌÃÊ­iÌʏiÃÊ«ÕÃÊ}À>˜`îʏiÃÊ՘ÃÊ>ÛiVʏiÃÊ>ÕÌÀiÃÊܘÌÊ>ÕÃÈÊ
uniques que les individus qui les composent. Mais comment expliquer ces situations de rivalité
entre enfants ?
˜˜ˆiÊi˜˜Þ
Psychoéducatrice, Ph.D.
½Õ˜Ê«œˆ˜ÌÊ`iÊÛÕiÊ«ÃÞV…œœ}ˆµÕi]Ê«œÕÀÊj>LœÀiÀʏiÕÀÊVœ˜ÃVˆi˜ViÊ
de soi et ainsi construire leur estime d’eux-mêmes, les comparaisons entre enfants sont inévitables. C’est dans de tels
processus qu’ils arrivent à identifier leurs forces, leurs qualités,
leurs défis et leurs défauts. Pourquoi cette rivalité dans les rapports d’enfant à enfant ? Et bien, c’est simplement parce qu’ils
se comparent avec leurs semblables !
-iœ˜Ê iÊ Ìi“«jÀ>“i˜ÌÊ `iÊ V…>V՘]Ê ViÌÌiÊ «Àj`ˆÃ«œÃˆÌˆœ˜Ê DÊ >Ê
confrontation est plus ou moins démarquée. C’est donc ce qui
explique, en partie, qu’un enfant soit plus porté à s’opposer
ʜÕÛiÀÌi“i˜ÌÊ iÌÊ v>ÀœÕV…i“i˜ÌÊ Ì>˜`ˆÃÊ µÕ½Õ˜Ê >ÕÌÀiÊ «iÕÌÊ ˜œÕÃÊ
sembler plus docile et conciliant. Les parents aussi ont leur propre personnalité qui influence leur niveau de tolérance et leurs
réactions en cas des conflits.
««ÀœV…iÃÊDÊ«ÀˆÛˆj}ˆiÀoÊiÌÊDÊjۈÌiÀ
Comme adultes bienveillants, on pourrait facilement être agacés
par ce qui nous apparaît être de banals enfantillages ou des
Vœ˜yˆÌÃÊÃ>˜ÃÊvœ˜`i“i˜Ì°ÊÊ˜½i˜ÊiÃÌÊÀˆi˜Ê`ÕÊ̜ÕÌtʽœ«Ìˆœ˜Ê`½ˆ}˜œ‡
rer simplement ces épisodes de rivalité n’est pas vraiment une
bonne tactique non plus.
Les enfants ont besoin d’être accompagnés pour apprendre
que nous sommes tous différents et que tous peuvent être
appréciés à leur juste valeur. Les jeunes doivent être guidés par
des adultes responsables pour gérer des situations desquelles
ils peuvent sortir gagnants ou perdants.
œÀÃ]ÊVœ““i˜ÌÊ«iÕ̇œ˜Ê}jÀiÀÊViÃÊÀˆÛ>ˆÌjÃʶʏÊv>ÕÌÊVœ““i˜ViÀÊ
par se questionner soi-même pour voir à ce que l’on n’attise
Conseils anti-rivalité
UÊۈÌiÀÊ`iÊ«Ài˜`ÀiÊ«>À̈Æ
UÊ-iÊ µÕiÃ̈œ˜˜iÀ]Ê Vœ““iÊ «>Ài˜Ì]Ê ÃÕÀÊ Ãœ˜Ê Vœ“«œÀÌi“i˜ÌÊiÌÊÃ>Êv>Xœ˜Ê`iÊÀj>}ˆÀÊ`iÛ>˜Ìʏ>ÊÀˆÛ>ˆÌjÆ
UÊ iÊ «>ÃÊ Vœ“«>ÀiÀÊ iÃÊ i˜v>˜ÌÃÊ i˜ÌÀiÊ iÕÝ°Ê …>VÕ˜Ê >Ê
ses forces et ses faiblesses.
«>ÃÊ`iÊÌiÃÊVœ˜yˆÌðÊ>˜Ãʏ½ˆ˜Ìi˜Ìˆœ˜Ê`iÊ`ˆÃVˆ«ˆ˜iÀÊ՘Êi˜v>˜Ì]ʈÊ
«œÕÀÀ>ˆÌÊkÌÀiÊv>VˆiÊ`iÊ«Ài˜`ÀiʏiÊvÀmÀiʜÕʏ>Êà ÕÀÊi˜ÊiÝi“«iÊ
de bons comportements. Par de telles interventions, on risque
`½i˜Ûi˜ˆ“iÀʏ>ÊÀˆÛ>ˆÌj°ÊʏÊv>ÕÌÊ`œ˜VÊjۈÌiÀÊ`iÊ«Ài˜`ÀiÊ«>À̈°
En gardant en tête ce qui motive inconsciemment les enfants
DÊ ÃiÊ Vœ“«>ÀiÀ]Ê œ˜Ê «iÕÌ]Ê `iÊ “>˜ˆmÀiÊ ÃÌÀ>Ìj}ˆµÕi]Ê Ã½>ÃÃÕÀiÀÊ `iÊ
ÀiVœ˜˜>ŠÌÀiÊ iÌÊ `½j˜œ˜ViÀÊ V>ˆÀi“i˜ÌÊ iÃÊ «œˆ˜ÌÃÊ vœÀÌÃÊ `iÊ V…>cun sans toutefois désavantager l’autre. Par exemple, si deux
Êi˜v>˜ÌÃÊ`i“>˜`>ˆi˜ÌʏiµÕiÊ`iʏiÕÀÊ`iÃȘʏiÊ«>Ài˜ÌÊ«ÀjvmÀi]ʜ˜Ê
«œÕÀÀ>ˆÌÊvjˆVˆÌiÀʏ>Ê«Ài“ˆmÀiÊ«œÕÀÊܘÊV…œˆÝÊ`iÊVœÕiÕÀÃÊÛ>ÀˆjiÃÊ
et l’autre pour les petits détails ajoutés ici et là.
En résumé, les comparaisons, durant l’enfance, constituent des
expériences par lesquelles on se construit une image de nousmêmes. Quand la rivalité entre enfants prend la forme de compétition maladive, les adultes doivent d’abord prendre le temps
`iʓiÌÌÀiʏiÃÊV…œÃiÃÊi˜Ê«iÀëiV̈ÛiÊ>w˜Ê`iÊý>ÃÃÕÀiÀʵսˆÃʘiÊ
contribuent pas (intentionnellement ou non) à ces épisodes
intenses. Par la suite, pour rétablir l’équilibre, il peut s’avérer
stratégique de s’assurer de faire valoir les forces et les qualités
µÕˆÊvœ˜ÌʵÕiÊV…>V՘ÊiÃÌÊ՘ˆµÕiÊiÌÊ>««ÀjVˆ>Li°
˜˜ˆiÊi˜˜Þ]Ê*…°°]ÊiÃÌÊ«ÃÞV…œj`ÕV>ÌÀˆViÊiÌÊ«ÀœviÃÃiÕÀiÊ>}Àj}jiÊ>ÕÊj«>ÀÌi“i˜ÌÊ`iÃÊÃVˆi˜ViÃÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜ÊDʏ½1˜ˆÛiÀÈÌjÊ->ˆ˜Ìi‡˜˜i]ÊV>“«ÕÃÊ`iÊ>ˆv>Ý°
Références
Ê
Õ̏iÀ‡œÜ`œ˜]Ê/°Ê­Óä£ä®°ÊxäÊV>ÃȵÕiÃÊ`iʏ>Ê«ÃÞV…œœ}ˆi°Êʜ˜ÌÀj>]Ê
>˜>`>\ÊiÃÊ`ˆÌˆœ˜ÃÊ`iʏ½œ““i°
,ˆV>Õ`‡ÀœˆÃÞ]Ê°]Ê"ÕLÀ>ÞÀˆi‡,œÕÃÃi]Ê °ÊiÌÊ->vœ˜Ì‡œÌÌ>Þ]Ê
°Ê­Óä䙮°ÊÊ*ÃÞV…œœ}ˆiÊ`ÕÊ`jÛiœ««i“i˜Ìʇʘv>˜ViÊiÌÊ>`œiÃVi˜Vi°Ê*>ÀˆÃ]ÊÀ>˜Vi\Ê՘œ`°
13
VIE FAMILIALE
PARENTALITÉ
Source de plaisir ou de souffrance ?
Dans le tourbillon de la vie quotidienne, nous voguons habituellement sans nous poser trop de
µÕiÃ̈œ˜Ã]ʍÕõս>Õʓœ“i˜ÌʜÙʘœÕÃÊÃi˜Ìœ˜ÃʁʘiÊ«>ÃÊkÌÀiÊDʏ>ʅ>ÕÌiÕÀʂ°Ê
Rachel Bluteau
*ÃÞV…œj`ÕV>ÌÀˆViÊUÊÜÜÜ°À>V…iLÕÌi>Õ«Ãi`°Vœ“
iÛ>˜ÌÊ`iÊÌiÃÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÃÊ`½ˆ˜Ã>̈Ãv>V̈œ˜Ê­ÛœˆÀÊi˜V>`Àj®]ʈÊ˜½iÃÌÊ
pas étonnant de constater qu’être parent puisse être ressenti
comme une insatisfaction.
`ÕÊ«>Ài˜ÌÊDʓi˜iÀÊDÊÌiÀ“iÊ`ˆvvjÀi˜ÌiÃÊÌ@V…iÃʏˆjiÃÊDÊܘÊÀžiÊ
«>Ài˜Ì>ÊiÌÊ`iÊÃiÃʅ>LˆˆÌjÃÊDʈ˜yÕi˜ViÀÊ«œÃˆÌˆÛi“i˜ÌʏiÃÊVœ“portements et le développement de son enfant2.
La satisfaction est une réponse affective vis-à-vis de sa parentalité1°ÊÊý>}ˆÌÊ`½Õ˜Êˆ˜`ˆV>ÌiÕÀÊ`iÊLˆi˜‡kÌÀi°Ê>Ê«>Ài˜Ì>ˆÌj]ÊiÃ̇
iiÊÜÕÀViÊ`iÊ«>ˆÃˆÀʜÕÊ`iÊÜÕvvÀ>˜ViʶÊiÕÝÊjj“i˜ÌÃÊܘÌÊDÊ
considérer : sa capacité à faire face et son expérience de parent.
-½œVVÕ«iÀÊ`iÊÃ>ÊÃ>̈Ãv>V̈œ˜ÊDʏ½j}>À`Ê`iÊÃ>Ê«>Ài˜Ì>ˆÌjʈ“«ˆµÕiÊ
de s’occuper de sa pratique. Les deux aspects sont étroitement
liés, l’un influençant l’autre et vice versa.
iÊ Ãi˜Ìˆ“i˜ÌÊ `iÊ Ã>̈Ãv>V̈œ˜Ê µÕiÊ iÊ «>Ài˜ÌÊ j«ÀœÕÛiÊ iÃÌÊ ÌÀmÃÊ
important, car il a trait au plaisir d’être ensemble comme famille
et surtout, au sentiment d’être un bon parent.
Õ̜‡ivwV>VˆÌj
Le parent a besoin, lorsqu’il ressent une insatisfaction, d’amélioÀiÀÊ Ãœ˜Ê Ãi˜Ìˆ“i˜ÌÊ `½>Õ̜‡ivwV>VˆÌjÊ ­ÛœˆÀÊ i˜V>`ÀjÊ >̈mÀiÊ DÊ
réflexion). Le sentiment d’auto-efficacité est une perception
14
L’auto-efficacité se développe dans la pratique, en autant que
iÊ«>Ài˜ÌÊV…œˆÃˆÌÊ`iÊý>“jˆœÀiÀÊi˜Ê>««Ài˜>˜ÌÊ`iÊܘÊÛjVÕÊiÌÊi˜Ê
jÌ>˜ÌʜÕÛiÀÌÊDÊ`iʘœÕÛiiÃÊ«À>̈µÕiðʏʫiÕÌʏiÊv>ˆÀiÊi˜ÊṎˆÃ>˜ÌÊ
ses propres ressources et en demandant de l’aide, au besoin.
Le parent est la propre source de sa satisfaction. L’amélioration
est continue parce qu’elle est une action qui permet de s’ajuster
>ÛiVʏ>ÊÀj>ˆÌjʵՈÊV…>˜}iÊ̜ÕÌÊ>Õʏœ˜}Ê`iʏ>ÊÌÀ>iV̜ˆÀiÊ`iÊۈiÊ
de l’enfant.
>ÊÃ>̈Ãv>V̈œ˜Ê˜>ŠÌÊ`ÕÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`½ivwV>VˆÌjÊiÌʏiÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`½ivwV>VˆÌj]Ê`ÕÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`iÊÃ>̈Ãv>V̈œ˜ÊÆÊʏ½ivwV>VˆÌjÊ>««œÀÌiÊ
une satisfaction et le sentiment de satisfaction confère le sentiment que l’on est efficace. 3
Sentiments d’insatisfaction
UÊiʘiʓiÊVœ˜Ãˆ`mÀiÊ«>ÃÊÜÕÛi˜ÌÊDʓ>ʍÕÃÌiÊÛ>iÕÀ°
UÊiʓiÊÃi˜ÃÊۈÌiÊVœÕ«>LiÊVœ““iÊÈÊ̜ÕÌÊjÌ>ˆÌÊ`iʓ>Êv>ÕÌi°
UÊiÊ “iÊ `i“>˜`iÊ ÃˆÊ ½>ˆÊ ՘iÊ «iÀVi«Ìˆœ˜Ê ÕÃÌiÊ `iÊ “iÃÊ Vœ“pétences.
UÊiÊ«i˜ÃiʵÕiÊ«œÕÀÊkÌÀiÊ՘ÊLœ˜Ê«>Ài˜Ì]ʍiÊ`œˆÃÊ̜ÕÌÊVœ˜˜>ˆÌÀiÊ
`iʓœ˜Êi˜v>˜Ì]ʵÕiÊÀˆi˜Ê˜iÊ`œˆÌʓ½jV…>««iÀ°
UÊiÊ«i˜Ãiʵս>ÛiVÊ`iʏ>Êۜœ˜ÌjÊiÌÊ՘iÊ«i˜ÃjiÊ«œÃˆÌˆÛi]ʍiÊÛ>ˆÃÊ
réussir.
UÊiʓiÊÃi˜ÃÊ܏ˆVˆÌjÊ`iÊ̜ÕÌiÃÊ«>ÀÌÃÊiÌÊVœ˜vÀœ˜ÌjÊDÊ`iʓՏ̈ples situations.
UÊ*>Àʓœ“i˜ÌÃ]ʍ½>ˆÊ½ˆ“«ÀiÃȜ˜Ê`½>ۜˆÀʘˆÊµÕiÕiʘˆÊÌkÌi°
MATIÈRE À RÉFLEXION
Uʈ‡iÊ՘ÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`iʏœÕÀ`iÕÀÊ`>˜ÃʓiÃÊ
responsabilités ?
Uʈ‡iÊ՘ÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌʵÕiʓiÃÊÀi뜘Ã>LˆˆÌjÃÊܘÌÊ
peu stimulantes ?
Uʈ‡iÊ՘ÊÃi˜Ìˆ“i˜ÌÊ`iÊۈÛÀiÊVœ““iÊÈÊ̜ÕÌÊjÌ>ˆÌÊÕÀ}i˜ÌʶÊ
Uʈ‡iʏiÊ}œ×ÌÊ`iÊۈÛÀiÊVi>Ê>ÕÌÀi“i˜ÌʶÊ
,>V…iÊÕÌi>ÕÊiÃÌʓi“LÀiÊ`iʏ½"À`ÀiÊ`iÃÊ«ÃÞV…œj`ÕV>ÌiÕÀÃÊiÌÊ«ÃÞV…œj`ÕV>ÌÀˆViÃÊ`ÕÊ
+ÕjLiVÊiÌÊ>Ê«ÕÃÊ`iÊÎäÊ>˜ÃÊ`½iÝ«jÀˆi˜ViÊVœ““iʈ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌiÊiÌÊ}iÃ̈œ˜˜>ˆÀiÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÊ
`ˆÛiÀÃiÃÊVˆi˜ÌmiÃ]ʈ˜VÕ>˜ÌʏiÃÊ«>Ài˜ÌðÊÕÀ>˜ÌÊViÃÊ>˜˜jiÃ]ÊiiÊ>Êj}>i“i˜ÌÊ>}ˆÊDÊ̈ÌÀiÊ
de commissaire adjointe aux plaintes, de formatrice clinique et principalement comme
V>`Ài‡Vœ˜ÃiˆÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÊ}iÃ̈œ˜˜>ˆÀiÃÊ`iÊÃiÀۈViÃÊÜVˆ>ÕÝ°Êi«ÕˆÃÊÓään]ÊiiʜvvÀiÊ`iÃÊ
ÃiÀۈViÃÊ`iÊ«ÃÞV…œj`ÕV>̈œ˜ÊiÌÊ`iÊVœ>V…ˆ˜}Ê«ÀœviÃȜ˜˜iÊi˜Ê«À>̈µÕiÊ«ÀˆÛji°ÊiÊiÃÌÊ
>ÕÃÈÊ>VVÀj`ˆÌjiÊVœ““iʓj`ˆ>ÌÀˆViÊv>“ˆˆ>iÊ«>Àʏ½"À`Ài°
Références
1
ÓÊ
ÎÊ
Ê
Parentalité : Action parentale, le fait d’agir et de s’affirmer en tant que parent. Wiktionnaire.
œi“>˜ÊiÌÊ>ÀÀ>ŽiÀÊ\Ê,iÛÕiÊ`iÊ«ÃÞV…œj`ÕV>̈œ˜Ê6œÊΙ]ʘœÊÓ]ÊÓä£äÊ«°Ê£ÓÈ
ˆÀœ˜Ê°‡°ÆÊ/œV…œ˜Ê°‡6°ÆÊVˆÌjÊ`>˜ÃʏiʏˆÛÀiʽiÃ̈“iÊ`iÊ܈Ê`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ`iÊiÀ“>ˆ˜ÊÕVœÃ]Ê
1Ê->ˆ˜Ìi‡ÕÃ̈˜i]ÊÓää™Ê«°ÓÈ
15
VIE FAMILIALE
Perdre le contrôle… moi?
Nous sommes tous susceptibles de perdre le contrôle de nous-mêmes
à un moment ou à un autre. Quand les émotions deviennent trop fortes,
quand la rage prend le dessus, quand votre enfant a dépassé les bornes
­Õ˜iÊvœˆÃÊ`iÊÌÀœ«Ê«iÕ̇kÌÀit®ÊiÌʵÕiʏ>ÊVÀˆÃiÊÃi“Liʈ˜jۈÌ>Li]ʏiÊVœ˜ÌÀžiÊ
de soi devient un élément fragile et difficile à garder.
˜˜i‡ÕˆiÊ>}˜œ˜ÊiÌÊ-Ìj«…>˜ˆiÊ,œÞ
Intervenantes psychosociales
½Ûi˜Õi]ʍÕÃ̈ViÊ>ÌiÀ˜>̈ÛiÊUÊÜÜÜ°>Ûi˜ÕiÕÃ̈Vi>ÌiÀ˜>̈Ûi°Vœ“
ÊiÃÌÊÌÀmÃʈ“«œÀÌ>˜ÌÊ`iÊۜÕÃÊÀiVœ˜˜>ŠÌÀiʏiÊ`ÀœˆÌÊ`½kÌÀiÊi˜ÊVœmÀi°Ê
i>Ê
ۜÕÃÊv>VˆˆÌiÀ>ʏ>ÊÌ@V…iʏœÀõÕiÊۜÕÃÊ
ۜÕ`ÀiâÊ >}ˆÀÊ ÃÕÀÊ ÛœÌÀiÊ VœmÀiÊ «œÕÀÊ
vous calmer et éviter les escalades
dans vos conflits.
Lorsque vous êtes confronté à une
situation déplaisante et confronÌ>˜Ìi]Ê >Ê VœmÀiÊ }Àˆ“«iÊ i˜Ê ۜÕÃÊ DÊ
>Ê “>˜ˆmÀiÊ `½Õ˜Ê ̅iÀ“œ“mÌÀiÊ µÕˆÊ
Ê>Õ}“i˜ÌiÊ ÕõսDÊ ÃÕÀV…>ÕvviÀÊ iÌÊ
finalement, exploser.
iÃÊÈ}˜>ÕÝʈÀœ˜ÌÊi˜Ê>“«ˆw>˜ÌÊDʓiÃÕÀiʵÕiÊۜÌÀiÊVœmÀiÊýjmÛiÀ>ÊÛiÀÃʏ>ÊÀ>}i°Ê««Ài˜iâÊDÊÀiVœ˜˜>ŠÌÀiÊۜÃÊÈ}˜>ÕÝÊ`mÃʏiÕÀÊ
apparition, ils vous fourniront un excellent indice sur l’intensité
`iÊۜÌÀiÊVœmÀiÊiÌÊۜÕÃÊ«iÀ“iÌÌÀœ˜ÌÊ`½jÛ>ÕiÀÊÈÊۜÕÃÊۜÕÃÊÈÌÕiâÊ
dans une zone à risque d’explosion ou non. Plus vous laissez
ۜÌÀiÊVœmÀœ“mÌÀiÊ}Àˆ“«iÀÊÛiÀÃʏ>ÊÀ>}i]Ê«ÕÃʏiÊVœ˜ÌÀžiÊ`iÊ܈Ê
devient difficile et plus l’émotion risque de prendre le dessus et
dominer vos pensées et vos gestes!
Le temps : un allié fort utile !
Permettez-vous (à vous-même et à votre enfant) un temps de
« refroidissement » lorsqu’un conflit éclate afin de permettre à la
VœmÀiÊ`iÊÀi̜“LiÀ°Êˆ˜Ãˆ]ÊۜÕÃÊ«œÕÀÀiâÊ«Ài˜`ÀiÊ`ÕÊÀiVՏÊiÌÊۜˆÀÊ
iÊ«ÀœLm“iÊÜÕÃÊ՘Ê>˜}iÊ`ˆvvjÀi˜Ì°Ê
Quelques moyens pour se calmer :
UÊ,iëˆÀiÀÊ«Àœvœ˜`j“i˜ÌÊiÌÊÃiÊVœ˜Vi˜ÌÀiÀÊÃÕÀÊÃ>ÊÀiëˆÀ>̈œ˜Æ
UʏiÀÊ«Ài˜`Àiʏ½>ˆÀÆ
UÊ>ˆÀiÊ`iʏ½iÝiÀVˆViÊ«…ÞȵÕiÆ
UÊ*>ÀiÀÊDÊ՘iÊ«iÀܘ˜iÊ`iÊVœ˜w>˜ViÆ
UÊVœÕÌiÀÊ`iʏ>ʓÕȵÕiÆ
UʏiÀÊVœÕÀˆÀ]ʓ>ÀV…iÀÆ
UʘՓjÀiÀÊ՘iʏˆÃÌiÊ`½œLiÌÃÊ`>˜ÃÊÃ>ÊÌkÌi°
+Õ>˜`ʏ>ÊVœmÀiÊÃiÊ«œˆ˜Ìio°
mÃʏ½>««>ÀˆÌˆœ˜Ê`iʏ>ÊVœmÀi]ʏiÊVœÀ«ÃÊۜÕÃÊi˜ÛœˆiÊ`iÃÊÈ}˜>ÕÝÊ
«œÕÀÊۜÕÃÊ>ۈÃiÀʵÕiÊX>ÊVœ““i˜ViÊDÊV…>ÕvviÀÊDʏ½ˆ˜ÌjÀˆiÕÀ°Ê6œˆVˆÊ
µÕiµÕiÃÊÈ}˜>ÕÝÊ>˜˜œ˜Vˆ>ÌiÕÀÃÊ`iÊVœmÀiÊ\
UÊ-iÀÀiÀʏiÃÊ`i˜ÌÃÆ
UÊ-iÀÀiÀʏiÃÊ«œˆ˜}ÃÆ
UÊۜˆÀʏiÊV ÕÀʵՈÊL>ÌÊ`iÊ«ÕÃÊi˜Ê«ÕÃÊvœÀÌÆ
UÊ/Ài“LiÀÆ
UÊۜˆÀÊV…>Õ`Æ
UÊۜˆÀÊi˜ÛˆiÊ`iÊvÀ>««iÀ]Ê`iʅÕÀiÀ]Ê`jÌÀՈÀiʵÕiµÕiÊV…œÃi°
16
CONFRONTATION = MUNITIONS!
Lorsque vous vous laissez emporter et perdez le contrôle de vos paroles et de vos gestes, vous remettez
des munitions entre les mains de votre enfant qu’il
pourra utiliser lors d’une prochaine chicane. Les
conséquences que peuvent entraîner ces confrontations peuvent avoir des répercussions sur vous et votre
enfant pendant très longtemps.
Éviter les escalades lors d’un conflit
Lors d’un conflit, certaines stratégies peuvent augmenter le risque de confrontation avec votre enfant, alors que d’autres peuvent
ÊVœ˜ÌÀˆLÕiÀÊDÊ`jÃ>“œÀViÀʏiÃÊVÀˆÃiÃÊ`iÊVœmÀi°Ê
+
-
UÊՈʫÀœ«œÃiÀÊ`iÃÊ>ÌiÀ˜>̈ÛiÃÊ­Ý°Ê\Ê+ÕiÊ`ˆÀ>ˆÃ‡ÌÕÊÈʜ˜Êýi˜Ê
«>À>ˆÌÊ>«ÀmÃʏiÊÜիiÀʶ®Æ
Uʓ«kV…iÀÊۜÌÀiÊi˜v>˜ÌÊ`iÊýiÝ«Àˆ“iÀʍÕõս>ÕÊLœÕÌÆ
UÊ,iVœ˜˜>ŠÌÀiÊܘÊj“œÌˆœ˜ÊiÌʏ>ʘœ““iÀÆ
UÊ,iVœ˜˜>ŠÌÀiÊۜÌÀiÊ`jÃ>VVœÀ`ÊiÌÊۜÃʜ«ˆ˜ˆœ˜ÃÊ`ˆvvjÀi˜ÌiÃÆ
UÊÃÃ>ÞiÀÊ`iʏiÊVœ˜Û>ˆ˜VÀiÊDÊ̜ÕÌÊ«ÀˆÝÊ`iÊ«>ÀÌ>}iÀÊ
votre opinion;
UÊ*Ài˜`ÀiʏiÊÌi“«ÃÊ`iÊV…œˆÃˆÀÊ՘iÊVœ˜ÃjµÕi˜ViÊ>««Àœ«ÀˆjiÆ
UÊÕ}“i˜ÌiÀʏiÃÊVœ˜ÃjµÕi˜ViÃÊi˜ÊVœÕÀÃÊ`iÊV…ˆV>˜iÆ
UÊiʏ>ˆÃÃiÀÊýjœˆ}˜iÀÊ«œÕÀʏՈʫiÀ“iÌÌÀiÊ`iÊÃiÊV>“iÀÊ
et attendre qu’il soit calme avant de le relancer.
UÊi“iÕÀiÀÊ`>˜Ãʏ½ˆ˜ÌiÀ>V̈œ˜ÊÌÀœ«Êœ˜}Ìi“«ÃÆ
Stratégies aidant à désamorcer
Stratégies à risque d’escalades
UÊiÊÀ>L>ˆÃÃiÀʜÕÊÀˆ`ˆVՏˆÃiÀÊܘʫœˆ˜ÌÊ`iÊÛÕiÆ
UÊՈʫÀkÌiÀÊ`iÃʓ>ÕÛ>ˆÃiÃʈ˜Ìi˜Ìˆœ˜ÃÊ`mÃʏiÊ`jLÕÌÊ
de la discussion.
˜˜i‡ÕˆiÊ>}˜œ˜ÊiÃÌÊVÀˆ“ˆ˜œœ}ÕiÊ`iÊvœÀ“>̈œ˜ÊiÌÊ>Ê`jLÕÌjÊÃ>ÊV>ÀÀˆmÀiÊVœ““iʈ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌiÊi˜Ê“>ˆÃœ˜Ê`iÊÌÀ>˜ÃˆÌˆœ˜Ê«œÕÀÊvi““iÃÊi݇`jÌi˜ÕiðʏiʜVVÕ«iÊViÊ«œÃÌiÊ«i˜`>˜ÌÊ«ÕÈiÕÀÃÊ
>˜˜jiÃÊ>Û>˜ÌÊ`iÊ`iÛi˜ˆÀʈ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌiÊi˜Ê̜݈Vœ“>˜ˆiÊ>Õ«ÀmÃÊ`½Õ˜iÊVˆi˜ÌmiÊ`½…œ““iÃÊ>`ՏÌiÃÊ«ÀjÃi˜Ì>˜ÌÊ`ˆÛiÀÃiÃÊ«ÀœLj“>̈µÕiðʈ˜>i“i˜Ì]Êi˜ÊÓ䣣]ʘ˜i‡ÕˆiÊj>À}ˆÌÊܘÊ`œ“>ˆ˜iÊ
`½>V̈œ˜Êi˜ÊÃiÊëjVˆ>ˆÃ>˜ÌÊi˜Ê«ÀjÛi˜Ìˆœ˜Ê`iʏ>Êۈœi˜ViÊiÌÊ`iʏ>Ê`jˆ˜µÕ>˜ViʍÕÛj˜ˆiÊDʏ½œÀ}>˜ˆÃ“iʽÛi˜Õi]ʍÕÃ̈ViÊ>ÌiÀ˜>̈Ûi°ÊiÊiÃÌÊVœ‡>ÕÌiÕÀiÊ`ÕÊ«Àœ}À>““iÊ" "-ÊqÊiÃ̈œ˜Ê`iÊ
>ÊVœmÀiÊiÌÊ`iÃÊVœ˜yˆÌðÊ
-Ìj«…>˜ˆiÊ,œÞÊiÃÌÊ«ÃÞV…œj`ÕV>ÌÀˆViÊ`iÊvœÀ“>̈œ˜ÊiÌÊ>Ê`jLÕÌjÊÃ>ÊV>ÀÀˆmÀiÊi˜ÊÓää™Ê>Õ«ÀmÃÊ`½Õ˜iÊVˆi˜ÌmiÊ£n‡Ó{Ê>˜ÃÊi˜ÊÀjˆ˜ÃiÀ̈œ˜ÊÜVˆ>iÊiÌÊ«ÀœviÃȜ˜˜ii°Ê*>Àʏ>ÊÃՈÌi]Ê-Ìj«…>˜ˆiÊ>ÊÀj>ˆÃjÊ
Ã>ʓ>ŠÌÀˆÃiÊi˜Ê«ÃÞV…œj`ÕV>̈œ˜Ê>Õ«ÀmÃÊ`½i˜v>˜ÌÃÊ«ÀjÃi˜Ì>˜ÌÊ`iÃÊÌÀœÕLiÃÊ}À>ÛiÃÊ`ÕÊVœ“«œÀÌi“i˜Ì°ÊœÀÃÊ`iÊViÃÊjÌÕ`iÃÊ`iÊ`iÕ݈m“iÊVÞVi]ÊiiÊ>ʈ“«>˜ÌjʏiÊ«Àœ}À>““iÊ`iÊ✜̅jÀ>«ˆiÊDÊ
½jVœiÊ«Àˆ“>ˆÀiÊ`iʜՈÃiۈi°Êˆ˜>i“i˜Ì]Ê`i«ÕˆÃÊÓä£Ó]ÊiiÊiÃÌʈ˜ÌiÀÛi˜>˜ÌiÊ«ÃÞV…œÃœVˆ>iÊi˜Ê«ÀjÛi˜Ìˆœ˜Ê`iʏ>Êۈœi˜ViÊiÌÊ`iʏ>Ê`jˆ˜µÕ>˜ViʍÕÛj˜ˆiÊDʽÛi˜Õi]ʍÕÃ̈ViÊ>ÌiÀ˜>̈Ûi°ÊiÊ
iÃÌÊVœ‡>ÕÌiÕÀiÊ`ÕÊ«Àœ}À>““iÊ" "-ÊqÊiÃ̈œ˜Ê`iʏ>ÊVœmÀiÊiÌÊ`iÃÊVœ˜yˆÌðÊ
17
VIE FAMILIALE
Les jeunes et la loi : avez-vous votre mot à dire ?
Ê " Ê tÊ ½iÃÌÊ “œˆÊ µÕˆÊ `jVˆ`iÊ tÊ ‚Ê ÌÀiÊ «>Ài˜Ì]Ê V½iÃÌÊ «>ÀvœˆÃÊ }jÀiÀÊ >Ê Ûœœ˜ÌjÊ `iÊ viÀÊ `iÊ Ãœ˜Ê
enfant. C’est aussi le soutenir dans son processus vers l’autonomie, des premières crises à
deux ans jusqu’à la traversée de l’adolescence. L’autorité du parent et la prise de décisions
pour l’enfant, saviez-vous que c’est encadré par la loi ? Voici certains grands principes à
connaître.
L’équipe d’Éducaloi
ÜÜÜ°i`ÕV>œˆ°µV°V>
Õ̜ÀˆÌjÊ«>Ài˜Ì>i
½>LœÀ`]ʏ½>Õ̜ÀˆÌjÊ«>Ài˜Ì>iÊiÃÌÊ՘Êi˜Ãi“LiÊ`iÊ`ÀœˆÌÃÊiÌÊ
d’obligations que les parents (ou les tuteurs, selon le cas)
ont envers leurs enfants. Cette autorité permet de prendre
un grand nombre de décisions qui affectent leur bien-être
jusqu’à leur majorité. Les parents peuvent entre autres
`jVˆ`iÀÊ`iʏ½i˜`ÀœˆÌʜÙʏiÃÊi˜v>˜ÌÃÊۜ˜ÌÊۈÛÀiÆÊ`½>VVi«ÌiÀʜÕÊ
de refuser des soins de santé ou encore de l’école qu’ils
vont fréquenter.
Toutefois, au-delà de ce principe général d’autorité
parentale, vos enfants peuvent prendre seuls certaines
décisions qui les concernent. Cela ne veut pas dire qu’en
tant que parents, vous n’avez plus le droit de participer à
iÕÀÃÊ`jVˆÃˆœ˜Ã°Ê
i>Ê`j«i˜`ÊLˆi˜ÊÃ×ÀÊ`iʏ>ÊÈÌÕ>̈œ˜ÊtÊ
iâÊV…iâʏiʓj`iVˆ˜ÊÃ>˜ÃÊ«>«>ʜÕʓ>“>˜
˜Ê«Àˆ˜Vˆ«i]Ê՘Ê>`œiÃVi˜ÌÊ`iÊ£{Ê>˜ÃÊiÌÊ«ÕÃÊ«iÕÌÊVœ˜Ãi˜ÌˆÀÊÃiՏÊ
aux soins qui sont requis pour sa santé. Les parents doivent
Vi«i˜`>˜ÌÊkÌÀiÊ>ۈÃjÃÊÈʏiÕÀÊi˜v>˜ÌÊ`œˆÌÊkÌÀiʅœÃ«ˆÌ>ˆÃjÊ«ÕÃÊ
`iÊ£ÓʅiÕÀiðÊ
Aussi, si des soins ne sont pas requis par l’état de santé et que
ces soins représentent un risque sérieux et peuvent causer des
effets graves et permanents, l’adolescent doit démontrer qu’il a
l’autorisation de ses parents.
18
Travailler et utiliser son argent
Au Québec, il n’y a pas d’âge minimum pour
commencer à travailler, mais les enfants
doivent faire un travail proportionnel à leur
capacité, sans nuire à leur développement. Cela
`ˆÌ]Ê>Û>˜Ìʏ½@}iÊ`iÊ£{Ê>˜Ã]ʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ`œˆÛi˜ÌÊ
donner leur autorisation écrite. (Cette exigence
n’est pas requise pour certains emplois, comme
iÊ}>À`ˆi˜˜>}i°®ÊÊ«>À̈ÀÊ£{Ê>˜Ã]Ê՘Êi“«œÞiÕÀÊ
«iÕÌÊ`œ˜VÊi“L>ÕV…iÀÊ՘Ê>`œiÃVi˜ÌÊÃ>˜ÃÊi݈}iÀÊ
l’autorisation de ses parents.
Je n’aime pas mon nom,
je le change !
Ê«>À̈ÀÊ`iÊ£{Ê>˜Ã]Ê՘Êi˜v>˜ÌÊ«iÕÌÊv>ˆÀiÊ
Õˆ‡“k“iÊ Õ˜iÊ `i“>˜`iÊ `iÊ V…>˜}iment de nom au directeur de l’état
VˆÛˆ°ÊÊv>ÕÌÊ̜ÕÌivœˆÃÊ`iÃʓœÌˆvÃÊÃjÀˆiÕÝÊ
«œÕÀÊV…>˜}iÀÊ`iʘœ“Ê>ÕÊ+ÕjLiV°Ê
ÌÀiʓ>iÕÀÊ\Ê
la pleine capacité juridique
Une personne devient majeure à
£nÊ>˜Ã°ÊiÊ«iÕÌÊiÝiÀViÀÊ«iˆ˜i“i˜ÌÊ
ses droits civils, sans l’autorisation de
qui que ce soit. Elle peut aussi voter
et être appelée pour faire partie d’un
ÕÀްʏiÊ«iÕÌÊj}>i“i˜ÌÊ>V…iÌiÀÊ`iÃÊ
cigarettes, de l’alcool ou des billets
de loterie.
>ˆÃÊ>ÌÌi˜Ìˆœ˜ÊtÊÕÊ+ÕjLiV]ʏ½jVœiÊiÃÌʜLˆ}>toire pour tous les jeunes, jusqu’à la fin de
l’année scolaire de leur 16 ans. Un patron
doit donc s’assurer que l’école passe avant le
ÊÌÀ>Û>ˆ°Ê ,m}iÊ }j˜jÀ>i]Ê Õ˜Ê i“«œÞiÕÀÊ ˜iÊ «iÕÌÊ
pas demander à un adolescent d’âge scolaire de
manquer l’école pour travailler.
Et l’argent qu’un jeune gagne en travaillant ? En
général, c’est lui qui s’en occupe et il a le droit
`½i˜Êv>ˆÀiÊViʵսˆÊÛiÕÌ°Ê-iÃÊ«>Ài˜ÌÃʘiÊ«iÕÛi˜ÌÊ
pas l’obliger à épargner ou dépenser comme ils
le voudraient.
Je l’aime, je me marie !
Pas si vite ! Au Québec, un adolescent
de moins de 16 ans n’a pas le droit
`iÊ ÃiÊ “>ÀˆiÀ°Ê ÌÊ Ã½ˆÊ >Ê £ÈÊ œÕÊ £ÇÊ >˜ÃÊ
au moment du mariage, ses parents
doivent donner leur consentement.
`ÕV>œˆÊ iÃÌÊ Õ˜Ê œÀ}>˜ˆÃ“iÊ `iÊ Lˆi˜v>ˆÃ>˜ViÊ i˜Ài‡
gistré québécois dont la mission est d’informer le
public sur la loi, sur ses droits et sur ses oblig䜘ðÊ*œÕÀÊÞÊ«>ÀÛi˜ˆÀ]ʈÊýˆ˜ÛiÃ̈ÌÊ`>˜ÃÊÌÀœˆÃÊV…>“«ÃÊ
d’action principaux: l’information juridique, l’éducation juridique et le développement d’une expertise
i˜ÊVœ““Õ˜ˆV>̈œ˜ÊV>ˆÀiÊiÌÊivwV>ViÊ`ÕÊ`ÀœˆÌ°ÊÊ“iÌÊ
à la disposition de tous de l’information juridique
de qualité, rédigée dans un langage simple et
accessible.
19
SANTÉ
BOÎTE À LUNCH
Pour un repas nutritif, savoureux et attrayant !
Combien de boîtes à lunch assemblez-vous par année pour vous et vos enfants ?
Plutôt qu’envisager la tâche comme étant ennuyeuse et répétitive, la préparation
des repas à emporter peut devenir une excellente occasion d’impliquer les enfants
dans la cuisine et comporte de nombreux avantages, autant pour les petits que
pour les grands. De plus, il est bien meilleur pour la santé, pour le moral et pour
le porte-monnaie de cuisiner ses lunchs; il est ainsi plus facile de diversifier son
alimentation !
½jµÕˆ«iÊ`iʘÕÌÀˆÌˆœ˜˜ˆÃÌiÃÊ`iÃÊÌiˆiÀÃÊVˆ˜µÊj«ˆViÃ
ÜÜÜ°Vˆ˜µi«ˆViðœÀ}
Diversifier les couleurs et les aliments
*Àj«>ÀiÀÊ Õ˜Ê Ài«>Ã]Ê V½iÃÌÊ Vœ““iÊ >ÃÃi“LiÀÊ iÃÊ «ˆmViÃÊ `½Õ˜Ê
V>ÃÃi‡ÌkÌiʜÙÊV…>V՘iÊ`½iiÃÊÀi«ÀjÃi˜ÌiÊ՘Ê>ˆ“i˜ÌÊ`iÃʵÕ>ÌÀiÊ
groupes alimentaires du Guide alimentaire canadien : Légumes
iÌÊ vÀՈÌÃ]Ê *Àœ`ՈÌÃÊ VjÀj>ˆiÀÃ]Ê >ˆÌÊ iÌÊ ÃÕLÃ̈ÌÕÌÃÊ iÌÊ 6ˆ>˜`iÃÊ iÌÊ
ÊÃÕLÃ̈ÌÕÌðÊ-½ˆÊ“>˜µÕiÊ՘iÊ«ˆmVi]ʏiÊV>ÃÃi‡ÌkÌiÊÃiÀ>ʈ˜Vœ“«iÌ°Ê
Êi˜ÊÛ>Ê`iʓk“iÊ«œÕÀʏiʏ՘V…ÊtÊ6œˆVˆÊµÕiµÕiÃÊiÝi“«iÃÊ«œÕÀÊ
vous inspirer :
Légumes et fruits
,ˆV…iÃÊi˜Ê}ÕVˆ`iÃʵՈÊvœÕÀ˜ˆÃÃi˜ÌÊj˜iÀ}ˆi]ÊwLÀiÃ]ÊۈÌ>“ˆ˜iÃÊiÌÊ
minéraux.
(Crudités, salade de carottes, banane, fraises, salade de fruits maison,
compote de fruits sans sucre ajouté, etc.)
Produits céréaliers à grains entiers
Contiennent des fibres alimentaires, des glucides, des minéraux
et des vitamines.
(Tortillas, pitas, riz, tranches de pain, pâtes, couscous, etc.)
Lait et substituts
,ˆV…iÃÊi˜ÊV>VˆÕ“]ʓ>}˜jÈՓÊiÌÊۈÌ>“ˆ˜iÊ]ÊViʵՈÊVœ˜ÌÀˆLÕiÊDÊ
la construction et au maintien du squelette et des dents.
(Boisson de soya enrichie, lait, fromage, yogourt, pouding maison fait
à partir de lait, etc.)
Viandes et substituts
-œÕÀViÃÊ`iÊ«ÀœÌjˆ˜iÃÊiÌÊ`iÊviÀ°ÊÊ
­>À˜ˆÌÕÀiÊDÊÃ>˜`܈V…Ê>ÕÊ̅œ˜ÊœÕÊ>ÕÝÊ ÕvÃ]Êۈ>˜`i]Êۜ>ˆi]ÊÌ>À̈˜>`iÊ
de légumineuses, salade de légumineuses, sauce pour pâtes au tofu
ou à la viande, etc.)
IÊ -ˆÊ iÃÊ >À>V…ˆ`iÃÊ iÌÊ iÃÊ ˜œˆÝÊ Ãœ˜ÌÊ ˆ˜ÌiÀ`ˆÌiÃÊ i˜Ê À>ˆÃœ˜Ê `iÃÊ
Ê>iÀ}ˆiÃ]ÊۜÕÃÊ«œÕÛiâʏiÃÊÀi“«>ViÀÊ«>ÀÊ`iÃʅ>ÀˆVœÌÃÊ`iÊÜÞ>Ê
ÀžÌˆÃ]Ê`iÃÊ}À>ˆ˜iÃÊ`iÊVˆÌÀœÕˆiʜÕÊ`iÃÊ}À>ˆ˜iÃÊ`iÊ̜ÕÀ˜i܏°ÊiÃÊ
beurres de soya, de pois dorés ou de graines de tournesol, quant
DÊiÕÝ]ÊÀi“«>Vi˜ÌʏiÊLiÕÀÀiÊ`½>À>V…ˆ`i°Ê
20
Préparer un dîner gagnant c’est :
UÊiÊLœ˜…iÕÀÊ`iÊÃ>ۜÕÀiÀÊ`iÊLœ˜ÃÊ«>ÌÃÊv>ˆÌÃÊʓ>ˆÃœ˜Æ
UÊ1˜Ê“œÞi˜Ê`½>ۜˆÀÊ՘Ê>««œÀÌÊ>`jµÕ>ÌÊi˜Êjj“i˜ÌÃÊ
nutritifs afin de s’assurer de maintenir un bon
niveau de concentration et d’énergie tout au long
`iʏ>ʍœÕÀ˜jiÆ
UÊ1˜iÊ܏Ṏœ˜ÊjVœ˜œ“ˆµÕiÆ
UÊۈÌiÀÊ`iÊ}>눏iÀʏ>ʘœÕÀÀˆÌÕÀiÊi˜ÊÞʈ˜Ìj}À>˜ÌʏiÃÊ
ÀiÃÌ>˜ÌÃÆ
Uʽœ««œÀÌ՘ˆÌj]Ê «œÕÀÊ ½i˜v>˜Ì]Ê `iÊ `iÛi˜ˆÀÊ «ÕÃÊ
autonome en prenant en charge la préparation de
son dîner !
N’oubliez pas les collations !
Pensez aussi à ajouter quelques collations ! Puisque les enfants
ont souvent un petit appétit, ils doivent manger plus souvent
afin de combler leurs besoins quotidiens. Pour être nutritive,
la collation doit comprendre des aliments sains et variés ainsi
qu’une source de protéines (graines, légumineuses, produits
>ˆÌˆiÀÃ]ÊiÌV°®Ê>w˜Ê`iʏiÃÊÜÕÌi˜ˆÀʍÕõս>ÕÊ«ÀœV…>ˆ˜ÊÀi«>ÃÊ\Ê
UÊ1˜ÊvÀՈÌÊ>VVœ“«>}˜jÊ`½Õ˜Ê“œÀVi>ÕÊ`iÊvÀœ“>}iÆ
UÊÕÊޜ}œÕÀÌÊÃ>Õ«œÕ`ÀjÊ`iÊVjÀj>iÃÊiÌÊ`iÊ}À>ˆ˜iÃÊ`iÊ̜ÕÀ˜i܏Æ
UÊ1˜Ê“Õvw˜Ê“>ˆÃœ˜ÊiÌÊ`Õʏ>ˆÌÆ
UÊ1˜ÊӜœÌ…ˆiʓ>ˆÃœ˜Ê
(contenant du tofu ou du yogourt et beaucoup de fruits !);
UÊiÃÊÌÀˆ>˜}iÃÊ`iÊ«>ˆ˜Ê«ˆÌ>Ê>ÛiVÊ`iʏ½…œÕ“œÕÃÆ
UÊ1˜Ê`iÃÃiÀÌÊ>Õʏ>ˆÌʓ>ˆÃœ˜Ê­Ì>«ˆœV>]Ê«œÕ`ˆ˜}Ê>ÕÊÀˆâ]ÊiÌV°®Æ
UÊÕÊvÀœ“>}iÊVœÌÌ>}iÊ>ÛiVÊ`iÃÊVÀÕ`ˆÌjÃʜÕÊ`iÃÊvÀՈÌð
À consommer avec modération
k“iÊÈÊ>ÕV՘Ê>ˆ“i˜Ìʘ½iÃÌʈ˜ÌiÀ`ˆÌ]ÊViÀÌ>ˆ˜ÃÊ«Àœ`ՈÌÃÊ«iÕʘÕÌÀˆÌˆvÃʜ˜Ìʓœˆ˜ÃʏiÕÀÊ«>ViÊ`>˜Ãʏ>ÊLœŠÌiÊDʏ՘V…°Ê
½iÃÌÊʘœÌ>““i˜ÌÊ
le cas des boissons sucrées et des jus de fruits, des produits
ÌÀ>˜ÃvœÀ“jÃÊ`ÕÊVœ““iÀVi]Ê`iÃÊ`iÃÃiÀÌÃÊÃÕVÀjÃ]ÊiÌV°Ê/ÀmÃÊÀˆV…iÃÊ
en sucre, en gras et en sel, ces produits ne sont certainement
pas les meilleurs carburants pour aider les écoliers à rester concentrés toute la journée.
Cela dit, il n’y a pas de mal à glisser de temps en temps dans la
LœŠÌiÊDʏ՘V…Ê՘iÊ}>iÌÌiÊDʏ>ʓj>ÃÃiÊ`ÕÊVœ““iÀVi]Ê՘iÊLœŠÌiÊ
`iʍÕÃʜÕÊ`iÃÊVÀ>µÕiˆ˜ÃÊ>ÕÊV…i``>ÀÊi˜ÊvœÀ“iÊ`iÊ«œˆÃܘ°Ê½ˆ`j>Ê
est d’utiliser ces aliments comme « dépanneurs » lorsqu’on est
pris au dépourvu et non sur une base quotidienne.
Pssst…
Rappelez-vous d’inclure dans la boîte à lunch un sac
ÀjvÀˆ}jÀ>˜ÌÊ ­ice pack®°Ê "˜Ê ˜iÊ ÛœÕ`À>ˆÌÊ «>ÃÊ µÕiÊ ˜œÃÊ
petits soient malades à cause de cet oubli!
21
SANTÉ
" -" -Ê /‡" "/" Pain
ˆV…iÊ
>}iÊ
Pita
*>ˆ˜Ê>ÕÝʜˆÛiÃÊ
ˆ>L>ÌÌ>Ê
*>ˆ˜Ê>Õʎ>“ÕÌÊ
*>ˆ˜Ê`iÊÃiˆ}iÊ
*>ˆ˜Ê`iÊV>“«>}˜iÊ
*>ˆ˜Ê˜>>˜Ê
*>ˆ˜ÊŽiˆÃiÀÊ
*>ˆ˜Ê«Õ“«iÀ˜ˆVŽiÊ
*>ˆ˜Ê“Տ̈}À>ˆ˜ÃÊ
>}ÕiÌÌiÊ
*>ˆ˜ÊLÀˆœV…jÊ
Tortilla
*>ˆ˜Ê>ÕÝÊÀ>ˆÃˆ˜ÃÊ
Panini
Õvw˜Ê>˜}>ˆÃÊ
ˆ˜ˆÊ«ˆÌ>Ê
/œÀ̈>Ê`iʓ>‹ÃÊ
Source de protéine
*œÕiÌÊVՈÌÊ
*œÕiÌÊVՈÌÊ
Poulet cuit
*œˆÌÀˆ˜iÊ`iÊ`ˆ˜`iÊvՓjiÊ
>“Lœ˜Ê
>“Lœ˜Ê
,žÌˆÊ`iÊL ÕvÊ
*œÀVÊVՈÌÊ
/…œ˜Ê
/…œ˜Ê
->Փœ˜Ê
#ÕvÊVՈÌÊ`ÕÀÊ
#ÕvÊVՈÌÊ`ÕÀÊ
#ÕvÊVՈÌÊ`ÕÀÊ
Tofu émietté (ou râpé)
iÕÀÀiÊ`iÊ}À>ˆ˜iÃÊ`iÊ̜ÕÀ˜i܏ʜÕÊ`iÊÜÞ>Ê
Fromage mozzarella ou bocconcini
À>ˆ˜iÃÊ`iÊ̜ÕÀ˜i܏Ê
*ÕÀjiÊ`iÊ«œˆÃÊV…ˆV…iÃÊ­œÕʅœÕ“œÕîÊ
>ÀˆVœÌÃʘœˆÀÃÊjVÀ>ÃjÃÊ
Garnitures
/œ“>Ìi]ʜˆÛiÃÊiÌʏ>ˆÌÕiÊ
>˜}ÕiÊiÌÊ«œˆÛÀœ˜ÊÀœÕ}iÊ
Céleri, pomme et dattes
/œ“>ÌiÊiÌÊÀœµÕiÌÌiÊ
˜>˜>ÃÊiÌÊ«œˆÛÀœ˜Ê
>ˆÌÕiÊiÌÊVœÀ˜ˆV…œ˜ÃÊ
Àœ“>}iÊÃՈÃÃiÊiÌÊj«ˆ˜>À`ÃÊ
*kV…iÊiÌÊV…œÕÊÀœÕ}iÊ
*œ““iÊÀ@«jiÊiÌʏÕâiÀ˜iÊ
jiÀˆÊiÌÊV>ÀœÌÌiÊÀ@«jiÊ
œ˜Vœ“LÀiÊiÌÊ>˜i̅Ê
"ˆ}˜œ˜ÊÛiÀÌÊiÌʏ>ˆÌÕiÊ
œÕÀ}iÌÌiÊiÌÊvÀœ“>}iÊÀ@«jÊ
ˆ˜iÃʅiÀLiÃÊ(ciboulette, estragon, basilic, etc.)Ê
Carotte râpée et oignon vert
*œ““iÊiÌÊV>˜˜iiÊ
Légumes grillés ­VœÕÀ}iÌÌi]Ê>ÕLiÀ}ˆ˜io®
*œˆÀiÊiÌÊ`>ÌÌiÃÊ
œ˜Vœ“LÀiÊiÌÊ̜“>ÌiÊ
ۜV>ÌÊiÌÊVœÀˆ>˜`ÀiÊ
ÃÌÕViÃÊ«œÕÀÊjۈÌiÀʏ>ʓœ˜œÌœ˜ˆi
*œÕÀÊjۈÌiÀʏ>ʓœ˜œÌœ˜ˆiÊiÌÊ«œÕÀÊÀi˜`ÀiʏiÃʏ՘V…ÃÊiÌʏiÃÊVœ>tions attrayants pour les enfants, osez la différence ! Et variez !
6>ÀˆiâʏiÊ«>ÌÊ«Àˆ˜Vˆ«>]ʏ>ÊÜÕÀViÊ`iÊ«ÀœÌjˆ˜i]ʏiÃÊ>VVœ“«>}˜iments, les fruits et la façon de les présenter (fruits frais, salade
`iÊvÀՈÌÃ]ÊVœ“«œÌi]ÊiÌV°®°Ê>ˆÌiÃÊ`iÃÊÃi“>ˆ˜iÃÊ̅j“>̈µÕiÃ]Ê«>ÀÊ
exemple : une semaine sans cuisson, une semaine avec des
ÜիiÃÊ`ˆvvjÀi˜ÌiÃ]Ê՘iÊÃi“>ˆ˜iÊÃ>˜`܈V…ÃÊ­>ÛiVÊ}>À˜ˆÌÕÀiÊ`ˆvvjÀi˜ÌiÊV…>µÕiʍœÕÀ®]Ê՘iÊÃi“>ˆ˜iÊ>ÛiVʏiÃÊÀiÃÌ>˜ÌÃÊ`iʏ>ÊÛiˆi]Ê
une semaine végétarienne, etc. Et surtout, ajoutez de la couleur
au menu !
i«ÕˆÃÊÓääÎ]ʏiÃʘÕÌÀˆÌˆœ˜˜ˆÃÌiÃÊ`iʏ½œÀ}>˜ˆÃ“iÊVœ““Õ˜>ÕÌ>ˆÀiÊiÃÊ>ÌiˆiÀÃÊVˆ˜µÊÊjÊ«ˆViÃÊ
animent des ateliers de cuisine-nutrition dans les écoles primaires. Les ateliers sont une
belle occasion pour les enfants d’apprendre à cuisiner des recettes nutritives et sont
L>ÃjÃÊÃÕÀÊ՘iÊ>««ÀœV…iÊ}œL>iÊ`iʏ½>ˆ“i˜Ì>̈œ˜ÊÃ>ˆ˜iÊ>ÝjiÊÃÕÀʏiÊ«>ˆÃˆÀ]ʏ>Ê`jVœÕÛiÀÌiÊ
et l’expérimentation. L’organisme forme également les intervenants qui désirent animer
`iÃÊ>ÌiˆiÀÃÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÃÊi˜v>˜ÌÃ]ÊiÌÊVi]ÊDÊÌÀ>ÛiÀÃʏiÊ+ÕjLiV°
www.cinqepices.org
22
Touche finale
->ÕViÊÌâ>Ì∎ˆ
>ޜ˜˜>ˆÃi
Yogourt nature
*iÃ̜Ê`iÊ̜“>ÌiÃÊÃjV…jiÃ
Àœ“>}iÊDʏ>ÊVÀm“i
>ޜ˜˜>ˆÃiÊiÌʓœÕÌ>À`iÊ`iʈœ˜
œÕÌ>À`iÊ`iʈœ˜
>ޜ˜˜>ˆÃi
>ޜ˜˜>ˆÃiÊiÌÊV>Àˆ
Àœ“>}iʵÕ>ÀŽÊiÌÊVˆÌÀœ˜Ê­ÕÃÊiÌÊâiÃÌi®
Àm“iÊÃÕÀi
>ޜ˜˜>ˆÃiÊiÌÊÀiˆÃ…
>ޜ˜˜>ˆÃiÊiÌʓœÕÌ>À`iÊDʏ½>˜Vˆi˜˜i
>ޜ˜˜>ˆÃi
Yogourt nature et paprika
ˆi
Pesto de basilic
Àœ“>}iÊÀˆVœÌÌ>
iÕÀÀiÊ`iÊÃjÃ>“iÊ­œÕÊÌ>…ˆ˜ˆ®
->Ã>
L’activité physique des enfants : une responsabilité partagée
L’activité physique engendre des retombées positives sur la santé et le développement des
enfants. Toutefois, intégrer l’activité physique à sa routine familiale peut représenter un défi de
taille considérant les contraintes de temps, la charge de travail et parfois, le peu d’intérêt que
½œ˜ÊÞÊ«œÀÌiÊ܈‡“k“i°Ê>Õ̇ˆÊ«œÕÀÊ>ÕÌ>˜ÌÊÀij}ÕiÀÊViÌÌiÊÀi뜘Ã>LˆˆÌjÊ>ÕʓˆˆiÕÊÃVœ>ˆÀiʶÊw˜Ê
d’y voir plus clair, voici quelques mythes sur l’activité physique des enfants et le rôle des parents.
Õ`އ˜˜Ê
œ˜˜iÞ]Ê°Ê-V°
Doctorante en sciences cliniques, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
MYTHE 1
Les enfants sont naturellement assez actifs
Faux. Les enfants dépensent naturellement beaucoup d’énergie.
"À]ÊVi>ʘiÊÈ}˜ˆwiÊ«>ÃʵսˆÃÊLœÕ}i˜ÌÊÃÕvwÃ>““i˜ÌÊ«œÕÀÊi˜ÊÀï‡
ÀiÀÊ`iÃÊLj˜jwViÃÊÃÕÀʏiÕÀÊÃ>˜Ìj°Ê-iœ˜ÊiÃÊ`ˆÀiV̈ÛiÃÊV>˜>`ˆi˜˜iÃ]Ê
iÃÊi˜v>˜ÌÃÊ­x‡££Ê>˜Ã®ÊiÌʏiÃʍi՘iÃÊ­£Ó‡£ÇÊ>˜Ã®Ê`iÛÀ>ˆi˜ÌÊVՓՏiÀÊ
µÕœÌˆ`ˆi˜˜i“i˜ÌÊ>Õʓœˆ˜ÃÊÈäʓˆ˜ÕÌiÃÊ`½>V̈ۈÌjÊ«…ÞȵÕiÊ`½ˆ˜Ìi˜sité modérée à élevée1°Êk“iÊÈÊViÌʜLiV̈vÊÃi“LiÊ>VViÃÈLi]ʏ>Ê
majorité des jeunes Canadiens ne parvient pas à l’atteindre2.
MYTHE 3
Mon enfant fait partie d’une équipe sportive,
il est donc actif
Vrai et faux.ʘÃVÀˆÀiÊۜÌÀiÊi˜v>˜ÌÊ`>˜ÃÊ՘iÊjµÕˆ«iÊëœÀ̈ÛiÊiÃÌÊ
՘iÊiÝVii˜Ìiʈ`ji]ʓ>ˆÃʈÊv>ÕÌÊ>ÕÃÈÊÛiˆiÀÊDʈ˜ÃÌ>ÕÀiÀÊ`iÃʅ>Lˆtudes qui lui permettront d’intégrer le mouvement à son quotidien.
Ê «iÕÌÊ Ã½>}ˆÀÊ `½i˜VœÕÀ>}iÀÊ iÊ ÌÀ>˜Ã«œÀÌÊ >V̈v]Ê `iÊ ˆ“ˆÌiÀÊ iÊ Ìi“«ÃÊ
«>ÃÃjÊ`iÛ>˜ÌʏiÃÊjVÀ>˜Ã]Ê`½>iÀÊÀj}ՏˆmÀi“i˜ÌʍœÕiÀÊDʏ½iÝÌjÀˆiÕÀÊ
œÕÊ`½>ˆ`iÀÊۜÌÀiÊi˜v>˜ÌÊ`>˜Ãʏ>ÊÀiV…iÀV…iÊ`iʏœˆÃˆÀÃÊ>V̈vðÊ-ˆÊLœÕ}iÀÊ
est important, limiter les activités sédentaires l’est tout autant. Ces
>V̈ۈÌjÃʘiÊ`iÛÀ>ˆi˜ÌÊ«>ÃÊiÝVj`iÀÊ`iÕÝʅiÕÀiÃÊ«>ÀʍœÕÀ1.
MYTHE 4
Les parents qui n’aiment pas le sport peuvent
difficilement soutenir leurs enfants
Faux.Ê-½ˆÊiÃÌÊÛÀ>ˆÊµÕiʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ>V̈vÃʜ˜ÌÊÜÕÛi˜ÌÊ`iÃÊÊi˜v>˜ÌÃÊ
MYTHE 2
Les enseignants ont plus d’influence que les parents
sur l’activité physique des enfants
Faux. Comme parent, vous exercez une grande influence sur le
Vœ“«œÀÌi“i˜ÌÊ`iÊۜÌÀiÊi˜v>˜Ì°Ê/ÀmÃÊ̞ÌÊ`>˜Ãʏ>Êۈi]ÊViÕˆ‡VˆÊ`jÛi‡
œ««iÊ `iÃÊ …>LˆÌÕ`iÃÊ ˆjiÃÊ DÊ ½>V̈ۈÌjÊ «…ÞȵÕiÊ >ÕÊ Vœ˜Ì>VÌÊ `iÃÊ
Ê>`ՏÌiÃÊ µÕˆÊ ½i˜ÌœÕÀi˜ÌÊ iÌÊ ViÃÊ …>LˆÌÕ`iÃÊ Ìi˜`i˜ÌÊ DÊ ÃiÊ “>ˆ˜Ìi˜ˆÀÊ
dans le temps3°Êˆi˜ÊµÕiʏiʓˆˆiÕÊÃVœ>ˆÀiÊVœ˜ÌÀˆLÕiÊDʏ½>`œ«Ìˆœ˜Ê
`½Õ˜Ê“œ`iÊ`iÊۈiÊ>V̈v]ʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ`i“iÕÀi˜ÌÊ`iÃʓœ`miÃÊÈ}˜ˆ‡
ficatifs. C’est en bonne partie grâce au vécu familial quotidien
que l’enfant prend plaisir à intégrer le mouvement dans sa vie de
tous les jours. Faire bouger les enfants, c’est par conséquent une
responsabilité partagée !
actifs, il existe aussi d’autres façons de favoriser un mode de vie
sain. À cet effet, les enfants bénéficiant d’un soutien parental pasÃiÀ>ˆi˜ÌÊ«ÕÃÊ`iÊÌi“«ÃÊi˜Ê>V̈ۈÌjÊ«…ÞȵÕiÊ`½ˆ˜Ìi˜ÃˆÌjʓœ`jÀjiÊDÊ
élevée{. Ce soutien peut prendre diverses formes : des encoura}i“i˜ÌÃÊDÊkÌÀiÊ>V̈v]Ê՘iÊ>Ì̈ÌÕ`iÊi˜Ì…œÕÈ>ÃÌiÊv>ViÊDʏ½>V̈ۈÌjÊ«…Þsique, des rappels quant à ses bénéfices, en assurant le transport
pour se rendre aux activités, en s’impliquant dans la vie sportive
de votre enfant (par exemple comme bénévole ou entraîneur) ou
simplement en étant présent lorsqu’il participe à des activités
«…ÞȵÕiÃ°Ê ÕÊLi܈˜Ê`½kÌÀiÊ՘Ê>̅mÌiÊ>VVœ“«ˆÊ«œÕÀÊiÝiÀViÀÊ՘iÊ
influence positive!
DES OUTILS EN LIGNE
UÊ 1˜ÊV>i˜`ÀˆiÀÊ«œÕÀÊVœ˜Ãˆ}˜iÀʏiÊÌi“«ÃÊVœ˜Ã>VÀjÊDʏ½>V̈ۈÌjÊ«…ÞȵÕiÊ
Ê ÜÜÜ°VÃi«°V>É
ˆiÃÉՈ`iˆ˜iÃÉ
-*ÚՈ`iˆ˜iÃڏ>˜Ž‡œ}Úx‡£ÇÚvÀ°«`v
UÊ iÃÊ`ˆÀiV̈ÛiÃÊi˜Ê“>̈mÀiÊ`½>V̈ۈÌjÊ«…ÞȵÕiÊ«œÕÀʏiÃÊx‡££Ê>˜Ã°
Ê ÜÜÜ°VÃi«°V>É
ˆiÃÉՈ`iˆ˜iÃÉ
-*Ú*Ո`iˆ˜iÃÚV…ˆ`ÚvÀ°«`v
UÊ iÃÊ`ˆÀiV̈ÛiÃÊi˜Ê“>̈mÀiÊ`½>V̈ۈÌjÊ«…ÞȵÕiÊ«œÕÀʏiÃʣӇ£ÇÊ>˜Ã°
Ê ÜÜÜ°VÃi«°V>É
ˆiÃÉՈ`iˆ˜iÃÉ
-*Ú*Ո`iˆ˜iÃÚޜÕ̅ÚvÀ°«`v
Références
£Ê
ÓÊ
ÎÊ
{Ê
-œVˆjÌjÊV>˜>`ˆi˜˜iÊ`iÊ«…ÞȜœ}ˆiÊ`iʏ½iÝiÀVˆVi]ʈÀiV̈ÛiÃÊV>˜>`ˆi˜˜iÃÊi˜Ê“>̈mÀiÊ`½>V̈ۈÌjÊ«…ÞȵÕiÊiÌÊ`iÊVœ“«œÀÌi“i˜ÌÊÃj`i˜Ì>ˆÀi°ÊÓä£Ó]Ê"ÌÌ>Ü>\ÊÕÌiÕÀ°
œiÞ]Ê,°
°]ÊiÌÊ>°]Ê*…ÞÈV>Ê>V̈ۈÌÞʜvÊ
>˜>`ˆ>˜ÊV…ˆ`Ài˜Ê>˜`ÊޜÕ̅\Ê>VViiÀœ“iÌiÀÊÀiÃՏÌÃÊvÀœ“Ê̅iÊÓääÇÊ̜ÊÓää™Ê
>˜>`ˆ>˜Êi>Ì…Êi>ÃÕÀiÃÊ-ÕÀÛiÞ°Êi>Ì…ÊÀi«œÀÌÃ]ÊÓ䣣°ÊÓÓ­£®\Ê«°Ê£x°
œ˜iÃ]Ê,°°]ÊiÌÊ>°]Ê/À>VŽˆ˜}Ê«…ÞÈV>Ê>V̈ۈÌÞÊ>˜`ÊÃi`i˜Ì>ÀÞÊLi…>ۈœÀʈ˜ÊV…ˆ`…œœ`\Ê>ÊÃÞÃÌi“>̈VÊÀiۈiܰʓiÀˆV>˜ÊœÕÀ˜>ÊœvÊ«ÀiÛi˜ÌˆÛiʓi`ˆVˆ˜i]ÊÓä£Î°Ê{{­È®\Ê«°ÊÈx£‡Èxn°
<iViۈV]Ê
°°]ÊiÌÊ>°]Ê*>Ài˜Ì>Êˆ˜yÕi˜Viʜ˜Êޜ՘}ÊV…ˆ`Ài˜½ÃÊ«…ÞÈV>Ê>V̈ۈÌްʘÌiÀ˜>̈œ˜>ÊœÕÀ˜>ÊœvÊ«i`ˆ>ÌÀˆVÃ]ÊÓä£ä°Ê`œˆ\£ä°££xxÉÓä£äÉ{ÈnxÓÈ°
23
SANTÉ
La santé dentaire dans toutes ses sphères
La carie dentaire une maladie très répandue chez les jeunes, même si
elle est 100 % évitable. En effet, des choix et des gestes simples ont
un impact pour la vie lorsqu’ils sont adoptés tôt! À la maison, à l’école
et dans la communauté, les recommandations pour prévenir la carie
s’appliquent à tous, les petits comme les grands ! Voici des informations et des conseils bien utiles pour conserver ses dents en santé pour
la vie !
DreÊÃ>LiiʜÀ̈˜, dentiste-conseil, Direction de santé publique de Lanaudière
Dre Élise Bertrand, dentiste-conseil, Direction de santé publique des Laurentides
é
Com
mu
na
ut
École
Famille
Enfant
LE BROSSAGE
Matin et soir, se brosser les dents durant 2 minutes avec du
dentifrice au fluorure :
. Utiliser l’équivalent d’un petit pois de dentifrice;
. Cracher le dentifrice et éviter de rincer sa bouche pour
conserver les bienfaits du fluorure sur les dents ;
. Vérifier le brossage de son enfant jusqu’en 2e année.
Chez le dentiste :
Les examens dentaires et les réparations sont gratuits pour les
enfants de moins de 10 ans chez le dentiste. Il est recommandé
de le visiter au moins une fois par année.
LES COLLATIONS
Pour des dents saines, les collations :
. Contiennent peu de sucre;
. Ne collent pas sur les dents;
. Ne sont pas grignotées sur de longues périodes.
Lorsqu’il est impossible de se brosser les dents, il est avantageux
de terminer le repas ou la collation avec un morceau de fromage,
un fruit ou un légume frais pour prévenir la carie.
L’HYGIÉNISTE DENTAIRE DANS LES ÉCOLES
Le gouvernement offre des services dentaires gratuits dans la
majorité des écoles du Québec. Ces services sont offerts à
certains enfants par les hygiénistes dentaires de santé publique :
. Application de fluorure sur les dents des enfants de la
maternelle à la deuxième année;
. Application de scellants dentaires sur les dents des enfants de
2e année du primaire et du secondaire.
LA FLUORATION
La fluoration de l’eau potable est l’une des mesures les plus
efficaces pour réduire la carie. Or, la quasi-totalité des Québécois
n’ont pas accès à de l’eau fluorurée. C’est pourquoi il est
essentiel de choisir un dentifrice contenant du fluorure.
24
SEXUALITÉ
Entre éducation et accompagnement
La sexualité fait partie intégrante de la vie de tout être humain. Tout petits, les enfants sont curieux à l’égard de l’anatomie
des filles et des garçons, de la conception, de la naissance et des différences entre les filles et les garçons. En grandissant,
ils se questionnent davantage sur ce qu’ils vivent au niveau de leur propre sexualité.
6>jÀˆiÊ>ÀV…>˜`ÊiÌÊ>Àˆi‡À>˜ViʜÕ`Ài>ՏÌ
Direction générale de santé publique
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Avec l’arrivée de la puberté, leur regard, qui portait jadis sur
>Ê ÃiÝÕ>ˆÌjÊ i˜Ê }j˜jÀ>Ê ÃiÊ ÌœÕÀ˜iÊ “>ˆ˜Ìi˜>˜ÌÊ ÛiÀÃÊ iÕÝ°Ê ÃÊ ÃiÊ
questionnent sur leur apparence, se comparent aux autres, s’interrogent sur leur normalité. L’éveil amoureux, caractéristique
de l’adolescence, suscite également son lot de préoccupations :
émergence de sentiments nouveaux envers certaines personnes,
souci de désirabilité sociale et amoureuse, questionnements
«œÃÈLiÃÊ ÃÕÀÊ Ãœ˜Ê œÀˆi˜Ì>̈œ˜Ê ÃÊ iÝÕii]Ê «Ài“ˆmÀiÃÊ iÝ«jÀˆi˜ViÃÊ
sexuelles pour certains, etc. L’expérience de la sexualité, quant
DÊ ii]Ê i˜ÌÀ>Š˜iÊ ÃœÕÛi˜ÌÊ V…iâÊ iÃÊ i՘iÃÊ `iÃÊ «ÀjœVVÕ«>̈œ˜ÃÊ
liées aux relations sexuelles, à la notion de consentement, à
une possible grossesse ou encore à une infection transmissible
ÃiÝÕii“i˜ÌÊiÌÊ«>ÀʏiÊÃ>˜}Ê­/--®°Ê
La façon dont les jeunes aborderont et vivront leur sexualité
dépendra en grande partie de l’éducation qu’ils ont reçue, des
Û>iÕÀÃʵսˆÃÊV…jÀˆÃÃi˜Ì]Ê`iÃʅ>LˆiÌjÃÊÜVˆ>iÃÊiÌÊVœ““Õ˜ˆV>tionnelles qu’ils auront développées et des connaissances qu’ils
auront acquises au fil des ans.
Une présence importante
Comme parent, il n’est pas toujours facile de parler de sexualité
>ÛiVÊܘʍi՘i°ÊÊÞÊ>Ê«ÕÈiÕÀÃÊv>Xœ˜ÃÊ`½>LœÀ`iÀʏiÊÃՍiÌ]ʓ>ˆÃÊ
il s’agit essentiellement de trouver celle qui convient tant au
«>Ài˜ÌÊ µÕ½>ÕÊ i՘i°Ê 6œÌÀiÊ ÀžiÊ iÃÌÊ ÃÕÀ̜ÕÌÊ `iÊ ½>VVÕiˆˆÀÊ `>˜ÃÊ
ses préoccupations, de le rassurer, de répondre à ses questions, d’être à l’écoute. En sentant que vous êtes présent pour
lui et disposé à parler de sexualité avec lui, il aura davantage
tendance à se tourner vers vous.
L’âge moyen à la première relation sexuelle n’a pas
beaucoup changé dans les 20 dernières années. Ainsi,
près de la moitié des adolescents et adolescentes
n’ont pas eu de relation sexuelle au moment où ils terminent le secondaire.
La santé sexuelle est un état de bien-être physique, mental et social […]. Elle requiert une approche positive et
respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles,
ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles
qui soient sources de plaisir et sans risque, libres de
toute coercition, discrimination ou violence.
- Organisation mondiale de la santé (2015)
Responsabilisation et autonomie
Avec la découverte de la sexualité, l’adolescent apprend aussi
DÊ«Ài˜`ÀiÊi˜ÊV…>À}iÊÃ>ÊÃ>˜ÌjÊÃiÝÕii°Ê>˜ÃÊViÌÌiʜ«ÌˆµÕi]ÊۜÕÃÊ
«œÕÛiâʏՈÊv>VˆˆÌiÀʏ½>VVmÃÊDʏ>ÊVœ˜ÌÀ>Vi«Ìˆœ˜Ê­iݰʏ½>ˆ`iÀÊDÊÌÀœÕver les ressources à qui s’adresser) et à la protection (ex. rendre
des condoms accessibles à la maison) et l’accompagner dans
ÃiÃÊ`j“>ÀV…iðÊ
6œÕÃÊ«œÕÛiâÊj}>i“i˜Ìʏ½>ˆ`iÀÊDÊVœ“«Ài˜`Àiʏ½ˆ“«œÀÌ>˜ViÊiÌʏ>Ê
place que doit prendre le respect de soi et de l’autre, autant
dans ses relations sociales, qu’amoureuses ou sexuelles. Cet
accompagnement, qui se fait en continuité avec l’acquisition
de responsabilités et d’autonomie caractéristiques de l’adolescence, contribuera au sentiment qu’il peut compter sur vous.
-Ê"1/-Ê*"1,Ê-Ê*, /-Ê
UÊ ˜ÌÀiʏiÃÊÌÀ>˜ÃvœÀ“>̈œ˜Ã]ʏiÃÊvÀˆÃܘÃ]ʏiÃÊ«>ÃȜ˜ÃoÊiÌÊ̜ÕÌiÃÊ
les questions. Petit guide à l’usage des parents pour discuter
de sexualité avec leur adolescent.
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000079/
UÊ *ÀœiÌÊ œÃ>‹ŽÊ ‡Ê “«ˆµÕiÀÊ iÃÊ «>Ài˜ÌÃÊ `>˜ÃÊ ½j`ÕV>̈œ˜Ê DÊ >Ê
sexualité de leurs jeunes :
http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/mosaik/
UÊ ˆ}˜iÊ«>Ài˜ÌÃÊ\Ê-œṎi˜Ê«ÀœviÃȜ˜˜iÊ}À>ÌՈÌÊ«œÕÀʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ
­Ó{ÉÇ®Ê\Ê£ÊnääÊÎÈ£‡xänxÊ
UÊ ˆ}˜iʘvœ‡Ã>˜ÌjÊiÌʘvœ‡-œVˆ>Ê\Ên££
25
PROJET PRODIGIEUX 2016
Une œuvre d’art à portée de main !
*œÕÀʏiÃÊjmÛiÃÊ`iÊ«Ài“ˆmÀiÊ>˜˜jiÊ`iʏ>ʜÀ“>̈œ˜Ê«Àj«>À>̜ˆÀiÊ>ÕÊÌÀ>Û>ˆÊ`iʏ½jVœiÊÃiVœ˜`>ˆÀiÊ>Lj‡6ˆ>Õ]ÊDÊ>V…ˆ˜i]Ê
l’école publique est définitivement une œuvre collective. Leur créativité et leur implication leur ont permis de remporter
cette année le concours des Projets Prodigieux. Leurs créations Stylos-Uniques représentent en effet des œuvres d’art
d’utilisation quotidienne faites avec cœur et minutie.
Crystel Jobin-Gagnon
Conseillère en communications
Travailler le bois, assembler les stylos, s’assurer de respecter
les étapes et la qualité de la fabrication : une véritable four“ˆˆmÀiÊýiÃÌÊVÀjjiÊi˜ÌÀiʏiÃʓÕÀÃÊ`iÊViÌÌiÊV>ÃÃiÊtʁʏÃÊÃiÊÃi˜tent comme des travailleurs et investis dans une compagnie
«œÕÀʏ>µÕiiʈÃÊVÀji˜ÌÊ՘ʫÀœ`Ո̰Ê-ÕÀ̜ÕÌ]ʈÃÊۈÛi˜ÌÊ՘ÊÃÕVVmðÊ
iÃÊjmÛiÃʜ˜ÌÊÛjVÕÊLi>ÕVœÕ«Ê`½jV…iVÃÊ`>˜ÃʏiÕÀÊۈiÊÃVœ>ˆÀiʂ]Ê
ÜՏˆ}˜iʏ½i˜Ãiˆ}˜>˜ÌiÊ`iÀÀˆmÀiÊViÊ«ÀœiÌ]Ê
>̅iÀˆ˜iÊ*>ÌÀއÊ->ÕÛj°Ê
En effet, malgré des difficultés académiques ou comportementales, le groupe composé de six filles et sept garçons s’est
totalement investi dans la fabrication de ces stylos, remis aux
Vœ˜vjÀi˜VˆiÀÃÊiÌʈ˜ÛˆÌjÃÊëjVˆ>ÕÝÊ`ÕÊ{äeÊ
œ˜}ÀmÃÊ>˜˜ÕiÊ`iʏ>Ê
Fédération des comités de parents du Québec.
*œÕÀʓi˜iÀÊDÊÌiÀ“iÊViÊ«ÀœiÌ]ʏiÃÊjmÛiÃÊ`ÕÊ*/£Êœ˜ÌÊ`×Êv>ˆÀiÊ
preuve d’imagination, d’écoute, de pratique et surtout, de beauVœÕ«Ê`iʓˆ˜Ṏi°Ê/œÕÌʏiʓœ˜`iÊ>Ê`×ÊÌÀ>Û>ˆiÀÊ>ÛiVÊ>V…>À˜i“i˜Ì]Ê
un ajustement à la fois, afin de concevoir des stylos en bois
ÃVՏ«ÌjÊiÌÊ>ÃÃi“LjÃÊDʏ>ʓ>ˆ˜°ÊÊÊÞÊ>ÊLi>ÕVœÕ«Ê`½jÌ>«iÃÊ«œÕÀÊ
la construction et la minutie est importante. Au fur et à mesure
26
qu’ils enlevaient le bois sur le tour à bois, ils découvraient le
«Àœ`ՈÌÊ w˜>°Ê œÀõÕiÊ iÊ VÀ>ޜ˜Ê iÃÌÊ Vœ“«mÌi“i˜ÌÊ >Ê ÃÃi“Lj]Ê
>Ê «Ài“ˆmÀiÊ >V̈œ˜Ê µÕiÊ ½jmÛiÊ «œÃiÊ iÃÌÊ `iÊ ½iÃÃ>ÞiÀ°Ê œÀõսˆÊ
vœ˜V̈œ˜˜i]ʈÊi˜ÊiÃÌÊÌÀmÃÊwiÀÊtʂ]ÊiÝ«ˆµÕiʏ½i˜Ãiˆ}˜>˜Ìi°Ê
k“iÊ iÊ >ÀÀivœÕÀÊ i՘iÃÃiÊ i“«œˆÊ >ÀµÕiÌÌiÊ >Ê jÌjÊ ˆ“«ˆµÕjÊ`>˜ÃʏiÊ«ÀœiÌÊ`ÕÊ}ÀœÕ«iÊ`iÊ«Ài“ˆmÀiÊ>˜˜jiÊ`iʜÀ“>̈œ˜Ê
«Àj«>À>̜ˆÀiÊ>ÕÊÌÀ>Û>ˆ]Êi˜Ê«œÕÀۜÞ>˜ÌʏiÃÊvœ˜`ÃÊ«œÕÀʏ½>V…>ÌÊ`ÕÊ
matériel.
Et la suite ?
ÛiVÊ iÊ «ÀˆÝÊ Ài“ˆÃÊ «œÕÀÊ iÕÀÊ ÛˆV̜ˆÀiÊ DÊ >Ê Vˆ˜µÕˆm“iÊ j`ˆÌˆœ˜Ê
des Projets Prodigieux, le groupe de FPT1 de l’école secon`>ˆÀiÊ Ê>Lj‡6ˆ>ÕÊ ÃiÀ>Ê >ÃÃÕÀj“i˜ÌÊ ÀjVœ“«i˜Ãj°Ê 1˜iÊ ÃÕÀ«ÀˆÃiÊ
µÕiÊ >̅iÀˆ˜iÊ *>ÌÀއ->ÕÛjÊ «ÀjvmÀiÊ }>À`iÀÊ ÃiVÀmÌi]Ê “>ˆÃÊ µÕˆÊ
V…iÀV…iÀ>Ê >ÃÃÕÀj“i˜ÌÊ DÊ ÀjVœ“«i˜ÃiÀÊ `iÊ v>Xœ˜Ê È}˜ˆwV>̈ÛiÊ
½i˜}>}i“i˜ÌÊ`iÊÃiÃÊjmÛiðʽ>À}i˜ÌÊ>“>ÃÃjÊ«iÀ“iÌÌÀ>Ê>ÕÃÈÊ
>ÕÝÊ jmÛiÃÊ `iÊ «>À̈Vˆ«iÀÊ DÊ Õ˜Ê ÛœÞ>}iÊ j`ÕV>̈vÊ ÃÕÀÊ iÃÊ “j̈iÀÃÊ
“ˆ˜ˆiÀÃ]ÊDÊ/i`vœÀ`ʈ˜iðÊ
Շ`iDÊ`ÕÊ«ÀœiÌÊ«Àœ`ˆ}ˆiÕÝ
Շ`iDÊ `iÊ >Ê VÀj>̈œ˜Ê `iÃÊ -ÌޏœÃ‡1˜ˆµÕiÃÊ i˜Ê Ì>˜ÌÊ µÕiÊ Ìi]Ê iÊ
«ÀœiÌÊ>Ê«iÀ“ˆÃÊ>ÕÝÊjmÛiÃÊ`iÊÃiÊv>ˆÀiÊVœ˜˜>ŠÌÀiÊ`>˜ÃʏiÕÀʓˆˆiÕÊ
et de recevoir des commentaires sur leur travail, de la part du
personnel et de leurs pairs, valorisant leurs efforts en temps
réel. « Le personnel de l’école est parfois étonné de la qualité
du produit fabriqué par mes jeunes. Tout le monde était convaincu que nous allions gagner. Plus que moi-même ! Parfois, ce
sont ceux qui nous entourent qui croient le plus en nous. Comme
i˜Ãiˆ}˜>˜Ìi]ʍ½jÌ>ˆÃÊ`jDÊwmÀiÊ`iÊ̜ÕÃʏiÃÊivvœÀÌÃʵսˆÃʜ˜ÌʓˆÃÊ
dans ces crayons. Encore plus lorsque j’ai su qu’ils avaient rem«œÀÌjʏiÊVœ˜VœÕÀÃÊtʂ]ʓi˜Ìˆœ˜˜iÊ
>̅iÀˆ˜iÊ*>ÌÀއ->ÕÛj°
27
39 e CONGRÈS ANNUEL
L’engagement, source de changement !
ÕÊ«Àˆ˜Ìi“«ÃÊÓä£x]ʏ>Ê
*+Ê>VVÕiˆ>ˆÌÊ`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊÛi˜ÕÃÊ`iÊ̜ÕÌiÃʏiÃÊÀj}ˆœ˜ÃÊ`ÕÊ
+ÕjLiVÊ«œÕÀÊܘÊ
œ˜}ÀmÃÊ>˜˜ÕiÊDÊ->ˆ˜Ì‡ÊÕ}ÕÃ̈˜‡`i‡iÓ>ÕÀiÃ]Ê«ÀmÃÊ`iÊ+ÕjLiV°Ê
Sous le thème L’engagement, source de changement, l’activité a regroupé près de
600 invités. Cette 39e édition présentait plus de 50 ateliers et conférences.
Crystel Jobin-Gagnon
Conseillère en communications
iÌÊjÛm˜i“i˜ÌÊ>˜˜ÕiÊVœ˜Ã̈ÌÕiÊ՘iʜVV>Ȝ˜Ê՘ˆµÕi]Ê«œÕÀʏiÃÊ
parents engagés dans l’éducation de leur enfant, d’acquérir des
outils qui permettent de favoriser la réussite éducative et à la
persévérance scolaire.
iÊ
œ˜}ÀmÃÊ>˜˜ÕiÊ`iʏ>Ê
*+ÊV½iÃÌʏ½jÛm˜i“i˜Ìʈ˜Vœ˜ÌœÕÀ˜>LiÊ
«œÕÀʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃʵՈÊÛiՏi˜ÌÊv>ˆÀiʏiÊ«iˆ˜Ê`½j˜iÀ}ˆi]Ê>«ÀmÃÊ՘iÊ
année scolaires bien remplie et à l’aube d’une nouvelle rentrée.
Ê`i“iÕÀiÊ՘ʏˆiÕÊ`½jV…>˜}iÃÊiÌÊ`iÊ«>ÀÌ>}iÊÀi˜œÕÛijÊ«œÕÀʏiÃÊ
parents engagés dans l’ambitieux projet qu’est la valorisation
`iʏ½j`ÕV>̈œ˜Ê«ÕLˆµÕi°ÊÕÊ«>ˆÃˆÀÊ`iÊۜÕÃÊÞÊÀiÌÀœÕÛiÀÊV…>µÕiÊ
année !
SOIRÉE D’OUVERTURE
Le parcours d’un gagnant : Étienne Boulay
Les participants à la soirée
`½œÕÛiÀÌÕÀiÊ `ÕÊ Î™eÊ œ˜}ÀmÃÊ
annuel ont eu le plaisir d’enten`ÀiÊ “œ˜ÃˆiÕÀÊ Ìˆi˜˜iÊ Ê œÕ>Þ]Ê
animateur et ex-footballeur
«ÀœviÃȜ˜˜i°Ê ˜ÌˆÌՏjiÊ Ê Le
parcours d’un gagnant », la convjÀi˜ViÊ`iʰʜՏ>ÞÊ«ÀjÃi˜Ì>ˆÌÊ
les jalons incontournables qui
“m˜i˜ÌÊ DÊ >Ê ÀjÕÃÈÌiÊ `>˜ÃÊ Õ˜Ê
Ê`œ“>ˆ˜iÊÊ`½>V̈ۈÌjÊÌÀmÃÊVœ“«j‡
̈̈v°Ê°ÊœÕ>ÞÊ>ÊÃÕÊ`j“œ˜ÌÀiÀ]Ê
`iʓ>˜ˆmÀiʈ“>}jiÊiÌʅՓœÀˆÃ̈µÕi]ʵÕiÊV½iÃÌÊ«>Àʏ½i˜}>}i“i˜ÌÊ
indéfectible à poursuivre son rêve qu’il est parvenu à l’atteindre,
˜œ˜ÊÃ>˜ÃʵÕiµÕiÃÊi“LÕV…ið
28
-Ê*,8Ê,
" -- ÊÓä£{‡Óä£x
L’engagement, c’est contagieux !
Les Prix reconnaissance 2014-2015 de la FCPQ ont été remis
à des parents qui se sont distingués, par leurs actions, leur
engagement et leurs réalisations dans leur milieu scolaire.
>˜ÃÊ Õ˜Ê «Ài“ˆiÀÊ Ìi“«Ã]Ê iÊ Prix engagement souligne
l’implication remarquable d’un parent et sa contribution au
développement et à l’évolution de l’engagement parental
>ÕÊÃiˆ˜Ê`ÕÊÃÞÃÌm“iÊ«ÕLˆVÊ`½j`ÕV>̈œ˜°
iÃÊ«>Ài˜ÌÃʜ˜ÌÊiÕʏiÊ«ÀˆÛˆm}iÊ`iÊÀiViۜˆÀʏiÊPrix engagement 2015. Félicitations !
UÊ
>Àœˆ˜iÊ*>µÕˆ˜]Ê
-Ê>Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜
UʈV…iÊÀˆœiÌ]Ê
-Ê`ÕÊ>V‡->ˆ˜Ì‡i>˜
Uʘ˜ˆiÊ
žÌj]Ê
-Êiʏ>ʜ˜µÕˆmÀi
Le Prix réussite, lui, valorise la réussite d’un projet ponctuel
ou à long terme, par un parent ou un groupe de parents,
concourant à la défense et à la promotion des droits et des
intérêts des parents.
iÃÊ«ÀœiÌÃʜ˜ÌÊiÕʏiÊ«ÀˆÛˆm}iÊ`½kÌÀiÊV…œˆÃˆÃ°ÊjˆVˆÌ>̈œ˜ÃÊt
UÊ >˜VÞÊ jÀœ˜ÊiÌÊ->˜`À>ʜÀ̈˜]Ê
-Ê`ÕÊ>V‡->ˆ˜Ì‡i>˜
UÊ>Àˆ˜iʜޜ˜]Ê
-Ê`iʏ>Ê,ˆÛˆmÀi‡`Շ œÀ`
UÊ>ÀˆiÊiÀۈiÕÝ]Ê
-Ê`iʽÃÌÕ>ˆÀi
-Ê
/6/-Ê/Ê-Ê/,-Ê
Réflexions, partages et engagement !
½>V̈œ˜ÊjÌ>ˆÌÊ>ÕÊÀi˜`iâ‡ÛœÕÃÊ>ÕÊV>“«ÕÃÊ œÌÀi‡>“i‡`i‡œÞÊViÊ
ÎäÊ “>ˆÊ Óä£xÊ tÊ iÃÊ Vi˜Ì>ˆ˜iÃÊ `iÊ «>À̈Vˆ«>˜ÌÃÊ >V̈vÃÊ `>˜ÃÊ «ÕÃÊ
`iÊ xäÊ >ÌiˆiÀÃÊ iÌÊ Vœ˜vjÀi˜ViÃ°Ê iÃÊ ÃՍiÌÃÊ Û>ÀˆjÃ]Ê `iÃÊ ÌÀÕVÃÊ iÌÊ
astuces pour les devoirs et les leçons, des informations sur les
relations parents-enseignants, les troubles d’apprentissage, la
motivation, l’éducation sexuelle, la prise de décisions dans les
Vœ“ˆÌjÃÊ ÃVœ>ˆÀiÃÊ iÌÊ Lˆi˜Ê `½>ÕÌÀiÃÊ i˜VœÀi°Ê iÀVˆÃÊ DÊ ÌœÕÃÊ ˜œÃÊ
conférenciers et animateurs bénévoles.
Ê-" Ê-Ê8*"- /De tout pour tous !
…>µÕiÊ >˜˜ji]Ê iÊ ->œ˜Ê `iÃÊ iÝ«œÃ>˜ÌÃÊ Ài}ÀœÕ«iÊ «ÀmÃÊ `iÊ
ÈäÊ «ÀjÃi˜Ì>ÌiÕÀÃ°Ê iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ«iÕÛi˜ÌÊ `jVœÕÛÀˆÀÊ>Õ«ÀmÃÊ`½iÕÝÊ
une panoplie d’outils, de produits et de services dédiés au
“œ˜`iÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜]Ê>ÕÝÊjmÛiÃÊiÌÊDʏiÕÀÊv>“ˆi°Ê
29
Une année sous le signe du changement !
…iÀÃÊ>“ˆÃ]
-½ˆÊi݈ÃÌiÊ՘Ê`j˜œ“ˆ˜>ÌiÕÀÊVœ““՘ʵՈÊ`jw˜ˆÌʏ½>˜˜jiÊÓä£x‡
Óä£È]Ê V½iÃÌÊ ViÕˆÊ `ÕÊ V…>˜}i“i˜Ì]Ê >ÛiVÊ iµÕiÊ iÃÊ >`“ˆ˜ˆÃÌÀ>teurs, la direction et les employés de la Fédération ont travaillé
pour définir des moyens d’action et mettre en œuvre des stratégies utiles à la réalisation de la mission fondamentale de la
FCPQ.
1˜ÊLÀivʅˆÃ̜ÀˆµÕiʘœÕÃʓœ˜ÌÀiʵսi˜ÊViÌÌiÊ>˜˜jiÊ`½œ«jÀ>̈œ˜Ã]Ê
la Fédération a accueilli, depuis l’automne 2015, un nouveau titulaire à la direction générale ainsi que deux nouveaux employés,
aux communications et aux services-conseils et formation. En
mars 2016, la nouvelle convention collective des employés (ées)
de la Fédération est entrée en vigueur à la suite d’un processus
`iÊÀi˜j}œVˆ>̈œ˜ÊµÕˆÊ>Ê`ÕÀjÊ«ÀmÃÊ`½Õ˜iÊ>˜˜ji°Ê
iÊ`j«žÌÊiÌʏ½jÌÕ`iÊ`ÕÊ«ÀœiÌÊ`iʏœˆÊ˜œÊnÈÊ>Êi˜}i˜`Àj]ÊDʏՈÊÃiՏ]Ê
՘iÊ ÃjÀˆiÊ `iÊ }iÃÌiÃÊ `œ˜ÌÊ ½œÀV…iÃÌÀ>̈œ˜Ê ÃÕ««œÃiÊ `iÊ vœÀÌiÃÊ
«ÀiÃȜ˜ÃÊ ÃÕÀÊ iÃÊ ÀiÃÜÕÀViÃÊ …Õ“>ˆ˜iÃÊ iÌÊ w˜>˜VˆmÀiÃÊ `iÊ >Ê
Fédération.
La définition et la mise en œuvre de nombreux outils visant à
appuyer les parents dans leur réflexion sur le projet gouvernemental ont ainsi accaparé un fort pourcentage de la force de
travail de l’organisation.
œÕÃÊi˜ÌÀi«Ài˜œ˜Ãʓ>ˆ˜Ìi˜>˜Ìʏ>ʘjViÃÃ>ˆÀiÊÀjۈȜ˜Ê`iÊʘœÌÀiÊ
Planification stratégique et de notre Plan d’action annuel. Ces
actions comportent des décisions qui seront conditionnées
`½Õ˜iÊ«>ÀÌÊ«>ÀʏiÊVœ˜ÌiÝÌiÊ«œˆÌˆµÕiÊiÌʏiÃÊV…>˜}i“i˜ÌÃÊ>˜˜œ˜cés à la gouvernance scolaire dans le réseau public.
½>ÕÌÀiÊ«>ÀÌ]ÊiÌÊVœ“«ÌiÊÌi˜ÕÊ`iʏ>ʘ>ÌÕÀiÊiÌÊ`iʏ½i˜ÛiÀ}ÕÀiÊ`iÃÊ
V…>˜}i“i˜ÌÃÊjÛi˜ÌÕiÃÊ>Õʓœ`iÊ`iÊ}œÕÛiÀ˜>˜Vi]ʈÊÃiÀ>ʘjViÃsaire de répondre aux besoins exprimés par nos membres et
ainsi mettre en place des outils de formation et d’accompagnement adaptés au contexte.
…>VÕ˜Ê `iÃÊ }iÃÌiÃÊ DÊ «œÃiÀÊ `>˜ÃÊ iÃÊ «ÀœV…>ˆ˜ÃÊ “œˆÃÊ `iÛÀœ˜ÌÊ
invariablement être orientés vers l’objectif d’améliorer la
prestation de services de la Fédération à ses membres.
ÊLˆi˜ÌžÌ]Ê
i>˜‡À>˜XœˆÃʈLiÀÌ
ˆÀiVÌiÕÀÊ}j˜jÀ>
31
Notre mission
Notre vision
La Fédération des comités de parents du Québec est un organisme à but non lucratif qui tire sa raison d’être de l’existence,
`>˜ÃÊV…>V՘iÊ`iÃÊVœ““ˆÃȜ˜ÃÊÃVœ>ˆÀiÃ]Ê`½Õ˜ÊVœ“ˆÌjÊ`iÊÊ«>Ài˜ÌÃÊ
Ài«ÀjÃi˜Ì>˜ÌÊ iÃÊ «>Ài˜ÌÃÊ `iÃÊ jmÛiÃÊ `iÃÊ jVœiÃÊ «Ê ÕLˆµÕiðÊ
->ʓˆÃȜ˜ÊiÃÌÊ`iÊ`jvi˜`ÀiÊiÌÊ`iÊ«Àœ“œÕۜˆÀʏiÃÊ`ÀœˆÌÃÊiÌʏiÃÊ
intérêts des parents des écoles publiques primaires et secondaires de façon à assurer la qualité de l’éducation offerte aux
enfants.
La FCPQ est reconnue comme l’organisme de premier plan pour
>Ê«Àœ“œÌˆœ˜ÊiÌʏ>Ê`jvi˜ÃiÊ`iÃÊ`ÀœˆÌÃÊ`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊiÌÊ`iÃÊjmÛiÃÊ
du Québec. La FCPQ préconise un mode de gestion orienté sur les
résultats et adapte ses structures politiques et administratives
afin d’être en mesure d’anticiper et de répondre efficacement
>ÕÝÊ i݈}i˜ViÃÊ `½Õ˜Ê i˜ÛˆÀœ˜˜i“i˜ÌÊ i˜Ê Vœ˜ÃÌ>˜ÌÊ V…>˜}i“i˜Ì°Ê
Pour réaliser ces engagements, la FCPQ mobilise et soutient
jÌÀœˆÌi“i˜ÌʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊi˜}>}jÃÊ`>˜Ãʏ½iÝiÀVˆViÊ`iʏiÕÀÃÊÀžið
>Ê j`jÀ>̈œ˜Ê «œÕÀÃՈÌÊ ViÌÌiÊ “ˆÃȜ˜Ê DÊ ÌÀ>ÛiÀÃÊ iÃÊ V…>“«ÃÊ
d’activités suivants : l’information, la formation, l’animation, les
ÃiÀۈViÇVœ˜ÃiˆÃ]ʏiÃÊ«ÕLˆV>̈œ˜Ã]ʏ>ÊÀiV…iÀV…i]ʏ>ÊVœ˜ÃՏÌ>̈œ˜Ê
et la représentation.
Membres du comité exécutif 2015-2016
Le comité exécutif comprend dix parents élus par l’ensemble des
délégués des comités de parents réunis en Assemblée générale.
Ces parents élus proviennent de différentes régions du Québec
afin d’assurer une diversité de réalités scolaires lors des discussions qui portent sur la préparation des grandes orientations
de la Fédération qui seront soumises au Conseil général et leur
suivi à la suite des prises de décisions.
Présidence
œÀˆ˜˜iÊ*>ޘiÊqÊ
*Ê`iʏ>Ê-iˆ}˜iÕÀˆi‡`iLji‡iÃÊÊ
(depuis janvier 2015)
*,-" Ê1Ê-Ê-"
Ê
}i˜ÌiÊ`iÊÃiVÀjÌ>Àˆ>Ì
>Õ`ˆ˜iÊ6>V…œ˜
Vice-présidence
-iÀ}iÊiviLÛÀiÊqÊ
*Ê>Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜Ê­`i«ÕˆÃʓ>ÀÃÊÓä£x®
Comptable
jm˜iÊjÀÕLj
Trésorier
UʜՈÃʜÕL>À>ŽÊqÊ
*Ê`iʜ˜ÌÀj>Ê­Õõսi˜ÊœV̜LÀiÊÓä£x®
UÊÀˆVÊ
…œÕˆ˜>À`ÊqÊ
*Ê`ÕʏiÕÛi‡i̇`iÇ>VÃÊ­`i«ÕˆÃÊvjÛÀˆiÀÊÓä£È®
Conseillers à la recherche et au développement /
Services-conseils et formation
UÊ>˜Ê,i˜>Õ`‡>ÕâjÊ­Õõսi˜ÊÕˆiÌÊÓä£x®
UÊiÀÛjÊ
…>ÀLœ˜˜i>ÕÊ­`i«ÕˆÃÊ>œ×ÌÊÓä£x®
Représentant aux affaires anglophones
*iÌiÀÊiÀVÕÀˆ]Ê
*ʘ}ˆÃ…Êœ˜ÌÀi>Ê-V…œœÊœ>À`Ê
œ˜ÃiˆiÀÊ
i>˜Ê
œÀ“ˆiÀʇÊ
*Ê`iÃʏiÃ
Conseiller B
>ÀV‡*>ÌÀˆVŽÊ,œÞÊqÊ
*Ê`iÊ>Û>Ê
Conseiller C
>Àˆi‡jm˜iÊ/>œ˜ÊqÊ
*Ê`iÃÊ*>ÌÀˆœÌiÃ
Conseiller D
>jÌ>˜Ê>}˜œ˜ÊqÊ
*Ê`iÃÊ,ˆÛiÇ`Շ->}Õi˜>Þ
Conseillère E
UÊ6jÀœ˜ˆµÕiÊÕjÀˆ˜ÊqÊ
*Ê,ˆÛˆmÀi‡`Շ œÀ`Ê­Õõսi˜ÊÃi«Ìi“LÀiÊÓä£x®
UÊ >̅>ˆiʜÀ>ˆÃ‡*>}jÊqÊ
*Ê`iÃÊÀ>ÛiÕÀÃÊ­`i«ÕˆÃÊvjÛÀˆiÀÊÓä£È®
œ˜ÃiˆmÀiÊ
“jˆiÊ*iïiÀÊqÊ
*Ê
žÌi‡`Շ-Õ`
32
Conseillère à la recherche et au développement
Anne Godmaire
Conseillère aux affaires corporatives /
Coordonnatrice du Congrès annuel
Õ}ÕiÌÌiÊ*>}j
Conseiller/Conseillère en communications
UÊi>˜‡À>˜XœˆÃʈLiÀÌÊ­Õõսi˜ÊÃi«Ìi“LÀiÊÓä£x®
UÊ
ÀÞÃÌiÊœLˆ˜‡>}˜œ˜Ê­`i«ÕˆÃʜV̜LÀiÊÓä£x®
Conseillère-cadre
ޘiÊiÃV…>“«Ã
Directeur général
UÊ>ÀVÊ
…>À>˜`Ê­Õõսi˜ÊÕˆ˜ÊÓä£x®
UÊi>˜‡À>˜XœˆÃʈLiÀÌÊ­`i«ÕˆÃÊÃi«Ìi“LÀiÊÓä£x®
Stagiaire en droit
>Õ`iʜˆÃȘœÌ
Les instances de la Fédération
½ÃÃi“LjiÊ}j˜jÀ>iÊ`iÃʓi“LÀiÃ
L’Assemblée générale (AG) des membres est l’instance décision˜iiʵՈÊV…>«i>ÕÌiÊ̜ÕÌiÃʏiÃÊÃÌÀÕVÌÕÀiÃÊ`iÊ}œÕÛiÀ˜>˜ViÊ`iʏ>Ê
Fédération. En 2015-2016, l’AG s’est réunie afin d’assurer et de
sanctionner le processus électoral visant à combler des postes
au comité exécutif. L’AG a aussi, entre autres responsabilités et
pouvoirs, l’obligation statutaire d’approuver le rapport annuel
de la FCPQ et ses états financiers.
Le Conseil général
Le Conseil général (CG) est l’instance responsable des grandes
décisions et orientations politiques de la Fédération. Le CG est
Vœ˜Ã̈ÌÕjÊ`iÊ`iÕÝÊ`jj}ÕjÃÊV…œˆÃˆÃÊ«>À“ˆÊiÃÊ«>Ài˜ÌÃʓi“LÀiÃÊ
`iÊV…>V՘Ê`iÃÊÈÓÊVœ“ˆÌjÃÊ`iÊ«>Ài˜ÌÃÊ`iÃÊVœ““ˆÃȜ˜ÃÊÃVœ>ˆÀiÃÊ
“i“LÀiðʏÊÀ>ÃÃi“LiÊ>ÕÃÈÊ`iÕÝÊ`jj}ÕjÃÊ`ÕʜÀՓÊ*Ê
(voir plus bas).
En 2015-2016, le Conseil général de la Fédération s’est réuni à
quatre occasions. Au cours de ces quatre rencontres, les discussions et les travaux ont porté entre autres sur :
UʏiÊ «ÀœiÌÊ }œÕÛiÀ˜i“i˜Ì>Ê `iÊ >Ê ÀjvœÀ“iÊ `iÊ >Ê }œÕÛiÀ˜>˜ViÊ
scolaire;
UÊÕ˜Ê «ÀœViÃÃÕÃÊ `iÊ Vœ˜ÃՏÌ>̈œ˜Ê `iÃÊ «>Ài˜ÌÃÊ ÃÕÀÊ iÊ «ÀœiÌÊ `iÊ
réforme de la gouvernance scolaire;
Uʏ½ˆ“«>˜Ì>̈œ˜Ê`½>V̈ۈÌjÃÊ«œÀÌ>˜ÌÊÃÕÀʏ½j`ÕV>̈œ˜ÊDʏ>ÊÃiÝÕ>ˆÌjÊ
à l’école;
En 2015-2016, compte tenu de l’agenda gouvernemental et
`ÕÊ«ÀœiÌÊ`iʏœˆÊ˜œÊnÈ]ʏiÃÊ`jj}ÕjÃÊ>ÕÊ*ʘ½œ˜ÌÊ«>ÃÊiÕÊ
l’occasion de se réunir. À cet effet, les délégués au Conseil
général de février 2016 ont adopté une résolution qui visait à
reporter la tenue du Forum à juin 2016.
Le Comité exécutif
En 2015-2016, les membres du comité exécutif se sont formelle“i˜ÌÊÀj՘ˆÃÊDʅՈÌÊÀi«ÀˆÃiðʽ>ÕÌÀiÃÊÀi˜Vœ˜ÌÀiÃ]Ê«>ÀÊVœ˜vjÀi˜‡
ViÃÊÌjj«…œ˜ˆµÕiÃ]ʜ˜ÌÊ>ÕÃÈÊiÕʏˆiհʘÃi“Li]ʈÃʜ˜ÌÊVœ˜ÌÀˆLÕjÊ
à préparer et à superviser les rencontres du Conseil général,
iÊ «>˜Ê `½>V̈œ˜Ê >˜˜Õi]Ê iÊ LÕ`}iÌÊ `iÃÊ œ«jÀ>̈œ˜Ã]Ê iÊ œ˜}ÀmÃÊ
annuel de même que les différentes activités de représentation
iÌÊ`iÊ`jj}>̈œ˜Ê«œˆÌˆµÕiÃÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÃÊ«>ÀÌi˜>ˆÀið
Le Comité d’éthique et de déontologie
iÊ œ“ˆÌjÊ `½j̅ˆµÕiÊ iÌÊ `iÊ `jœ˜Ìœœ}ˆiÊ >Ê >Ê Ài뜘Ã>LˆˆÌjÊ `iÊ
ÛiˆiÀÊ DÊ >««ˆµÕiÀÊ iÊ œ`iÊ `½j̅ˆµÕiÊ iÌÊ `iÊ `jœ˜Ìœœ}ˆiÊ `iÊ >Ê
Fédération. Ce dernier vise à favoriser le développement et la
«œÕÀÃՈÌiÊ `½Õ˜iÊ VՏÌÕÀiÊ `iÊ …>ÕÌÃÊ ÃÌ>˜`>À`ÃÊ j̅ˆµÕiÃÊ V…iâÊ iÃÊ
délégués du Conseil général lorsqu’ils travaillent ensemble ou
lorsqu’ils sont appelés à représenter ou à agir au nom de la
Fédération.
iÊVœ“ˆÌjÊ`½j̅ˆµÕiÊiÌÊ`iÊ`jœ˜Ìœœ}ˆiÊ`iʏ>Ê
*+ÊiÃÌÊVœ“«œÃjÊ
des personnes suivantes:
UÊ
>̅ˆiʜÕ}ˆi]Ê
*Ê`ÕÊ>V‡/j“ˆÃV>“ˆ˜}ÕiÊ­Õõսi˜ÊÓä£Ç®
UʏiÃÊLœ˜˜iÃÊ«À>̈µÕiÃÊ`iÊVœ>LœÀ>̈œ˜Êi˜ÌÀiÊVœ“ˆÌjÃÊDÊiÝ«œÀ‡
ter dans les milieux.
UÊ >̅>ˆiʜÀ>ˆÃ‡*>}j]Ê
*Ê`iÃÊÀ>ÛiÕÀÃÊ­Õõսi˜ÊÓä£Ç®]
Fait à noter, le Conseil général de février 2016 a aussi réuni
plus d’une vingtaine de présidents de comités de parents qui y
œ˜ÌÊ>ÃÈÃÌjÊi˜ÊÀ>ˆÃœ˜Ê`ÕÊV>À>VÌmÀiÊiÝVi«Ìˆœ˜˜iÊ`iÃÊ`ˆÃVÕÃȜ˜ÃÊ
i˜ÌœÕÀ>˜ÌʏiÊ«ÀœiÌÊ`iʏœˆÊ˜œÊnÈ°Ê
UÊ-iÀ}iÊiviLÛÀi]Ê
*Ê>Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜Ê­Õõսi˜ÊÓä£È®
iʜÀՓÊ*
iÊ œÀÕ“Ê `iÊ «>Ài˜ÌÃÊ `½Õ˜Ê jmÛiÊ …>˜`ˆV>«jÊ œÕÊ i˜Ê `ˆvwVՏÌjÊ
Ê`½>`>«Ì>̈œ˜Ê œÕÊ `½>««Ài˜ÌˆÃÃ>}iÊ ­*®Ê Ài}ÀœÕ«iÊ `iÃÊ
parents membres des comités consultatifs des services aux
jmÛiÃÊÊ­
-®°Ê
UÊ-œ˜ˆ>ʜÀ̈˜]Ê
*Ê`iʏ>ʜ˜µÕˆmÀiÊ­ÃÕLÃ̈ÌÕÌʍÕõսi˜ÊÓä£È®
UÊ-Ìj«…>˜iÊ->ՏÌiÀ]Ê
*Ê>ÀÀˆV>˜>Ê­Õõսi˜ÊÓä£Ç®
Aucun cas n’a été soumis au comité en 2015-2016. Le comité
tient à rappeler que les membres du Conseil général qui sou…>ˆÌi˜ÌÊVœ˜ÃՏÌiÀʏiÊVœ“ˆÌjÊÃÕÀÊ՘ʜLiÌÊÃiÊÀ>««œÀÌ>˜ÌÊ>ÕÊ
œ`iÊ
`½j̅ˆµÕiÊ iÌÊ `iÊ `jœ˜Ìœœ}ˆiÊ `iÊ >Ê j`jÀ>̈œ˜Ê œÕÊ `j«œÃiÀÊ Õ˜iÊ
«>ˆ˜ÌiÊýÞÊÀ>««œÀÌ>˜ÌÊ«iÕÛi˜ÌʏՈÊjVÀˆÀiÊ>ÕÊi̅ˆµÕiJvV«µ°µV°V>°
33
*ÀˆÝÊÀiVœ˜˜>ˆÃÃ>˜ViÊ`iʏ>Êj`jÀ>̈œ˜
Prix réussite 2015
Le comité des Prix reconnaissance de la FCPQ était com«œÃjÊ ViÌÌiÊ >˜˜jiÊ `iÊ °Ê -iÀ}iÊ iviLÛÀiÊ ­
*Ê >Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜®]Ê
“iÊ `>Ê À>˜VœiÕÀÊ ­
*Ê >Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜®]Ê “iÊ 6>jÀˆiÊ ,œÞÊÊ
­
*Ê `iÃÊ À>˜`iÇ-iˆ}˜iÕÀˆiî]Ê “iÊ >Vˆ˜Ì…iÊ >œÊ ­
*Ê `iÊ
>Ê >«ˆÌ>i®Ê iÌÊ `iÊ “iÊ jˆÃÃ>˜`ÀiÊ -…>˜ŽÊ ­
*Ê >À}ÕiÀˆÌi‡Ê
œÕÀ}iœÞî°Ê iÊ Vœ“ˆÌjÊ >Ê jÌÕ`ˆjÊ iÃÊ V>˜`ˆ`>ÌÕÀiÃÊ ÀiXÕiÃÊ `iÃÊ
comités de parents et a recommandé l’acceptation par le Comité
exécutif des personnes ou projets suivants :
Ces prix visent à valoriser la réussite d’un projet ponctuel ou à
long terme, réalisé par un parent ou un groupe de parents, concourant à la défense et à la promotion des droits et des intérêts
des parents. Toutes nos félicitations à :
Prix engagement 2015
Ces prix sont remis afin de récompenser les efforts et l’engagement soutenus des parents au sein de leur milieu scolaire.
Toutes nos félicitations à :
UʓiʜÃjiÊi>Õ`ÀÞÊ`iʏ>Ê
-Ê6>‡`iÇ
iÀvÃ
UʓiÊ >̅>ˆiʜÀ>ˆÃ‡*>}jÊ`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊÀ>ÛiÕÀÃ
UʓiÊ>Àˆi‡ÛiÊՓœ˜ÌiÌÊ`iʏ>Ê
-Ê`iʏ>Ê
>«ˆÌ>i
UʓiÊ>}>ˆÊ“œ˜`Ê`iʏ>Ê
-Ê>“œÕÀ>Î>‡,ˆÛˆmÀi‡`ՇœÕ«
UʓiÊ
>̅iÀˆ˜iÊÕ`œ˜Ê`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊ,ˆÛiÇ`Շ->}Õi˜>Þ
UÊ°Êi>˜‡ÕVÊ>yiÕÀÊ`iʏ>Ê
-Ê>Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜
UÊ°Ê
>Õ`iÊ,>Vˆ˜iÊ`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊ->“>ÀiÃ
UʓiʈÀiˆiÊ-̇*ˆiÀÀiÊ`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊvyÕi˜ÌÃ
UʓiÊ>Àˆi‡jm˜iÊ/>œ˜Ê`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊ*>ÌÀˆœÌiÃ
UʓiÊ*>ÃV>iÊ/>“LÕÀ}ˆÊ`iʏ>Ê
-Ê>ÀµÕiÀˆÌi‡œÕÀ}iœˆÃ
UʓiÊÃ>LiiÊ6iÀ“iÌÌi]Ê`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊÀ>˜`iÇ-iˆ}˜iÕÀˆiÃ
34
UÊ°ÊÀˆVÊiÃLˆi˜ÃÊiÌÊÃiÃÊVœ>LœÀ>ÌiÕÀÃÊ`iʏ>Ê
-Ê`iʏ>Êʜ˜µÕˆmÀiÊ
pour le projet : La semaine EHDAAÊ µÕˆÊ ÃiÊ Àj«mÌiÊ `i«ÕˆÃÊ
quatre ans.
UʓiÊ>Àˆi‡jm˜iÊ/>œ˜ÊiÌÊÃiÃÊVœ>LœÀ>ÌiÕÀÃÊ`iʏ>Ê
-Ê`iÃÊ
Patriotes pour le projet : Rendez-vous Devoirs et Leçons qui
s’est déroulé à l’automne 2015.
Mentions spéciales
Les membres du comité reconnaissance tiennent cette année
à souligner l’engagement singulier de parents dans leur com“Õ˜>ÕÌjÊiÌÊDÊÃ>ÕiÀ]Ê`iʓ>˜ˆmÀiÊ«>À̈VՏˆmÀi]ʏ>ÊÀj>ˆÃ>̈œ˜Ê`iÊ
«ÀœiÌÃÊ«œÕÀʏiÃÊjmÛiÃÊ`iʏiÕÀÃʓˆˆiÕÝÊÀiëiV̈vðÊ/œÕÌiÃʘœÃÊ
félicitations à :
UʓiÊ ˆVœiÊ *ÀjۜÃÌÊ `iÊ >Ê -Ê ,ˆÛiÇ`Շ->}Õi˜>ÞÊ >ÛiVÊ Ãœ˜Ê
projet de Fabrication de papierʵՈÊÃiÊÀj«mÌiÊ`i«ÕˆÃÊVˆ˜µÊ>˜Ã°
UʓiÊ>˜iÊ,œÕ˜`i]Ê`iʏ>Ê
-Ê>Àˆi‡6ˆV̜Àˆ˜Ê>ÛiVÊܘÊProjet
d’urbanisme pour la circulation à l’école Préville.
Nos principales réalisations
Projet de loi no 86
Unis pour l’éducation publique
L’année 2015-2016 a été marquée par la présentation, par le
}œÕÛiÀ˜i“i˜ÌÊ`ÕÊ+ÕjLiV]Ê`ÕÊ«ÀœiÌÊ`iʏœˆÊ˜œÊnÈʇÊÊLoi modifiant
l’organisation et la gouvernance des commissions scolaires en
vue de rapprocher l’école des lieux de décision et d’assurer la
présence des parents au sein de l’instance décisionnelle de la
commission scolaire.
iÊÎäÊ>œ×ÌÊÓä£x]Ê`½ˆ“«œÀÌ>˜ÌÃÊ«>ÀÌi˜>ˆÀiÃÊ
du milieu de l’éducation se sont unis afin
de lancer le mouvement Unis pour l’éducation publique°Ê ,i}ÀœÕ«>˜ÌÊ >Ê *+]Ê >Ê
Fédération québécoise des directions
`½jÌ>LˆÃÃi“i˜ÌÃÊ`½i˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊ­+®]ʏ>Êj`jÀ>̈œ˜Ê`iÃÊÃޘ`ˆV>ÌÃÊ`iʏ½i˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊ­-‡
-+®]ʏ>Ê
i˜ÌÀ>iÊ`iÃÊÃޘ`ˆV>ÌÃÊ
`ÕÊ+ÕjLiVÊ­
-+®]ʏ>Êj`jÀ>̈œ˜Ê`ÕÊ«iÀܘ˜iÊ`iÊÜṎi˜ÊÃVœ>ˆÀiÊ
Ê­*--‡
-+®ÊiÌʏ>Êj`jÀ>̈œ˜Ê`iÃÊ«ÀœviÃȜ˜˜iiÃÊiÌÊ«ÀœviÃȜ˜˜iÃÊ`iÊʏ½j`ÕV>̈œ˜Ê­**‡
-+®]ʏiʓœÕÛi“i˜ÌÊ`i“>˜`>ˆÌʏ>Êw˜Ê
des compressions en éducation et un réinvestissement minimal
de un milliard de dollars. Ce montant représente la perte con˜ÕiÊ«>ÀʏiÃÊjmÛiÃÊ`ÕÊÀjÃi>ÕÊ«ÕLˆVÊ`½j`ÕV>̈œ˜Ê`i«ÕˆÃÊVˆ˜µÊ>˜Ã°Ê
Un macaron à l’effigie du mouvement a aussi été produit afin
de démontrer l’importance de faire de l’éducation publique une
priorité nationale.
>˜ÃÊ ViÊ Vœ˜ÌiÝÌi]Ê >Ê *+Ê >Ê œÀV…iÃÌÀjÊ Õ˜iÊ ÃjÀˆiÊ `½>V̈ۈÌjÃÊ
et développé un nombre considérable de projets de commu˜ˆV>̈œ˜ÃÊ iÌÊ `iÊ ÀiV…iÀV…i]Ê ÛˆÃ>˜ÌÊ DÊ œṎiÀÊ ÌœÕÃÊ iÃÊ Vœ“ˆÌjÃÊ
de parents. La mise en place de ces outils visait à recueillir
l’expression des attentes et des préoccupations des parents au
sujet du projet de loi et à consigner celles-ci dans un mémoire,
dont la présentation et l’audition ont eu lieu le 6 avril 2016,
devant les élus membres de la Commission de la Culture et de
½`ÕV>̈œ˜Ê`iʏ½ÃÃi“Ljiʘ>̈œ˜>iÊ`ÕÊ+ÕjLiV°
Le mémoire présenté par la FCPQ :
…ÌÌ«\ÉÉÜÜÜ°vV«µ°µV°V>É`>Ì>ÉÕÃiÀwiÃÉwiÃɜVÕ̅iµÕiÉi“œˆÀiïÓä
*ï̈œ˜¯Óäi̯Óä,j܏Ṏœ˜ÃÉ",Ú*nÈÚ
*+Ú
"*/°«`v
La délégation de la FCPQ a présenté la position de ses membres devant les
parlementaires de la Commission de la Culture et de l’Éducation, le 6 avril 2016.
(Photo Hervé Charbonneau)
Projet de loi no 56
La FCPQ a déposé, le 26 février 2016, un mémoire sur les impacts
de l’assujettissement des organismes à but non lucratif au projet
de loi no 56 - Loi sur la transparence en matière de lobbyisme.
Le mémoire, transmis au Commissariat au lobbyisme, répondait
à l’appel lancé par le Commissaire afin d’étudier cet assujeẗÃÃi“i˜ÌÊiÌÊÃiÃʈ“«>VÌÃÊ«œÕÀʏiÃÊ" °ÊiÃÊVœ˜VÕȜ˜ÃÊDÊViÌÊ
effet ne sont pas encore connues.
Congrès annuel
>Ê j`jÀ>̈œ˜Ê œvvÀi]Ê `i«ÕˆÃÊ {äÊ >˜Ã]Ê Õ˜Ê œ˜}ÀmÃÊ >˜˜ÕiÊ DÊ ÃiÃÊ
membres, aux parents d’enfants qui fréquentent l’école publiµÕiÊiÌÊ>ÕÝÊ«>ÀÌi˜>ˆÀiÃÊ`ÕÊÀjÃi>ÕÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜°Ê
iÌÊjÛm˜i“i˜ÌÊ
représente toujours un fait saillant de l’année pour la FCPQ. En
mai 2015, l’équipe de la FCPQ, en étroite collaboration avec ses
conférenciers, ses fournisseurs et ses aides de terrain, a pu
«ÀjÃi˜ÌiÀÊ՘Ê
œ˜}ÀmÃÊÃ̈“Տ>˜ÌÊÜÕÃʏiÊ̅m“iÊ\ÊL’engagement
source de changement.
˜Ê ViÌÌiÊ >˜˜jiÊ Óä£È]Ê ˜œÌÀiÊ œ˜}ÀmÃÊ ÃiÊ
`jÀœÕiÊÜÕÃʏiÊ̅m“iÊ\ÊL’école publique :
une oeuvre collective – Ensemble on
s’implique!ÊiÊ
œ˜}ÀmÃÊ>˜˜ÕiÊVœ˜Ã̈ÌÕiÊ
`i«ÕˆÃÊ̜ՍœÕÀÃÊ՘ʏˆiÕÊ`½jV…>˜}iÊiÌÊ`iÊ
partage incontournable dans le monde
`iÊ ½j`ÕV>̈œ˜]Ê œÙÊ iÃÊ «>À̈Vˆ«>˜ÌÃÊ «iÕvent acquérir des outils et des connaissances utiles à l’amélioration des apprentissages de leur enfant
et aussi, à l’exercice de leurs fonctions de parents engagés.
Le mémoire présenté par la FCPQ :
…ÌÌ«\ÉÉÜÜÜ°vV«µ°µV°V>É`>Ì>ÉÕÃiÀwiÃÉwiÃɜVÕ̅iµÕiÉi“œˆÀiïÓä*ï̈œ˜¯Óäi̯Óä,j܏Ṏœ˜ÃÉj“œˆÀi¯Óä
*+¯Ó䇯Óä*¯Óäxȇ6°«`v
35
Les partenaires de la Fédération
Pour faciliter l’expression des opinions, des attentes et des besoins
`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ>ˆ˜ÃˆÊµÕiʏ>ÊÌÀ>˜Ã“ˆÃȜ˜Ê`iÊViÕ݇VˆÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÊ`ˆÛiÀ‡
ses instances, la FCPQ entretient un grand nombre de liens avec
différents acteurs du milieu de l’éducation. Un bref survol pour
l’année 2015-2016 nous donne la liste suivante des partenaires
avec lesquels nous avons été en relation.
>Ê
*+ÊiÃÌʓi“LÀiÊ`ÕÊVœ˜ÃiˆÊ`½>`“ˆ˜ˆÃÌÀ>̈œ˜Ê`iÃʜÀ}>˜ˆ‡
sations suivantes :
UÊ
i˜ÌÀiÊ`iÊÀiV…iÀV…iÊiÌÊ`½ˆ˜ÌiÀÛi˜Ìˆœ˜Ê«œÕÀʏ>ÊÀjÕÃÈÌiÊj`ÕV>̈ÛiÊ
­
,,-®
UÊ
i˜ÌÀiÊ`iÊÌÀ>˜ÃviÀÌÊ«œÕÀʏ>ÊÀjÕÃÈÌiÊj`ÕV>̈ÛiÊ`ÕÊ+ÕjLiVÊ­
/,+®
UÊ,jÃi>ÕÊ«œÕÀÊ՘Ê+ÕjLiVÊ>“ˆi
UʏžÊ*Àœv
>Ê *+Ê Ài˜Vœ˜ÌÀiÊ iÃÊ œÀ}>˜ˆÃ>̈œ˜ÃÊ ÃՈÛ>˜ÌiÃÊ iÌÊ «>ÀÌ>}iÊ
des informations et des avis :
Uʈ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ½`ÕV>̈œ˜]Ê`iʏ½˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊÃÕ«jÀˆiÕÀÊiÌÊ`iʏ>Ê
,iV…iÀV…iÊ­-,®Ê­V>Lˆ˜iÌʓˆ˜ˆÃÌjÀˆi]ÊLÕÀi>ÕÊ`ÕÊÜÕǓˆ˜ˆÃÌÀiÊ
et différents services)
Uʈ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ>Ê>“ˆiÊiÌÊ`iÃʊ˜jÃÊ­®Ê­V>Lˆ˜iÌʓˆ˜ˆÃÌjÀˆi]Ê
bureau du sous-ministre et différents services)
UÊj`jÀ>̈œ˜Ê`iÃÊVœ““ˆÃȜ˜ÃÊÃVœ>ˆÀiÃÊ`ÕÊ+ÕjLiV
UÊiÃÊVœ““ˆÃȜ˜ÃÊÃVœ>ˆÀiÃÊ`ÕÊ+ÕjLiV
UÊÃÜVˆ>̈œ˜Ê`iÃÊVœ““ˆÃȜ˜ÃÊÃVœ>ˆÀiÃÊ>˜}œ«…œ˜iÃÊ`ÕÊ+ÕjLiV
UÊÃÜVˆ>̈œ˜Ê`iÃÊ`ˆÀiV̈œ˜ÃÊ}j˜jÀ>iÃÊ`iÃÊVœ““ˆÃȜ˜ÃÊÃVœ>ˆÀiÃ
UÊÃÜVˆ>̈œ˜ÊµÕjLjVœˆÃiÊ`iÃÊV>`ÀiÃÊÃVœ>ˆÀiÃ
UÊÃÜVˆ>̈œ˜ÃÊ`iÊ`ˆÀiV̈œ˜ÃÊ`½jÌ>LˆÃÃi“i˜ÌÃÊÃVœ>ˆÀiÃÊ­-ÊqÊ
+*ÊqÊ+®
UÊ-ޘ`ˆV>ÌÃÊ­-‡
-+]Ê**‡
-+]Ê*--‡
-+]Ê®
UÊÃÜVˆ>̈œ˜Ê`iÃÊÃiÀۈViÃÊ`iÊ}>À`iÊi˜Ê“ˆˆiÕÊÃVœ>ˆÀi
UʘÃ̈ÌÕÌÊ`iÃÊÌÀœÕLiÃÊ`½>««Ài˜ÌˆÃÃ>}iÊ­>˜Vˆi˜˜i“i˜ÌÊ+/®
UÊ"À`ÀiÊ `iÃÊ Vœ˜ÃiˆmÀiÃÊ iÌÊ `iÃÊ Vœ˜ÃiˆiÀÃÊ i˜Ê œÀˆi˜Ì>̈œ˜Ê `ÕÊ
Ê+ÕjLiVÊ­"
"+®
Uʜ˜`>̈œ˜Ê«œÕÀʏ½>«…>Lj̈Ã>̈œ˜
UÊj`jÀ>̈œ˜Ê`iÃÊÌÀ>˜Ã«œÀÌiÕÀÃÊ«>ÀÊ>Õ̜LÕÃÊ­/®
Uʘ}ˆÃ…Ê«>Ài˜ÌÃÊVœ“ˆÌiÊ>ÃÜVˆ>̈œ˜Ê­*
®
Uʜ˜`>̈œ˜Ê
…>}˜œ˜
UÊ,jÃi>ÕÊ,jÕÃÈÌiʜ˜ÌÀj>ÊiÌʏiÃÊ,
UÊ,i}ÀœÕ«i“i˜ÌÊ`½>V̈œ˜ÊLj˜jۜiÊ`ÕÊ+ÕjLiV
UÊ,i}ÀœÕ«i“i˜ÌÊ `iÃÊ Vi˜ÌÀiÃÊ `½>“ˆÌˆjÊ >Õ̜V…Ìœ˜iÃÊ `ÕÊ +ÕjLiVÊ
­,
+®
UÊÃÜVˆ>̈œ˜Ê`iÃÊ>˜ˆ“>ÌiÕÀÃÊ`iÊۈiÊëˆÀˆÌÕiiÊiÌÊ`½i˜}>}i“i˜ÌÊ
communautaire
UÊ
œ““ˆÃȜ˜Ê`iʏ½j`ÕV>̈œ˜Êi˜Ê>˜}ÕiÊ>˜}>ˆÃiÊ­
®
UÊ
œ˜ÃiˆÊÃÕ«jÀˆiÕÀÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜Ê­
-®
>Ê
*+ÊVœ>LœÀiÊiÌÊiÃÌÊ«ÀjÃi˜ÌiÊ>ÕÝÊVœ“ˆÌjÃÊÃՈÛ>˜ÌÃ\
UÊ
œ“ˆÌjÊ`½œÀˆi˜Ì>̈œ˜ÊÃÕÀʏiÊLՏï˜Ê՘ˆµÕi
UÊ
œ“ˆÌj‡Vœ˜ÃiˆÊ ÃÕÀÊ ½jÌ>LˆÃÃi“i˜ÌÊ `iÊ >Ê “>ÌiÀ˜iiÊ {Ê >˜ÃÊ DÊ
temps plein en milieu défavorisé
36
UÊ
œ“ˆÌj‡Vœ˜ÃiˆÊ`iʓˆÃiÊi˜Ê ÕÛÀiÊ\ʽjVœiʍ½ÞÊ̈i˜Ã
UÊ
œ“ˆÌjÊ `iÊ Vœ˜ViÀÌ>̈œ˜Ê `ÕÊ ÌÀ>˜ÃviÀÌÊ `iÊ Vœ˜˜>ˆÃÃ>˜ViÃÊ i˜Ê
éducation
UÊ
œ“ˆÌjÊ`iÊVœ˜ViÀÌ>̈œ˜Ê`ÕÊÀjÃi>ÕÊ`iʏ½j`ÕV>̈œ˜
UÊ
œ“ˆÌjÊ `iÃÊ «>ÀÌi˜>ˆÀiÃÊ `iÊ >Ê V>“«>}˜iÊ `iÊ ÃjVÕÀˆÌjÊ `>˜ÃÊ iÊ
transport scolaire
UÊ
œ“ˆÌjʘ>̈œ˜>Ê`iʏ½i˜Ìi˜ÌiÊ`iÊVœ“«j“i˜Ì>ÀˆÌjÊ-,‡--UÊ
œ“ˆÌjʘ>̈œ˜>Ê`iÊ«ˆœÌ>}iÊ`iʏ>Ê-ÌÀ>Ìj}ˆiÊ`½˜ÌiÀÛi˜Ìˆœ˜Ê}ˆÀÊ
Autrement
UÊ
œ“ˆÌjÊ `½ˆ“«>˜Ì>̈œ˜Ê *Àœ}À>““iÊ ˆ˜Ìi˜ÃˆvÊ `½i˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊ `iÊ
l’anglais
UÊ
œ“ˆÌjÊVœ˜ÃՏÌ>̈vÊÃÕÀʏ½œÀˆi˜Ì>̈œ˜Êi˜Ê“ˆˆiÕÊÃVœ>ˆÀi
UÊ
œ“ˆÌjÊVœ˜ÃՏÌ>̈vÊÃÕÀʏ½jÛ>Õ>̈œ˜Ê`iÃÊÀiÃÜÕÀViÃÊ`ˆ`>V̈µÕiÃÊ
UÊ
œ“ˆÌjÊVœ˜ÃՏÌ>̈vÊÃÕÀʏ½j`ÕV>̈œ˜ÊDʏ>ÊÃiÝÕ>ˆÌj
UÊ
œ“ˆÌjÊ `iÊ >Ê «Àœ“œÌˆœ˜Ê `iÃÊ À>««œÀÌÃÊ j}>ˆÌ>ˆÀiÃÊ i˜Ê “ˆˆiÕÊ
scolaire
UÊÀœÕ«iÊ`½jV…>˜}iÊÃÕÀʏ>Ê«ÀˆÃiÊi˜ÊVœ“«ÌiÊ`iʏ>Ê`ˆÛiÀÈÌjÊVՏÌÕÀiiÊ
en milieu scolaire
UÊ
œ“ˆÌjÊ`iÊVœ˜ViÀÌ>̈œ˜ÊÃÕÀʏiÃÊÜÀ̈iÃÊÃVœ>ˆÀiÃÊi˜Ê“ˆˆiÕÊVՏÌÕÀi
UÊ
œ“ˆÌjÊ `iÊ ÃÕˆÛˆÊ «œÀÌ>˜ÌÊ ÃÕÀÊ >Ê «Àœ}À>““>̈œ˜Ê `iÊ ÀiV…iÀV…iÊ
ÃÕÀʏ½ṎˆÃ>̈œ˜Ê`½>ˆ`iÃÊÌiV…˜œœ}ˆµÕiÃÊ«œÕÀÊv>ۜÀˆÃiÀʏ½>VVmÃÊDÊ
ʏ½i“«œˆÊ`iÃÊ
UÊ
œ“ˆÌjÊ`iÊÃՈۈÊ`iʏ>Ê«œˆÌˆµÕiÊV>`ÀiÊÃÕÀʏiÊۈÀ>}iÊÃ>˜ÌjÊDʏ½jVœiÊ
­--,®
UÊ
œ“ˆÌjÊ iÝ«iÀÌÊ ÃÕÀÊ ½>“j˜>}i“i˜ÌÊ `iÃÊ Ê œV>ÕÝÊ DÊ ½ÕÃ>}iÊ `iÃÊ
services de garde dans les écoles primaires
UÊ
œ“ˆÌjÊÃÕÀʏiÃÊ>vv>ˆÀiÃÊÀiˆ}ˆiÕÃiÃÊ
UÊ
œ“ˆÌjÊÃÕÀʏiÊÌÀ>˜Ã«œÀÌÊ`iÃÊjmÛiÃÊ­/+®
UÊ
œ“ˆÌjÊÃÕÀʏ½i˜Ãiˆ}˜i“i˜ÌÊ`iʏ½…ˆÃ̜ˆÀiʘ>̈œ˜>iÊ>ÕÊÃiVœ˜`>ˆÀiÊ
`ÕÊUÊ
œ“ˆÌjÊ/6
UÊ
œ˜VœÕÀÃʵÕjLjVœˆÃÊi˜Êi˜ÌÀi«Ài˜iÕÀˆ>Ì
UÊ
œ˜VœÕÀÃÊ `ÕÊ ÀjÃi>ÕÊ µÕjLjVœˆÃÊ `iÃÊ jVœiÃÊ i˜ÛˆÀœ˜˜i“i˜Ì>iÃÊ
entrepreneuriales
UÊÀœÕ«iÊ`½>V̈œ˜ÊÃÕÀʏ>Ê«iÀÃjÛjÀ>˜ViÊÃVœ>ˆÀiÊ
UÊÀœÕ«iÊ`iÊVœ˜ViÀÌ>̈œ˜Êi˜Ê>`>«Ì>̈œ˜ÊÃVœ>ˆÀi
UÊÀœÕ«iÊ`iÊVœ˜ÃՏÌ>̈œ˜ÊÃÕÀʏiÃÊLˆLˆœÌ…mµÕiÃÊÃVœ>ˆÀiÃ
UʜLˆÞÃ
UÊ/>LiÊ«œÕÀÊ՘ʓœ`iÊ`iÊۈiÊ«…ÞȵÕi“i˜ÌÊ>V̈v
UÊ/>Liʘ>̈œ˜>iÊ`iÊVœ˜ViÀÌ>̈œ˜ÊÃÕÀʏ>Êۈœi˜Vi]ʏiÃʍi՘iÃÊiÌʏiÊ
milieu scolaire
UÊ/>LiÊ ˜>̈œ˜>iÊ `iÊ ÕÌÌiÊ Vœ˜ÌÀiÊ ½…œ“œ«…œLˆiÊ `>˜ÃÊ iÊ ÀjÃi>ÕÊ
scolaire
UÊ/>LiʵÕjLjVœˆÃiÊÃÕÀʏ>ÊÃ>ˆ˜iÊ>ˆ“i˜Ì>̈œ˜
>Ê
*+ÊÌÀ>Û>ˆiÊj}>i“i˜Ì]Ê`iʓ>˜ˆmÀiÊ«œ˜VÌÕiiʜÕÊ«ÕÃÊi˜Ê«Àœvœ˜`iÕÀ]Ê>ÛiVÊ`ˆÛiÀÃÊV…iÀV…iÕÀÃÊi˜Êj`ÕV>̈œ˜ÊœÕÊi˜ÊÃ>˜Ìj]Ê`>˜ÃʏiÊ
LÕÌÊ`iÊÜÕÌi˜ˆÀʏiÃʍi՘iÃ]ʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊiÌʏiÃÊv>“ˆiðÊiÊ«ÕÃ]ÊiiÊ
accueille des stagiaires en droit tout au long de l’année.
FORMATION ET SERVICES-CONSEILS
De l’action partout en province
œÀ“>̈œ˜
Services-conseils
Au cours de l’exercice 2015-2016, les formateurs de la FCPQ
œ˜ÌÊ `œ˜˜jÊ ÓnÊ vœÀ“>̈œ˜ÃÊ `>˜ÃÊ Ó£Ê Vœ““ˆÃȜ˜ÃÊ ÃVœ>ˆÀiÃÊ >ÕÝÊ
µÕ>ÌÀiÊVœˆ˜ÃÊ`iʏ>Ê«ÀœÛˆ˜VioʏˆÌÌjÀ>i“i˜ÌtʏÃÊÃiÊܘÌÊi˜ÊivviÌÊ
Ài˜`ÕÃÊi˜ÊÃÌÀˆi]Êi˜Ê"ÕÌ>œÕ>ˆÃ]Êi˜ÊLˆÌˆLˆÊiÌʓk“iÊÃÕÀʏ>Ê
žÌi‡
œÀ`°Ê *œÕÀÊ >Ê «Õ«>ÀÌ]Ê ViÃÊ vœÀ“>̈œ˜ÃÊ œ˜ÌÊ «œÀÌjÊ ÃÕÀÊ iÊ Vœ˜ÃiˆÊ
`½jÌ>LˆÃÃi“i˜ÌÊiÌÊÃÕÀʏ½
Ê`iʏ½i˜}>}i“i˜ÌÊ`iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ`>˜ÃÊ
le réseau de l’éducation. Fait intéressant, plus des deux tiers de
ces formations ont été demandées par des comités de parents.
"ÕÌÀiÊViÃÊvœÀ“>̈œ˜Ã]ʏ>Ê
*+Ê>ÊÌi˜ÕʵÕ>ÌÀiÊÃj>˜ViÃÊ`½ˆ˜vœÀ“>tion et produit une vidéo sur les grandes lignes du projet de loi
˜œÊnÈ°Ê
iÌÌiÊ`j“>ÀV…iÊýˆ˜ÃVÀˆÛ>ˆÌÊ`>˜ÃʏiÊV>`ÀiÊ`iʏ>ÊVœ˜ÃՏÌ>̈œ˜Ê“i˜jiÊ«>Àʏ>Ê
*+Ê>Õ«ÀmÃÊ`iÃÊVœ“ˆÌjÃÊ`iÊ«>Ài˜ÌÃÊ>ÕÊÃՍiÌÊ
de ce projet de loi.
ÕÊ VžÌjÊ `iÃÊ ÃiÀۈViÇVœ˜ÃiˆÃ]Ê ˜œÕÃÊ >ۜ˜ÃÊ ÌÀ>ˆÌjÊ ÌœÕÌÊ «ÀmÃÊ `iÊ
220 demandes d’assistance ou d’information de parents en date
`ÕʓœˆÃÊ`½>ÛÀˆÊÓä£È°Ê"ÕÌÀiʏiÃʵÕiÃ̈œ˜ÃÊÀi>̈ÛiÃÊ>ÕÝÊjmÛiÃÊ
]ʏiÃÊÃՍiÌÃÊ«œÕÀʏiõÕiÃʘœÕÃÊ>ۜ˜ÃÊjÌjʏiÊ«ÕÃÊÜÕÛi˜ÌÊ
sollicités concernent les pouvoirs du conseil d’établissement,
notamment en ce qui a trait au budget de l’école, au service de
}>À`i]Ê>ÕÝÊvÀ>ˆÃÊi݈}jÃÊ>ÕÝÊ«>Ài˜ÌÃÊiÌÊ>ÕÝÊÀm}iÃÊ`iÊ«ÀœVj`ÕÀiÃÊ
(régie interne).
La FCPQ a tenu quatre séances d’information sur les grandes lignes entourant le projet de loi no 86. (Photo Hervé Charbonneau)
37
RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT
Une année sous le signe du projet de loi n o 86
½jµÕˆ«iÊ`iÊÀiV…iÀV…iÊiÌÊ`iÊ`jÛiœ««i“i˜ÌÊiÃÌÊ>ÕÊV ÕÀÊ`iʏ>Ê
mission de la FCPQ puisqu’elle s’affaire à recueillir les attentes,
les besoins et les opinions des parents ou à informer les parents
des plus récents développements dans les domaines d’intérêts
et à les analyser pour produire :
iʓk“i]Ê՘ʓj“œˆÀiÊ«Àœ`ՈÌÊ`>˜ÃʏiÊV>`ÀiÊ`iÃÊVœ˜ÃՏÌ>̈œ˜ÃÊ
«>À̈VՏˆmÀiÃÊ Ài>̈Ûi“i˜ÌÊ >ÕÊ «ÀœiÌÊ `iÊ œˆÊ ˜œÊ {{]Ê Loi visant à
renforcer la lutte contre le tabagisme a été transmis à la
Commission de la santé et des services sociaux.
UÊ`iÃÊ`œVՓi˜ÌÃÊ`iÊÃޘ̅mÃiʘjViÃÃ>ˆÀiÃÊDʏ>Ê«ÀˆÃiÊ`iÊ«œÃˆÌˆœ˜Ê
et à l’élaboration des grandes orientations stratégiques;
En outre, un mémoire sur l’assujettissement des organismes à
but non lucratif au projet de loi no 56; Loi sur la transparence en
matière de lobbyisme a été rédigé et transmis au bureau du Commissaire au lobbyisme. Par ailleurs, le rapport de la consultation
des parents délégués concernant le Programme Éducation à la
sexualitéÊ>ÊjÌjÊÌÀ>˜Ã“ˆÃÊ>Õʓˆ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ½`ÕV>̈œ˜Ê̜ÕÌÊVœ““iÊ
՘Ê>ۈÃÊVœ˜ViÀ˜>˜Ìʏ½>VVÕiˆÊ`iÃÊÀjvÕ}ˆjðÊiÊ«ÕÃ]Ê՘Ê>ۈÃÊ>ÊjÌjÊ
Àj`ˆ}jÊDʏ>Ê`i“>˜`iÊ`iʏ>ʓˆ˜ˆÃÌÀiÊÕVˆiÊ
…>ÀiLœˆÃÊVœ˜ViÀ˜>˜ÌÊ
La politique gouvernementale de prévention en santé.
UÊ`iÃÊ>ۈÃÊiÌÊ`iÃʓj“œˆÀiÃÊ«œÕÀÊiÝ«Àˆ“iÀÊViÃÊ«œÃˆÌˆœ˜ÃÊiÌʜÀˆi˜Ì>̈œ˜ÃÊ>Õ«ÀmÃÊ`iÃÊ`jVˆ`iÕÀÃÊiÌÊ`½œÀ}>˜ˆÃ“iÃÆ
UÊ`iÃÊ Vœ“«ÌiÃÊ Ài˜`ÕÃÊ `iÃÊ ÌÀ>Û>ÕÝÊ Àj>ˆÃjÃÊ «>ÀÊ iÃÊ `ˆvvjÀi˜ÌÃÊ
comités auxquels l’équipe de la FCPQ participe;
UÊ`iÃʜṎÃÊṎiÃÊ«œÕÀÊ>ˆ`iÀʏiÃÊ«>Ài˜ÌÃÊDÊÀi“«ˆÀÊivwV>Vi“i˜ÌÊ
iÕÀÃÊ ÀžiÃÊ >Õ«ÀmÃÊ `iÊ iÕÀÃÊ i˜v>˜ÌÃÊ iÌÊ `iÃÊ «>ÀÌi˜>ˆÀiÃÊ i˜Ê
éducation.
Réalisations 2015-2016
˜Vœ˜ÌiÃÌ>Li“i˜Ì]ÊViÌÌiÊ>˜˜ji]ʏ½jµÕˆ«iÊ`iÊÀiV…iÀV…iÊiÌÊ`jÛi‡
loppement s’est totalement investie dans toutes les étapes des
processus d’information, de consultation, de compilation et
d’analyses des données et de la rédaction du mémoire du projet
`iʏœˆÊ˜œÊnÈÆʏ>ÊLoi modifiant l’organisation et la gouvernance
des commissions scolaires en vue de rapprocher l’école des
lieux de décision et d’assurer la présence des parents au sein
de l’instance décisionnelle de la commission scolaire et de sa
présentation à la commission parlementaire.
iÊ “j“œˆÀiÊ >Ê «iÀ“ˆÃÊ `iÊ ÌÀ>˜Ã“iÌÌÀiÊ >ÕÊ “ˆ˜ˆÃÌÀiÊ `iÊ ½`ÕV>tion les commentaires et les recommandations exprimées par
iÃÊ«>Ài˜ÌÃÊ`iÃÊVœ“ˆÌjÃÊ`iÊ«>Ài˜ÌÃʓi“LÀiÃÊ`iʏ>Ê
*+°ÊÊ>Ê
été présenté à la Commission parlementaire de la Culture et de
½`ÕV>̈œ˜]ʏiÊÈÊ>ÛÀˆÊ`iÀ˜ˆiÀ]Ê«>Àʏ>Ê«ÀjÈ`i˜Ìi]ʓiÊ
œÀˆ˜˜iÊ
*>ޘiÊ iÌÊ «>ÀÊ >Ê Vœ˜ÃiˆmÀi‡V>`Ài]Ê “iÊ Þ˜iÊ iÃV…>“«Ã°Ê
°Ê*>ՏÊ>LiÀ}i]Ê°Ê>ÀV‡*>ÌÀˆVŽÊ,œÞÊiÌʓiÊ-ޏۈiÊ*iïiÀ]Ê
parents engagés au sein de la FCPQ, ont aussi pris la parole lors
de cette présentation devant les parlementaires.
iÊ«ÕÃ]Ê̜ÕÌÊ>Õʏœ˜}Ê`iʏ½>˜˜ji]Ê`iÃÊ>ۈÃ]Ê`iÃÊVœ““i˜Ì>ˆÀiÃ]Ê
des recommandations et des mémoires ont été élaborés à partir des opinions exprimées par les délégués réunis en conseils
}j˜jÀ>Õݰʈ˜Ãˆ]ʏ>Ê
*+Ê>ÊÌÀ>˜Ã“ˆÃÊ>Õʓˆ˜ˆÃÌmÀiÊ`iʏ½`ÕV>̈œ˜Ê
des commentaires et des recommandations portant sur le nouÛi>ÕÊ«Àœ}À>““iÊ`½…ˆÃ̜ˆÀiÊ`iÊÎeÊiÌÊ{e secondaire.
38
Comités
>Ê
*+Ê>Ê«>À̈Vˆ«jÊDÊ`ˆvvjÀi˜ÌÃÊVœ“ˆÌjÃÊ`½iÝ«iÀÌÃʜÕÊ`iÊÀiV…iÀV…iÊ>ÕÊVœÕÀÃÊ`iʏ½>˜˜ji°Êˆ˜Ãˆ]ʏ>Ê
*+Ê>Ê«>À̈Vˆ«jÊ>ÕÊVœ“ˆÌjÊ
`½iÝ«iÀÌÃÊ`>˜ÃʏiÊV>`ÀiÊ`ÕÊ«ÀœiÌÊVœ˜œˆ˜ÌÊ`iʏ½VœiÊ`½ÀV…ˆÌiVture de l’Université Laval et de l’Association des services de
garde en milieu scolaire; L’aménagement des locaux à l’usage
des services de garde dans les écoles primaires du Québec.
La FCPQ poursuit aussi sa participation à la rédaction du docu“i˜ÌÊ `iÃ̈˜jÊ >ÕÝÊ «>Ài˜ÌÃ]Ê >ÛiVÊ iÊ “ˆ˜ˆÃÌmÀiÊ `iÊ ½`ÕV>̈œ˜]Ê
concernant la cyberagression. La FCPQ a aussi poursuivi sa
«>À̈Vˆ«>̈œ˜Ê>ÕÊVœ“ˆÌjÊ`iÊÀiV…iÀV…iÊÃVˆi˜ÌˆwµÕiÊÀi>̈Ûi“i˜ÌÊDÊ
l’enquête sur les conseils d’établissement. Cependant, ce projet
a été reporté à une date ultérieure.
La FCPQ était présente au lancement du logiciel Abracadabra
en septembre dernier. La FCPQ était aussi présente aux rencontres de la Table provinciale de concertation sur la violence, les
jeunes et le milieu scolaire, de la Table nationale de lutte contre
½…œ“œ«…œLˆi]Ê`iʏ>Ê/>LiÊ`Õʓœ`iÊ`iÊۈiÊ«…ÞȵÕi“i˜ÌÊ>V̈vÊ
>ˆ˜ÃˆÊµÕ½DÊViiÃÊ`iÊܘÊÜÕÇVœ“ˆÌjÊ`ÕV>̈œ˜]Ê`iʓk“iʵսDÊ
celles de la Table québécoise pour une saine alimentation. Elle
>Ê>ÕÃÈʫ>À̈Vˆ«jÊDʏ>ʜÕÀ˜jiÊ`½jÌÕ`iÊ>˜˜ÕiiÊ`iʏ>Ê
…>ˆÀiÊ`iÊ
ÀiV…iÀV…iÊÃÕÀʏ>ÊÃjVÕÀˆÌjÊiÌʏ>Êۈœi˜ViÊi˜Ê“ˆˆiÕÊj`ÕV>̈vÊiÌÊDʏ>Ê
œÕÀ˜jiÊ`½jV…>˜}iÊ`iʏ>Ê
œ““Õ˜>ÕÌjÊ`iÊ«À>̈µÕiÊ>ÝjiÊÃÕÀʏ>Ê
participation sociale des enfants et des adolescents ayant des
incapacités Vivre le partenariat en interaction.
COMMUNICATIONS
La FCPQ fait parler d’elle!
Notre site internet
Chaîne You Tube
6ˆÃˆÌjÊ «>ÀÊ «ÀmÃÊ `iÊ xäÊ äääÊ «iÀܘ˜iÃÊ V…>µÕiÊ >˜˜ji]Ê iÊ ÃˆÌiÊ
web de la FCPQ demeure une source d’information incontournable pour les parents engagés dans le monde scolaire.
Et cette année encore, c’est notre guide d’accompagnement
DÊ ½ˆ˜Ìi˜Ê̈œ˜Ê `iÃÊ «>Ài˜ÌÃÊ `½jmÛiÃÊ Ê µÕˆÊ œVVÕ«iÊ >Ê ÌkÌiÊ
`ÕÊÊ«>“>ÀmÃÊ`iÃÊÊwV…ˆiÀÃʏiÃÊ«ÕÃÊÌjjV…>À}jÃÊDÊ«>À̈ÀÊ`iʘœÌÀiÊ
ÈÌi]Ê >ÛiVÊ «ÕÃÊ `iÊ ™ÓääÊ ÌjjV…>À}i“i˜ÌÃ°Ê 6ˆi˜˜i˜ÌÊ i˜ÃՈÌiÊ iÊ
}Ո`iÊ`½>VVœ“«>Ê}˜i“i˜ÌÊÃÕÀʏiÃÊ`iۜˆÀÃÊiÌʏiXœ˜Ã]Ê>ÛiVÊ«ÀmÃÊ`iÊ
xäääÊ ÌjjV…>À}i“i˜ÌÃ]Ê «ÕˆÃÊ iÊ }Ո`iÊ `½ṎˆÃ>̈œ˜Ê `ÕÊ «>˜Ê
d’intervention et, enfin, nos
guides pratiques sur le conseil
d’établissement et sur le projet
j`ÕV>̈v]ÊÌjjV…>À}jÃÊV…>V՘ÊDÊ«ÕÃÊ
{äääÊÀi«ÀˆÃið
www.fcpq.qc.ca
>Ê V…>Š˜iÊ 9œÕÊ /ÕLiÊ *+œvwVˆiÊ >Ê jÌjÊ Lœ˜ˆwji]Ê >ÕÊ VœÕÀÃÊ `iÃÊ
Ê`iÀ˜ˆiÀÃʓœˆÃ]Ê`iÊۈ`jœÃÊ«Àœ“œÌˆœ˜˜iiÃÊ`iʘœÌÀiÊΙeÊÊ
œ˜}ÀmÃÊ
annuel et de présentations de nos conférenciers à cette
ʜVV>Ȝ˜°Ê*ÀmÃÊ`iÊxxäÊ«iÀܘ˜iÃʜ˜ÌÊۈȜ˜˜jÊViÃÊ«ÀjÃi˜Ì>̈œ˜ÃÊ
depuis leur mise en ligne.
…>ˆ˜iÊ9œÕÊ/ÕLiÊ`iʏ>Ê
*+Ê\ʅÌÌ«Ã\ÉÉÜÜܰޜÕÌÕLi°Vœ“ÉÕÃiÀÉ
FCPQofficiel
œÃÊ«>}iÃÊ>ViLœœŽÊiÌÊ/܈ÌÌiÀ
Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça bouge sur les pages
>ViLœœŽÊiÌÊ/܈ÌÌiÀÊ`iʏ>Ê
*+°Ê˜ÊViÌÌiÊ>˜˜jiÊ«>À̈VՏˆmÀi“i˜ÌÊ
ÀˆV…iÊi˜Ê˜œÕÛiiÃʏˆjiÃÊ>Õʓœ˜`iÊ
de l’éducation, les publications se
ÃÕVVm`i˜ÌÊ DÊ Õ˜Ê ÀÞ̅“iÊ ÃœÕÌi˜Õ°Ê
"˜Ê ÞÊ «>ÀiÊ `iÊ VœÕ«ÕÀiÃ]Ê `iÊ Àjˆ˜vestissement et de gouvernance,
Lˆi˜Ê Ã×À]Ê “>ˆÃÊ œ˜Ê ÞÊ «>ÀÌ>}iÊ >ÕÃÈÊ
des bons coups et témoignages
d’acteurs engagés dans le milieu
scolaire.
/fcpq.parents
Ê
J
*+
Infolettre
i«ÕˆÃÊ œV̜LÀiÊ `iÀ˜ˆiÀ]Ê >Ê *+Ê
a mis en place une infolettre bimensuelle. En plus du mot de la
«ÀjÈ`i˜Ìi]Ê “iÊ œÀˆ˜˜iÊ *>ޘi]Ê
l’infolettre est remplie d’informations pertinentes pour tous les
acteurs du milieu de l’éducation.
,iÛÕiÊ `iÊ «ÀiÃÃi]Ê >V̈ۈÌjÃÊ `iÊ
>Ê *+]Ê «ÕLˆV>̈œ˜Ê `½jÌÕ`iÃÊ œÕÊ `iÊ ÀiV…iÀV…iÃÊ \Ê ½ˆ˜vœiÌÌÀiÊ
est la source d’information par excellence pour ses quelque
3500 abonnés.
Pour s’abonner à l’infolettre : www.fcpq.qc.ca
Relations avec les médias
ÕÊ £er avril 2015 au 1er mai 2016, la FCPQ a accordé plus de
£ÇäÊ i˜ÌÀiÛÕiÃÊ `>˜ÃÊ iÃÊ “j`ˆ>Ã]Ê Ì>˜ÌÊ vÀ>˜Vœ«…œ˜iÃÊ µÕ½>˜}œ«…œ˜iÃ°Ê ÕÀ>˜ÌÊ ViÌÌiÊ «jÀˆœ`i]Ê «ÕÃÊ `iÊ {äÊ Vœ““Õ˜ˆµÕjÃÊ `iÊ
presse ont été émis.
Les questions des compressions dans l’éducation, de l’intimidation, des moyens de pression, des campagnes de financement
et de l’uniforme obligatoire ont fait l’objet, entre autres, de ces
i˜ÌÀiÛÕiðÊ
i>Ê`ˆÌ]ʏiÊ«ÀœiÌÊ`iʏœˆÊ˜œÊnÈÊiÌÊ̜ÕÌÊViʵՈʏ½i˜ÌœÕÀiÊ
a été ce qui a fait le plus parler au cours des derniers mois. La
FCPQ a d’ailleurs tenu une conférence de presse, le 6 avril 2016,
µÕiµÕiÃʅiÕÀiÃÊ>Û>˜ÌÊܘʫ>ÃÃ>}iÊ`iÛ>˜ÌʏiÃÊ«>Ài“i˜Ì>ˆÀiÃÊ
>ÕÊÃՍiÌÊ`ÕÊ«ÀœiÌÊ`iʏœˆÊ˜œÊnÈ°Ê
Au cours de l’année, la FCPQ a aussi tenu une conférence de
«ÀiÃÃi]ʏiÊ£™Ê“>ˆÊÓä£x]ÊVœ˜œˆ˜Ìi“i˜ÌÊ>ÛiVʏ>Êj`jÀ>̈œ˜Ê`iÃÊ
professionnelles et des professionnels de l’éducation (FPPE
-+®Ê>w˜Ê`iÊ`j˜œ˜ViÀʏiÃÊVœ“«ÀiÃȜ˜ÃʵՈÊ>vyˆ}i˜ÌʏiÃÊi˜v>˜ÌÃÊ
dans toutes les écoles publiques du Québec.
1˜Ê>ÕÌÀiÊ«œˆ˜ÌÊ`iÊ«ÀiÃÃiÊýiÃÌÊ`jÀœÕj]ʏiÊÎäÊ>œ×ÌÊÓä£x]ʏœÀÃÊ`ÕÊ
lancement de Unis pour l’éducation publique, un regroupement
de partenaires qui ont uni leurs voix pour un réinvestissement
“>ÃÈvÊ`>˜ÃʏiÃÊÃiÀۈViÃÊ>ÕÝÊjmÛiðÊ
Le 6 avril 2016, Corinne Payne, présidente de la FCPQ, et Lyne Deschamps,
conseillère-cadre, ont tenu une conférence de presse sur le projet de loi no 86.
(Photo Marc-Patrick Roy)
39
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
6 660 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler