close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

17/05/2016

IntégréTéléchargement
La Marine jour après jour :
19 mai 1798 :
Napoléon Bonaparte appareille de Toulon pour la Campagne d’Égypte. À bord du vaisseau-amiral
L'Orient, il est à la tête d'un convoi de près de 400 navires et d’un corps expéditionnaire de plus de
38 000 hommes. Lors de la traversée, Bonaparte s’empare de Malte, ce qui lui permet ainsi de
bénéficier d’une position stratégique en Méditerranée. La flotte accostera en Egypte le 1er juillet et
s’emparera d’Alexandrie sans difficulté le jour même.
DÉFENSE ET STRATÉGIE
États-Unis
Le destroyer lance-missiles USS Spruance vient de faire escale dans un port du royaume des
Tonga. C’est la première fois que le pays accueille un navire de guerre américain. Le
Spruance participera ensuite à l’Oceania Maritime Security Initiative (OMSI) qui lutte contre
la pêche illégale dans les zones économiques exclusives de la région (Navy.mil).
OTAN :
L’exercice onusien Baltic Fortress, qui s’est tenu en mer Baltique, vient de s’achever. Près de
14 navires de dix nationalités différentes, ainsi que le Standing Nato Maritime Group 1, y ont
participé. Au cours de leur déploiement, les bâtiments se sont entraînés à la guerre des mines, au
ravitaillement à la mer ou encore aux opérations de sauvetage en mer (NavalToday).
Espagne/Maroc :
Les frégates espagnoles Canarias et marocaine Allah Ben Abdellah viennent de
participer à l’exercice bilatéral MAES-16, qui a eu lieu dans le golfe de Cadix. Leur
entraînement s’est déroulé aussi bien en pleine mer, où les bâtiments ont simulé des
situations d’avaries de combat, que dans les ports, où ils se sont concentrés sur la
protection des navires pendant l’amarrage (Euromarfor).
Allemagne :
La corvette allemande type 130, FGS Braunschweig devrait être déployée pour un an au large
du Liban, dans le cadre de la FINUL. Elle remplacera le bâtiment de même classe, FGS
Erfurt, qui avait intégré la force il y a plus d’un an. Le bâtiment rejoindra des unités
brésiliennes, grecques, turques, indonésiennes et bangladaises qui prennent déjà part à la
mission (NavalToday).
INDUSTRIE DE DÉFENSE
L’USS Montgomery, quatrième Littoral Combat Ship de classe Independence
construit par Austal, vient d’accomplir avec succès ses derniers essais à la mer dans
le golfe du Mexique. Dernière étape avant la livraison du bâtiment à l’US Navy, cette
série de manœuvres a permis à la fois de tester les systèmes et équipements
principaux du navire et de réaliser des exercices d’auto-défense (MarineLink).
L’US Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) vient de choisir BAE Systems pour
développer un système de navigation sous-marine autonome, destiné à ses drones. Ce programme,
appelé Posydon, devra remplacer le système actuel avec lequel les Unmanned Underwater Vehicles
(UUV) doivent remonter à la surface pour accéder aux données satellitaires GPS (DefenseWorld).
Les chantiers français Piriou viennent de mettre à l’eau le LCT50M (Landing Craft Tank) destiné à la
Marine royale marocaine. Le navire amphibie de débarquement, prévu notamment pour le transport
de chars et le ravitaillement en eau et en gasoil, est équipé de deux grues de manutention. Il devrait
être livré au Maroc à l’été 2017 (Le360).
MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME
Le paquebot Harmony of the Seas a quitté le port de Saint Nazaire après avoir été
officiellement remis à son propriétaire, l’armateur américain Royal Caribbean
International (RCI). Il devient ainsi le plus gros paquebot en activité au monde. C’est
le chantier naval STX France qui avait décroché le contrat en 2012. Depuis, les
contrats se succèdent : onze autres livraisons de paquebots sont prévues d’ici 2026
(Marine-Oceans).
Le constructeur Damen vient de livrer quatre patrouilleurs Spa 1605 à l’entreprise
C&I Leasing Plc, opérateur de services maritimes pour l’offshore nigérian. Ces
bâtiments devraient notamment permettre d’escorter les méthaniers entrant et
sortant du terminal offshore nigérian Bonny et d’assurer des patrouilles de sécurité
maritime (DefenceWeb).
Amazon Web Services (AWS) a effectué son premier investissement dans les systèmes de
câbles sous-marins. Le groupe vient ainsi d'acquérir une partie des capacités transitant par le
futur câble Hawaiki qui reliera la Nouvelle-Zélande, l'Australie et les États-Unis. Avec une
mise en service prévue pour juin 2018, le débit de cette connexion sera le plus important et le
plus rapide entre les trois pays (MarineLink).
La ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, Ségolène Royal, a annoncé sa
volonté de développer les secteurs de l’hydrolien et de l’éolien flottant. La France est
précurseur dans le premier domaine et vient ainsi de lancer des appels d’offres pour
l’établissement de parcs commerciaux. Le secteur de l’éolien flottant, quant à lui, est moins
avancé dans sa phase de tests, mais une première machine devrait être mise à l’eau cette
année à Saint-Nazaire (Mer&Marine).
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
659 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler