close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Ancienneté Non Cadre L`accord n`est

IntégréTéléchargement
N3-N4-N5
NEWSLETTER |
TRACT
| IMPORTANT | DOSSIER
L e décembre
7 j u i n 2 02014
16
Lundi 1er
Ancienneté Non Cadre
L’accord n’est pas appliqué correctement à Air France
Les salariés sont pénalisés financièrement …
La convention AF du Personnel Sol, mise en place au 1er janvier 2013, prévoit que la prime
d’ancienneté est égale à un pourcentage relatif aux années de service, appliqué au salaire
minimum mensuel pour le coefficient de référence du salarié dans la classification CCNTA
(Convention Collective Nationale du Transport Aérien).
Rappelons les éléments de calcul de l’ancienneté Non Cadre en quelques lignes :
Coefficient CCNTA : Ce coefficient figure sur votre bulletin de Paie dans le 1er cartouche en
haut à gauche sous l’appellation : « Référence Classification CCNTA ». Ce coefficient est tiré
du tableau des classifications en fonction des filières d’appartenance.
Le site de la CCNTA :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idArticle=&idSectionTA=KALISCTA000005732615&cidTexte=KALITEXT000005688
185&idConvention=KALICONT000005635872&dateTexte=29990101
Le salaire minimum CCNTA est le salaire minimum conventionnel par coefficient, négocié
chaque année par les partenaires sociaux avec les syndicats patronaux.
Vous n’avez pas forcément le coefficient CCNTA
correspondant à votre filière !!!
Pour exemple :
Des techniciens supérieurs et des AMDE des familles
« Entretien Aéronautique » et « Logistique »
sont au coefficient CCNTA : 290.
Ils devraient être au niveau 295 !!!
Cette différence entre les 2 coefficients a un impact sur le calcul de l’ancienneté, cette
ancienneté intervenant dans le calcul des majorations horaires, des heures
supplémentaires, etc.
Pour l’année 2015, le salaire minimum du Coef. 290 est de 2118 € et celui du Coef. 295
est de 2152 €, soit une différence de 34 €. Le montant de l’ancienneté se trouve donc
impacté par cette erreur. Les salariés sont pénalisés financièrement.
Il est incompréhensible que, dans le réseau RH, personne n’ait eu la curiosité d’étudier la
classification de la CCNTA et sa transposition aux emplois d’Air France.
La CFE-CGC demande :
 la rectification immédiate de cette erreur,
 la communication d’une grille de correspondance entre les emplois AF et
les coefficients de la classification de la CCNTA,
 une vérification de cette transposition à tous les emplois non cadre d’Air
France.
La force de la CFE-CGC est la connaissance des accords. Nous œuvrons quotidiennement
pour qu'ils soient respectés dans toutes les Directions de l’Entreprise pour garantir à
chaque salarié, non cadre et cadre, un traitement équitable.
Rejoindre la CFE-CGC, c'est donner encore plus de force à notre action. N'attendez pas,
rejoignez-nous.
Pour la CFE-CGC* d’Air France,
Bernard GARBISO
http://cfecgcaf.org
*la référence syndicale Air France
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
369 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler