close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué - Fédération CGT des services publics

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUE DE PRESSE
8 juin 2016 |Communiqué de la Fédération CGT des Services publics
Blocages dans le secteur des ordures
ménagères : malgré la répression, le
mouvement se renforce et s’étend
Mercredi 8 juin, le dixième jour de blocage est engagé sur le site de la TIRU Ivry/Paris 13,
première usine d’Ile de France de traitement des déchets et ordures ménagères.
Ce matin, les quatre principaux garages de camions-bennes de la Ville de Paris (Ivry
Bruneseau, Ivry Victor Hugo, Romainville, Saint-Ouen) sont bloqués par des chauffeurs
grévistes. Suite à la demande faite par la maire de Paris d’intervention des forces de l’ordre
pour débloquer les garages d’Ivry, les chauffeurs sont en grève à près de 100% sur ces deux
sites. Les chauffeurs des deux autres garages sont également massivement en grève.
Hier à la TIRU d’Ivry/Paris 13, des grévistes et salariés de différents secteurs (cheminots CGT
et SUD de la gare d’Austerlitz, étudiants, salariés CGT du commerce de Paris, territoriaux
d’Ile-de-France…) sont venus rencontrer leurs camarades tenant le piquet de grève, pour un
moment de fraternité et de convergence des luttes.
À Romainville, l’usine TIRU est bloquée ce matin dans le cadre d’une action intersyndicale
CGT FO FSU initiée par l’UD CGT 93 et la CSD 93 des Services publics. À Saint-Ouen, la TIRU
est également bloquée ce martin. L’incinérateur d’Ouarville (28), vers lequel est acheminée
une partie des déchets non traités en région parisienne, est totalement saturé.
À Saint-Étienne (Loire), pour la huitième journée consécutive, les syndicats CGT des
territoriaux de la ville de Saint-Étienne et de son agglomération poursuivent leur action,
paralysant ainsi la collecte et le traitement des déchets sur Saint-Étienne et une large partie
de l’agglomération. Le maire de Saint-Étienne assigne ce jour le syndicat CGT des territoriaux
de Saint-Étienne devant le tribunal administratif de Lyon pour entrave à la liberté du travail.
La Fédération dénonce cette judiciarisation du conflit et apporte son soutien fraternel aux
territoriaux de Saint-Étienne.
À Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) ce matin, l’incinérateur traitant les ordures de
l’agglomération marseillaise est bloqué dans le cadre d’une action lancée par l’UD CGT 13.
D’autres actions sont en préparation. Les personnels territoriaux sont par ailleurs investis dans
les nombreuses actions interprofessionnelles menées sur le territoire.
Par son obstination, le gouvernement porte l’entière responsabilité de la poursuite du conflit
et de ses conséquences pour la population, qui demeure très majoritairement hostile au projet
de loi Travail.
mouvement se renforce et s’étend | 8 juin 2016 |Communiqué de la Fédération CGT des Services publics
Blocages dans le secteur des ordures ménagères : malgré la répression, le
COMMUNIQUE DE PRESSE
Les deux principaux sites du SMECTOM de l’Ariège, qui assure 80% de la collecte et du
traitement dans le département, sont bloqués pour la quatrième journée depuis vendredi dans
le cadre d’une action unitaire engagée par l’union départementale CGT et les syndicats CGT
des territoriaux.
La Fédération CGT des Services publics renouvelle son appel à ses syndicats et militants à
soutenir les occupations de site en cours, à engager partout sur le territoire des actions visant
à paralyser la collecte et le traitement des déchets pour contribuer au blocage de l’économie,
à préparer un 14 juin massif, et à s’emparer de la votation citoyenne, pour gagner le retrait du
projet de loi Travail et des négociations pour un Code du Travail du 21 ème siècle.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
322 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler