close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse

IntégréTéléchargement
Niamey, Niger
8 juin 2016
Communiqué de presse
Les Nigériens adhèrent aux partis politiques mais demandent que
leurs besoins soient satisfaits par le parti au pouvoir
Selon la plus récente enquête d’Afrobaromètre au Niger, la majorité des Nigériens
désapprouvent le parti unique et déclarent à plus de 70% que plusieurs partis politiques sont
nécessaires pour garantir que les citoyens aient réellement le choix de ceux qui vont les
gouverner.
Lorsqu’on considère le parti politique au pouvoir et ceux de l’opposition, un élément
constitue la différence la plus importante au Niger: l’honnêteté ou l’intégrité des dirigeants
des partis.
L’enquête de 2015 met en exergue le caractère apaisé du climat politique nigérien malgré
les soubresauts de la compétition entre partis politiques. Ainsi, deux-tiers (68%) de Nigériens
disent que la compétition entre partis politiques n’aboutit « jamais » ou « rarement » à des
conflits violents. C’est d’autant plus vrai que les partis de l’opposition ne se sont pas souvent
plaints d’intimidation et ne sont jamais empêchés de compétir aux différents scrutins
pouvant engendrer une situation de troubles politiques.
Toutefois, les Nigériens n’indexent que le parti au pouvoir comme le garant de la gestion des
problèmes de sécurité alimentaire et d’eau, considérées comme les problèmes les plus
importants au Niger. Aussi, plus de huit Nigériens disent que c’est le parti au pouvoir qui est le
plus en mesure de résoudre les problèmes du contrôle des prix, de création d’emploi,
d’amélioration des services de santé de base, et de la lutte contre la corruption au sein de
l’administration publique.
Ces données sont aujourd’hui plus qu’importantes dans un contexte démocratique où le
dialogue entre partis politiques et les citoyens doit s’articuler autour de leurs besoins
prioritaires pour une gestion plus efficiente et moins dispendieuse de projets de société.
Résultats clés

Sept Nigériens sur 10 disent que pour un meilleur choix des gouvernants, il est
nécessaire d’avoir plusieurs partis politiques (Figure 1) et renoncent dans la majorité le
parti unique comme système de gouvernance.

La différence la plus importante entre le parti au pouvoir et les partis d’opposition est
l’honnêteté ou l’intégrité des dirigeants des partis, selon les enquêtés (Figure 2).

Deux-tiers (68%) de Nigériens disent que la compétition entre partis politiques abouti
« jamais » ou « rarement » à des conflits violents au Niger (Figure 3).

Depuis 2013, l’insécurité alimentaire et l’eau sont les problèmes les plus importants
décriés par les Nigériens et auxquels le gouvernement devrait s’attaquer (Figure 4).

Seulement trois Nigériens sur 10 déclarent qu’un autre parti politique serait plus à
mesure que le parti au pouvoir de résoudre les problèmes prioritaires des Nigériens
(Figure 5 et Figure 6).
Afrobaromètre
Afrobaromètre est un réseau de recherche panafricain et non-partisan qui mène des
enquêtes d'opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions
1
économiques, et des questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique. Cinq séries
d'enquêtes ont été réalisées entre 1999 et 2013, et les résultats des enquêtes du Round 6
(2014/2015) sont actuellement en cours de publication. Afrobaromètre mène des entretiens
face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle
nationale de 1.200 à 2.400 répondants.
L'équipe Afrobaromètre au Niger, dirigé par le Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur les
Dynamiques Sociales et le Développement Local (LASDEL), a interviewé 1.200 adultes
nigériens en mars-avril 2015. Un échantillon de cette taille donne des résultats avec une
marge d'erreur de +/- 3% à un niveau de confiance de 95%. Une enquête précédente a été
menée au Niger en 2013.
Figures
Figure 1: Soutien au multipartisme | Niger | 2013-2015
100%
80%
72%
71%
60%
40%
27%
27%
20%
0%
Plusieurs partis politiques sont
nécessaires
2013
Il n’est pas nécessaire d’en avoir
plusieurs
2015
Question posée aux répondants: Laquelle des affirmations suivantes est la plus proche de votre
opinion? Choisir Affirmation 1 ou Affirmation 2.
Affirmation 1: Les partis politiques créent la division et la confusion; il n’est donc pas nécessaire d’en
avoir plusieurs au Niger.
Affirmation 2: Plusieurs partis politiques sont nécessaires pour garantir que les Nigériens aient réellement
le choix de ceux qui vont les gouverner.
(% « d’accord » ou « tout à fait d’accord » avec chaque affirmation)
2
Figure 2: Différence entre le parti au pouvoir et les partis d’opposition | Niger | 20132015
L'honnêteté ou l'intégrité des dirigeants des
partis
34%
Il n'y a aucune différence
18%
La capacité des dirigeants des partis à
gouverner efficacement et à faire avancer les
choses
Les politiques économiques et le
développement que chaque parti veut mettre
en œuvre
13%
12%
La personnalité des dirigeants des partis
6%
La religion des dirigeants des partis ou de leurs
membres
4%
Aucune de ces réponses
3%
L'identité régionale des dirigeants des partis ou
de leurs membres
2%
L'appartenance ethnique des dirigeants des
partis ou de leurs membres
2%
Ne sait pas
6%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
Question posée aux répondants: A votre avis, lequel des éléments suivants présente la différence la
plus importante entre le parti au pouvoir et les partis d’opposition au Niger?
Figure 3: Compétition électoral et conflit violent | Niger | 2013-2015
34%
Jamais
Rarement
29%
22%
Souvent
Toujours
4%
39%
35%
25%
6%
3%
4%
Ne sait pas
0%
5%
10%
15%
2013
20%
25%
30%
35%
40%
45%
2015
Question posée aux répondants: Selon vous, dans ce pays, à quelle fréquence est-ce que la
compétition entre partis politiques conduit-elle à des conflits violents?
3
Figure 4: Problèmes les plus importants à résoudre par le gouvernement | Niger
| 2013-2015
Insécurité alimentaire/famine
36%
26%
15%
Eau
6%
Santé
Pauvreté/exclusion sociale
7%
26%
10%
10%
1%
Crime et insécurité
6%
6%
4%
2%
4%
5%
4%
2%
3%
1%
2%
2%
2%
1%
1%
1%
1%
Education
Agriculture
Chômage
Infrastructures routières
Prêt/Credit
Electricité
Corruption
Discrimination/inéquaité
0%
10%
20%
2013
30%
40%
50%
2015
Question posée aux répondants: A votre avis, quels sont les problèmes les plus importants auxquels le
pays fait face et auxquels le gouvernement devrait s’attaquer? (première réponse)
Figure 5: Autre partis politiques et gestion des problèmes prioritaires | Niger | 2015
18
29
Oui
Non
Ne sait pas
53
Question posée aux répondants: A votre avis, un autre parti politique serait-il plus à même de résoudre
ce problème?
4
Figure 6: Partis politiques et gestion d’autres besoins prioritaires | Niger | 2015
100%
87%
83%
85%
76%
80%
60%
40%
20%
11%
4% 2%
9%
7% 4%
2%
3% 2%
10%11%
4%
0%
Contrôler les prix
Le parti au pouvoir
Créer des emplois
Améliorer les
Lutter contre la
services de santé de corruption au sein
base
de l'administration
publique
Les partis de l'opposition
Aucun d'eux
Ne sait pas
Question posée aux répondants: A votre avis, en considérant les partis politiques au pouvoir et ceux de
l’opposition de ce pays, lequel est le plus en mesure de répondre à chacun des besoins suivants?
Pour plus d’informations, veuillez contacter:
LASDEL
MOUMOUNI Adamou
Téléphone: 00 227 97 74 84 12
Email: tchimba@yahoo.fr
Veuillez consulter www.afrobarometer.org.
Veuillez nous suivre sur Facebook et Twitter @Afrobarometer.
Faites vos propres analyses des données d’Afrobaromètre – sur
n’importe quelle question, pays, ou période. C’est facile et
gratuit au www.afrobarometer.org/online-data-analysis.
5
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
372 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler