close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2016 du 10/10 - Chambres d`Agriculture de Bretagne

IntégréTéléchargement
N°10– 10 juin 2016, page 1
En Bref cette semaine
Informations climatique
Choux
Mouche du chou : Absence de vol.
Teigne des crucifères : Gros vol, Apparition des premières
chenilles.
Pigeons : Grosses défoliations sur parcelles non bâchées.
Pucerons, Altises, noctuelles et Tenthrèdes : Quasi absence
Artichaut
Pucerons Noirs : Sur vieux artichauts, foyers plus rares, bon
contrôle par les auxiliaires. Sur drageon, dans les Côtes d’Armor, foyers nombreux.
Limaces : Présentes, mais activité plus faible.
Mildiou : 1eres taches sur feuillage des variétés sensibles.
Salades
Chenilles : Pontes en cours et 1eres chenilles.
Sclerotinia : Des dégâts croissants.
Pucerons : Vol abondant, mais plants protégés.
Chenille de teigne des crucifères (Photo CA35)
Oignon et échalote :
Carotte –Céleri
Mildiou : Attention aux conditions brumeuses.
Mouche de la carotte : Niveau très faible
Botrytis allii
et squamosa :
quelques attaques
Mouche du Céleri : La pression augmente,
prévoir le bâchage
Climat favorable,
Informations climatiques :
Le climat sec domine cette fin de printemps (35 à 45mm de pluie depuis le début mai selon les stations),
les irrigations se généralisent sur les secteurs légumiers. La météo de la semaine à venir est plus humide sur
le Finistère. Des phénomènes orageux locaux sont également probable en Ille et Vilaine dans les Côtes d’Armor et dans le Morbihan.
N°10– 10 juin 2016, page 2
Choux
Mouche du chou (Delia radicum) :
Prévision et évaluation du risque : Risque faible
Département
Parcelles
vies
sui-
Piégeage
Côtes d’Armor
6 parcelles
0.72 œuf/piège en moyenne, toutes les parcelles sont au dessous du seuil de 7 œufs/
piège.
Finistère
9 parcelles
0.5 œuf/piège en moyenne. Quelques parcelles attaquées par des larves
Ille & Vilaine
5 parcelles
0.6 œuf/piège, aucune parcelle au dessus du
seuil.
Evolution depuis
1 sem.
Absence de pontes dans tous les secteurs, pas de second vol en vue.
On enregistre des dégâts de larves sur quelques parcelles dans chaque département malgré la protection
des plants.
N°10– 10 juin 2016, page 3
Choux (suite)
Teigne des crucifères (Plutella xylostella) : vol exceptionnel et émergence des premières chenilles. L’espèce est migratrice et portée par les vents d’altitude grâce auxquels elle
remonte vers le nord de l’Europe et vers l’Angleterre.
L’espèce est inféodée aux crucifères et aux capucines. Les pontes sont en cours et on observe
l’émergence des jeunes chenilles.
La chenille décape la feuille par la face inférieur en laissant une fine pellicule translucide. Une fois dérangée,
elle tombe en se laissant pendre à un fil. Elle atteint en fin de cycle, environ 1 cm de long.
Il est indispensable de protéger les pépinières et les jeunes cultures en raison du caractère très exceptionnel du vol. Les Bacillus thuringiensis ont une bonne efficacité contre les chenilles, mais n’ont
pas d’actions sur les pontes.
Teigne des crucifères (Photo CA29)
Adulte de teigne des crucifères (Photo CA29)
Pucerons, Altises, noctuelles et Tenthrèdes : Absence de risques.
foyers rares.
Populations et
N°10– 10 juin 2016, page 4
Artichaut
Département
Parcelles
suivies
Piégeage et observations
Côtes d’Armor
5 parcelles fixes en drageons
très forte présence de pucerons noirs sur
les parcelles de drageons.
Finistère
12 parcelles fixes (en 2
et 3 ans)
Pucerons noirs : 0.1 puceron/feuille sur
12% des plants, 0.4 pucerons verts sur
feuilles dans moins de 20% des plants
pucerons noirs
: Les populations de pucerons
noirs se réduisent dans le Finistère. Mais présence
forte sur drageon dans les Côtes d’Armor
Développement important de la faune auxiliaire :
Notamment les larve de syrphe.
Graphique : Evolution des populations de pucerons
noirs aptères sur feuillage sur vieux artichauts dans le
Finistère
Mildiou :
Premiers cas de mildiou observés dans le Finistère sur variétés sensibles (Violet). Le modèle MILART
confirme les risques sur vieux artichauts.
Limaces :
Limaces. Encore nombreuses
Evolution depuis
2 sem.
N°10– 10 juin 2016, page 5
Salades (5 parcelles fixes, dans le Finistère nord)
Chenilles :
Premières pontes de noctuelles gamma sur
2 parcelles du réseau. Petits œufs blancs (1-5 œufs) à la
face inférieure des feuilles. Plus facile à voir sur les jeunes
séries de laitues (Stade 4 feuilles).
Sclerotinia :
Toujours des dégâts très important, et
atteignant 30% sur certaines séries de laitues en récolte (Et
ayant été bâchées une partie de leur cycle). Si les dégâts
s’accroissent, élaborer un programme de lutte préventive à
l’échelle de la rotation, en appliquant des champignons antagonistes après chaque chou ou avant chaque série de salades.
Pucerons :
Des vols encore cette semaine mais pas de
colonies sur les plants protégées.
Echalote et oignon :
Jeune chenille de noctuelle gamma
(Photo CA29)
La végétation est saine de manière générale ; il est fréquent
cependant d’observer des taches blanches sur les vieilles
feuilles suite aux averses de grêle, des trainées blanches et des
pointes de feuilles desséchées (tip burn)… Ces symptômes sont
d’ordre physiologique et ne posent pas de problèmes à la culture.
Mildiou (Peronospora destructor) :
Risque de mildiou renforcé, et présence de symptômes
sur plusieurs parcelles de la région (Duvet gri-violacé au milieu
des feuilles). Le modèle MILONI (CTIFL-DGAL) confirme les observations, et continue d’indiquer des successions quotidiennes
de sporulations et de contaminations.
La totalité des cultures doit désormais être protégée régulièrement.
Botrytis
(Botrytis squamosa et Botrytis allii) :
Quelques attaques. Les brumes matinales quotidiennes favorisent la maladie. Un feutrage gris au niveau du bulbe ou du
feuillage sont les symptômes des maladies qui doivent être
prises en charge très tôt.
Les rotations culturales (>3 ans), un tri soigné des bulbes avant
plantation, un traitement à l’eau chaude (2h à 40-44°), et des
épurations au champ permettent de limiter les risques.
Botrytis squamosa sur feuillage
(Photo CA29)
N°10– 10 juin 2016, page 6
Carotte et céleri
Mouche de la carotte (Psila rosae) :
Département
Vol
Seuil de risque : 1 mouche/plaque
Parcelles
suivies
Piégeage
Morbihan
4 parcelles
Carnac 0.3 mouche/piège,
Kervignac 0.3, Sulniac 0.3,
Plouhinec 0.2
Finistère
5 parcelle
Carantec 0.8 mouche/
piège, St Vougay : 0.2, Kerema 0.2, Santec bois 0,
Santec favic 0
Ille & Vilaine
9 parcelles
St Suliac (bio) 0.25, St
Jouan 0.5 , Saint Méloir XS
0.5 , Saint Père 0.25, Saint
coulomb 0.25, Saint Méloir
PL 0.25, Cancale 0, Parame
0, Pleurtuit 1.5.
(Sur céleri)
Evolution depuis 1 sem.
Vol très faible et stable sur tous les secteurs.
Pontes
Larves
Modèle SWAT, station d’Auray
Les carottes hâtives commencent à être débâchées pour sarclage. La protection contre la mouche n’est pour le moment pas justifiée hormis en
zone de risques forts.
Mouche mineuse du céleri :
Elle provoque des galeries
entre les épidermes des feuilles. Les fortes attaques peuvent totalement détruire le feuillage. Actuellement le niveau des vols est
faible dans le Finistère mais remonte, et est assez élevé (3
mouches/piège) en Ille & Vilaine. Prévoir de bâcher (ou de rebâcher) les cultures.
Mouche du céleri : (Photo CA29)
Ce bulletin est produit à partir d’observations ponctuelles. S’il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne peut être transposée telle quelle
à la parcelle. La Chambre Régionale d’Agriculture dégage toute responsabilité quant aux décisions prises par les agriculteurs pour la protection de leurs cultures
et les invite à prendre ces décisions sur la base d’observations réalisées eux-mêmes dans leurs cultures et/ou sur les préconisations de bulletins techniques.
Les observations contenues dans ce bulletin ont été réalisées par les partenaires suivants : CA22, CA29, CA35, CA56.
Rédigé par :
st.pol@finistere.chambagri.fr
Chambres d’agriculture de Bretagne
Kergompez
Comité de relecture :
29250 St Pol de Léon
Chambres d’agriculture de Bretagne,
Contact : Nicolas Mezencev, Jean Luc Péden,
DRAAF-SRAL
Animateurs légumes. Tél : 02 98 69 17 46
Direction de publication
Chambre Régionale d’Agriculture, ZAC Atalante Champeaux
35 042 Rennes. Tél : 02 23 48 23 23
Contact : Alix Deleglise, animatrice filière
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 845 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler