close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ce courrier en recommandé - Association Morbecque Environnement

IntégréTéléchargement
MORBECQUE ENVIRONNEMENT
7 rue du Parc
59190 MORBECQUE
Monsieur Jérôme DARQUES
Maire
Place de l’Hôtel de Ville
59190 - MORBECQUE
Lettre recommandée avec A.R.
Morbecque le 18 février 2016
Monsieur le Maire,
Plusieurs adhérents de l’association nous ont interpellés quant aux risques encourus sur leur
santé et celle de leurs enfants, par la décision de la société ERDF et de ses sous-traitants, de
remplacer les compteurs électriques actuels de leur habitation par un compteur communicant
de type Linky qui est extrêmement controversé pour de nombreuses raisons (*).
Il s’agit d’un vrai problème de santé publique. En effet, le rayonnement électro-magnétique
induit par la technologie employée (CPL) par ce type de compteur se propage sur l’ensemble du
réseau électrique domestique de l’habitation et a été classé officiellement comme étant
cancérigène pour l’homme.
Le déploiement généralisé du Linky a débuté en France en Décembre 2015.
Relayant leurs inquiétudes, nous observons que déjà plusieurs communes, dont celle de Le Barp
en Gironde, ont pris une délibération, en application du principe de précaution, visant à
interdire le déploiement de ces compteurs de type Linky. (cf. article ci-après).
Nous nous permettons donc de vous saisir officiellement de ce sujet, puisque contrairement aux
compteurs de gaz ou d'eau, les compteurs d'électricité sont la propriété des collectivités, et ce
depuis la transformation d'EDF en société anonyme et la création d'ERDF en 2004/2005.
Et d’ajouter que, lorsqu'ils ont été installés, les nouveaux compteurs restent la propriété des
collectivités (ce qui est confirmé par les différentes instances comme la Commission de régulation
de l'énergie ou encore la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies).
De fait, et pour nous être quelque peu documenté, nous relevons que les élus – à commencer
par les maires - risquent fort d'être poursuivis en justice à la suite des différents dommages
que pourraient causer les compteurs Linky (incendies, habitants devenant subitement électrosensibles, etc.), dangers qui n'existent pas avec les compteurs actuels.
En conséquence de quoi, nous souhaitons savoir si vous avez d’ores et déjà donné votre
accord à ERDF pour changer les compteurs électriques de la commune :
- dans l’affirmative, nous demandons à disposer de la copie de ces documents d'autorisation.
Car, à vrai dire, la prise d’une telle responsabilité sans consulter la population serait cavalière. Il
serait heureusement encore temps de revenir sur cette décision précipitée.
- dans la négative, nous vous demandons de refuser par délibération municipale le
remplacement des compteurs de la commune par des compteurs communicants, ou à minima
d'organiser dès que possible un débat public sur le sujet avec la population.
Dans tous les cas, nous estimons que vous devez absolument exiger d'ERDF un certificat
d'assurance concernant les risques causés par les ondes électromagnétiques.
Dans l'attente d'une réponse (que nous souhaitons la plus rapide possible), nous vous
affirmons combien nous sommes attachés au respect de la santé et à la qualité de la vie dans
notre commune et jusque dans nos habitations.
Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos salutations distinguées
Pour le Conseil d’Administration,
Eric PLOUVIER, Président
P.S. : Copie pour information à tous les adhérents.
(*) voir par exemple sur http://refus.linky.gazpar.free.fr, un site web spécialement mis en ligne pour les
municipalités. La principale raison de s’opposer aux compteurs communicants est assurément la mise en danger de la
santé des habitants et en particulier de celle des enfants : ces derniers sont les plus vulnérables face aux ondes
électromagnétiques.
Extrait de l’article paru le 18/12/15 dans Sud-Ouest.
« Pour information une deuxième commune Girondine après St Macaire dit officiellement non aux
compteursLinky….
C’est la commune de Le Barp. Il faut savoir que c'est la ville du LASER MEGAJOULE appartenant au
Commissariat aux énergies Atomiques, le plus grand laser au monde avec des chercheurs du monde entier
qui viennent y travailler (fission de l'atome,…). Dans cette ville réside un grand nombre d'ingénieurs,
techniciens (physicien, mathématicien et biologiste). C'est l’une des communes en France où la population est
probablement la plus sensibilisée aux risques liés aux champs électromagnétiques (CEM).
Ils ne veulent pas de cette nouvelle technologie Linky pour eux et leurs proches.
Le compteur Linky va à l’encontre des préconisations de l’ANSES (baisse de l’exposition de la population aux
CEM), et de l’OMS (CEM potentiellement cancérogène). Donc pour faire court le Linky va à l’encontre de
l’intérêt général en matière de santé (cancer, maladies neurodégénératives,)… »
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
109 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler