close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Saint-Denis, le 9 juin 2016
Une mobilisation collective au mois de juin
pour freiner la circulation de la dengue à La Réunion
La dengue est une maladie transmise par les moustiques. Depuis fin 2015, 217 cas
autochtones de dengue ont été confirmés à La Réunion. La semaine dernière, 8 nouveaux
cas ont été identifiés, soit à une tendance à la baisse par rapport aux semaines
précédentes. La circulation virale semble donc marquer le pas, mais elle se maintient tout
de même malgré l’entrée dans l’hiver austral avec des conditions climatiques à présent
plus défavorables aux moustiques. L’ARS OI souhaite profiter de cette période pour
freiner encore davantage la circulation du virus et limiter ainsi les risques de survenue
d’une épidémie au retour de l’été. Tout au long du mois de juin, des opérations sont
organisées dans les quartiers touchés par la dengue pour mobiliser l’ensemble des
acteurs et inciter la population à lutter activement contre la prolifération des moustiques.
▬ Situation épidémiologique
Au cours de la semaine dernière (soit du 30 mai au 5 juin), 8 nouveaux cas autochtones de dengue ont été
identifiés à la Réunion. Malgré l’hiver austral et des conditions propices à la baisse de la densité
vectorielle, la circulation virale se poursuit sur l’île. La tendance à la baisse doit être interprétée avec
précaution et confirmée au cours des semaines à venir. Au total, depuis la mise en évidence d’une
circulation virale fin 2015, 217 cas autochtones de dengue ont été identifiés. Etant donné que les
patients infectés par le virus de la dengue ne donnent pas systématiquement lieu à une consultation
médicale et/ou une confirmation biologique, le nombre réel de cas dans l’île est probablement largement
plus élevé.
La plupart des cas identifiés au cours de la semaine dernière habitent ou ont fréquenté des communes
touchées depuis plusieurs semaines par la circulation du virus de la dengue (Saint-Louis, Saint-Leu, SaintJoseph, Saint-Pierre et Le Tampon). Deux cas ont toutefois été identifiés sur la commune de Saint-Paul où
une circulation virale débutante a récemment été mise en évidence.
Face à cette situation, depuis le 4 mai 2016, l'ARS Océan Indien a décidé d'activer le niveau 2B du
plan Orsec de lutte contre les arboviroses (« Intensification de la circulation virale autochtone et risque
d'évolution vers une épidémie »).
▬ Opérations de lutte contre les moustiques
Les autorités sanitaires constatent que même si la population connaît bien les gestes de prévention, ces
derniers restent insuffisamment mis en œuvre. En effet, les équipes de l’ARS OI relèvent la présence
régulière de gîtes larvaires dans les quartiers où circulent la dengue et ce, malgré leurs passages répétés
(près d’une maison sur 5 contient encore au moins un gîte larvaire).
C’est pourquoi, à partir de cette semaine, des actions de mobilisation sont organisées dans les quartiers
concernés, et se poursuivront jusqu’à la fin du mois de juin. Différents partenaires sont mobilisés auprès de
l’ARS OI pour ces actions :
 les 6 communes où circule le virus,
 les 3 intercommunalités en charge de la collecte des déchets,
 le conseil régional,
 21 associations du dispositif « emplois verts » et du plan « ravines »,
 l’AVPUR (Association de Valorisation des Pneumatiques Usagés de la Réunion).
>> Objectifs de ces opérations :
 rappeler à la population la nécessité de mettre en œuvre les gestes de prévention (protection contre
les piqûres et élimination des gîtes larvaires)
 supprimer tous les récipients retenant de l’eau favorables au développement des moustiques.
>> Déroulement des opérations
Plus de 300 personnes formées par l’ARS OI participent à ces actions aux côtés des agents du service de
lutte anti-vectorielle afin de démultiplier les actions de sensibilisation, prévention et d’élimination des gîtes
larvaires que ce soit sur le domaine public ou dans les cours et jardins des particuliers. Le dispositif
déployé dans chacun de ces quartiers est similaire et prévoit :
 information de la population par distribution d’un avis dans les boîtes aux lettres et/ou
organisations de réunions de quartier
 sensibilisation de la population en porte à porte, et suppression des gîtes larvaires
dans les cours et jardins des particuliers avec appui si besoin à l’enlèvement de déchets
susceptibles de retenir l’eau (encombrants, pneus…)
 Entretien et nettoyage du domaine public (élimination des amas de déchets, élagage,
nettoyage des ravines, contrôle des abords des bâtiments publics, etc.)
 Collecte des déchets
 Traitement insecticide des cours et jardins par les agents de la lutte anti-vectorielle
 Pulvérisations spatiales nocturnes à l’aide d’appareils montés sur des pick-up.
Très bien accueillies par la population, ces actions viennent compléter et conforter les actions
préalablement réalisées dans ces zones. Elles favorisent l’adhésion des habitants car :
 Les gestes de prévention sont expliqués par des acteurs implantés dans les quartiers, et donc
connus du public ;
 Des solutions immédiates sont proposées par l’enlèvement et la collecte de certains déchets
>> Planning des interventions
Commune
Quartiers
Dates
Partenaires mobilisés
Saint Joseph
Centre-ville, Vincendo,
Langevin
Centre-ville
Du 6 au 29 juin
Saint Leu
Pêcheurs, l’Etang,
Colimaçon
Du 6 au 17 juin
Le Tampon
Trois Mares, le
douzième kilomètre
Du 6 au 22 juin
Saint Louis
Bois de nèfles, coco
ouaki et roche maigre
Du 9 au 29 juin
Saint Pierre
Centre-ville et Ravine
des Cabris
Du 13 au 29 juin
Commune de Saint Joseph, la
CASud, l’association PASS
Commune des Avirons, la CIVIS,
l’association Hibiscus, AVPUR
Commune de Saint Leu, le TCO,
AVPUR, les associations Saint leu
en avant, Api Run, ADH et Hibiscus
Commune du Tampon, la CASUD,
les associations ASCSRBC, Bas
Réunion et Tamar'haut
Commune de Saint Louis, la CIVIS,
AVPUR, les associations AGSR,
Ardi, Goyaves, Ver, GHAP, ADPM et
RHI 974
Commune de Saint Pierre, la CIVIS,
AVPUR, les associations Ascea St
Pierre, Grand Pie Coco, Omdar,
pandiale de la Cafrine, Ucas et
Pêcheur Golet
Les Avirons
Du 6 au 14 juin
Contact Presse :
Huguette YONG-FONG - Tél : 02 62 93 94 94 - Port : 06 92 65 48 66 - Courriel : huguette.yong-fong@ars.sante.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
335 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler