close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Catalogue 2016 des formations du CPPA - Val-de

IntégréTéléchargement
CPPA
Centre professionnel et de pédagogie appliquée
Stages
de formation
2016
Stages
de formation 2016
Communication
Enfance et Famille
Réalisation : Agence Pellicam. Impression : Grenier. Crédits photo : Alix Marnat, Célia Pernot, Agnès Deschamps – Juillet 2015
CPPA
centre professionnel et de pédagogie appliquée
DOMAINE DÉPARTEMENTAL ADOLPHE-CHÉRIOUX
4, route de Fontainebleau
94400 Vitry-sur-Seine
tél. : 01 41 73 91 70
cppa@valdemarne.fr
Sommaire
Présentation du CPPA2
Formations 20167
Calendrier des formations 201667
Informations pratiques71
Présentation
Présentation du CPPA
Le Centre professionnel et de pédagogie appliquée (CPPA) du Conseil
départemental, apporte, par les formations qu’il propose, un soutien actif aux
professionnels médico-sociaux du Val-de-Marne.
Il accueille également des services et des professionnels extra-départementaux,
favorisant ainsi des échanges pluridisciplinaires et l’enrichissement de la
réflexion pratique et théorique qui sous-tend toutes les actions de formation.
Il assure la formation obligatoire et continue des assistants maternels et des
assistants familiaux et met à disposition de chacun des documents vidéo.
Cette année, le programme du CPPA vous propose 60 actions différentes de
formation.
La conception de la formation du CPPA repose sur :
• une actualisation des connaissances éducatives, législatives, psychologiques et
sociales ;
• l’analyse et l’approfondissement du rôle spécifique de chacun selon sa fonction ;
• une réflexion sur le travail en équipe et la prise en compte de la nécessaire
complexité d’une approche « trans-pluri-disciplinaire ».
La mise en œuvre du programme se fait selon les principes de pédagogie active.
Pour l’élaboration et l’évolution et son programme, le CPPA s’appuie sur le
recueil permanent des besoins individuels et institutionnels :
• groupes de réflexion pluri-professionnels ;
• rencontres avec les chefs de service ;
• recueil et analyse des attentes individuelles des stagiaires ;
• bilans effectués avec les participants et les formateurs.
À l’écoute des services et des professionnels confrontés à des problématiques
sociales en constante mutation, le CPPA doit répondre à un double enjeu :
• soutenir et étayer le travail de chaque professionnel pour le mieux-être des
familles et des enfants ;
• participer au développement de réflexions et de pratiques innovantes au
croisement des compétences pluri-professionnelles.
Liste des formations 2016
Accompagner l’enfant en situation de handicap p.7
Accords et désaccords parfaits en équipe p.8
Accueil familial : la jalousie sous toutes ses facettes p.9
Accueil familial : les troubles de comportement de l’enfant accueilli,
les comportements de l’enfant qui nous troublent
p.10
Accueil familial : prendre soin d’un enfant ayant vécu des traumatismes sexuels
p.11
Accueil familial : qui décide de quoi ?
p.12
Agressivité et violence chez l’enfant p.13
Allez mange, fais-moi plaisir ! p.14
Analyse des pratiques en travail social p.15
Approche sensori-motrice de l’enfant selon les travaux d’A. Bullinger (niveau 1)
p.16
Approche sensori-motrice de l’enfant selon les travaux d’A. Bullinger (niveau 2)
p.17
Approches interculturelles et pratiques professionnelles
p.18
Atelier de philosophie du social : « la philosophie, ça se fabrique ensemble » p.19
Atelier : quels outils pour se ressourcer dans le travail ? p.20
Bien dormir à la crèche p.21
Ces enfants qui nous interrogent : comment aider l’enfant et soutenir les adultes ?
p.22
Comment garder son calme : les émotions au travail
p.23
Construire des instruments en bambou
p.24
Construire un atelier de motricité : du « parcours » au « terrain d’aventure » p.25
Cycle « la place de l’enfant dans les situations de crise, conflits,
séparations et violences conjugales » - Module 1 : le couple
p.26
Cycle « la place de l’enfant dans les situations de crise, conflits,
séparations et violences conjugales » - Module 2 : du conjugal au parental, faire famille ? p.27
Cycle « la place de l’enfant dans les situations de crise, conflits,
séparations et violences conjugales » - Module 3 : l’enfant et la séparation des parents
p.28
Cycle « la place de l’enfant dans les situations de crise, conflits,
séparations et violences conjugales » - Module 4 : l’enfant témoin et victime de la violence conjugale p.29
Éducateurs de jeunes enfants : structurer pour apaiser ? p.30
En crèche, comment garder son calme ? p.31
Entre deux langues : acquisition du langage et apprentissage du français
chez des enfants de parents non francophones
p.32
Génogramme, carte institutionnelle, carte familiale : des outils à partager
pour l’accompagnement des familles et des enfants p.33
Intervenir auprès des publics Roms p.34
Jeux et activités : quels enjeux ? p.35
Jouer avec l’eau et le sable
p.36
L’adaptation : un temps, un espace, une rencontre p.37
L’approche médiation en protection de l’enfance
p.38
L’enfant exposé à la maladie mentale de son parent : risques, enjeux et paradoxes p.39
L’entretien : comprendre les enjeux, faciliter la pratique p.40
La co-éducation parents-professionnels : travailler ensemble autour de l’enfant. Pourquoi, comment ? p.41
La communication interculturelle comme outil d’accueil et d’accompagnement des publics
p.42
La confiance en soi, l’estime de soi : cela se construit tout petit p.43
La philosophie au service des bébés ? p.44
La théorie de l’attachement et ses applications p.45
Le conflit : poison ou remède ?
p.47
Le corps à l’œuvre : prendre soin de soi pour prendre soin des autres
p.48
Le désir de grossesse et ses aléas : le déni de grossesse p.49
Le désir de grossesse et ses aléas : l’accouchement sous le secret p.50
Le deuil périnatal : enjeux et accompagnement
Le développement affectif du jeune enfant : du premier sourire au « non »,
de la dépendance à un début d’autonomie
p.51
Le livre et l’enfant p.52
Le travail en équipe dans le secteur de la petite enfance p.53
Les colères chez l’enfant
p.54
Motricité spontanée p.55
Musiques, rythmes et chansons : à la découverte d’un langage p.56
Parentalité et interculturalité
p.57
Petite gymnastique d’écriture et écrits en protection de l’enfance p.58
Que signifie autonomie de l’enfant ? p.59
Relations familiales dans différentes cultures - 3 module : au fil du temps… et des rencontres p.60
Responsables de crèche / parents p.61
Se former à la communication empathique p.62
Soins au développement en crèche et PMI : apports de l’approche sensorimotrice
selon A. Bullinger p.63
Tous au jardin ! p.64
Transmissions orales et écrites : utiles ou parasites ? p.65
Travailler avec les assistants maternels : contrôler, accompagner, quels enjeux ?
p.66
e
Formations
2016
F
2016
ormations
Accompagner l’enfant
en situation de handicap
Public
Public
Professionnels de l’enfance et la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
3, 4, 24, 25 novembre
2016
Intervenantes
Aude LECHEVREL,
psychomotricienne
Sandrine PEIX,
formatrice, assistante
de service social
spécialisé
Zina TARAKI, éducatrice
spécialisée
Martine MERCIER,
psychologue,
thérapeute familiale
Lieu
Aborder les enjeux de « l’inclusion » pour l’enfant, sa famille
et l’équipe accueillante, ainsi que les modalités d’accompagnement,
au regard d’apports théoriques et cliniques.
Programme
Programme
•Mise en commun et confrontation des représentations
et des connaissances des participants aux définitions
et classifications du handicap.
•Histoire du handicap en France : « de l’exclusion à l’inclusion »,
la prise en compte des personnes handicapées dans notre société
et la mise en place de la politique du handicap.
•Entrer en contact avec un enfant en respectant ses particularités.
•Repérage de retards ou difficultés dans le développement
de l’enfant : le travail en équipe.
•Soutien de la famille dans le respect de sa temporalité.
•Travailler au quotidien avec l’enfant dans son groupe,
dans le respect de ses besoins particuliers : l’accessibilité
et moyens de compensation (techniques concrètes).
•Orientation et travail en réseau : projet de vie de l’enfant
et partenaires du champ du handicap.
CPPA, Vitry-sur-Seine
Formations 2016 •
7
Accords et désaccords parfaits en équipe
Public
Public
Tous publics.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
25, 26 janvier,
9, 10 février 2016
Intervenant
Daniel BOURGY,
consultant-formateur,
comédien
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Travailler en équipe c’est :
• partager des valeurs, des choix et des intentions ;
• départager les bonnes et les mauvaises idées, les dimensions
narcissique et collective ;
• faire part de ses ressentis, de ses désaccords
et de ses enthousiasmes ;
• prendre part avec plaisir aux échanges, aux débats
et aux réunions.
Quand l’équipe fonctionne, le collectif est source de soutien
et d’énergie. Il est aussi vecteur de sens sur le travail
et l’identité professionnelle. En cela, il aide chacun à maintenir
la performance et la santé dans la durée.
Mais l’équipe ne fonctionne pas toujours. Avoir conscience
de la part que l’on prend, trouver la position juste, s’autoriser
à prendre part avec aplomb, sérénité et ouverture, c’est trouver
du mieux-être et relancer la dynamique du collectif.
Programme
Programme
Comment entrer en relation avec ses collègues, construire une
confiance mutuelle, médiatiser les conflits plutôt que les éviter,
s’approprier une situation même difficile, exprimer ses émotions
en toute légitimité sans débordement et affirmer sa sensibilité
et ses compétences propres face à celles des autres ?
Tels seront les thèmes que nous aborderons lors de ces sessions
à travers une approche psycho-corporelle inspirée du théâtre.
Accueil familial
La jalousie sous toutes ses facettes
Public
Public
Assistants familiaux.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
7, 21 mars, 4 avril, 2 mai
2016
Intervenantes
Martine SGAMBATO,
psychologue
Nathalie LAUNAY,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Mieux comprendre les processus émotionnels présents
dans tout placement pour l’enfant et ses parents.
• Analyser et mesurer les conséquences des comportements
contradictoires de l’enfant pour lui- même, l’assistant familial
et la famille d’accueil.
• Savoir utiliser au mieux les ressources et le soutien de l’équipe
pour aider chacun dans ces moments de crise.
Programme
Programme
Pour les parents, la décision d’une mesure de placement signe
leur impossibilité, à ce moment-là, de prendre soin de leur
enfant au quotidien. Cela provoque en eux des sentiments
contradictoires et douloureux, mais aussi des rivalités à l’égard
de la famille d’accueil qui peuvent s’exprimer par des paroles
qui dénigrent l’assistant(e) familial(e) ou par des demandes
affectives à l’enfant, auxquelles il ne peut répondre. L’enfant
accueilli est pris, malgré lui, entre les deux familles, exprimant
son mal-être dans sa famille d’accueil et l’importance de son
lien à ses parents. Cela peut mobiliser beaucoup l’assistant(e)
familial(e) et mettre en difficulté sa famille et ses enfants.
Ce sentiment « qu’il n’y en a que pour l’enfant accueilli » peut
mettre l’accueil en péril.
Le rôle de l’équipe, son soutien, permettent d’éclairer
les processus en jeu.
La formation donne aussi un espace de réflexion
et d’élaboration.
Formations 2016 •
9
Accueil familial
Les troubles de comportement de l’enfant accueilli,
les comportements de l’enfant qui nous troublent
Public
Public
Assistants familiaux.
Durée
4 jours
Dates
9, 20, 30 mai,
6 juin 2016
Intervenantes
Martine SGAMBATO,
psychologue
Nicole BORET,
formatrice
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Repérer les différents troubles que peuvent manifester
les enfants.
• Développer ses capacités à accompagner l’enfant exprimant
son mal-être par son comportement.
• Partager les expériences et les questions qui se posent
au quotidien.
Programme
Programme
Les manifestations liées à la problématique de séparation font
partie intégrante de toute situation de placement.
L’enfant accueilli peut exprimer son malaise de différentes
façons : opposition, colère, agressivité, destructivité, ou
refus et attaque du lien, malaise qu’il adresse, malgré
lui, à l’assistant(e) familial(e) et à sa famille d’accueil. Ces
comportements peuvent mettre en difficulté l’assistant(e)
familial(e), et sa famille, qui s’interroge sur sa capacité à
accompagner et à aider un enfant en souffrance psychique,
à faire avec son histoire et à aller mieux. Ces manifestations
peuvent être difficiles à supporter pour tous et constituent une
menace pour la stabilité et la poursuite du placement.
Échec, colère, rupture ne sont pas une fatalité. Un travail étroit
avec l’équipe peut permettre de traverser ces crises et de
co-construire des savoir-faire. La formation y contribue par
l’échange entre les participants, à partir d’expériences vécues
et partageables et des apports théorico-cliniques.
Accueil familial
Prendre soin d’un enfant ayant vécu
des traumatismes sexuels
Public
Public
Assistants familiaux.
Durée
4 jours
Dates
27 mai, 23 juin,
15 septembre,
17 octobre 2016
Intervenantes
Janine OXLEY,
psychologue
Geneviève MERMET,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Approfondir les connaissances concernant le développement
de la sexualité « normale » de l’enfant.
• Rappeler les définitions d’abus sexuels et leur impact
sur l’enfant en fonction de son âge et de sa construction
psychique.
• Identifier et comprendre les émotions diverses que suscitent
l’accueil d’un enfant ayant vécu des traumatismes sexuels.
• Réfléchir aux besoins spécifiques de ces enfants et aux
moyens d’y répondre.
Programme
Programme
Les abus sexuels à enfants suscitent diverses émotions chez les
adultes qui prennent ces enfants en charge et parfois une gêne
qui peut entraver les besoins de contacts affectueux des jeunes
enfants en particulier. Certains enfants vont manifester l’impact
des traumatismes subis, au risque parfois d’une mise en échec
du placement. La vie au sein de la famille d’accueil peut les
aider à reprendre un cours de vie différent, à développer
curiosité intellectuelle, apprentissages, socialisation, tissage
de liens d’amitié et d’affection. Le rôle de l’équipe et son
accompagnement sont essentiels pour soutenir les assistants
familiaux et leur famille dans les prises de risque inhérentes
à ces situations. Comment trouver la bonne distance qui
n’empêche ni le contact corporel ni la tendresse essentiels pour
aider un enfant à grandir ?
Formations 2016 •
11
Accueil familial
Qui décide de quoi ?
Public
Public
Assistants familiaux.
Durée
4 jours
Dates
10, 11 octobre,
14, 15 novembre 2016
Intervenantes
Nicole BORET,
formatrice
Monique FORN,
formatrice
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Actualiser les connaissances sur le dispositif de protection
de l’enfance.
• Réfléchir sur la notion d’intérêt supérieur pour l’enfant.
• Comprendre l’importance du PPE (Projet Personnalisé
pour l’Enfant).
• Rappeler les droits et obligations des parents.
• Mesurer l’évolution de la fonction d’assistant familial
et sa place dans l’équipe pluridisciplinaire.
Programme
Programme
Un cadre législatif et institutionnel régit le dispositif dans lequel
les assistants familiaux exercent leur fonction. Souvent éloignés
de ce dispositif, en raison de la spécificité de leur travail
à domicile, les assistants familiaux ont du mal à faire le lien
entre le cadre dans lequel ils exercent leur fonction, leur métier
et le quotidien partagé avec l’enfant accueilli.
La responsabilité du service de l’assistant familial se traduit
par le besoin de bien connaître la place de chacun, et la nécessité
de travailler ensemble afin que la singularité de chaque enfant
et de ses besoins spécifiques soit prise en compte.
À partir des situations vécues par chacun, les échanges
et les apports seront centrés sur la nécessité de concilier
l’accompagnement affectif et éducatif de l’enfant dans
la sphère privée de la famille d’accueil avec le cadre législatif
qui régit le dispositif dans lequel elle exerce son métier.
Qui alors est responsable de quoi ?
Agressivité et violence chez l’enfant
Public
Public
Professionnels de l’enfance.
Durée
4 jours
Dates
14, 15, 18, 19 janvier
2016
Intervenantes
Marie-Amélie DALLOZ,
psychologue
Annie MARFAING,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Comprendre les racines et les processus sous-jacents
de l’agressivité.
• Travailler les malentendus et les interprétations hâtives.
• Comment traiter le phénomène de contagion de l’agressivité,
entre enfants, entre adultes et entre enfants et adultes ?
Programme
Programme
• Distinguer l’agressivité et la violence.
• Réfléchir aux liens entre agressivité, frustration, motricité
et langage.
• Quelle place l’adulte peut-il tenir pour aider l’enfant à contenir
ses mouvements agressifs ?
• Comprendre les dangers d’une répression trop forte
de l’agressivité.
• Comment l’adulte peut-il réagir face à ses propres émotions
suscitées par les comportements agressifs de l’enfant
et comment peut-il s’en distancier ?
Un temps sera laissé pour évoquer les situations concrètes
amenées par les participants.
Formations 2016 •
13
Allez mange, fais-moi plaisir !
Public
Public
Professionnels de crèches et d’autres structures d’accueil
de la petite enfance.
Durée
4 jours
Dates
21, 22, 23, 24 juin 2016
Intervenantes
Marie-Amélie DALLOZ,
psychologue
Sylvie LEGRAND,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Analyser ce qui peut faire du repas un moment de plaisir
partagé.
• Prendre conscience de la place du relationnel dans le repas.
• Repérer ce qui peut faire difficulté aux enfants.
• Réfléchir à nos réactions en cas de refus de manger.
Programme
Programme
Le temps du repas permet à l’enfant de construire non
seulement son rapport à la nourriture, mais il participe aussi
à la construction de sa relation à l’autre : plaisir de la satiété
et de la relation partagée.
À partir de situations vécues, nous essayerons de repérer
les mécanismes psychiques et moteurs mis en place par le
jeune enfant. Comment exprime-t-il ses refus, son mal-être ?
Nous tenterons également de repérer ce que l’enfant vient
réveiller en nous, professionnels, en refusant de s’alimenter.
Puis nous réfléchirons à la manière de favoriser des temps
de repas satisfaisants, d’inventer, de trouver des moyens
de contourner des difficultés : écouter, observer, aménager,
s’adapter.
Analyse des pratiques en travail social
Public
Public
Assistants sociaux (groupe de 12 personnes maximum).
Objectifs
Objectifs
Durée
1 journée par mois
pendant 2 ans
Dates
4 février, 7 mars, 8 avril,
9 mai, 6 juin….2016
Intervenante
Nadine DEVEAUX,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Apprendre à décoder et à analyser, au sein du groupe,
les situations professionnelles rencontrées au quotidien.
• Savoir identifier le cadre et les limites de son intervention
et rechercher les complémentarités nécessaires.
• Travailler le cadre et le contenu de l’entretien.
• Développer ses compétences par l’analyse
et l’approfondissement de sa pratique.
Programme
Programme
Face à la complexité croissante des difficultés rencontrées
sur le terrain et à leur impact émotionnel, il est nécessaire
de pouvoir créer ensemble un espace de « réflexionrespiration », où chacun pourra trouver l’étayage et le soutien
indispensable pour affirmer et développer ses compétences
dans son champ d’intervention.
Ce travail d’élaboration autour des pratiques nécessite
la participation active de chacun au travail du groupe.
Des études de cas, des mises en situation et des apports
théoriques en constitueront les supports pédagogiques.
Formations 2016 •
15
Approche sensori-motrice de l’enfant
selon les travaux d’A. Bullinger (niveau 1)
Public
Public
Médecins, puéricultrices, psychologues.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
10, 11 mars,
9, 10 mai 2016
Intervenantes
Dorota CHADZYNSKI,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Anja KLOECKNER,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Sensibilisation à l’approche sensori-motrice d’A. Bullinger
pour compléter les éléments d’évaluation déjà en possession
des stagiaires.
• Approfondissement de notions sur le développement
sensori-moteur du tout-petit.
Programme
Programme
Apport théorique pour aborder le développement
sensori-moteur :
• le rôle des flux sensoriels ;
• la régulation tonique ;
• l’équilibre sensori-tonique.
De l’organisme au corps : notion des représentations
en construction.
Présentation de l’axe de développement :
• le développement postural (constitution de l’axe du corps) ;
• l’espace de verticalité et ses désorganisations ;
• l’espace oral et la prise en charge des troubles de l’oralité ;
• les soins de soutien au développement.
Méthode : analyse des aspects sensori-toniques à partir
des vidéos des bilans sensori-moteurs et bibliographie.
Approche sensori-motrice de l’enfant
selon les travaux d’A. Bullinger (niveau 2)
Public
Public
Médecins, puéricultrices, psychologues ayant suivi le niveau 1.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
6, 7 octobre,
8, 9 décembre 2016
Intervenantes
Dorota CHADZYNSKI,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Anja KLOECKNER,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Lieu
• Sensibilisation à l’approche sensori-motrice d’A. Bullinger
pour compléter les éléments d’évaluation déjà en possession
des stagiaires.
Programme
Programme
Construction des espaces corporels et psychiques (suite
du module 1) :
• l’espace du buste et ses désorganisations ;
• l’espace du torse et ses désorganisations ;
• l’espace du corps et ses désorganisations.
Évaluation des racines sensori-motrices des troubles
tonico-émotionnels et praxiques :
• les particularités du développement sensori-moteur
de l’enfant IMC, dyspraxique, autiste ;
• le travail avec les parents (entretien avec les parents).
Méthode : vidéos illustrant le bilan sensori-moteur, analyse
de cas apportés par les participants (si possible), projet de soins,
bibliographie.
CPPA, Vitry-sur-Seine
Formations 2016 •
17
Approches interculturelles
et pratiques professionnelles
Vivre ensemble, tous différents
Public
Public
Tous professionnels.
Durée
10 jours
Dates
25, 26 janvier, 16, 17
février, 11, 12 avril,
9, 10 mai, 6, 7 juin 2016
Intervenantes
Christine MANNONI,
ethno-psychologue
Lucienne BOUVIERMARÉCHAL,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Mieux comprendre l’importance des interactions
environnementales et culturelles dans la construction
de l’identité : rites et codes de chacun.
• Repérer et dynamiser les potentialités créatrices
de l’entre-deux cultures.
• Permettre aux équipes pluridisciplinaires d’ajuster leur
intervention auprès d’enfants, d’adolescents et de leur famille.
Programme
Programme
La culture est étroitement liée à l’identité. Nous proposons
d’approfondir la notion de « culture » et les représentations
qu’elle met en œuvre. Nous parlerons de l’importance des rites
et des codes culturels qui fondent l’appartenance de chacun
(rites de naissances, règles de vie au quotidien, codes sociaux,
places et fonctions de chaque membre d’un groupe).
À travers un voyage qui nous conduira au Maghreb, en
Asie, en Afrique noire et aux Antilles, nous échangerons sur
l’approche de ces différences qui nous ramènent, ici
et aujourd’hui, à la question essentielle du rapport à l’autre.
Toute collectivité (crèche, école, foyers, etc.) constitue aussi
un groupe d’appartenance.
Comment faciliter une adaptation pour chacun ?
Comment faire de nos différences un levier créatif ?
À partir de situations et de difficultés rencontrées
par les professionnels sur le terrain, comment adapter nos
pratiques à l’accueil et au soutien des enfants et de ces familles ?
Atelier de philosophie du social
« La philosophie, ça se fabrique ensemble »
Public
Public
Tous publics.
Durée
10 jours : une journée
par mois pendant un
an
Dates
11 janvier, 8 février,
14 mars, 11 avril,
9 mai, 13 juin,
12 septembre,
10 octobre,
14 novembre,
12 décembre 2016
Intervenant
Bernard BENATTAR,
philosophe,
psychosociologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
« De l’idéal professionnel à l’éthique partagée », cet atelier
de pensée libre propose de s’emparer de quelques-uns des
« devoirs être » et des « devoirs faire » du social pour les
examiner, leur redonner le jeu et la souplesse qui permettent
à chacun d’y puiser les ressources nécessaires.
Aider chacun à faire « le pas de côté » nécessaire pour éclairer
sa pratique.
Programme
Programme
Nos quotidiens professionnels sont jalonnés de principes,
de valeurs et de normes dont l’évidence apparente ne
permet pas toujours le questionnement. Explorer ces
évidences, s’autoriser à questionner les significations enfouies,
sédimentées ou manifestes, tels sont les propos de l’atelier.
À partir des concepts qui ordonnent la pratique quotidienne
(accompagner, soutenir, évaluer, être dans la juste distance,
assister, etc.) ou fondent les principes d’action (la solidarité,
la justice, l’équité, etc.), les participants choisiront les thèmes
des séances. L’atelier propose un espace de réflexion partagée
sur les écarts et les convergences entre morale personnelle,
codes de déontologie et directives institutionnelles,
à l’articulation desquels se construit la responsabilité.
Formations 2016 •
19
Atelier
Quels outils pour se ressourcer dans le travail ?
Public
Public
Tous publics.
Objectifs
Objectifs
Durée
5 jours
Dates
10, 11 mars, 7 avril,
12 mai, 9 juin 2016
Intervenants
Anne VISSUZAINE,
comédienne, clown
Intervenants
spécialisés
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Développer des ressources pour soi- même permettant
de prévenir l’usure professionnelle.
• Expérimenter différentes approches corporelles et ludiques
pour nourrir créativité et bien-être nécessaires dans le travail
relationnel.
Programme
Programme
Intervenir auprès d’enfants et de familles, se confronter
quotidiennement au travail d’équipe, expose les professionnels
à des mouvements émotionnels qui génèrent stress et fatigue.
Les problématiques rencontrées sur le terrain - vulnérabilité,
précarité, violence, isolement - interagissent sur tous.
Entretenir et développer des compétences relationnelles
représente un enjeu particulier du travail.
La créativité, l’humour et certaines approches corporelles
basées sur la respiration et la relaxation permettent à la fois
de prendre conscience de ses émotions et de s’en distancier
pour une meilleure disponibilité aux autres.
L’atelier explorera quelques pistes permettant de se protéger
des débordements émotionnels en retrouvant le plaisir d’aller
à la rencontre des autres et de soi-même.
Bien dormir à la crèche
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
15, 16 février, 22 mars
2016
Intervenantes
Marine BADIER,
psychologue
clinicienne
Joan TISSIER,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• En fonction du développement de l’enfant et des espaces
en crèche, réflexion sur les conditions les plus favorables
au sommeil et au repos des tout-petits.
• Apports théoriques sur le sommeil du jeune enfant.
Programme
Programme
Le sommeil, comment ça marche ?
La sieste, à quoi ça sert ?
Quelles seraient, en crèche les conditions matérielles
et affectives pour qu’un enfant puisse bien dormir, se reposer ?
Qu’est-ce qu’un trouble du sommeil ?
Comment aider un enfant confronté à des troubles du sommeil ?
À travers les échanges d’expériences d’observations,
nous tenterons de réfléchir à ces questions.
Nous nous appuierons notamment sur:
• Le lien entre sommeil et séparation.
• Les rythmes du sommeil de l’enfant, entre vie familiale
et accueil en crèche.
• Les représentations et croyances des adultes
autour de l’endormissement et du sommeil.
Formations 2016 •
21
Ces enfants qui nous interrogent
Comment aider l’enfant et soutenir les adultes ?
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
7, 8, 9 mars 2016
Intervenantes
Georgia D’INCAU,
psychologue
clinicienne
Marie-Blanche
GERIN, psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Il arrive que les enfants accueillis en crèche ou en halte-jeu
déroutent les adultes qui en ont la charge, voire les inquiètent,
soit au niveau de leur développement soit au niveau de leur
comportement.
Quels sont les signes qui nous interrogent ? Avec qui partager
nos inquiétudes ? Quels sont les moyens dont dispose l’équipe
de la crèche ? Comment travailler avec les parents ?
Programme
Programme
Partager nos expériences professionnelles autour de ces
enfants qui nous inquiètent. Se souvenir que le développement
psychique de l’enfant ne se fait pas d’une manière linéaire mais
passe par des moments de conflits, parfois de crise. Revisiter
les signes de souffrance comme le retrait ou l’excitation,
l’opposition, les troubles alimentaires ou du sommeil,
l’agressivité, etc.
Resituer le rôle des différents membres de l’équipe
dans l’accompagnement de l’enfant et de ses parents.
Élaborer ensemble ce qui est aidant pour l’équipe confrontée
à ce type de situation.
Comment garder son calme ?
Les émotions au travail
Public
Public
Tous publics.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
28, 29 janvier,
18, 19 février 2016
Intervenantes
Annick REZZI,
psychosociologue
Agnès CONTAT,
psychomotricienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Face aux situations difficiles émotionnellement rencontrées
dans l’exercice de leurs fonctions, les professionnels ont bien
souvent du mal à garder leur calme et le font parfois au prix
d’efforts très coûteux pour leur santé. Comment être à la fois
une personne sensible et un professionnel soutenant ?
Programme
Programme
Quels sont les effets biologiques, psychologiques, du stress
et des émotions ?
Gérer le stress, est-ce ne plus rien ressentir ?
Comment définir nos affects, les nommer, les communiquer ?
Comment ne pas se laisser contaminer par la colère de l’autre ?
Que faire des émotions qui nous envahissent dans le cadre
professionnel ? Les taire ou les utiliser ?
Les différentes situations évoquées permettront à chaque
stagiaire de trouver des outils qui l’aideront à mieux faire face
aux moments très chargés émotionnellement.
Formations 2016 •
23
Construire des instruments en bambou
Public
Public
Tous publics. Aucune connaissance musicale n’est nécessaire.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
21, 22, 23, 24 novembre
2016
Intervenantes
Sylvie GUILLOT,
éducatrice de jeunes
enfants
Annie DUCLOUX,
animatrice
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Permettre aux participants de construire des petits instruments
avec lesquels ils pourront jouer et partager des moments
de créations sonores et musicales avec les enfants et les autres
adultes.
Repartir avec les instruments construits pendant le stage.
Donner aux participants la possibilité de faire ou refaire
seul ces instruments
Partager les nouveaux acquis sur les lieux de travail avec
d’autres adultes (en crèche, PMI, etc.) ou avec des enfants
à partir de 7 ans (foyers, etc.).
Permettre aux participants d’augmenter le nombre de petits
instruments déjà présents dans les structures à un moindre
coût.
Programme
Programme
Utiliser ces instruments dans la vie quotidienne, dans quel
cadre et en respectant des règles.
Apports théoriques et pratiques sur le monde sonore.
Partage et apprentissage de comptines et de chansons.
Création d’un milieu sonore.
Comment capter les propositions des enfants : échanges
sur les différentes pratiques.
Mise en situation de jeux et de déplacements musicaux.
Réfléchir aux questions posées à propos de la sécurité
et de l’hygiène pendant l’utilisation de ces instruments.
Construire un atelier de motricité
Du « parcours » au « terrain d’aventure »
Public
Public
Tout professionnel de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
15 avril, 23 mai,
7 juin 2016
Intervenante
Nathalie COLLINBÉTHEUIL,
psychomotricienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Comprendre l’importance du mouvement
dans le développement de l’enfant.
Définir les enjeux d’un atelier de motricité.
Affiner le rôle du professionnel qui accompagne l’enfant
dans ses découvertes motrices.
Programme
Programme
L’espace de motricité est souvent réduit à un « défouloir »,
alors qu’il est possible d’en faire un espace de découvertes
infinies, dépassant la simple décharge motrice.
En comprenant l’importance du mouvement dans le
développement de l’enfant, nous verrons qu’en exerçant
sa motricité, l’enfant apprend à se connaître et à connaître
son environnement.
Cet espace de motricité va lui permettre non seulement
d’exercer sa motricité globale et sa motricité fine mais va aussi
lui permettre des découvertes sensorielles et pourra lui servir
aussi de support pour une activité symbolique.
Explorer la motricité du petit enfant va permettre
au professionnel de faire ensuite des propositions motrices
plus adaptées.
Expérimenter le matériel de motricité permettra de le découvrir
autrement et de le proposer différemment afin que l’enfant
puisse créer.
Formations 2016 •
25
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de
crise, conflits, séparations et violences conjugales
Module 1 : le couple
Public
Public
Professionnels de l’enfance et de la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
2 jours
Dates
1er, 2 février 2016
Intervenante
Nadine DEVEAUX,
psychologue,
thérapeute conjugale
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Acquérir des connaissances sur le fonctionnement du couple.
• Comprendre la nature du lien conjugal et ses aléas particuliers.
• Revisiter ses modalités d’intervention dans un travail
de prévention et d’accompagnement des familles.
Programme
Programme
En protection de l’enfance, en suivi de prévention
médico-sociale ou en accompagnement de service social,
il est beaucoup question du couple : couples qui se créent,
se séparent, se réparent, se brisent… Entre confidences,
révélations, dénonciations, les professionnels sont souvent pris
à partie, voire sollicités pour « prendre parti », pris dans des jeux
d’influence relationnelle…
Mais qu’est-ce qu’un couple ?
Comprendre la constitution du couple, la construction
du lien conjugal, socle du familial et les pathologies
particulières de ce lien aideront chacun à mieux comprendre
les jeux et enjeux à l’intérieur du couple et à mieux cerner les
modalités d’intervention et de travail auprès des familles.
À l’issue de cette formation, 3 modules complémentaires sont
proposés pour approfondir la question de la place de l’enfant
quand les aléas du conjugal viennent impacter la parentalité.
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de
crise, conflits, séparations et violences conjugales
Module 2 : du conjugal au parental, faire famille ?
Public
Public
Professionnels de l’enfance et de la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
2 jours
Dates
17, 18 mars 2016
Intervenantes
Nadine DEVEAUX,
psychologue
Patricia AUZAS,
anthropologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Approfondir ses représentations et réflexions
sur les compositions familiales et leur diversité
contemporaine.
• Mieux comprendre les processus à l’œuvre entre conjugal
et parental autour de l’arrivée d’un enfant.
• S’interroger sur ce qui fait famille ici et ailleurs : les liens,
les appartenances, les loyautés, les attentes et les projections
sur l’enfant.
Programme
Programme
En complément du module de formation sur le couple, cette
session explorera le passage parfois complexe du conjugal
au parental ; l’arrivée du premier enfant bouscule le couple
et demande à redéfinir des nouveaux rôles et fonctions pour
chacun. Comment s’inscrire dans la parentalité sans que le
couple en pâtisse ?
Quelle place le couple va créer pour cet enfant ?
Quantité de couples font remonter le début de leurs difficultés
relationnelles à l’arrivée du premier enfant. Que peut-on en
penser ?
Les professionnels sont interrogés par des fonctionnements
familiaux nouveaux, inventifs, sans que les repères en soient
toujours bien définis.
Une sociologue anthropologue apportera la deuxième journée
sa contribution à ces questionnements.
Formations 2016 •
27
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de
crise, conflits, séparations et violences conjugales
Module 3 : l’enfant et la séparation des parents
Public
Public
Professionnels de l’enfance et de la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
4, 5, 7 avril 2016
Intervenante
Nadine DEVEAUX,
psychologue,
thérapeute de couple
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Comprendre les enjeux et processus de la séparation
conjugale.
• Affiner son discernement lorsqu’il est question de séparation
de couple car certains couples séparés physiquement
ne le sont pas pour autant psychiquement.
• Réfléchir aux répercussions sur les enfants, en particulier
lorsque les séparations sont longues et compliquées.
Programme
Programme
La séparation parentale fait aujourd’hui partie du paysage
social. Toutefois la banalisation du phénomène d’éclatement
des couples parentaux ne doit pas masquer la souffrance
des différents protagonistes. Une séparation est toujours vécue
par l’enfant comme un choc, un traumatisme qu’il peut
et doit surmonter.
Comment rester parent pendant et après une séparation ?
Parfois il n’est pas seulement question de se séparer de l’autre
parent mais aussi de l’enfant.
Dans ce nouveau contexte, comment soutenir le tissu vital
entre enfants et parents ?
Pour les intervenants, il n’est pas toujours facile de se départir
de ses propres expériences, de sa propre éthique, de ce que
représente pour lui un couple parental. Comment permettre
une écoute qui aide parents et enfants ?
Une psychologue auprès des tribunaux et une médiatrice
familiale apporteront leur éclairage et leur expérience
auprès de parents en processus de séparation complexe
et de leurs enfants trop souvent « otages ».
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de
crise, conflits, séparations et violences conjugales
Module 4 : l’enfant témoin et victime de la violence
conjugale
Public
Public
Professionnels de l’enfance et de la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
2 jours
Dates
26, 27 mai 2016
Intervenante
Nadine DEVEAUX,
psychologue,
thérapeute conjugale
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Identifier les effets de la violence conjugale
sur le développement de l’enfant.
• Mesurer les effets et conséquences des conflits conjugaux
dans lesquels l’enfant peut être « pris en otage ».
• Réfléchir à la place des professionnels de l’enfance
et de la protection de l’enfance. Quelles stratégies d’intervention ?
Programme
Programme
Lorsque la violence circule dans une famille, elle ne touche
pas seulement le couple en difficulté mais a des effets très
préjudiciables pour l’enfant. L’analyse de ces conséquences
sur le développement de l’enfant fait l’objet d’études récentes
qui ont mis en évidence la complexité des enjeux pour sa vie
affective et sa construction identitaire.
Au-delà de la violence physique, les professionnels sont
également interpellés par les situations familiales où des
adultes souvent séparés, continuent à vivre, à travers l’enfant,
dans le tumulte de leurs relations conflictuelles.
Ces contextes particuliers rendent l’intervention
des professionnels délicate. Comment accompagner
les familles, chacun des parents à pouvoir offrir un espace de
confiance et de sécurité à l’enfant ? Quel soutien
pour les parents, quel soutien à l’enfant ?
Formations 2016 •
29
Éducateurs de jeunes enfants
Structurer pour apaiser ?
Public
Public
Éducateurs de jeunes enfants (EJE).
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
1er, 2, 3 juin 2016
Intervenantes
Nathalie COLLINBÉTHEUIL,
psychomotricienne
Georgia D’INCAU,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Structurer l’espace, le temps, les activités, la place de chacun
et donner ainsi des appuis nécessaires pour que les tensions
et l’agressivité ne soient pas les seuls moyens de faire valoir
les besoins des enfants et des professionnels.
Programme
Programme
Penser l’activité de l’enfant, comme le jeu libre et les activités
dites « dirigées », nécessite un cadre à définir. Les profils
de poste peuvent nous y aider mais ne suffisent pas.
Ce qui rend l’exercice de l’EJE en crèche passionnant,
c’est d’être confronté à un enjeu multiple : accompagner
à la fois enfants, parents et professionnels.
Nous expérimenterons sur nous-mêmes les effets positifs
et négatifs de l’accompagnement en fonction de la qualité
des appuis proposés.
Nous travaillerons aussi à partir des situations concrètes
rencontrées par les professionnels.
En crèche, comment garder son calme ?
Public
Public
Tout professionnel de la petite enfance des collectivités.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
24, 25 novembre,
1er, 2 décembre 2016
Intervenantes
Agnès CONTAT,
psychomotricienne
Annie MARFAING,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Face aux situations émotionnelles difficiles rencontrées
dans l’exercice de leurs fonctions, les professionnels ont bien
souvent du mal à garder leur calme. Ils le font parfois au prix
d’efforts très coûteux pour leur équilibre. Comment rester
un professionnel soutenant et bienveillant quand on se
retrouve débordé par ses émotions ?
Programme
Programme
Comment définir nos affects, les nommer ? Quelle traduction
en fait le corps ?
Comment ne pas se laisser envahir par sa colère et/ou celle
de l’autre ?
Nous réfléchirons aux différents aspects de nos tensions
émotionnelles.
À partir des expériences professionnelles, de jeux de rôles,
d’images et d’un travail de sensibilisation du corps
à la relaxation, nous réfléchirons aux mécanismes qui font
que nos émotions nous dépassent et peuvent nous entraîner
dans des impasses.
Une tenue confortable est indispensable.
Formations 2016 •
31
Entre deux langues
Acquisition du langage et apprentissage
du français chez des enfants de parents
non francophones
Public
Public
Professionnels de l’enfance.
Durée
3 jours
Dates
11, 12 mai, 13 juin 2016
Intervenantes
Barbara
ABDELILLAH-BAUER,
psychosociologue,
linguiste, responsable
formation, Café
Bilingue
Ranka BIJELJAC,
psycholinguiste
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
Comprendre l’acquisition du langage en contexte plurilingue.
Repérer les spécificités du langage chez l’enfant bilingue.
Réfléchir aux représentations sociales du bilinguisme
et des langues.
Évaluer l’effet du contact des langues sur le développement
cognitif et psychologique de l’enfant. Élaborer des outils
d’analyse permettant une meilleure approche
psycho-socio-éducative des enfants et de leurs parents
en situation de migration.
Programme
Programme
Les structures de la petite enfance accueillent de plus en plus
d’enfants dont les parents parlent une autre langue
que le français. Comment aménager le passage
de la langue-culture familiale à la langue-culture du pays
d’accueil ? Comment aider l’enfant à entrer dans la langue
française ? Accompagner les parents dans l’éducation
plurilingue.
Moyens pédagogiques : apports théoriques, études de cas,
méthode interactive s’appuyant sur le vécu des participants,
analyse de pratiques professionnelles.
Génogramme,carte institutionnelle,carte familiale
Des outils à partager pour
l’accompagnement des familles et des enfants
Public
Public
Professionnels de l’enfance et de la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
6 jours
Dates
1er, 2 février 10, 11 mars,
19, 20 mai 2016
Intervenantes
Francesca MOSCA,
psychologue
Anne-Marie GARNIER,
psychiatre
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Rendre lisible et organiser les informations reçues des familles.
Mieux prendre en compte l’histoire et l’environnement d’une famille
et des enfants.
Identifier les occasions professionnelles où l’utilisation de ces outils
est pertinente.
Dynamiser un travail d’accompagnement dans le soutien des compétences
et de la place de chacun.
Programme
Programme
L’accompagnement psychosocial des familles et des enfants s’appuie
sur la rencontre de plusieurs histoires : celle de la famille, celle de l’enfant,
et celle des professionnels.
Les représentations graphiques nous aident à représenter le contexte
historique et géographique dans lequel nous rencontrons des parents
et des enfants et permettent de réfléchir à notre place dans cet ensemble.
Elles permettent aussi une vision renouvelée de la situation. Ces outils
peuvent servir d’objets médiateurs dans la relation, soutenir les familles,
exprimer et prendre en compte leurs ressources latentes.
• Présentation théorique et pratiques des outils graphiques permettant
la visualisation du contexte familial et institutionnel.
• Règles déontologiques.
• Identification des occasions professionnelles où l’utilisation de ces outils
est pertinente, en dehors de tout cadre thérapeutique.
• Mise en situation à travers l’élaboration de génogrammes professionnels.
• Présentation et travail autour du génogramme, cartes familiales et cartes
institutionnelles, à partir des situations rencontrées dans la pratique.
Formations 2016 •
33
Intervenir auprès des publics Roms
Public
Public
Pluridisciplinaire.
Durée
2 jours
Dates
4, 5 février 2016
Intervenant
Olivier PEYROUX,
sociologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Mieux connaître l’histoire, la culture et le contexte
d’émigration des populations Roms.
• Analyser les représentations à l’œuvre.
• Ouvrir des pistes de réflexion et d’intervention
dans le travail social et médico-social.
Programme
Programme
• Transmission des connaissances anthropologiques,
socio-historiques et regard sur les pratiques communautaires
permettant de mieux appréhender le contexte de vie
en France des familles Roms.
• Partager avec des intervenants spécialistes les possibilités
et parfois les impasses du travail social et médico-social.
• Réfléchir concrètement aux modalités d’adaptation des
pratiques professionnelles face aux questions
et problématiques posées dans le champ de la prévention,
de l’insertion et de la protection de l’enfance.
Jeux et activités : quels enjeux ?
Public
Public
Agents de crèches, de foyers de l’enfance et de toutes autres
structures d’accueil de la petite enfance.
Durée
4 jours
Dates
12, 13 avril,
10, 11 mai 2016
Intervenantes
Nathalie COLLINBÉTHEUIL,
psychomotricienne
Claire MERVEILLEUX,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Comprendre à quoi sert de jouer.
• Partager les jeux et activités proposés aux enfants en fonction
de leurs compétences et de leurs besoins.
• Analyser l’importance du mouvement dans le développement
de l’enfant et définir les enjeux d’un atelier de motricité.
• Réfléchir à l’accompagnement des enfants dans leurs
découvertes et à ceux qui ne « peuvent » pas jouer.
Programme
Programme
L’un des indicateurs de bonne santé mentale et physique
du jeune enfant est de pouvoir se mettre à jouer : avec son corps,
puis avec des objets, puis avec les autres.
Toutes ces activités montrent qu’il apprend par lui-même
à découvrir le monde « à petites doses ».
Nous découvrirons comment il peut, petit à petit, projeter
ses peurs et ses désirs dans les jeux, comment il peut en maîtriser
certains, notamment en exerçant sa créativité.
Nous travaillerons à partir de différentes pratiques
professionnelles.
La découverte et l’expérimentation du matériel de motricité
permettra de le proposer à l’enfant pour soutenir sa créativité.
Formations 2016 •
35
Jouer avec l’eau et le sable
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
30, 31 mai, 20 juin 2016
Intervenante
Noémie THIRANT,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Comprendre l’importance des jeux d’eau et de manipulation
dans le développement de l’enfant et réfléchir à
l’accompagnement du jeune enfant dans les possibilités
de jeux sensoriels, psychomoteurs et symboliques.
• Aborder les caractéristiques physiques et symboliques
de l’eau. Les peurs de l’eau.
• Définir les modalités d’organisation et d’aménagement
des jeux d’eau et de sable.
• Repérer les enjeux et les conditions nécessaires pour la mise
en place d’un atelier jeu d’eau ou de manipulation.
Programme
Programme
Des ateliers avec l’eau ou le sable sont proposés aux jeunes
enfants, car nous observons qu’ils aiment « patauger »
ou « patouiller ». Mais pourquoi ? Comment les penser ?
Comment les organiser ?
Après avoir défini les caractéristiques de l’eau ou des
différentes matières à manipuler, nous essaierons
de comprendre comment l’eau et le sable vont permettre
à l’enfant d’enrichir ses expériences sensori-motrices,
psychomotrices, symboliques, imaginatives et relationnelles.
Nous travaillerons à partir d’ateliers spécifiques afin de
comprendre comment les proposer à l’enfant pour soutenir
ses compétences et sa créativité. Des textes et des vidéos ainsi
que des situations concrètes rencontrées par les professionnels
enrichiront notre réflexion.
L’adaptation
Un temps, un espace, une rencontre
Public
Public
Professionnels des structures d’accueil du jeune enfant.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
27, 28 juin,
7 novembre 2016
Intervenantes
Nathalie COLLINBÉTHEUIL,
psychomotricienne
Elisa LYONNAZ,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Permettre aux professionnels de se (re)familiariser avec le tout
petit, notamment pour les professionnels arrivant de la section
des « grands ».
Préparer l’espace de la section pour sécuriser le tout petit.
Sensibiliser les professionnels aux angoisses spécifiques
des tout-petits confrontés à la séparation.
Améliorer l’accueil de l’enfant et de sa famille en adaptant
l’espace et le temps
Programme
Programme
À partir des expériences des participants, il s’agira de cerner
les enjeux des premières relations parents/professionnels
sur lesquels vont se jouer les processus de séparation.
Le professionnel de l’accueil sera sensibilisé aux angoisses
auxquelles les bébés sont en proie dans leurs premiers mois
de vie.
En expérimentant le développement psychomoteur du tout-petit,
des pistes seront proposées pour adapter son environnement
tant matériel (aménagement de l’espace, jeux, etc.) qu’humain
(portage, gestuelle, etc.) afin de créer un espace sécurisant.
Une deuxième journée permettra aux professionnels de faire
un retour sur les adaptations qu’ils auront faites.
Formations 2016 •
37
L’approche médiation en protection
de l’enfance
Public
Public
Intervenants en protection de l’enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
5 jours
Dates
9, 10, 11 février,
6, 7 avril 2016
Intervenante
Michèle SAVOUREY,
psychologue,
médiatrice familiale
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Connaitre et intégrer la posture de l’approche médiation
adaptée au contexte de la protection de l’enfance.
• Acquérir des habiletés d’accompagnement, transformer
le « faire pour » en « faire avec ».
• Augmenter l’implication et la responsabilisation
des personnes dans la résolution de leurs difficultés.
• Développer des compétences pour travailler en situation
relationnelle complexe.
Programme
Programme
Dans la pratique, les acteurs de la protection de l’enfance
se retrouvent plus particulièrement aux prises avec de
nombreux paradoxes : Comment transformer une situation
de contrainte en travail de collaboration ? Comment articuler la
« promotion » des parents tout en assurant la protection
des enfants ? Comment agir dans des conflictualités persistantes
afin de restaurer un dialogue constructif dans des situations
familiales parfois bien dégradées ?
L’approche médiation renforce l’implication des personnes
concernées dans la résolution de leurs difficultés. Elle offre
aux professionnels une méthodologie d’intervention rigoureuse,
inspirée de la médiation familiale, incluant une prise en compte
de chacun dans un esprit de collaboration. Elle leur propose
des moyens concrets pour accroitre leur capacité de vivre
et dépasser les conflits.
L’enfant exposé à la maladie mentale
de son parent : risques, enjeux et paradoxes
Public
Public
Professionnels de l’enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
Dernier trimestre
Intervenants
Noms précisés
ultérieurement
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Apporter des repères nécessaires sur la nosographie
des pathologies mentales.
• Mieux appréhender les retentissements possibles de ces
troubles sur le développement de l’enfant. Comment évaluer
les risques et les possibles ?
• Repérer l’impact de ces pathologies sur les professionnels.
• Réfléchir aux modalités d’accompagnement et de prise
en charge.
Programme
Programme
Les professionnels de la petite enfance et de l’enfance
sont aujourd’hui régulièrement confrontés à des situations
de maladie mentale chez des parents ou futurs parents.
Comment l’enfant se construit-il quand sa mère, son père souffre
de troubles psychiatriques ?
Que comprendre de ces troubles et leurs conséquences
sur les interactions premières ? Et plus tard, jusqu’à l’entrée
dans la vie adulte, aux différentes étapes du développement ?
L’évaluation rigoureuse de ces situations va nécessiter
à la fois des⁄connaissances affinées sur les besoins de l’enfant,
l’observation des interactions et la distanciation nécessaire
par rapport à nos propres peurs et représentations.
De l’inquiétude au signalement, ces situations mettent en scène
des logiques d’intervention nécessairement conflictuelles
entre la protection et le soin à apporter à l’enfant et le soutien
des familles dans l’exercice possible d’une parentalité.
Formations 2016 •
39
L’entretien : comprendre les enjeux,
faciliter la pratique
Public
Public
Tous les professionnels concernés.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
7, 8, 17, 18 mars 2016
Intervenants
Maroussia
BLUMENFELD,
formatrice
Jean-Luc SERRE,
formateur
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Repérer les caractéristiques du cadre et des objectifs
spécifiques aux différents types d’entretiens.
• Mieux situer les jeux et enjeux autour de la parole
et de l’écoute.
• S’approprier une réflexion et des outils permettant
un approfondissement de sa pratique.
Programme
Programme
Les professionnels dans le champ médico-social doivent,
un jour ou l’autre, conduire un entretien. Quel que soit le cadre
de cette rencontre, comment installer la relation et donner
pleinement sa place à l’interlocuteur ?
Si tout débute avec la mise en confiance, l’entretien nécessite
une écoute attentive, une circulation de la parole, une bonne
gestion des émotions mais aussi du temps qui sera consacré
à cet échange.
La 1ère étape est de clarifier les enjeux de l’entretien puis
d’acquérir des techniques et des repères pour faciliter
l’échange interpersonnel ou le face à face avec une famille.
Des apports théoriques seront proposés pour prendre
de la distance et analyser diverses situations, notamment celles
proposées par les participants.
Une mise en situation, grâce à une approche ludique
mais rigoureuse, dédramatise des contextes, apaise les tensions,
propose de nouvelles pistes de réflexion pour améliorer
sa pratique.
La co-éducation parents-professionnels
Travailler ensemble autour de l’enfant.
Pourquoi, comment ?
Public
Public
Professionnels des modes d’accueil du jeune enfant.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
20, 21, 22 janvier 2016
Intervenantes
Marie-Thérèse CLAVEL,
psychologue
clinicienne
Georgia D’INCAU,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
S’interroger sur ce que vit l’enfant dans les moments
de séparation et de retrouvailles. Tenter de définir les repères
nécessaires au développement de l’enfant : continuité,
cohérence éducative. Questionner les attentes de chacun,
car de leur satisfaction dépendra en grande partie le climat
et la qualité de l’accueil de l’enfant. Ouvrir cette réflexion à différents
cadres institutionnels : crèche, halte-jeux, assistante maternelle,
halte-garderie, etc.
Programme
Programme
Revisiter les besoins du jeune enfant au regard de
son développement : attachement, repères, continuité.
Élaborer les attentes des uns et des autres ainsi que les raisons
et les moyens d’y répondre ou non (transmissions, modalités
d’accueil, participation active des parents).
Dégager les objectifs, conscients ou non, que peuvent poursuivre
les uns et les autres. En quoi sont-ils compatibles ou non ?
Que faire quand ils ne le sont pas ?
Travail sur des séquences vidéo et des vignettes apportées
par les participants pour illustrer les différentes notions.
Formations 2016 •
41
La communication interculturelle
comme outil d’accueil
et d’accompagnement des publics
Public
Public
Tous publics.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
2, 3, 30 juin 2016
Intervenant
Rachid ALAOUI,
socio-économiste,
ADRIC (Agence de
Développement
des Relations
Interculturelles pour la
Citoyenneté)
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Savoir analyser et comprendre les comportements des acteurs
engagés dans des situations délicates voire conflictuelles.
• Apprendre à se décentrer par rapport à ses habitudes
personnelles de communication et par rapport à celles
de son groupe d’appartenance.
• Acquérir une capacité à décoder et à gérer certaines sources
d’incompréhension liées à la diversité des perceptions ; savoir
relativiser son propre point de vue et son système de référence.
• Intégrer les principes de la démarche interculturelle pour
déconstruire les préjugés et les stéréotypes discriminants
et œuvrer dans le respect et la reconnaissance mutuelle.
Programme
Programme
À partir d’un travail interactif autour d’exemples concrets
et des questionnements des stagiaires, le contenu de la formation
s’appuiera sur les axes suivants :
Concepts et notions de base : culture, culte, identité culturelle,
identité religieuse, communauté, communautarisme, intégration,
acculturation, métissage, multiculturel, interculturel, etc.
Impact des faits sociaux et culturels dans les relations
entre individus.
La gestion des situations d’accueil : identification des risques
de malentendus, etc.
Les principes et concepts fondamentaux de la communication
interculturelle.
Gestion des conflits interculturels.
La confiance en soi, l’estime de soi
Cela se construit tout petit
Public
Public
Tous publics.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
11, 12, 13 novembre
2016
Intervenantes
Sylvie LEGRAND,
psychologue
clinicienne
Annie PICART,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Comprendre comment l’estime de soi se construit tout-petit,
à travers l’activité propre de l’enfant et ses relations avec l’adulte.
• Savoir la favoriser.
Programme
Programme
L’estime de soi est un élément important pour bien vivre.
Ce regard que nous portons sur nous-même peut :
• s’il est positif, nous donner confiance ;
• s’il est négatif, nous freiner dans nos désirs et nos projets.
Nous aborderons cette notion selon 3 axes :
• Tout bébé l’enfant acquiert le sentiment de sa propre valeur
à travers les échanges affectifs ou il a le sentiment de compter
pour quelqu’un.
• En grandissant, ses propres activités vont lui donner
le sentiment d’être acteur et compétent.
• Nous verrons ce qui peut favoriser ou empêcher
ces sentiments.
Nous analyserons enfin, comment les paroles
et les commentaires que l’enfant entend et reçoit,
vont intervenir dans la construction de son estime de lui.
Formations 2016 •
43
La philosophie au service des bébés ?
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
1 jour par mois
Dates
8 mars, 5 avril, 3 mai,
7 juin, 5 juillet,
6 septembre, 4 octobre,
8 novembre,
6 décembre 2016
Intervenante
Marie GARRIGUEABGRALL, philosophe
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Partager une réflexion sur les questions fondamentales posées
par l’accueil du jeune enfant et de sa famille.
• Construire une démarche de réflexion éthique qui permette
de penser ensemble le contenu des pratiques.
• Revivifier le sens et les valeurs portées dans le travail
avec les jeunes enfants.
Programme
Programme
Accueillir des « petits d’homme » et les accompagner
dans leurs premières années de vie représente un enjeu sociétal
majeur et confronte les professionnels à des questions sans cesse
renouvelées dans le contexte actuel complexe.
Depuis près de 30 ans, nous savons que le « bébé
est une personne » ; ce qui est devenu une évidence.
Comment le traduisons-nous dans les pratiques ?
Comment accompagner l’apprentissage du monde, ce travail
auquel chaque enfant se livre si intensément ?
Comment être, à notre tour, dans le temps du bébé ?
En quoi la rencontre avec l’enfant constitue-t-elle
un « étonnement philosophique » ? Que nous apprend-t-elle
sur nous- mêmes?
Pour revisiter sens et valeurs d’un accompagnement respectueux
de l’enfant, de ses parents et des professionnels, l’atelier explorera
la construction d’une démarche éthique, au croisement du soin
et de la responsabilité… sans oublier de convoquer, d’Aristote
à Ricoeur, quelques accompagnants de la pensée philosophique.
La théorie de l’attachement et ses applications
Public
Public
Professionnels de l’enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
25, 26, 27 janvier 2016
Intervenante
Martine MORALESHUET, psychologue,
psychothérapeute
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Présenter les concepts et les grandes lignes de la théorie
de l’attachement.
Revisiter des postulats de travail et des situations cliniques
à la lumière de la théorie de l’attachement.
Aborder les champs d’application clinique dans le travail
médicosocial.
Programme
Programme
• Les principaux concepts de cette théorie : la construction
de la sécurité de l’attachement chez le jeune enfant
à partir de ses expériences interactives précoces et la
construction des représentations internes d’attachement
dans le développement de l’enfant ; les styles d’attachement
et la sécurité de l’attachement chez l’adulte. Les soins
parentaux à la lumière de la théorie de l’attachement
et la transmission trans-générationnelle de la sécurité
(ou de l’insécurité) de l’attachement.
• L’évaluation clinique de l’attachement chez le jeune enfant
et les grandes catégories cliniques des troubles précoces
de l’attachement.
• Quelques modèles d’interventions précoces inspirées
par la théorie de l’attachement et les applications de cette
théorie dans les interventions psychothérapiques à domicile,
le champ de la prématurité, celui du placement de l’enfant
en famille d’accueil et la situation des enfants adoptés
et le champ de l’adoption.
Formations 2016 •
45
Le conflit : poison ou remède ?
Public
Public
Tous publics.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
17, 18 février,
16, 17 mars 2016
Intervenant
Marc LAURENT,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Connaître les bases de la communication.
• Repérer les différents types de conflits.
• Analyser leur dynamique interne : qui, quoi, où, comment,
pourquoi ?
• Comprendre les effets des conflits non résolus
sur les personnes, dans les groupes, entre équipes
et entre partenaires institutionnels.
• Examiner les conditions à réunir pour envisager des issues
favorables aux différents types de conflits.
Programme
Programme
Nous vivons chaque jour au travail, des relations qui peuvent
être tendues et déboucher sur des conflits, entre collègues,
entre équipes. Il nous arrive de les fuir, de les ignorer. Il arrive aussi
qu’ils débouchent sur de la violence dans un rapport de force
entre deux personnes. L’idéal serait de ne pas avoir peur du conflit
et de trouver une ou des issues favorables pour les personnes
ou groupes impliqués dans celui-ci. Nous nous appuierons entre
autres sur des analyses de situations professionnelles critiques,
des jeux de rôles et des échanges de pratiques.
Nous mettrons au jour des « bonnes pratiques » permettant
à chacun(e) :
• de réagir face aux conflits au travail ;
• d’agir pour venir à bout des situations conflictuelles ;
• de proposer des alternatives à la violence
• de prévenir, avec d’autres, les conflits au quotidien.
Le corps à l’œuvre
Prendre soin de soi pour prendre soin des autres
Public
Public
Professionnels de la petite enfance (agent auprès d’enfant,
auxiliaire de puériculture, éducateur de jeune enfant), agents
techniques, encadrants.
Durée
2 jours
Dates
14, 15 janvier 2016
Intervenantes
Nathalie COLLINBÉTHEUIL,
psychomotricienne
Hélène LONGO,
ergonome
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
Une mobilisation du corps trop importante peut entraîner
des pathologies (troubles musculo-squelettiques), de la
fatigue et une absence de disponibilité psychique. L’analyse
de l’installation des corps, le sien et celui de l’enfant,
permettent de faire dialoguer pédagogie, soin et conditions
de travail. L’objectif est de développer la capacité d’analyse
des stagiaires et d’élaborer des pratiques plus riches. Un esprit
critique visera à mieux exploiter l’environnement technique
et organisationnel (notamment temporel), mais également
de participer aux réflexions pour leur mutation.
Programme
Programme
À partir de séquences vidéo ou d’exercices, les configurations
suivantes seront analysées :
• L’assise de l’adulte : ce que les différentes assises permettent
ou induisent.
• Le déroulement du repas : la mobilisation du corps en lien
avec l’enfant actif (notamment au sein d’un groupe).
• Le portage et l’installation de l’enfant sur des surfaces.
Formations 2016 •
47
Le désir de grossesse et ses aléas
Le déni de grossesse
Public
Public
Sage femmes, médecins, puéricultrices, assistants sociaux,
conseillères conjugales.
Durée
2 jours
Dates
Dernier trimestre 2016
Intervenants
Noms précisés
ultérieurement
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Comprendre la dynamique psychique des maternités difficiles
et leurs conséquences.
• Réfléchir à l’accompagnement pluridisciplinaire nécessaire
et possible pour les femmes qui présentent un déni de grossesse,
quel que soit le terme de la grossesse
Programme
Programme
Le déni de grossesse désigne la non-reconnaissance
d’une grossesse au-delà du premier trimestre. Il peut se prolonger
jusqu’à l’accouchement et recouvrir ce dernier.
Le champ psychanalytique fait appel à d’autres définitions :
« La gestation psychique se déroule dans l’ignorance totale
de la présence de l’enfant à naitre et de tous les phénomènes
corporels qui s’y rattachent. En psychanalyse, le déni renvoie
à la négation d’une perception traumatisante » (Benoit Bayle,
psychiatre et philosophe).
• Le déni et la dénégation.
• Les perturbations possibles du lien mère-enfant.
• Les risques.
• L’accompagnement.
Le désir de grossesse et ses aléas
L’accouchement sous le secret
Public
Public
Sages-femmes, médecins, puéricultrices, assistants sociaux,
éducateurs spécialisés, psychologues, conseillères conjugales…
Durée
2 jours
Dates
Dernier trimestre 2016
Intervenants
Noms précisés
ultérieurement
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Clarifier le cadre juridique sur les questions d’accouchement
secret et d’abandon.
• Comprendre la dynamique psychique des maternités difficiles
et leurs conséquences
• Accompagner les femmes qui présentent un souhait
d’accouchement sous le secret.
Programme
Programme
L’accouchement sous le secret appelle à la nécessité de
connaître le cadre juridique et ses évolutions, les procédures
d’adoption. Pour les professionnels qui y sont confrontés,
le travail d’accompagnement nécessite de clarifier ses propres
représentations pour pouvoir ajuster au mieux sa posture
professionnelle.
• Le désir de grossesse, le déroulement psychique
de la grossesse, le concept de transparence psychique.
• L’accompagnement de la demande d’accouchement
sous le secret.
• Le positionnement des professionnels de périnatalité
face à l’accompagnement de la femme et du nouveau-né.
• Les aspects légaux de l’accouchement sous le secret.
• La procédure d’adoption.
Formations 2016 •
49
Le deuil périnatal
Enjeux et accompagnement
Public
Public
Sage femmes, médecins, puéricultrices, assistants sociaux,
conseillères conjugales.
Durée
2 jours
Dates
4, 5 avril 2016
Intervenants
Elisabeth IRAOLA,
sage-femme
Intervenants spécialisés
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Mieux accompagner les femmes exposées à une mort fœtale in utero,
une interruption médicale de grossesse ou un décès néo-natal.
• Clarifier le cadre légal et règlementaire qui entoure ces décès.
• Identifier les axes d’amélioration des pratiques professionnelles
dans la prise en charge du deuil périnatal.
Programme
Programme
La mort périnatale se caractérise par un décès entre
la 25e semaine de grossesse et le 7e jour de vie de l’enfant.
Elle peut être spontanée ou consécutive à une interruption
médicale de grossesse ou une décision d’arrêt de soins.
Pour les familles, ce deuil est toujours particulièrement compliqué,
voire parfois impossible : l’enfant n’est pas connu, il n’y a pas
ou peu de souvenirs avec lui, l’entourage parfois, tend à nier
son existence, au risque de transformer ce non-avènement
en non-évènement.
• Les différentes formes de mort périnatale : fausse couche,
interruption médicale de grossesse, mort in utero,
mort d’un nouveau- né.
• Les aspects juridiques.
• Les rites sociaux et religieux autour de la mort et du deuil
pendant la période néo-natale.
• Réanimation et soins palliatifs chez le nouveau-né.
• La prise en charge psychologique des familles,
quel accompagnement, quel suivi ?
Le développement affectif du jeune enfant
Du premier sourire au « non », de la dépendance
à un début d’autonomie
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
14, 15, 16 septembre
2016
Intervenantes
Marie-Thérèse
CLAVEL, psychologue
clinicienne
Georgia D’INCAU,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Replacer les manifestations émotives (plaisir, colère, envie,
tristesse, etc.) dans le contexte du développement affectif
de l’enfant.
• Spécifier les étapes de ce développement ainsi que le rôle
de l’adulte à chacune de ces étapes.
• Penser l’accompagnement de l’enfant dans ce processus
de maturation. Quels sont les facteurs favorables et quels sont,
au contraire, les facteurs qui risquent d’entraver ce processus ?
• Comprendre la place de l’attachement.
• Mettre en évidence la place du corps et du langage
ainsi que la manière dont s’élaborent les émotions dans le jeu.
Programme
Programme
Le jeune enfant ressent les émotions de manière d’autant
plus intense qu’il ne peut pas encore les penser, ni les parler.
Nous allons travailler sur les étapes du développement affectif
ainsi que sur la manière dont l’adulte peut aider l’enfant
en créant un cadre de vie rassurant et en prenant en compte
ses émotions pour qu’elles deviennent représentables
et qu’elles puissent, peu à peu, s’exprimer de manière
« socialisée ».
Formations 2016 •
51
Le livre et l’enfant
Public
Public
Professionnels de l’enfance et de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
8, 9 février,
14 mars 2016
Intervenante
Isabelle SAUERCARLIER, lectrice,
formatrice
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Comprendre la place du livre et de la lecture dans le développement
de l’enfant.
• Penser la pratique de la lecture ainsi que la place et la fonction
de l’adulte.
• Découvrir ou redécouvrir le plaisir de lire et de raconter des histoires.
Programme
Programme
L’importance du récit chez le jeune enfant : le développement
de l’imaginaire, le développement du langage et la construction
de soi.
Quelles pratiques de la lecture aux tout-petits ? Le « chemin
du bébé lecteur », de l’identification de l’objet-livre à l’écoute
du récit dans son intégralité, le choix des livres en fonction
du développement de l’enfant, les différents types de récit
(imagiers, premiers récits, etc.), qu’est-ce qu’un bon livre ?
Le professionnel, l’adulte : « quelle fonction ? Comment faire ? » :
les animations lecture avec les tout-petits, créer les conditions
propices, lire à haute voix (le rythme, le souffle, l’intonation),
inventer des histoires pour les tout-petits.
Lire aux enfants : un travail d’équipe (insertion de l’activité
dans le projet pédagogique de l’établissement).
Le formateur proposera des apports théoriques en lien
avec l’expérience des participants, des exercices pratiques,
l’analyse d’albums à partir d’une grille de lecture
ainsi qu’une bibliographie.
Le travail en équipe dans le secteur
de la petite enfance
Public
Public
Tous professionnels de l’enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
7, 8, 15, 16 novembre
2016
Intervenantes
Marie-Amélie
DALLOZ, psychologue
clinicienne
Annie MARFAING,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Repérer les conditions nécessaires pour qu’une équipe
fonctionne.
• Comprendre le fonctionnement d’équipe, en considérant
ses aspects structurels, ses aspects fonctionnels,
ses aspects émotifs, ainsi que ses aspects relationnels.
Programme
Programme
Une équipe est un ensemble de personnes où chacun apporte
son savoir-faire, ses compétences, ses techniques
et aussi sa personne. Les professionnels ont conscience
d’une appartenance au groupe et poursuivent un but commun.
Ce travail suppose un investissement collectif, mais aussi
une répartition des tâches entre les membres et la convergence
de leurs efforts. Nous travaillerons les notions de :
• place professionnelle de chacun ;
• dynamique de groupe ;
• communication ;
• conflits.
À l’aide d’exercices et de jeux, nous pourrons percevoir
les différents fonctionnements d’équipe et la place que
chacun y prend. Puis nous tenterons d’analyser les difficultés
et les tensions afin de trouver des stratégies pour travailler
avec les résistances.
Formations 2016 •
53
Les colères chez l’enfant
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
22, 23, 24 mars 2016
Intervenantes
Sylvie LEGRAND,
psychologue
clinicienne
Annie PICART,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Mieux comprendre les colères de l’enfant.
• Leur donner un sens.
• Penser l’accompagnement de l’enfant : comment l’aider à s’exprimer
et s’apaiser.
Programme
Programme
Face à la frustration, les enfants vont réagir, faire des colères.
Pour certains, les colères éclatent de façon démesurée.
Ce qui est une manifestation banale, « normale » chez des petits
enfants désarme souvent l’adulte par sa fréquence
et par son intensité.
Que vient-elle exprimer ?
Comment la canaliser ?
Nous réfléchirons au rôle de l’adulte dans ces moments souvent
éprouvants pour lui.
Motricité spontanée
Public
Public
Médecins, puéricultrices, psychologues.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
Dernier trimestre 2016
Intervenants
Christine VASSEL,
pédiatre
Jean-Pierre FAUQUEUR,
kinésithérapeute
Roger VASSEUR,
médecin de
rééducation
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Examen de la qualité des mouvements généraux (précédant
la motricité volontaire) du nourrisson de 0 à 4 mois pour
permettre l’évaluation de l’intégrité du fonctionnement
cérébral.
Programme
Programme
Premier jour :
• introduction aux mouvements généraux (MG),
• développement du système neuro central,
• théories sur le développement neuro moteur de l’enfant,
• théorie de la sélection des groupes neuronaux,
• examen du nouveau-né,
• place des mouvements généraux dans le développement,
• le développement de l’enfant jusqu’à deux ans.
Deuxième et troisième jour :
• les MG normaux de l’enfant prématuré,
• les MG normaux du nouveau-né à terme,
• les MG normaux à l’âge des fidgeties,
• les MG anormaux de l’enfant prématuré,
• les MG anormaux du nouveau-né à terme,
• les MG anormaux à l’âge des fidgeties.
Formations 2016 •
55
Musiques, rythmes et chansons
À la découverte d’un langage
Public
Public
Professionnels de crèches et d’autres structures d’accueil
de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
18, 19 février,
21, 22 mars 2016
Intervenante
Gaëlle BOIRON,
musicienne, chanteuse
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Découvrir l’importance de la musicalité de la voix dans les interactions
précoces avec le très jeune enfant.
Comprendre par quel processus la musique est le berceau fondateur
du langage.
Expérimenter, explorer et partager le plaisir de jouer et de chanter
avec d’autres et pour d’autres.
Programme
Programme
À partir de la pratique professionnelle de chacun, comment
retrouver le fil de sa créativité dans le plaisir de partager
avec les enfants autour de :
• jeux musicaux :
• la découverte des instruments adaptés au tout-petit,
• des improvisations musicales et vocales,
• l’acquisition d’un répertoire de chansons, comptines,
jeux de doigts.
Parentalité et interculturalité
Public
Public
Professionnels de l’enfance et la famille.
Objectifs
Objectifs
Durée
3 jours
Dates
9, 10 novembre,
1er décembre 2016
Intervenantes
Jacqueline
COSTA-LASCOUX,
psychosociologue
et juriste
Aïssata BA, socioanthropologue
ADRIC (Agence de
Développement
des Relations
Interculturelles pour
la Citoyenneté)
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Comprendre l’évolution socioculturelle des modèles familiaux
en France et les enjeux quant à la socialisation et à l’éducation
des enfants et des jeunes.
• Cerner les situations-problèmes récurrentes concernant
la parentalité dans un contexte de diversité socio-culturelle.
• Réajuster la posture professionnelle pour favoriser une
relation constructive avec les parents.
Programme
Programme
À partir d’un travail interactif autour d’exemples concrets
et des questionnements des stagiaires, le contenu
de la formation s’appuiera sur les axes suivants :
Approche de l’évolution des modèles familiaux en France
aujourd’hui.
Impact des modèles familiaux sur l’exercice de la parentalité
et sur les modes d’éducation des jeunes.
Impact des contraintes juridiques liées à la parentalité
sur le travail de terrain.
Diversité des trajectoires migratoires et des pratiques familiales
des populations migrantes.
Impact des codes socioculturels dans la socialisation
et l’éducation des enfants et des jeunes.
Malentendus et conflits d’ordre socioculturel pouvant faire
obstacle à la communication et à la coopération.
Outils pour prévenir les conflits et pour construire
une meilleure communication dans le contexte d’accueil
et d’accompagnement des jeunes et des parents : la démarche
interculturelle.
Formations 2016 •
57
Petite gymnastique d’écriture
et écrits en protection de l’enfance
Public
Public
Plurisidciplinaire.
Objectifs
Objectifs
Durée
6 jours
Dates
14 mars, 11 avril, 9 mai,
13 juin, 10 octobre,
21 novembre 2016
Intervenante
Annick FITOUSSI,
formatrice
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Délier une démarche d’écriture, s’y autoriser pour mieux appréhender
les écrits professionnels.
• Être en capacité de s’appuyer sur l’écriture pour approfondir
et étayer une élaboration professionnelle.
• Réfléchir au cadre juridique, clinique, déontologique de chaque écrit
et à sa transmission.
Programme
Programme
Écrire en situation professionnelle lorsqu’on est impliqué
dans une relation d’accompagnement n’est jamais simple, et cela,
quel que soit son rapport personnel à l’écriture :
• que doit-on, que peut-on écrire ?
• Pourquoi, pour qui écrit-on ?
• Comment dire, sans blesser, juger ou stigmatiser ?
Entre l’écrit pour soi, outil d’analyse et de distanciation, l’écrit
pour d’autres, aide à la décision, l’écrit à plusieurs, les participants
expérimenteront en atelier diverses formes d’écriture à partir
de la présentation et l’analyse des situations. Le travail alternera
avec des temps d’expression plus libres et ludiques,
« petite gymnastique » destinée à faciliter le passage
souvent difficile de la parole aux écrits.
Que signifie autonomie de l’enfant ?
Public
Public
Professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
19, 20, 26, 27 mai 2016
Intervenantes
Sylvie LEGRAND,
psychologue
clinicienne
Annie PICART,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Comprendre ce qu’est l’autonomie.
• Distinguer l’autonomie motrice de l’autonomie affective.
• Envisager les moyens de la favoriser.
Programme
Programme
Beaucoup adhèrent à l’idée « Un enfant doit être autonome
avant d’aller à l’école », nous aurons l’occasion de questionner
ce discours.
Être autonome est-ce se débrouiller seul, faire seul,
être précoce ?
Est-ce une obligation, un plaisir ?
Doit-on opposer autonomie et dépendance.
Autonomie signifie-t-il indépendance ?
Cette autonomie vient-elle entamer le rôle éducatif de l’adulte,
son autorité ?
Nous envisagerons les processus sont en jeu derrière
cette notion.
Formations 2016 •
59
Relations familiales dans différentes cultures
3e module : au fil du temps et des rencontres
Public
Public
Tout professionnel de crèches et d’autres structures d’accueil
de la petite enfance (PMI, services sociaux). Groupe ayant participé
aux deux premiers modules « Parents de différentes cultures »
et « Émigration et exils » en 2014.
Durée
3 jours
Dates
27, 28, 29 janvier 2016
Intervenantes
Huguette PONZO,
psychologue
clinicienne
Aline CLAUVEL,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
Travailler de façon précise sur les situations concrètes de familles issues
de l’immigration qui sont accueillies en crèches et en PMI.
Programme
Programme
En référence à des modèles théoriques dans la pratique
de l’interculturel, à partir des informations reçues lors des sessions
précédentes (variations culturelles du maternage)
et des interrogations sur le déracinement, les pertes et les nouvelles
adaptations vécues par ces familles, les participants pourront
réinterroger leur savoir-faire pour mieux répondre aux besoins
des petits-enfants accueillis et de leur famille.
Responsables de crèche / Parents
Public
Public
Responsables de crèche.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
27, 28 janvier,
11, 12 février 2016
Intervenants
Daniel BOURGY,
formateur et comédien
Annie MARFAING,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Identifier les conditions nécessaires à la rencontre,
les représentations croisées des parents et des professionnels
qui facilitent ou empêchent une relation de réelle
collaboration.
• Penser le cadre d’exercice de chacun.
• Réfléchir à la pertinence d’une possible co-éducation
• Réfléchir à la pertinence de cette approche
avec la participation de cliniciens, de chercheurs
et de professionnels
• Interroger les pratiques professionnelles et institutionnelles,
et élaborer des pistes de travail qui fassent sens pour tous
les acteurs concernés.
Programme
Programme
Si la participation des familles est une composante essentielle
de toute structure d’accueil d’enfants, cette participation,
dans la réalité, ne va pas de soi et nécessite apprentissage,
apprivoisement et prise de risque.
Du premier contact aux échanges quotidiens, comment faire
pour que les familles se sentent accueillies et reconnues
et reconnues dans un lieu qui sera celui de leur enfant ?
Pourquoi est-ce important ?
Du « faire pour » au « faire ensemble », le chemin à défricher
est complexe, rempli de questions, de doutes, de confrontations
car les attentes des familles et de l’institution sont différentes.
Formations 2016 •
61
Se former à la communication empathique
Public
Public
Responsables de structures et professionnels de la petite enfance.
Objectifs
Objectifs
Durée
6 jours
Dates
3, 4 octobre,
9, 10 novembre,
14, 15 décembre 2016
Intervenante
Maryse LAVILLAUREIX,
formatrice certifiée en
CNV et relation d’aide
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Clarifier les processus à l’œuvre dans les échanges individuels
et collectifs.
• Repérer les impasses ordinaires de communication et analyser
les mécanismes des conflits.
• Découvrir et expérimenter les moyens de « rejouer » autrement
les situations qui nous mettent en difficulté.
• Développer les moyens de renforcer la coopération dans une équipe.
Programme
Programme
La vie au travail (relation aux équipes, relations aux familles,
relations aux enfants), tout comme la vie personnelle est
émaillée de tensions, conflits, incompréhensions qui peuvent
entraver la communication et susciter des phénomènes de rejet,
blocages, sources de difficultés et bien souvent de souffrance.
L’approche de la communication empathique offre des outils précis
accessibles à tous pour améliorer la communication, et par là même
le bien- être au travail.
• Prendre conscience de l’influence du langage sur la perception
de la réalité et ses obstacles dans la communication.
• Identifier et verbaliser ses besoins.
• savoir formuler une demande concrète, réaliste et positive.
• La posture de l’écoute empathique.
• Les conditions d’instauration d’un dialogue constructif
L’apprentissage des outils de communication en groupe en facilite
l’expérimentation en toute confiance et de façon ludique.
Soins au développement en crèche et PMI
Apports de l’approche sensorimotrice
selon A. Bullinger
Public
Public
Auxiliaires de puériculture et éducateurs de jeunes enfants.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
8, 9 septembre,
12 octobre,
14 novembre 2016
Intervenantes
Dorota CHADZYNSKI,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Anja KLOECKNER,
psychomotricienne,
psychologue
clinicienne
Repérer les acquisitions du développement sensorimoteur
dans ses implications de la vie quotidienne : mise en forme
et appuis, alimentation et portages.
Programme
Programme
• Sensibilisation à l’approche théorique : flux sensoriels,
équilibre sensori-tonique et axe de développement.
• Acquisition des notions de positionnement/mise en forme,
portage/point d’appui : intégration et mise en pratique
dans les moments de soins (repas, toilette, pesée, etc.).
• Observation de l’espace oral et compréhension des troubles
des conduites alimentaires.
• Ajustement des moyens de portage, des installations,
de configuration de l’espace aux besoins de l’enfant.
• Sensibilisation aux signes d’appel : critères d’observation.
• Illustration par des vignettes cliniques et vidéo.
• Travail pratique avec les participants.
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Formations 2016 •
63
Tous au jardin !
Public
Public
Professionnels de crèches et d’autres structures d’accueil
de la petite enfance.
Durée
2 jours
Dates
29, 30 mars 2016
Intervenantes
Nathalie COLLINBÉTHEUIL,
psychomotricienne
Elisa LYONNAZ,
psychologue
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
• Permettre l’amorce d’un projet « activité en plein air » en structure
d’accueil de la petite enfance.
• Animer des ateliers de jeux extérieurs à partir des compétences
et des besoins des jeunes enfants.
Programme
Programme
Tous les professionnels de crèche reconnaissent l’importance
pour les enfants d’aller dehors et de jouer en plein air.
Comment faire de ces temps à l’extérieur de véritables
moments de plaisir et de découverte. Comment éviter que le
jardin ou l’espace extérieur ne deviennent des lieux défouloirs
dans lesquels certains enfants peuvent se sentir perdus?
À l’extérieur, l’enfant peut jouer un rôle actif sans pour autant être
toujours dans une activité physique (vélo, trotteur, course...).
Nous verrons comment selon le type d’activité proposée, l’enfant
peut notamment participer pleinement à l’éveil de ses sens.
Transmissions orales et écrites :
utiles ou parasites ?
Public
Public
Tout personnel de crèche et d’autres structures d’accueil
de la petite enfance.
Durée
3 jours
Dates
8, 9, 10 novembre 2016
Intervenantes
Claire MERVEILLEUX,
psychologue
clinicienne
Marine BADIER,
psychologue
clinicienne
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
Objectifs
Objectifs
Un professionnel, une matinée, 20 transmissions, comment
faire ?! « Je vous le dis mais je n’étais pas là… ». Cela va de soi,
il faut transmettre. Mais parfois ce temps de transmission nous
met dans des situations impossibles. Y a-t-il un mode d’emploi
de la transmission quand on sait que cet échange engage trois
protagonistes différents : le professionnel, le parent et l’enfant ?
Jusqu’où peut-on aller dans cet échange si précieux touchant
parfois à l’intimité de la famille tout en maintenant une
posture professionnelle ? Comment traite-t-on les informations
en équipe ? À quel moment ?
Programme
Programme
Qu’est-ce que transmettre et qu’est-ce qu’on transmet ?
Nous repérerons comment une information peut être comprise.
Qu’est-ce que les parents peuvent faire des informations
qui leur sont transmises sur leur enfant ? Qu’est-ce que l’équipe
fait des informations qui lui sont données ? De quoi a-t-on
besoin pour accueillir un enfant ? De quoi le parent a-t-il besoin
pour confier son enfant sereinement ? Les équipes sont parfois
confrontées aux effets non désirés des transmissions.
Nous réfléchirons ensemble, à partir de situations concrètes,
aux enjeux des transmissions faites aux parents, à l’équipe
et à l’enfant et à leurs effets.
Formations 2016 •
65
Travailler avec les assistants maternels,
contrôler, accompagner, quels enjeux ?
Public
Public
Équipes de PMI travaillant auprès des assistants maternels.
Objectifs
Objectifs
Durée
4 jours
Dates
12, 13, 14, 15 avril 2016
Intervenants
Jacqueline GALLONBILON, formatrice
Marylène LACOTE,
puéricultrice
Elian DJAOUI,
psychosociologue
Olivia LE NAVEAUX,
formatrice
Lieu
CPPA, Vitry-sur-Seine
• Questionner les représentations du metier des assistants maternels
et le rôle des professionnels auprès d’eux
• Réfléchir à l’utilisation des outils tels que la visite au domicile
et les écrits, support d’une pratique et d’une organisation
• Mesurer les enjeux du travail auprès des assistants maternels
dans l’équilibre difficile entre contrôle et accompagnement
Programme
Programme
À partir d’un partage de ce que représente pour chacun le metier
des assistants maternels quelle compréhension peut-on avoir
des missions et du rôle des intervenants auprès d’eux
ainsi que leur évolution ?
De l’idéal professionnel aux contraintes d’un quotidien souvent très
chargé, comment peut-on utiliser les outils à disposition
pour qu’ils soient des facilitateurs dans l’organisation de travail
et des soutiens à la pratique.
• La visite à domicile : quels objectifs ? Quel cadre ? Quelle durée ?
• Les comptes rendu de visite : pourquoi ? Pour qui ? Comment
les écrire et les utiliser ?
Entre contrôle, suivi et accompagnement, comment clarifier
une posture professionnelle tout à la fois respectueuse
des professionnels concernés et des missions d’une politique
de la petite enfance.
Calendrier des formations 2016
JANVIER
Atelier de philosophie du social : « la philosophie, ça se
fabrique ensemble »
11 janvier, 8 février, 14 mars, 11 avril, 9 mai, 13
juin, 12 septembre, 10 octobre, 14 novembre,
12 décembre
p.19
Agressivité et violence chez l’enfant
14, 15, 18, 19 janvier
p.13
Le corps à l’œuvre : prendre soin de soi pour prendre soin
14, 15 janvier
des autres
La co-éducation parents-professionnels : travailler
20, 21, 22 janvier
ensemble autour de l’enfant. Pourquoi, comment ?
p.47
p.41
Accords et désaccords parfaits en équipe
25, 26 janvier, 9, 10 février
p.8
Approches interculturelles et pratiques professionnelles
25, 26 janvier, 16, 17 février, 11, 12 avril, 9, 10
mai, 6, 7 juin
p.18
La théorie de l’attachement et ses applications
25, 26, 27 janvier
p.45
Relations familiales dans différentes cultures (3 module) :
27, 28, 29 janvier
Au fil du temps… et des rencontres
p.60
e
Responsables de crèche / parents
27, 28 janvier, 11, 12 février
p.61
Comment garder son calme : les émotions au travail
28, 29 janvier, 18, 19 février
p.23
1er, 2 février 10, 11 mars, 19, 20 mai
p.33
1er, 2 février
p.26
Analyse des pratiques en travail social
4 février, 7 mars, 8 avril, 6 juin
p.15
Intervenir auprès des publics Roms
4, 5 février
p.34
Le livre et l’enfant
8, 9 février, 14 mars
p.52
L’approche médiation en protection de l’enfance
9, 10, 11 février, 6, 7 avril
p.38
FÉVRIER
Génogramme, carte institutionnelle, carte familiale : des
outils à partager pour l’accompagnement des familles et
des enfants
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de crise,
conflits, séparations et violences conjugales - Module 1 :
le couple
FÉVRIER (suite)
Bien dormir à la crèche
15, 16 février, 22 mars
p.21
Le conflit : poison ou remède ?
17, 18 février, 16, 17 mars
p.46
Musiques, rythmes et chansons : à la découverte d’un langage
18, 19 février, 21, 22 mars
p.56
Accueil familial : la jalousie sous toutes ses facettes
7, 21 mars, 4 avril, 2 mai
p.9
L’entretien : comprendre les enjeux, faciliter la pratique
7, 8, 17, 18 mars
p.40
Ces enfants qui nous interrogent : comment aider
l’enfant et soutenir les adultes ?
7, 8, 9 mars
p.22
La philosophie au service des bébés ?
8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin, 5 juillet, 6
p.44
septembre, 4 octobre, 8 novembre, 6 décembre
Atelier : quels outils pour se ressourcer dans le travail ?
10, 11 mars, 7 avril, 12 mai, 9 juin
p.20
10, 11 mars, 9, 10 mai
p.16
14 mars, 11 avril, 9 mai, 13 juin, 10 octobre,
21 novembre
p.58
17, 18 mars
p.27
Les colères chez l’enfant
22, 23, 24 mars
p.54
Tous au jardin !
29, 30 mars
p.64
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de crise,
conflits, séparations et violences conjugales Module 3 : l’enfant et la séparation des parents
4, 5, 7 avril
p.28
Le deuil périnatal : enjeux et accompagnement
4, 5 avril
p.50
Jeux et activités : quels enjeux ?
12, 13 avril, 10, 11 mai
p.35
12, 13, 14, 15 avril
p.66
15 avril, 23 mai, 7 juin
p.25
MARS
Approche sensori-motrice de l’enfant selon les travaux
d’A. Bullinger (niveau1)
Petite gymnastique d’écriture et écrits en protection de
l’enfance
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de crise,
conflits, séparations et violences conjugales Module 2 : du conjugal au parental, faire famille ?
AVRIL
Travailler avec les assistants maternels : contrôler,
accompagner, quels enjeux ?
Construire un atelier de motricité : du « parcours » au
« terrain d’aventure »
MAI
Accueil familial : les troubles de comportement de
l’enfant accueilli, les comportements de l’enfant qui nous 9, 20, 30 mai, 6 juin
troublent
Entre deux langues : acquisition du langage et
apprentissage du français chez des enfants de parents
11, 12 mai, 13 juin
non francophones
p.10
p.32
19, 20, 26, 27 mai
p.59
26, 27 mai
p.29
27 mai, 23 juin, 15, septembre, 17 octobre
p.11
30, 31 mai, 20 juin
p.36
Éducateurs de jeunes enfants : structurer pour apaiser ?
1er, 2, 3 juin
p.30
La communication interculturelle comme outil d'accueil
et d'accompagnement des publics
2, 3, 30 juin
p.42
Allez mange, fais-moi plaisir !
21, 22,23, 24 juin
p.14
L’adaptation : un temps, un espace, une rencontre
27, 28 juin, 7 novembre
p.37
dernier trimestre
p.48
dernier trimestre
p.49
dernier trimestre
p.39
dernier trimestre
p.55
Que signifie autonomie de l’enfant ?
Cycle : la place de l’enfant dans les situations de crise,
conflits, séparations et violences conjugales – Module 4 :
l’enfant témoin et victime de la violence conjugale
Accueil familial : prendre soin d’un enfant ayant vécu des
traumatismes sexuels
Jouer avec l’eau et le sable
JUIN
SEPTEMBRE
Le désir de grossesse et ses aléas : le déni de grossesse
Le désir de grossesse et ses aléas : l’accouchement sous
le secret
L’enfant exposé à la maladie mentale de son parent :
risques, enjeux et paradoxes
Motricité spontanée
Soins au développement en crèche et PMI : apports de
8, 9 septembre, 12 octobre, 14 novembre
l’approche sensorimotrice selon A. Bullinger
Le développement affectif du jeune enfant : du premier
14, 15, 16 septembre
sourire au « non », de la dépendance à un début d’autonomie
p.63
p.51
OCTOBRE
Se former à la communication empathique
3, 4 octobre, 9, 10 novembre, 14, 15 décembre
p.62
Approche sensori-motrice de l’enfant selon les travaux
d’A. Bullinger (niveau 2)
6, 7 octobre, 8, 9 décembre
p.17
Accueil familial : qui décide de quoi ?
10, 11 octobre et 14, 15 novembre
p.12
La confiance en soi, l'estime de soi : cela se construit tout
petit
11, 12, 13 octobre
p.43
Accompagner l’enfant en situation de handicap
3, 4 , 24, 25 novembre
p.7
Le travail en équipe dans le secteur de la petite enfance
7, 8, 15, 16 novembre
p.53
Transmissions orales et écrites : utiles ou parasites ?
8, 9, 10 novembre
p.65
Parentalité et interculturalité
9, 10 novembre, 1er décembre
p.57
Construire des instruments en bambou
21, 22, 23, 24 novembre
p.24
En crèche, comment garder son calme ?
24, 25 novembre, 1er, 2 décembre
p.31
NOVEMBRE
Informations pratiques
Coordonnées
CPPA
Centre professionnel et de pédagogie appliquée
Domaine départemental Adolphe-Chérioux
4, route de Fontainebleau
94400 Vitry-sur-Seine
Tél. : 01 41 73 91 70
cppa@valdemarne.fr
Inscriptions
Agents du Conseil départemental du Val-de-Marne : le formulaire d’inscription aux formations organisées par le
CPPA est téléchargeable sur Intranet.
Professionnels extra-départementaux : le formulaire d’inscription aux formations organisées par le CPPA est
téléchargeable sur le site Internet du Conseil départemental du Val-de-Marne : www.valdemarne.fr/cppa
Coût de la formation
Agents du Conseil départemental du Val-de-Marne : le coût de la formation est pris en charge par la collectivité.
Professionnels extra-départementaux : le coût de la formation est de 150 € par jour et par personne.
Le CPPA établira une convention avec la collectivité ou l’organisme employeur.
Plan d’accès
Paul Armangot
132 185
u
Pa
lA
rm
an
ul
au
e
I.U.T.
Julian Grimau
– voie verte
132 185
rue
J
Bâtiment D
an
uli
Gr
im
Entrée piétonne
par la rue
Paul Armangot
t
I.U.T.
Crèche
go
eJ
rim
ru
ru
G
ian
Al
lée
de
sM
és
a
e
ng
s
CPPA
au
IFAP-EP - CPPA
E
ue
Bâtiment A
185
r
rue
ug
èn
e
eD
en
132 185
Ca m
ille
Salle Sequoia
Edouard
Tremblay
rri
R is
Camille
Risch
ch
Pôle de salles
rue de
Lycée
polyvalent
Bâtiment C
Site de
restauration
France
Centre de ressources
et de formation
rue
Gymnase
rue du
Edo
uar
Bâtiment B
Moulin
re m
dT
Collège
bla
vert
y
Zone en travaux
Moulin Vert
132
Domaine
Chérioux
T
7
T
route de Fontainebleau (RD7)
rue
l
Pau
Ho
cha
rd
Entrée principale
par la route de
Fontainebleau (RD7)
(Accès véhicules réservé
aux usagers munis
d’un badge d’accès)
e
av
nu
ed
e
a
St
lin
gr
ad
7
Réalisation : Agence Pellicam. Impression : Grenier. Crédits photo : Alix Marnat, Célia Pernot, Agnès Deschamps – Juillet 2015
CPPA
centre professionnel et de pédagogie appliquée
DOMAINE DÉPARTEMENTAL ADOLPHE-CHÉRIOUX
4, route de Fontainebleau
94400 Vitry-sur-Seine
tél. : 01 41 73 91 70
cppa@valdemarne.fr
CPPA
Centre professionnel et de pédagogie appliquée
Stages
de formation
2016
Stages
de formation 2016
Communication
Enfance et Famille
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
2 183 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler