close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Appel d`offre Juin 2016 - Bordeaux Gironde Investissement

IntégréTéléchargement
Consul
t
at
i
on
Mi
s
s
i
onBor
deauxAt
t
r
act
i
v
i
t
é
CONSULTATION
Conception du design graphique et production de
l’écosystème de la marque partagée pour Bordeaux
et son territoire et d’une brochure
----------------------------------------------------------------------
Cahier des charges
---------------------------------------------------------------------Article 1 – Contexte :
1.1.
Rappel du contexte général sur l’évolution des stratégies d’attractivité et du marketing
territorial
L’agglomération bordelaise souhaite s’inscrire dans les tendances et les pratiques les plus innovantes
et performantes du marketing territorial car elle a conscience de l’importance de développer de
nouvelles approches dans ce domaine, à l’image de ce que font les territoires les plus pertinents.
Le territoire bordelais est confronté, comme beaucoup d’autres, à des changements importants de son
environnement. Le renforcement de l’attractivité économique constitue une réponse efficace à
l’élévation du niveau de concurrence entre les métropoles et aux enjeux économiques,
environnementaux, ou financiers auxquels notre territoire est, comme beaucoup d’autres, confronté.
L’enjeu de l’attractivité est en effet de taille pour Bordeaux et sa région car celle-ci aura un impact
économique et financier bien sûr, mais aussi social (avec la création d'emplois et l’arrivée de nouvelles
clientèles), « culturel » (avec le partage de cultures et une plus grande ouverture sur le monde et sur
les autres) et technologique avec la stimulation des secteurs, des filières et des savoir-faire
d’excellence.
Le développement de l’attractivité économique et du marketing territorial de Bordeaux et de sa région
s’inscrit aujourd’hui dans la nécessité :
-
d’optimiser le développement économique du territoire en renforçant les activités existantes ;
d’attirer de nouvelles entreprises, activités et compétences et talents ;
d’aider davantage les entreprises à mieux promouvoir leur offre dans un contexte économique
plutôt tendu ;
de construire un discours et des éléments langages à l’ensemble des acteurs du territoire.
Enfin, c’est une vraie opportunité pour la métropole bordelaise d’animer et de dynamiser le territoire
car le marketing territorial permet de mobiliser les acteurs locaux et de créer des dynamiques
vertueuses en stimulant les initiatives et en étant source de fierté d'appartenance. Cette création de
liens entre tous les acteurs institutionnels et privés est un des facteurs clés de réussite des territoires
les plus performants.
1.2.
Contexte de Bordeaux Métropole
Le territoire bordelais connait une phase de dynamisme (démographique avec la perspective d’être
une métropole d’un million d’habitants d’ici 2030 ; économique avec notamment un fort taux de
création d’entreprises, des dynamiques entrepreneuriales telles que French Tech…) et de grands
projets (arrivée de la Ligne à Grande Vitesse en 2017, opération d’intérêt national Bordeaux
Euratlantique, Cité du vin, etc.) qui le rend attractif. Cette forte attractivité a été confirmée par les
différentes enquêtes internes et externes menées et par le diagnostic d’attractivité réalisé.
L’objectif est maintenant de porter cette attractivité de façon plus forte à l'intérieur et à l'extérieur du
territoire et de promouvoir les atouts de Bordeaux auprès des « cibles » économiques potentiels –
entreprises, investisseurs, universitaires, scientifiques, touristes d’affaires, prescripteurs… – en
impliquant l’ensemble des acteurs locaux, éléments constitutifs de cette attractivité (entreprise,
culture, sport, événementiel…).
1.3.
Objectif et organisation générale de la Mission Bordeaux Attractivité (MBA)
Bordeaux Métropole, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux, a lancé
en mai 2015 une démarche visant à doter la métropole d’une stratégie partagée d’attractivité et de
marque, en liaison étroite avec tous les acteurs institutionnels et privés de son territoire.
Cette mission permettra au final de donner aux acteurs locaux, publics et privés, les éléments
permettant de promouvoir le territoire de manière homogène et concertée et créer ainsi une plus
forte visibilité de son potentiel économique en vue d’attirer et/ou de développer les activités sur la
métropole bordelaise et son aire d’influence.
Cette démarche, dont le pilotage a été confié à Invest in Bordeaux, est organisée en trois phases.
1.3.1 : phasages
Diagnostic
global
dynamique
d’attractivité
•Les clients / les
marchés
•La concurrence
•Le « produit » :
notre territoire
(portrait
économique /
identitaire...)
Stratégie
d’attractivité
partagée
•Définition des
domaines
d’actions
/marchés/axes
stratégique
•Positionnement
du territoire
•Plan d’actions
Stratégie de
marque
partagée
•Définition d’un
écosystème de
« marque »
•Outils et
supports
communs
•Politique
d'ambassadeurs
.
Les phases 1 et 2 ont consisté à l’élaboration d’un diagnostic puis d’une la stratégie d’attractivité avec
son plan d’actions. Bien qu’orientée en priorité vers le développement économique du territoire, cette
démarche d’attractivité se veut transversale pour vivre dans tous les secteurs concernés par
l’attractivité. Ces deux premières phases se traduisent par la production de trois livrables :
-
Un diagnostic approfondi d’attractivité économique comportant notamment des enquêtes
externes et internes, un portrait identitaire du territoire et un bilan global des forces, faiblesses,
des opportunités et des menaces qui ont permis de définir les problématiques clés à résoudre ;
-
Une stratégie d’attractivité à orientation économique faisant émerger 4 axes stratégiques pour
développer l’attractivité économique du territoire bordelais ainsi qu’un positionnement et des
propositions de concepts de marque de territoire ;
-
Un plan d’actions permettant de mettre en œuvre cette stratégie d’attractivité économique.
Les phases 1 et 2 étant achevées, l’ensemble des travaux servent de base de travail de la phase 3, à
savoir la définition et la conception d’une stratégie partagée de marque et de communication qui fait
l’objet de ce cahier des charges.
Afin de s’assurer de la cohérence entre les 2 premières phases et la mission faisant l’objet de la
présente consultation, un temps de travail commun avec les prestataires est prévu pour mettre à
niveau de connaissance, expliquer la stratégie, transmettre les informations importantes au
prestataire retenu pour la dernière et troisième étape.
1.3.2 : Gouvernance
L’organisation suivante a
été mise en place pour
mener
la
Mission
Bordeaux Attractivité :
 Un Comité
stratégique : présidé par
le président de Bordeaux
Métropole, le Comité
stratégique est constitué
des présidents des
structures partenaires
(CCIB, Invest in
Bordeaux, Bordeaux
Euratlantique,
Université, tourisme….).
Le comité stratégique
prend les décisions.

Un Comité opérationnel : co-présidé par la Vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge de
l’attractivité et de l’économie et par le président de la CCIB, le comité opérationnel est constitué
des présidents ou des directeurs généraux des principales structures économiques du territoire
(Invest in Bordeaux, Office de Tourisme de Bordeaux Métropole, Université de Bordeaux,
Bordeaux Euratlantique, Cité du Vin, Aéroport de Bordeaux, Congrès et Expositions de Bordeaux,
Darwin Evolution). Le comité opérationnel oriente et définit les grandes lignes de la stratégie
d’attractivité économique avant présentation au Comité stratégique. Il constitue un relais essentiel
de mobilisation des acteurs du territoire.
Chacune des grandes phases de la mission est validée d’abord par le Comité opérationnel puis par
le Comité stratégique.

Des groupes de travail : constitués de personnalités représentatives (directeur général, directeur
stratégique ou directeur marketing/communication) impliquées dans le développement du
territoire. L’objectif des groupes de travail a été d’associer, aux différentes étapes de la démarche,
les acteurs du territoire dans leur diversité afin de partager les travaux réalisés, les enrichir, faciliter
leur appropriation, faire des propositions pour co-construire les livrables. Ils se sont déroulés en
format ateliers de travail, au cours de la démarche. A noter : le candidat retenu aura
éventuellement un atelier à réaliser dans le cadre du présent contrat.
D’une manière générale, les groupes de travail lancés en décembre 2015 doivent permettre de
créer une dynamique collective, condition essentielle de succès de la démarche.

Le groupe projet : présidé par le président d’Invest in Bordeaux, il anime et coordonne la
démarche. Ce groupe prépare les différents comités opérationnels et stratégiques, organise les
groupes de travail. Il fait l’interface avec les prestataires extérieurs. Ce groupe projet est organisé
en deux cercles : un comité de suivi constitué des directeurs opérationnels des organismes
financeurs et une cellule projet composée de Marie-Laure Dufau (Invest in Bordeaux), Françoise
Le Lay (Bordeaux Métropole) et Laure Dumas (CCIB) qui seront les interlocutrices permanentes du
prestataire retenu.
Le prestataire retenu sera chargé de travailler en lien étroit avec le groupe projet, de présenter le
travail et d’échanger avec les comités opérationnel et stratégique, d’animer un atelier des groupes
de travail, de produire les supports de travail et les livrables (voir plus loin détail de la mission).
Tout au long de sa mission, le prestataire sera amené à participer à des réunions de travail avec le
groupe projet : le nombre de réunions, leurs modalités (à Bordeaux et à distance) et leur
répartition sont à préciser dans la réponse du candidat.
Pour chaque réunion, le prestataire fera parvenir au maître d’ouvrage par voie informatique les
documents prévus à l’ordre du jour, dans des délais permettant leur diffusion auprès des
participants.
1.4.
Philosophie générale de la Mission Bordeaux Attractivité
Il est apparu indispensable pour la réussite de ce projet, d’inscrire la démarche dans une approche
réellement partagée d’une part avec les autres acteurs institutionnels de la métropole (les principaux
participent aux instances de décision) et d’autre part avec les acteurs économiques au sens large et en
particulier les entreprises.
Le cadre général dans lequel doit se dérouler la Mission Bordeaux attractivité a été défini autour des
points clés suivants :
-
S’inscrire dans une approche globale de l’attractivité en mobilisant, dans une même démarche,
toutes les parties prenantes institutionnelles et privées concernées par l’attractivité de Bordeaux
et de son territoire et notamment : les acteurs industriels, du commerce, des services/tertiaires,
de l’aménagement et de l’immobilier, de la finance/investissements mais aussi des acteurs de la
recherche, des universités/grandes écoles, du tourisme (et en particulier d’affaires) et de
l’évènementiel, ainsi que des acteurs culturels.
-
Construire une démarche cohérente par étapes, avec dans l’ordre : établissement d’un diagnostic
d’attractivité puis élaboration d’une stratégie d’attractivité orientées prioritairement vers
l’économie du territoire bordelais. Il a été décidé de ne travailler sur une stratégie de marque
partagée que lorsque la stratégie d’attractivité économique aura été validée.
-
Travailler à un rythme soutenu. L’ensemble de la démarche « Bordeaux attractivité » a été
programmée sur une durée totale d’environ 16 mois.
-
Mener une démarche à la fois ambitieuse et réaliste. L’attention du prestataire est attirée sur le
fait qu’il y a une importante attente locale vis-à-vis de cette mission attractivité et en même temps
une nécessité de prouver son efficacité et de la mener à terme avec succès.
-
Co-construire le projet d’attractivité et l’écosystème de marque avec les acteurs économiques
du territoire afin que la stratégie d’attractivité et la stratégie de marque soient réellement
partagées et portée par l’ensemble des parties prenantes du territoire.
-
Mener une démarche transversale et fédératrice ou tout du moins mobilisatrice, qui doit
privilégier l’attractivité économique mais qui doit aussi s’appuyer sur les autres démarches
engagées qui ont leur pleine légitimité. Il faut veiller à ne pas disperser les efforts et les messages
mais, au contraire, à construire une articulation entre les démarches sectorielles.
-
Développer une identité de marque propre à Bordeaux et un écosystème de marque porteur
de sens et créateur de valeur
Les acteurs de la démarche ont intégré dans leur réflexion le fait que Bordeaux est déjà une
marque avec une forte notoriété nationale et internationale. Aussi, l’enjeu pour le territoire est
désormais de :
 Qualifier la marque « Bordeaux » en lui conférant un contenu plus économique ;
 Développer son écosystème de marque unique, porteur de sens et favorisant la création
d’un mouvement tant en interne qu’en externe.
Aussi, il est important de travailler l’écosystème de marque de façon à permettre à chaque acteur
institutionnel et privé (en particulier les entreprises) de s’approprier la marque. Cela signifie que les
actions, les outils et la marque doivent être personnalisables et déclinables par tous, dans chaque
secteur, filière, organisme ou entreprises et produit.
1.5 – Les axes de la stratégie d’attractivité et le positionnement :
Les deux premières phases ont conduit à mettre en avant les atouts principaux qui constituent
actuellement l’attractivité économique du territoire bordelais :




Une des premières métropoles françaises pour la création d'entreprises et d'emplois
Une métropole où l'innovation et la recherche connaissent une forte croissance
Des domaines d’excellence reconnus internationalement (aéronautique, vin, tourisme ...)
Une métropole plébiscitée pour son dynamisme et sa haute qualité de vie.
1.6 – Le projet de bloc marque
Des propositions de bloc marque émanant de l’écosystème bordelais ont été présentées dont une a
été retenue par le comité opérationnel. Elle se compose, à ce stade, de :
-
Une marque : Bordeaux (orthographe non modifiable mais typographie à définir)
Un signe graphique ou logo
Une base line
Article 2 – Objet et descriptif de la consultation
L’objectif général de la stratégie de marque partagée est d’améliorer le rayonnement et « l’envie
de Bordeaux » en répondant prioritairement aux objectifs fixés dans la stratégie d’attractivité
définie dans la phase 2.
Sur le plan interne, la stratégie de marque doit créer un mouvement en mobilisant autour d’elle un
maximum d’acteurs institutionnels et privés et en faisant de l’appartenance à la nouvelle marque
Bordeaux un avantage compétitif pour les entreprises et le territoire.
2.1 Objet du marché
L’objet du marché est la conception du design du bloc marque et de la réalisation de son écosystème
complet pour Bordeaux et son territoire. Il comprend également la conception et exécution du
premier support de promotion économique du territoire.
2.2 Description détaillée de la prestation
2.2.1
Design graphique du bloc marque
Le design devra reprendre les 3 éléments suivants :
la marque « Bordeaux » évoquant l’identité du territoire et le positionnement retenu
le signe graphique
une base line éventuelle
Les éléments plus détaillées seront communiqués aux prestataires présélectionnés
2.2.2
Conception et production de l’écosystème complet de marque partagée
L’écosystème, rédigé sous forme de guide de marque pédagogique, sera constitué des éléments
suivants :
 Le « territoire d’expression » de la marque, composé de :
- l’essence de la marque (valeurs, promesse, vision, ambition et positionnement)
- les éléments constitutifs de la marque
- l’univers de la marque : les signes et les expressions créatives qui précisent la
personnalité et le caractère de la marque avec des exemples de traitement créatifs
sous la forme de mots et expressions clés, couleurs, son, photos, graphisme… Le
commanditaire pense utile d’illustrer le concept central de la marque sous la forme de
« concepts boards » respectant le projet de marque dans les différents axes
stratégiques et mots clés.
 Le « code de fonctionnement » de la marque partagée : à savoir les règles d’utilisation de la
marque et du bloc marque par les différents partenaires (institutions, entreprises…). La
marque doit être personnalisable et déclinable par les acteurs du territoire. Chaque acteur,
entreprise, association, collectivité devra ainsi pouvoir intégrer et faire vivre la marque
territoriale sans perturber sa propre marque, ses propres messages ou sa propre charte
graphique.
Il s’agit donc de concevoir un « système » ouvert, riche et souple qui peut vivre « derrière »
des marques privées et dans toutes les formes de communication et de partenariats.
Les exemples peuvent être très différents, du cobranding au partage de signes ou concepts
communs.
 Les applications : Il s’agit ici des modes d’utilisation de la marque dans le cadre des différents
supports liés à la stratégie de marketing/communication (signalétique/totem, supports
papiers ou numériques, réseaux sociaux, produits dérivés, publicité/affichage,
événementiel/ambassadeurs….).
L’ensemble de ces éléments (territoire, code, applications) seront formalisées par le prestataire dans
le cadre d’un guide de la marque partagée sous forme papier et numérique en format
exploitable haute définition: AI, EPS et PDF.
2.2.3 La conception et la réalisation d’un premier support papier de promotion économique du
territoire
Cette plaquette, dont le texte sera fourni par la maîtrise d’ouvrage, devra reprendre les éléments de
la stratégie d’attractivité du territoire (axes, atouts, projets) et incarnera la nouvelle marque
territoriale. Le prestataire devra réaliser la conception graphique, l’exécution, et la réalisation de ce
document en français et anglais (hors impression).
Article 3 - Prestations et livrables attendus dans le cadre du marché
3.1 Prestations
-
-
Plusieurs pistes (a minima 3) de créations graphiques du bloc marque et présentation
Conception et rédaction de l’écosystème de marque
Co-construction du code de fonctionnement avec des partenaires sélectionnés par la
maitrise d’ouvrage (10 maximum) pour une intégration de la marque partagée dans leurs
supports et chartes graphiques
Conception, exécution du premier support écrit de promotion économique du territoire
(français et anglais)
Préparation du support de présentation pour un lancement public de la marque partagée
Présentation à chaque étape pour validation en groupe Projet et Comité Opérationnel
3.2 Les livrables
-
-
Le bloc marque
L’écosystème de marque sous forme de guide de la marque partagée sous format
numérique (AI, EPS et PDF) et papier (reproductible)
Les fichiers (formats online, offline) du premier support papier (plaquette) de promotion
économique du territoire illustrant la stratégie d’attractivité, en version française et
anglaise.
Le support de présentation pour lancement en public de la marque
Un acte juridique actualisé de cession de l'intégralité des droits de propriété littéraire et
artistique pour la France et l'International au bénéfice des commanditaires.
3.3 Programmation
Pour réaliser l’ensemble de la prestation, le candidat retenu disposera d’un délai de 6 semaines à
compter de la notification du marché.
Article 4 - Prestataire recherché
Le maitre d’ouvrage souhaite confier ces missions à un seul ou à un groupement de prestataire(s)
spécialisé(s) pour réaliser l’ensemble des travaux décrits dans ce cahier des charges.
Le prestataire recherché est celui d’un studio de design graphique ou d’une agence spécialisée en
stratégie de marque. Les équipes devront disposer de références nationales et internationales et être
familières avec le concept de marque dans le cadre d’actions de marketing territorial. Des expériences
avec des territoires de tailles au moins équivalentes serait un plus.
Article 5 –Déroulement de la consultation
La sélection du prestataire se fera en deux temps. Les trois ou quatre prestataires amenés à concourir
dans le cadre de la phase 2 pour l’obtention du marché seront indemnisés à hauteur de 1 500€ TTC.
5.1. Phase de pré-sélection
Dans un premier temps, le maître d’ouvrage effectuera une première sélection de 3 à 4 candidats
appelés à concourir. Cette sélection se fera sur dossier de candidature.
Celui-ci devra comporter :
 Un dossier de présentation de la (ou les) société(s) et de ses références en termes de design,
d’identité visuelle et/ou d’écosystème de marque exécutées lors des trois dernières années.
 Le book de ses réalisations récentes.
 Une note stratégique traduisant sa philosophie en matière de marque de territoire en
général et sa vision sur la marque bordelaise en particulier
 La méthodologie proposée pour la conduite du projet comprenant un état détaillé du nombre
de réunions envisagées (sur Bordeaux/à distance), au besoin regroupées par phase, avec le
nombre et la qualité des intervenants ;
 la composition de l’équipe mise en place pour remplir toutes les phases de la mission ainsi
que toutes les informations relatives aux personnes mobilisées (rôle respectif de chacun,
compétences, expériences...) avec l’identification du responsable et de l’interlocuteur
principal de la mission.
 L’enveloppe budgétaire dans laquelle se situent la prestation proposée et le nombre de
jours/Homme estimé pour remplir la mission
Les prestataires seront sélectionnés pour la phase 2 au cours de la première semaine de juillet.
5.2 : Sélection du prestataire
Un brief sera proposé, sur Bordeaux, aux candidats amenés à concourir suite à la pré-sélection. Pour
être retenu, le candidat devra fournir les éléments suivants :



3 propositions graphiques (à minima) du bloc marque avec leurs éléments constitutifs
Pour chacune des exemples de déclinaisons possibles
Le coût de la prestation, détaillé par livrable et par type d’intervention faisant apparaître :
- le nombre total de journées pour mener l’ensemble de la mission
- le nombre de journées nécessaire par phase
- le coût jour/Homme jour par catégorie d’intervenant et les coûts annexes.
Il est à noter que dans le budget alloué, les titres de transport et d’hébergement du consultant
(responsable de la mission et/ou interlocuteur principal) seront pris en charge directement par le
maître d’ouvrage et ne sont donc pas inclus dans le coût du présent marché.
Une présentation par les candidats, de leurs propositions sera organisée à Bordeaux au cours de la
première quinzaine de septembre. A l’issue de cette présentation un seul candidat sera retenu.
Les candidats dont les projets ne sont pas retenus dans le cadre de cette dernière étape seront
indemnisés à hauteur de 1 500 euros TTC pour couvrir leurs frais techniques et de déplacement.
Article 6 – Règlement de la consultation
6.1. Moyens en personnel et matériel
Le prestataire devra avoir à sa disposition les moyens en personnel et l’ensemble des compétences
lui permettant d’assurer la mission d’accompagnement telle que décrite à l’article 2 et pouvoir en
justifier dans sa proposition.
Le prestataire devra mettre en œuvre les moyens matériels nécessaires à l’exécution de sa mission
sur toute la durée du contrat.
Pour des raisons d’efficacité, le prestataire désigne dans son offre les noms et compétences des
personnes responsables de l’exécution de la présente mission ainsi que leur rôle. Il désignera
également un interlocuteur unique pilote pour l’ensemble de l’opération.
6.2. Budget de la mission
Le montant global du marché couvrant l’ensemble des missions décrites dans le présent cahier des
charges ne pourra pas excéder 40 000 euros TTC hors frais de transport et hébergement sur
Bordeaux.
6.3. Règlement de la consultation
6.3.1 Identification de la structure contractante
Association loi 1901, Bordeaux-Gironde Investissement (Invest in Bordeaux) agence de
développement économique de Bordeaux et la Gironde ; ayant pour objet : le marketing territorial,
la promotion économique ainsi que la détection, la prospection et le traitement de projets ; s’est
vu mandatée par deux de ses membres financeurs : Bordeaux Métropole et la Chambre de
Commerce et d’Industrie de Bordeaux, pour piloter la Mission Bordeaux attractivité.
C’est à ce titre qu’elle prend les engagements nécessaires à la réalisation de la mission auprès de
prestataires.
6.3.2 Conditions de participation des candidats
L’offre sera présentée par une seule entreprise ou un groupement.
Les candidats peuvent recourir à la sous-traitance ou à la cotraitance dans le cadre d’un
groupement solidaire avec désignation d’un mandataire unique qui assurera le suivi et la cohérence
de l’ensemble de la mission. Dans ce dernier cas, le candidat devra indiquer tous les sous-traitants
lors de son dépôt, les prestations et le montant de celles dont la sous-traitance est envisagée, la
dénomination et la qualité des sous-traitants qui l’exécuteront à la place du titulaire. C’est le
mandataire du groupement qui assure la sécurité et l’authenticité des informations transmises au
nom des membres du groupement. Le mandataire devra fournir la preuve de son mandat acquis
auprès des membres du groupement.
Il est interdit aux candidats de présenter plusieurs offres en agissant à la fois en qualité de candidats
individuels et en qualité de membres d’un ou plusieurs groupements.
6.3.3 Date limite de réception des candidatures de la consultation vendredi 24 juin 17h00.
6.4 Critères de sélection
6.4.1. Dans le cadre de la pré-sélection
Les candidatures seront sélectionnées par le Comité de suivi sur la base des critères suivants :






Créativité et expériences en matière de design de marque : 30 %
Savoir-faire en termes de guide de marque et écosystème de marque 25%
Qualité et pertinence de la note stratégique en adéquation avec les objectifs décrits dans le
cahier des charges : 15 %
Les expériences internationales : 10%
Enveloppe budgétaire: 10%
La méthodologie et expertise de l’équipe dédiée à la prestation complète : 10%
6.4.2. Dans le cadre de la sélection finale
Les offres seront analysées et le prestataire retenu par des représentants du Comité stratégique
sur la base des critères suivants :





Qualité du graphisme – 30%
Esprit novateur du parti-pris créatif – 25%
Adéquation des propositions graphiques avec la stratégie d’attractivité et le positionnement
du territoire – 20%
Adaptabilité et souplesse du principe de déclinaison -15%
Budget détaillé de la mission prenant en compte le nombre de journées de travail et le coût
Homme/jour par catégorie d’intervenant - 10%
6.5. Notification du marché / Délai d’exécution
La mission confiée au prestataire débutera le jour de la notification du présent marché et s’achèvera
avec la validation et la livraison des 4 travaux demandés (cf. article 2.4).
L’engagement de la mission est prévu avec la première réunion de travail entre le prestataire retenu
et le groupe projet.
6.6 Montant de la prestation
L’offre proposée ne pourra pas dépasser le budget mentionné à l’article 6.2, à savoir 40 000 euros TTC.
L’attention du prestataire est attirée sur le fait que, dans le cadre de toutes les réunions sur Bordeaux,
les frais de mission (hébergement, transport..) du responsable de la mission et/ou de son représentant
(deux personnes maximum sauf demande explicite du commanditaire) seront pris en charge
directement par le maître d’ouvrage et ne sont donc pas inclus dans le coût du présent marché.
Les frais de restauration et frais annexes seront pris en charge par le prestataire dans le cadre du
budget global qui lui est accordé. Par ailleurs, aucun frais de déplacement n’ayant pas reçu l’accord
préalable d’Invest in Bordeaux ne pourra pas être financé par le maître d’ouvrage.
6.8. Mode de règlement de la consultation
Les honoraires seront facturés selon l’état d’avancement des travaux réalisés en fonction des missions
définies dans l’article 2 et de la réalisation effective des actions prévues.
Les factures seront payables à trente (30) jours fin de mois à compter de la date de réception, par
chèque ou virement.
6.9 Propriété intellectuelle
Tous les documents transmis au prestataire du marché sont la propriété des commanditaires et le
prestataire s’engage à ne pas les diffuser ou communiquer à un tiers.
Tous les documents de travail produits, les livrables intermédiaires ou finaux ayant fait l’objet de cette
commande de la part des commanditaires demeurent la propriété exclusive de ces derniers.
Un acte juridique actualisé de cession de l'intégralité des droits de propriété littéraire et artistique pour la
France et l'international au bénéfice des commanditaires sera établi pour la durée légale en vigueur.
Les documents ou supports produits sont strictement confidentiels à l’égard des tiers sauf si les commanditaires en décident autrement.
Le titulaire est astreint, ainsi que l’ensemble de son personnel, et le cas échéant de ses sous-traitants
ou cotraitants, au secret professionnel et à l’obligation de discrétion pour tout ce qui concerne les faits,
informations, études, décisions, données dont il aura connaissance durant l’exécution du marché.
6.10 Modalités de transmission des candidatures
Les candidatures devront être envoyées en recommandé (AR ou par transporteur) ou déposées à
l’adresse suivante : Invest in Bordeaux, 15 quai Louis XVIII, 33 000 Bordeaux. A l’attention de la Mission
Bordeaux attractivité.
Les offres peuvent également être envoyées par courriel à l’adresse suivante :
mldufau@bordeaux-invest.fr ou contact@bordeaux-invest.fr.
DATE LIMITE DE REMISE DES CANDIDATURES : 24 juin 2016 – 17h00
Personnes à contacter pour tout complément d’informations :
Marie Laure Dufau (05 57 14 06 37) ou Françoise Le Lay (05 56 99 85 31)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 004 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler