close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Accès au texte intégral du document (PDF 2,8 Mo)

IntégréTéléchargement
EN
PARLER
POUR
EN
SORTIR
RISQUES
PSYCHOSOCIAUX,
Stress, harcèlement, agression au travail,
burnout… tout le monde peut être exposé
un jour ou l’autre aux risques psychosociaux (RPS)
au travail et en souffrir.
Le plus souvent, il est possible de prendre du recul.
Mais parfois cela ne suffit pas.
Vous avez l’impression de ne plus pouvoir faire correctement
votre travail, de ne plus avoir « le temps de tout faire »,
d’être moins concentré. Vous vous renfermez sur vous-même,
vous êtes épuisé, vous dormez mal à cause du travail…
N’attendez pas que la situation s’aggrave !
Ne restez pas seul avec votre souffrance. Parlez-en !
N’ayez pas peur d’être « jugé ».
De multiples interlocuteurs au sein de votre entreprise
et à l’extérieur peuvent vous aider.
En parler, c’est déjà agir, cela permet de relativiser,
d’essayer de comprendre, d’avoir le regard d’une tierce
personne et de faire remonter les difficultés rencontrées.
Les RPS, c’est quoi exactement ?
Les risques psychosociaux (RPS) regroupent le stress,
les violences externes (insultes, incivilités, agressions…)
et les violences internes (harcèlement moral ou sexuel,
conflits exacerbés…). Ils se traduisent par un mal-être au
travail, un sentiment d’épuisement professionnel (burnout)
ou une souffrance mentale et/ou physique.
«
Quels signaux
peuvent vous alerter ?
>> Vous vous sentez plus nerveux, irritable,
angoissé, agressif, triste : vous pleurez
souvent, vous vous repliez sur vous-même,
vous avez du mal à coopérer…
>> Vous vous sentez moins efficace
dans votre travail : vous avez du mal
à vous concentrer, vous commettez
des erreurs, des oublis…
>> Vous avez des petits soucis de santé :
des maux de tête, des douleurs
musculaires et articulaires,
des insomnies, des palpitations…
>> Vous ressentez le besoin de consommer
des produits ou des médicaments pour
« tenir le coup » : café, tabac, alcool,
drogue, somnifères, anxiolytiques…
>> Votre comportement alimentaire change :
vous mangez plus, vous grignotez ou
vous n’avez plus d’appétit.
Qui
solliciter
si j’estime être exposé
au stress,
à des agressions,
au burnout
ou au harcèlement
dans le travail
?
chef
d’entreprise
collègues
Vous appartenez à
une équipe de travail
et tout salarié a
l’obligation de prendre
soin de sa santé et de
celle de ses collègues.
Ce qu’ils peuvent
faire :
•
•
•
•
Éviter l’isolement
Vous soutenir
pour faire face
à la situation
Vous donner
un autre avis
Vous faire prendre
conscience que
d’autres sont dans
la même situation
DRH
encadrement
intermédiaire
Ils peuvent avoir, par
L’employeur est tenu à
délégation de l’employeur,
des pouvoirs décisionnaires
et ils sont vos premiers
interlocuteurs dans la ligne
hiérarchique.
une obligation de sécurité
de résultat à l’égard de
ses salariés. Il doit prendre
les mesures nécessaires
pour assurer leur sécurité
et protéger leur santé
physique et mentale.
•
Ce qu’ils peuvent faire :
Procéder à l’analyse des difficultés rencontrées
afin de mettre en œuvre pour vous et vos collègues
des mesures d’amélioration de la situation
et des conditions de travail
•
•
•
•
Adapter votre activité et modifier votre poste si nécessaire
Vous orienter si besoin vers le service de santé au travail
Mettre en œuvre les préconisations
du médecin du travail
Faire une déclaration en cas d’accident du travail
représentants
du personnel
(DP, chsct,
délégué syndical)
Ils ont une compétence
légale pour intervenir
sur tout sujet relatif
à la santé et la sécurité
au travail.
Ce qu’ils peuvent
faire :
•
•
•
Vous écouter en toute
confidentialité
Vous conseiller et
chercher une solution
avec vous
Alerter le service
de santé au travail
ou la hiérarchie,
avec votre accord
•
•
Mener une enquête
sur les conditions
de travail
Faire des propositions
d’amélioration des
conditions de travail
Service
de santé
au
travail
(médecin
du travail,
infirmière,
psychologue
du travail…)
Il a pour mission d’éviter toute altération
de la santé du fait du travail. Il est
le conseiller de l’employeur, des salariés,
des représentants du personnel.
•
•
•
•
Ce qu’il peut faire :
Vous écouter et évaluer l’état de votre santé
par rapport à votre travail dans le respect
du secret professionnel
Réaliser une étude de votre poste et de vos conditions
de travail et proposer le cas échéant un aménagement
de poste en fonction de votre état de santé
Se prononcer sur votre aptitude au poste de travail
Vous orienter vers un médecin traitant, un spécialiste
(psychiatre, cardiologue…), un psychologue,
une consultation de pathologie professionnelle
ou de « souffrance au travail »
•
•
•
Vous orienter vers l’assistante sociale (du service de
santé au travail, de l’entreprise, de la CPAM)
Vous aider à faire valoir vos droits sociaux
auprès de la CPAM
Alerter de façon collective votre employeur
et le CHSCT
médecin
traitant
Il est votre référent
en matière de soins.
Ce qu’il peut
faire :
•
Assurer la prise en
charge médicale et son
suivi (soumis au secret
professionnel)
•
Vous orienter vers un
spécialiste (psychiatre,
cardiologue…),
le médecin du travail,
un psychologue,
une consultation de
pathologie professionnelle ou de « souffrance
au travail»
•
Vous orienter vers
l’assistante sociale
(du service de santé au
travail, de l’entreprise,
de la CPAM)
•
Vous aider à fairevaloir
vos droits sociaux
auprès de la CPAM
inspection
du travail
Elle est chargée de
veiller au respect du droit
du travail et notamment
du respect des règles
applicables en matière
de santé et sécurité.
Ce qu’elle peut
faire :
•
Écouter vos difficultés
en toute confidentialité
(soumis au secret
professionnel)
•
•
Vous informer sur vos
droits et vous conseiller
Intervenir
dans l’entreprise afin de
procéder à une enquête
si elle l’estime nécessaire
ou rappeler à l’employeur
ses obligations
•
Qualifier juridiquement
les faits et décider
des suites à donner
Organisations
syndicales
de salariés
Associations
d’aide aux
victimes
Elles ont un rôle
de conseil et d’aide.
Ce qu’elles
peuvent faire :
•
Vous informer,
vousaider à analyser
la situation, réfléchir
aux orientations
possibles
•
Vous soutenir
et vous aider dans
vos démarches
avocat
Il a un rôle d’information,
de conseil et de
défense des droits
des personnes.
Ce qu’il peut
faire :
•
Vous conseiller
et vous aider, le cas
échéant, à constituer
votre dossier
en vue d’une action
judiciaire pénale
et/ou civile
•
Faire valoir
vos droits
et vous représenter
en justice afin d’obtenir
réparation des
préjudices subis
services
de police
ou de
gendarmerie
Ils sont là pour
faire respecter la loi
et l’ordre public.
Ce qu’il peut
faire :
•
Enregistrer
votre plainte ou
une main courante
en cas d’agression
•
Faire diligenter
une enquête
>> Vous vivez des
changements
permanents dans
votre entreprise :
modifications d’organigramme,
restructurations, délocalisations,
plans sociaux…
>> Vous avez le
sentiment de faire
un travail inutile,
dénué de sens, contraire
à vos valeurs…
>> Vous avez le
sentiment d’avoir
trop de travail :
>> Vos rapports avec
vos collègues et/ou
votre hiérarchie sont
difficiles : situations
impression de manquer
de temps en permanence,
difficultés à atteindre
vos objectifs, travail
qui empiète sur votre vie
personnelle…
de conflits, de rivalité,
de mise en concurrence
entre salariés, d’exclusion,
traitements inéquitables…
«Quelles
peuvent
en être
>> Vous avez
le sentiment que
vos efforts ne sont
pas reconnus à leur
juste valeur et de ne pas
être soutenu par votre
hiérarchie : rares
remerciements,
pas d’augmentation,
manque de disponibilité
et d’écoute, absence
d’arbitrage…
les causes ?
>> Vous n’avez pas
de marge de
manœuvre pour
faire votre travail :
procédures rigides, pas
de possibilité de prise
d’initiative, moment des
pauses imposé…
>> Votre travail
est éprouvant sur
le plan émotionnel :
confrontation à des
situations difficiles (décès
de patients, personnes en
détresse, clients agressifs...)
en
parler
pour
en
sortir
risques
psyChosoCiaux,
Collègues, Manager, représentants du personnel, serviCe de santé au travail…
de Multiples interloCuteurs au sein de l’entreprise peuvent vous aider.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 786
idée
reçue
N° 1
Un peu de stress,
c’est motivant
en
parler
pour
en
sortir
risques
psyChosoCiaux,
Collègues, Manager, représentants du personnel, serviCe de santé au travail…
de Multiples interloCuteurs au sein de l’entreprise peuvent vous aider.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 785
idée
reçue
N° 2
idée
reçue
N° 3
Les risques
psychosociaux,
ce n’est pas
si grave
… ou pas !
Le stress,
ça fait partie
du métier
Même dans les métiers très exposés,
l’excès de stress permanent
n’est pas une fatalité,
il est possible d’organiser le travail
pour en atténuer les conséquences.
… si,
pouRtant !
Il ne faut pas confondre stress
et motivation. Un stress ponctuel,
ce n’est pas grave. Mais quand
il devient permanent,
il peut engendrer des
problèmes de santé.
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 788
idée
reçue
N° 5
Les risques
psychosociaux,
ça ne concerne pas
l’entreprise
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
… Mais si !
La solution est souvent à chercher
au sein de l’entreprise,
en réfléchissant notamment
à une meilleure organisation du travail.
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 791
idée
reçue
N°6 Les risques
psychosociaux,
ne pas en parler
évite les problèmes
Comme pour les autres risques
professionnels, il faut en parler
et agir avant l’apparition
de dysfonctionnements
et de soucis de santé.
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 792
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles
65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • Tél. 01 40 44 30 00 • info@inrs.fr
Édition INRS ED 6251
1re édition • juin 2016 • 10 000 ex. • ISBN 978-2-7389-2246-5
Design graphique et illustrations : Zaoum
Le stress,
c’est dans
la tête
… ça
dépend !
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 789
… au
contRaiRe !
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 787
idée
reçue
N°4
Le stress n’est pas
forcément dû à des
problèmes personnels
ou à l’expression d’une
fragilité. Des conditions
de travail dégradées
peuvent aussi être à l’origine
des difficultés rencontrées.
Quand les salariés rencontrent de
manière récurrente des difficultés
pour faire correctement
leur travail, cela peut contribuer
à des problèmes de santé.
… attention !
Découvrez
également
nos affiches
sur les risques
psychosociaux
sur www.inrs.fr/RPS
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 790
idée
reçue Le stress au travail,
N° 7
c’est toujours
la faute du chef
… Faux !
Pour lutter efficacement
contre le stress, il faut éviter
de chercher un bouc émissaire.
De multiples causes sont à
rechercher dans l’organisation
et le fonctionnement de
l’entreprise.
Risques psychosociaux,
dépassons les idées Reçues.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles • 65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • www.inrs.fr • Création graphique Zaoum • © INRS 2016 • AD 793
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 882 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler