close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Abandonnées

IntégréTéléchargement
yorukuroko
Abandonnées
Publié sur Scribay le 11/06/2016
Abandonnées
À propos de l'auteur
Salut ! Je me nomme baptiste ^^
J'ai 14 ans, adore dessiner, écrire et lire, tout particulièrement les Light Novel et
Mangas.
À propos du texte
"Seules. Deux sœurs, seules, abandonnées. Leur famille, leurs amis, tous. Tous les
délaisses. Pourquoi ? Pourquoi suis-je seul à les voir, les entendre ?"
Licence
Tous droits réservés
L'œuvre ne peut être distribuée, modifiée ou exploitée sans autorisation de l'auteur.
Abandonnées
I
C'est en hiver que je l'ai rencontrée, la petite Miyu. Il faisait froid, il neigeait.
J'avançais sur ce doux tapis blanc qu'était devenu le sol, je voulais juste prendre l'air,
me changer les idées. C'est là, dans un coin du parc, non loin d'un centre commercial
que j'ai vu cette fillette. Pourquoi était-elle ici, abandonnée, tremblante de la tête aux
pieds, écroulée par terre ? J'ai retiré mon manteau pour le poser sur elle et l'ai aidée
à s'asseoir. Elle avait peur et me fixait. Je lui ai ensuite donné une petite brioche que
j'avais gardé comme encas.
- Tu t'es perdue ?
Elle secoua la tête de droite à gauche.
- Allez; dis-je en la relevant; je vais te raccompagner chez toi.
Alors que je fis un pas, elle, ne bougea pas. Elle continuait simplement de me fixer.
Je m'accroupis face à elle.
- Je suis Haru. Et toi ?
- Mi... Miyu.
- Bien. Et dis-moi, miyu, quel âge as-tu ?
- Trois.
Je ne savais pas quoi faire. Cette fillette avais trois ans et elle était là, dans le froid,
abandonnée. Je lui ai néanmoins demandé de me suivre et lui ai tendu la main mais
elle ne voulait pas.
- Si c'est ce que tu veux, reste seule.
Je fis mine de partir et sa voix fluette se fit entendre.
- Me... Merci.
Quand je me retournais, elle courait dans la direction opposée, mon manteau avec
elle. J'ai voulu la rattraper, mais je l'ai perdue de vue.
La porte claqua. Je retirais mes chaussures et, relevant la tête, vis ma mère, me
foudroyant du regard.
- Ton manteau ?
- Heu... Et bien... J'ai rencontré une fillette abandonnée et...
- Et alors; me coupa-t-elle; c'est une raison ?
- Elle a trois ans, elle était dans le froid et avait faim ! Oui c'est une raison !
3
Abandonnées
- Ne t'avise pas de me parler sur ce ton !
J'en avais assez. Je suis monté dans ma chambre, et suis resté assis sur mon lit à ne
rien faire jusqu'à l'heure du repas. Alors que ce dernier était déjà bien entamé, je me
décidai à relancer la conversation sur Miyu.
- Je me disais... La fillette... Nous pourrions l'héberger.
Malheureusement, la suite tourna mal. La réponse fut directe: "non".
- Mais...
- Non c'est non. Déjà toi et ton frère êtes pénibles, s'il faut en plus se coltiner une
gamine.
- Dites directement que vous n'auriez pas voulu de nous tant que vous y êtes !
Je me levais, sans même avoir fini le repas ni débarrassé et me tournais vers les
escaliers. Mon père m'interpella.
- Haru ! Je te préviens, tu n'as aucunement intérêt à la ramener ici. Et ce, que tu le
fasses en douce ou non puisque dans tout les cas, tu auras à faire à moi.
Sa phrase achevée, je suis monté, n'ayant qu'une seule idée en tête: "ignobles, vous
êtes ignobles". Je me fichais de ses paroles. De toutes manières, si je ne pouvais pas
la faire venir, c'est moi qui prendrais l'habitude de la rejoindre.
4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
42 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler